Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 26 avril, débat sur "Ecologie et climat" à la Maison du Peuple du 8e à Marseille

Publié le par bmasson-blogpolitique

Avec Luc Foulquier, ingénieur, chercheur en écologie et membre de la commission nationale écologique du PCF.

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Concours « mai 68 » organisé par la fédération du PCF 13

Publié le par bmasson-blogpolitique

Concours « mai 68 » organisé par la fédération du PCF 13

Il ne reste plus que 8 jours pour s'inscrire.
 

 

Partager cet article
Repost0

Mes dessins - L'armée recrute pour l'école du futur

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Les effectifs scolaires d'encadrement vont doubler dans l'avenir.
L'école capitaliste prépare le reclassement des soldats dans l'enseignement.

Etats-Unis : nouvelle mobilisation lycéenne au 19e anniversaire du massacre de Columbine.

Des milliers de lycéens ont manifesté, vendredi 20 avril, à travers les Etats-Unis pour marquer le 19e anniversaire de la fusillade de Columbine, dans le Colorado, où deux lycéens avaient tué 12 élèves et un professeur avant de se donner la mort.

"This is America" by Childish Gambino

Célestin Freinet est un pédagogue qui a connu la première Guerre Mondiale, et qui en est revenu diminué. Il réfléchit et il développe avec l'aide de sa femme Élise Freinet, et en collaboration avec un réseau d'instituteurs, toute une série de techniques pédagogiques basée sur l'expression libre des enfants: texte libre, dessin libre, correspondance interscolaire, imprimerie et journal scolaire, enquêtes, réunion de coopérative, etc.
Un autre groupe concurrent est le GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle).

C'est d'apprendre qui est sacré!
Nancy

 

 

Bande annonce du film de Delphine Pinson "C'est d'apprendre, qui est sacré - Dans les premiers pas d'une classe Freinet". Sortie en DVD en janvier 2016.

Publié dans mes peintures

Partager cet article
Repost0

JoeyStarr - Fête de l'Humanité

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

JoeyStarr

Avec Philippe Manœuvre

Mauvaise réputation.

Editions Flammarion 2006

 

Alors, moi, à la lecture de ce livre que je viens juste de refermer, j’en étais restée à l’amour et à la confiance que portait JoeyStarr à son manager Seb Farran. Page 262, il explique que pour réaliser des clips, Seb a conseillé à JoeyStarr d’écrire sur papier toutes ses idées pour le groupe Raggasonic. Seb propose le scénario à la maison de disques qui l’approuve.

Je vois à la lecture d’un article qu’il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts et que maintenant, JoeyStarr accuse ce Seb de l’avoir volé…

 

« JoeyStarr se lâche encore sur Sébastien Farran, le manager de Johnny Hallyday.

Accusé d’abus de confiance, faux en écriture et vol, Sébastien Farran s'est donc retrouvé en garde à vue. »

« Selon Le Point, Sébas­tien Farran est en garde à vue après une plainte dépo­­sée par Joey Starr, leader du groupe Suprême NTM. »

 

Que disait-il de lui, dix ans auparavant ? Et bien tout et son contraire. Venu de rien, il veut tout. N’ayant rien, il aura tout. Ne sachant rien, il découvrira tout. Il a un égo sur dimensionné et ne manque pas de culot. Il s’en défend, mais il regarde « les mecs d’en bas » (p 274), il s’admire mégalomaniaquement , « nous étions très forts, les autres n’étaient pas bons » (p 264),  il provoque tout le monde, Chabat le renomme Nicklapolis dans Mission Cléopâtre en 2002, il s’imagine « militant » après les émeutes de 2005. Il n’a pas cherché à changer le système mais à en profiter. Il revendique de savoir écrire. Bon, les enseignants qui ont eu affaire à sa rébellion ont fait leur boulot ! Chapeau les collègues… Ambitieux, il va s’élever grâce au hip-hop. C’est la manière de se faire de l’argent dans les années 1980. Le monde musical et le star system utilisent cette manne. Ils n’ont aucune raison de ne pas profiter de lui.

Il raconte tout avec beaucoup d’impudeur. Ca ne l’en rend pas plus sympathique. Au bout de 180 pages, j’ai compté à la louche le nombre de pages qui parlent de violence, de vols, de baston et de drogue. Allez, environ 50 pages font l’apologie de cette violence. Soit un tiers, et c’est un minimum.

D’où vient-il ? D’un père hyper macho de la banlieue parisienne qui a éloigné sa mère puis qui a cherché à séduire toutes les GazL de son quartier environnant. Pas tendre le papa. Mais il aime son fils et en veut pour lui. Pourtant, le pitchoune erre ailleurs que chez lui. Il dort dans le métro, parfois chez des potes, rarement chez une copine.

C’est par la danse à Milan qu’il gagne ses premiers billets. Il rentre en France, mineur, avec 500 000 F en liquide. Il a un compte en drogues important. Pour en obtenir il deale, puis il danse, puis il chante. Il aime se shooter à tout, même s’il en connaît les dangers. Il évoque le « suicide » (p 89) et souhaite « s’arrêter de penser » (p 90)  mais garde en mémoire les fatales « sensations » (p 94).

Il s’improvise « voyou-pour-tromper-l’ennui » et n’hésite pas à citer Antonin Artaud avec son « combattant de l’ennui » (p 142).

Il s’entoure de pitbulls qui lui attireront des ennuis (p 135). Puis d’un singe*. Puis d’armes à feu.

 

*

Tag

Densoner

Le singe tagueur

"Catch me if you can.

Attrape-moi si tu peux."

 

 

Monsieur « No limit » a de l’humour. Ce qui l’aidera à sortir de prison ? L’argent et le début de sa notoriété.

Les concerts de NTM se déroulent dans une ambiance apocalyptique de guerre avec des bagarres avant-pendant-après, accompagnées de jets de bombes lacrymo. Les femmes fuient le spectacle. Trop dangereux.

Il est le roi de la mauvaise foi. Il tape sa copine, mais il se pose en victime. « J’ai un truc inexplicable de ce côté-là, » (p 213). « Elle avait poussé tous les boutons d’un accroc à cran, » (p 214). « Janice est allée faire sa pleureuse à la télé dans un tas d’émissions de femmes battues, » (p 214).  Il termine par la « honte immense » qu’il connaît à dormir en prison « à cause d’elle » ! (p 217).

Pour terminer cette partie de sa vie, il se définit lui-même comme quelqu’un « qui a appris à se tempérer » (p 142)…

 

 

 

NTM à la fête de l’Humanité en septembre 2018.

Le Bouchon Lyonnais à la fête de l'Humanité 2018

 

Les formules 

---------------


 
Popopop  de NTM devient:
"Pop-up, pop--up"  qui se transforme en
"hope hope hope" (espoir, espoir, espoir)
ou en "dop dop dop" (shampoing, shampoing, shampoing).
 
------------
 
 
 
1995
« POPOPOP »
NTM

----------

NDLR: Joey Starr serait-il la victime des "vilaines femmes agresseuses"? Vous y croyez, vous?

JoeyStarr violent envers ses compagnes ? Il répond.

 

Connu également pour son caractère bien trempé, ses mésaventures avec les femmes ont ainsi bien souvent défrayé la chronique. En effet, comme l'a indiqué Libération le 13 février 2009, l'ancien complice de Kool Shen a été condamné à trois mois de prison ferme et 2.000 euros d’amende pour des coups portés à son ancienne compagne. Une condamnation relativement lourde, qui, à l'époque, est la treizième au casier judiciaire du héros de la série Le Remplaçant

10 21

 

Joey Starr condamné à 3 mois ferme pour violences conjugales.

(…) Didier Morville, alias Joey Starr, a été condamné à trois mois de prison ferme et 2.000 euros d’amende pour des coups portés à son ancienne compagne.

Cette condamnation, relativement lourde, est la treizième au casier judiciaire de l'artiste, aujourd'hui âgé de 41 ans, et la quatrième pour violences. Il a notamment été condamné pour avoir agressé une hôtesse de l'air ou encore pour avoir violemment frappé un singe devant les caméras de M6.

(…) D'après lui, son ex-concubine serait alors devenue hystérique.

 

 

Joey Starr lance un magazine à base de "popopomme" de terre. 

A girl has non name.

----------------

Publié dans musique

Partager cet article
Repost0

"Debout", le livre de Rose McGowan qui accuse Hollywood

Publié le par bmasson-blogpolitique

Debout

De Rose McGowan

«  Au cours de ma vie, j’ai fui une secte toxique pour mieux tomber dans une autre, la plus puissante de toutes  : Hollywood. »

Rose McGowan est une survivante.
Repérée dans la rue après des années d’errance puis propulsée au rang de star, elle est rattrapée par le rouleau compresseur d’un système intrinsèquement sexiste et violent. À chaque rôle, chaque apparition publique, chaque couverture de magazine, elle est marketée comme un produit destiné à faire vendre. Devenue le rouage d’une machine qui engrange des milliards de dollars chaque année, elle a le sentiment qu’on lui pirate son identité.
Hollywood attendait de Rose qu’elle soit docile. Au lieu de cela, elle s’est rebellée*. Et elle a parlé.
DEBOUT est une autobiographie qui se lit comme un manifeste. Le récit cru, sincère et poignant d’une activiste déterminée à dévoiler la vérité sur l’industrie de l'Entertainment.

Tag  

Arles 

Mon pote est un rebelle

 

"Debout", le livre de Rose McGowan qui accuse Hollywood.

Rose accuse Ben Affleck

"Je titube hors de l’hôtel, toujours en état de choc (...). On m’emmène tout de suite après à une séance photo où m’attend l’acteur avec qui je partage l’affiche de Phantoms (NDLR : Ben Affleck). Je tremble, mes yeux sont remplis de larmes ; quand je confie à mon partenaire d’où je sors, il me dit : "Bordel de merde. Je lui ai dit d’arrêter ça."

Harvey Weinstein a tenté de contacter Rose McGowan après ses accusations.

Selon l'actrice, la dernière tentative de prise de contact du producteur remonterait au mois dernier. "Quelqu'un qui travaillait avec lui, qui le représentait, m'a contactée en son nom. J'en tremblais, c'était un nouveau coup". 

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/40482/Les-stars-denoncent-Harvey-Weinstein/article/detail/3416254/2018/04/26/Harvey-Weinstein-a-tente-de-contacter-Rose-McGowan-apres-ses-accusations.dhtml

 

La femme fleur

La rose est mortelle

Collage

Arles

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

1er mai - Pour une Europe sociale

Publié le par bmasson-blogpolitique

1st May, the International Workers Day, is not just a day to remember the past century’s achievements of the worker’s movement. More than 130 years after the workers' revolt in Chicago, the struggle for labor rights and social justice remain always up to date. For us, organizations and personalities of the Marseille European Forum, 1st May is an opportunity to demand a radical change of European policies towards building a Social Europe. 

 

Neoliberal policies extensively try to diminish workers' conquests by reducing pay, deteriorating working conditions, weakening collective bargaining and limiting workers' and trade union rights. Neoliberal market reforms characterized by more flexibility in the interest of the employers, less workers' protection and weakening the trade unions have been carried out.  

 

We, as progressive and ecological forces from all around Europe, support the struggle of the working people and the unions against the neoliberal attacks, striving for a better future. 

 

The adopted European Pillar of Social Rights by the EU is an acknowledgment that something has to be done but it's by far not sufficient. At least a binding Social Protocol granting fundamental social rights is needed. Social dumping has to be ended. Quality employment is necessary not just minimum standards. Collective bargaining has to be promoted and strengthened in order to increase wages and to improve working and living conditions. 

 

Building a Social Europe requires that the current austerity policies have to be ended and  replaced by  an economic policy focusing on public investments for a sustainable growth and quality jobs, by policies supporting the peoples’ right in every aspect of the everyday life. 

 

We will be present at the activities and demonstrations of 1 May 2018. We invite the trade union representatives to participate actively in the next European Progressive Forum to be held from 9 to 11 November 2018 in Spain.

 

 

 

 

 

 

 

Pour une Europe sociale

 

Le 1er mai, la Journée Internationale des Travailleurs, n'est pas seulement un jour pour se souvenir des accomplissements du mouvement ouvrier du siècle dernier. Plus de 130 après la révolte ouvrière à Chicago, la lutte pour les droits du travail et la justice sociale reste toujours d'actualité. Pour nous, organisations et personnalités du Forum Européen de Marseille, le 1er mai est l'occasion d'exiger un changement radical des politiques européennes vers la construction d'une Europe Sociale. 

 

Les politiques néolibérales tentent en manière extensive d'affaiblir les conquêtes des travailleurs en réduisant les salaires, détériorant les conditions du travail, affaiblissant la négociation collective et limitant des droits syndicaux et des travailleurs. Des réformes du marché du travail néolibérales caractérisées par plus de flexibilité dans l'intérêt du patronat, moins de protection des travailleurs et par l'affaiblissement des syndicats ont été mis en place.  

 

Nous, en tant que des forces progressistes et écologistes de toute l'Europe, soutenons la lutte des travailleurs et des syndicats contre les attaques néolibérales, aspirant à un avenir meilleur.   

 

 Le socle européen des droits sociaux adopté par l’UE est une reconnaissance que quelque chose doit être fait mais c'est bien insuffisant. Au moins, un protocole social de façon ferme garantissant des droits sociaux fondamentaux est nécessaire. Le dumping social doit être terminé. Il faut des emplois de qualité et pas seulement des normes minimales. Les négociations sur la convention collective doivent être encouragées et renforcées afin d'augmenter les salaires et d'améliorer les conditions de travail et de vie. 

 

Construire une Europe sociale exige que les politiques d'austérité actuelles soient abandonnées et remplacées par une politique économique axée sur les investissements publics pour une croissance durable et des emplois de qualité, par des politiques soutenant le droit des peuples dans tous les aspects de la vie quotidienne. 

 

Nous serons présents aux activités et manifestations du 1er mai 2018. Nous invitons les représentants syndicaux à participer activement au prochain Forum Européen progressiste, qui aura lieu du 9 au 11 novembre 2018 en Espagne.

Philippe Lamberts, né en 1963 à Bruxelles, est un homme politique belge, membre du parti écologiste Ecolo et député européen. Il est ingénieur civil en mathématiques appliquées diplômé de l'École polytechnique de Louvain.

 

J'interpellais Emmanuel Macron au Parlement européen lors de la session plénière d'avril 2018. Si ses ambitions pour l'Union européenne rejoignent en de nombreux points nos combats de longue date, nous attendons de lui qu'il joigne les actes à la parole. Et les actes de M. Macron en France racontent une toute autre histoire, qui met à mal la devise française : liberté, égalité, fraternité.

Où est la LIBERTE, lorsque vos citoyens peuvent être surveillés, assignés à résidence ou perquisitionnés, sur de simples soupçons de la police ?

Où est l’ÉGALITÉ, quand toujours plus de précarité aux travailleurs alors qu’en même temps, vous faites des cadeaux fiscaux aux plus riches ?

Où est la FRATERNITÉ quand votre police lacère tentes et sacs de couchage de migrants ? Rappelez-vous : il y a quelques mois, M. Macron parlait des « gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien ». Je lui ai rappelé fortement que pour nous, le projet européen consiste justement à ce que plus jamais, nulle part sur notre continent, aucune femme, aucun homme ne puisse être considéré comme « rien », ni se penser comme « rien ».

 

Eric Boquet (PCF)

 

 

 

« Monsieur Darmanin, il n'y a pas "trop d'aides sociales" en France, il y a trop d'inégalités, de chômage, d'injustices et de pauvreté. C'est la répartition de la richesse créée qui manque surtout dans le pays ! »

 

 

 

Alain Bruneel (PCF) :

 

 

 

« D’accord avec G Darmanin : le gouvernement doit arrêter les aides sociales aux plus riches : suppression de l’ISF, PFU, fin de l’exit taxe, CICE qui subventionne les dividendes, etc... ça fait bien trop d’aides pour des grandes fortunes qui n’en ont pas besoin."

 

Financement de l’assurance-chômage : la droite vole à la rescousse du PCF .

« Dans ce que dit Pierre Dharréville, il y a des choses qui sont exactes, il y a des interrogations qu’il a raison de porter, a estimé M. Cherpion. A partir  du moment où on passe à la solidarité nationale (…) et que, dans le même temps, vous entendez le ministre des comptes publics dire : “on dépense trop au niveau de la solidarité nationale”, je comprends qu’il y ait des craintes qui émergent. »

 

Encore des histoires d’hommes, sans les femmes!

Déconnomiquement vôtres.

(…) Le thème est intéressant ; dommage que si peu de femmes soient invitées à en parler : deux seulement sur les 14 invités…

Hubert Wulfranc:

Un logement n'est pas laissé à l'appréciation d'une mobilité imaginaire.

 

Assemblée nationale. La Constitution selon Emmanuel Macron tancée par l’opposition.

(…) Une tentative de « monarchisation » fustigée à gauche comme à droite.

(…) « L’antiparlementarisme est un poison, un poison mortel qui fait peu à peu mourir les démocraties », a prévenu l’élu UDI, (Yves Jego).

Après le discours du Président de la République devant le parlement réuni en congrès, Pierre Dharréville interroge le gouvernement sur sa politique sociale en pointant les incohérences entre les discours et les actes. "Depuis un an, vous avez produit de nombreux dégâts dans la vie quotidienne des salariés, des retraités, des personnes privées d’emploi, des jeunes… Votre République, c’est celle des premiers de cordée, des inégalités, d’une aristocratie à laquelle le système reconnaît du mérite ; c’est tellement peu la République, au fond !"

 

 

"Monsieur le Premier ministre, le présidentialisme étend autant qu’il le peut son ombre sur la République, et ce n’est pas l’idée que nous nous faisons d’une République démocratique. Hier, nous avons pu entendre le Président défendre obstinément votre action et détailler votre feuille de route, et ce n’est pas l’idée que l’on peut se faire d’une République sociale.

Depuis un an, vous avez produit de nombreux dégâts dans la vie quotidienne des salariés, des retraités, des personnes privées d’emploi, des jeunes… Votre République, c’est celle des premiers de cordée, des inégalités, d’une aristocratie à laquelle le système reconnaît du mérite ; c’est tellement peu la République, au fond. Il n’y aura pas de gâteau pour tout le monde, nous dit-on, pendant que quelques-uns s’en mettent plein la serviette. Cette vieille histoire de gâteau que l’on ne pourrait pas partager manque de respect à celles et ceux dont le travail crée la richesse.

Vous essayez de vendre votre politique en vous payant de mots, de mots contraires, de mots déguisés. Expliquez-nous : comment allez-vous améliorer le maillage des services publics en mettant à genoux les communes, en réduisant toujours plus les moyens de l’État, en supprimant massivement, à Bercy et aux douanes, des effectifs qui rapportent plus qu’ils ne coûtent ? Comment allez-vous répondre à la crise de l’hôpital public ou au défi de la perte d’autonomie tout en consacrant 40 milliards d’euros aux grandes entreprises en 2019 via le CICE, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, et les allégements de cotisations sociales patronales ? Comment allez-vous lutter contre les inégalités en défendant joyeusement le capitalisme, en sapant les fondements de la Sécu, en attaquant les aides sociales, en privatisant des services publics, en appliquant les recettes libérales qui donnent le pouvoir au marché et consacrent l’impuissance publique ? (Applaudissements sur les bancs des groupes GDR, FI et NG.)"

Accès aux biens : eau, air, alimentation.

Démocratie et création d'un droit de pétition

 

 

Droit de vote aux résidents étrangers

 

La République sert l'intérêt supérieur de l'enfant

 

Philippe Martinez : « Le gâteau à partager existe ».

(…) « Je suis convaincu que le gouvernement est intervenu pour que la négociation s’arrête à Air France car ça lui est insupportable qu’on puisse évoquer une augmentation des salaires ».

(…) Il (Emmanuel Macron)  nous a expliqué qu’il avait été un peu brutal, ce sont ses propos, dans la mise en œuvre d’un certain nombre de ses promesses durant la première année de mandat. Il a reconnu qu’il n’avait pas pris assez le temps de prendre l’avis des syndicats. Ce sont des mots.

L’indemnisation chômage des cadres dans le viseur du gouvernement ?

 

Une réduction de la durée et du plafond de l’allocation chômage des cadres pourrait être au menu des négociations avec les partenaires sociaux en septembre, d’après des révélations de L’Opinion, publiées mercredi 1er août.

(…) Le gouvernement pourrait mettre la révision des règles encadrant l’indemnisation chômage des cadres au menu des négociations sur l’assurance-chômage qui doivent débuter en septembre.

 

https://www.msn.com/fr-fr/finance/epargne-et-investissement/l’indemnisation-chômage-des-cadres-dans-le-viseur-du-gouvernement/ar-BBLmNRG?ocid=spartandhp

 

 

 

1er mai 2019

CGT

"En mai, fais ce qu'il te plaît"... mais  n'oublie pas de manifester!

 

1er mai à Paris: Philippe Martinez (CGT) contraint de quitter la manifestation parisienne à cause des "black blocs".

Source AFP

 


 1er mai en Espagne

 

Le 1er mai et les chômeurs

 

 

1er mai

Histoire

 

 

 

Fête du 1er mai

"Ca fait mal!"

 

 

La police a des lanceurs de balles muguet 

1er mai 

 

 

La police a des matraques muguet.

1er mai

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Conférence avec Tony Ferri le 19 avril 2018 à Aix en Provence

Publié le par bmasson-blogpolitique

L'Université populaire du pays d'Aix organise

le 19 avril 2018

à 19

salle A. Lunel

à la cité du livre

une conférence avec Tony Ferri

 

sur la compulsion de punir,

l'hypersurveillance

et l'enfermement en milieu carcéral.

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Leonardo Hernandez à Arles - Pro corrida à Nîmes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Corrida de rejon à Arles, 2018

Youtube

La vidéo sur Leonardo Hernandez a été supprimée.

08 21

--------------

A la place, j'ai refait cette vidéo de Leonardo Hernandez à cheval:

Leonardo Hernandez figure parmi le top 4 des rejoneadors depuis plusieurs temporadas. 

Né le 11 décembre 1987 à Badajoz.

2 août 2003 : Début en corrida de rejon aux Arènes de Castiblanco.

Toros de Fernandez Silva.

4 oreilles, 1 queue.

Saison 2004 : 21 corridas, 43 oreilles, 3 queues.

Pas de course en France.

Saison 2005 : 42 corridas, 81 oreilles, 8 queues.

4 corridas en France (Soustons, les Saintes Maries de la mer, Istres et Palavas)

------------

Pour organiser la prochaine Feria de Nîmes, la responsable d'une association anti-corrida a été invitée. Le journal Libération a mené une campagne anti corrida le samedi 5 mai. Les anti corrida ouvrent les fronts. Ils sont maintenant animalistes et vegans. Le statut juridique de la tauromachie a été conforté en France.

Publié dans tauromachie

Partager cet article
Repost0

La femme à hommes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Et non pas "l'homme à femmes"....

 

 

Publié dans mes peintures

Partager cet article
Repost0

Mes dessins - Cathédrales du Moyen-Age

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

 

 

Publié dans mes peintures

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>