Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

histoire

Les imprimés « les indiennes » - Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville - Le Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les imprimés « les indiennes » 

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville

 

Les deux principales marchandises qui arrivaient au Havre étaient le coton et le café.

Ici ce sont des échantillons « d’Indiennes » de la  manufacture Holker à Rouen.

Les cotons « les indiennes » faisaient du tort aux manufactures traditionnelles.

Elles travaillaient la laine, le lin, le chanvre.

Les « indiennes » ont été interdites par l’Etat.

Colbert a promulgué  la prohibition.

On n’avait pas le droit d’en vendre, ni d’en avoir sur soi, ni d’en acheter.

Les tissus en coton imprimés (indiennes) marchaient très bien.

Après plusieurs lavages, les couleurs vives résistent très bien.

La mode incontrôlable des « indiennes » a complètement déstabilisé et transformé l’économie du textile.

 

Atelier au XVIIIe siècle

 

Pour un complément d’histoire : (source Wikipédia)

 

La communauté arménienne de Marseille, par ses liens avec l'Orient, est la première à importer des Indiennes et à initier des artisans locaux à leur reproduction, avec des peintures colorées. 1669

1672 : madame de Sévigné ramène à sa fille une indienne après un séjour en Provence.

Les réfugiés huguenots Daniel Vasserot et Antoine Fazy, venus du Queyras, dans les Alpes françaises, créent ainsi à Genève les trois premières usines d'indiennes, entre 1690 et 1710. Ils les écoulent en contrebande en France et en Angleterre où elles sont prohibées.

1740 : la culture du coton se développe à Saint-Domingue et à la Jamaïque.

La Normandie devient un grand centre de production et la France bientôt un pays de la culture de coton brut, qui s'implante à côté de celle du sucre dans la colonie de Saint-Domingue à partir de 1740, pour approvisionner les fabriques. Moins rentable que le sucre, le coton trouve cependant vite un marché en forte croissance, en particulier lorsque les britanniques vont mécaniser leur industrie textile par une série d'inventions, ce qui dope la demande de coton brut.

1750: La Marquise de Pompadour donne protection à une foule d’artisans, dans l'enclos de l'Arsenal, dont des fabricants d’indiennes.

Début du XIXe siècle : le chiffre d'affaires des indiennes en Europe est évalué à 700 millions de livres. Un quart de la population suisse vit encore du coton.

 

----------------------

Et encore :

 

Les Indiennes :

 

Lorène Dengoyen

Optimists

langage des drapeaux

Le Havre

Danger d'explosion.

------------

Lorène Dengoyen

Optimists

langage des drapeaux

Le Havre

Tribord.

------------

Lin

Saint-Pierre-de-Varengeville

---------------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Les expositions universelles au Havre – 1868 – 1887 - Passé colonial

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les expositions universelles au Havre – 1868 – 1887

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville

 

C’était une vitrine et l’occasion de montrer la réussite économique et industrielle de la ville.

Pour une ville récente, l’activité a été très prospère.

Le rayonnement s’est fait ainsi à l’échelle internationale.

Il y en a eu deux : en 1868 et en 1887.

La première s’est soldée par un échec.

Les visiteurs espérés ne sont pas venus.

La seconde en 1887 a mieux marché.

C’était une exposition coloniale.

Les stands montraient les principales colonies et la puissance de l’empire colonial français.

La première exposition était située entre le boulevard François 1er et la mer.

La seconde a été organisée surtout autour du bassin du Commerce.

Il y a eu des spectacles nautiques, des joutes, des régates.

Les manifestations ont continué après l’exposition.

Elles ont donné une ambiance de fête à la ville jusqu’à la première Guerre mondiale.

Beaucoup de fanfares sont apparues à ce moment-là.

----------

Et c'est là qu'on voit que Anne Hidalgo est l'héritière d'un parti, la SFIO, qui se vautra dans les crimes de guerre coloniaux, torture, disparitions, sous Guy Mollet, Robert Lacoste et François Mitterrand, et qui n'a jamais fait le moindre inventaire de son héritage colonial.

Fabrice Riceputi.

 

-------------

 

La candidate PS Anne Hidalgo considère que la colonisation française n’était pas un crime contre l’humanité : cent trente ans de massacres, assassinats, tortures, viols, enlèvements, enfermements, déportation, concentration, ségrégation, spoliation, avilissement.

Mélusine.

10 21

------------

Algérie 

Emmanuel Macron et la colonisation.

Il considère qu'avant la colonisation, l'Algérie n'existait pas.

" La Marseillaise" 

-----------

 

Henri Meyer

1841 - 1899

Exposition universelle

La Porte principale.

Publié en 1900 dans "Le Petit Journal".

Estampe en couleurs.

Paris Beaux-Arts - Maison Chaumet

"Végétal, l'école de La Beauté"

----

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Une maison du XVIe siècle d’Harfleur est située à Fécamp.

Publié le par bmasson-blogpolitique

La tour de la maîtrise.

Elle appartenait à l’ancienne enceinte, dont la défense était assurée par des tours rondes et carrées.

Le bastion de deux étages a accueilli la célèbre Maîtrise de Fécamp, ensemble musical et vocal au service de l’abbaye. Son répertoire était si riche qu’on pouvait le chanter pendant dix ans sans répéter le même morceau.

Le bâtiment à pans de bois de la tour provient d’Harfleur et a été remonté dans la cour en 1910. Cette maison de négociant date du XVIe siècle. Les charpentiers/sculpteurs pouvaient provenir de la marine.

 

Une maison du XVIe siècle d’Harfleur est située à Fécamp.

Grâce à cette conservation, ce n’est pas la » tour de la maîtrise » mais c’est devenu « la cour des miracles ». La Renaissance était en avance en Normandie du fait du brassage des cultures dans le port. Les voyages se faisaient dans les deux sens.

1 – L’église de Fécamp est riche et peut s’acheter une maison du XVIe siècle. Elle assure le démontage, le transport et le remontage. Les maisons étaient en « kit ».

2 – L’église permet de conserver cette maison qui témoigne du passé riche d’Harfleur. De trop nombreuses anciennes maisons normandes ont été détruites dans les années 1960, 1970 par faute de moyens pour les entretenir. Maintenant, la ville d’Harfleur investit dans la conservation et la valorisation de son patrimoine historique.

3 – Ce bijou est caché et n’est pas mis en valeur malgré sa qualité de conservation impeccable.

Elle est  vitrée sur les deux tiers de sa façade. Quatre compartiments la composent. Trois sont identiques et un seul est plus petit. Les vitres sont en croisillon. C’est un rez-de-chaussée utilisé pour le magasin de vente. Je ne pense pas que cette maison servait d’habitation principale uniquement. Les fenêtres s’ouvraient certainement pour permettre la vente et les appartements privés devaient se situer à l’arrière. Une porte y permet l’accès. Elle ne possède pas d’étage. Un soubassement de pierres isole la maison de l’humidité.

 

Sous la toiture, des blasons décorent une frise entrecoupée de pans de bois. Un mélange de chaux, de terre et de paille emplit les rares espaces vides entre les poutres.

4 – Je rappelle qu’Harfleur a été le grand port marchand à l’embouchure de la Seine et qui s’est ensablé à la suite de l’effondrement d’un grand morceau de falaise au cap de la Hève. Mais l'ensablement de l'estuaire est toujours une préoccupation constante des autorités portuaires qui draguent le chenal d'accès au port du Havre continuellement.

François 1e a décidé de la construction du Havre après le déclin d’Harfleur en 1517.

 

Les maisons du XVIe siècle sont habilement décorées de détails sculptés en bois de chêne.

Pour celle d’Harfleur, chaque pan de bois qui entoure la porte abrite une sculpture d’animal fantastique ou pas. Ici, il y a un singe et  un animal attaché par une queue sur la porte d’entrée.

 

Une corbeille de fleurs décore l’entrelacement de lignes qui suit les poutres. Ces motifs sont Renaissance.

 

Cette maison, en plus modeste, fait penser à la maison Henri IV à Saint-Valéry-en-Caux (1540). Son propriétaire, un armateur, avait fait sa fortune avec le café et les bois importés du Brésil. Et les dessins sur sa maison représentaient son histoire et les Indiens d’Amérique du Sud.  

 

 

 

Les femmes sont à l'honneur sur la maison Henri IV à Saint-Valéry-en-Caux.

Elles savent tenir des comptes et écrire.

J'aime la très large plume qui est presque aussi grande que le buste et la tête de la femme.

 

 

Dominique Peyronnet

1872 - 1943

La Falaise

Non daté

Huile sur toile

Musée Maillol

Paris

Fécamp 

Affiche

Fécamp 

Affiche

Pays des hautes falaises.

---------

Fécamp 
Bénédictine
 
------------------

Fécamp 

"Déchargement des tonneaux de harengs.
Années 1960"
-------------
Fécamp 
La Criée 
Chalutier.
Carrelet;
Maquereau.
Coquillages.
Coquille saint-Jacques.
----------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Les bains de mer au Havre au XIXe siècle - Deauville - Cancer de la peau

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les bains de mer au Havre

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville 

 

Au XIXe siècle, avec l’arrivée des chemins de fer,

la bourgeoisie et l’aristocratie parisiennes viennent profiter des premiers bains de mer.

Il y a une considération thérapeutique.

On prend des bains de mer pour se soigner.

C’est prescrit par les médecins, l’hiver, pour les maladies de peau.

On plongeait les personnes dérangées mentalement dans l’eau glaciale d’hiver

pour leur remettre du plomb dans les idées.

Le choc devait être sanitaire et salutaire.

Les Bains Frascati sont l’institution emblématique de l’époque.

Ils étaient situés à côté du musée Malraux.

C’est le rendez-vous de l’intelligentsia parisienne :

Les artistes, les hommes politiques, les hommes de lettres.

Il y avait un grand restaurant, une galerie ouverte sur la plage,

Un casino, une salle de bals, une salle de concerts, etc.

Les administrateurs du bain ont décidé de réaliser un clou du spectacle.

Les régates vont être une des plus suivies à cette époque-là.

La fin de la station balnéaire du Havre.

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville 

 

 

Avec l’arrivée des paquebots, les passagers n’avaient plus le temps de rester au Havre.

Ils ne profitaient plus de la ville pendant quelques jours.

Ils n’ont plus fait tourner les activités culturelles des Bains de Mer Frascati.

De plus, Deauville* s’est érigée en concurrente au Havre.

Au début du XXe siècle, ça a été terminé.

-------------

La plage du Havre, l’hiver.

 

Les cabanes sont pliées, démontées, rangées, puis disparaissent du paysage. Place au vent !

Les galets font mal aux pieds. Des allées de planche protègent nos chaussures. Le sable envahit le moindre interstice. La nature a horreur du vide !

Des herbes folles parviennent à survivre dans cet environnement inhospitalier.

Au loin, apparaît La Manche. Non, ce n’est pas une partie d’un pull….ni d’une chemise.

Une allée de sable a été dégagée parmi les galets. Elle nous emporte au pied du monument créé par Lang et Baumann. La vidéo tangue car ça souffle et la réalisatrice lutte contre la violence du vent.

 

Musique :

Ulv Orn Bjornsson                                              

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

--------------

*

Jean-Louis Thibault 

Deauville 

Plage

 

-----------------

Deauville

"En suivant le fleuve on parvient à la mer" 

Plaute

-----------

 

Bob Weinstein 
Deauville
Sur les planches.
Malaise....
---------------

Françoise Sagan à Deauville 

 

… en ce Deauville d’octobre, abandonné et brûlant, je regardais la mer vide,  les mouettes affolées qui rasaient les planches, le soleil blanc et, à contre-jour, quelques personnages qu’on eût dits tirés de Mort à Venise de Visconti.
Et moi, seule, enfin seule, qui laissais pendre mes mains, tels des gibiers morts, de chaque côté de ma chaise longue.
Rendue à la solitude, à l’adolescence rêveuse, à ce qu’on ne devrait jamais quitter, mais que les autres -l’enfer, le paradis- vous obligent sans cesse à déserter. Mais là, les autres ne pouvaient rien entre moi et ce triomphant automne.

Françoise Sagan, Des bleus à l’âme, © Flammarion 1972 © Stock 2009

 

----------------

Françoise Sagan

Le désir :

"Les mille clairons du désir, les mille tam-tams du sang résonnèrent dans mes veines, et les milles violons du plaisir attaquèrent leur valse pour nous."

Printemps des poètes

03 21

--------------

Françoise Sagan.

Interview.

Le bonheur - Ne jamais avoir honte de ce qu'on fait.

-----------------

« A cette époque-là, vers 1931, alors que j’atteignais mes vingt-huit ans, Deauville était comme le centre d’été du monde élégant. Des avions privés de riches Anglais atterrissaient sans arrêt. Il en venait d’autres, de pays plus lointains, à bord de puissantes voitures. Il n’y avait pas beaucoup d’hôtels à Deauville et bien des grands de ce monde ont été heureux de trouver une baignoire pour y dormir… »

Georges Simenon : Point-virgule,
Presses de la Cité, 1979

--------------

Deauville 

Bassin, quai, voiliers.

Mon aquarelle.

-------------

 

Marcel Proust à Cabourg.

-------------------

Charles Pécrus 

1826 - 1907 

Trouville 

Hôtel de la Mer

---------------

Paul Rolato-Petion

1867 - 1927

Trouville

Scène de plage

 

Pierre Chapuis 

1863 - 1942 

Trouville 

1902 

L'Eden Casino

---------------

Trouville 

La Baigneuse dans "Fémina" 

1901

-------------

Celui-ci aurait demandé à son pilote Jean-Claude Bedeau de se poser un peu à l'écart de la DZ (dropping zone, aire d'atterrissage) détrempée pour éviter d'y marcher. Lors du redécollage, le rotor a tapé un arbre proche et l'hélicoptère s'est crashé, causant la mort des deux occupants. Le drame s'est produit dans une propriété privée à Touques près de Deauville chez des amis d'Olivier Dassault.

 

 

Pourquoi Le Cancer De La Peau Est À La Hausse ;
Le cancer de la peau est à la hausse et le bronzage en intérieur et la nécessité d’être bronzé pourraient être à blâmer.
(…)  En 2005, Feldman a mené une étude dans laquelle il donnait à des volontaires des produits chimiques bloquant les endorphines avant qu’ils n’utilisent un lit de bronzage. L'étude visait à vérifier si les clients fréquents des salons de bronzage profiteraient autant de l'expérience si leur corps ne produisait pas d'endorphines. Ils n'ont pas (agi, NDLR). Et même avant que les tanneurs fréquents utilisent le lit de bronzage, ils ont montré des signes de dépendance physique au bronzage.

https://fr.wordssidekick.com/2450-why-skin-cancer-is-on-rise

----------

 

Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le cancer de la peau peut commencer simplement par un coup de soleil".

Dans Carnet de Santé, le docteur Christian Recchia répond, pour Yahoo, à toutes les questions que vous vous posez et vous livre conseils pratiques et petites astuces pour mieux vivre au quotidien.

Deauville 
Scène de plage
Photographie de presse - Agence Meurisse.
1926  
BNF - Estampes et photographie.
Paris
------------
 
Le Havre 
L'anse des régates à marée basse.
Embarquement ou débarquement d'un couple normand.
 
-------

Jules Ausset

Montivilliers, 1866 - Paris, 1965.

Le Port du Havre

1922

Huile sur toile.

Muma

Le Havre

--------------

André Hambourg

Beau temps sur l'avant-port, Deauville

1976 

Huile sur toile.

Deauville

Les Franciscaines

------------

André Hambourg

Les petits chevaux sur la plage

1972 

Huile sur toile.

Deauville

Les Franciscaines

----------------

Maurice Taquoy

La foule un jour de courses 

Deuxième quart du 20e s.

Gouache sur papier.

Deauville

Les Franciscaines

----------------

Homme aux mains chaudes et froides.

---------------

Les coraux et l'oxybenzone dans les crèmes solaires. Le lien entre le blanchiment et l'usage de l'oxybenzone est établi scientifiquement.

"L'Humanité"

05 22

-------------------

OXYBENZONE ET BLANCHIMENT DES CORAUX: CRÈME SOLAIRE DANS L'ENVIRONNEMENT - TIGE – 2022.

(…) Récifs coralliens et changement climatique: un résultat possible.

Qu'est-ce que l'oxybenzone?

L'oxybenzone est également connue sous le nom de benzophénone-3. C'est un solide blanc qui a la capacité intéressante d'absorber la lumière ultraviolette. L'oxybenzone est un écran solaire à large spectre qui absorbe à la fois les rayons UVA et UVB. Il est produit synthétiquement par une réaction chimique.

(…) Effets de l'oxybenzone sur les récifs coralliens.

En 2015, une équipe internationale de chercheurs a décrit les effets de l'oxybenzone sur un corail nommé Stylophora pistillata . L'équipe de recherche a étudié l'effet de l'oxybenzone sur les larves de corail et les adultes. Ils ont fait les découvertes suivantes, qui ont été publiées dans la revue Environmental Contamination and Toxicology.

(…) Effets de la benzophénone-2 sur le corail.

Nous devons être prudents lors de l'évaluation des résultats produits par un seul chercheur ou une seule équipe de recherche. Des erreurs accidentelles de procédure sont toujours possibles. Les scientifiques qui ne sont pas impliqués dans une expérience notent souvent les nouvelles découvertes avec intérêt et recherchent ensuite une confirmation dans une deuxième expérience. Il existe des preuves qui ne confirment pas les résultats des découvertes sur l'oxybenzone, mais suggèrent qu'elles sont cependant exactes.

https://fr.fusedlearning.com/oxybenzone-coral-bleaching

----------------

Paul Corfield

Grande-Bretagne.

1970

Coucher de soleil à travers les cimes des arbres.

--------------

Paul Corfield

Born: Bournemouth. 1970.

 

Paul Corfield Paul Corfield Paul was born on the South Coast of England, in the South East Dorset conurbation and has remained in the area into his adult life. He recalls he was just a small child when he first began to draw but became almost OCD with it, easily upset if his artwork did match the real landscapes he was copying.

 

Paul Corfield Paul Corfield Paul est né sur la côte sud de l'Angleterre, dans l'agglomération du sud-est du Dorset et est resté dans la région jusqu'à l'âge adulte. Il se souvient qu'il n'était qu'un petit enfant quand il a commencé à dessiner, mais qu'il est devenu presque atteint de TOC après cela, facilement contrarié si son œuvre correspondait aux paysages réels qu'il copiait.

 

Paul Corfield started painting at an early age but was eventually to turn down a place at art school in favour of working in the aerospace industry. There he stayed for thirteen years until his wife suffered a severe stroke and he found himself facing the prospect of caring for her for the rest of her life.

 

Paul Corfield a commencé à peindre à un âge précoce, mais a finalement refusé une place à l'école d'art lui permettant de travailler dans l'industrie aérospatiale. Il y resta treize ans jusqu'à ce que sa femme subisse un grave accident vasculaire cérébral et qu'il se retrouve face à la perspective de s'occuper d'elle pour le reste de sa vie.

---------------

 

Deauville 

Tempête - Passage du vent de 0 km/h à 100 km/h en quelques secondes!

Bilan: 1 mort, 1 disparu, 3 blessés.

06 22

-----

 

Le bronzage du périnée : cette tendance étrange et dangereuse sur Instagram.

Vous avez bien lu. Depuis plusieurs semaines, une tendance beauté pour le moins bizarre fleurit sur les réseaux sociaux. Celle de se faire bronzer le périnée en exposant ses parties génitales de manière directe aux rayons du soleil. C'est une très mauvaise idée.

Beaucoup de femmes sont adeptes du topless, c'est à dire du bronzage de la poitrine sans haut de maillot de bain, depuis des décennies. Mais l'exposition de l'entrejambe en revanche, c'est relativement nouveau.

(…) Cette pratique a été proposée il y a déjà 2 ans par l'influenceuse Metaphysical Meagan.
(…) Il est prouvé que cette pratique est en réalité dangereuse.
(…) Exposer de manière directe très régulièrement des zones de peau non protégée, quelles qu'elles soient peut avoir des conséquences dramatiques et accélérer au contraire l'apparition de mélanome ou carcinome. Sans parler de la douleur du coup de soleil sur cette zone.

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

La pêche à la baleine. Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville - Le Havre - Cosmétiques

Publié le par bmasson-blogpolitique

La pêche à la baleine.

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville 

 

La pêche à la baleine a été pratiquée au XVIIe siècle au Havre.

Elle a été abandonnée et reprise au cours du XIXe siècle.

L’Etat a encouragé les armateurs qui armaient les bateaux, sous forme de prime.

Suite au blocus continental, Le Havre était en difficultés économiques.

Pour sortir de la crise, la pêche à la baleine a permis à un certain  nombre de familles havraises de vivre.

Des campagnes dans le Pacifique duraient six ou huit mois.

Voire deux ans pour les plus grandes campagnes.

Le baleinier était équipé de plusieurs barques.

Elles permettaient de s’approcher de la baleine.

Les harponneurs harponnaient la baleine.

La baleine tuée était dépecée sur place et conditionnée à bord.

Ils pouvaient, avec de la chance, ramener une vingtaine de baleines et un ou deux cachalots.

Tout ce qu’on trouvait sur la baleine était réutilisé.

La graisse de baleine servait pour l’éclairage de ville.

Toute la ville du Havre était éclairée à la graisse de baleine.

On consommait sa viande.

Le cuir servait pour faire des sacs, des souliers, les baleines des sous-vêtements (le mot vient de là).

On fabriquait les produits cosmétiques également avec les parfums, les savons, les produits de beauté.

La pêche était dangereuse. Beaucoup de bateaux ont été portés disparus en mer.

A partir de 1850-1860, on  a progressivement abandonné cette pêche à cause du danger et de l’arrivée du pétrole sur le marché.

 

Jeremiah Winslow

La pêche à la baleine connaît un déclin à partir du XVIIe siècle.

En 1816, le gouvernement publie des ordonnances prévoyant l’attribution de primes aux armateurs, doublées si la campagne se déroule dans l’Océan Pacifique.

Jeremiah Winslow, quaker américain, fait partie des plus célèbres armateurs.

Arrivé au Havre, naturalisé français en 1821, il fait de a ville le premier port baleinier français en 1825. Le dernier baleinier a été désarmé au Havre en 1873.

Ses six baleiniers rapportent : huile, fanons, viande, peaux, ambre, blanc de baleine.

Homme de paradoxes, il essaie d’interdire l’alcool à bord de ses navires. Il offre 500 peaux de chinchilla à sa femme. Il se fait construire une villa sur la « costière ». Elle sera habitée par Félix Faure dès 1895 puis détruite après 1945. L’institution Saint-Joseph a pris sa place.

 

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

 

"La baleine" 

La fin

The end

Paris

09 20

 

Dunkerque 
Musée portuaire 
Chasser la baleine 
Gravure
XIXe siècle
 
Dès le Moyen-Age, les Basques ont formé les baleiniers anglais et hollandais. Au XVIIe siècle, les Dunkerquois reprennent la chasse à la baleine. Ils s'initient à la capture du cachalot dans le Pacifique sud avec les baleiniers de Nantucket qui se réfugient à Dunkerque de 1786 à 1793.  
-------------

Philippe Favier

Saint-Etienne, 1957

Chasse aux baleines

2020

Techniques mixtes

Musée des Beaux-Arts

Valence

Philippe Favier utilise une maquette de l'HMS Bounty. Ca n'a rien à voir avec la pêche à la baleine. Mais j'ai adoré leur histoire.

HMS Bounty

Le Bounty était une unité de la Royal Navy britannique. Cette frégate est entrée dans l'histoire en raison de la mutinerie d'une partie de son équipage le 28 avril 1789.

« Les révoltés de la Bounty » raconte la révolte et l’abandon du bateau.

Le texte original est l'œuvre de Gabriel Marcel (1843-1909), géographe de la Bibliothèque nationale, que Jules Verne connaissait bien, car en 1878, les deux hommes avaient publié ensemble un ouvrage de vulgarisation intitulé Les Grands Navigateurs du xviiie siècle. Jules Verne a relu et corrigé le manuscrit de Marcel dont il avait acquis les droits pour trois cents francs.

Verne a pris quelques libertés avec les faits, inventant le personnage de Bob et rangeant parmi les mutins des hommes d'équipage qui étaient en fait dans la chaloupe.

------

Philippe Favier 
Saint-Etienne, 1957
Les vents 
1986  
Email à froid sous verre.
Muma 
Le Havre
-----

 La baleine et le cachalot sont tous deux des cétacés. 

 

(…) Le cachalot a des dents. 

 

(…) La baleine, elle, possède des fanons, et ce uniquement au niveau de sa mâchoire supérieure.

(…) En matière de taille, la baleine est plus grande et plus grosse que le cachalot puisqu’elle peut peser jusqu’à 170 tonnes et atteindre les 30 mètres de longueur, contre maximum 57 tonnes et 20 mètres de long pour le cachalot qui possède un sonar comme le dauphin.

 

 

Graph 

Calais 

Baleine

-------------

 

Baleines.

Jidirah à gauche a été réalisée par des artistes Ceduna en 2014.

Muséum Le Havre.

Australie.

----------

Arts Ceduna supports over 140 local Aboriginal artists through providing necessary training and equipment.

 

Les « Arts Ceduna » soutiennent plus de 140 artistes autochtones locaux en leur fournissant la formation et l’équipement nécessaires.

----------------

Le Havre

Muséum

Les Ghost Nets ou "filets fantômes".

Unique au monde.

Les filets de pêche perdus ou abandonnés sont réutilisés pour créer des oeuvres d'art.

Les filets qui dérivent sont des dangers pour les animaux marins qui se retrouvent piégés à l'intérieur.

Les artistes sensibilisent à la question de la pollution marine.

------------------

Des produits toxiques dissimulés dans les cosmétiques.
Les cosmétiques contiennent des produits chimiques perfluorés dangereux pour la santé. Voici l’alerte lancée par une vingtaine d’associations à l’occasion de la journée mondiale du rouge à lèvres. Celles-ci appellent les politiques à prendre conscience de cet « enjeu majeur de santé publique et écosystémique ».
Inuit man warms his wife’s feet. 
Un Inuit réchauffe les pieds de sa femme.
 
Robert E. Peary
1890.
 

Robert E. Peary

Robert Peary, né le 6 mai 1856 et mort le 20 février 1920, est un explorateur américain, surtout connu pour ses expéditions arctiques à travers le Groenland et à destination du pôle Nord.

Entre 1893 et 1909, ce dernier tente l'incroyable exploit de poser le pied au Pôle Nord.

Lorsque Peary quitta le Roosevelt, l'expédition polaire comptait en tout 26 compagnons, dont 7 membres de son état-major et 19 Esquimaux. 140 chiens et 28 traîneaux.

-------

 

Les cachalots et le sommeil.

Marion Poupard

CNRS Toulon

"La Marseillaise"

--------------------

 

Les cétacés et les  baleines dans l'art.

La Bible.

Pinocchio.

----------------

Jules Michelet.

La baleine et essai de république chez les oiseaux Jules Michelet (Auteur) Paru en novembre 2007 Lettres (broché).

La baleine concentre la paix, la justice et la bonté. Alors que les autres créatures marines l'oppressent, l'agressent, elle reste inoffensive, « ne fait la guerre à personne et ne se nourrit point des espèces qui nous alimentent ». Michelet accentue ces valeurs en s'inspirant de la méduse et du mollusque. Ils représentent l'innocence, l'épanouissement et l'amour par leur insensibilité à la moindre cruauté et colère.

Jules Michelet, de l'Académie des sciences morales et politiques, écrit un texte sur la baleine, un animal qui l'a fasciné, qu'il décrit admirablement et sur la protection urgente duquel il nous offre des pages poignantes et remarquables rédigées déjà en 1861 !

----------------

Jules Verne.

-------------

Herman Melville.

Herman Melville, qui a découvert le récit de ce naufrage en 1841 à l'occasion de sa rencontre avec le fils d'Owen Chase, s'en est inspiré pour l'écriture de son roman Moby Dick, paru en 1851. L'existence d'une baleine blanche, dans les années 1830, souvent aperçue à proximité de l'île chilienne de Mocha.

Selon Melville, « l'art est un processus, il émerge comme une métaphore qui crée sans cesse et ne s'accomplit jamais ». On a insisté récemment sur l'auto-réflexivité du livre : l'accumulation d'un savoir antérieur sur la Baleine, sa représentation par fragments mettent en lumière l'inachèvement de tout savoir.

« Moby Dick ou la baleine blanche » (résumé présentera ci-dessous) est devenu le principal produit de la H. Melville, représentant du romantisme américain. Ce roman est rempli de nombreux discours lyriques, a des références à des sujets bibliques, un symbole d'abondance. Peut-être est-ce pourquoi il n'a pas été accepté par ses contemporains.

------------

Léo Ferré.

---------------

Robert Wyland.

Robert Wyland is an American artist and conservationist best known for his more than 100 Whaling Walls, large outdoor murals featuring images of life-size whales and other sea life.

 

Robert Wyland (né le 9 juillet 1956) est un artiste et écologiste américain surtout connu pour ses plus de 100 murs baleiniers, de grandes peintures murales en plein air présentant des images de baleines grandeur nature et d'autres animaux marins.

 

La plus grande fresque océanique de Wyland établit un record international de plus de trois acres de superficie, à l'extérieur du centre de conventions de Long Beach.

100e de Wyland, Le Mur de chasse à la baleine a été peint à Pékin en 2008.

-------------

"La Marseillaise"

--------

La Baleine Bleue (L'Opéra du Pauvre) - Léo Ferré

-----------------

Vikings

Leif Erikson

Statue à Seattle

Harfleur - Prieuré.

----------

 

Leif Erikson

Statue à Seattle.

 

Leif Erikson, né vers 970 à Eiríksstaðir en Islande et mort vers 1020 probablement au Groenland, est un explorateur islandais. Il est l'une des personnalités connues de l'expansion viking. Il serait le premier Européen à avoir découvert l'Amérique du Nord continentale.

Leif Erikson, parfois orthographié Ericson (forme anglicisée) ou Eiríksson (forme d'origine), est l'un des trois fils d' Erik le Rouge et de Thjóðhild. Il est aussi le petit-fils de Thorvald Ásvaldsson.

Leif Erikson, ou Leifr Eiríksson en vieux norrois, est le second fils du célèbre explorateur viking Erik le Rouge. Ce dernier est le Viking qui a fondé la toute première colonie nordique au Groenland, la terre où va grandir Leif.

Leif Eriksson fut le premier Européen à explorer, autour de l'an 1000 EC, la région qui constitue aujourd'hui l'Est du Canada, de l'Arctique au Nouveau-Brunswick. Il accomplit ces voyages près de cinq cents ans avant l'expédition de Christophe Colomb qui ne traversera l'Atlantique qu'en 1492.

 

The statue was a gift to the city of Seattle from the Norwegian-American community during the Seattle World's Fair in June of 1962. At the base of Leif Erikson is a large granite stone six feet in height. The circular plaza is encircled by "Stonehedge-esque" upright, runic-like stones.

 

La statue a été offerte à la ville de Seattle par la communauté américano-norvégienne lors de l'Exposition universelle de Seattle en juin 1962. À la base de Leif Erikson se trouve une grande pierre de granit de six pieds de hauteur. La place circulaire est entourée de pierres verticales de type runique « Stonehedge-esque ».

-------------------

 

 

 

En 2019 :
Chasse à la baleine: quels pays la pratiquent encore ? (carte interactive)
(…) L’Islande a toutefois annoncé qu’aucune chasse n’aurait lieu cet été, à cause notamment de l’extension de la zone interdite de pêche, qui rend la chasse à la baleine trop coûteuse. De son côté, la Norvège a augmenté ses quotas en 2018, pour pouvoir relancer l’activité.
(…) Reste à savoir si la reprise de la chasse commerciale servira vraiment à quelque chose : les Japonais consomment de moins en moins de viande de baleine, selon plusieurs sources.

 

Sylef

"La nageuse et le cachalot"

Le Havre

--------------

Sylef est artiste peintre. Fasciné par les paquebots et les cargos, il construit chacune de ses toiles autour d'un bateau extravagant, né de son imagination, auquel il invente une vie, un destin, une personnalité. Ses tableaux racontent ainsi des histoires de mer, souvent excentriques, toujours fascinantes. Sylef a 38 ans et vit à Fécamp.

-------

 

Béluga dans la Seine

L'Humanité

08 22

-------------

Le béluga ou bélouga, appelé également baleine blanche, dauphin blanc et marsouin blanc, est une espèce de cétacés de la famille des Monodontidae vivant dans l'océan Arctique et dans l'estuaire du Saint-Laurent. Il dispose d'un des sonars les plus sophistiqués de tous les cétacés. Ce sonar lui est indispensable pour s'orienter et se repérer dans les canaux de glace immergés, qui forment un véritable labyrinthe.

---------------

Le béluga aperçu dans la Seine devrait rester aux portes de la région parisienne.

Un animal marin blanc de 4 mètres a été aperçu en train de remonter la Seine au niveau de Vernon (Eure). Les risques de le voir se rapprocher de la capitale sont quasi nuls selon les autorités.

(…) Il a été aperçu, pour la dernière fois, ce vendredi du côté des Andelys (Eure). Soit à une trentaine de kilomètres des Yvelines et donc de l’Île-de-France, et une soixantaine au nord-ouest de Paris. Les autorités lancent un appel à la prudence et demandent à « l’ensemble de la population de ne pas tenter d’approcher ou de rentrer en contact avec l’animal pour faciliter le travail de l’ensemble des services de l’État, mobilisés pour la préservation de la faune sauvage ».

 

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Le Havre en 1887. Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville

Publié le par bmasson-blogpolitique

Vue du Havre en 1887.

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville 

 

 

Les remparts du Havre ont été définitivement démolis sous Napoléon III en 1852.

Les communes environnantes ont été annexées.

La volonté est de faire du Havre une ville moderne sur le modèle de  Paris qui a été reconstruite par le baron Haussmann.

Les grandes artères remplacent les anciennes fortifications :

Le boulevard de Strasbourg,

Le boulevard Impérial qui est aujourd’hui l’avenue Foch,

Le boulevard François 1er.                                   

Les grands bâtiments et monuments sont construits :

Le Palais de la Bourse

Le Palais de Justice

Le théâtre, le grand Opéra,

Le Musée et une bibliothèque

Le Muséum d’histoire naturelle

Les Bains de mer Frascati avec l’aménagement de la plage

Les chantiers de construction navale Augustin Normand*

*

Le Havre

Cimetière Sainte-Marie

Jacques Augustin Normand

-------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Neuville-sous-Montreuil - Cimetière Indien

Publié le par bmasson-blogpolitique

Neuville-sous-Montreuil Indian Cemetery est un cimetière militaire, situé au lieu-dit chemin du Trou du Chêne. Il a une superficie de 239 m2 . Ce cimetière a été utilisé de décembre 1914 à mars 1916 par le Lahore Indian General Hospital

 

Le cimetière a été créé pour accueillir les sépultures des soldats indiens de l’armée britannique morts au Lahore Indian General Hospital installé à Montreuil.

 

Près de 30 corps y reposent. 

 

 

 

 

Neuville-sous-Montreuil

 

 Ce cimetière a été construit et est entretenu par le service des tombes de guerre du Commonwealth.

Le terrain a été concédé gratuitement par la nation française comme lieu de sépulture perpétuelle des héros des armées alliées tombés pendant la grande guerre de 1914-1918 et honorés ici.

Ces trois soldats de l'armée d'Inde honorés ici sont 

Bearer Chandu

Sowar Kartar Sinch

Sweeper Panwari

 

Selon l’historien Lucien Vasseur, les dalles situées sur la droite correspondent à des défunts de religion bouddhiste. Ces dalles comportent des inscriptions en sanskrit.

 

 

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Georges Bernanos à Fressin

Publié le par bmasson-blogpolitique

Georges Bernanos fera de l'Artois, région de sa jeunesse, le décor de ses romans.

Né en 1888 à Paris, il débute dans le journalisme.

Ses parents se sont installés à Fressin en 1896 pour les vacances d'été puis s'y sont fixés définitivement en 1904.

Le curé du roman "Journal d'un curé de campagne" ressemblait à son ami séminariste originaire de Fressin, Octave Camier.

Son premier roman "Né sous le soleil de Satan", en 1926, est apprécié par la critique.

Il dénonce la guerre d'Espagne, le fascisme.

Il refuse d'être ministre sous De Gaulle.

« Chemins du pays d’Artois, à l’extrême automne, fauves et odorants comme des bêtes, sentiers pourrissants sous la pluie de novembre, grandes chevauchées des nuages, rumeurs du ciel, eaux mortes… »

 

 

 

 

 

 

Georges Bernanos

Sous le soleil de Satan

 

 

 

L'église de Fressin

Elle est décrite dans le roman "Sous le soleil de Satan".

La famille Bernanos y possédait un banc.

 

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

L'amiral Courbet à Abbeville

Publié le par bmasson-blogpolitique

Amiral Courbet

Abbeville

 

1849, octobre : Anatole Courbet entre dans la marine à 22 ans comme aspirant 1ère classe sur "L'Océan ". Puis passe par les grades de enseigne de vaisseau, lieutenant de                               vaisseau et enfin, capitaine de frégates en 1866.

1870:Il part aux Antilles sur le Talisman

1873 : Il devient capitaine de vaisseau et Chef d’État-major général de l'Amiral d'Hornoy

1877 : A ce titre, il est à la tête d'une flotte entière avec neuf cuirassés et cinq croiseurs.

1879, 24 mai : Il devient gouverneur de nouvelle Calédonie et débarque à Nouméa jusqu'en septembre 1882. En conflit avec le gouvernement, il quitte la nouvelle Calédonie pour Sydney puis revient en France.

1883, 23 avril : Courbet est envoyé en mission en Indochine et embarque sur le « Bayard », ce fameux vaisseau dont le nom sera à jamais accolé au sien .

 

                        Le 26 mai 1883, il fait parvenir une dépêche qui émeut la France entière, elle annonce le massacre de nombreux soldats et marins français par les pavillons noirs.

                        Courbet part alors avec sa flotte vers le Cochinchine puis Saïgon.

 

1883,16 juillet au matin, la colonne française arrive à Tonkin.

1883, 26 décembre, il est nommé Commandant en Chef de la Division Navale du Tonkin.

1884, 1er mars, nommé vice amiral.

            Il enchaîne alors les victoires et fait tomber les pavillons noirs.

 

 

1884, 26 juin, GUERRE FRANCE CHINE

 

Pour les opposants à la politique coloniale de Jules Ferry, il est l'exemple du brillant militaire envoyé se faire tuer inutilement.

 

 

Monument mutilé par le bombardement aérien 31 mai 1918

En 1942, l'armée allemande fait fondre les canons chinois en bronze.

 

 

--------------------------------

Formose

Les Pescadores

 

Son Tay

Fou Tcheou

-----------------------------

Amiral Courbet

Abbeville

Portrait

De Vuillier G

1885

-----------------------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Michel Dubocage de Bléville - Le Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Michel Dubocage de Bléville a été un navigateur, un corsaire du roi et un négociant de premier ordre.

 

Le Havre, 28 janvier 1676 -  1727

 

 

---------------------------------

L’île de la Passion-Clipperton.

 

L’île de la Passion-Clipperton a longtemps été discutée entre les Américains, les Mexicains, et a été réattribuée à la France grâce aux écrits de Dubocage de Bléville.

Les Français Mathieu Martin de Chassiron et Michel Dubocage, commandant respectivement les frégates la Princesse et la Découverte, y débarquent et en dressent la première carte. En souvenir de cette journée, ils la baptisent « île de la Passion », en référence à la Passion du Christ.

----------------------------------

Ses liens avec la Chine.

 

Dubocage de Bléville fait du commerce avec la Chine. Il négocie en Chine à Amoy (Xiamen) le premier traité commercial maritime franco-chinois consigné par écrit dans un journal de navigation. De là, il va ramener de la soie, des porcelaines.

-----------------------------

L’utilisation de sa fortune

 

Dubocage de Bléville possède 35 000 livres, ce qui était une fortune considérable. Cette richesse va lui permettre d’augmenter ses propriétés foncières. Il était déjà propriétaire à Saint-François. Il achète des fiefs à Octeville, Gainneville, Bléville.

Il va agrandir ses magasins à Saint-François en construisant des nouveaux bâtiments dans le jardin qui se trouve devant. Dans le musée, c’étaient ses bureaux pour sa maison de négoce.

 

 

 

-------------------------------

Sa statuette en habit d’officier

 

C’est le seul objet récupéré de son cabinet de curiosité. La statuette est à son effigie, et est réalisée par les artisans chinois quand il était en Chine. Dubocage de Bléville est représenté en habit d’officier.

-----------------------------

Sa statuette en tenue chinoise

 

Là, Dubocage de Bléville est représenté en tenue chinoise

-----------------------------

Le fils de Michel Dubocage de Bléville

 

Le fils de Dubocage de Bléville va être reconnu par le roi et anobli par lettre patente. C’est l’histoire, de père en fils, d’une ascension sociale. Le fils va être le premier maire-échevin de la ville du Havre.

NDLR: encore une histoire d'hommes!

--------------------------------

Emma Biggs 
United-Kingdom
Royaume-Uni.
Eglise de Saint-Francois 
Le Havre 
 
---------------

Lire aussi:

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>