Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Graph - Hopare

Publié le par bmasson-blogpolitique

Alexandre Monteiro « Hopare ».

 Alexandre Monteiro alias Hopare est né en 1989 à Paris. L’univers linéaire du street artiste Hopare  est coloré:

 Alexandre Monteiro alias Hopare est un jeune street artiste d’origine portugaise. L’artiste puise dans l’architecture urbaine.

 

« J’ai 13 ou 14 ans quand je découvre le graffiti dans une usine désaffectée à Limours », raconte le jeune homme. « Avec les copains on s’y retrouve après le collège. Et on y emmène notre prof d’arts plastiques ». Et pas n’importe quel prof d’arts plastiques puisque le sien signe des graffitis sur les murs des villes sous le nom de Shaka. 

 

 

 

 

Hopare 

Graph 

Calais 

Enfant pleurant

-------------------

Hopare 

Saint-Brieuc 

Bretonne

Graph

-------------------

Publié dans Mes Photos

Partager cet article
Repost0

Georges Vigarello - L’Homme (et la femme, NDLR) et la fatigue

Publié le par bmasson-blogpolitique

Dans « L’Humanité » :

 

La lutte contre le harcèlement serait-elle comme une forme nouvelle de fatigue ?

L’attention et l’intolérance à la violence ne cessent de se développer et de s’affiner. (…) Dans le mouvement Metoo, on voit apparaître des comportements illégitimes, des gestes déplacés. C’est tout ce qui vient perturber l’autonomie de l’individu qui devient de plus en pus intolérable. C’est une sorte de fatigue vis-à-vis de toutes les dominations. (…) Cela renvoie à la manière avec laquelle les femmes s’affirment en rejetant les dominations.

 

Metoo au cours Florent.
Paris.
Problème de harcèlement dans les cours de théâtre et sur scène.
Les femmes ne sont pas entendues par des directions qui font la sourde oreille. Le ton monte pour que des mesures soient prises.
------
Brimades 
harcèlement 
agressions 
crimes
----------------
L'iceberg représentant les violences visibles et invisibles faites aux femmes.
 03 21
--------
Harcèlement sexuel lors des études médicales
Source Télérama.
Des chiffres glaçants brisent l’omerta sur les violences sexistes et sexuelles en études de médecine.
Dans un rapport paru ce jour, l'Association Nationale des Etudiants en Médecine de France met en lumière les violences sexistes et sexuelles dans les études médicales. Les résultats sont accablants.

(…) En moyenne, ce sont donc 30% des externes en médecine qui ont été harcelés sexuellement à l’hôpital, sur leur lieu de travail.

Les chiffres mettent par ailleurs en lumière une autre réalité glaçante : dans 9 cas sur 10, ces actes sont opérés par des supérieurs hiérarchiques, en position de pouvoir assumée sur ces étudiantes et étudiants.

(…) Ainsiles chansons paillardes censées représenter « l’esprit carabin » des étudiants en médecine sont considérées comme blessantes pour près d’une personne sur 8, dont 16% des femmes.

(…) C’est donc l’intégralité du monde des études médicales qu’il est urgent de repenser : des études aux stages, les violences sexistes et sexuelles marquent lourdement les parcours des futurs professionnels et professionnelles de la santé.

 

 

Santé des femmes : une très lente prise en compte depuis l'Antiquité.

 

En ce 8 mars (2020 ; NDLR), rappelons que les inégalités entre femmes et hommes touchent tous les domaines, notamment celui de la santé. Depuis l’Antiquité, la santé des femmes n’est en effet pas considérée de la même manière que celle des hommes. Et cela a eu des conséquences sur la médecine d’aujourd’hui.

 

(…) Dans les années 1950-60, le scandale du Distilbène qui entraîne de graves effets secondaires chez les femmes enceintes pousse les autorités américaines à tout simplement écarter les femmes des essais cliniques, car elles sont susceptibles d’être enceintes. 

(…) Cela conduit à des absurdités comme cette étude sur la relation entre obésité et cancer du sein et de l’utérus menée… sur des hommes !

(…) En 1990, Patricia Schroeder, alors représentante démocrate du Colorado, alertait sur les "risques" pour les femmes américaines de ne pas être inclues "comme sujets de recherche en biomédecine". 

(…) C’est le cas notamment pour l’infarctus du myocarde, plus connu pour être une "maladie d’homme". Entre 2008 et 2013, il a augmenté de 20% chez la femme, d’après Santé publique France. 

(…) Concernant le Sida, si aux débuts de l’épidémie, les hommes étaient majoritairement concernés, la maladie touche aujourd’hui les femmes à 50%. Pourtant, dans les essais pour les traitements aux États-Unis, elles ne sont que 11%, comme le détaille cet article du New York Times (en anglais) datant de mai 2019.

(…) En matière de santé sexuelle, les progrès restent à faire également. La docteure Catherine Solano, sexologue à l’hôpital Cochin, expliquait dans un article du Figaro de septembre 2019 que les troubles sexuels de la femme et de l’homme n’étaient pas pris en charge de la même manière.

(…) En 2018, l’espérance de vie des femmes est de 85,3 ans, contre 79,4 ans pour les hommes. Mais si l’on regarde l’espérance de vie en bonne santé, l’écart se réduit nettement. Elle passe à 64,5 ans pour les femmes et à 63,4 pour les hommes en France. 

Laïcité 
Mémoires 
La Ligue de l'enseignement.
Débattre ou être triste. Non à une société de l'entre-soi. Faire de la politique, c'est débattre.
2017
 
---------------
Laïcité 
Mémoires 
La Ligue de l'enseignement.
Egalité Femmes Hommes. Les nouvelles conquêtes ont été réalisées en s'affranchissant des interdits religieux.
2017
 
-----------------
aïcité 
Mémoires 
La Ligue de l'enseignement. 
L'inégalité persistante et croissante favorise la division de la société. 
2017
-----------
 
Laïcité – La Ligue de l’enseignement – 2017 :

Journée des filles. 

11 octobre 2021 

Les Effrontées.

-------------

JOURNÉE INTERNATIONALE DES FILLES : 5 CHIFFRES CHOCS SUR LEURS CONDITIONS DE VIE DANS LE MONDE.

() 63 MILLIONS DE JEUNES FILLES CONTRAINTES À TRAVAILLER.

() 1 FILLE SUR 5 N'A PAS ACCÈS À L'ÉDUCATION.

() 40% DES ENFANTS SOLDATS SONT DES FILLES.

() 4,4 MILLIONS DE FILLES ASTREINTES AU TRAVAIL DOMESTIQUE.

) COVID-19 : 11,2 MILLIONS DE FILLES POURRAIENT ABANDONNER L'ÉCOLE.

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Georgia O'Keeffe.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Georgia O'Keeffe.

Elle est une  artiste peintre d’ascendance irlando-hongroise, originaire du Wisconsin, née dans une ferme,  au cœur du Middle West.

Georgia O'Keeffe, née le 15 novembre 1887 à Sun Prairie, dans le Wisconsin, et morte le 6 mars 1986 à Santa Fe, Nouveau-Mexique, est une peintre américaine considérée comme une des peintres modernistes et des précisionnistes majeures du XXᵉ siècle.

En 1905, O’Keeffe commence sa sérieuse formation artistique formelle à la School of the Art Institute of Chicago, puis à l’Art Students League de New York, mais elle se sent limitée par ses leçons. Elle y rencontre pour la première fois Alfred Stieglitz, alors galeriste et photographe.. Elle se dirige très tôt vers la peinture, mais se sentant à l'étroit dans le classicisme de la formation qu'elle reçoit, elle cesse de peindre pendant quatre ans. Elle retrouve l'inspiration en s'engageant sur la voie de l'abstraction qu'elle développe de façon très personnelle en y mêlant des formes figuratives.

Ermite farouche, Georgia O’Keeffe aurait vécu à la dure comme les pionniers à tel point qu’on l’imagine crapahutant jadis parmi les canyons.

Georgia O’Keeffe est décédée en 1986, à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans. De son vivant, elle a reçu des éloges critiques sans précédent. Elle a été élue au National Institute of Arts & Letters, l’American Academy of Arts & Letters, et a reçu la Médaille de la liberté des États-Unis. En 1946, elle a été la première femme honorée par une rétrospective au Musée d’Art Moderne.

Le travail de Georgia O'Keeffe témoigne du courant figuratif américain dont les éléments de composition — cadrage, traitement des détails — empruntent plus aux procédés photographiques qu'aux modèles naturels. « On peint à partir de son sujet, et non de ce qu'on voit » [directement], soulignait l'artiste elle-même.

Georgia O’Keeffe était une artiste rare. Ses peintures florales innovantes se sont avérées très populaires en Europe pendant une période d’art où ce sont généralement les artistes européens qui ont attiré le marché américain. C’était un signe de la capacité de cette artiste. Ses techniques et sa production ont généralement été  classées comme modernisme américain.

Elle était connue pour ses peintures de fleurs agrandies, de gratte-ciel de New York et de paysages du Nouveau-Mexique. O’Keeffe a été reconnue comme la « mère du modernisme américain ».

Longtemps associée à ses fleurs monumentales et suggestives, l’artiste est toutefois restée jusqu’à ce jour en Europe dans l’ombre de son compagnon et mentor, le célèbre photographe et défenseur des avant-gardes Alfred Stieglitz.

 

Voir :

“I hate flowers - I paint them because they're cheaper than models and they don't move.”

«Je déteste les fleurs - je les peins parce qu'elles sont moins chères que les mannequins 
et qu'elles ne bougent pas.»

 

Georgia O’Keeffe

------------

Georgia O’Keeffe à Yosemite.

1938

Photo d'A. Adams.

------------

 

Georgia O'Keeffe 

-----------

Georgia O'Keeffe 

Art sur Twitter

-------

Georgia O'Keeffe sur Twitter 

---------

NDLR: Keeffe, tu kiffes?

-------------

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Brigitte Fontaine

Publié le par bmasson-blogpolitique

Graph 
Brigitte Fontaine 
En femme irrespectueuse 
Bretagne - Morlaix 
De Zag.
-------------------

 

Brigitte Fontaine est une auteur-compositeur-interprète, comédienne, dramaturge et écrivaine française née le 24 juin 1939 à Morlaix.

--------------

"Masculin assassin /

Assez parlementé, vive la lutte armée /

Qu'on empale tous les mâles !"

                        

Brigitte Fontaine

------------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Paula Becker.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Paula Becker.

Paula Modersohn-Becker, née le 8 février 1876 à Dresde et morte le 21 novembre 1907 à Worpswede, est une artiste peintre allemande et l’une des représentantes les plus précoces du mouvement expressionniste dans son pays. Paula Becker se tourne vers l'étude des Beaux-Arts, et se concentre sur la peinture. Passionnée par l'art dès son plus jeune âge, elle commence à suivre des cours de dessin et se forme à Berlin avant de rejoindre la communauté artistique de Worpswede dans le nord de l'Allemagne. « Une femme ne peut être peintre ! » Difficile à admettre pour Paula Becker qui transpire la peinture par tous les pores de sa peau.

Sa vie fut brève, mais intense et riche, sa vie au sein de la colonie de peintres de Worpswede, près de Brême, avec ses amitiés, entre autres avec Rainer Maria Rilke. Elle se détache de la communauté.

En avril 1895, Paula Becker voit la première exposition des peintres de Worpswede à la Kunsthalle de Brême. A l'aube du XXe siècle, l'Allemande Paula Modersohn-Becker porta sur le corps féminin un regard inédit et précurseur. 

« Je sais que je ne vivrai pas très longtemps. Mais est-ce si triste ? Une fête est-elle meilleure parce qu’elle est plus longue ? Ma vie est une fête, une fête courte et intense. Mes sens s’affinent, comme si, dans les quelques années qui me restent, il me fallait tout, tout assimiler. Et j’aspire tout, j’absorbe tout. (…) Et si l’amour me fleurit encore un peu avant de s’envoler, et me fait réaliser trois bonnes peintures dans ma vie, je partirai volontiers, des fleurs aux mains et aux cheveux. » (Journal, le 26 juillet 1900).

Dans l'Allemagne des années 1900, le peintre Otto Modersohn va aider celle qu'il aime.  Paula Becker épouse en 1901 le peintre Otto Modersohn.

« Je travaille avec une passion qui exclut tout le reste », affirmait Paula Modersohn-Becker.

Après avoir découvert les Nabis en 1900, elle se passionne pour Gauguin et Cézanne.

Célèbre en Allemagne, son pays natal, l'artiste-peintre Paula Modersohn-Becker est encore largement inconnue en France. Le musée Paula Modersohn-Becker, nommé après son artiste phare, est le premier musée au monde à être consacré à une femme peintre.

 

Voir :

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Lucy Schwob et Suzanne Malherbe

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lucy Schwob

Claude Cahun, née Lucy Schwob le 25 octobre 1894 à Nantes, morte le 8 décembre 1954 à Saint-Hélier, est une écrivaine et plasticienne-photographe française. Sa vie est étroitement liée à celle d'une autre artiste d'origine nantaise, Suzanne Malherbe, sa compagne.

Elle est issue de la grande bourgeoisie intellectuelle nantaise. Elle est la fille du journaliste Maurice Schwob, directeur du journal nantais Le Phare de la Loire, nièce de l'écrivain Marcel Schwob,

 

Elle explore les thèmes de l'identité et de la représentation de soi.  Elle aura été une artiste inclassable, adepte de la subversion poétique.

Les artistes d'avant-garde Claude Cahun et Marcel Moore nouent une relation fusionnelle dès leurs années de lycée et s'associent pour publier des ouvrages.

Elle participe au groupe surréaliste (1930-1940), et elle est co-fondatrice de "Contre-attaque" avec Georges Bataille.

Artiste rebelle polyvalente et mystique, Claude Cahun n'a cessé de chercher à mettre «le merveilleux au goût du jour.

Pour une femme active entre 1915 et 1954, à la fois intellectuelle et artiste, lesbienne récusant les modèles féminins en vigueur, parler, écrire, publier, bref, passer du registre privé au domaine public n’est pas chose aisée, tant les obstacles rencontrés (en elle-même et hors d’elle-même) sont nombreux. (dans « Claude Cahun. Ecrits ; Laura Cottingham. Cherchez Claude Cahun »)

Claude Cahun excelle dans l'autoportrait et le photomontage. Elle y traduit son goût pour le symbolisme et une forme théâtralisée de la vie.

Claude Cahun est une femme indépendante, émancipée, rentière, homosexuelle non militante, « écrivain errant », artiste polyvalente, révolutionnaire, individualiste, surréaliste atypique, en un mot inclassable. Hors de tout conformisme - par souci de différenciation perpétuel et « manie de l'exception » -, elle offre une œuvre photographique innovante et déconcertante où elle se met en scène avec l'aide de sa compagne, Suzanne Malherbe, avec qui elle a partagé toute sa vie.

Suzanne Malherbe

Suzanne Malherbe, née le 19 juillet 1892 à Nantes et morte le 19 février 1972 à Jersey, est une artiste française aussi connue sous le nom de Marcel Moore et dont la vie est liée à celle d'une autre artiste née à Nantes, Lucy Schwob.

Lucy se lie dès son enfance avec Suzanne Malherbe, qui devient sa sœur par alliance lors du mariage de Maurice Schwob avec la mère de Suzanne.

Fille du directeur de l'École de médecine de Nantes, Suzanne Malherbe (1892-1972) a dix-sept ans quand, en 1909, elle s'éprend de Lucy Shwob.

Elle fut illustratrice. créatrice de décors et d'affiches. 

Pendant la Grande Guerre, Claude Cahun et Suzanne Malherbe incarnent le brouillage des identités sexuelles engendré par la séquence 1914-1918.

Claude Cahun et Marcel Moore forgent depuis 1914 une esthétique où la part de l'une complète celle de l'autre.

En 1922, les deux femmes  s'installent dans un atelier à Montparnasse.

Suzanne illustra les œuvres de Lucy.

En dehors de ces occurrences, Suzanne Malherbe ne s'est jamais fait appeler autrement que sous son nom de naissance, dans la vie sociale et relationnelle.

En 1937, après avoir fréquenté l’avant-garde littéraire et artistique parisienne, Lucy Schwob, alias Claude Cahun, et Suzanne Malherbe, alias Marcel Moore, s’installent sur l’île de Jersey. (dans “Lover/Other - The Story of Claude Cahun and Marcel Moore”)

Voir aussi:

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Françoise Hardy - "Le désespoir des singes Et autres bagatelles".

Publié le par bmasson-blogpolitique

Françoise Hardy

Le désespoir des singes

Et autres bagatelles.

Editions Robert Laffont. 2008

 

C’est tout à la fin de son livre qu’elle explique d’où provient son titre. Dans le parc de Bagatelle, Françoise Hardy préfère un arbre qui s’appelle le désespoir des singes*.

 

Le désespoir des singes se plante idéalement à l’automne pour faciliter son enracinement et une meilleure reprise au printemps. L’Araucaria araucana aime les sols bien drainés car il redoute les excès d’eau. Il apprécie les situations plutôt ensoleillées et abritées du vent.

 

Page 60 – Les journalistes de « Lui » :

Elle est l’amie du photographe Jean-Marie Périer qui travaille à cette époque de leur vie pour le journal « Salut Les Copains (et Copines, NDLR)». En allant le chercher dans les bureaux qui deviendront ceux du journal « Lui », elle y croise des journalistes « dont la misogynie et le machisme affichés me paraissaient menacer la midinette que j’étais ».

 

 

Page 75 – Le baiser de Jean-Claude Brialy :

Elle tourne dans le film de Roger Vadim, « Château en Suède », en 1963. Jean-Claude Brialy est le fiancé de Françoise Hardy dans le film. Il la menace de l’embrasser pour de vrai, « ce qu’il fit pour mon plus grand déplaisir ».

Graph 
Fécamp 
"Le baiser envolé"
------------

Page 88 – Dali et Gala à Cadaquès :

Grâce au metteur en scène Jean-Claude Tramont, elle rencontrera Salvador Dali et le côtoiera plusieurs fois ensuite.

Dans « son extraordinaire maison de Cadaquès, (elle eut, NDLR) le rare privilège de dîner en tête-à-tête avec lui et son épouse Gala qui ne se montrait jamais, ne se nourrissait que de riz à l’eau et ressemblait à une momie, au contraire de son célèbre époux. »

 

Page 116 – Philippe Bouvard :

Elle fonde une société qui produirait ses enregistrements que « Vogue distribuerait ensuite ». Elle l’appellera « Asparagus pour faire un pied de nez à Philippe Bouvard à qui je devais l’amusant surnom « d’endive du twist » ».

 

Page 120 – Les féministes et le droit à disposer de leur corps :

Elle pense que les féministes passent « sous silence – exactement comme le discours puritain – le sort des enfants, alors qu’il devrait primer de loin sur le reste ». Elle s’inquiète qu’une « femme veuille procréer à n’importe quel prix, sans autre considération que celle de son besoin omnipotent », et elle regrette que cela « témoigne d’un déséquilibre dont l’être qu’elle mettra au monde sera assurément le premier à pâtir ».

 

NDLR : Ouh la ! Disposer de son corps, pour les féministes, signifie le contraire de ce que dénonce Françoise Hardy. La contraception et l’avortement dans des conditions dignes de la santé des femmes, sont des revendications pour ne plus subir des grossesses à répétition non désirées, avec l’éducation mal effectuée d’enfants non souhaités et aimés. Que cela soit dans le cadre d’un couple ou d’une famille monoparentale….

 

Page 237 – Un père avare :

Son père était marié quand sa maman accoucha de Françoise. Elle ne le rencontrera qu’à l’occasion de quelques fêtes dans l’année, pendant son enfance. « Ma mère a beaucoup pâti de son avarice dont je perçus sur le tard le caractère pathologique, mais, à l’en croire, c’était un grand sentimental à la larme facile ».

 

Page 356 – Iggy Pop :

Elle reste très fière de l’enregistrement de la chanson « I’ll be seeing you », en 1997. « La réalisation de Rodolphe est parfaite, la performance vocale d’Iggy exceptionnelle. »

 

Françoise Hardy & Iggy Pop –
“I´ll Be Seeing You”

 

Page 388 – La femme idéale selon Jacques Dutronc:

Elle doit être « belle, courageuse, débordante d’énergie, (…) prête à sauter dans un avion pour le rejoindre, et capable de cuisiner, réparer un toit, rempailler une chaise, édifier un muret, peindre, coudre, panser, mille choses encore… »

 

Page 32 – La vie d’un artiste en tournée :

Elle s’inquiète pour son fils Thomas. Voyager le matin pour se produire le soir, passer des pays chauds aux pays froids, « s’alimenter n’importe comment à n’importe quelle heure, boire des coups après le concert pour décompresser », tout cela inquiète la maman qu’elle est.

---------------

 

 

 

 

Alice Dona a été élevée devant la télévision, avec l’émission mensuelle de Mireille, le « petit conservatoire de la chanson ». Les deux sœurs dansent à chaque nouvelle chanson, malheureusement « interrompue par Mireille au bout de quelques mesures ». La mère d’Alice préfère le chant de sa fille à celui de Françoise Hardy « cette grande et mince jeune fille timide, long pull, minijupe noire et cheveux longs » (p 72).

Alice Dona

Cricri

Edition Anne Carrière – 2004

-------------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Affiches de cinéma détournées - Parodies

Publié le par bmasson-blogpolitique

La parodie du film "The Boy"
02 2021 
On y rappelle les règles à respecter pour Emmanuel Macron:
Ne pas le contredire.
Ne pas lui parler des pauvres.
Ne pas critiquer Pétain ou Maurras.
----------------
Affiche parodique.
 
Emmanuel Macron dans "120 conneries par minute".
 
04 21
--------

Emmanuel Macron prépare le grand discours.

Il est vu en "leader" (= grand chef suprême).

Il est habillé en général, des médias, mais pas uniquement?

Il a un regard méfiant. Comment museler les opposant.e.s?

"Ayez confiance" fait penser à Pétain qui annonçait: "Français, venez à moi avec confiance!".

 Le grand discours est un rappel à la Pensée Unique.

------------

 

"Qui ne dit mot consent".

Proverbe français.

Emmanuel Macron est d'accord avec l'insurrection des généraux français. 

Affiche détournée du film "Full Metal Jacket" de  Stanley Kubrick.

"Nous sommes en guerre!"

Soldat-instructeur Macron.

Affiche de cinéma 

Parodie 

"Le con la brute et le truand"

Un film de Sergio Leone

avec

François Hollande, Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy.

"A eux trois, ils ont bien foutu le b...!"

-------------

Affiche détournée.

Orange mécanique de Stanley Kubrick devient:

"Orange macronique"

Dans les rôles titres: 

Emmanuel Macron

Alexandre Benalla.

---------

Affiche détournée.

Emmanuel Macron dans "La Gifle"

 

 

Black Maria.

West Orange – New JerseyUSA

Thomas Edison Company.

L. Dickson.

 

Premier studio de l’histoire du cinéma en 1893.

Il ressemble aux fourgons cellulaires de la police irlandaise.

Il peut être orienté pour recevoir un maximum de lumière naturelle sur le plateau.

Le toit s’ouvre.

La caméra se situe à l’intérieur.

 

Maquette de Philippe de Gobert

MUMA

Le Havre

----------------

NDLR: je retranscris les propos de Pio Marmaï. Depuis, il paraît que les services d'ordre se planquent dans les toilettes de l'Elysée...

 

Cannes 2021 : Pio Marmaï dérape et veut « péter la gueule » d’Emmanuel Macron.

Lors de la conférence de presse organisée pour présenter le film "La Fracture" sur le mouvement des Gilet.e.s Jaunes, le comédien Pio Marmaï n’a pas caché sa haine à l’encontre de l’actuel chef de l’Etat. Des propos qui font polémique.

Télé 7 jours.

-----------------

Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans "The Artist".

5 oscars.

Ein inzéparable Duo!

En Marche! et RN!

---------------

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Les épidémies au Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les épidémies au Havre

 

 

1340 – 1380 –

La peste noire en Normandie :

 

(…) Guy Bois estime que la Normandie orientale a perdu la moitié de sa population entre les années 1340 et 1380. Chiffre imparfait puisqu’il cumule les décès de la peste, mais également les désertions provoquées par la peur et par la guerre de Cent Ans. Quoi qu’il en soit, jamais une épidémie ne fut aussi meurtrière dans l’histoire.

 

La Peste noire dans l’Occident chrétien et musulman - 1346/1347 – 1352/1353.

 

Premier lazaret à Venise en 1423 :

 

Les symptômes de la peste :

 

Paul Furst 

Costume de médecin 

Peste au 17 e s 

Paris 

Pavillon de l'Arsenal 

------

Le médecin est équipé d'un masque dont le long nez est rempli de fleurs et de plantes aromatiques.

------------

 

Mi-mars de 1594 :

La peste est signalée dans la ville. Aussitôt plusieurs mesures sont prises pour isoler les malades, seul moyen connu alors d'éviter la contagion.
Selon le règlement, le "chirurgien de la contagion" s'isole lui aussi dans un logis qu'on se hâte de lui aménager.
Le médecin et ses aides portent un costume spécial fourni par la commune; il est fait de toile bleue marquée d'une croix blanche, d'un bas de chausses (culotte), d'un bonnet et d'une paire de souliers.
En décembre, l'épidémie de peste est terminée, Jehan Couillard, le "chirurgien dangereux" doit encore attendre six semaines avant de reprendre contact avec ceux qui ont échappé à la contagion, il pourra alors percevoir les 33 écus d'or pour solde de son dévouement.


source: Jean Legoy - Le peuple du Havre et son Histoire - Des origines à 1800

 

--------------

 

Depuis 1517, épidémies au Havre
  • 1517 : MALARIA (Chez les ouvriers au travail sur les chantiers du port et de la ville construite en milieu marécageux)
  • 1560/1563 : PESTE (surtout en 1563, frappant l’armée d’occupation anglaise)
  • 1594/1595 : PESTE
  • 1625 : PESTE
  • 1637/1639 : PESTE
  • FIN 1671 : VARIOLE (petite vérole)
  • 1690 : Plus de 2000 décès en été, dont 302 enfants (à rapprocher des décès de 1876 par entérite infantile en saison été/automne)
  • 1690 : SCORBUT
  • 1694 : TYPHUS
  • 1785 : ÉPIDÉMIE INFANTILE : Creusement des bassins. Maniement massif de la vase
  • 1793 : TEIGNE : Creusement des bassins. Maniement massif de la vase
  • 1794 : TYPHUS (784 décès)

1563 – La peste règne au Havre :

 

(…) Après un siège catastrophique, la ville est reprise, en juillet 1563, par les armées de Charles IX. La peste règne. Le port tombe en ruine. Lors de sa visite au Havre, en septembre 1603, Henri IV prend des mesures pour remettre le port en état et pour relancer le commerce maritime.

Épidémies et commerce maritime au Havre de 1848 à 1918. Aspects de la géographie médicale du port.

 

Le choléra en 1848.

 

Une épidémie de choléra a tué 12 personnes au Niger sur quelque 200 cas officiellement recensés dans trois régions proches du Nigeria, apprend-on. 213 cas de choléra ont été détectés au Niger dont 12 décès à la date du 6 août 2021 dans les régions de Maradi, Zinder et Dosso.

https://www.koaci.com/ARTICLE/2021/08/09/NIGER/SOCIETE/NIGER-UNE-EPIDEMIE-DE-CHOLERA-FAIT-12-MORTS-SUR-213-MALADES_153064.HTML#:~:TEXT=UNE%20éPIDéMIE%20DE%20CHOLéRA%20A%20TUé%2012%20PERSONNES,DANS%20LES%20RéGIONS%20DE%20MARADI%2C%20ZINDER%20ET%20DOSSO.

------------

NDLR : il suffit de seaux et de lits pour soigner du choléra ?
L’OMS au secours du Niger où le choléra a fait 35 morts.

Les autorités sanitaires nigériennes ont dressé un nouveau bilan du choléra, faisant état de trente-cinq personnes décédées des suites de la maladie, depuis son apparition, début août, à ce jour, jeudi 19 août 2021. Face à la situation qui devient inquiétante, l’OMS a apporté son soutien aux autorités sanitaires.

(…) Pour aider à combattre l’épidémie de choléra qui frappe durement le pays, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) a mis à la disposition du Niger un lot d’équipements d’une valeur de 172 millions de francs CFA, selon les autorités sanitaires, qui ont détaillé avoir reçu des lits adaptés, de seaux en plastique, de lampes, de réservoirs d’eau, entre autres.

Choléra 
Marche de l'Inde vers l'Europe 
1831 
Paris 
Pavillon de l'Arsenal.
 
En août 1817, une épidémie décime la population indienne.
En novembre, le camp militaire qui stationne au Bengale est touché.
5 000 personnes y meurent en cinq jours.
En se déplaçant, les hommes propagent l'épidémie de choléra-morbus en 1831.
--------
 
Epidémie de choléra de 1892 
Paris 
Pavillon de l'Arsenal 
 
Adolphe Alfand, ingénieur de la ville de Paris, se félicite des travaux du baron Haussmann dans Paris.
"Les maladies épidémiques ont décru  dans des proportions considérables."
-----

La quarantaine au XIXe siècle.

 

 

En 1873, 14 décès havrais à cause du  choléra.

En 1884, des cas de choléra sont signalés à Yport.

 

Le choléra au Havre de 1892 et 1893 : 500 morts.

 

 

La peste bubonique en 1901. Le rôle des rats.

 

Le Havre envoyait ses bateaux à désinfecter à Cherbourg avant 1865 :

 

 

En 1897, possibilité d’isolement dans le bassin Bellot :

 

Espérance de vie

1807

Paris

Pavillon de l'Arsenal

1807: 32 ans.

1900: 44 ans.

Accroissement de la durée de vie.

- Création des égouts.

- Choléra maintenu.

- Lavage des mains à la chlorure de chaux avant un accouchement (Ignace Semmelweis)

- Création de larges boulevards

- Plantation d'arbres.

------------

La peste est une anthropozoonose, c'est-à-dire une maladie commune aux humains et aux ... de peste de 1920, une centaine de cas dont 34 décès (quartier des chiffonniers de Saint-Ouen), contamination par péniche venue du Havre.

 

Source Wikipédia.

---------------

Graph

Le Havre

Cathédrale Notre-Dame

---------

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0