Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voeux 2017 des communistes des Bouches-du-Rhône

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Le cimetière de Montmartre - Maurice Utrillo

Publié le par bmasson-blogpolitique

Maurice Sinet, dit Siné

 

J'apprends que:

Son indignation bien compréhensible devant le sort réservé aux Palestiniens le conduisit à s'allier avec Dieudonné et son parti Euro Palestine  et à assister sans broncher à un meeting pendant lequel furent hués les noms juifs. Mais il sera poursuivi également pour ses piques anti musulmanes, les maris en babouches et leurs grosses patates de femmes voilées.

NDLR: encore un !

-------

Michel Berger

Né Hamburger

1947 - 1992

 

La Goulue

 

La Goulue, de son vrai nom Louise Weber, née le 12 juillet 1866 dans une partie de Clichy-la-Garenne et décédée le 29 janvier 1929 à Paris 10ᵉ, était une danseuse de cancan populaire

Paris

Moulin Rouge

La Goulue 

-------------

 

Henri de Toulouse Lautrec
La danse au moulin Rouge 
La Goulue et Valentin le Désossé 

1895

Musée d'Orsay
La Goulue est toute en rondeurs et en couleurs.
Son partenaire, Jules Renaudin, dit Valentin le Désossé, a une silhouette noire et filiforme.
 
-----------

Henri Beyle, plus connu sous le pseudonyme de Stendhal, né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort d'apoplexie le 23 mars 1842 à Paris, est un écrivain français, connu en particulier pour ses romans Le Rouge et le Noir et La Chartreuse de Parme.

Maurice Utrillo

Montmartre, 1883 – Le Vésinet, 1955

Rue Lepic, Le moulin de la Galette, entre 1921 et 1925

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

 

 

Maurice Utrillo

France, 1883 – 1955

La rue Bayen à Paris

Huile sur toile

Musée d’Assezat

Fondation Bemberg

Toulouse

Publié dans Mes Photos

Partager cet article
Repost0

[CGT-Educ 13] Mobilisation ZEP : on continue sans oublier de rire un peu...

Publié le par bmasson-blogpolitique

La CGT Education communique:

Vendredi 27 janvier, une nouvelle journée de mobilisation des Lycées et LP de l'éducation prioritaire a eu lieu. A cette occasion, des personnels des LP et LGT "ZEP" marseillais ont lancé un avis de recherche de notre ministre.

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Convention féministe du PCF : le 4 mars au siège du PCF

Publié le par bmasson-blogpolitique

Comme vous le savez, le PCF organise une grande convention féministe ce 4 mars 2017 pour élaborer et donner à voir les propositions féministes dont notre pays a besoin en 2017. Elle aura lieu au siège du PCF (2, place du Colonel Fabien), commencera à 9h30 et finira sur les coups de 20 heures. Nous vous y invitons à y participer nombreuses et nombreux

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Réunion Livret Scolaire Unique Numérique à Marseille

Publié le par bmasson-blogpolitique

Nous vous convions donc à participer à une réunion publique, co-organisée avec MPE13 et Sud Education, au local de Solidaires le 6 février à 18h (voir affiche en pj).
L’objectif de cette réunion est de rassembler parents, enseignants et autres organisations pour se coordonner, fédérer les oppositions à ce nouveau fichier et mettre en place des actions communes.

 

J'ai signé cette pétition:

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Sur les traces de Louise Michel - La Commune de Paris - Napoléon III - Lyon - Narbonne - Pétition pour sauver la crèche Louise Michel - Marseille

Publié le par bmasson-blogpolitique

Accélérer le classement de l'œuvre de Boris Taslitzky (crèche Louise Michel à Levallois).

 

Depuis deux ans, avec l’appui du Comité Boris, une mobilisation citoyenne menée par l’association Vraiment à gauche pour Levallois Perret a engagé un recours contentieux auprès du tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Nous venons de l’apprendre, la décision doit intervenir entre décembre 2017 et mars 2018.

A Levallois-Perret.

Sur la crèche Louise Michel en attente de destruction, on ne peut plus voir les panneaux de Boris Taslitzky qui s'appellent "Louise Michel et les enfants de Nouméa", oeuvre en hommage à la déportation de la Communarde Louise Michel à Nouméa, en Nouvelle Calédonie.

La mairie annonce qu'ils seront placés en un autre endroit dans la ville. Ce ne sont pas les squares qui manquent.

Chiche!

Oeuvre de Boris Taslitzky de 1968

"Louise Michel et les enfants de Nouméa"

 

Permis de construire ou permis de démollir?

Victor Hugo:

"Qui ouvre une école ferme une prison!".

« Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. En attendant, la femme est toujours, comme le disait le vieux Molière, le potage de l’homme. Le sexe fort descend jusqu’à flatter l’autre en le qualifiant de beau sexe. Il y a fichtre longtemps que nous avons fait justice de cette force-là, et nous sommes pas mal de révoltées. […] ne comprenant pas qu’on s’occupe davantage des sexes que de la couleur de la peau. […] Jamais je n’ai compris qu’il y eût un sexe pour lequel on cherchât à atrophier l’intelligence. »

Louise Michel

Louise Michel et sa mère expulsées par les créanciers.

------------------------------

Sa statue dans un square de Levallois-Perret

 

 

Louise Michel et les miséreux.

 

 

"S’il y a des miséreux dans la société, des gens sans asile, sans vêtements et sans pain, c’est que la société dans laquelle nous vivons est mal organisée. On ne peut pas admettre qu’il y ait encore des gens qui crèvent la faim quand d’autres ont des millions à dépenser en turpitudes. C’est cette pensée qui me révolte !"

------------

 

----------

La Commune.

D'après l'article de Régis Vlachos.

 

La Commune inventa une organisation du travail où le travailleur n'est plus exploité, ce qui en fait un citoyen conscient et impliqué. Cela rend possible une représentation politique qui n'est plus délégataire et indifférente. Une utopie....

Ils inventèrent la révocabilité des élus. Ils sont obligés de créer une médiation efficace. Le représentant est assujetti au représenté.

Au cimetière de Levallois-Perret

 

 

-------------------------

Au musée d'art et d'histoire de Saint-Denis:

 

 

Emile Perre

Fonderie Emile Godard

Buste de Louis Michel

Bronze

Louise Michel est une institutrice, militante anarchiste et franc-maçonne. Elle est l'une des figures majeures de la Commune de Paris. Elle représente la militante active dans les combats de 1871 et une des premières figures du féminisme en France.

Arrivée à Paris en 1856, elle se lie avec Théophile Ferré, rencontre qui sera déterminante. 

Surnommée la "Vierge rouge" du 61e bataillon, elle participe aux combats d'Issy et de Clamart et monte les armes à la main sur les barricades.

 

Théophile-Alexandre Steilen

Louise Michel sur les barricades

En province, la situation militaire est critique. A Metz où il s'est laissé assiéger, Bazaine espère pouvoir rétablir un empire dont il serait le sauveur. Mais, leurré par de fallacieuses négociations avec Bismarck, il capitule le 27 octobre.

Jules Girardet (1856 - 1938)

Louise Michel harangue les communards

Huile sur bois - XIXe siècle

 

Jules Girardet (1856 - 1938)

L'arrestation de Louis Michel

Huile sur bois XIXe siècle

----------------------------

Louise Michel (1830 - 1905) avait échappé aux arrestations qui suivirent la Semaine sanglante, mais elle vint se constituer prisonnière quand elle apprit que les soldats de Versailles avaient arrêté sa mère.

Ces deux oeuvres fonctionnent en pendant. Le peintre donne à Louise des traits particulièrement jeunes qui en font une figure légendaire et presque allégorique.

 

Albert Peters Desteract

Obsèques de Louise Michel

-----------------------------

A Paris

Square Louise Michel au pied du Sacré Coeur qui fut construite par l’Église et l’État pour, entre autres, « expier les crimes des fédérés ». Un rééquilibrage de l'histoire...Néanmoins, c'est à Montmartre que débute le soulèvement de la Commune.

-------------------------

Sa station de métro

Louise Michel et "l'homme rampant devant les dominants"

-----------------------------

Ernest Pignon Ernest
Affiches 1965 - 2019
Louise Michel, la Vierge Rouge
Fête de l'Humanité 2019 

----------------------------

-----------------------------

Les Communardes:

C’est à la mairie du Xe arrondissement que les femmes ont créé « L’Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés ». Elles n’avaient pas le droit de vote mais participaient aux réunions des clubs, mettant ainsi en pratique l’exercice de la démocratie.

 

Dubois

Une pétroleuse

De la série Paris sous la Commune

Gravure sur bois

Octobre 1871

Les femmes ont joué un grand rôle dans la Commune de Paris. Souvent représentées, elles ont incarné les héroïnes de la cause communarde et les symboles su désordre socio-politique à l'oeuvre.

Cette caricature anti-communarde met en scène une pétroleuse aux traits peu flatteurs, plus proches de ceux du cochon, baril de pétrole et torche en mains, prête à incendier la capitale;

Le terme pétroleuse est une invention anti-communarde destinée à mettre en cause les femmes, tenues pour responsables des incendies ravageant Paris, notamment à l'occasion de la Semaine sanglante. 

Les pétroleuses étaient souvent dépeintes cachant sous leurs jupes des bouteilles ou des bidons de pétrole.

Pourtant, la pétroleuse est un mythe. Aucune femme n'a été condamnée pour incendie dans ce contexte.

------------------------------

Réunion à la bibliothèque la Méjanes à Aix-en-Provence, le samedi 25 février 2017, de 17h à 20h, pour revenir sur les traces de Louise Michel.

Réunion organisée par:

Résister Aujourd'hui

La Ligue des Droits de l'Homme d'Aix-en-Provence

Le cercle Condorcet

La bibliothèque la Méjanes

----------------------------

Commune révolutionnaire de Narbonne

24 - 31 mars 1871

 

Après la chute du second Empire, le 4 septembre 1870, éclata en plusieurs villes une insurrection à la fois politique et révolutionnaire.

Depuis cette église désaffectée en 1791, siège du « Club Lamourguier » devenu « Club de la Révolution », ce soulèvement dirigé par Émile Digeon et Baptiste Limouzy tenta d'instaurer « la Commune centrale de l'arrondissement de Narbonne, unis à celle de Paris ».

Comme dans la capitale, cette tentative communaliste fut réprimée avec une extrême rigueur par le gouvernement provisoire d'Adolphe Thiers.

Trois Narbonnais tombèrent victimes de ce combat fratricide.

 

 

---------------------------

Edmonde Charles-Roux

L’irrégulière

L’itinéraire de Coco Chanel

Le Livre de Poche

Grasset, 1974

 

Les émeutes à Narbonne, pages 372 et 373 :

Edmonde Charles-Roux est surprise par la fougue de Coco Chanel quand elle narrait les épisodes des émeutes de Narbonne, auxquelles Reverdy, son amant poète, avait participé. « Mais c’était toujours à propos de cet innocent interdisant aux soldats l’accès de son débit, de ce sang versé derrière un rideau baissé, toujours ce mot de cabaretier qui la rendait différente. » (…) « Des paysannes, des paysans… Il fallait les surveiller de près, faute de quoi on les trouvait cachés dans les coins d’ombre, un morceau de craie à la main, traçant sur la chaussée : « Mort à Clémenceau ! ». Car c’était lui le ministre de l’Intérieur. »

----------------------------

Commune de Lyon

Affiche

Cliché hypographique

1871

Le Comité démocratique de la Garde nationale du Rhône

Le Comité central de l'Alliance républicaine du Rhône aux Lyonnais

Préparée par plusieurs actions insurrectionnelles dès septembre 1870, la Commune de Lyon est proclamée le 23 mars 1871 en soutien à Paris. 

Trois délégués parisiens se déplacent pour coordonner les deux mouvements.

Comme à Paris, l'affiche est un des supports privilégiés d'information officielle du nouveau gouvernement.

Les gardes mobiles lyonnais reprennent la ville le 25 mars.

Bien accueillis par la population, ils ne versent aucune goutte de sang.

----------------------------

 

La guerre de 1870/1871:

Quelques représentations

Alfred Philippe Roll

1846 - 1919

La guerre marche en avant

Huile sur toile

1870

Saint-Denis

Cette marche de guerre est peu glorieuse. Cette troupe part-elle au combat ou se replie-t-elle? Une longue file de soldats qui nous tournent le dos s'étire sur la diagonale. Un civil, un paysan et son chien guident un cavalier et son cheval. Les armées méconnaissant leur chemin font appel à des locaux pour les guider.

La société de secours aux blessés militaires qui donnera naissance au Comité international de la Crois Rouge, est créée par Henri Dunant en 1854 après la bataille de Solférino où il arrive après la fin des combats.

André Victor Devambez

1867 - 1944

L'Appel

Huile sur toile

1906

Le peintre André Devambez était trop jeune pour participer à la Commune. Dans ce tableau, il représente les communards dans leur diversité et traduit le caractère hétéroclite de leurs rangs.

Louis-Ernest Barrias

La défense de Paris

Pour commémorer la défense héroïque de Paris contre les Prussiens au cours de la guerre de 1870/1871 , la préfecture de la Seine organisa, en 1879, un concours, pour l'érection d'un monument au rond-point de Courbevoie, situé à l'extrémité de l'avenue de Neuilly, dans la perspective de l'Arc-de-Triomphe de l’Étoile, là où s'étaient rassemblés les gardes nationaux avant la dernière bataille de Buzenval, le 19 janvier 1871, dans la phase finale du conflit.

Détail

Géo Weiss

1861-1929

Épisode du plateau d'Avron

Exposé au Salon de 1899

Tableau exposé dans le musée de la police, Paris, 4e

Le plateau d'Avron se situe à Neuilly-Plaisance. 

 

Haut lieu de la défense de Paris à la fin de l'année 1870, le tableau représente l'arrivée de renforts au cantonnement du 6e bataillon des gardes mobiles de la Seine, détruit par un bombardement d'obus ennemis qui ne laissa aucun survivant. En août 1875 le compositeur Guilmaut composa une pièce pour orgue Opus 45-54 à la mémoire de l'aumônier du bataillon.

 

Commandants des gardiens de la paix mobilisés en 1870/1871

Auguste Leloir

1809 - 1892

Les mobiles de Saint-Denis

Huile sur toile

1871

 

Deux gardes nationaux posent en uniforme, avec leurs armes et leur paquetage, auprès d'un arbre arraché. On aperçoit à l'arrière plan la basilique de Saint-Denis. 

-----------------------------

LE ROMAN DE Louise

Henri Gougaud

Le livre de Poche

Albin Michel – 2014

La naissance de sa vocation d'institutrice :

page 28 :

« Elle ne peut vivre de ses rentes. Il lui faut choisir un métier. Il n'en est qu'un, à l'évidence, qui fait battre son cœur quand à haute voix elle l'imagine. (…) L'ignorance tient les gens en perpétuel esclavage. (…) Elle espère la République, elle est sûre de ses vertus, elle veut farouchement être utile à ces êtres, ces errants de cœur et d'esprit qui ne savent pas ce qu'ils sont, ni ce que l'on fait de leur vie. Elle sera donc institutrice. »

 

Après le décès de ses grands-parents qui l'ont élevée dans un château qui se ruine, à Vroncourt, elle se retrouve dépossédée de son nom par l'action en justice intentée par sa belle-mère... qui n'est pas sa belle-mère. Son grand-père serait son père, celui que l'on a présenté comme son père serait son frère...Cette belle-mère serait donc sa belle-sœur. Elle reprend donc le nom de sa mère, servante au château, et depuis ce jour, se nomme Louise Michel. Son grand-père a laissé pour survivre quelques biens de prairie mais ils ne suffisent pas. Malgré tous ces non-dits, Louise a grandi dans une ambiance d'amour et d'ouverture culturelle. Elle a lu les grands philosophes, dont Voltaire et Jean-Jacques Rousseau, et a une relation épistolaire avec Victor Hugo.

Sophie Domont
Rouen
Louis Michel

Marseille

"Ici en l'hôtel de l'Oasis

est décédée le 9 janvier 1905

Louise Michel

Héroïne de la Commune

et militante anarchiste."

 

En 1870, après la défaite de Napoléon III, Louise Michel se bat pour une République démocratique, inspirée de la Convention de l'an II

 

Modèle De La Reconstitution De La Trirème Romaine De Napoléon III au musée départemental de l'Arles antique. La Trirème romaine, lancée à Asnière, le 9 mars 1861, sur l'ordre de Napoléon III, pour élucider les questions de vogue antique.

Faustin

1847 - 1914

Deux Dames

Lithographie couleur

1870

 

Faustin semble s'être lancé dans la caricature à l'occasion de la déchéance de Napoléon III qui l'inspire énormément.

La dame de coeur représente une République guerrière opposée à la lascive impératrice Eugénie*. Le tambourin et les castagnettes renvoient à ses origines espagnoles.

Le gland de chêne est une allusion à sa vie de débauche.

*

L’impératrice Eugénie

Insigne de dame de l’ordre de Marie-Louise, avec un cordon aux couleurs des ordres de l’Impératrice Eugénie : Sainte Isabelle du Portugal, Marie Louise d’Espagne, la croix étoilée d’Autriche et Sainte Catherine de Russie.

Or et émail.

Palais de la Légion d’honneur

Hôtel de Salm

Eugénie impératrice

1826 - 1930

Deauville 

Le 7 septembre 1870, l'impératrice embarqua depuis Deauville pour rejoindre l'Angleterre.

 

Franz Xaver Winterhalter 
Menzenschwand, 1805 - Francfort-sur-le-Main, 1873
L'Impératrice Eugénie entourée de ses dames d'honneur
Romans 
Musée de la chaussure 
-----------------
Eugénie de Montijo 
Paris 
Hôtel de la Marine
 
---------

La comtesse de Castiglione

Personnalité hors du commun, Virginia Oldoïni, comtesse de Castiglione, vécut plusieurs existences avant de disparaître à l'orée du XXe siècle. Maîtresse de Napoléon III, espionne de la cause italienne, la comtesse de Castiglione faisait tourner les têtes par sa beauté et son audace.

 

Née à Florence en 1837, Virginia Oldoini épouse très jeune le Comte Verasis de Castiglione. Cousine de Cavour et intime de Victor-Emmanuel de Savoie, roi du Piémont, elle est envoyée à Paris en 1856 pour plaider la cause de l'unité italienne auprès de Napoléon III.

Son orgueilleuse beauté fait sensation à la Cour. La même année, elle devient la maîtresse de l'empereur. En 1857, après une rupture qui la meurtrit, elle rentre en Italie.

En 1913, il publie un ouvrage intitulé La Divine Comtesse. La Castiglione s'éteint en 1899, âgée de 62 ans.

Elle est à l'origine de quelques cinq cents prises de vues réalisées au cours d'une collaboration d'une quarantaine d'années (1856-1895) avec le photographe de la Cour impériale, Pierre - Louis Pierson (1822-1913). Les photos de La Castiglione se détachent des photographies traditionnelles. Aujourd'hui encore, elles fascinent par leur côté provocateur.

 

Romans

Musée de la chaussure

--------------

Arrivée de la reine Victoria et du prince Albert, de Napoléon III et d'Eugénie au bal de l'Hôtel de Ville de Paris.

23 août 1855

Aquarelle

Par Marc ?

Romans

Musée de la chaussure

-----------

Qu'un sang impur abreuve nos sillons!

Caricature de Napoléon III, Bismarck et Guillaume 1er.

Musée d'art et d'histoire de Saint-Denis

"Quand vous voulez tromper le monde, dites la vérité."

Otto von Bismarck

Collage

Paris

------------------------------

La définition d'un monde meilleur :

Qui étaient les fusillés de Satory ?

Page 178

« D'irrécupérables naïfs. Pour les patrons et les ministres, les fusillés de Satory furent de ces pauvres gens-là. Il est vrai que leurs rêves volaient beaucoup plus haut que des palais présidentiels.

Quels étaient-ils vraiment ? Se demandent à mi-voix ces femmes dans leur cage. Inventer un monde fondé non pas sur la loi du plus fort mais sur le désir partagé de savoir, de créer, de vivre en bonne entente, de ne jamais cesser d’apprendre à tous les âges de la vie. Tout pouvoir, disent-elles, est farci de poison. Il rend égoïste, cruel. Nous ne voulons pas devenir pareils à ceux-là qui l'exercent. La servitude est dégradante. Nous désirons la remplacer par l'aide et le souci de ceux qui sont en peine. « Voilà pourquoi, décidément, je suis anarchiste », dit Louise. »

Le roman de Louise

Henri Gougaud

Le livre de Poche

Albin Michel – 2014

----------------------------

Clément-Auguste Andrieux

Siège de Paris

Fusain et pastel

-----------------------------

Photographies de quelques communards: (musée d'art et d'histoire de Saint-Denis)

Clémence

Photo d'Eugène Appert

Le père, Adolphe Clémence, est rédacteur-gérant de la Revue de la reliure et de la bibliophilie en 1869.

Félix Pyat

Photo d'Emile Robert

Félix Aimé Pyat, né à Vierzon le 4 octobre 1810 et mort à Saint-Gratien le 3 août 1889, est un journaliste, auteur dramatique et homme politique français, personnalité de la Commune de Paris

Jules Miot

Photo de Legé

Jules Miot, né à Autun (Saône-et-Loire) le 13 septembre 1809 et mort le 9 mai 1883 à Saint-Maur-des-Fossés, est un homme politique français et une personnalité de la Commune de Paris

Romer

Photo d'Eugène Appert

T. Harreguy

La Commune, exécution des otages à la prison de la Roquette le 24 mai 1871 à 8h du soir

Huile sur toile

1871

En représailles aux exécutions de prisonniers par les Versaillais lors de la prise des barricades rue Soufflot et Gay-Lussac, les communards exécutent six otages à la prison de la Roquette. Il s'agit entre autres de Monseigneur Darboy, archevêque de Paris, président Bonjean, de l'abbé Deguerry et de trois Jésuites.

 

 

Hippolyte Lebas

Architecte

Prison de la Petite Roquette

1836

Plume, encre et aquarelle, vers 1830

Pavillon de l’Arsenal

Paris

---------------

"La tâche des instituteurs, ces obscurs soldats de la civilisation, est de donner au peuple les moyens intellectuels de se révolter."

 

Louise Michel

----------------

 

Louise Michel est aussi une écrivaine.
Le croisement des mémoires libertaires, communistes, féministes a fait d’elle une figure de proue. Mais sait-on que, bien avant de devenir révolutionnaire, elle écrivait et dessinait sans relâche ? De la révolution elle attendait non seulement la justice mais une métamorphose qui laisserait toute sa place à la beauté.

(…) La militante libertaire inlassable : Elle fait un retour triomphal en 1880 et passera le quart de siècle d'activité qui suit sur tous les fronts : la pesse, l'édition, les meetings, quitte à retrouver encore plus d'une fois la prison. 

La mort : Le 9 janvier 1905 à Marseille. Elle est enterrée à Levallois-Perret, où elle avait installé son modeste domicile en 1886. La ville a beaucoup changé. La municipalité Balkany a conservé son souvenir, plutôt mal que bien. Mais à travers le pays, près de 200 établissements scolaires portent son nom.

Louise Michel.

Info'Com CGT

 

----------

Louise Michel

La vérité viendra-t-elle  du peuple?

"Il faut bien que la vérité monte des profondeurs du peuple, puisque d'en haut ne viennent que des mensonges."

-------------

 

 

Faut-il encore appeler Louise Michel la Vierge rouge ?

Sidonie Verhaeghe      

Jusqu’au bout, Louise Michel refusera toutes les dominations, celles des hommes sur les femmes, des riches sur les pauvres, des Blancs sur les Noirs, des patrons sur les ouvriers, des hommes sur la nature et les animaux.

Louise Michel.

Les instituteurs et institutrices et la révolte.

-----------------

 

Louise Michel.

-------------

Louise Michel 

La Commune 

Fête de l'Humanité

-------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Les femmes vues par Trump et Rambo - Joan Baez- Représentations de la statue de la liberté - Les femmes en politique - Marketing - Juli Briskman

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lire aussi:

Pour les hommes!

J'ai lu cette phrase qui m'a plu:

"Inquiétude au pays de Trump: Rambo pourrait-il être un Eunuque?"

Et voilà! Oui, il le pourrait...

Mobilisations dans les aéroports

Des rassemblements spontanés de plusieurs milliers de personnes s’étaient déclarés dans une demi-douzaine d’aéroports du pays pour  obtenir la libération des passagers d’origine étrangère détenus par les services de l’immigration en vertu du décret.

Avant même la publication de celui-ci, l’ACLU, l’association de défense des libertés civiles, avait donné au président « rendez-vous au tribunal ». Dès samedi matin, elle a saisi la juge fédérale Ann Donnelly, au nom de deux Irakiens retenus à l’aéroport John F. Kennedy à New York, alors qu’ils avaient des visas d’entrée aux Etats-Unis.

Toute la journée, des centaines de manifestants ont envahi les abords du Terminal 4, aux cris de « Let them in ! » : « Laissez-les entrer ! » D’autres se sont massés devant le tribunal de Brooklyn, pour  attendre la décision de la juge.

"C'est la première salve d'une longue bataille devant les tribunaux", a estimé Michael Kagan, spécialiste du droit de l'immigration à l'Université du Nevada. "On se prépare à une guerre de tranchées juridique depuis l'élection. Il y a eu beaucoup de spéculations sur ce que Trump voulait vraiment dire, si des technocrates au gouvernement allaient le modérer, plus maintenant: il fait littéralement ce qu'il avait dit qu'il ferait".
Pour ce juriste, l'issue de cette bataille devant les tribunaux est incertaine car elle est "sans précédent dans l'histoire récente américaine". Tout dépendra de l'attitude des juges et pourrait remonter jusqu'à la Cour suprême, qui n'a pas eu à trancher sur des affaires d'immigration de ce type depuis la Loi sur l'exclusion des Chinois (Chinese Exclusion Act) adoptée en 1882. Lors de cette période de forte discrimination contre les Chinois, la loi avait interdit pendant plusieurs décennies l'entrée sur le territoire américain de tous les ressortissants chinois, y compris ceux qui résidaient légalement aux Etats-Unis et étaient temporairement repartis dans leur pays d'origine.

Suite de la bataille d'idées sur l'accueil des réfugiés aux USA:

"Une victoire temporaire ?

Si le département d'Etat est revenue sur la révocation de quelque 60.000 visas, "il est impossible de prévoir où nous en serons demain ou après-demain" dans cette bataille juridique, explique Peter Spiro, un professeur de droit à l'université Temple de Philadelphie. Si j'avais un visa" permettant d'entrer aux Etats-Unis, "je me précipiterais vers l'aéroport pour prendre le prochain vol."

Les raisons de cette suspension

Dans sa plainte sur le fond, le procureur de l'Etat de Washington estime que l'interdiction décrétée par le président allait à l'encontre des droits constitutionnels des immigrés et de leurs familles car elle visait particulièrement les musulmans.

La probable risposte juridique de Trump

Il faut que la Maison Blanche fasse appel de la décision du juge Robart auprès d'une cour d'appel fédérale. Si la cour d'appel fédérale maintient la décision du juge Robart, la Cour suprême pourra être saisie, explique Peter Spiro. "Cela peut aller très, très vite", ajoute-t-il. Mais la Maison Blanche est handicapée par le fait que le département de la Justice, chargé de mener le combat juridique pour l'administration, n'a pas toujours pas de patron: Jeff Sessions, nommé par Donald Trump, n'a pas été encore confirmé par le Sénat."
----------------------------------

Le problème des statues américaines des hommes qui ont défendu l'esclavagisme et la vente d'êtres humains:

Poussées par Trump, les Américaines descendent dans l’arène politique.

Ces femmes prêtes à sortir du rang sont plus jeunes qu’avant: alors qu’il y a une génération, celles qui voulaient se présenter étaient typiquement quadragénaires, aujourd’hui, l’âge moyen se situe dans la petite trentaine.

(…)

Jamais non plus on avait vu autant de femmes briguer un poste de gouverneur d’un Etat: près de 80 devraient se présenter cette année, contre 34 en 1994, le précédent record.

 

Manuel Ocampo

Lady Liberty

2006

Huile sur toile

 

 

New York

La statue de la liberté

Devoir écrit

Mucem

Marseille

--------------------------------------------

Traduction:

Plus de 70 000 $ de dons ont été versés dans un site crowdfunding mis en place pour la cycliste qui a été congédiée de son travail pour avoir fait un geste rude au cortège du président Donald Trump.
Plus de 3 000 dons--de $5 à $250--se sont inscrits depuis le 6 novembre, date à laquelle la campagne GoFundMe a été mise en place au nom de Juli Briskman.
Le doigt d'honneur a été capturé par les photographes de journaux de nouvelles quand le cortège de Trump allait vers le parcours de golf national en sterling, en Virginie. L'image fait immédiatement le tour du monde sur Internet.

Trois jours plus tard, la directrice du marketing de 50 ans a été licenciée de son entreprise par l'entrepreneur gouvernemental Akima.
 "Merci Juli Briskman, " a écrit Rob Mello, qui a mis en place le compte GoFundMe, disant qu'elle est "une inspiration pour nous tous. "
Tout l'argent amassé va directement pour elle, dit-il sur le site.

-------------------------------

Opportunisme, décloisonnement, etc.

"Les marques ont toujours récupéré les révoltes, nuance Elisabeth Tissier-Desbordes. Il n'y a qu'à voir avec le Che Guevara. Elles ont compris que la meilleure façon de vendre est d'être dans l’air du temps. Alors, sans état d’âme, elle le récupère."

 

L'image de la femme reste encore trop souvent associée à des publicités. La publicité sexiste est même devenue la première cause de plainte en Suisse en 2017.

Passant de 12% à 18% en un an, elles ont ravi la peu enviable première place aux méthodes agressives de vente, dont le taux a passé de 26% à 17%, et qui figuraient en tête depuis des années.

La cycliste du doigt d’honneur à Trump poursuit son ex-employeur.

Mme Briskman faisait du vélo le 28 octobre 2017, quand elle a été dépassée par le cortège de voitures du président américain, qui rentrait de l’un de ses clubs de golf à une quarantaine de kilomètres de la Maison Blanche.

Au Burkina Faso, les dégâts du premier décret anti-avortement de Donald Trump.

(…) Les États-Unis ne financent plus les ONG qui facilitent l'accès à l'avortement.

(…) Depuis plus d'un an, les dégâts s'enchaînent, et ong après ong,  l'agence américaine USAID verrouille ses fonds.

(…) Le 18 mai 2018, l'administration du président américain Donald Trump s'en est de nouveau prise au financement public de centaines de cliniques d'avortement aux Etats-Unis.

"Participation des femmes dans les lieux de décision."

Fête de l'Humanité

-------------------------------------

 

États-Unis : un nombre record de femmes candidates aux élections de mi-mandat du Congrès.

Les femmes se pressent comme jamais à la porte du Congrès américain pour les élections de "midterms" - mi-mandat, en novembre 2018, une poussée qui survient après une année marquée par le mouvement #MeToo et la défiance, des électrices en particulier, envers le président Donald Trump. Un scrutin crucial pour la poursuite de son mandat. 

(…) Le coup de pouce paradoxal du machiste Donald Trump.

Cette "vague rose" (pink wave), comme l'appellent certains médias américains, survient après une année marquée par le mouvement #MeToo.

(…) L'avocate défend un programme résolument progressiste qui va de l'égalité salariale femmes - hommes à l'université gratuite, en passant par la santé publique, les droits LGBT, l'abrogation du décret migratoire de Donald Trump ou la protection de l'environnement.

(…) "Nous en verrons les répercussions dans les vingt prochaines années, avec des petites filles grandissant en pensant qu'elles peuvent aussi se présenter aux élections".

Collège E Galois

Epinay

2015

« N’ayez pas peur de l’égalité, ce sera une victoire pour l’humanité !

Partager le pouvoir ce n’est pas le perdre !

Hommes et femmes, toutes gagnantes… »

-------------------------------

 

Aux Etats-Unis, deux musulmanes devraient faire leur entrée au Congrès, une première.

(…) Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, semble assurée de remporter un siège à la Chambre des représentants dans une circonscription majoritairement démocrate de l'Etat du Minnesota, où elle est la candidate du parti. 

Quant à Rashida Tlaib, née à Détroit d'immigrés palestiniens, elle est bien partie pour être élue à la Chambre dans une circonscription où elle n'a pas de rival. 

Donald Trump en David Bowie

 

Le micro rouge transforme Donald Trump en clown.

Le cri de Donald Trump.

Ca pourrait être aussi le cri de Munch

 

Daniel G. Andujar

Leaders, 2014

Carré d’art

Bibliothèque

Nîmes

 

Artiste vivant à Barcelone, il questionne les médias et les stratégies utilisées par les nouveaux moyens de communication en mettant en évidence la volonté de contrôle sous des apparences de transparence et les échecs d’un accès démocratique aux données.

Il utilise les visages des dirigeants trouvés dans les médias et il promeut une cause ou un produit donné, avec ou sans leur consentement.

L’installation ressemble à un cabinet de curiosité.

Il transforme l’histoire en blague et décontextualise les dirigeants et les dépolitise.

Ils semblent à la recherche de la célébrité autant que les stars du spot et du rock.

------------------------------------------------------

 

 

Que se passe-t-il dans un pays où il n'y a pas de femmes au parlement ?

(…) Les femmes vanuatuanes, qui veulent entrer en politique, se heurtent à une myriade d'obstacles, principalement parce que les conseils traditionnels jouent encore un rôle important dans la société, en particulier dans les zones rurales où vit la grande majorité de la population.

Ces conseils sont dirigés par des hommes connus sous le nom de chefs, qui désignent également les personnes choisies pour se présenter aux élections parlementaires.

(…) "Il a fallu neuf ans aux hommes pour élaborer la loi sur la protection de la famille au Vanuatu - la loi qui traite de la violence familiale - et elle n'est toujours pas appliquée correctement."

Son doigt d'honneur au président américain lui a valu de perdre son emploi. Deux ans après, Juli Briskman fait de la politique.

Source AFP


-----------------------------------------------------

La cycliste (Juli Briskman, NDLR)  licenciée après un doigt d'honneur à Trump élue en Virginie.

(…) Sa victoire s'inscrit dans un contexte de déroute des républicains en Virginie, où ils ont perdu le contrôle des deux chambres de la législature d'État (Chambre des délégués et Sénat), selon des projections des médias américains.

Les démocrates détiennent désormais tous les postes de pouvoir en Virginie et en contrôlent l'Assemblée générale, un renversement inédit depuis les années 1990.

Tag 

Paris 

Amerike 

06 20

 

La statue de la Liberté fait une triste mine. On est loin de l'air joyeux, arrogant et fier du départ. 

L'inquiétude point dans le regard. Quel sera son avenir?

----------------

Présidentielle américaine : Donald Trump accusé d’agression sexuelle par une nouvelle femme.

#METOO L’ancienne mannequin Amy Dorris affirme que le milliardaire new-yorkais l’a embrassée de force et touchée sans son consentement lors de l’US Open en 1997

C'est la 26e accusatrice du président américain. Une ancienne mannequin américaine a accusé Donald Trump de l'avoir agressée sexuellement lors de l'US Open en 1997. Jeudi, Amy Dorris a raconté au journal britannique The Guardian comment le milliardaire républicain l'aurait embrassée et touchée sans son consentement. 

 

Bob Dylan

Graph

Paris

Place de Clichy 

-----------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

1er DEBAT NATIONAL MARDI 7 FEVRIER 2017 - PCF - à Port de Bouc - Les vidéos (extraits)

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Egalité Femme - Homme

A travail égal

Salaire égal!

Elle est une femme politique italienne de Refondation communiste.
Le 25 mai 2014, Eleonora Forenza est élue députée européenne sur la liste de L'Autre Europe avec Tsipras en bénéficiant du renoncement dans la circonscription Italie méridionale de Barbara Spinelli.

En janvier 2017, elle se porte candidate à la présidence du Parlement européen au nom de la GUE/NGL.
Elle revient sur l'engagement féministe qui libère de toutes les oppressions dans une interview au journal "La Marseillaise" du 07 février 2017.

 

David Gibaud est un papa d'un petit garçon atteint d'un cancer rare, comme 2500 enfants en France.

L'hôpital, les patients et les familles sont en souffrance.
Le personnel de la Timone, à Marseille, manifestait dans le hall de l'hôpital.
Son enfant est malade d'un cancer. Il refuse que la rentabilité soit un objectif mis en avant dans la politique de soins. Chaque être humain a besoin d'être soigné, quel que soit son statut social et sa maladie.

 

Objectif "zéro chômage". Cette mesure permettrait de gagner 400 milliards de valeur ajoutée en plus. Avec ces 400 miliards de richesse supplémentaire créées en France, on pourrait payer la réduction du temps de travail et le progrès social. Ce serait une transformation sociale profonde et radicale. Le PCF propose des moyens institutionnels concrets pour les appliquer dès maintenant.

 

Julien Gaboriau du Mouvement des jeunes Communistes rappelle que la précarité des jeunes est un passage obligé. On veut exclure les jeunes toujours plus du droit commun. Le transport, le logement, la santé, la formation, l'accès à un emploi stable et pas à des contrats spécifiques qui nous maintiennent dans la précarité, sont des pistes qu'il faut exploiter.

"Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère", on ne veut pas de cette société-là. On partage l'idée qu'il faut réorganiser la sécurité sociale, pour la rendre encore plus efficace, pour qu'elle couvre de nouveaux champs comme le disait Pierre Laurent tout-à-l'heure. Aujourd'hui, une grande partie des jeunes est totalement exclue d'une couverture de la Sécurité sociale. Comme on permet au retraités de vivre dignement, (pas tous, hélas...!NDLR), on doit permettre aux jeunes de vivre dignement jusqu'à ce qu'ils soient salariés. Les années d'étude doivent entrer dans le calcul de la retraite, la retraite doit être à 60 ans à taux plein. Il faut créer un revenu pour les jeunes en formation. Cela évitera les échecs aux examens dûs aux petits boulots effectués en parallèle des études. Le capital utilise cette armée de réserve et ne s'en prive pas.

 

 

Les salariés de Fralib en lutte ont traversé plusieurs élections. Si toutes les lois passées depuis 2012 avec ce gouvernement "dit de gauche" avaient été mises en place avant 2012, ils n'auraient pas pu mener la bataille juridique qui a permis de faire plier Unilever.

Antérieurement, appelée FRALIB, elle produisait les thés « l’Eléphant » du groupe Unilever.
Apres de nombreuses péripéties, SCOP TI s’est créée, réussissant, en se séparant d’Unilever, à maintenir sur place la production et une partie des emplois…

Elle est située à Gémenos (13) et produit sur place toute sa gamme de produits.
Les thés non bios de la gamme « 1336 » sont aromatisés sur place avec des arômes naturels.

Les plantes des infusions bio SCOP TI sont cultivées en France.

La bataille pour que l'Eléphant se transforme en Fralib

Externalisation, bricolage permanent, les salariés de la CAF ont une perte de sens qui ne leur permet pas de mener à bien leurs interventions de service public qui est plus que jamais, un des remparts pour mettre un peu de justice sociale dans notre pays.
Port-de-Bouc a résisté à la fermeture de l'accueil de la CAF. Mais en France, l'accueil de proximité est de plus en plus fermé, sous prétexte de "Nous n'avons plus les moyens." Les plate-formes téléphoniques sont de plus en plus payantes. Le tout Internet pénalise les familles qui n'ont pas les moyens financiers ou les moyens de connaissance et de pratique pour y accéder. Les directions éloignent les salariés de la population.

La bataille d'idées est gagnée car 63 % des Français souhaitent le retrait de la loi El Khomri.

Aller voter, s'emparer de la chose politique, permet d'en faire un instrument pour changer la vie. Il y a une grande bataille de conviction à mener pour convaincre ceux et celles qui sont frappés par le renoncement. Nous sommes une force considérable qui peut changer le cours des événements.

Olivier Leberquier de la Scop- TI pense que si la salle est pleine cela prouve que 1336 est vivant.

Dans un environnement capitaliste, c'est compliqué. Avec leur étiquette sur la tête, on ne leur fait pad de cadeau. Certains distributeurs les ont refusés. Refus du nom "1336". Mais globalement Fralib s'en sort.

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Salon du livre à Peyrolles en Provence

Publié le par bmasson-blogpolitique

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

APPEL POUR SAUVER LES ARCHIVES NATIONALES

Publié le par bmasson-blogpolitique

« La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. »
Albert Camus

Non à la démolition, non au dépeçage, non à l’amputation,
APPEL POUR SAUVER LES ARCHIVES NATIONALES


Nées du souffle de la Révolution française en 1790, les Archives nationales ont été synonymes d'entrée dans un monde nouveau, sans privilèges, sans secrets, ouvert à tous. Les archives sont notre mémoire individuelle et collective, elles sont la source première de ceux qui écrivent l'histoire, généalogistes, étudiants ou universitaires. Les archives sont aussi des éléments de preuves dont a besoin la population pour établir ou justifier des droits comme ceux touchant à la nationalité, la citoyenneté, la famille, la carrière, la succession, etc. Ainsi, les archives contribuent de manière éminente à l'exercice de la démocratie. Or, elles sont, deux cent vingt-six ans après, gravement menacées dans leur existence. Une nouvelle fois.

En 2010, Nicolas Sarkozy avait décidé l’implantation de sa Maison de l’Histoire de France, musée nauséabond de l’identité nationale, sur le site des Archives nationales de Paris. Par la mobilisation, le personnel des Archives nationales soutenu par les historiens, universitaires, étudiants et une majorité de la population, avait refusé ce projet néfaste et l’avait repoussé.

Aujourd’hui, deux décisions tout aussi dangereuses pour l’avenir des Archives nationales ont été annoncées par la ministre de la Culture, Audrey Azoulay. Il s’agit de la démolition du site des Archives nationales de Fontainebleau et de l’amputation de 11 000 mètres carrés du site de Paris. Ces choix, faits au nom du dogme de la réduction du patrimoine immobilier de l’Etat, vont à l’encontre direct de l’intérêt général et bafouent tous les principes scientifiques et archivistiques élémentaires. Seuls quelques spéculateurs et promoteurs immobiliers pourraient s’en frotter les mains.

- A Fontainebleau, où le foncier est rare, la mise en vente du terrain de 9 hectares serait à coup sûr une opportunité pour de nombreux investisseurs. Mais certainement pas pour l’Etat. Rappelons que la rénovation de toutes les structures et magasins du site de Fontainebleau est évaluée à 53 millions d’euros quand leur démolition coûterait 36 millions d’euros. Enfin, quarante archivistes pour la plupart établis en Sud Seine-et-Marne risquent de rester sur le carreau, leur poste étant supprimé/redéployé ou maintenu pour assurer la fermeture.

- A Paris, la vente à la découpe des immeubles du ministère de la Culture, dont celui de la rue des Pyramides qui est actuellement affecté au service des musées de France, pourrait aussi permettre une belle plus-value à certains investisseurs mais certainement pas à l’Etat qui vend toujours son patrimoine à vil prix (voir les exemples des ventes des Hôtels de Kinsky et de Vigny-Croisilles). Ces projets de ventes immobilières doivent définitivement être abandonnés. Les conséquences seraient un nouvel affaiblissement des missions du service public culturel de l’Etat, de nouvelles suppressions d’emplois et 500 fonctionnaires du ministère de la Culture qui pourraient être jetés à la rue, dont 250 à 300 délocalisés de force sur le site parisien des Archives nationales en lieu et place de 11 000 mètres carrés de magasins et de dépôts.
 


Ces deux opérations, loin de renflouer les caisses de l’Etat, mettraient en danger de mort l’institution des Archives nationales. Dépecer les Archives nationales de leurs locaux, magasins, et surfaces, c’est interdire à l’institution de poursuivre son rôle de « mémoire vivante » de l’histoire de ce pays. Démolir le site de Fontainebleau, c’est sacrifier le « grenier » de l’institution (190 kilomètres linéaires de capacité de stockage). C’est, à Paris, refuser de bonnes conditions de conservation aux chartes scellées, aux registres royaux et des institutions de l’Ancien Régime qui ont besoin de place et de reconditionnement. C’est proscrire la collecte de trente années de versement de minutes des notaires parisiens (jusqu’à l’année 1968), c’est exclure tous travaux de mise aux normes des bâtiments, et en particulier des magasins (températures, hygrométrie).

Conséquence, le site de Pierrefitte-sur-Seine - qui a ouvert au public en janvier 2013 et qui était prévu pour être exploité pendant trente ans (2043) - va se retrouver mort-né, saturé avant même d’avoir vécu, saturé de tous les documents redéployés et déménagés depuis les sites de Fontainebleau et Paris. C’est ainsi qu’il est déjà prévu de préempter la réserve foncière du site de Pierrefitte-sur-Seine 25 ans avant la date calculée et de faire construire, à partir de 2025, un nouveau bâtiment pour environ 170 millions d’euros. Au total, la démolition de Fontainebleau, ajoutée à l’amputation du site de Paris et à la construction d’un nouvel équipement à Pierrefitte, correspond à plus de 200 millions d’euros de dépenses, soit à peu de chose près la même somme qu’a coûtée la construction des équipements du « nouveau » site de Pierrefitte-sur-Seine. A la différence près que pas un mètre carré, pas un mètre linéaire nouveau ne sortira de terre. Au contraire, nous savons que l’institution disposera de moins de moyens après !

Refuser de donner les espaces et moyens nécessaires au fonctionnement des Archives nationales, c’est à court terme les asphyxier et vouer ce patrimoine qui est notre mémoire historique à la disparition pure et simple. Nous, personnel des Archives nationales, de toutes filières et de toutes catégories, administrative, scientifique, de documentation, d’accueil de surveillance et de magasinage, des métiers d’arts, ouvrière et technique, ne l’acceptons pas.

Citoyens, salariés, étudiants, chercheurs, historiens, intellectuels, généalogistes,
nous vous appelons à signer notre pétition adressée au Président de la République



PÉTITION POUR SAUVER LES ARCHIVES NATIONALES

- Pour le maintien intégral des périmètres, surfaces et locaux (magasins, ateliers, bureaux, espaces publics) du site des Archives nationales de Paris au bénéfice unique de l’institution ; pour l’abandon du projet de délocalisation des services d’administration centrale du ministère de la Culture ; pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme pluriannuel de travaux, de rénovation et de mise aux normes (conditions de conservation, sécurité incendie, entretien du bâti) de l’ensemble des locaux, et en particulier des magasins.

- Maintien d’un site disposant d’une capacité de stockage d’au moins 200 kilomètres linéaires à Fontainebleau, pour le lancement de tous les travaux nécessaires à la consolidation, rénovation et remise aux normes des bâtiments pour une réouverture au public la plus rapide possible ; maintien des fonds d’archives sur le site ; maintien de tous les postes de travail, emplois et agents ; respect du volontariat strict, pas de mutations forcées.

- Respect de la planification initiale de montée en charge des équipements du site de Pierrefitte-sur-Seine ; respect des délais et termes d’exploitation prévus ; respect du plan de gestion des réserves foncières du site ; pour des créations d’emplois et la reconnaissance de la pénibilité des conditions de travail et de vie au travail.

NOM :
PRÉNOM :
QUALITÉ :
ADRESSE / MAIL :
SIGNATURE :

Cette pétition sera remise à François Hollande, Président de la République

Transmettez vos signatures de soutien :
- par courrier postal : CGT-Archives 56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
- par mail : cgt.archives@culture.gouv.fr
- fax : 01 40 27 63 66

Paris, le 9 janvier 2017

Figurent notamment parmi les premiers signataires :
Serge KLARSFELD, historien, avocat ; Beate KLARSFELD ; Jacques REVEL, historien, directeur d'études émérite, ancien président de l’EHESS ; Maurice GODELIER, directeur d’études, EHESS, médaille d’or du CNRS ; Arlette FARGE, historienne, directrice de recherche au CNRS ; Etienne BALIBAR, professeur émérite, Université de Paris-Ouest, Anniversary chair in MEP, Kingston University London (R.-U.) ; Jean-Jacques MARIE, historien ; Marianne BASTID-BRUGUIÈRE, historienne, membre de l’Institut ; Philippe NOZIERES, membre de l’Institut, professeur honoraire au Collège de France ; Robert DESCIMON, directeur d’études EHESS ; Michael LÖWY, directeur de recherches émérite au CNRS ; Michel DREYFUS, directeur de recherche, CNRS ; Jean NICOLAS, historien, professeur émérite, Université Paris 7 ; Lucette VALENSI, directrice d’études à l’EPHE ; Christiane KLAPISCH-ZUBER, directrice d’études honoraire à l’EHESS ; Natacha COQUERY, professeure, Université Lumière – Lyon 2 ; Jean SALEM, professeur, Université Paris 1 ; Serge CHASSAGNE, professeur émérite, membre de la commission supérieure du notariat ; Marie-Clotilde HUBERT, professeur honoraire à l’École des Chartes ; William M. REDDY, membre de l’American Academy of Arts and Sciences, historien, Duke University (USA) ; José GOTOVITCH, membre émérite de l’Académie Royale de Belgique, professeur honoraire, Université Libre de Bruxelles ; Jerrold SEIGEL, historien, professeur émérite, Université de New York (USA) ; Mark TRAUGOTT, professeur émérite, Université de Californie (USA) ; Didier MÉHU, professeur d’histoire et d’histoire de l’art du Moyen Âge, Université Laval – Québec (Canada) ; Edward WELCH, professeur, Université d’Aberdeen (R.-U.) ; Mehdi CHAREF, cinéaste ; Marie George BUFFET, députée de Seine-Saint-Denis ; Jean-Jacques CANDELIER, député du Nord…

Paris - Archives nationales

                                                  Archives départementales d'Evreux

                                        Archives départementales d'Evreux - Art Déco

                                                  Archives départementales de Rouen
                                                               Pôle culturel Grammont

Comment des tonnes d’archives partent au pilon chaque année à Marseille.

(…) Que garde-t-on, que jette-t-on ? Des archivistes nous ont ouvert leurs réserves.

 

(…) La décision ancienne de ne conserver les registres d’écrou de prison que pour les années en 5 prive à tout jamais les historiens de la guerre d’Algérie (1954 à 1962) qui ne disposent sur cet aspect que de l’année 1955.

Graph 
Paris
Fontaine de Jouvence
 
La fontaine de Jouvence, aussi appelée fontaine de Vie ou fontaine d'Immortalité, est un symbole d'immortalité ou de perpétuel rajeunissement.
 
-----------------
Parlement. Les députés prêts à verrouiller l’accès aux archives.

L’Assemblée nationale s’est penchée en commission sur un article restreignant l’accès à de nombreux documents « secret-défense ». Une disposition vivement critiquée par la gauche et des collectifs d’historiens et de citoyens.

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>