Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

histoire

Azincourt - Mon montage:

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

Azincourt 

Départementale 71

1415

Champ de bataille

Table d'orientation.

Un couple d'Anglais se délecte avec un encas et une boisson à l'auberge d'Azincourt, là où leurs ancêtres ont gagné sur les Français...

-------------------------

Azincourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France. Elle est surtout connue pour la bataille qui s'est déroulée sur son territoire le 25 octobre 1415 pendant la guerre de Cent Ans et qui a débouché sur une défaite catastrophique des Français face aux Anglais.

 

Dès son accession au trône en 1413, le roi d’Angleterre Henry V reprend les revendications de ses prédécesseurs sur la couronne de France. Il réunit environ 9 000 combattants, débarque en Normandie le 13 août 1415 et met le siège devant Harfleur.

 


La ville résiste pendant un mois et capitule le 22 septembre après un siège éprouvant.

 

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

France

1415 - 1429

Harfleur

------------

 

Puis, les Anglais sont devancés par les Français qui les arrêtent à Azincourt.

------------------------------------

Azincourt 

Sur le champ de bataille 

Il y avait du monde!

 

---------------------------------

C’est là, le 24 octobre 1415 en fin de journée que se rencontrent les deux armées. Les 12 000 combattants français, sûrs de leur supériorité, se disputent le commandement général.

Les cavaliers français se lancent à l’assaut mais sont décimés par le tir nourri des archers anglais, leur charge se solde par un échec.

Durant la nuit, une averse a transformé le champ de bataille en un bourbier où ils progressent difficilement, beaucoup sont faits prisonniers tandis que d’autres meurent sous une violente pluie de flèches.  À 17 heures, la bataille est terminée, l’armée française compte plus de 5 000 morts dont l’élite de la chevalerie.

Les Anglais, qui ne déplorent que 500 morts, sont à nouveau maîtres de la Normandie.
Azincourt est depuis un symbole de bravoure, immortalisé par les vers de Shakespeare dans Henry V :

 « À compter de ce jour jusqu’à la fin du monde,

sans que de nous on se souvienne,

de nous,

cette poignée,

cette heureuse poignée d’hommes,

cette bande de frères ».

 

----------------------------------

 

Le site choisi par les capitaines français est propice à une charge de cavalerie ou d’infanteries lourdes. Mais ils avaient mal estimé l’état du terrain, détrempé par quinze jours de pluie. L’infanterie lourde et la cavalerie française* piétinent dans la boue.

Le roi d’Angleterre dispose ses troupes sur des jachères, où le sol est plus stable.

*

Statue de cheval par Jean-Marie Appriou.

Rennes

Gare

---------------------------------

 

La charge menée par l’avant-garde française et composée d’hommes d’armes membres de la noblesse et commandés par le connétable d’Albret et le maréchal Boucicot est couronnée d’un certain succès : le duc d’York est tué.

Sous une pluie de flèches, les Français sont tellement serrés qu’ils ne parviennent pas à lever le bras pour porter un coup.

Les combattants de la deuxième ligne trébuchent sur  les corps au sol tandis que d’autres s’enfuient.

Henry V fait exécuter les prisonniers par peur d’une nouvelle attaque. Il fait incendier une grange où des prisonniers français étaient regroupés.

Voyant cela, les Français quittent le champ de bataille dans la panique, abandonnant morts, blessés et matériel.

 


----------------------------------

 

Azincourt

Le champ de bataille

----------------------------

 

Les chefs des deux armées :

 

Armée française :

 

Charles d’Albret

Connétable de France

 

Jehan le Meingre  dit « Boucicaut »

Maréchal de France

 

Charles d’Orléns

Duc d’Orléans

 

Jehan d’Alençon

Duc d’Alençon

 

 

Armée anglaise :

 

Henry V

Roi d’Angleterre

 

Edouard de Norwich

Duc d’York

 

Humphrey de Lancastre

Duc de Gloucester

 

 

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

Collier aux esses

Angleterre

Fin du XVe début du XVIe siècle

Argent doré

Ce collier est devenu un signe d'appartenance à la maison de Lancastre qui le distribuait à ses officiers et ses partisans

--------------. 

 

Sire Thomas Erpyngham

Chevalier

 

 

 


------------------------------

Eu

Collégiale Notre Dame et Saint Laurent O'Toole

Tombeaux

Gisant dans la crypte.

Charles d'Artois

1394 - 1471

Prisonnier à Azincourt, par les Anglais, en 1415 (comme quoi, les Anglais n'ont pas tué toute la jeunesse de la noblesse française, NDLR)

Comte d'Eu le 11 avril 1442.

Pair de France en 1458

----------------------------

 

 

 

La bataille.

Les archers anglais se protègent derrière des haies de pieux.

Ils lancent leurs flèches sur la cavalerie française.

Les chevaux s'embourbent.

Il y a trop de monde, les combattants ne peuvent lever le bras pour combattre.

Les archers en profitent. C'est le retournement de situation.

Ils sortent de leur abri et massacrent avec des épées, des haches et des bâtons la chevalerie française.

 

--------------------------

Le monument commémoratif:

 

 

 

Azincourt

Le Gallois de Fougières

Né entre 1350 et 1360 – Mort le 25 octobre 1415

Premier prévôt des maréchaux

Bicentenaire de la gendarmerie

 

Ses restes mortels sont identifiés en 1936, pour être ensuite inhumés sous le monument dédié à la Gendarmerie à Versailles.

Considéré comme le premier gendarme mort au combat, il est également le plus ancien combattant français identifié.

 

Azincourt : inauguration d'une stèle en hommage au premier gendarme mort au combat.

 

 

Symbole de courage

Fidélité au souvenir

Leçon pour toujours.

----------------------------

 

Henri V d’Angleterre

1382 – 1422

Il a régné outre-Manche de 1413 à sa mort.

Prédécesseur : Henri IV

Successeur : Henri VI

 

Il est issu de la maison de Lancastre, et gouverne avec autorité l’Angleterre, apportant une certaine stabilité. Le traité de Troyes stipule qu’il succèdera à Charles VI, roi de France, quand celui-ci mourra. Mais Henri V décèdera avant Charles VI. C’est Henri V qui donnera le nom d’Azincourt à la bataille qu’il gagna.

--------------------------------

Henri V

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

 

Henry 5th: Gloria

Henri V épouse Catherine de France

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

-----------

Soldats Normands

Fécamp

-------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

La saga des paquebots. Le Havre - Bernard Buffet

Publié le par bmasson-blogpolitique

La saga des paquebots.

Le Havre

01 20

 

Au début du XIXe siècle, l’Angleterre invente le paquebot de ligne régulière en associant le transport du courrier entre différents continents à une exploitation commerciale privée.

 

 

Dunkerque 
Musée portuaire 
Trois mâts "France" 
Maquette réalisée par Arthur Balsen
1925
Le France est un navire de 1000 tonneaux lancé en 1856. Destiné à la navigation vers les Indes, c'est le plus grand navire de commerce construit à Dunkerque. 
 
---------------
 
Baudry 
1898 - 1978
"La Normandie"
Plâtre original de la statue érigée  sur le paquebot "Normandie", sur l'escalier supérieur du fumoir. 
Muséo Seine 
Caudebec-en-caux.
----------------
Paquebot "Normandie"
Cherbourg 
Cité de la Mer
---

Paquebot Normandie à New York

Bois-Héroult

-------------------

« Le Normandie, un géant à la française » : grandeur et tragédie d’un paquebot ce soir sur RMC Découverte.

RMC Découverte propose « Le Normandie, un géant à la française », un passionnant documentaire sur le destin du splendide paquebot construit dans les célèbres Chantiers de Penhoët, et qui connut un destin tragique en 1942.

(…) Le plus grand objet jamais mis en mouvement.

Deux ans seront nécessaires pour dresser les plans du navire qui mesurera 313 m de long et voguera à 30 nœuds de vitesse, soit 55 km/h. « Il faisait 28 000 tonnes et c’est le plus grand objet jamais mis en mouvement par l’homme, note l’historien Frédéric Ollivier, et l’on n’avait pas d’expérience dans ce domaine. »

(…) « Aujourd’hui encore, il représente un défi technique monumental avec ses très grands espaces libres, puisque finalement, ce bateau il faut le tenir, indique Vianney Vautier, architecte naval. C’est une structure autour du vide. Il faut donc des structures périphériques suffisamment solides pour être capables de tenir cette boîte énorme de 150 m de long ».

 

https://www.ouest-france.fr/medias/television/le-normandie-un-geant-la-francaise-grandeur-et-tragedie-d-un-paquebot-ce-soir-sur-rmc-decouverte-6523908

--------------

 

Le 15 juin 1864, le paquebot Washington inaugure la ligne française Le Havre – New York, qui deviendra la ligne la plus importante de l’Atlantique nord.

 

Le navire France est armé au Havre en 1865 et naviguera pendant 45 ans pour être vendu en 1910 et déconstruit à Cherbourg.

 

Le navire France est lancé en 1910 sur la ligne Le Havre- Plymouth – New York. Il est surnommé « Versailles des mers » ou « Château de l’Atlantique ».

Il est réquisitionné pendant la première Guerre mondiale et transformé en navire hôpital.

Il est désarmé en 1932 et déconstruit à Dunkerque en 1935.

Le France

1962

 

Sa construction est en tôles soudées, ses superstructures sont en aluminium.

Il est doté de huit chaudières et de quatre ailerons stabilisateurs de roulis.

 

Sa décoration intérieure est confiée à André Arbus, Jacques Dumont, Henri Lancel, Jean Leleu, Maxime Old, Gilbert Poillerat, Jacques Quinet, Micheline Willemetz.

 

Il est lancé le 11 mai 1960 à Saint-Nazaire.

 

Le France effectue ses essais en mer le 19 janvier 1962.

 

Le premier voyage pour New York a lieu entre le 3 et le 8 février 1962.

Il accoste au Pier 88 qui était celui du Normandie.

 

L’aviation concurrence l’exploitation du France.

L’aviation a porté un coup d’arrêt au transport par bateau.

Dès le début, le France a été un gouffre* financier trop élevé. Il a été construit pour représenter l’image et le prestige du pays. 

 

*

Le gouffre dans l’art

JF

Le Havre

Le Havre - French line - Canot de sauvetage sur le France.

 

En 1974, c’est l’annonce du désarmement. De nombreux mouvements sociaux explosent dans le monde maritime français.

 

Il restera sur le « quai de l’Oubli » pendant quatre ans.

Il sera racheté plusieurs fois.

 

Il sera démantelé en Inde en 2008.

 

L’étrave a été achetée aux enchères par la Ville du Havre le 17 mai 2017.

 

 

 

------------------------------------

Hommage au France dans un café à Montivilliers

-----------------

Maquettes du France et du Normandie dans la vitrine d'un magasin havrais.

 

------------------

La maquette du bateau Normandie.

 

Le Normandie est un paquebot transatlantique de la Compagnie générale transatlantique, construit par les Chantiers de Penhoët à Saint-Nazaire. Le projet de construction voit le jour à la fin des années 1920 dans la continuité des paquebots France, Paris et Île-de-France, en étroite collaboration avec l'État.

Le paquebot " Normandie " de la Compagnie Générale Transatlantique était en 1935, à sa mise en service, le plus grand, le plus rapide et le plus luxueux du monde. On n'avait jamais encore construit et lancé un bateau de cette taille en France.

Mythique paquebot qui a marqué l'histoire de manière indélébile, le Normandie a fait et continue de faire la fierté des Français-e-s. Bataille technique, économique et financière, feuilleton parlementaire et politique, la construction du paquebot Normandie fut aussi une proie toute désignée de la presse.

A partir de 1929, l'apparence de stabilité et de prospérité se fissure. La crise économique qui touche les Etats-Unis gagne rapidement les Etats-Unis gagne rapidement l’Europe et atteint en France les secteurs de pointe, au détriment des classes moyennes qui n’ont pas de réserves financières.

La décoration du Normandie se veut une vitrine de l'art français des années 1930.

Le 28 août 1939 au matin, les passagers qui, après quatre jours de voyage, arrivent à New York. C’est le dernier voyage. Le bateau est réquisitionné par les Etats-Unis.

Le navire est réaménagé pour accueillir jusqu'à 16 000 hommes, et est renommé début 1942 USS Lafayette 

Des gerbes d’étincelle de chalumeau atteignent des paquets de gilets. L’incendie démarre.

En 1942, pour le sauver de l’incendie, les remorqueurs new-yorkais déversent tellement d'eau sur la coque que le bateau finit par chavirer.

Le , il est déclaré surplus de la Navy. Un an plus tard, alors que la France refuse de récupérer l'épave, le navire est acheté par les frères Lipsett qui obtiennent le droit de le démolir.

La Transat frappe, en 1962, un dernier coup d'éclat avec le France dont les formes de coque s'apparentent à celles du Normandie, tout comme les polémiques qui entourent sa construction. Cependant, le contexte n'est pas le même et la concurrence du trafic aérien l'empêche de connaître une carrière couronnée de succès.

 

Musique :

Ulv Orn Bjornsson                                              

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

---------------

Le "Normandie" à New York

----------------

Le "Normandie", vaisseau lumière.
 
---------------
La case du siècle

réalisé par : Tal Zana

Le paquebot Normandie était la fierté de la France, le plus grand, le plus beau et le plus rapide du monde. Le 9 février 1942, alors que l'Amérique vient d'entrer en guerre, ce rêve de grandeur se brise dans un incendie spectaculaire dans le port de New York. L'enquête officielle conclut à un accident mais, dans un climat de paranoïa collective, l'épave du Normandie devient le point focal des hantises de tout le pays. 80 ans plus tard, la légende de l'attentat refuse de mourir. A travers des archives et des documents personnels inédits, cette enquête replonge dans un des épisodes les plus méconnus de la Seconde guerre mondiale.

 

Le "France" 

Vitrine d'un magasin

Paris 

06 20

--------------------

Maquette du France 
Magasin 
Le Havre 

 

----------------------

Le Havre 
Paquebot France 
Coiffeur saint-François 

-----------

Les paquebots au musée Dubocage de Bléville.

A la fin du XIXe siècle, on assiste à un mouvement migratoire. Après les guerres napoléoniennes, les nouveaux pays font germer le rêve américain d’une vie meilleure. On va aller chercher l’aventure là-bas, dans le Nouveau Monde. Le Havre était un passage obligé. Tout le monde passait par Le Havre. Des familles d’armateurs au XIXe siècle se sont reconverties et spécialisées dans le transport de passagers. Des compagnies de commerce ont créé des compagnies de transport maritime. La plus célèbre a été la « Compagnie Générale Transatlantique ». 

Au début quelques milliers de personnes embarquent sur des bateaux mixtes, transportant des passagers et des marchandises. Sur les skippers, elles étaient accueillies tant bien que mal. Dans les années 1850, la Compagnie Générale Transatlantique  est créée. Tous les bateaux construits dans les chantiers navals vont rivaliser de prestige, de luxe, de taille, de record de vitesse. Qui va aller le plus vite pour faire la traversée ?

Le Havre

Dessin du Normandie 

Premier voyage 

Commandant R. Pugnet 

 

Le Normandie a été le bateau emblématique. Il a été le plus grand, le plus luxueux de son temps. Le France a été construit dans la nostalgie de ce qu’a été le Normandie comme ambassadeur extraordinaire de la France.

Le Havre

Affiche de la "French Line" Le Havre - New York

Compagnie Générale Transatlantique

Le France - 1962

Produits mis en avant: champagne, fruits, sorbets, glaces, fruits exotiques, pâtisserie.

 

 

Il représentait tout ce qu’il y avait de plus raffiné comme mode de vie à la française.

Le Normandie a été réquisitionné par l’US Navy pendant la guerre, en 1942. Il a été retransformé pour le transport des troupes. Un ouvrier a mis le feu à un lustre.  Un incendie s’est déclaré et les pompiers l’ont tellement gavé d’eau qu’il s’est retourné sur lui. Il a été vendu à un ferrailleur.

----------------------------------------------

 

A Veules-les-Roses, on s'imagine embarquer à bord du Normandie.

-----------------------

Paquebot France
Fiche technique 
Paris 
 
Longueur: 315,66 mètres
Largeur: 33,70 mètres
Puissance du moteur: 160 000 chevaux
Vitesse en service: 31 noeuds
1962 - 1974:
377 traversées de l'Atlantique
600 000 passagers transportés.
-----------

Au MUMA du Havre:

 

 

 

 

Le France 
Le Havre 
Collection "French Lines et Compagnies" 
----------
Le Havre - Les Docks
Paquebot "France" 
Commandant Croisile à la passerelle.
----------

 

Jürg Kreienbühl 
Bâle, 1932 - Cormeilles-en-Parisis, 2007
Le France, autos et raffinerie 
1978 
Eau forte et pointe sèche
Musée du dessin et de l'estampe originale
Gravelines
------------

Le France, départ de New York. 

1962 - 1974

Compagnie générale Transatlantique.

-----------------

Graph

Le Havre 

Le "France" 

par C 29

------------

La grande aventure du France - extrait sur la stabilité du paquebot.

"La grande aventure du France" racontée sur France 5.

-------------

Documentaire inédit sur le paquebot France : les coulisses de la production.
(…) D’abord pour rencontrer les ingénieurs qui ont travaillé dessus, et aussi pour la mine d’or que représentent les archives photographiques conservées par l’Écomusée de Saint-Nazaire. Nous voulions également filmer des scènes aux Chantiers de l’Atlantique, un lieu toujours aussi vivant aujourd’hui.
 
« La grande aventure du France », paquebot cher au cœur du Havre, racontée sur France 5.

Télévision. France 5 diffuse, ce jeudi 14 janvier 2021, à 20 h 50, un documentaire qui retrace l’histoire du « France ». Un très beau reportage qui ravira les amoureux de ce fabuleux paquebot à jamais lié à son port d’attache, Le Havre.

 
(…) Le 23 novembre 1961, entrée dans le port du Havre

Le documentaire retrace également l’arrivée du bateau dans son port d’attache : Le Havre. Le 23 novembre 1961, le France est accueilli par des dizaines de milliers de personnes. Le 3 février 1962, il quitte Le Havre pour sa première traversée vers New York. Léon Zitrone est aux commentaires. Ce départ du France vers les États-Unis fera la Une de tous les journaux de France. Et d’ailleurs.

 

 

 

Le France, troisième du nom.

 

La fin de la légende.
------------------

Le Havre 

Photo du France dans un bar

-------------

Le Havre et la Transat ouvrent la porte océane.

-----------------

Paquebot 
Les migrant.e.s en partance du Havre 
--------------

------------------------

"Le France"

Fête de l'Humanité 2021

Stand PCF de la Loire Atlantique

------

Bernard Buffet 
1928 - 1999
New York, vue de Manhattan
1958 
Huile sur papier marouflé sur toile.
Fontevraud 
Abbaye royale
 
Lecture synthétique et dépeuplée des paysages urbains.
Vision panoramique des bords de l'Hudson.
Quadrillage rigoureux de lignes d'un noir profond.
Peu d'oxygène émane de ce réseau serré de cubes.
C'est une ville oppressante.
Le magazine Harper's Bazaar a utilisé ces peintures dans ses photographies de mode, en 1959.
-----------
Bernard Buffet 
1928 - 1999
Le pétrin aux deux bouteilles.
1956 
Huile sur toile.
Fontevraud 
Abbaye royale
-----------------
Bernard Buffet
Paris, 1928 -  Tourtour, 1999
L'Atelier 
1956 
Troyes 
Musée des Beaux Arts
------------

Bernard Buffet

Paris, 1928 - Tourtour, 1999

L'Atelier de Manine

1956

Huile sur toile

Fontevraud

Abbaye royale

----------------

Bernard Buffet,

1987

Ren Jishi.

 

Bernard Buffet, né le 10 juillet 1928 à Paris et mort le 4 octobre 1999 à Tourtour , est un peintre français expressionniste, composant aussi bien des personnages que des figures, animaux, nus, paysages, intérieurs, natures mortes, fleurs. Aquarelliste, c'est également un peintre de décors et un illustrateur.

--------------

 

Albert Sébille

Marseille, 1874 - Paris, 1953.

Affiche Compagnie Générale Transatlantique "French Line".

Hâvre, Plymouth, New York

Vers 1935 - 1940.

Impression sur papier.

Muma

Le Havre

-------------

SS France est un paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique (CGT, ou ligne Français), construit par le chantier naval Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, en France, et mis en service en février 1962. Au moment de sa construction en 1960, le navire de 316 m (1 037 pi) était le plus long navire à passagers jamais construit, un record qui n’a pas été contesté jusqu’à la construction du RMS Queen Mary 2 de 345 m (1 132 pi) en 2004.

--------

Les cheminées caractéristiques du paquebot "France".

Rouen 

-------------

New York et paquebot. 

A Honfleur.

-------------

Une forme de radoub est un bassin qui permet l’accueil de navires et leur mise à sec pour leur entretien, leur carénage (ou radoub : réparation de la coque d'un navire, nettoyage, peinture…), leur construction, voire parfois leur démantèlement.

La Forme de Radoub N°7 est une des plus grandes cales sèches d'Europe qui a accueilli entre autre le NORMANDIE, l'Île DE FRANCE, le PARIS, le LAFAYETTE (qui y sera détruit par un incendie en 1938) et qui accueillera plus tard le France.

Photo issue de Paris-Normandie.

-----------

Le paquebot France 
Vu à Honfleur 
A New York 
De qui?
 
-------
Le paquebot France 
Vu à Honfleur 
Au Havre
De qui?
 

-------

André Hambourg

Le matin, la neige sur Grand Army Plaza

1978 

Deauville

Les Franciscaines

New York; à Manhattan.

Depuis son hôtel qui donne sur la place Grand Army Plaza, il entame une nouvelle série. Il capte les lumières et ses reflets sur les fenêtres des gratte-ciels et des voitures.

---------------------

Dominique Vervisch 
Le retour du France 
Le Havre 
Café M. Auguste.
 

Né en1953 à Sotteville-les-Rouen, Normandie, France. Vit et travaille à Rouen. Etudie aux Beaux Arts de Rouen. La peinture de Dominique Vervisch décrit la désertion du temps, l'injure de l'abandon et de la rouille, peint la vie en suspens comme un rêve entre ciel et terre. Vervisch est passé peu à peu au fantastique.

NDLR: j'ai agrandi la photo pour apercevoir Le France..

--------

Paquebots interdits à Venise.

A Bora-Bora, ils connaissent les restrictions.

"La Marseillaise"

NDLR: leur prolifération pose de nombreux problèmes écologiques qu'il va falloir résoudre de diverses manières.

07 22

-------------------

Lire aussi:

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Le Havre - 27 quai Casimir Delavigne

Publié le par bmasson-blogpolitique

27 quai Casimir Delavigne

 

Evolution du bâtiment :

 

170(8) ? :  Ancre. Marchandises.

 

  1. : Table de travail. Cadran solaire.

Compas. Equerre. Les signes de la Franc-Maçonnerie ?

 

QHHI. Signification ?

 

Dans ce bâtiment se trouvait le foyer de la Compagnie Générale Transatlantique, avec le cercle des jeunes gens de cette entreprise.

 

Protégé par la DRAC :

Immeuble en classement partiel

Classement le 05/09/1946 : Façades et toitures 

 

-------------------------------------------------------------------

 

Maison où naquit Casimir Delavigne le 4 avril 1793.

 

Casimir Jean François Delavigne, né le 4 avril 1793 au Havre et mort 11 décembre 1843 à Lyon, est un poète et dramaturge français. Delavigne connaît la célébrité lorsque, après la défaite de Waterloo, il publie ses Premières Messéniennes. (Source Wikipedia)

 

Son père, fonctionnaire royal, (arpenteur géographe des forêts du Roi) chute en même temps que son souverain Louis XVI. Il fuit et se retrouve au Havre où il devient armateur puis faïencier.

 

 

Casimir Delavigne annonce le romantisme par ses idées libérales. « Les pleurs qu’il répandit sur les généreuses victimes de Waterloo, l’anathème qu’il prononça contre les spoliateurs de nos musées, et les sages conseils qu’il donna à ses compatriotes sur le besoin de s’unir contre l’étranger, tous ces sentiments exprimés en vers énergiques, trouvèrent en France des milliers d’échos et rendirent le nom de l’auteur aussi populaire que s’il s’était signalé depuis longtemps ».

 

Élu en 1825 au fauteuil 28 à l’Académie Française. N°350. Officier de la Légion d'honneur.

 

Il est passé de la lumière à l'ombre. Il est un auteur complètement oublié.

 

Le chemin Casimir Delavigne est une voie du cimetière du Père-Lachaise.

 

 

Casimir Delavigne 

Le Havre 

Statue de David d'Angers

Albert Félix Mulot

Le Havre, 1847 – Paris, 1922

Sculpteur havrais : buste de Casimir Delavigne, bronze médaillé de l’exposition de 1900 : « le roi Lear » ou la Fontaine des Danaïdes.

Il a sculpté lui-même son monument sépulcral.

Des vers de Leconte de Lisle sont visibles.

La Mort ciselée  et drapée est représentée, portant le jeune corps féminin sans vie de « l’humanité ».

La Mort est assez rarement représentée dans les cimetières. On lui préfère la Douleur ou le portrait du défunt.

La somptuosité et la vanité de ces monuments sont en contradiction avec l’humilité chrétienne. Mais les défunts s’en moquent. Ils veulent survivre dans la mémoire des humains et ils croient à la vie éternelle.

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

Charles-Marie LECONTE DE LISLE
1818 - 1894
Dies irae

« Et toi, divine Mort, où tout rentre et s'efface,
Accueille tes enfants dans ton sein étoilé ;
Affranchis-nous du temps, du nombre et de l'espace,
Et rends-nous le repos que la vie a troublé ! »

 

Maquette du Casimir Delavigne

Trois mâts, construit en 1864 au Havre.

Commerce au long court.

C Lelièvre 
Portrait de Casimir Delavigne 
Lithographie
Le Havre 
Abbaye de Graville
Musée d'art et d'histoire du Havre
-------------

Deux ans après sa mort en 1843, la ville du Havre demande à David d'Angers de réaliser une statue de Casimir Delavigne et une autre de Bernardin de Saint-Pierre.

Les statues monumentales en bronze sont installées en 1852 et Ancelot prononce le discours.

---------

Rue Casimir Delavigne 

Vu sur Twitter

Où? Paris? La rue Casimir-Delavigne est une voie située dans le quartier de l'Odéon dans le 6ᵉ arrondissement de Paris.

de Invader.

Il inspire encore les artistes....

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Le Havre - Bas-reliefs sur des immeubles de l’avenue Foch

Publié le par bmasson-blogpolitique

L’histoire des premiers bâtisseurs du Havre

Les fondateurs.

Par Paul Devin


« Jacques d’Estimauville » 

 « Jérôme Bellarmato » 

 « Amiral du Chillou » 

 « Michel Ferré »)

Tous ont vécu au XVIème siècle. L’équerre et le compas, symboles maçonniques, sont à l’honneur.

 

Jacques d’Estimauville

 

Jacques d'Estimauville, écuyer, sire de Genneville, fut un des fondateurs de la ville du Havre. En 1518, trois ans après la pose de la première pierre du Havre, il fut attaché à M. du Chillou, premier gouverneur du Havre, pour lui aider à la construction de la ville. Il reçut 12 livres pour fournir 12 arbres dont le bois devait être utilisé dans les travaux. Il fut un des témoins à la réception des travaux de la première fontaine. François Ier concéda à Jacques d'Estimauville, à fief, un terrain de six-vingt pieds ayant façade sur les rues de la Fontaine et de Sainte-Adresse.

« Le Roi FRANÇOIS 1er fit  bâtir la Ville & le Port du Hâvre-de-Grâce, sur le terrain de la Paroisse de Saint- Michel d'Ingouville & fur les domaines de JACQUES D'ESTIMAUVILLE, il fit donner le nom d'Estimauville à la seconde rue de cette nouvelle Ville », nom qu'elle a toujours porté & qu'elle porte encore aujourd'hui.

 

 

Jérôme Bellarmato

Girolamo Bellarmato, ou Jérôme Bellarmato, était un ingénieur militaire et un architecte italien de la Renaissance, né à Sienne en 1493, mort à Chalon-sur-Saône en 1555.

Le 18 juin, François Ier donne commission à Girolamo Bellarmato, le nomme ordonnateur et contrôleur des dépenses, et lui donne les pleins pouvoirs pour avoir «l'œil, regard et superintendance tant sur les fortifications de la ville et havre en telle perfection de fortification, commodité et ornement de maisons que nous l'avons toujours désiré». Bellarmato soumet bientôt au roi le «portrait» de la ville à bâtir, lui propose « d’y faire la terre à la façon de Venise », c'est-à-dire de consolider le sol pour le mettre à l'abri des inondations. Dans le quartier Notre-Dame, où, en l'absence de tout plan d'urbanisation et de toutes règles de construction, chacun a eu tout le loisir de bâtir comme bon lui semblait, il ne pourra, sans doute à son grand regret, que mettre un tant soit peu d'ordre dans la voirie, revoir autant que faire se peut le tracé de certaines rues, tenter de limiter la hauteur des maisons, au moins pour les nouvelles constructions.

 

 

 

 

Amiral du Chillou

 

Guyon Le Roy, seigneur du Chillou, est un amiral français, constructeur de la ville du Havre.

Vers 1455 – 1525

 

François Ier le nomme vice-amiral de Normandie. Il le charge de la construction du Havre-de-Grâce, il est capitaine de la ville de 1517 à 1528.

 

Michel Ferré

Sur Internet, curieusement, il y a très peu de traces de ce nom.

Il est originaire de Honfleur.

Il a été le constructeur du port du Havre et l’exécuteur des ordres royaux créant le Havre de Grâce.

« Le vice-amiral ne voulut pas souscrire à ce marché (pour la construction du premier bassin du port, avant le premier coup de pioche en 1517, NDLR). Il s’entendit alors avec Jehan Gaulvyn de Harfleur et Michel Ferré de Honfleur, qui se laissèrent gagner par ses représentations et conclurent au prix de 22 livres 10 sous tournois par toise. C’est sur ces bases que le marché fut passé le 4 mars. »

 

----------------------------------------------

Maison des sciences

4 bas-reliefs en grès de Saverne – rouge – taillés par Pierre Colombo.

 

Ils représentent l’Histoire, la Médecine, l’Astronomie, l’Exploration.

Bas reliefs à la gloire des scientifiques havrais, dans les domaines de l'archéologie, de la médecine, l'astronomie, la géographie et les sciences naturelles.

 

Indien : agenouillé, vue d'architecture,

Africain : agenouillé, dragon, rayons lumineux,

Africain : agenouillé, éléphant,

Indien : agenouillé, soleil, rayons lumineux

 

 

Les savants (noms inscrits sur les murs)

« Guillaume Le Testu

Dubocage de Bléville

Marcel Hérubel

D’après de Mannevillette »

 

Guillaume Le Testu

Il fut un des hardis pilotes embarqués sur les navires de découvertes et d’exploration vers les « nouvelles terres » dont le Brésil.

Grand navigateur, pilote hauturier, cosmographe cartographe, intrépide corsaire, il n'hésite pas à l'occasion à flirter avec la piraterie en détroussant les galions espagnols afin de remplir les coffres de Jean Ango.

Guillaume Le Testu, associé aux entreprises de Villegagnon au Brésil et de Francis Drake au Mexique, a eu un fils Girard tué aux Açores lors d'une expédition contre les Espagnols et un petit fils, le dernier de la lignée, appelé également Girard comme son père. C'est probablement celui-ci qui fut compagnon de Champlain au Canada et qui a déjoué un complot contre le fondateur de Québec.

--------------------------------

Graph

Le Havre 

Panda et pirate 

----------------------------------------------

 

Corsaire.

Ca rapportait gros, mais ça coûtait gros aussi (en membre surtout).

 

------------------

 

Saint-Malo 

"Surcouf et l'Angleterre"

Il tague en lettres de sang le nom de l'Angleterre. La concurrence entre les deux pays existe toujours.

----------------------

 L'association des descendant-e-s des capitaines corsaires.

 Fécamp 

------------

 

Dubocage de Bléville

Michel Dubocage de Bléville père deviendra commandant de la frégate royale "La Dauphine" armé de 30 canons, qu’il perd sur le rocher la Natière, à l’entrée du port de Saint-Malo. En 1707, il participe à une expédition commerciale de 9 ans dans l'océan Pacifique à bord de la "Découverte" aller et retour par le cap Horn extrêmement dangereux avec ses fortes tempêtes, sa grosse mer et autres éventuels icebergs. En 1711, il découvre l'île de la Passion (aujourd'hui appelée île de Clipperton au large du Mexique). Il négocie en Chine à Amoy (Xiamen) le premier traité commercial maritime franco-chinois consigné par écrit dans un journal de navigation.

 

 

Musée Dubocage de Bléville

Le Havre

Portrait de Dubocage de Bléville

 

Lire aussi:

 

Marcel Hérubel

(1876 – 1947)
Docteur es Sciences- économiste maritime
Élu membre titulaire en 1922

Professeur à l’École des hautes études, il fut le premier économiste à introduire en 1912 le concept des réserves halieutiques parce que les ressources n’étaient pas illimitées. Il est considéré comme le fondateur de l’économie maritime.

 

 

Jean Baptiste Nicolas d’APRES de MANEVILLETTE (1707 – 1780) est connu pour ses voyages pour les Indes et il est l’auteur du célèbre Neptune Oriental (1745-1775), où il publie des cartes des parages des côtes de l’Inde et de la Chine qui jouirent d'une réputation internationale..

 

 

Jean-Baptiste D'Après de Mannevillette 

Bibliothèque A Salacrou 

Le Havre 

---------------------------

« Charles Alexandre Lesueur

Gustave Lennier

Abbé Dicquemare » 

 

Charles Alexandre Lesueur

Charles-Alexandre Lesueur, né le 1ᵉʳ janvier 1778 au Havre et mort le 12 décembre 1846 à Sainte-Adresse, est un naturaliste, artiste et explorateur français.

Le muséum d'histoire naturelle du Havre est un musée d'histoire naturelle français situé dans la ville du Havre, en Seine-Maritime. Constituées par Charles Alexandre Lesueur, qui fut son directeur, ses collections ont été fortement dégradées pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Lire aussi:

Gustave Lennier

Au lendemain de la Guerre de 1870, Gustave Lennier, déjà conservateur du Muséum d’histoire naturelle du Havre depuis une décennie, décide, de fonder la Société Géologique de Normandie.

 

Abbé Dicquemare 

Jacques-François Dicquemare, né le 7 mars 1733 au Havre où il est mort le 29 mars 1789, est un astronome et naturaliste français

-----------------------------

« Docteur Soret

Docteur Richard »

Recherches difficiles sur Internet !

 

Docteur Soret               

Son nom est associé aux » Soins de Suite et Réadaptation polyvalents à orientation gériatrique » à l’hôpital du Havre.

Docteur Richard 

Dr RICHARD Joseph. Pierre (1867-1927)

Radiologue. 

 

Wilhelm Röntgen découvrit les rayons X en 1895.

Deux ans plus tard au Havre, les Docteurs Soret et Richard étaient chargés d’introduire la radiographie à l’hôpital.

--------------------------------------

« Gabriel Monod

Abbé Cochet

Charles Vesques

Alphonse Martin »

 

Gabriel Monod

Gabriel-Jacques-Jean Monod, né à Ingouville le 7 mars 1844 et mort à Versailles le 10 avril 1912, est un historien français.

Ecole pratique des Hautes Etudes (1868 – 1905)

Ecole Normale Supérieure (1880 – 1904)

 

 

Abbé Cochet

Jean Benoît Désiré Cochet, né le 7 mars 1812 à Sanvic et mort le 1ᵉʳ juin 1875 à Rouen, est un archéologue et préhistorien français.

Vice président de la commission départementale des antiquités.

 

 

Charles Vesques

L’Histoire des rues du Havre de Charles Vesque (1876) est une source ancienne mais riche.

 

Alphonse Martin 

1854 – 1930

Membre des Amis du Havre et de sa région et du Centre havrais de recherche historique.

 - Historien local.

- Clerc chez un avoué.

- Conseiller municipal de Sanvic, Seine-Maritime

----------------------------

Maison de l’Industrie

Par Marcel Adam

 

Les Ateliers Caillard-Frères au Havre.

Les Ateliers Caillard-Frères ont été implantés il y a 160 ans, en 1859, dans le quartier du Perrey. Ces pionniers de l’usine ont connu un essor rapide avant un irrépressible déclin à partir des années soixante. Ils ont été le fleuron de levage et de réparation navale au Havre avec 1 300 ouvriers dans les années 1980.

Le groupe britannique Rolls-Royce a voulu fermer les établissements Caillard, spécialisés au Havre dans le matériel de levage et de manutention portuaire, en particulier les grues et les portiques en 2000.  Ils seront 123 ouvriers en 2001.

-------------------------------------------------------

Albert Dubosc

1874-1956

Albert Dubosc est membre de la Chambre de commerce du Havre, administrateur du Port autonome puis devient conseiller municipal de Sainte-Adresse. En 1922, il est élu conseiller général de la Seine-Inférieure. En 1936, avec le soutien de René Coty, il est élu aux élections législatives comme radical indépendant et intègre la Gauche démocratique et radicale indépendante.


Le 10 juillet 1940, il vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain avant de disparaître de la scène politique, pour s’installer à Nice où il décède à l'âge de 82 ans.

Source Le Havre Regards.

 

« La collaboration économique concerne presque la totalité des moyennes et grandes entreprises. Deuxièmement, l’adhésion à Vichy: elle est si forte jusque tard dans l’année 1943 et au-delà que le terme «Vichy-sur-Seine» paraît pertinent. Ses réseaux sont multiples; ses figures principales René Coty, Pierre Courant, Albert Dubosc, Hermann Du Pasquier, René Bouffet (sous-préfet au Havre, puis préfet à Rouen et à Paris). »

Source : Claude Malon, Occupation, épuration, reconstruction. Le monde de l’entreprise au Havre (1940-1950)

 

 

 

Famille Dubosc

Cette famille d’entrepreneurs havrais est à l’origine de la création de Compagnie des extraits tinctoriaux et tonnants.

Ernest Dubosc crée à Graville son entreprise en 1862.

L’usine sera démolie en 1988.

Il fait don de sa propriété de la Roseraie. Il possède un chalet norvégien près du Pain de Sucre à Sainte-Adresse.

Sa monumentale chapelle funéraire est de style ostentatoire. Le décor est foisonnant. C’est l’une des plus grandes du cimetière. Le maître d’œuvre est inconnu. Elle dénote de son importance sociale et de la richesse de sa famille.

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

----------------------

Georges Evers (et Cie)

Décès en 1948.

Industrie de l’amiante, de flocage, créée en 1905.

Entreprise d’isolation en 2000.

L’établissement a fermé en 2008.

 

 

La société SA GEORGES EVERS et Cie a été créée en 1905. Elle a exploité les installations situées sur la commune d'Epouville entre 1928 et 1997. A l'époque, l'activité principale était la fabrication de courroies et le négoce de fournitures industrielles. La première usine a été construite en 1927.

D'une superficie de 17 000 m², elle était spécialisée dans la fabrication de produits à base d'amiante (fils, cordons, tresses, tissus, vêtements), de cartons et de garnitures de freins pour les secteurs automobile et industriel.

En 1991, le fond de commerce de produits finis textiles a été cédé à la société SILITEX puis celui de l'activité « carton » en 1993. La même année, une nouvelle activité « lin » a vu le jour grâce à la société FERLAM dans des locaux loués à EVERS. Cette activité a été arrêtée en 1994.

En 1997, la SA Ets EVERS et Cie a déposée le bilan.

Le site a ensuite été découpé entre les activités suivantes :

- dans certains anciens ateliers d'EVERS, partie encore exploitée par une société de fabrication de matériaux de friction pour l'automobile et autres industries ;

 - partie en friche ; (ces deux parties font l'objet de la présente fiche)

- supermarché [fiche BASOL 76.0187] ;

- centre médico-commercial et centre de contrôle technique pour véhicules [fiche BASOL 76.0189] ;

- espace de détente réalisé par la mairie.

Source Basol

 

Entreprise collaborationniste. Ils ont été des fournisseurs indirects de l’occupant allemand.

Source : Claude Malon, Occupation, épuration, reconstruction. Le monde de l’entreprise au Havre (1940-1950)

 

----------------------------------------------------------------

La construction navale. (1953)

Par Marcel Adam

 

Charles-Michel Nillus

Charles-Michel Nillus fut un industriel prolifique qui, avec ses fils, conçut bon nombre de bateaux et machines pour la marine. Originaire de Moselle, Michel Nillus  arriva au Havre en 1786. Son fils Charles-Michel participa activement à la vie locale et industrielle du Havre, et fut conseiller municipal de Graville. Né le 8 novembre 1798, il décèdera en décembre 1881 au Havre.

Son entreprise située quai Colbert cessera en 1884 par faute de rampe de lancement pour les bateaux. Trois générations de cette famille connaîtront l’ascension puis la disparition de la famille.

Source :

Mme Françoise Amiel-Hebert : «Nillus, du clou au bateau à vapeur».

Paris-Normandie

 

 

Famille Nillus

Cette famille d’industriels a su s’adapter aux révolutions techniques qui bouleversent la construction navale (machine à vapeur et navire en fer). Elle crée le premier chantier naval moderne.

Charles reprend en 1822 l’entreprise créée par son père en 1786. Il transforme la serrurerie en atelier de fonderie. Agrandie et réinstallée quai Colbert, en 1854, la maison Nillus & Cie devient un chantier naval complet.

L’association avec Benjamin Normand permet la création de la Compagnie Havraise de Constructions Maritimes.

En 1884, à la mort de Charles Nillus, les usines sont reprises par les Chantiers de la Loire.

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

 

 

Entreprise Mazeline

Usine métallurgique havraise fondée en 1856. A appartenu à plusieurs sociétés (Établissements Mazeline, Compagnie anonyme des chantiers et ateliers de l'océan, Société des forges et ateliers de la Méditerranée, Établissements Dresser-Dujardin, Dresser-France) avant de devenir le site productif de "Dresser-Rand SA.

 

Les Chantiers du Havre sont intégrés aux Forges et Chantiers de la Méditerranée en 1872.

En 1880, Mazeline figure parmi les cinq constructeurs de navires havrais.

Située boulevard d’Harfleur, elle s’occupe de la réparation navale.

Pendant la guerre, l’usine Mazeline a réalisé 40% de son chiffre d'affaire avec les Allemands.

 

1300 ouvriers vers 1950 fabriquent des moteurs de bateaux et des hélices marines (42 tonnes),

A partir de 1960, la décision politique est prise de réduire le nombre de chantiers de construction navale (Livret Blanc). Augustin Normand et Mazeline sont concernés.

Elle devient Dresser France (Dresser Rand SA). On y fabrique des produits pour le gaz et le pétrole: compresseurs et turbines à gaz.

 

Jacqueline Salmon 
Lyon, 1943.
Brise-vent, Quai Mazeline, Le Havre, carte des vents.
2016 
Epreuve pigmentaire sur papier Japon, dessin à l'encre de Chine.
Muma
Le Havre
---------

 

Entreprise Augustin Normand.

Augustin Normand

04 10 1839.- 1871

 

C’est le plus ancien chantier naval du Havre. Transfert du chantier de Honfleur* au Havre en 1816. Création de bateaux à coque de fer avec propulsion à roue entraîné par une machine à vapeur.

Le fils Normand créera des sous-marins et des torpilleurs repris par l’armée française.

 

L’entreprise a été obligée de travailler avec les Allemands pendant la seconde guerre mondiale.

 

Ruines du chantier Augustin Normand au Havre

Le Havre - MUMA 

---------------

*

Johan Barthold Jongkind

Lattrop (Pays-Bas), 1819 – La Côte-Saint-André, 1891

Quai à Honfleur

1866

MUMA

Le Havre

-------------------------------------------

Jacques Augustin Normand

Augustin Normand père conçut des baleiniers, clippers et navires à vapeur. La formation scientifique du fils le poussé à étudier le calcul des coques, la construction des machines et des hélices. Il améliore la motorisation des navires et  se spécialise dans la marine militaire. A Port-Arthur, des navires japonais détruisent des navires russes en 1904, les deux flottes ayant été construites chez Normand.

A la mort de Jacques en 1906, Marie Augustin Normand exporte les brevets dans le monde entier et fait adopter le moteur diesel. La Marine nationale est l’un des principaux clients jusqu’à la fermeture des chantiers en 1963.

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

 

Le chantier a été détruit à 65% par les bombardements anglais à la fin de la guerre.

En 1963, l’entreprise ferme définitivement. La Résidence de France sera construite sur le lieu du chantier.

-------------------------------------------------------

Le Havre

Chantiers Augustin Normand

Plaque:

"Sur ce site, jadis les "Grèves du Perrey" se situèrent les ateliers et Chantiers Navals AUGUSTIN NORMAND.

De très nombreux navires marchands et bâtiments de guerre, dont le sous-marin ESPADON, furent construits de 1816 à 1962.

Celui-ci fut le dernier submersible lancé en 1958: il est resté cher au coeur des anciens sous-mariniers qui baptisèrent de son nom leur section de Haute-Normandie."

---------------------------------

 

Famille Normand

Navires baleiniers,

torpilleurs extra-rapides,

clippers,

yachts princiers,

navires à vapeur et à hélices,

sous-marins perfectionnés.

Les chantiers se sont lancés sur les rails de la célébrité.

Augustin Normand est le descendant d’une famille de charpentiers installée à Honfleur.

Il s’associe avec un constructeur qui possède un chantier au Perrey, au Havre, en 1808.

76 bateaux sortiront de ce chantier.

La maison se transmet sept fois de génération en génération. Les chantiers fermeront en 1963.

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

---------------------

Immeuble des aviateurs (S 55) au 117.

Adrien Brelet et Dubouillon, architectes, 1949-1954.

 

Les ailes de Louis Leygue

Bronze frappé, doré à revers plat réalisé par Louis Leygue.

Hubert Latham,

G. Guérin,

Jean Maridor,

R. Le Bihan

et G. Fifre.

 

Hubert Latham :

Hubert Latham est un pionnier de l'aviation, titulaire du brevet de pilote nᵒ 9 en 1909, né à Paris 8ᵉ le 10 janvier 1883 et mort près de Fort-Archambault, le 25 juin 1912.

Fils d'une riche famille d'armateur havrais, Hubert Latham fait parler de lui en 1905, lorsqu'il relie Londres à Paris à bord du ballon « Aéroclub 2 ».

 

Gabriel Guérin :

Gabriel Fernand Charles Guérin est un As de l'aviation français de la Grande Guerre.

Il a fini la guerre au 10e rang des As français... Né en 1892 au Havre, mort en service commandé le 1er août 1918, il fait partie des Héros méconnus qui se sont révélés au cours de cette période particulière de notre Histoire.

 

 

Lieutenant Gabriel Guérin

Sur sa stèle est écrit :

 

“A notre fils mort pour la France

Il fut un pilote de valeur

Chef de l’Escadrille SAP 88

Chevalier de la Légion d’Honneur

Médaillé militaire

Croix de guerre

( ?) 9 étoiles et fourragère

Médaillé d’Or de l’Aéro Club de France

( ?) De l’aéro club d’Amérique

40 Victoires 99 combats

25 juillet 1892

1er août 1918 »

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

 

Les aviateurs Gabriel Guérin et Jean Maridor 

 

Jean Maridor :

Jean Maridor est un aviateur français libre de la Seconde Guerre mondiale, mort en héros au combat au-dessus de la Manche.

24 novembre 1920 - Le Havre (76600 SEINE-MARITIME FRANCE)

Décèdé(e) le03 août 1944 - Angleterre (GRANDE-BRETAGNE)

Le 3 août 1944, au cours d'une de ces dangereuses sorties aériennes, le capitaine Jean Maridor aperçoit au-dessus de la banlieue de Londres un V1 qui se dirige droit sur un hôpital. N'ayant pu l'abattre en vol, il s'approche à moins de 50 mètres du V1 qu'il détruit à coups de canon. Mais l'explosion de la bombe détruit en vol l'appareil de Maridor qui se sacrifie volontairement en détruisant sa sixième bombe volante.

D'abord inhumé aux environ de Londres, le corps de Jean Maridor est ramené en France en décembre 1948 pour être inhumé au cimetière Sainte-Marie du Havre.

 

Jean Maridor

Sur sa stèle est écrit :

 

« Capitaine Jean Maridor

1920 – 1944

Compagnon de la Libération

Commandeur de la Légion d’Honneur

D.F.C.

Médaille d’or Aéro Club de France

Tué en Angleterre en détruisant une bombe volante V 1

Le 3 août 1944

Ses camarades de combat en Grande-Bretagne »

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

 

 

Jean Maridor aurait eu 100 ans.
L'aviateur est né en 1920.
Paris-Normandie.
------------------

René Le Bihan (Le Bian sur l’acte de naissance):

1919 – 1941.

René Jules Louis LE BIAN, alias Ralph SAYERS dans la France Libre, est né au Havre le 19 août 1919.

Avec Jean Maridor, il appartient au groupe « La Patrouille » composé de six jeunes hommes. Seuls deux reviendront.

C’est le 23 août 1941, lors d’un vol d’entraînement, que  l’avion que pilote le sergent René Le BIAN se met en vrille et s’écrase sur une colline. Il est tué sur le coup, il venait tout juste d'avoir  22 ans.

1948 : Les dépouilles de Jean Maridor et de René Le Bihan, son ami, ont été transférées au Havre, le 16 Décembre. Jean Maridor a été inhumé au cimetière Saint Marie au Havre le 19 Décembre. Une foule de plus de 20 000 personnes a suivi le cortège funèbre.

 

Georges Fifre :

1918 – 1941.

Georges FIFRE, né en 1918 à Belfort dans une famille de fonctionnaires qui s'établit  au Havre, est un mordu d’aviation.

Le 4 décembre 1941, lors du décollage pour une mission au dessus de la piste d’El Adem-Fort Capuzzo, où de nombreux véhicules de la 15ème Panzer sont pris à partie, Georges FIFRE, pilote,  aperçoit un autre Bristol Blenheim britannique décollant en sens inverse. Le choc est effroyable. Georges Fifre décède le lendemain dans l’hôpital britannique n°145.

Georges FIFRE  fut inhumé à Halfaya Sollum en Egypte puis son corps fut restitué au Havre ou résidait sa famille et il fut inhumé dans un carré militaire du  cimetière Sainte-Marie, le 29 avril 1952.

 


-----------------------------

Aviation - Humour noir.

Combien de fois les avions s'écrasent-ils?

"Les avions s'écrasent souvent?

Non, juste une fois".

-------------

Les Arts.

Par Jean-Marie Baumel et Marthe Schwenck-Baumel en 1953

 

André Caplet

André Caplet est un compositeur et chef d'orchestre français, né le 23 novembre 1878 au Havre et mort le 22 avril 1925 à Neuilly-sur-Seine.

 

Pierre Beauvallet

Pierre-Nicolas Beauvallet né au Havre le 21 juin 1750 et mort à Paris le 15 avril 1818 est un sculpteur, dessinateur et graveur français.

 

Pierre Haumont

Pierre-François Haumont, né le 29 novembre 1772 au Havre où il est mort le 2 mai 1866, est un sculpteur français.

 

Henri Woollett

Henri Woollett est un compositeur français né le 13 août 1864 au Havre (Seine-Maritime) et mort dans cette même ville le 9 octobre 1936.

 

Raimond Lecourt

Raimond Lecourt, né le 25 janvier 1882 au Havre, et mort le 1 janvier 1946 à Fontaine-la-Mallet, est un peintre français.

 

Othon Friesz

Achille-Émile Othon Friesz, dit Othon Friesz, né le 6 février 1879 au Havre et mort le 10 janvier 1949 à Paris, est un peintre et graveur français.

 

Lire aussi:

 

Georges Binet

Georges Jules Ernest Binet né au Havre le 30 avril 1865 et mort à Toulon le 9 juillet 1949 est un peintre français.

 

Raoul Dufy

Raoul Dufy naît au Havre en 1877, il s'y forme et y fait ses premiers pas d'artiste. Tout au long de sa vie, il reste profondément attaché à cette ville.

 

--------------------------------------------------

Le footballeur
30 avenue Foch, Alexandre Franche et Noël Boucher architectes, 1950

Dans l’équipe de Perret, Alexandre Franche, Noël Boucher et Henri Vernot ont participé à la création du Grand magasin Le Printemps.  

---------------------------------------------------

XVIe siècle

Guillaume de Marceilles

1517 ? - 1594

Procureur du roi, de 1556 à 1589, Guillaume de Marceilles était bien placé pour fixer dans la mémoire havraise les événements marquants les premières décennies de sa ville.

 

Guillaume de Marceilles dans

Mémoires de la fondation et origine de la ville françoise de Grâce :

 

 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3214140f/f15.image

 

-----------------------------------------------------

Guillaume de Marceilles témoigne:

 

"Les séditieux et rebelles bourgeois et habitants de la ville et leurs complices, commencèrent leur jeu et insolence à démolir les églises de ladite ville et des villages alentour."

-----------------------------

XVIIe siècle :

Monsieur et madame Lafayette

Le port du Havre, avec ses trois bassins fermés, peüt contenir plus de 1,2 oo navires : c'est un des plus commerçants du monde. Patrie de Bernardin de Saint-Pierre, de Scudéry, de sa sœur, et de madame de la Fayette. (Complément du dictionnaire de l'Académie Française)

 

 

Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette (ou Lafayette), née le 18 mars 1634 à Paris et morte le 25 mai 1693 dans la même ville, est une femme de lettres française.

Œuvres : La princesse de Clèves, La princesse de Montpensier.

 

 

Madame de Lafayette est-elle havraise?
Livre d'Alphonse Martin.
 

Elle était la fille de Marc Pioche, écuver, sieur de La Vergne, qui mourut en 1645, commandant au Havre, et d'Elisabeth Pena, d'une ancienne famille de Provence.

 

Madame de Lafayette.

Arbre généalogique de Marc Pioche de la Vergne, son père.
 

-----------------------------

Madeleine Scudéry

Madeleine de Scudéry, née au Havre le 15 novembre 1607 et morte à Paris le 2 juin 1701, est une femme de lettres française. Son œuvre littéraire marque l’apogée du mouvement précieux.

Georges de Scudéry, né le 22 août 1601 au Havre et mort le 14 mai 1667 à Paris, est un romancier, dramaturge et poète français.

 Madeleine de Scudéry - Le Havre

Lire aussi sur madame de Lafayette:

 

Maison des combattants (îlot V6)

Immeuble construit à l’emplacement du siège de la Gestapo.

Deux bas-reliefs en pierre noire taillée par Marcel Adam.

 

Les combattants de Marcel Adam

 

Au 94 avenue Foch :

Corsaire avec sabre.

 

Au 98 avenue Foch :

Hercule terrassant l’Hydre de Lerne.

 

 

Lire aussi:

 

-----------------------------

Sur un mur, ailleurs en ville:

 

----------------------------------------------

Sur une maison, rue Aristide Briand:

---------------------------------------------

Non loin de là:

 

Le Havre

Les Jardins De L'hôtel De Ville sont Illuminés

Les fontaines sont éclairées par des LED qui changent de couleur. L’eau est bleue, rose, jaune, verte, etc.

Les arbres scintillent de mille petites étoiles.

L’Hôtel de Ville est paré de lumières.

-----------------------------------------------------

Le Havre

Les Bretons Du Havre À La Parade Blanche

Pour Noël, les chars sont parés de fleurs artificielles en papier.

Ce spectacle attire toujours autant de badauds. Chacun veut voir celui qui représente son quartier.

Les Bretons du Havre se sont munis de guirlandes à LED pour leur première participation. J’aurais préféré une musique bretonne en accompagnement.

------------------------------------------------------

Le Havre 

Bretonne 

Dessinée sur une devanture de crêperie.

Bretonne - Bigoudène-

"A l'aise Breizh" - C'est une marque déposée.

Bretagne 

Morlaix

-----------

Bretonne 

Bretagne 

Lannion 

---------------

CIRCUIT COURT – Une exposition d’art urbain-contemporain 
qui court-circuite les accès classiques à la création artistique et à la culture

Avec : Jean-Baptiste Perrot, Joachim Romain, Quentin DMR, Ratur, Sckaro.

Circuit Court est une exposition d’art urbain-contemporain, qui se déroulera du 18 juin au 15 septembre 2021, dans le « grenier » du centre commercial Docks Vauban au Havre.

 

http://collectif624.fr/

 

Musique gratuite sur Soundfishing

---------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Titouan Lamazou - Marseille - Sahara, mondes connectés - J.M.G. Le Clézio

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Titouan Lamazou

 

 

 

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

 

Titouan Lamazou est un artiste voyageur.

Accueilli à Tombouctou dans les années 1990, il part à la recherche des familles qu'il avait connues. En 2012, suite à une rébellion, elles sont dispersées dans des camps de réfugiés érigés dans les pays voisins: Mauritanie, Burkina-Faso, Niger, Algérie. Il rencontre en chemin des aventuriers en quête d'une vie meilleure.

 

Aïcha welet Aboubakrin

2013

Camp de Mentao, Burkina Faso

Huile et photographie sur toile

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Peuple Safihaoua

2014

Camp d’Intikane, Niger

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Assietou welet Mhandou

2013

Camp de M’Bera, Mauritanie

Acrylique sur papier

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Balkissa Maïga

2013

Camp de Mangaïzé, Niger

Acrylique sur papier

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Titouan Lamazou

Nuit étoilée à Tiguidit

2014

Désert de l’Aïr

Huile sur toile

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

 

Titouan Lamazou

Saison sèche

2013

Fleuve Niger, Niamey

Acrylique sur papier

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

Titouan Lamazou

Vent de sable

2013

Niamey, Niger

Huile et photographie sur toile

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Halima Koké

2014

Camp d’Intikane, Niger

Huile et photographie sur toile

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

Les chercheurs d’or

2014

Agadez, Niger

Huile et photographie sur toile

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

 

Sous le soleil exactement

2013

Camp de M’Bera, Mauritanie

C-Print

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Tarapt welet Al Mousser

2013

Niamey, Niger

Acrylique et sable sur papier

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

Titouan Lamazou

Azalay

Caravane du sel

Tombouctou – Taoudenni : 900 km

Trois jours à dromadaire

Cinq jours par camion

Traces

2019

 Atelier

Acrylique et sable sur toile

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

---------------------------------------------------------

D'autres photos:

 

 

-----------------------------

 

Lire aussi:

 

J.M.G. Le Clézio

L’Africain.

Editions Mercure de France – 2004

 

Que signifient les lettres J.M.G ? Jean-Marie Gustave.

Il reproche à son père d’avoir été étranger à sa propre famille (p 50). C’est un livre sur la mésentente entre un père et son fils. L’amour entre eux est absent.

Sa famille est d’origine cosmopolite. Son grand-père maternel a une enfance à l’île Maurice qui est sous influence anglaise (p 52). Son père jugeait les Mauriciens qui dirigeaient «  égoïstes et vaniteux » (p 62).

Son papa a fait ses études de médecine en Grande-Bretagne, mais a refusé d’y rester pour y pratiquer le métier pour lequel il était formé. Avide d’aventures, il rêvait de pirogues à Georgetown* en Guyane britannique (p 61).

Puis il partit pour l’Afrique où il vécut durant vingt-deux ans, haïssant le colonialisme  (p 112). Sa femme l’y rejoint pour y vivre l’aventure dans l’ouest de l’Afrique, au Niger et au Cameroun (p 64). Elle monte à cheval en amazone (p 85).  Le papa aimait le rythme de la nature, la culture de la terre, l’isolement loin des grandes villes, (p 83). Ils étaient attirés par la sexualité dégagée par la nudité des femmes lors des fêtes rythmées au son des tam-tam (p 87).

Parmi les guerres tribales, il soigna les maladies et rit de l’humour des bergers rencontrés (p 86). Les enfants attendaient son diagnostic ou un vaccin (p 92). En concurrence avec les sorciers, il était bien accepté (p 93).

Puis, il y vécut seul, sans sa famille, durant de longes années.

Pendant la seconde guerre mondiale, sa maman qui vivait à Nice y était en danger. Mariée à un Anglais, elle s’est réfugiée et cachée dans la montagne (p 54). Pendant la guerre, son père change de région. A Ogoja**, il découvre qu’il est un médecin colonial. Participant à la surveillance médicale, il comprend le rôle politique qu’on lui fait jouer et il regrette d’être devenu médecin (p 99). L’Afrique a perdu son charme, tout lui pèse (p 102).

Sur les marchés d’Obudu***, on vend des mains coupées de gorilles (et peut-être d’enfants), mais les légendes de cannibalisme ne sont pas prouvées, tout comme la sorcellerie secrète (p 102).

Il retrouvera sa famille et ses deux fils huit ans trop tard. En homme excessif et haineux, il recevra l’hostilité sournoise de ses enfants (p 111). C’est en Afrique que J.M.G. Le Clézio passera une grande partie de son enfance.

J.M.G. Le Clézio a fantasmé sur la douceur du foyer (alors que c’est le premier lieu où s’exprime la violence, NDLR),°(p 121).

 

*

Georgetown est la capitale du Guyana. Elle est située sur la côte atlantique, à l'embouchure du Demerara. Fondée en 1781, elle compte 245 000 habitants en 2011, ce qui en fait la plus grande ville du pays.

**

Ogoja est une zone de gouvernement local de l'État de Cross River au Nigeria.

***

Obudu est une zone de gouvernement local de l'État de Cross River au Nigeria.

----------------

Voir aussi:

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Odette du Puigaudeau - Marion Sémones - Sahara, mondes connectés- Marseille

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

Carnet de voyage

Carte de leurs périples

Odette du Puigaudeau

Saint-Nazaire, 1894 – Rabat, 1991

et

Marion Sémones

Neuilly-sur-Seine, 1886 – Rabat, 1977

Elles ont parcouru ensemble la Mauritanie de 1934 à 1960. La Mauritanie n’est pas encore pacifiée entre 1933 et 1934. Elles rencontrent des hommes et des femmes et leur culture millénaire. Sous la protection des autorités coloniales françaises, elles parcourent 5 500 kilomètres à dos de chameau, en camion ou en train. Elles écrivent un ouvrage « Pieds nus à travers la Mauritanie ». En 1937, elles partent en expédition durant 14 mois. Elles rallient Tombouctou, suivent l’Azalaï et l’immense caravane de plusieurs milliers de chameaux qui remontent vers les mines de sel de Taoudeni.

Elles font découvrir le Sahara en France avec leurs écrits, croquis et aquarelles.

Ces voyageuses intrépides permettent de conjuguer au féminin l’exploration et l’aventure uniquement au masculin.

Carnet de voyage

1937 – 38

Papier, encre

 

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

----------------------------------------------------------

Au péril de sa vie, Aminetou Mint el-Moctar, 65 ans, milite depuis son plus jeune âge pour les droits des femmes en Mauritanie. Une fatwa y a été prononcée contre elle. « Il vaut mieux mourir en luttant contre les injustices que mourir endormie ».

Mediapart.

 

07 22

---------------

Salman Rushdie poignardé : l’écrivain placé sous respirateur, «les nouvelles ne sont pas bonnes».
(…) « Les nouvelles ne sont pas bonnes », a déclaré vendredi soir au New York Times l’agent de l’écrivain britannique, Andrew Wylie. « Salman va probablement perdre un œil, les nerfs de son bras ont été sectionnés et il a été poignardé au niveau du foie », a détaillé M. Wylie en précisant que M. Rushdie, 75 ans, avait été placé sous respirateur artificiel. 

(…) Né le 19 juin 1947 à Bombay, deux mois avant l’indépendance de l’Inde, élevé par une famille d’intellectuels musulmans non pratiquants, riche, progressiste et cultivée, il avait embrasé une partie du monde musulman avec la publication des « Versets sataniques », conduisant l’ayatollah iranien Rouhollah Khomeiny à émettre en 1989 une « fatwa » demandant son assassinat. L’auteur avait été contraint dès lors de vivre dans la clandestinité et sous protection policière, allant de cache en cache. Il affronte alors une immense solitude, accrue par la rupture avec sa femme, la romancière américaine Marianne Wiggins, à qui « Les versets… » sont dédiés.

08 22

Salman Rushdie 

"Les Versets sataniques" sont un roman.

Il faut le lire.

"L'Humanité"

--

Salman Rushdie 

Son assaillant n'a pas lu le livre 

"L'Humanité "

Il est incapable d'expliquer ce qui a justifié sa violence. Sa croyance en la fatwa lancée  par l'Ayatollah Ruhollah Khomeini d'Iran contre Rushdie est plus importante que sa religion et les principes de paix et de tolérance. 
------

Lire aussi:

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Musée de la Vieille Charité - Marseille - Sahara, mondes connectés

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Historique et sources pour cette exposition.

 

Astrolabe

Maroc

1765 – 1790

Réalisé par Charaf Allâh

Laiton

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Ibn Battûta

Tanger, 1304 – Marrakech, 1377

Au 14e siècle, il a parcouru des milliers de kilomètres à travers l’empire arabo-islamique. E, 1352, il quitte le Maroc pour traverser le Sahara jusqu'au nord du Mali, visitant Oualata, Tombouctou, Djenné, Gao, Azelik et traversant le Touat. Deux ans plus tard, il relate ses voyages à Ibn Juzayy. Ce récit nous est parvenu et nous éclaire sur les représentations de ce territoire.

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

----------------------------

« L'envoi de soldats supplémentaires au Mali doit avant tout être discuté et voté au Parlement. L'escalade militaire n'est pas la solution. Il serait temps que les pays d'Afrique soient associés ! »

 

Fabien Roussel

02 2020

---------------------------

Le roi de l’or

Mansa Moussa (1280 – 1337) est sultan* du Mali de 1312 à 1337. Son empire domine le commerce tanssaharien : le sel venant du nord croise l’or et les esclaves arrivant du sud.

Pendant son déplacement vers la Mecque, il dépense tant d’or lors de son passage au Caire, en Egypte, que le cours du dinar s’affaiblit considérablement. Les Européens sont fascinés par sa fortune.

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

-----------------------------

*

Exotismes.

Les grands voyages scientifiques à visées exploratoires fascinent les sociétés européennes. L’Ailleurs véhicule une image mêlant magie, curiosités et découvertes de nouvelles espèces. L’import de nouveaux produits exotiques – épices, boissons, artisanat- fait émerger des pratiques de consommation mêlant culture européenne et éléments d’importation. L’exotisme est également assimilé dans les productions artistiques, comme celles de Jean-Baptiste Leprince (1734 – 1781), élève de Boucher. Voyageur dans la Russie  orientale de 1758 à 1764, il compose des scènes de genre inspirées de ses séjours orientaux.

Musée Cognacq-Jay

Paris

Jean Baptiste Leprince

1734 – 1781

La Sultane

Huile sur toile

Musée Cognacq-Jay

Paris

------------------------------------------------------

Manuscrit de coran avec étui.

Mauritanie.

Fin 19e – début 20e siècle.

Cuir, papier, encre.

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

Maquette de la grande mosquée de Djenné

Denis Favret/ Jérôme Morin

1995

Terre

Tombouctou, Djanet, Oualata, Chinguetti, Timinoun, Agadez témoignent de l’inventivité humaine en matière d’architecture. Inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, leurs constructions sont faites de matières simples et naturelles : terre, pierre, bois de palmier, dattiers, etc. Les architectes internationaux s’inspirent de l’ingéniosité qui a permis de construire des villes fonctionnelles et esthétiquement uniques.

 

 

Mohammed Ali Ben Sa’id

Borno, 1833 – fin 19e

 

Carte de visite

Il est né entre 1833 et 1836 au Borno, un état musulman du Sahel central. Adolescent, il est kidnappé par un groupe de Touaregs, réduit en esclavage et vendu à un marchand. Il est revendu en Libye et suit son nouveau maître pour le pèlerinage à la Mecque. Placé au service d’en ambassadeur russe, il rallie Saint-Pétersbourg.  Libéré et converti au christianisme, il devient Nicholas Saïd. Puis, il se retrouve en Angleterre d’où il traverse l’Atlantique. Il raconte son histoire dans un livre publié en 1873. Le 19e siècle est déjà globalisé.

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

 

 

Pneu indiquant l’entrée de la piste clandestine pour éviter la douane Algérie-Niger

In Guezzam, Algérie

2010

Photo Arnaud Contreras

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Proverbes et écritures tifinagh

2015

Atelier

Huile sur papier

Exemples :

Le mensonge fait boire.

Le vieillard assis voit ce qu’on ne voit pas.

Une seule branche ne fait pas l’enclos.

La terre n’a qu’un soleil.

 

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

Une parure en or

Réalisée en 1976 à Oualata (Mauritanie) pour les besoins d’un film ethnographique, cette parure de tête en or témoigne de la qualité du travail du métal avec des outils rudimentaires.

Les ventes se font de plus en plus rares, les acheteurs préférant des réalisations étrangères.

Musée de la Vieille Charité

Marseille

Sahara, mondes connectés

------------------------------------------

Voir d'autres photos:

Lire aussi:

Voir aussi:

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Olivier Ritz – Littérature, Révolution française Et Michelet - Fête De L'humanité - Athénaïs Michelet

Publié le par bmasson-blogpolitique

La révolution, une histoire pleine d’actualité

En partenariat avec la Société d’études robespierristes (SER).

Avec 

Hervé Leuwers, historien, auteur et biographe de Robespierre. Il a écrit Robespierre (Fayard, 2014 ; Pluriel, 2016) et Camille et Lucile Desmoulins, un rêve de république (Fayard, 2018).

Jean-Marc Schiappa, historien et auteur, absent, a été remplacé par Olivier Ritz un professeur spécialiste en littérature pendant la révolution et en Michelet. Il enseigne à l’Université Paris VII. Il a écrit un livre « Métaphores naturelles dans le débat sur la Révolution française ».

Paule Petitier, professeure de littérature, spécialiste de Michelet et directrice de la réédition de l’Histoire de la Révolution française.

 

Animé par Jérôme Skalski, journaliste de l’Humanité.

 

 

Olivier Ritz

Il enseigne à l’Université Paris VII. Il a écrit un livre « Métaphores naturelles dans le débat sur la Révolution française ».

 

Je connais la Révolution à travers la littérature. A l’époque de la Révolution, elle a parlé à l’Europe et aux Etats-Unis d’Amérique qui venaient de gagner leur indépendance vis-à-vis de l’Angleterre. A partir de 1789, ça a été un événement médiatique mondial et avec la grande partie du monde connectée avec l’Europe. L’exemple du spectacle au Japon en est un. Mais on pourrait prendre le Manga de Lady Oscar* qui est une pièce maîtresse dans l’histoire du Manga même. C’est une œuvre peu connue en France mais qui a été adaptée au cinéma par Jacques Demy. Du côté des arts et de la littérature, on ne reste pas cantonné à la France et à l’Europe.

 

*

La Rose de Versailles

L'action se situe en France, avant et pendant la Révolution Française. 

(…) Plus tard, l'histoire se recentre sur une femme du nom de Oscar François de Jarjayes. (…) Oscar est le commandant de la garde royale et responsable de la sécurité de Marie-Antoinette**, ainsi que du reste de la famille royale. (…) Surviennent ensuite l'Affaire du Collier et l'apparition de la comtesse Julie de Polignac.

Lady Oscar de Jacques Demy

 

avec Dane Porret

**

Marie-Antoinette, reine de France

Faïence fine française

En 1740, l’Angleterre invente la faïence fine, à la pâte blanche, dont la plus célèbre est celle de Josiah Wedgwood. Pour tenter de la concurrencer, des faïenceries de « terre  à l’anglaise » se créent un peu partout en France. De 1806 à 1814, le blocus continental stoppant les importations anglaises, apporte une embellie à ces manufactures françaises.

Fécamp

Musée les Pêcheries

L’histoire de la littérature pendant la Révolution française : c’est un moment où les frontières n’existent plus. Bien sûr, il y a les conflits armés entre les troupes républicaines et les puissances coalisées et les frontières bougent par les mouvements de troupes, par les guerres pour la conquête de territoires, pour la défense du territoire français. Mais les écrits circulent comme jamais. Ils circulaient beaucoup à l’époque des Lumières car le système de censure était très fort. Mais il était contourné sans arrêt et des centaines ou des milliers d’ouvrages passaient clandestinement les frontières. Quand la Révolution explose, tout ça vole en éclat, et les journaux, les brochures, les livres circulent. De quoi est-ce qu’on parle ? De la Révolution française.

Il y a des débats. Le texte d’Edmond Burke*, le député britannique qui a écrit le premier grand texte contre-révolutionnaire, est débattu dans toute l’Europe. On en parle dans des fictions, dans des contes au début. Dans des romans ensuite. Il y a un tel désir d’informations et d’imaginaire. Tout ce qui est produit dépasse les frontières. Un texte publié peut être traduit et a de l’avenir devant lui.

 

*

Les droits de l’homme, une oeuvre critiquée par Edmund Burke.

 

(…) Partie intégrante du courant contre-révolutionnaire, digne héritier du courant anti-Lumières du 17ème siècle, Burke a alors influencé plusieurs générations de penseurs (Tocqueville, Hayek, Marx, …). 

Dans les brouillons de Michelet, dans ses papiers préparatoires qui sont souvent des notes de lecture, on constate qu’il a lu des dizaines de livres.  Il trouve dans un livre dont on ne s’attend pas à ce qu’il trouve quelque chose de révolutionnaire, ce sont les mémoires de Weber* qui était le valet de chambre de Marie-Antoinette, un détail qu’il va utiliser. Il utilise un passage de ces mémoires pour le récit qui est loin d’être anecdotique. Ce sont les journées d’octobre, les 5 et 6 octobre 1789. Les femmes du peuple parisien se déplacent à Versailles pour aller dire au roi qu’elles ont faim. Elles reviennent à Paris avec le roi.

 

*

Memoires de Weber, concernant Marie-Antoinette, archiduchesse d'Autriche :

Michelet trouve un détail. Weber écrit pour apitoyer ses lecteurs sur le sort de Louis XVI et de sa « pauvre » famille. Il raconte que dans la voiture, au chemin du retour, le jeune dauphin a faim et dit « Maman, j’ai faim ! » Michelet prend ça chez Weber, le met dans son texte, et le fait dire au moment où la famille royale se présente sur le balcon de l’Hôtel de Ville à Paris, le 6 octobre. Michelet a cette phrase formidable : « la faim passe du peuple au roi ».  Le dauphin a quelque chose de commun avec le peuple qui passe par le corps. Il y a un intérêt commun dès lors qu’on prend en évidence qu’il faut se nourrir pour vivre. Michelet avait dans sa tête l’idée d’un dessein commun entre les privilégiés et les non privilégiés (ceux qui ne sont rien au départ) au-delà de la lutte qu’ils menaient l’un contre l’autre.

 

(…) Il n’y a qu’à voir l’extraordinaire bande dessinée qui est primée demain et qui va recevoir le prix de la BD de « L’Humanité » ici et écrite et dessinée par Younn Locard et Florent Grouazel*. Ils écrivent quelque chose de radicalement nouveau (ils étaient à peine nés au moment du bicentenaire). C’est très populaire et très révolutionnaire dans leur manière de voir la révolution.

 

 

*

BD : 1789, la Révolution vue par Florent Grouazel et Younn Locard, une fresque colossale.

Entièrement écrite et dessinée à quatre mains, cette trilogie choisit de battre en brèche les clichés sur la Révolution française. Cette période fondatrice de l’Histoire résonne ici étrangement avec le mouvement des Gilets jaunes.
(…) Elle se trouve en pleine affaire Réveillon, en avril 1789 – qui est souvent considérée comme le début des événements révolutionnaires. Réveillon, directeur d’une manufacture de papiers peints dans le faubourg Saint-Antoine, a proposé de baisser le salaire des ouvriers. Ces derniers occupent la fabrique et cassent tout. La troupe va venir et massacrer tout le monde… 

 

"Ça va @ActuaBD?

On vous dérange pas ?"

Commentaire lu sur Twitter.

S'il y a une révolution à poursuivre, c'est celle de la reconnaissance du travail et de la création des femmes!

----------------------------

 


 
Apprenez à reconnaître les symptômes de la migraine, de l'hypertension, du stress et de la Révolution française.
----------------------------

Athénaïs Michelet, femme de Jules Michelet a été autrice de "Mémoires d'une enfant" et de "Chats".
Elle a collaboré soigneusement aux écrits de son mari.
On lui doit une partie de ses oeuvres.
 
Autrices invisibilisées.
 

Athénaïs Marguerite Michelet, née Mialaret, est la seconde épouse et la collaboratrice de Jules Michelet, en même temps que l'auteur des Mémoires d'une enfant.

 

--------------------

Lire aussi:

 

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Paule Petitier - La révolution, une histoire pleine d’actualité - Fête de "L'Humanité"

Publié le par bmasson-blogpolitique

La révolution, une histoire pleine d’actualité

En partenariat avec la Société d’études robespierristes (SER).

Avec 

Hervé Leuwers, historien, auteur et biographe de Robespierre. Il a écrit Robespierre (Fayard, 2014 ; Pluriel, 2016) et Camille et Lucile Desmoulins, un rêve de république (Fayard, 2018).

Jean-Marc Schiappa, historien et auteur, absent, a été remplacé par Olivier Ritz un professeur spécialiste en littérature pendant la révolution et en Michelet. Il enseigne à l’Université Paris VII. Il a écrit un livre « Métaphores naturelles dans le débat sur la Révolution française ».

Paule Petitier, professeure de littérature, spécialiste de Michelet et directrice de la réédition de l’Histoire de la Révolution française.

 

Animé par Jérôme Skalski, journaliste de l’Humanité.

 

 

LA VISION DE MICHELET POUR LA REVOLUTION FRANCAISE

Paule Petitier, professeure de littérature, spécialiste de Michelet et directrice de la réédition de l’Histoire de la Révolution française.

Paule Petitier est docteur en littérature française et agrégée d'histoire. Elle est professeur de littérature française à l'université Paris-Diderot.

 

Ce qui fait la spécificité et la richesse de cette histoire de la Révolution française, outre les talents de l’écriture de Michelet, c’est qu’elle a été conçue et composée pendant six à sept ans, au moment où une autre révolution allait éclater et instituait la deuxième République. Au fil des années, cette seconde République va devenir de plus en plus conservatrice. On verra la montée du Bonapartisme avec le coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte en 1851. L’histoire de la Révolution française de Michelet s’entremêle avec toutes les péripéties d’une deuxième révolution, ce qui donne toute son actualité à la réflexion de Michelet. Il écrit sur la Révolution du passé avec ses problèmes, voire ses impasses, au moment même où se déroule sur la scène politique une révolution. De nouvelles questions sociales, de nouvelles réflexions politiques se posent.

Cette histoire n’est pas du tout écrite comme une sorte de monument commémoratif sur un événement qui serait passé et classé, mais plutôt comme une manière d’accompagner par l’interprétation et par l’écriture un autre moment de latence et d’enjeux politiques qui est en train de se passer sous ses yeux.

                            

 

La Révolution de 1789 n’est pas un événement qui serait déterminé, arrêté. Avant Michelet, d’autres historiens ont réhabilité la Révolution.  Thiers, Mignet ont montré la Révolution comme un événement nécessaire. Mais, comme un élément terminé aussi. Dans ces pensées libérales, la Révolution avait eu lieu et l’essentiel était d’arrêter ce moment social et politique plutôt que de l’ouvrir vers de nouveaux acquis démocratiques. La perspective de Michelet n’est pas celle-ci. Il pense que la Révolution a  des valeurs de conquête presque infinie de droits politiques. C’est asymptotique dans la conquête que l’émancipation. Il écrit son histoire pour montrer qu’il y avait bien plus dans la politique révolutionnaire que des acquis qu’on a pu y voir dans l’histoire précédente.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LE PEUPLE PENDANT LA REVOLUTION FRANCAISE

 

Il y a une doctrine politique dans la monarchie qui différencie dans le milieu politique ce qu’on appelle les capacités, c’est-à-dire la partie de la population qui est éduquée et en capacité d’avoir des responsabilités politiques. Le reste, le peuple, se laisse gouverner. Cette idée domine le champ politique du côté libéral. Je ne parle même pas des contre-révolutionnaires.

J’ai cité deux historiens du côté libéral  sous la Restauration : Adolphe Thiers et Auguste Mignet. Dans les années 1825, ils font paraître deux histoires de la Révolution française assez compactes et condensées. Ils défendent les acquis et la nécessité de cet événement.

Ils savent bien que sans le peuple, la Révolution n’aurait pas eu lieu. Ils pensent le peuple comme une sorte de main-d’œuvre qui va accomplir les desseins des révolutionnaires de la bourgeoisie éduquée et éclairée. L’élite bourgeoise (NDLR)  s’appuie sur les revendications et les contestations du peuple pour mener un projet politique

Le peuple est conscient politiquement. Il a une volonté politique la plus universaliste. Il est le seul acteur, car il n’a pas les phobies du pouvoir, à pouvoir défendre des lois, un droit qui soit égal pour tous.

Chez Michelet, même si elle (= volonté politique du peuple, NDLR) a été habitée par les générations précédentes qui ont été opprimées, elle n’est pas portée par le ressentiment. Elle est portée par la dynamique collective et le fait de construire un vivre ensemble qui soit égalitaire et partagé. L’action populaire n’est pas haineuse ni violente. Elle peut basculer dans la violence à l’occasion de circonstances sur lesquelles Michelet va se pencher pour comprendre ce qui peut le rendre parfois violent. Le peuple est une entité qui cherche à actualiser son acquis collectif et à inscrire cet acte collectif  dans une loi.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UN ECHEC DE LA REVOLUTION ?

                  

Ces confrontations d’interprétation à propos des (…), je ne dirai pas échec de la Révolution  me scandalisent toujours. D’abord, l’œuvre révolutionnaire existe. La restauration au XIXe siècle n’a pas pu l’effacer. Ce n’est pas un échec, mais un inaccomplissement qui nous laisse un avenir.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Tag 

Arles

"Révolution"

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire aussi:

-----------------------------

Portraits féminins des Lumières.

Le statut de la femme demeure ambigu durant le XVIIIe siècle. Elle participe à la vie intellectuelle  et artistique, mais elle est écartée des débats sur l’éducation ou les droits et libertés qui la concernent. Elle demeure cantonnée aux rôles d’épouse et de mère. Elle a pourtant tenu une place majeure dans le développement de l’économie, des arts et des sciences, mais également des idées.

Musée Cognacq-Jay

Paris

------------------------------------

Martine prépare la révolution

-----------------------------------------------------

49.3 contre 1789

----------------------------

Du 49.3 à 1789

Formule mathématique

-----------------------

 La révolution en évolution 

----------------

 

 En 1789 les sondages c était déjà comme maintenant...

NDLR: et pourtant, c'est Napoléon qui lui a succédé quelques années plus tard. Comment faire pour éviter qu'un autre homme/femme reprenne les pouvoirs qu'a Macron, mais en pire encore, dans quelques années?

 


------------------------

Tag 

Rouen 

"Insurge-toi"

----------------

Tag 

Rouen 

"La France de Macron : l'horreur"

-------------

Tag 

Rouen 

"Révolution"

-------------

 

La nuit du 4 août 1789, célèbre épisode de la Révolution française, est connue comme la date de « l’abolition des privilèges » en France, c’est-à-dire la fin du système « féodal » qui divisait la société en ordres. Les individus deviennent tous égaux en droits.

----------

Les féministes ne sont pas en reste:

 4 août:

abolition des privilèges des hommes au bénéfice des femmes!

-------------

Nuit du 4 août 1789.

Anticor : 232 ans plus tard, leur combat pour l'abolition est plus que jamais d'actualité.

-----------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

La révolution, une histoire pleine d’actualité - Fête de "l'Humanité" - Hervé Leuwers- Haïti

Publié le par bmasson-blogpolitique

La révolution, une histoire pleine d’actualité

En partenariat avec la Société d’études robespierristes (SER).

Avec 

Hervé Leuwers, historien, auteur et biographe de Robespierre. Il a écrit Robespierre (Fayard, 2014 ; Pluriel, 2016) et Camille et Lucile Desmoulins, un rêve de république (Fayard, 2018).

Jean-Marc Schiappa, historien et auteur, absent, a été remplacé par Olivier Ritzun professeur spécialiste en littérature pendant la révolution et en Michelet. 

Paule Petitier, professeure de littérature, spécialiste de Michelet et directrice de la réédition de l’Histoire de la Révolution française.

 

Animé par Jérôme Skalski, journaliste de l’Humanité.

Robespierre dans les médias.

« Au début de l’année 2018, au Japon, un spectacle a rencontré un franc succès. Une troupe d’actrices a représenté Robespierre* et la Révolution française. Robespierre était représenté par une femme. Il était romantique, jeune, engagé dans la révolution. Il essayait de bouleverser le monde.

 

A Arras, une association a enregistré, en 2018, un film** qui représente le Robespierre avocat, décrivant le monde dans lequel il vivait dans les années 1780. »

 

*

ROBESPIERRE SUR LES PLANCHES JAPONAISES...

L’incorruptible en chansons

(…) Fuuto présente un Robespierre jeune et enthousiaste, incarnant les idéaux révolutionnaires, tout en se montrant sensible à l’amitié, ainsi qu’à la beauté de la jeune Marie-Anne – dont le nom est un jeu de mots sur Marianne, la liberté personnifiée. 

**

« Sur les pas de Robespierre »

 

(…) Le film raconte l’excursion scolaire d’une classe de lycéens durant laquelle les élèves partent à la découverte la ville d’Arras en marchant sur les pas de Maximilien Robespierre. 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Il y a des regards divers sur la révolution. Ce spectacle et cette vidéo ne passeront pas à la télévision. C’est avant tout le « Robespierre noir » qui y apparaît. Comment le message des hommes qui ont fait la révolution peut parvenir jusqu’à nous ?

Ces questions sont particulièrement d’actualité (NDLR) avec toute la réflexion sur l’activité des hommes politiques, notamment celle de Robespierre, avec leurs prises de position en 1789 pour des mandats politiques courts, non immédiatement renouvelables, pour une responsabilité des responsables politiques devant leurs électeurs, pour la possibilité pour les citoyens de remettre en cause une loi qui ne conviendrait pas à la plupart des citoyens du pays.

C’est ce que l’on retrouve, en 1793, dans la déclaration des droits de l’homme (et de la femme, NDLR).

-----------------------------------------------------------------------

L'ESCLAVAGE

L’abolition de l’esclavage.

Le premier texte apparaît en 1794. C’est un paradoxe car il est écrit en pleine période de « Terreur ». La Convention Nationale décide d’abolir l’esclavage dans les colonies. Dès 1791*, il y a eu une insurrection des esclaves à Saint-Domingue qui a fait pression sur les politiques français. La guerre entre la France et l’Angleterre a amené l’Angleterre a faire des menaces sur les colonies françaises où la volonté des révolutionnaires était d’abolir l’esclavage. On aperçoit une volonté politique profonde chez Robespierre bien avant 1794. Lors de l’abolition elle-même, Robespierre n’est pas actif et ne prend pas la parole. Mais il s’est prononcé sur ces questions-là bien avant. En 1791, pour la première fois, au moment de la discussion de la première constitution française, un député propose de laisser la question des esclaves aux colonies car les esclaves n’existent que dans les colonies. Robespierre s’y oppose. Il dit qu’à partir du moment où le mot « esclave » est dans la loi, l’esclavage devient légitime. Or, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (et de la femme et de la citoyenne, NDLR), dans son premier article rappelle que les hommes demeurent libres et égaux en droits.

*

Saladier, 1791

Une crosse d’évêque, figurant le clergé, une épée, pour la noblesse, une bêche et un râteau, pour le Tiers-Etat, entourent la formule « w la liberté 1791 ».

La Nation doit rester vigilante pour protéger les libertés.

Le coq est le symbole de la vigilance.

Fécamp

Musée les Pêcheries

Au printemps 1796, les Girondins sont encore là. Il y a cette volonté d’abolition de l’esclavage. Cette demande d’émancipation individuelle est au cœur du projet politique de nombre de révolutionnaires. Certains Girondins sont en faveur de l’abolition progressive de l’esclavage.  L’émancipation ne pouvait pas être brutale. Il ne fallait pas mettre en péril l’économie coloniale.

L’abolition de l’esclavage est un moment fort de l’année 1794. C’est passé sous silence. On est en période de tension extrême de guerre avec l’extérieur.

En 1802, sous Bonaparte (NDLR)

L’esclavage est maintenu et restauré. Dans certains territoires, l’abolition n’avait pas été mise en œuvre. Par cette pirouette, on arrive à  justifier le maintien de l’esclavage. Le texte est rétabli là où il avait été aboli.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Abolition de l'esclavage, il y a 226 ans.

02 2020

--------

 

Sanité Belair

Sanite Belair de son vrai nom Suzanne Bélair, (1781-1802), révolutionnaire et officier de l'armée d'Haïti de Toussaint Louverture lors de la Révolution haïtienne.

Wikipédia

 

(…) Héroïne de l’indépendance d’Haïti, Sanité Belair (1781 – 1802) s’illustre lors de la Révolution haïtienne en prenant les armes contre l’expédition Leclerc, venue restaurer l’autorité française sur l’île.

(…) A l’initiative de Sanité, son époux et elle prennent les armes en août suivant, dans les montagnes entourant la ville de Verrettes. Ils rallient la population du département ainsi qu’une partie des troupes à la solde de Leclerc, et gagnent les hauteurs d’où ils remportent plusieurs succès.

 

Après avoir vaincu les Français en 1803, Dessalines proclamera l’indépendance d’Haïti le 1er janvier 1804. Sanité Belair est considérée comme l’une des héroïnes les plus importantes de cette indépendance.

 

 

Josephine Baker sings "Haiti" ~
in the film, "ZOU ZOU". 1934

 

Toussaint Louverture 
Rapport d'autopsie 
Musée du Panthéon National Haïtien.
--------------
Toussaint Louverture est mort à Fort de Joux .
-------------

 

L’universalisme.

La dimension universaliste de la Révolution française n’est pas unique. Si on prend la Révolution américaine, il y a une dimension universaliste déjà présente comme dans toutes les révolutions qui ont touché l’Europe et l’Amérique entre 1770 et 1810, sans oublier l’Amérique latine, etc. Il y a un enchaînement de révolutions qui se basent sur l’égalité entre tous les hommes (et les femmes, NDLR), quelles que soient leur culture ou leurs origines. L’égalité est conçue de manière laïcisée. C’est la liberté, le droit au bonheur dans la déclaration d’indépendance américaine. En France on reprend la propriété, la résistance à l’oppression. On ajoute la liberté. On insistera aussi sur le principe d’égalité. Ces droits fondamentaux sont liés à l’espèce humaine. La société est là pour la protéger quel que soit le lieu d’existence

(Je ne sais plus qui, NDLR) va rêver une république universelle qui rassemblerait tous les hommes. Dans un état commun, tous disposeraient des mêmes droits. En 1792, lorsque le roi va être renversé, on va donner la nationalité française à toute une série de penseurs américains, anglais, allemands. On les fait devenir citoyens français pour montrer que la pensée émancipatrice d’où qu’elle vienne est une pensée fidèle aux principes de la révolution.

Thomas Paine en 1767 va écrire un pamphlet qui deviendra un des textes fondateurs de la République américaine. Il va être député de la Convention nationale, député du Pas-de-Calais. Anglais d’origine, il joue un rôle fondamental aux Etats-Unis, sans bien parler le français, il joue un rôle dans la Révolution française. C’est un passeur.

 

-----------------------

 

LA MORT

 

La mort.

Ces hommes et ces femmes (qui vont aller à l’échafaud, NDLR) connaissent les auteurs de l’Antiquité. Ils ont lu la mort de Platon, la mort de Cicéron, celle de Socrate, ces morts de personnes attachées à leur patrie et qui ont accepté ou été obligées de donner leur vie avec un courage jusqu’au dernier moment. On retrouve ce courage devant la mort chez les Girondins, les Montagnards. Ils-elles ont la conviction de détenir une certaine vérité, d’écrire l’histoire, de donner le meilleur d’eux-elles--mêmes au moment décisif.

 

Camille Desmoulins ironise sur les contre-révolutionnaires qui vont à la mort avec leurs convictions religieuses et éthiques. Ce n’est pas si difficile en ayant la foi, car on croit tout gagner après la mort. Alors que eux, les révolutionnaires, savent qu’en mourant, ils vont tout perdre. C’est une manière dont les hommes (et les femmes, NDLR) envisagent leur engagement, leurs derniers moments avec courage.

 

--------------------------------

 

ROBESPIERRE ET ROUSSEAU

Robespierre cite souvent Jean-Jacques Rousseau.

Il l’apprécie énormément. Il est d’accord avec sa pensée et sa sensibilité. Sa pensée autobiographique revient facilement. Il considère que la démocratie est une belle chose, peut-être trop belle pour les hommes (et les femmes, NDLR). Elle vaut la peine d’être tentée. Il a quelques nuances par rapport à la pensée de Rousseau. Le principe représentatif est parfois une nécessité. On ne peut pas systématiquement l’écarter. Dans la Nation, il ne faut nécessairement rejeter les athées. Rousseau pensait qu’ils étaient un danger.

Rousseau l’a énormément influencé. La pensée politique de Robespierre est issue de plusieurs auteurs. On retrouve ? notamment sur l’ordre moral et politique, Montesquieu, sur la politique qui doit fonctionner selon des principes.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ECHEC DE LA REVOLUTION?

Il n’y a pas d’échec de la Révolution.

Une partie de ce qui a été fait pendant la Révolution n’a pas pu être défait par la suite. Les biens confisqués (les biens nationaux) n’ont pas été restitués à leurs propriétaires à partir de la Restauration. Le discours pensé pendant la Révolution a été répété tout au long du XIXe siècle. Si on prend la déclaration des Droits de Robespierre d’avril 1793, on la retrouve en 1831, 1848, 1871. A chaque période essentielle de l’histoire de l’espérance républicaine en France, ce texte ressort au XIXe. Au XXe et au XXIe, il reste d’actualité. Les propos des hommes de cette époque-là ont une résonance qui va bien au-delà.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

PCF 92 

"Le commun comme horizon" 

Fête de l'Humanité 2019

-----------------------------------------------------

 

Emmanuel Macron en fuite à Varennes, le 5 décembre?

Un scénario possible!

L'histoire se réinvite dans le futur.

-----------------------------------------------

A Lire aussi:

 

 

Les peuples se soulèvent :

Equateur

Hong-Kong

Catalogne

Liban

Colombie

Irak

Guinée

Indonésie

Haïti

 Chili

Egypte

Algérie

10 19

-----------------------------------------------------

Léon Jaussely

Projet de concours pour un monument à la République

Vers 1900

Dessin à l’encre de Chine et lavis

L’île est un support privilégié pour la représentation d’idées abstraites ou de projets imaginaires : phares, prisons, hôpitaux, lazarets, églises, cénotaphes, lieux de plaisir…

Mucem

Marseille


--------------------------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>