Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Représentations de la gorgone Méduse - Charles-Alexandre Lesueur

Publié le par bmasson-blogpolitique

Bernini

Mosaïque grecque

 

Olivia Rosa-Blondel

Les topographies de Méduse

Galerie de natura rerum

Arles

Relief représentant la tête de Méduse.

Pergame ( ?) Turquie.

Empire romain.

Entre 113 et 138 après J-C.

Marbre

Méduses

Le radeau des méduses

Bernard Davit

Le radeau de la Méduse.

"L'actualité du radeau avec ces mains tendues est bouleversante. L'essentiel du tableau de Géricault est revu dans sa réalité froide: en embryon de ciel ans bateau à l'horizon...des appels dans le vide adressés nulle part ou bien uniquement à celui qui regarde."

 

 

Georges Brassens

Les copains d’abord

« Fluctuat nec mergitur »

"Il est agité, ébranlé, par les flots, mais il ne coule pas".

Tag

Saint-Denis

 

Louis Mitelberg, dit Tim

1919 - 2002

Villon (1431 - 1463), Brassens, Rabelais (1483/94 - 1553),

1992

Encre.

François Rabelais

Maison natale "La Devinière".

"Après une franche repue

J'eusse aimé toute honte bue

Aller courir le cotillon

Sur les pas de François Villon".

Georges Brassens. Le Moyenâgeux. "J'ai été nourri très jeune de Rabelais".

Les trois compères représentent l'esprit insoumis français.

----------

Décor de la voûte, tête de Gorgone

Narbonne

Fin du 1er siècle après J-C

Mon aquarelle: le radeau des méduses"

Avec Georges Brassens

 

Nicolas Mignard

Troyes, 1606 – Paris, 1668

Persée tranchant la tête de la Gorgone Méduse

Huile sur toile

Frise décorative provenant de l’hôtel Fortia, rue du roi René, à Avignon. Peint par Mignard, vers 1638, à son retour de Rome, ce décor s’inspire de celui du Camerino Farnèse, réalisé par Annibal Carrache quarante ans auparavant.

La Fondation Calvet a pu en acquérir cinq éléments en vente publique en 1996, l’ensemble ayant été dispersé à la fin du XIXe siècle.

 

Fille de Zeus et de la mortelle Danaé, Persée grandit auprès du roi de l’île de Sérifos (Cyclades, Grèce), Polydectès, jusqu’à son âge adulte. Le roi, voulant courtiser Danaé, trouvait Persée gênant. Il usa d’un stratagème pour l’éloigner, lui demandant d’aller couper la tête de Méduse, l’une des trois Gorgones, qui d’un simple regard changeait les hommes (et les femmes, NDLR) en pierre. Athéna qui détestait Méduse décidé d’aider Persée. Elle l’arma d’un bouclier réfléchissant et le guida vers un champ où il trouva les Gorgones endormies. D’un coup de serpe Persée put trancher la tête de Méduse, sans fixer son visage qui se reflétait dans le bouclier fourni par la déesse. C’est alors que Pégase*, le cheval ailé, naquit du sang répandu et que Persée l’enfourcha pour s’enfuir. De la tête coupée, Athéna se fit un ornement, le gorgoneion, placé sur sa poitrine en symbole de victoire.

Musée lapidaire

Avignon

 

*

Antoine Coysevox

Lyon, 1640 - Paris, 1720

La Renommée montée sur Pégase

Marbre, 1698 - 1702

Jardin des Tuileries

Paris

 

 

Gorgone

Dans la mythologie grecque antique, les Gorgones, personnages à tête recouverte de serpents, pétrifiaient et tuaient leurs adversaires par le seul pouvoir de leur regard. L’une des Gorgones, Méduse, fut vaincue par le héros Persée qui lui trancha la tête. Il se servit de la tête coupée, qui conservait des pouvoirs pétrifiants, comme d’une arme pour se protéger.

Musée du Quai Branly

Paris

Georges Brassens

Georges Brassens à Saint-Quentin-la-Poterie

Castor et Pollux

Groupe marbre 1685 – 1712

Antoine Coysevox (1640 – 1720)

D’après l’Antique

 

Château de Versailles

Avignon

Musée lapidaire

 

Relief votif consacré aux Dioscures (Castor* et Pollux).

Debout, à côté de leur cheval, nus, coiffés du pilos (chapeau de feutre). Au centre, un autel avec représentation d’une déesse xoanisante (idole de forme rudimentaire représentant la sœur Hélène ?). Dans le registre inférieur, deux serpents de part et d’autre d’un  œuf. Dans le champ du relief : croissant de lune et sept étoiles.

Grèce, Péloponèse. Epoque impériale.

Provenance : inconnue.

*

"Le castor" 

La fin 

The end

Paris 

09 20

--------------------

Canaletto

Venezia 1697 – 1768

Il Foro romano verso il Campidoglio, con il Tempio di Castore e Polluce, Roma

1742

 

Musée de la romanité

Nîmes

 

Mosaïque avec Méduse au centre, sept médaillons avec fleur, tresse à deux brins en bordure.

Fin 1er – 2e siècle de notre ère.

Nïmes, rue Florian.

 

Applique en forme de tête de Méduse

Production à Rome

Rome

1er siècle

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité


---------------------------------------

Pied de ciste

Gorgone sur pied de griffon

Alliage cuivreux

Chiusi, Etrurie (Italie)

VIe siècle avant notre ère

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité

 

Urne cinéraire

Décor de Méduse et d’amours

Marbre

Rome (Italie)

IIe siècle

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité

-----------------------------------------------------

Charles-Alexandre Lesueur (1778 – 1846) participe à l’expédition envoyée par le Consulat de 1800 à 1804 dans les terres Australes.

Son talent le fait nommer dessinateur officiel à bord du Géographe. Ses dessins permettent d’identifier de nouvelles espèces. Il exprime dans ses dessins de l’émotion.

 

 

Charles-Alexandre Lesueur

Méduses Cuviera thalassina et Aequorea cyanea

Peintes au retour du voyage en terres Australes, entre 1804 et 1810.

Aquarelle sur papier vélin

Mucem

Marseille

Gennevilliers 

Théâtre 

"Méduse" en avril 2020

-----------------------------------------------------

Le radeau de la Méprise

2017 - 2022

 

Détournement du tableau "Le radeau de la Méduse" de Géricault.

Les députés LREM sont des naufragés représentés en Play-mobiles!

-------------------------------

Virginie Girard 
Gorgone 
Harfleur 
 
---------

Charles Alexandre Lesueur 

Lesueur : l’art d’un dessin synthétique pour illustrer un savoir naturaliste.

Ces dessins ont plus de deux cents ans. Charles Alexandre Lesueur, Havrais, s’embarque à 22 ans, en 1800, pour une expédition scientifique vers l’Australie.

Validé par Bonaparte, ce voyage dure quatre ans.

Les 19 savants ont trois objectifs :

Déterminer la géographie de l’Australie du sud-est

Inventorier et récolter des animaux

Décrire les Humains qu’ils rencontreront.

 

Lesueur montre les caractéristiques des espèces. Il représentent les attitudes qui indiquent le de  locomotion. Il renseigne sur le régime alimentaire. En une seule image, Lesueur synthétise un grand nombre d’informations.

Le vélin est une peau de veau, très blanche, matière noble pour les dessinateurs.

Lesueur travaillait à l’aide d’une loupe et d’un pinceau à deux ou trois poils.

 

 

 

Charles Alexandre Lesueur

Muséum

Le Havre

Caméléon

Crayon noir et crayon graphite sur papier

Saurien, famille des Chamaeleonidae

Est inscrit par Lesueur : « 2620 – 79 ». Ce numéro fait référence à un écrit de François Péron, zoologiste du Voyage aux Terres Australes, qui indique :

« M. Aveline, horloger à l’Ile de France, possède l’intéressant Camaeleodicerathophorus que j’ai décrit et que M. Lesueur a dessiné n° 2620. Il me l’a prêté (…) avec beaucoup de complaisance, mais il n’a jamais pu se résoudre à m’en faire le sacrifice pour le gouvernement ; mais il m’a promis de le conserver avec soin jusqu’à l’époque à laquelle son fils doit passer en Europe ; c’est à lui seul qu’il veut le confier pour être présenté de sa part au Muséum National. Cet individu parfaitement bien conservé mériterait bien qu’on se donnât quelques soins pour l’obtenir au plus tôt, car malgré les promesses de M. Aveline, je crains qu’on ne le laisse perdre. »

Charles Alexandre Lesueur

Muséum

Le Havre

Lémurien maki

Primate, famille des Lemuridae.

Aquarelle sur papier.

 

Position adoptée et rôle de sa queue. Pendu à une branche par ses pattes postérieures, à quatre pattes et queue dressée.

Sur l’aquarelle sur vélin, on lit « M. rouge » qui signifie « Maki rouge ».

Charles Alexandre Lesueur

Muséum

Le Havre

Sept lézards observés durant le Voyage aux Terres Australes.

Saurien, famille des Gekkonidae.

Aquarelle et crayon sur vélin.

 

Lesueur associe ce dessin à plusieurs origines géographiques : Madagascar, île Maurice et Australie.

Les détails au crayon décrivent leurs pattes, leurs écailles et la région anale.

---------------

Voir aussi:

 

 

Méduses vertes

Muséum

Le Havre

Australie - Artiste autochtone.

-----------------

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Méduse

Muséum

Le Havre 

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Méduse Toxorchis Talassina

1810

Muséum

Le Havre 

Péron prouve que ces animaux sont carnivores.

Il observe le rôle des tentacules dans la captation des proies et leur immobilisation.

------------

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Méduse Zygocanna Purpurea

1807

Muséum

Le Havre 

On la trouve sur les côtes de l'Australie de l'ouest.

--------

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Chilomycterus reticulatus

1801

Muséum

Le Havre 

---------

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Fleurs

Muséum

Le Havre 

------------

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Lophie hérissée

Brachionichthys Hisrsutus

1804

Muséum

Le Havre 

Ses nageoires pectorales sont très charnues. Il ne nage pas mais marche sur ses nageoires.

15 cm de long.

Endémique des côtes de Tasmanie et du sud-est de l'Australie. 

Espèce en voie de disparition. Une étoile de mer, Asterias amurensis, mange ses oeufs. 

----------

Charles Alexandre Lesueur

1778 – 1846

Tasmanie

Armes, vases, ornements

Terre de Diémen 

Muséum

Le Havre 

Deux massues, deux sagaies, un panier de joncs tressés, un panier à eau en algues, un collier de coquillages.

A partir de ces dessins (y compris au musée Branly à Paris) , les Tasmaniens ont pu retrouver les techniques de leur fabrication. Leur production est reprise actuellement.

----------------

 

 

 

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Les femmes mycéniennes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Peintures murales de l’Acropole de Mycènes

L’art des peintures murales est apparu en premier en Crète et était associée à l’architecture des palais. En effet, les monuments étaient peints dans un art officiel réalisé par des artistes qui travaillaient pour le roi. L’iconographie était inspirée par le monde naturel ou les scènes religieuses de la cour royale.

Cet art s’est propagé dans la partie continentale avec la construction de palais à Mycènes, Tirynthe, Pylos et Thèbes, après la construction du palais de Cnossos, en Crète, où les Mycéniens s’établirent à la fin du XVe siècle après J-C.

Les artistes utilisaient des matériaux naturels tels que des oxydes de métau qu’ils appliquaient sur une  surface de plâtre humide.
Les peintures du 13e siècle avant J-C situées dans les pièces du centre de culte, dans la section sud-ouest de la citadelle mycénienne, près de la tombe circulaire A, étaient extrêmement importantes. Elles incluent une scène d’offrande religieuse à une déesse et une haute figure qui peut représenter un dieu guerrier.

Fragments de peinture murale. Mycènes- -17e – 16e siècle

Procession de femmes apportant des offrandes à une déesse. Leur visage caractéristique, leur coiffure élaborée et leurs riches vêtements sont visibles sur la partie la mieux conservée.

Des bandes de rosettes et de feuilles de lierres entourent la composition.

 

Unique masque de plâtre d’une femme, probablement une déesse ou un sphynx.

C’est un rare exemple de l’art plastique monumental mycénien.

Les traits du visage, avec leur expression sévère, sont accentués pars touches de rouge brillant et de noir tandis sue des traits pointillés éclairent les joues et le menton.
Les cheveux tombent en courtes boucles sur le front sous un polos (chapeau cylindrique).
Trouvé dans la citadelle mycénienne, près de la tombe circulaire, à  Mycènes.
13e siècle avant J-C.

Cette reconstitution est basée sur une image du livre de Axel W Person « Nouvelles tombes à Dendra, à côté de Midéa. 1942.

Peintures murales de l’Acropole de Mycènes

L’art des peintures murales est apparu en premier en Crète et était associée à l’architecture des palais. En effet, les monuments étaient peints dans un art officiel réalisé par des artistes qui travaillaient pour le roi. L’iconographie était inspirée par le monde naturel ou les scènes religieuses de la cour royale.

Cet art s’est propagé dans la partie continentale avec la construction de palais à Mycènes, Tirynthe, Pylos et Thèbes, après la construction du palais de Cnossos, en Crète, où les Mycéniens s’établirent à la fin du XVe siècle après J-C.

 

Les artistes utilisaient des matériaux naturels tels que des oxydes de métaux qu’ils appliquaient sur une  surface de plâtre humide
Les peintures du 13e siècle avant J-C situées dans les pièces du centre de culte, dans la section sud-ouest de la citadelle mycénienne, près de la tombe circulaire A, étaient extrêmement importantes. Elles incluent une scène d’offrande religieuse à une déesse et une haute figure qui peut représenter un dieu guerrier.

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Les Cyclades

Publié le par bmasson-blogpolitique

Carte des Cyclades

Statue d’une divinité.

Exceptionnelle en taille (environ 1,52m de haut) cette femme avec les bras pliés sous les seins est faite en marbre du parian. On pense que c’est une divinité. Elle tient debout sur ses orteils mais la flexion des genoux la retient  de tomber sur le sol.
Elle devait être positionnée en position couchée. C’est le type ‘Spedos’ le plus répandu. La taille des figurines peut aller de 8 cm à leur maximum. Elles ont des lignes nettes et des détails anatomiques incisés. Le nez et les oreilles sont en relief.

Provient d’Argos.

- 2800, - 2300. Cycladique

Tête d’une statue des Cyclades

Nez, bouche et oreilles sculptées.

Les yeux sont peints et il y a des striures verticales sur la joue droite.

Marbre de Parian.

Trouvé à Amorgos.

Keros Syros culture.

  • 2300 – 2800
Les Cyclades

Vittorio Matino

Tirana 1943

Cyclades Calliope

1999

Les rythmes chromatiques se transposent dans une autre place. Le mystère est sublimé par la couleur.

Marbre figurant une idole femme aux bras croisés

Milan

2 100 – 2400 avant J-C

Durant le troisième millénaire avant J-C, des petites figurines de 20- 30 cm sont produites dans les îles des Cyclades. Elles représentaient principalement des femmes avec des bras croisés sur la poitrine. On ne sait pas ce qu'elles représentent ni quel était leur usage.

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Athènes, le théâtre de Dionysos - Les Romains - Les îles - Le métèque

Publié le par bmasson-blogpolitique

Homère, le théâtre antique, les masques, Platon, Athènes, le Parthénon, Ulysse et les sirènes.

Théâtre d'Hérode Atticus

Il est considéré comme le berceau du théâtre grec antique et de la tragédie.

Il est situé sur le versant sud-est de l’Acropole.

Vers -420 furent construits des gradins en bois. La construction en pierre que l'on peut admirer aujourd'hui fut aménagée entre -338 et -326: les gradins de pierre remplacèrent ceux de bois.

Masques grecs décorant les théâtres

Narbonne

Grande amphore bachique à décor à figures noires

Apollon citharède et Dionysos au canthare

Fin du IV e siècle avant J-C

Attique – Région d'Athènes

Narbonne

Tête de Dionysos Tauros, élément possible d'une statue en pied. Le dieu est représenté sous des traits juvéniles et porte une chevelure bouclée de type hellénistique. Copie romaine en marbre blanc. 1er siècle après J-C

Tête de Dionysos barbu avec diadème

Terre cuite moule

Tarente (Italie)

Vers 350 avant notre ère

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité


-----------------------------------------------------

Avignon

Musée lapidaire

 

Lécythe à figures noires. Dionysos

Une ménade (femme possédée) poursuivie par un satyre, créature mi-humaine, mi-animale, tous deux faisant partie du cortège dionysiaque.

Attique, Athènes, Groupe du Coq.

Vers 510 – 500 avant J-C ;

Provenance : Athènes

Rouen

Amphore

Dionysos et son thiase

Provenance Etrurie, Vulci

Attique, figures noires, attribuée au peintre de Rycroft

Vers 520 – 510

Rouen

Fragment d’amphore

Dionysos et deux ménades

Attique, figures noires

Vers 520 – 510

 

Les Romains à Athènes

Les Romains n’ont pas détruit autant que les Chrétiens.

L’empereur Hadrien aimait venir à Athènes et y a fait construire une porte à son nom, au 2e siècle après Jésus-Christ. Elle représente la limite de la ville à cette époque.

Le temple de Zeus est constitué de 104 colonnes.

Grèce- Les îles de la mer Saronique : Egine, Poros et Hydra.

Hydra

Hydra connut un rôle important au 17e, 18e et 19e siècle.

Les guerres napoléoniennes démultiplieront la fortune d'Hydra dont la flotte ravitaillera à prix d'or en blé d'Ukraine la France asphyxiée par le blocus anglais.

 

En 1957, le film « Boy on a Dolphin », avec Sophia Loren, premier film international, sera tourné en Grèce, à Hydra. Loren a chanté " Quel est ce qu'on appelle l'amour " pour la première fois, mettant Hydra en scène.
Synopsis : « Phèdre, une pêcheuse d'éponges, lors d’une de ses plongées en profondeur, découvre une antique sculpture d’or et de laiton qui s’avère être le mythique « Garçon sur un dauphin » doté, dit-on, de certains pouvoir. »
Loren a dit en février 2015 : " J’ai fait le film, « le garçon sur un dauphin », en Grèce, à Hydra, l'un des plus beaux endroits dans le monde. Je me souviens d’une grande, grande joie. Parce que pour moi, ce fut le moment de commencer dans le cinéma américain et je commençais mon histoire d'amour avec mon mari, et je suis donc attachée aussi parce que je découvrais mon mari. Ce fut un beau moment euphorique pour moi. Je ne pourrai jamais oublier Hydra."
L'île a commencé à attirer les grands acteurs de la scène internationale, comme Brigitte Bardot, Elizabeth Tailor, John Lenon et la plupart des stars du cinéma grec, qui profitent de leurs soirées au Lagoudera, la boîte de nuit  de la ville cosmopolite.

Après s'être installé en Grèce (sur l'île d'Hydra), Leonard Cohen publie Flowers for Hitler en 1964, et les romans The Favorite Game (1963) et Beautiful Losers (1966).

L'Ecole des beaux-arts d'Athènes y possède une annexe qui accueillit des peintres comme Chagall, Khatzikyriakos-Ghikas, le pionnier du modernisme en Grèce, ou encore aujourd'hui le postimpressionniste Panayotis Tetsis.

Il n’y a pas de voitures sur l’île et tout se fait à dos d’ânes.

Egine est connue pour la bataille navale de Salamine contre les Perses.

Elle s'achève le 22 septembre de l'an 480 av. J.-C. par la victoire de la flotte athénienne dans le détroit de Salamine.

Dès le départ les Perses font une fausse manœuvre décrite ainsi par Diodore de Sicile :

« Les navires perses gardèrent leur rang tant qu'ils voguaient au large, mais en s'engageant dans le chenal, ils furent obligés de faire sortir de la ligne quelques-uns de leurs navires, ce qui entraîna une grande confusion. »

Hérodote raconte ainsi le déclenchement de cette bataille :

« L'Athénien Aminias de Pallène, voguant en dehors de la ligne, heurta un vaisseau perse et ne put se dégager ; le reste de la flotte se portant à son secours, la mêlée commença. Mais, d'autre part, les Éginètes prétendent que ce fut le vaisseau envoyé à Egine qui engagea la lutte. »

Xerxès, le chef Perse, eut la fameuse phrase :

"Mes hommes sont devenus des femmes et mes femmes des hommes."

Le soir venu, le silence revient sur le lieu de cette bataille comme l'écrit Eschyle dans Les Perses:

« Une plainte mêlée de sanglots règne seule sur la mer au large jusqu'à l'heure où la nuit au sombre visage vient tout arrêter. »

Lors de cette bataille, les Perses ont perdu au moins 200 trières, sans compter celles tombées aux mains des vainqueurs, et les Grecs une quarantaine.

Il existe une controverse sur le départ précipité de Xerxès au lendemain de la bataille. S’il a perdu beaucoup de bateaux, il pouvait plus facilement que les Grecs les remplacer. Mais il pouvait rentrer en Perse en vainqueur, ayant anéanti le port d’Athènes.

Les Grecs d’Athènes, réfugiés sur l’île de Salamine, mesurèrent leur succès, malgré une partie de leur flotte détruite.

Forte de sa victoire, Athènes va dès lors rayonner sur toute la Grèce et placer un grand nombre de cités sous sa protection. La culture classique va s'épanouir au pied de l'Acropole.

L'île de Poros

Georges Moustaki, Le métèque

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout délavés
Qui me donnent l'air de rêver
Moi qui ne rêve plus souvent
Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de rôdeur
Qui ont pillé tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrassé et mordu
Sans jamais assouvir sa faim

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s'est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu'il a souffert

C'est le titre phare de l'album, et celui qui le fera connaître au grand public. Il est en partie autobiographique, Moustaki, d'origine grecque , se décrivant comme un métèque , sur un arpège de guitare d'inspiration grecque.

 

 

P 354 : jouer sans masque :

 

Rubini, qui n’avait joué sans masque, se trouva si gêné, si embarrassé, qu’il n’avait plus ni grâce, ni esprit, ni sens commun.

 

P 361 : les masques grecs :

 

Les masques, chez les Grecs et les Romains, étaient des espèces de porte-voix qui avaient été imaginés pour faire entendre les personnages dans la vaste étendue des amphithéâtres.

Les acteurs n’étaient pas « dans la finesse des sentiments » (NDLR).

 

Mémoires

Carlo Goldoni

Editions Mercure de France 1965 et 1988

Fin de l’écriture en 1787.

--------------

Dionysos – Pages 23 et 73 :

Dionysos avait Silène comme père adoptif. Il n’était pas « un dieu mais un satyre. (…) Silène serait le fils d’Hermès, (…), mais pourrait être aussi le fils de Pan et d’une nymphe ».

Une statue gallo-romaine, datant du IVe siècle avant J.C,  représentant Silène « ivre, a été retrouvée à Narbonne. Elle pourrait être attribuée au « sculpteur Lysippe. (…) Silène est le symbole de l’ivresse déifiée ».

 

La vigne et le vin, sacrés symboles.

Jean-François Blondel.

Editions OXUS – 2020

-------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Athènes, le stade Panathénien - Stades de 2004

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le stade Panathénien est situé à l’emplacement du stade antique. Il a été utilisé tous les quatre ans entre 776 et 393 avant Jésus-Christ.

Des trêves pendant les guerres étaient mises en place pour pouvoir les organiser. C’est là qu’arriva le coureur de Marathon, Philippidès, qui aurait parcouru la distance d'Athènes à Marathon pour annoncer la victoire contre les Perses en 490 avant JC et en serait mort. Le nouveau stade a été construit à la même place et avec la même forme que l’antique au 19e siècle pour les premiers jeux olympiques organisés par Pierre de Coubertin.

En 1896, il y a eu 24 athlètes qui ont participé au premier marathon et 9 athlètes y sont parvenus (dont 8 Grecs et 1 Hongrois). Tout est en marbre. La flamme olympique arrive ici tous les quatre ans. Elle est ensuite remise aux représentants du pays organisateur.

Athènes, le stade Panathénien - Stades de 2004
Athènes, le stade Panathénien - Stades de 2004
Athènes, le stade Panathénien - Stades de 2004
Statue en bronze d’un jeune athlète.
Trouvé dans la mer de Marathon, en Attique. Cette statue dépeint probablement le jeune vainqueur d'un concours, suggéré par le bandeau sur sa tête qui s’arrête sur une feuille verticale sur son front.
L’objet qu’il portait dans sa main droite levée n’est pas conservé. Ce qu’il porte dans sa main gauche n’est pas déterminé. Il  tourne sa tête vers cet objet et le contemple.
Cette main a été remplacée, probablement à une époque ultérieure, par une main dont la paume a été travaillée sous la forme d'une lampe. C’est une pièce maîtresse de la dernière période classique associé à l’école de Praxiteles.
Environ – 340 – 330.
Bronze d’une statue d’un cheval et de son jeune jockey.
Les morceaux ont été récupérés dans une épave au Cap Artemision. Le jeune jockey est assis sur un cheval au galop. Il tient  les rênes dans la main gauche et le fouet dans la main droite. Les contractions et les rides, spécialement sur le front, révèlent l’agonie et la passion. Le groupe a été assemblé en 1971, avec le soutien financier d’une femme américaine et  la Fondation Psychas.
Environ -140.
Athènes, le stade Panathénien - Stades de 2004

Stèle funéraire d’une tombe d’un Kouros.

Marbre de Pentélique.

Trouvé à Athènes, dans le Kerameikos, construit dans le mur de Themistokleian. Ce Kouros était sur la tombe d’un athlète. Les trois visages sont décorés en relief. C’est une scène dans un palestre*. Deux lutteurs sont en pleine action. A gauche, un jeune homme est prêt à intervenir. A droite, un athlète prépare le bâton. Le côté gauche dévoile six athlètes pratiquant des jeux athlétiques variés. A droite, il y a des chiens et des chats se battant.

Environ -510.

*Un palestre était l'ancienne école de lutte grecque qui ne nécessite 
pas beaucoup d'espace. Le mot gymnase vient du grec γυμνός / gumnos,
 « nu ». En effet, les athlètes s'entraînaient totalement nus depuis 
le VIIe siècle avant J-C. Cette innovation était présentée comme une
invention spartiate. Avant les exercices, les athlètes se 
frictionnaient d'huile d'olive, ce qui leur permettait, par 
échauffement et assouplissement, d'éviter les accidents musculaires, 
mais également de se protéger en partie contre le froid, le soleil et 
les coups portés.

---------------------------------------------------------------------

Mycènes

- 3000 - 2300

Athènes, le stade Panathénien - Stades de 2004

Tag à Athènes: le voyeur et le sportif

---------------------------------

Statue d’un cheval Marbre  Parian.
Issu du naufrage de l’Antikythera. 
La tête du cheval a été fabriquée séparément. On peut voir une partie des rênes avec une ornementation en relief sur les sangles. La sculpture est supportée par une borne posée sous le ventre du cheval. C’était une partie de quatre chevaux tirant un chariot. 
Dernière période hellénistique.
-100

Robert Combas

Deux grecs luttant

1985

Gouache sur papier

Donation Yvon Lambert à l'Etat français

---------------------------------


 

Narbonne

Coupe sur pied à décor à figures rouges

Athlètes tenant des haltères

Vers 500 – 480 avant J-C

Attique – Région d'Athènes

-------------------------------------------------------

Grèce- Athènes- Bâtiments olympiques de 2004.

1 - Le pavillon des sports de Faliro, érigé en 2004 à l’occasion des Jeux olympiques d’été d’Athènes.

D’une capacité de près de 4 000 personnes, le pavillon accueille notamment les épreuves éliminatoires de handball ainsi que la compétition de taekwondo, où 124 athlètes s’affrontent dans leurs catégories respectives.

---------------------------------

2 - Le stade Karaïskaki :

À l’occasion des Jeux olympiques d’été d’Athènes, le stade Karaïskaki fait partie des bâtiments rénovés de fond en comble pour accueillir notamment la demi-finale entre l’Italie et l’Argentine en août 2004.

--------------------------------

3- Le Complexe sportif olympique d’Athènes Spyrídon-Loúis

(grec: Ολυμπιακό Αθλητικό Κέντρο Αθηνών « Σπύρος Λούης » ou simplement ΟΑΚΑ ; Athens Olympic Sports Complex en anglais) a été réaménagé pour les Jeux Olympiques d’été par l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls.

-------------------------------

Clara Malraux

…Et pourtant j’étais libre

Editions « Les Cahiers Rouges »

– Grasset – 1979

 

Pages 86 et 87 :

Pendant l’Occupation allemande de la seconde guerre mondiale en France, Clara Malraux constate que « les Allemands nous méprisaient. » Elle s’insurge contre l’idée que « le vainqueur est toujours plus méritant que le vaincu. » Pour elle, cette idée est « la plus curieuse et la plus stupide forme de l’éthique masculine ». Elle pense même que « la victoire au vainqueur » est une idée barbare. Elle en fait une question féministe en affirmant que le « triomphe de la force » ne peut être une vertu. Athée, elle affirme que ces « survivances des temps barbares » devraient être rejetées. Elle en appelle aux jeunes générations de femmes de s’attaquer à cette « notion de victoire sans vertu ».

-------------------------------------------

Pélikè 1

Jeune homme nu tenant un strigile devant son pédotribe

Céramique à figures rouges

Attique (Grèce)

475 – 450 avant notre ère

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité

-----------------------------------------

Pélikè

Athlète s’apprêtant à lancer son disque

Céramique à figures rouges

Attique (Grèce)

400 – 300 avant notre ère

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité

-----------------------------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Homériade - Représentations d'Ulysse - Cheval de Troie - Cyprès - Robin Renucci

Publié le par bmasson-blogpolitique

Théâtre- Homériade. Création le 25 07 15

De Dimitris Dimitriadis

Musique de Martin Romberg

Texte dit par Robin Renucci.

Avec l’orchestre régional d’Avignon-Provence.

Ulysse débarque.

Il n’est pas attendu.

Elle ne l’attendait plus.

Elle ne l’attend plus.

Il débarque à Ithaque.

« Appuie-toi sur Télémaque »,

Ce fils que tu as eu

Avec Pénélope, belle esthétique.

Elle ne voulait ni ton exil,

Ni la tendre nostalgie.

Elle croyait que son altruisme

Suffirait à Ulysse.

L’amour n’empêchera pas

La guerre de Troie,

Déployant la haine, la phobie.

Les vaisseaux de guerre,

Dangereuses galères,

Avancent, rythmés

Au son des batteries.

Homère relatera

Ces histoires-là.

Il questionne :

Qui suis-je ?

Il transmet la connaissance vivante,

Et la sagesse oubliée mais partagée.

« Déconnaissez-moi ! »

Brigitte Masson

Homériade est un thème avec des sujets mythiques et mythologiques, par opposition et en construction avec des êtres humains déracinés.

 

Coupe au motif d’Ulysse et les sirènes.

Production grecque. 

IV e siècle avant J-C.

Terre cuite, vernis noir.

Ulysse et les sirènes

Dans l’Odyssée, Homère expliquera

Les conséquences de la défaite de Troie.

C’est le retour d’Ulysse

Qui, sur son navire, glisse.

Coloriage gratuit

Ces deux grands poèmes

Suscitent l’admiration

Et seront une source d’inspiration

Pour des artistes et des poètes qui aiment.

Ces deux poèmes sont fondateurs

De la civilisation européenne.

Gilles Aillaud scénographe

 

Le retour d'Ulysse

 

Les auteurs de l'Antiquité pensaient qu'Homère chantait des événements ayant réellement existé, et que la guerre de Troie avait vraiment eu lieu. Ils faisaient leur la remarque d'Ulysse à l'aède Démodocos :

« Tu chantes avec un grand art le sort des Grecs, Tout ce qu'ont fait, subi et souffert les Argiens, comme un qui l'eût vécu, ou tout au moins appris d'un autre ! »

Athènes

 

Collection Albani
Relief, dit Ulysse consultant Tirésias
Marbre
Quatrième quart du Ier siècle après J-C
Restauré au milieu du XVIIIe siècle
Italie
Le relief décorait la base de la statue de Tibère dans le grand portique de la villa Albani. Il constitue un des rares exemples de ce thème iconographique dans la sculpture antique.

 

 

Reims (Marne)

Cathédrale Notre-Dame

Statue d’un contrefort du portail central de la façade occidentale

Prophète dit « Prophète à tête d’Ulysse »

Monument historique par liste de 1862

Moulage réalisé par Jean Pouzadoux

Cité de l’architecture et du patrimoine

Paris

 

Isaac Moillon

Paris, 1614 - 1673.

Eole donnant les vents à Ulysse

Le Mans

Musée de Tessé 

Carton de tapisserie.

Huile sur toile.

--------

Avignon

Musée lapidaire

 

Portrait idéalisé de l’empereur Tibère.

Provenance inconnue.

Marbre blanc.

Œuvre romaine du premier tiers du 1er siècle après J-C.

 

 

Fréjus

Tête de Tibère jeune

Empereur romain, successeur d’Auguste dont il était le fils adoptif. Il a vécu de 42 avant notre ère à 37 de notre ère et a régné de 14 à 37 après J-C.

Cette tête a été découverte au début du XXe siècle.

Musée de la romanité

Nîmes

Portrait de Tibère

Première moitié du 1er siècle de notre ère

Marbre

 ----------------------------------------

 

Louis Soutter

1871 - 1942

Tibère

1925

Encre de Chine sur papier quadrillé.

Fontevraud

Abbaye royale 

Après des études d'ingénieur, d'architecte et de musique, il entre à l'école des Beaux-Arts de Paris.

Il part enseigner aux Etats-Unis le dessin et la musique.

De retour en Suisse, il devient un marginal.

En 1923, il est interné dans un asile de vieillards, où il dessinera sur des cahiers de papier quadrillé.

Son cousin, Le Corbusier, en 1936, organise une première exposition de ses oeuvres.

Il se rapproche d'Antonin Artaud et de Henri Michaux.

-----------------

--------

 

 

---------

« On appelait Bayard le chevalier sans peur ; c’est sur ce modèle que sont faits la plupart des héros de notre théâtre. Autres sont les héros d’Homère : Hector a, d’ordinaire, du courage, mais il a peur quelquefois. »

Réflexions et Maximes
Vauvenargues

------------------------------

Nedim Gürsel

Les lapins du commandant

Éditions Messidor, Temps Actuel

1985

 

Ulysse

Pages 61 et 62.

L'auteur connaît une femme d'origine grecque et qui vit à l'étranger, en France, après le décès de son père tué dans une île, en Grèce, au temps de la dictature.

Pourquoi n'a-t-il pas vécu une vie paisible auprès de sa mère ? se demande-t-elle.

« Moi, je le comprends, Athéna ! Auprès de Calypso, Ulysse n'était pas heureux. Non, il ne trouvait pas le bonheur au milieu des aunes, des peupliers, des cyprès odorants, en la compagnie des chouettes, des faucons et des corneilles bavardes qui nichent dans la forêt, et des oiseaux de mer qui tirent leur nourriture de la mer aride. Pourtant dans l'antre où jaillissaient quatre sources, il y avait une femme à la beauté éblouissante, et dans l'âtre, des bûches de thuya qui crépitaient. A l'entrée de la grotte, le gazon était d'un vert tendre, parsemé des touffes bleues de la violette et du persil. Un peu plus loin commençait une trille où pendaient de lourdes grappes de raisin. Et Ulysse savait que celui qui boirait le vin de cette treille deviendrait immortel. La fille d'Atlas, la belle déesse, lui avait promis que s'il restait auprès d'elle et l'épousait, elle le rendrait immortel. Mais le vaillant Ulysse, le fils de Laërte*, qui avait enduré tant de malheurs, et de séparations, choisit d'errer d'aventure en aventure, d'être ballotté d'île en île sur la mer vineuse jusqu'au jour où se trouverait réalisé son désir le plus cher. « Auguste déesse, n'en sois pas fâchée contre moi ! J'ai déjà souffert tant de maux, subi tant d'épreuves ! Advienne encore ce surcroît ! »

 

*Dans la mythologie grecque, Laërte est le fils d'Arcésios et de Chalcoméduse, reine d'Ithaque. Il a pour enfants Ulysse et Ctimène avec sa femme Anticlée, fille du voleur Autolycos et d'Amphithée

 

 

Cyprès

 

Cyprès de Provence

Famille des Cupressacées.

Cupressus sempervirens L.

Origine : régions méditerranéennes jusqu’en Asie.

Hauteur : 30 m.

Longévité : jusqu’à 500 ans, voire plus.

Sempervirens signifie en latin « toujours vert », en rapport avec le feuillage persistant. Cet arbre a un port étalé ou fastigié.

Bois réputé pour être imputrescible, utilisé en ébénisterie. Employé pour le reboisement. C’est un conifère classique de notre région, symbole de longévité et d’immortalité. Les feuilles et les fruits fournissent une huile essentielle.

Le Cupressus sempervirens se reconnaît du Cupressus macrocarpa par son absence d’odeur de citronnelle lorsque l’on froisse son feuillage.

 

 

Lisbonne 

Cimetière Dos Prazeres 

Fleurs en pierre 

Cyprès

Cupressus Sempervirens L.

Plante native de la Méditerranée orientale, au sud-ouest de l'Asie.

Son vert foncé, son bois noir, son élongation lui apportent de l'élégance.

Ils sont comme des doigts pointés vers le ciel, montrant le chemin vers l'éternité.

-----------

Musée lapidaire - Avignon

Nicolas Mignard

Troyes, 1606 – Paris 1668

Ulysse, attaché au mât de son navire, brave le chant des sirènes.

(Homère, Odyssée, chant XII, vers 142 – 200)

Huile sur toile.

Frise décorative provenant de l’hôtel Fortia, rue du roi René, à Avignon (43° 56' 47.44" N    4° 48' 28.53" E). Ce décor, peint par Mignard vers 1638, à son retour de Rome, s’inspire de celui du Camerino Farnèse, réalisé par Annibale Carrache quarante ans auparavant.

L’ensemble a été dispersé à la fin du XIXe siècle. La Fondation Calvet a pu  acquérir cinq éléments en vente publique en 1996.

Alessandro Sallucci

Florence, 1590 – Rome, après 1667

Ulysse et la magicienne Circé

2e quart du XVIIe siècle

Nîmes

Musée des Beaux-Arts

 

Harfleur

La maison d'Ulys

-----------------------------

Faut-il s'inquiéter d'un pays dont l'unité de mesure préférée est le terrain de foot?

Je rêve d'un monde lyophilisé.

Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant...
Ecclésiaste 10 16.
 
-----------------
Harfleur 
Achète vertèbres L3, L4, L5, S1 avec joints caoutchouc.
Faire offre.
Harfleur  
Cher cantonnier,
Quand la nature a eu la gentillesse, la volonté et le courage de se manifester au milieu des pierres, du goudron, du béton et des indigestions de nos semblables, laissez la faire.
Ne touchez pas à mes herbes.
Elles ne sont pas mauvaises.
Merci.
 
Harfleur 
Est-ce que étêter, c'est écimer?
Je sais, c'est osé comme question.
 
Harfleur 
Ici, c'est comme au théâtre. Un bon portable, c'est un portable éteint. un portable éteint
 
------------------

Statuette de Tritonesse.

Issue du trône de la déesse Tritonesse. Les Tritonesses* étaient des déesses qui portent une couronne de cistes* sur leur tête. Cette statue est une copie faite au 1er siècle après J-C pour remplacer une plus ancienne dont le visage avait été détérioré.

Triton : Il était le fils de Poséidon et d’Amphitrite et il vivait dans le palais doré du maître des mers. Il a pour sœur Rhodé.

Ciste : dans l'Antiquité grecque et latine (cisthos chez Pline). Les arbrisseaux ont une hauteur allant de 30 cm à 1 m.

 

Je le vois en Poséidon

Tag à Marseille

-----------------------------

Triton

Robert Combas

Le cheval de Troie

1988

Acrylique sur toile

Donation Yvon Lambert à l'Etat français

Le cheval de Troie

Nîmes

Cheval de Troie Nîmes

Avignon

Musée lapidaire

 

Amphore à figures rouges. Ilioupersis*.

Cassandre, fille de Priam, souverain de Troie, réfugiée dans le temple d’Athéna, s’agrippe au palladion. A droite, Ajax, le chef des Achéens (nom donné par Homère aux Grecs), la saisit par les cheveux pour la tuer. A gauche, la déesse Aphrodite s’interpose entre Hélène, l’épouse infidèle de Mélénas et ce dernier.

*Ilioupersis : Le Sac de Troie ou Iliou persis est une épopée perdue de la Grèce antique, attribuée à Arctinos de Milet. Elle faisait partie du Cycle troyen, un ensemble d'œuvres qui retraçaient l'histoire de la guerre de Troie. Le Sac de Troie suivait chronologiquement la Petite Iliade et précédait les Retours.

Mathis Gerung

Nördlingen, vers 1500 – Lauingen, vers 1570

L’enlèvement d’Hélène, 1530 – 1531                

Huile sur bois

Bien que l’enlèvement d’Hélène par le Troyen Pâris soit à l’origine de la légendaire guerre de Troie, le peintre choisit d’opposer la violence des combats et du sac de la ville de Sparte, la sérénité du couple qui s’éloigne dans de somptueux atours. Au centre, un temple de l’amour évoque la cause du drame qui se prépare.

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

 

Luca Giordano

Naples, 1634 – 1705

Enlèvement d’Hélène

Huile sur toile

C’est au chant III de l’Iliade que se produit l’enlèvement d’Hélène par Pâris, à l’origine de la guerre de Troie. Giordano représente des corps en lutte les uns contre les autres dans des mouvements contraires. La beauté de l’épouse de Ménélas reprend le canon vénitien  (beauté blonde aux formes épanouies).

Musée des Beaux-Arts

Caen

Antonio Canova

Possagno, Treviso 1757 – Venezia 1822

Le retour de Télémaque à Ithaca et rencontre avec Pénélope

1787 – 1790

Dans la mythologie grecque, Télémaque (en grec ancien Τηλέμαχος / Têlémakhos, « qui se bat au loin », en référence à son père) est le fils d'Ulysse et de Pénélope.

Les deux vies de Pénélope.

Livre de Judith Vanistendael

Publication :  6 septembre 2019

Editions Lombard

« Je m'appelle Pénélope. Mais je n'attends pas. Je ne tisse pas. Je sauve des vies. » Chirurgienne pour une organisation humanitaire, Pénélope passe la plupart de son temps en mission dans des pays en guerre. Quand elle revient chez elle, elle retrouve un mari aimant, une fille adorable et un foyer rassurant. ... »

« Je défends la bande dessinée comme une forme artistique extrêmement moderne, représentative, dynamique, foisonnante. La bande dessinée n’est plus coincée dans ses cases. Il y a une révolution formelle. Depuis les années 1970-1980, le médium est mûr et capable de parler de tout.

 Judith est une artiste qui travaille sur le fond et sur la forme. Elle détourne le mythe d’Ulysse. Pénélope n’attend pas, ne tisse pas. Elle sauve des vies. Elle est médecin-chirurgienne impliquée dans les conflits de guerre. Elle revient d’Alep. Elle est tiraillée entre sa vie d’occidentale et ce qu’elle vit dans les conflits guerriers.

L’aquarelle est belle et poétique. Sa poésie exprime cette forme d’abandon face à la violence du monde et de l’indifférence par rapport à ce qu’il se passe ailleurs.

La chronique familiale est traitée avec beaucoup de justesse, à la manière d’une lettre d’une mère à sa fille qui connaît ses petites tracasseries quand sa mère ne parvient pas à sauver les petites filles à Alep.

C’est une nouvelle odyssée moderne. C’est un mythe.

 

Fête de l’Humanité 2020.

 

Judith n’était pas là à cause des frontières bloquées entre nos deux pays à cause du COVID 19.

---------------

 

Plaque funéraire (Volterra)

IIe siècle après J-C

Ils viennent de Troie, sont de simples bergers, et ils vont participer aux jeux funèbres poursuivis par les frères  et ils se réfugient derrière l'autel de Zeus où le père Priam les reconnaît.

Priam est le roi mythique de Troie. Priam est dépeint dans l'Iliade comme faisant preuve d'une immense bonté et d'une justice exemplaire. Il fait partie des vieux sages qui en raison de leur âge ne font pas la guerre. Le sort semble s'acharner à mettre fin à la dynastie de Priam avec détermination : les Grecs sont très entreprenant à mettre à mort les descendants du roi de Troie, bien qu'on ne sache pas précisément le destin de tous.

Firmin Girard

Poncin, 1838 – Montluçon, 1921

Ulysse et les sirènes

1864

Peinture à l'huile sur toile

Tag de sirènes au Havre

"Qui es-tu fille de pêcheur toi que j'appellerais sirène."

Marseille

 

 

Armoire figurée à sujets bibliques du Languedoc Cévenol ou Bas Languedoc.

Fin du XVIIe siècle

 

Bois de noyer.

Musée du vieux Nîmes

Oenochoés de la guerre de Troie

Argent, dorure. Arles

Le décor de ces vases à verser le vin sert de sujet de discussion érudite lors des banquets. Sur le vase, on voit la muraille crénelée de Troie. Achille, sur un char, traîne le corps d'Hector sous les yeux de la famille éplorée.

Mort d'Achille, avec une flèche plantée dans le talon. Ajax le protège de ses armes. 

 

Un mode de vie s’est développé aux quatre coins de l’empire, étalant son or, son argent, tout en étant oisif et cultivé. Cette démonstration de richesse permet de diffuser sa puissance.

A Berthouville (Eure), au XIXe siècle, on découvre un temple dédié à Mercure.

Il a été découvert en 1830 par un laboureur et il comprend une centaine de pièces d'argenterie.

 

Le style provient de la Campanie près de Naples.

La collection exposée est complète.

Le collier du trésor de Naix (Lorraine, 1er quart 3e siècle) est en or et en agate-onyx.

Musée Calvet

Avignon

Entrée gratuite

 

Jean-Louis Brian

Avignon, 1805 – Paris, 1864

Mercure

Salon de 1864, médaille d’honneur à titre posthume.

Plâtre

Musée de la romanité

Nîmes

Tête de Mercure

1er siècle de notre ère

Marbre

 

Plat d'Achille dit "bouclier de Scipion".

Argent - Arles

Ce plat pèse de plus de 10 kg. Agamemnon et Achille se toisent dans une atmosphère conflictuelle lors d'un épisode de la guerre de Troie.

Le bouclier de Scipion a été découvert dans le Rhône au XVIIIe siècle.

Son décor reste mystérieux. Il servait de prétexte à des discussions érudites.

 

 

Justin-Chrysostome Sanson

1833 - 1910

Ulysse ramenant Chryséis à son père

1861

Plâtre

 

Sanson illustre ici un épisode de l'Iliade. Chryséis est donnée à Agamemnon, le roi de Mycènes. Chrysès vient réclamer sa fille mais Agamemnon refuse et injurie le prêtre. Il invoque alors la colère d'Apollon qui envoie la peste sur le camp grec.

Agamemnon charge Ulysse de rendre Chryséis à son père.

 

Nicolas Mignard

Troyes, 1606 – Paris, 1668

Ulysse, attaché au mât de son navire, brave le chant des sirènes

(Homère, Odyssée, chant XII, vers 142 – 200)

Huiles sur toile

Musée lapidaire

Avignon         

Claude François, dit Frère Luc

1614 – 1685

Achille et Ulysse quittant Scyros

XVIIe siècle

Il prend l’habit en 1641 et continue de peindre sous le nom de frère Luc. Ce tableau est le modèle de la tenture de l’histoire d’Achille du licier parisien Raphaël de la Planche vers 1650.

Fécamp

Musée les Pêcheries

 

Avignon

Musée lapidaire

 

Statue ancéphale d’Apollon Sauroctone

Copie du début du 1er siècle après J-C d’un original grec de Praxitèle (vers 400 – 330 avant J-C).

Provenance : Mélos.

 

Le torse d’Apollon Sauroctone (Apollon guetteur de lézards) est considéré comme la réplique d’une œuvre originale du sculpteur grec Praxitèle aujourd’hui disparue. Elle séjourna dans un milieu marin dans l’île de Mélos. Le dos a été rongé par des animalcules.  Les courbes des épaules et des hanches dessinent une ligne sinueuse très audacieuse. Sur l’original, le dieu, aux formes juvéniles, s’apprête à saisir un lézard rampant sur le tronc. La morsure du lézard est redoutée. Apollon représente celui qui écarte le mal de toutes natures et d’épidémies.  

------------------------------------

CULTURE. LES CRIS D’ALARME SE MULTIPLIENT POUR DÉFENDRE LA CULTURE.

Robin Renucci et Joris Mathieu, au nom de l’Association des centres dramatiques nationaux, s’interrogent avec force, face au désengagement de l’État, sur une réelle prise en compte, en ces domaines, d’une politique digne de ce que l’on est en droit d’attendre d’une démocratie. Entretien.

(…) Alors que les effectifs des cabinets ministériels ont été réduits, que les directions de services sont vacantes, nous voyons en parallèle se multiplier des missions menées par des « experts » hors du giron du ministère, directement commandées par l'Elysée.

(…) Il n'y a pas eu assez d'imagination et de créativité au pouvoir. On analyse les charges, on projette des économies, mais on n'accompagne pas la transformation des usages des lieux, les mutations esthétiques, les nouvelles relations à tisser avec les publics.

(…) Ce qui est choquant avec le Pass Culture, c'est que l’État en a fait le fer de lance de sa politique culturelle, alors que c'est une idée de pur marketing dont ni le contenu, ni le financement n'ont été pensé en amont.

 

https://www.humanite.fr/culture-les-cris-dalarme-se-multiplient-pour-defendre-la-culture-659352

------------------------------

 

Michel Perrot Desnoix

Ulysse

Un artiste utilise les bois flottés. Dans la caverne de Cyclope, il s’agit d’Ulysse, seul rescapé de l’Odyssée, échoué sur les plages de Méditerranée. Il s’est ancré une fois sur le rivage de Sainte-Adresse.

NDLR : Ah bon ?

-------------------

Publié dans Théâtre

Partager cet article
Repost0

La coopérative

Publié le par bmasson-blogpolitique

Théâtre. La coopérative.

De et avec Amélie Chamoux, Laurent Eyraud-Chaume et Lionel Blanchard.

 

 

Quand l’entreprise a failli être vendue par un fond de pensions, des années auparavant, un avocat a suggéré de créer une Scop pour sauvegarder les emplois.

Lors des Assemblées Générales, tout va bien. Les bénéfices permettent des investissements dans la Scop et des primes d’intéressement aux salariés.

Mais, cette année, l’envers du décor est moins reluisant qu’il n’y paraît : pas de label Qualitech, donc l’habilitation est perdue, donc le travail se fait dans l’illégalité. Et pour couronner le tout, le marché allemand fait faux bond. C’est le bord du précipice et bientôt la faillite.

Qu’est-ce qui fait la différence entre une Scop et une entreprise libérale ? 40% des fonds sont réinvestis dans l’entreprise et on vote pour son patron. On ne parle pas d’actionnaires, mais de prime d’intéressement, de conseil d’administration mais d’Assemblée Générale. Le contrat salariés/patron se base sur la confiance. Mais, il y a toujours des salariés et un patron.

Le patron croit qu’il n’y a pas de souffrance au travail dans sa Scop. Il est persuadé qu’il est le seul à la connaître : il subit l’incompréhension des salariés, accompagnée de maux de ventre, de dos, du pays. De l’autre bord, les réactions oscillent entre le soutien ou la violence.

Les salariés vont rechercher toutes les solutions pour éviter la banqueroute et gérer la crise. Comment dépenser moins, faire plus de recettes et améliorer la vie dans l’entreprise ? Un audit interne sera effectué, une proposition de travailler 32 heures avec une diminution de 200 € sur le salaire est soumise au vote, des stages de relaxation sont mis en place, un appel de solidarité à une autre Scop est lancé.

 

Les salariés accepteront la diminution de salaire.

J’aurais préféré voir une pièce sur la lutte qui a permis la création de la Scoop, pas sur sa gestion après. La « non résignation », l’endurance et le bras de fer mené par les salariés, pour la sauvegarde du travail et la continuité de leur savoir faire, contre un employeur ultra puissant qui ne recule devant rien pour fermer son entreprise était un point de vue à ne pas négliger.

Scops – Cese - Fralib – Droit de préemption – Reprise de l’entreprise qui risque de fermer par les salarié-e-s – Démocratie dans l’entreprise – Méfiance de la CGT – Benoît Hamon –
Communisme et ESS / PLATEAU TV - Forum ESS 2021.

 

 

CRESS Nouvelle-Aquitaine

Sylvie Mayer raconte le communisme « déjà là » dans l’ESS et les luttes propres à la commission ESS-PCF.

 

11 21

 

-------------------

Publié dans Théâtre

Partager cet article
Repost0

The last supper - Avignon-

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

The last supper.

Ahmed El Attar

Créé au Caire en novembre 2014.

Ils vivent en Egypte et se retrouvent autour d’une table, pendant un repas de famille.

Ils parlent de Jet ski, de Hot dog aux Etats-unis qui rapportent beaucoup de dollars, de Moussaka, d’Alexandrie, de Harley Davidson, de journée à la mer, de bonne indonésienne ou indienne, de Mercedes*, de hausse de salaire, d’Instagram. L’oncle connaît tous les chiffres sur tous les sujets. Le général développe un brin de paranoïa (l’Egypte est la « cible »). Il parle de troubles sociaux qui se termineront dans deux mois. C’est un devin fataliste.

A ce propos, son neveu ne veut pas accepter sur « Instagram » sa belle-sœur car elle est voilée et cela fait ringard. L’ordinateur est ouvert sur la table. Chacun téléphone pendant les conversations.

*

Voiture

Mercedes

Le voile est aussi utilisé pour cacher une grossesse d’une amie qui va se terminer aux Etats-Unis. Personne n’avait vu qu’elle était enceinte…

Alors, son shopping, c’est mieux à New York ? à Londres? à Paris?

 

C’est l’occasion d’épingler les Américains, les Anglais et les Français qui « mangent des escargots et sont des révolutionnaires qui ne se lavent pas ».

Un autre sujet de préoccupation est la vente de graines, via la Chine, vers les Etats-Unis.

Faut-il ou ne faut-il pas concurrencer la famille «E.. » qui est la première exportatrice égyptienne de graines ? Mais pourquoi se censurer quand on est persuadé de réussir ?

Les enfants sont rois. Malheur aux adultes qui ne s’en occupent pas bien, et osent leur interdire quelque chose. La punition est l’humiliation. Le personnel est mobile. Les nurses se fiancent, le futur marié ne veut pas qu’elles travaillent et elles partent. Quel malheur…

 

C’est enlevé, il n’y a pas de temps mort. C’est comme pendant un repas de famille (de riches, mais pas uniquement), partout dans le monde. Il y a les susceptibilités des uns et des autres (« tu me fais des menaces ? »), les meneurs, les pleureuses, les absentes (la mère occupée en cuisine), les sujets qui se relancent, les photos-selfies qui vont apporter beaucoup de « Like », les cadeaux, les déceptions…

C’est en égyptien sous-titré en français, et quand ça s’arrête, on se dit : « Oh ! Déjà ! » On reste sur sa faim… Moi, j’aimerais bien voir une suite…

 

Musée Calvet

Avignon

Entrée gratuite

 

Félix Clément

Donzère, 1826 – Alger, 1888

Marchandes d’oranges au Caire

1867

Huile sur toile

 

The last supper - Avignon-

Il a abusé d'elles. L'entraîneur de ski du Canada s'est amusé avec leurs corps. Elles se dévoilent et l'affrontent en justice.

-----------------

Egypte : Le harcèlement sexuel envers une femme est désormais un crime.

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES Selon un amendement du Parlement, le harcèlement sexuel est désormais passible d’une peine minimum de cinq ans de prison contre un an et demi jusqu’à présent.

(…) La Chambre des représentants a approuvé dimanche un amendement qui transforme en crime le délit de harcèlement sexuel envers une femme. Cet acte est désormais passible d’une peine d’au moins cinq ans de prison contre un an et demi minimum jusqu’alors.

L’amendement stipule en outre que la peine minimale passe à sept ans d’emprisonnement en cas de circonstances aggravantes, comme le port d’une arme ou le harcèlement collectif, selon des médias locaux.

 

Publié dans Théâtre

Partager cet article
Repost0

81 avenue Victor Hugo (pièce d'actualité)

Publié le par bmasson-blogpolitique

Théâtre

81 avenue Victor Hugo

Olivier Coulon Jablonka

Création en mai à Aubervilliers.

 

Sur le comité de 80 sans-papiers, les 8 acteurs ont été régularisés grâce au théâtre. A Bobigny, le préfet a promis de régulariser les autres demandes.

Ils sont venus en Europe pour pouvoir étudier, voyager, avoir un beau métier, connaître la liberté, manger à sa faim. Ils viennent de Ouagadougou, de Goa du Mali, etc.

« Ouvrez les frontières ! » chantent-ils ! Ils fuient les rébellions, les pays bombardés, les dictateurs…

Ils sont passés par la Turquie, la Grèce, la Russie, la Macédoine, la Serbie, la Hongrie, par Tamanrasset, par Tripoli en Libye, par Lampedusa en Italie…

Ils ont tout connu : la descente de la police avec les chiens à cinq heures du matin dans le squat’, les campements sans eau ni WC, les tribunaux, l’abandon d’un malade sur le bord de la route pour permettre la survie des autres, la menace des kalashnikovs, le ramassage des métaux, la peur sur un Zodiac, les brouettes de nourritures achetées payés quelques centimes, les risques des métiers de sécurité, les boulots pas payés, les 300 ou 400 heures par mois, la peur des contrôles quand ils ne portent pas leur tenue de travail.

Le prix à payer est la mère vue depuis longtemps, la fiancée laissée au village, la famille restée au pays.

Ils sont passés par la Turquie, la Grèce, la Russie, la Macédoine, la Serbie, la Hongrie, par Tamanrasset, par Tripoli en Libye, par Lampedusa en Italie…

Ils ont tout connu : la descente de la police avec les chiens à cinq heures du matin dans le squat’, les campements sans eau ni WC, les tribunaux, l’abandon d’un malade sur le bord de la route pour permettre la survie des autres, la menace des kalashnikovs, le ramassage des métaux, la peur sur un Zodiac, les brouettes de nourritures achetées et eux payés quelques centimes, les risques des métiers de sécurité, les boulots pas payés, les 300 ou 400 heures par mois, la peur des contrôles quand ils ne portent pas leur tenue de travail.

 

Sans carte de séjour, pas de boulot, donc pas de logement. Il faut justifier le travail fait pendant dix ans pour obtenir une carte de séjour d’un an. Mais, ils ont souvent travaillé sans papiers. Et pourtant, ils paient leurs impôts, sous d’autres noms. Ils sont passés par les locaux de la Cimade. Les non francophones paient un traducteur.

Ils se demandent ce que veut dire le mot « humanité ». Normalement, c’est pour les humains. Mais pour eux, quand il pleut, cela signifie que l’eau n’entre pas dans leur logis. Leur pire ennemi est le moral. Quand ils n’en ont plus, c’est fini pour eux.

Leur rêve s’est heurté à un refus de l’Etat français qui n’a pas besoin d’écrire : « On n’a pas besoin de toi ! » Ils sont surpris de découvrir des vieux demandeurs d’asile depuis 1998, des gens qui souffrent aussi en France et la découverte des pauvres. « Qui vit en France a de l’argent » traîne dans toutes les têtes.

Publié dans Théâtre

Partager cet article
Repost0

Etre sur un petit nuage - Représentations féminines - Georges Salendre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le traitement de choc de Miss Bancroft par l'équipe de Mel Brooks dans la Dernière folie de Mel Brooks.

1976

 

Etre sur un nuage

Ruban de nuage

Etre sur un nuage

                                                                Mur de nuage

Etre sur un nuage

La pianiste

La mode des chaussures illuminées

Coup de vent sur le chapeau et la chevelure

Marie Dominique Lelièvre

Chanel & Co

Les amies de Coco

J’ai lu – Biographie – Edition Denoël – 2013

 

Les cheveux coupés

 

Page 40 :

 

Colette se fait couper les cheveux. Son mari Willy lui a demandé de faire comme Polaire. Elle apparaît les cheveux courts lors de la publication des Claudine.

La mère de Colette lui écrit :

« Tes cheveux ne t'appartenaient pas, ils étaient mon œuvre, l’œuvre de vingt ans de soins. Tu as disposé d'un bien précieux, que je t'avais confié. »

 

Page 88 :

L'actrice du Théâtre Français, Cécile Sorel, entre dans le salon de la propriété de Boy. Elle porte les cheveux courts ornés d'un diadème en forme de croissant.

« Cécile, qu'avez-vous fait à vos cheveux ? » s'exclame Hélène, la femme de Philippe Berthelot, l'homme qui dirige la politique étrangère de la France.

 

Page 91 :

Caryathis a sacrifié sa chevelure pour se venger d'un homme insensible à ses charmes (1913). Colette fait croire que ses cheveux se sont enflammés. En 1916, c'est le tour de Coco Chanel.

Un jour, Coco Chanel a répliqué à Marthe Letellier qui se plaignait de migraines : « Pas étonnant avec cette tignasse ! ».

Dans les usines, les ouvrières remplacent les hommes partis au front. Pour éviter de se faire happer les cheveux par les machines, elles les portent courts.

 

Page 102 :

Le cheveu court n'est pas une mode destinée à plaire aux hommes, une soumission à leur désir, mais un geste d'indépendance.

 

C'est aussi un geste de revendication pour l'égalité des sexes.

Le coiffeur Antoine coupe les cheveux des premières téméraires. La mode des cheveux courts se répand dans le monde entier entre 1910 (environ) et 1930.

Anita Ekberg, actrice et sex-symbole

On se souvient d'elle à jamais, sublime et sensuelle, en 1960, dans la fontaine de Trevi à Rome, dans les bras de Marcello Mastroianni.

Elle était vêtue d'une robe du soir noire, en bustier. Mastroianni était subjugué par sa beauté. On la surnomme alors la «bombe suédoise ».

Les photos du couple dans la fontaine feront le tour du monde.

C’était dans le film « La Dolce Vita » de Federico Fellini.

 

Anita Ekberg est morte le 11 janvier 2015, à l’âge de 83 ans, dans les environs de Rome, en Italie.

Elle est née à Malmö, en 1931. Elle était la sixième enfant sur huit. Son père était docker.

Elle est élue miss Suède en 1950. Elle ne parvient pas être élue miss Univers, mais obtient un contrat chez « Universal ».

Elle tournera aussi avec John Wayne.

Dans les années 1970, sa carrière ralentit. Elle ne sera la star que d’un seul film, mais sera aussi célèbre que Brigitte Bardot ou que Marilyn Monroe.

Elle se mariera deux fois. Elle terminera sa vie seule et dans la précarité, ruinée.

Anita Ekberg avec un arc et une flèche face aux paparrazi.

1960

Marilyn

Marilyn

 

L'homme à femme

La diseuse de bonne aventure prédit les futures créations artistiques.

Irma et l'avenir artistique

Lecture dans une boule de cristal

Elle s'occupe aussi des sentiments amoureux.

L'amour

Le regard lourd, avant le dévoilement de ses paroles

Elle s'occupe de la santé qui sera excellente dans l'avenir.

La santé

Concentration intense, pour une facture intense

Elle s'occupe, cette fois-ci, de la carrière professionnelle.

Et elle annonce des bonnes résolutions.

La beauté d'Irma

Elle s'occupe du bonheur familial des uns et des autres.

Si! Si! Voici un petit bout de cette femme. J'ai choisi de dévoiler un petit bout de sa robe.

Forte poitrine

Elle baille

Elle baille aussi

Entre deux bâillements, les femmes s'étirent devant la fenêtre entrebaillée.

Commande possible!

Des "rideaux bonnes femmes" avec un motif de jolies "bonnes femmes"...

Les femmes fleurs.

Elles envahissent

Et s’investissent.

Elles amincissent

Ou s’arrondissent.

Elles accomplissent

Et agissent.

 

Elles chérissent

Qui elles choisissent.

Elles désobéissent,

Se durcissent,

Et elles punissent.

Elles rebondissent

Et se rétablissent

Ou s'adoucissent.

 

La femme fleur

Femme fleur

Femme fleur

Femme fleurie

Mucha

Mucha

A Rouen.

Alfons Mucha

Affichiste

Alfons Mucha, né à Eibenschütz le 24 juillet 1860 et mort à Prague le 14 juillet 1939, est un affichiste, illustrateur, graphiste, peintre, et professeur d'art tchécoslovaque, fer-de-lance du style Art nouveau.

--------

 

Alphonse Mucha 

La Plume 

Affiche - Lithographie en couleurs.

1899  

BNF - Estampes et photographies.

Paris

------------

Alphonse Mucha 

Sarah Bernhardt dans "La princesse lointaine" d'Edmond Rostand 

1895  

BNF - Arts du spectacle.

Paris

-----

Mon dessin d'après Mucha.

--------

Art déco

Femme au chapeau et robe de crinoline

19e

Femme du 19e au chapeau

Femme au chapeau

Femme à la plage

Edgar Degas a toujours été un peintre rebelle, inclassable et indomptable. Il meurt en 1917 à l’âge de 83 ans au terme d’une longue vieillesse qui l’a rendu aveugle. Zoé était sa gouvernante et probablement la seule femme avec qui Degas, en célibataire endurci, a vécu.

Les danseuses de Degas

Les fées – Charles Perrault-

Voici le vœu que la fée donne à une charmante jeune fille qui était la cadette mal-aimée de sa mère :

- Vous êtes si belle, et si bonne et si honnête, que je ne peux m'empêcher de vous faire un don (car c'était une fée qui avait pris la forme d'une pauvre femme de village, pour voir jusqu'où irait l'honnêteté de cette jeune fille). Je vous donne pour don, poursuivit la fée, qu'à chaque parole que vous direz il vous sortira de la bouche ou une fleur, ou une pierre précieuse.

Et voici le vœu que la fée donne à la soeur aînée qui n’est ni charmante, ni honnête :

- Vous n'êtes guère honnête, reprit la fée sans se mettre en colère. Eh bien ! puisque vous êtes si peu obligeante, je vous donne pour don, qu'à chaque parole que vous direz, il sortira de votre bouche ou un serpent ou un crapaud.

La cadette s’enfuit dans la forêt pour éviter les coups de sa mère. Elle y rencontra un prince qui l’épousera.

L’aînée parviendra à se faire haïr aussi par sa mère et mourra seule dans un bois.

Georges Salendre

 

‘Femme couchée’

Georges Salendre

1890 - 1985

Maquette du Monument de la Commune

Pierre

Vers 1973

 

Commandé en 1973 par la municipalité communiste de Givors (Rhône), ce monument est inauguré en 1974, en présence de Jacques Duclos, dirigeant du Parti communiste français.

Georges Salendre (1890 - 1985)

Paul Eluard

Pierre

Ouvrier du bâtiment à Lyon, Georges Salendre suit en parallèle des cours à l'Ecole des beaux-arts.

Pacifiste engagé, il entre après la guerre au parti communiste.

Actif essentiellement dans la région de Lyon, il est un des fondateurs du salon du Sud-Est.

------------

 
Albert Zavaro (1925- )

 

Nu

Discussion féminine

Dominique Mayet
‘L’Indonésienne’

 

1958

-------------

E Weston - Nude- 1936

Femme à trois bras

La Vierge et l'enfant dans la villa Ephrussi-Rothschild

Statuette creuse en forme de femme.

Egypte.

Nouvel empire. XVI e siècle XI e siècle avant J-C.

Terre cuite et pigment rouge et noir.

Cette statuette creuse contenait peut-être un liquide lié à des rites de procréation et d’enfantement.

Disciple napolitain de Giotto, actif pendant le second tiers du XIV

L’Annonciation

La Nativité

Tempera et or sur bois.

Giotto est considéré comme le plus grand rénovateur de la peinture au début du quatorzième siècle, ouvrant la voie à la Renaissance. Ces deux panneaux sont à présent attribués à l’entourage du maître, et étaient complétés autrefois par ‘Une adoration des mages’ aujourd’hui conservé au Metropolitan Museum de New York. Réalisés à Naples, ils ont été offerts par Sanche, reine de Naples et comtesse de Provence, au couvent Sainte-Claire d’Aix. En dépit de la taille démesurée de la Vierge, l’Annonciation donne à voir les balbutiements de la perspective et la Nativité un paysage à taille humaine où s’ébattent avec naturel bergers et troupeaux.

Albert Gleizes (Paris, 1881 – Avignon, 1953)

Maternité glorieuse, 1935

Huile sur toile

Dans ce tableau qui réactualise l’iconographie chrétienne de la Vierge et de l’Enfant, Gleizes enveloppe les aplats centraux bleus, verts et rouges d’un réseau de cercles concentriques où l’on retrouve les couleurs modifiées de l’accord central. Il s’agit pour Gleizes d’un rapport d’ordre entre couleur et lumière, dont il trouve le modèle dans le motif de l’ »Arc-en-ciel », hérité de la peinture romane, qui va prendre de plus en plus d’importance dans son œuvre.

Cette peinture qui a été publiée en 1936 dans la revue Abstraction-Création a valeur de manifeste : l’art sacré peut faire bon ménage avec le langage de l’abstraction, tel qu’il se formalise dans ces années 1930.

Chasse à courre

Les hommes chassent les femmes

Brueghel, Jan dit de Velours

Bruxelles, 1568 – Anvers, 1625

Tête de brocard

Peinture à l'huile sur toile

Défilé de mode

Femmes des transatlantiques

Lac du Salagou

 

Femmes des transatlantiques

Marseille

Femmes des transatlantiques

Dans les calanques

 

Calanques et archipel Riou

Femmes des transatlantiques

A la plage

Vite! Au jardin.

La préhistoire

Rites ancestraux

 

Lucie Fontana

Femme au miroir

1934

Bronze coloré

Martyre de Sainte Cécile

Fresque de la Magliana

Barbara et Michael Leisgen,

La Création des nuages,

1974.

-------------

Publié dans Prénom Brigitte

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>