Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Moi serial killer » de Stéphane Bourgoin.

Publié le par bmasson-blogpolitique

« Moi serial killer »

Les terrifiantes confessions de 12 tueurs en série.

Stéphane Bourgoin.

Editions Bernard Grasset – 2017.

 

 

Avertissement : c’est le genre de livre à lire à petite dose, avec de longues pauses entre deux passages, pour digérer et mettre à distance ces récits de tueurs.

 

L’auteur cite dans ce livre des vidéos qui existent encore sur Internet.

La curiosité n’étant pas un vilain défaut, je suis allée les rechercher.

 

Carl Panzram : L'esprit de haine et la vengeance – 2011.

 

Criminel de longue date et tueur en série, Carl Panzram se lie d'amitié avec Henry Lesser, un jeune gardien de prison à la prison de Washington DC en 1928.

Après avoir entendu parler de la torture de Panzram, Lesser envoie un dollar à Panzram et convainc le tueur d'écrire son autobiographie tout en lui fournissant secrètement un crayon. et papier.

Panzram écrit plus de 40 000 mots documentant toute sa vie d'incarcération, de torture, de viol et de meurtre.

Des images des papiers manuscrits de Panzram, du pénitencier de Leavenworth, de la prison Clinton et de l'établissement correctionnel pour jeunes Red Wing, ainsi qu'une interview exclusive avec le gardien de prison de Panzram, Henry Lesser, sont incluses. John DiMaggio, Bender de Fox's Futurama, fournit la voix de Carl Panzram.

 

De John Borowski, réalisateur primé de H.H. Holmes et Albert Fish.

Killer, A Journal Of Murder Trailer 1996
Director: Tim Metcalf
Starring: Ellen Greene, James Woods, Robert Burke, Robert Sean Leonard, Steve Forrest, Cara Buono
Official Content From Republic Pictures Home Video
 
The shocking, true story of two men, one sworn to uphold the American System of Justice, and the other, a brutal by-product of that same system.
 
L’histoire choquante et vraie de deux hommes, l’un juré de défendre le système de justice américain, et l’autre, un sous-produit brutal de ce même système.
 
-------------
 
Page 9 et 10 :
 

80%des homicides ont lieu en famille. C’est l’endroit le plus dangereux.

 

------------

Killer Art by Serial Killer Danny Rolling
 

Après son décès, des peintures de Danny Rolling sont vendues sur le net (p 208) !

The Gainesville Ripper

 

La Première s’est déroulée à Gainnesville, au grand dam des familles des victimes (p 208).

 

-------------

 

Page 116 :

« La folie à deux » :

 

Ian Brady et Myra Hindley.

 

Les meurtres de la lande sont une affaire criminelle britannique des années 1960. De juillet 1963 à octobre 1965, Ian Brady et Myra Hindley assassinent cinq enfants et adolescents âgés de 10 à 17 ans. En octobre 1965, la police découvre un corps dans la maison du couple, mais n'arrête que Brady. Quelques jours plus tard, la police arrête Hindley pour complicité. 

 

Paul Bernardo et Karla Homolka.

 

Les crimes du tueur et violeur en série Paul Bernardo et de sa femme Karla Homolka en particulier les meurtres à caractère sexuel des adolescentes Leslie Mahaffy et Kristen French, dans les années 1990 font partie des dossiers les plus horrifiants et les plus controversés de lhistoire du Canada.

 

Fred et Rosemary West.

 

Frederick Walter Stephen "Fred" West est un tueur en série britannique. Il fut suspecté du meurtre d'une douzaine d'adolescentes et de jeunes femmes, assassinées entre 1967 et 1987, dans ses maisons du 25 Midland Road et 25 Cromwell Street à Gloucester. Il se donne la mort par pendaison dans sa cellule avant son procès.

Ils sont surnommés le couple le plus meurtrier au monde. Le 25, Cromwell Street héritera d'ailleurs du doux surnom de « maison de l'horreur ».

 

Michel Fourniret et Monique Olivier.

 

Michel Fourniret, né le 4 avril 1942 à Sedan et mort le 10 mai 2021 à Paris, est un violeur, pédocriminel et tueur en série français auteur de crimes commis principalement sur des jeunes filles en France et en Belgique.

Le pacte criminel est scellé. Le couple se rencontre pour la première fois lors d'une permission de Michel Fourniret, du 12 au 14 septembre 1987, avant un bref retour du prisonnier dans sa cellule. 

 

J’ai trouvé sur Internet :

 

Les sœurs Papin

 

Christine Papin (8 mars 1905 - 18 mai 1937) et Léa Papin (15 septembre 1911 - 24 juillet 2001), plus connues sous le nom des sœurs Papin, sont deux employées de maison ayant commis un double meurtre sur leurs patronnes le 2 février 1933 au Mans

 

Charles Starkweather et Caril Ann Fugate

 

Charlene et Gerald Gallego 

 

Gwendolyn Graham et Catherine May Wood

 

Raymond Fernader et Martha Beck

 

Ray et Faye Copeland 

 

Bonnie Parker et Clyde Barrow

 

Page 117 - Les morts au bagne :

Joseph Jacquiart meurt aux îles du Salut en 1917, à l’âge de 24 ans, 8 ans après son arrestation.

Joseph Vienney meurt à la colonie pénitentiaire des Eysses en 1915, à l’âge de 20 ans ; 6 ans après son arrestation.

 On ne survit pas vieux dans un bagne.

-------------

 

Elliot Rodger's Retribution – Le parfait misogyne.

Elliot Rodger's Retribution video:
psychopath leaves extensive digital trail after killing six

 

Vidéo Retribution d’Elliot Rodger:

un psychopathe quitte une vaste piste numérique après avoir tué six personnes.

Graph 

Paris 

Femme qui pleure. 

"Hurt 

Souffrance"

---------

Graph 
Paris Saint-Ouen 
"Car Paix dit Aime 
= carpe diem".
 

Carpe diem

Expression latine signifiant "profite de la vie"

-------

Graph

Paris Saint-Ouen

"Confiance: la meilleure des assurances".

NDLR: la preuve que non!

---------------

La jeune femme est l'objet de toutes les convoitises.

Mon montage.

 

-------

Notre recours contre le fichier Data Just devrait être rejeté par le conseil d’Etat, donnant le feu vert au gouvernement pour violer la loi et collecter d'innombrables données personnelles des justiciables.

La Quadrature du Net.

12 21

--------------------

Prison.

Un témoignage sur la froideur et l'humidité qui sévissent dans nos prisons françaises, en 2022.

------------

Publié dans mes poésies

Partager cet article
Repost0

Pornographie en question - 3

Publié le par bmasson-blogpolitique

Porno 

La zoophilie est vue par tous les adolescent-e-s.

Par Caroline Bréhat - Psychanalyste et autrice.
Jean-Marc Ben Kemoun - Pédopsychiatre.

"L'Humanité"

------------- 

 

À l'internat du CHU de Toulouse, une fresque jugée "pornographique" découverte.
Une dizaine de corps nus dans des positions lascives, une femme aux couettes blondes et tenue rose à quatre pattes, une autre qui écarte les jambes. C’est ce que représente une fresque, caricature du tableau La Liberté guidant le peuple, accrochée au mur de la cantine de l’internat de médecine de l’hôpital Purpan, qui dépend du CHU de Toulouse.
(…) Elle a été remarquée par une membre du collectif “Jeudi11-2” (un collectif d’usagers de l’internat créé en 2018), qui l’a signalée à Osez le Féminisme 31. Dans la foulée, le syndicat SUD du CHU de Toulouse a déposé une procédure d’alerte pour danger grave et imminent auprès de la direction de l’établissement vendredi 22 octobre. 
(…) Les internes interrogés par France Bleu ne semblent pas choqués par cette fresque, bien que la peinture représente des chefs de service et des médecins de leur hôpital.
(…) En 2018, l’association Jeudi11-2 avait déjà signalé une fresque jugée sexiste accrochée sur le mur de la salle de garde de l’hôpital. Elle avait été retirée après quelques jours.
Affaire du porno français : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
(…) Ces mises en examens constituent une étape fondamentale vers  la fin de l’impunité pour l’industrie pornocriminelle tout entière.
(…) Ce 28 octobre 2021, nous avons appris la mise en examen pour viols de quatre “acteurs”, dont “Tonio Love” et “Eddy Blackone”. Cela fait suite à la mise en examen de deux producteurs de Jacquie et Michel et de Dorcel en octobre 2020 ainsi que deux de leurs complices.
(…) La justice va se charger de leur rappeler la loi : le consentement ne s’achète pas avec un contrat ; tout acte sexuel commis par la contrainte, la violence, la menace ou la surprise est constitutif du crime de viol. 
(…) Le procès en France s’inscrit dans une dynamique mondiale de lutte contre les violences pornographiques. Ainsi, aux États-Unis, PornHub est attaqué pour diffusion de viols, de viols pédocriminels, de tortures, de violences sur des femmes et filles inconscientes… 
Scandale dans le porno amateur : «J’étais une poupée gonflable, plus un être humain».

L’enquête sur les agissements de Pascal OP, acteur et producteur de films X, dévoile les dessous violents et dégradants du porno amateur. Avec en première ligne des jeunes femmes fragiles prises au piège dont les témoignages sont saisissants.

Laure faisait les poubelles pour manger. Yasmina, abusée dans son enfance par le compagnon de sa grand-mère, « n’arrivait plus à dire non aux garçons ». Cynthia n’avait « pas de revenus, pas de permis de conduire », se trouvait « plutôt grosse » et soignait son mal-être en fumant du cannabis et en prenant de la cocaïne. Laurence, traînée de foyers en foyers dans sa jeunesse avec sa mère « bordeline », ne sait même plus « combien de beaux-pères (elle) a eus », était « à moins 2000 à la banque » et devait élever seule son fils de 8 ans… 

Article non en entier.

Soupçons de viol dans le porno : Quatre personnes mises en examen pour « traite des êtres humains ».
ENQUETE Parmi elles, Pascal OP, gérant de la plate-forme « French Bukkake », a été incarcéré après sa mis en examen pour « viols » et « proxénétisme »
•    Quatre personnes travaillant dans l’industrie du porno ont été mises en examen pour « viols », « proxénétisme » et « traite des êtres humains ».
•    Parmi elles figurent Pascal OP, célèbre pour avoir créé le site « French Bukkake », et le producteur Mat Hadix.
•    Ce coup de filet intervient alors qu’une enquête est toujours en cours sur les conditions de tournage des films diffusés sur la plateforme Jacquie et Michel.
 

Le mouvement #MeToo est-il en train de gagner l'industrie pornographique en France ?

(…) Aux policiers, ces femmes ont décrit la culture du viol qui règne sur les plateaux, la drogue et les pratiques sexuelles imposées et humiliantes. En tout, 30 actrices ont officiellement porté plainte.

(…) "Personne ne croyait ces femmes, ni la police, ni leurs collègues masculins", déplore l'avocate Marjolaine Vignola, qui représente deux victimes, lors d'une interview accordée à France 24.

(…) « Le consentement doit être renouvelé pendant l'acte sexuel."

(…) Mais cette charte est vivement critiquée par les organisations féministes qui la qualifient de "bidon".

(…) Aux États-Unis, l'acteur Ron Jeremy a été mis en examen en août pour 30 viols et agressions sexuelles. Il est actuellement incarcéré dans l'attente de son procès.

 

La cyberpédocriminalité internationale, un fléau qui s'est accentué depuis le début de la pandémie.
(…) Cela faisait vingt ans qu’un Malaisien de Bornéo utilisait internet et le dark web pour diffuser des images de viols et agressions sexuelles sur enfants. Avec plus de 1 000 contenus postés, il était considéré comme l’un des pédocriminels les plus recherchés au monde. Mais ce n’est qu’en 2019, grâce notamment à une image postée où l’on voyait en arrière-plan l'enseigne d'un restaurant qu’il a pu être identifié, arrêté, puis condamné.
(…)  Ainsi, l’année dernière, à la suite d'un article du New York Times dénonçant la présence de contenus pédopornographiques sur la plate-forme Porn Hub, celle-ci s'est vue menacée par d'autres entreprises : MasterCard et Visa. Ne souhaitant pas être rendues complices de cyberpédocriminalité, celles-ci ont donc assuré que leurs cartes bleues ne seraient plus autorisées pour payer sur Porn Hub ; la plate-forme a donc fait du ménage sur son site en supprimant 80% de ses vidéos. 

 

Les données de 65 millions d’utilisateurs d’un site pour adultes ont fuité.
(…) Le site spécialisé explique qu'un cluster de serveurs de la plateforme, qui compte au total 500 millions de visiteurs par mois, était en accès libre, profitant ainsi à des hackeurs mal intentionnés, jusqu'à la découverte de cette brèche le 5 novembre.
(…) Nul doute que ces révélations ne manqueront pas de générer certaines sueurs froides chez les utilisateurs.
Quand l'empire du porno vacille

En Amérique du Nord, l'industrie du porno est florissante. Au Canada, les tournages – généralement à petit budget – s’enchaînent et les vidéos se retrouvent ensuite sur des plateformes de streaming qui comptent parmi les sites web les plus visités au monde. Mais tous les films X ne sont pas produits de manière légale et un certain nombre de contenus sont publiés sans le consentement des personnes concernées. Dans certains cas, il s’agit même de viols ou de pédocriminalité. Une enquête de nos reporters François Rihouay, Fanny Chauvin et Loubna Anaki.

 

C’est un procès historique qui se prépare pour enfin obtenir justice pour toutes les victimes de pornocriminalité. Osez le Féminisme ! s’est portée partie civile au procès et luttera sans relâche contre l’industrie pornocriminelle

(…) Depuis notre premier signalement en février 2020, les procédures judiciaires se multiplient : En septembre 2020, une enquête préliminaire est ouverte pour viols et proxénétisme contre “Jacquie et Michel”. En octobre 2020, quatre pornocriminels sont mis en examen pour viols aggravés, proxénétisme et traite des êtres humains. Parmi ces quatre pornocriminels, on trouve Pascal OP que toute l’industrie pornographique connait bien pour les “bukkake” qu’il organisait (viols collectifs commis par 30 à 80 hommes contre une femme), ainsi que Mathieu Lauret, qui a collaboré et même représenté “Jacquie et Michel”, et qui est un producteur important de Dorcel. Ils sont actuellement en détention provisoire. Les deux autres hommes concernés étaient des rabatteurs, chargés de piéger des femmes en se faisant passer pour des jeunes femmes sur les réseaux sociaux pour ensuite amener leurs victimes aux lieux de tournage et les contraindre à des actes de violences et tortures. En octobre 2021, ce sont quatre “acteurs” qui sont mis en examen pour viols dans la même affaire. 

(…) Osez le Féminisme ! s’est portée partie civile au procès et apporte un soutien indéfectible aux victimes. Nous lutterons sans relâche contre toutes les violences pornocriminelles pour en finir l’industrie pornographique criminelle. L’impunité des pornocrates doit cesser !

------------

I started watching porn when I was like 11,” Eilish said...“I think it really destroyed my brain and I feel incredibly devastated that I was exposed to so much porn.” Children must be protected from porn exposure. Porn sites must implement age verification for access.

"J'ai commencé à regarder du porno quand j'avais 11 ans", a déclaré Eilish... "Je pense que
 cela  a vraiment détruit mon cerveau et je me sens incroyablement dévastée d'avoir été 
exposée à autant de porno."
Les enfants doivent être protégés de l'exposition à la pornographie. Les sites pornographiques 
doivent mettre en œuvre une vérification de l'âge pour y accéder.


---------------------------

La pornographie, zone de non-droit, ou l’histoire d’une érotisation de la torture des femmes.

Le Monde en 4 actes: “L’enquête tentaculaire qui fait trembler le porno français" Au « procès du porno », Les effronté-es vont se constituer partie civile!

------------------------
 

Un procès historique se prépare pour enfin obtenir justice pour toutes les victimes de pornocriminalité. Le Mouvement du Nid et Osez le Féminisme ! se sont portées partie civile au procès et lutteront sans relâche contre l’industrie pornocriminelle.

50/50 magazine.

-------------------
 

 

Par une ordonnance du 7 décembre 2021, le juge des référés du Tribunal administratif de Toulouse a donné suite à la requête en référé-liberté déposée par Osez le féminisme ! 31 en ordonnant au centre hospitalier de Toulouse de procéder à l’enlèvement des fresques à caractère pornographique se trouvant au sein du CHU de Purpan.

OLF 31 était engagée depuis fin octobre aux côtés du syndicat Sud Santé Sociaux pour exiger que la direction du CHU fasse retirer une fresque affichée dans le réfectoire de l’internat de médecine. 
Par la voix de leurs avocats, le CHU s’était positionné lors de l’audience pour la défense des fresques au prétexte de la liberté d’expression sous couvert de la tradition carabine. 
La pétition contre le machisme ambiant dans les internats de médecine que nous avions publié avait pourtant obtenu plus de 14 000 signatures. 
 
Nous avons appris mercredi 8 décembre que la fresque avait été retirée. 

Nous nous félicitons de cette décision judiciaire qui reconnaît que les fresques à caractère pornographique portent une atteinte grave à la dignité humaine. 
Néanmoins, nous regrettons que l’atteinte au principe d’égalité entre les femmes et les hommes n’ait pas été retenue par le Tribunal administratif pour justifier leur retrait. Le juge a ici très clairement fait le choix politique de ne pas mentionner le caractère sexiste des fresques, ainsi que le harcèlement d’ambiance qu’elles peuvent constituer. Nous espérions un peu plus de courage de sa part !

En effet, la pornographie avilissante et violente à l’encontre des femmes est misogyne car elle vient d’une tradition patriarcale. C’est bien la culture misogyne qui cherche à contrôler les corps et sexualités des femmes en glorifiant leur asservissement et leur déshumanisation dans la sexualité. Les conséquences sociales de figurer sur ces fresques pour les médecins sont différentes pour les hommes que pour les femmes. Les internes sont incité·es à subir en silence le harcèlement d’ambiance sous peine de sanctions sociales par leurs paires et sur leurs carrières. Alors qu’une étudiante sur 2 et un étudiant sur 10 ont subi des remarques sexistes au cours de leurs études et que 15% des étudiant·es ont été victime d’agression sexuelle, les fresques et les “traditions” carabines encouragent ces comportements en banalisant les violences sexuelles. 

Si le retrait de ces fresques est une victoire, elles ne sont pas un cas isolé. En effet, on en trouve dans de nombreux internats de France et, dès lors qu’un Tribunal reconnaît leurs atteintes graves à la dignité humaine, il en va de même pour l’ensemble de ces fresques. 

C’est la raison pour laquelle, fortes de l’ordonnance du Tribunal administratif de Toulouse, nous envoyons un courrier au Ministère des Solidarités et de la Santé pour demander à ce que soit publié une circulaire adressée à tous les centres hospitaliers de France exigeant le retrait des fresques carabines des différentes salles de gardes et internats. Les affichages sexistes n’ont plus leur place dans nos hôpitaux, ni nulle part ailleurs !

 

Osez le Féminisme !

 

---------------------

Fresque pornographique sur les murs du CHU de Toulouse.

Ca en dit long sur la vision de la femme.

Le syndicat Sud s'inquiète.

NDLR: évitez d'avoir affaire aux misogynes de l'hôpital...C'est plus facile à écrire qu'à faire!

------------

Pornographie.

Il est urgent d'interdire l'accès aux sites pornographiques aux mineur-e-s.

La perception de la sexualité est erronée.

Création de complexes.

Priorité à la performance et non aux sentiments et au plaisir partagé.

Focus sur l'aspect médical des organes génitaux.

Les Effrontées.

----------------

French bukkake.

Il y aura un procès pour dénoncer les tortures faites aux  femmes.

Plus de 50 victimes se portent partie civile.

Il est possible de contacte les Effrontées, si vous êtes victime.

Les Effrontées.

-----------

 

Du porno  à  l'hôpital de Bayonne pendant 20 mn.

News upday.

-------

Des internautes escroqués au moyen de fausses poursuites pour pédopornographie.
Les escrocs misent tout sur la panique, fort légitime, qui saisit leur victime à la réception d’un mail signé de la police. Depuis l’été 2020, une nouvelle forme de vols de données bancaires par mail a, en effet, fait son apparition sur les ordinateurs français : les escrocs, se faisant passer pour des membres des forces de l’ordre, informent leur victime qu’ils sont la cible de poursuites judiciaires pour des faits de pédopornographie et de pédophilie.
(…) Pour autant, rassure Le Parisien, ces arnaques sont assez faciles à détecter. Les mails sont souvent mal rédigés, contiennent des fautes d’orthographe et des incohérences sérieuses : par exemple, l’un d’entre eux est signé de la main de Didier Lallement, présenté comme un « commandant de brigade du département de la protection des mineurs » travaillant pour la gendarmerie, alors que ce dernier est à la tête de la préfecture de police de Paris.

“2 affaires judiciaires ont mis sur le devant de la scène les dessous problématiques voire criminels de l’industrie pornographique en France. Notre émission de ce soir se penche + particulièrement sur la dimension raciste de l’industrie du porno.”

Médiapart.

 

[À L'AIR LIBRE]

« La pornographie est un immense mensonge que la société a maintenant l’obligation de regarder en face ».

Lorraine Questiaux, avocate.

 

Un cochon à Bricquebec.

Mon hommage à "Balance ton porc".

-----------------

Osez le féminisme !, à travers la dénonciation de milliers de vidéos illégales dans 200 signalements sur le portail PHAROS, appelle le ministère de l’Intérieur à se saisir sérieusement du sujet des violences perpétrées et légitimées par le système pornocriminel. 

--------------------------

Vidéos pornographiques violentes : la contre-attaque de l'association Osez le féminisme contre les sites les plus visités en France.

(...) On peut y entrevoir des images qui mettent en scène des enfants, des viols ou des actes de tortures. 

(…) "Ce qu'on dénonce, c'est que la pornographie sert maintenant d'alibi, en quelque sorte, à énormément de crimes et de violences."

Alyssa Ahrabare  à franceinfo.

(…) Des infractions à peine cachées puisque les vidéos sont classées par catégories avec des noms parfois très explicites : inceste, prise de force, étouffement…

(…) L’association compte désormais laisser passer quinze jours puis vérifier si les vidéos signalées ont été supprimées avec, disent-elles, peu d’espoir que ce soit fait.

https://www.francetvinfo.fr/societe/pornographie/info-franceinfo-videos-pornographiques-violentes-la-contre-attaque-de-l-association-osez-le-feminisme-contre-les-sites-les-plus-visites-en-france_4927197.html#xtor=EPR-2-

-----------------------------------------

Lire aussi:

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Françoise Giroud - On ne peut être heureux tout le temps.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Françoise Giroud

On ne peut être heureux tout le temps.

Editions Fayard – 2001

 

C’est une vieille femme qui écrit. Françoise Giroud a quatre-vingt-trois ans, mais elle a toute sa tête (p 23). C’est en tombant sur une caisse de vieilles photos qu’elle va partir à la pêche dans ses souvenirs. Elle interroge pour savoir si la « féminité strictement biologique » a totalement disparu chez les femmes de 45-50 ans. NDLR : En existe-t-il une autre ? Je la et vous rassure, non, elle n’a pas disparu (p 166). Elle est surnommée « ménopause café » quand elle était ministre de la cause des femmes, sous Valéry Giscard d’Estaing (p 238).  Proche de la mort, elle se demande si ce n’est pas irrespectueux envers la vie que de vouloir supprimer la fin de vie (p 19)

 

Elle a eu une vie trépidante, rencontrant énormément de sommités mondiales et françaises :

- Steve Jobs à Pittsburg en 1983 (p34),

- Valéry Giscard d’Estaing à qui elle voue une adoration sans borne (p 238),

- Jean-Jacques Servan Schreiber, avec qui elle va diriger le journal « L’Express » (p 83),

- Jean-Paul Sartre quand il publie des textes dans l’Express à partir de 1958, dont « La Question » d’Henri Alleg, ce qui provoquera la saisie du journal (p 180),

- Charles de Gaulle, soutenu par les généraux d’Alger qui ont fait pression sur Coty pour qu’il le rappelle au pouvoir en 1958 (p 232),

- Marcel Dassault qui l’a aidée avec quelques chèques généreusement offerts,

- François Mitterrand pour qui elle a voté,

François Mitterrand aimait les ortolans.

Maurice Ulrich 

"L'Humanité"

 -------

- Henry Kissinger à Washington,

etc.

 

Elle a traversé plusieurs périodes de dépression. A 70 ans, elle perd son amoureux, Alex Grall, qui décède de maladie (p 251) ; Mais elle avait failli se suicider quand Jean-Jacques Servan Schreiber n’a plus voulu être son amant, après dix ans de relation amoureuse. Ils continueront de travailler ensemble pour l’Express (p 214). Elle parle du lithium que les Romains connaissaient déjà, sans le savoir, le buvant dans les eaux thermales (p 21).

 

Elle a démarré sa carrière professionnelle, en 1930, sur le film « La Grande Illusion » de Jean Renoir. Elle y était script girl, présentant le panneau de clap (p 43). Puis, elle a bien gagné sa vie en écrivant des dialogues de films (p 120). Elle se demande si, en 2001, il faut « coucher » pour faire du cinéma et répond avec optimisme que non (p 46). Le mouvement MeToo la contredira quelques années plus tard. Elle aimait, sans retour, Marc Allégret, à qui elle a fait une scène de jalousie. Elle s’est promis de ne jamais en refaire et a tenu promesse. Elle se demande si le père de Marc Allégret savait à qui il avait confié son jeune fils, André Gide étant connu pour son homosexualité (p 47). Mais grâce à Gide, elle a rencontré beaucoup de monde (p 51).

Elle a aussi connu Jacques Becker, le réalisateur de « Casque d’Or ». Elle le qualifie de « poète » (p 160-161). Elle adorait le cinéma américain, le trouvant bien supérieur au cinéma français. Je pense qu’elle confondait « Universel » et « Universal » (p 234).

 

Elle a travaillé à « France-Soir », y écrivant des articles féminins, puis à « Elle » (p 88). Elle explique qu’au journal « Le Monde », il n’y avait aucune femme à la rédaction, de même qu’au « Figaro », et aucune femme chef de service à « France-Soir » (p 142).  Elle constate la rivalité entre les hommes et les femmes journalistes et regrette que les femmes n’aient pas eu assez d’argent pour obtenir le pouvoir dans les grands journaux (p 143). Elle se souvient qu’au « New York Times », un superviseur relisait chaque article écrit par les journalistes, n’hésitant pas à demander des précisions ou à faire réécrire des passages (p 113). Elle a aimé passionnément son « travail à foison » et ne «pratiquait pas de loisirs à foison ». Elle ne comprenait pas que les salarié.e.s demandent des réductions de temps de travail (p 203). Elle croyait aux dons et disait que tout est « inné » (oh, que non, NDLR) (p 204). Elle aimait les mots. « J’en voudrais toujours plus, des ronds des carrés, des longs, des poignées de toutes les couleurs pour pouvoir y plonger la main » Elle me fait penser au jeu télévisuel « Motus », présenté par Thierry Beccaro. (p 253).

 

Quand elle fut ministre de la Culture, entre 1974 et 1978) n’ayant aucun diplôme autre que celui de sténodactylo, elle répondit à un de ses détracteurs qu’elle était une « Agrégée de la Vie » (p 121).

 

Elle considère que le « bon mariage » était le seul avenir d’une jeune fille, quand elle était jeune. C’était une cage pour y couver des œufs. Mais elle a vu sa mère désargentée et suppliante envers ses frères, pour tenter d’en obtenir un peu pour survivre (p 119). Du coup, elle a refusé la dépendance et la domination masculine (p 120). Elle constate qu’Emma Bovary a  ruiné son mari en robes pour conserver son amant (p 133). Entre les hommes et les femmes, elle plaide pour « créer une nouvelle relation humaine, la plus fondamentale » (p 144). Elle justifie la dureté du combat entre les hommes et les femmes ainsi : « Nous sommes les contemporaines d’une révolution sans précédent, qui ébranle les fondements de la société, de la famille, et on voudrait que ça se passe comme un changement de gouvernement ! » (p 168) Elle a eu deux enfants, un garçon et une fille. Le père n’a pas reconnu son aîné qui se tuera en faisant du ski hors-piste (p 230).

 

 

 Elle ne parle pas d’avortement pour elle-même, mais elle cite le cas de Jacques Derogy* qui « fut exclu du Parti communiste par Maurice Thorez parce qu’il l’avait défendu » (p 140). Dans Wikipédia, c’est écrit que c’est lui qui quitte le Parti communiste.

 

Elle évoque l’intersectionnalité. « Le monde se divise entre dominants et dominés, et seuls les dominants respirent. Les filles étaient alors doublement dominées, et les filles pauvres triplement » (p 69).

 

Quand elle a répondu d’un « La prostitution est une affaire d’hommes », elle a subi des remontrances des dirigeants et des hommes de son camp politique (p 170). Elle a constaté que quand on « sort la tête hors de l’eau, on entre dans un champ de bataille où il faut savoir tirer » (p 176).

 

Et pour terminer, elle défend l’idée « qu’il faut croire en soi pour ne pas être l’objet des autres » (p 277).

 

----------

 

*

Jacques Derogy, de son vrai nom Jacques Julien Weitzmann, né le 24 juillet 1925 à Neuilly-sur-Seine, mort le 30 octobre 1997 à Neuilly-sur-Seine, est un journaliste français, pionnier du journalisme d'investigation.

Si la loi répressive de 1920 est l’obstacle le plus saillant auquel les militants du MFPF s’attaquent, ils doivent aussi affronter la solide muraille des conditionnements moraux et culturels. Or leur influence sur l’évolution des mentalités est grande et paralysante. Au moment où se crée la Maternité heureuse, le Parti communiste français, le Conseil de l’ordre des médecins et l’Église catholique, trois groupes aussi importants que distincts, mettent tout ce qui est en leur pouvoir pour retarder la moindre avancée de la planification familiale et du contrôle des naissances en France. Leur détermination ne réussira cependant pas à les freiner : en quelques années, le MFPF parvient à imposer un état de fait.
Parmi les événements qui ont permis et même accéléré la naissance de la « Maternité heureuse », en 1956, on a vu le rôle joué par l’enquête du journaliste Jacques Derogy sur le Birth control. Or Jacques Derogy est alors un jeune militant actif du Parti communiste. C’est pourquoi, lorsque paraît son livre, « Des enfants malgré nous », qui regroupe l’ensemble de ses articles parus dans le journal Libération, il en adresse naturellement un exemplaire au secrétaire général du PCF. Et quand il rédige ce petit mot d’accompagnement, « avec le sentiment de contribuer modestement à la libération de la femme qui ne s’achèvera que dans le communisme », il n’a pas conscience de la réaction à venir du Parti. La réponse de Maurice Thorez est cinglante : il met en garde le jeune militant contre « une politique qui risque d’aboutir à la réduction et à la suppression des allocations familiales et des avantages arrachés par la classe ouvrière en faveur de la mère et de l’enfant ».

https://www.cairn.info/liberte-sexualites-feminisme--9782707144898-page-39.htm

« Des enfants malgré nous »

Paris,

Les Editions de Minuit, 1956, 254 p.

Plaidoyer en faveur de la liberté en matière de propagande contraceptive et de vente des produits contraceptifs. 

A lire ici :

Résumé :

"Qu'est-ce qui m'empêche d'aimer ma vie ? Voilà la question la plus dangereuse, mais aussi la plus constructive qu'on puisse se poser à certains moments de l'existence. La réponse peut vous conduire à faire tout valser, ou changer de métier et décider d'habiter seule avec votre chat, par exemple. Dans la vie, rien n'est jamais joué si l'on se refuse à subir, à être l'objet des autres.
Tant bien que mal, avec des succès, avec des échecs, je me suis gouvernée quasiment depuis l'âge tendre; j'ai connu de grandes douleurs, de grands malheurs- on ne peut pas être heureux tout le temps, de grandes amours, des honneurs aussi...En fait, ce sont les premières quarante années qui ont été les plus dures... Quarante, oui. C'est absurde de croire que l'on est heureux parce qu'on est jeune. L'élan vital, c'est superbe. Ca ne suffit pas à vous dire ce que l'on fait sur terre.
L'idée d'écrire ce livre m'est venue un jour où je pestais contre de petites infirmités de vieillesse et où j'ai laissé tomber un carton plein de photos. J'en ai accumulé en tous genres, avec les gens célèbres que j'ai interviewés dans quantité de circonstances de ma vie publique. Je me disposais à jeter tout cela et puis une photo décolorée, une Polaroïd m'a accroché l'oeil. Elle fixait un moment que j'avais complètement oublié et qui résonnait avec le présent. J'ai pensé que j'allais m'en emparer et, à partir de là, voyager dans le passé en zigzags, au gré des photos qui me tomberaient sous la main.
C'est une façon très peu orthodoxe de construire, mais elle est plus proche de la mémoire que ne le sont... les mémoires ! "

 

"Old lives matter" 

"Les vieilles et les vieux comptent aussi."

----------------------

The old ones.

Les vieilles.

 

Oakland-based artist Jon Carling's work has been described as imperfectly precise, and otherworldly. Childhood imagination haunts his drawings.

Le travail de l'artiste basé à Oakland, Jon Carling, a été décrit comme imparfaitement
 précis et d'un autre monde. L'imaginaire de l'enfance hante ses dessins

Scratchy black and white drawings and the ink meanderings of artist Jon Carling have always caught our eye.

Les dessins éraflés en noir et blanc et les méandres à l'encre de l'artiste Jon Carling ont 
toujours attiré notre attention.

 ---------

Féminisme. "Partout où l'homme a dégradé la femme, il s'est dégradé lui-même".

Charles Fourier, philosophe.

"L'Humanité"

---------------

Publié dans mes poésies

Partager cet article
Repost0

Sophie Coignard - "Benalla La vraie histoire" - Parapluie

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Sophie Coignard

Benalla La vraie histoire

Un intrus au cœur du pouvoir.

Editions de l’Observatoire – 2019

 

Si Emmanuel Macron l’avait renvoyé, tout le monde aurait baillé aux corneilles (p 146). Mais Macron n’a peur de rien. Il se sait au-dessus des lois car il est irresponsable devant la justice (enfin, ça, c’était avant. Sarkozy en fait les frais, maintenant, NDLR) (p 144). Il ne fait pas faire d’enquête sur Benalla qui a un « comportement éruptif ». Pourtant, Montebourg et le siège d’En Marche avaient alerté (p 41). Macron est qualifié de « coupable de légèreté » quand il était candidat (p 42).

Alors, pourquoi Emmanuel Macron l’a-t-il couvert, au risque de mettre en péril son quinquennat ?

Etaient-ils amants ? Benalla le couvrait-il quand Macron allait retrouver ses amants ? Macron est-il cocaïnomane, en lien avec son hyper activité ? (p 212) Les rumeurs sur l’homosexualité de Macron ont été étouffées par Mimi Marchand pendant la campagne pour la présidentielle (p 169). Ou bien, Benalla était-il le « fou du roi » qui ne supporte pas les contraintes liées à ses fonctions à l’Elysée? (p 212).

Quand on ne peut pas atteindre une cible, on trouve un proche à attaquer (NDLR).

 

Benalla a un sacré caractère. Maroine change de prénom en 1995 (p 26). Il prend celui du  roi de Macédoine (p 186). Benalla se surnomme d’un « Mars » sur Tinder, tout comme Macron se fait appeler « Jupiter », (p 184). Benalla est en orbite autour de Macron (p 55). Son profil psychologique lui fait rater l’oral pour entrer chez les réservistes du service  action (p 30). Qu’à cela ne tienne. Il a de l’assurance et de l’aplomb (p 200). Il porte et supporte deux surnoms de maladie : coqueluche (de l’Elysée) et lépreux, après son éviction (p 120). C’est un hyper actif pathologique,  comme Macron (p 178). Mimi Marchand l’aime pour sa précocité, son culot, son absence de peur face au danger, son goût du risque et de la transgression (p 168). Pour Benalla, le 1er mai était un jour de détente et de repos (p 72). Il a utilisé des faux papiers pour obtenir des documents officiels (autorisation de port d’arme, passeport, etc.) (p 197). Il fait rire Macron (p 52). Il est brutal et fait fermer la bouche d’un préfet (p 51). Il est téméraire quand Macron monte au combat contre le FN (p 39). (Cette opposition au FN a disparu depuis, NDLR).

 

Benalla est né à Evreux. Il a pour maman, Saïda Bensetti,  une professeure de mathématiques, divorcée quand il avait deux ans (p 25). Elle est proche du PS (p 28). Il veut devenir garde du corps, après avoir effectué un stage de trois jours à l’Elysée en troisième, en 2006 (p 24). Il a quinze ans quand il escorte Marion Cotillard, en 2007 (p 26). Il fait un stage dans la réserve de la Gendarmerie en 2008 (p 27). En 2011, il protège Martine Aubry, puis François Hollande en 2012. Mais cela ne lui suffit plus et il rêve de devenir espion d’état (p 29). Brigadier, il est nommé lieutenant à seulement 26 ans (p 60).

 

------------

 

 

Fête de l'Huma 

"Macron, Y'a pas moyen Djadja" 

Jeunesse Communiste.

Un djadja, c’est un menteur, un homme qui colporte des ragots. Autrement dit, c’est un mytho. D’où vient le mot djadja ?

 

Le mot djadja a été popularisé en 2018 par la chanteuse Aya Nakamura, dans une chanson qui a rencontré beaucoup de succès.

--------

"Macron démission ! Benalla en prison !" :

Le "13 Heures" délocalisé de Julian Bugier perturbé en direct sur F2.

Violences du 1er mai 2018, passeports... Alexandre Benalla condamné à trois ans de prison dont un ferme.
(…) Dans ce dossier, Alexandre Benalla, aujourd’hui âgé de 30 ans et reconverti dans le privé était poursuivi pour douze infractions, dont « violences en réunion » et « immixtion dans la fonction de policier » lors de la manifestation du 1er mai 2018.
(…) Le ministère public avait soutenu à l’audience qu’Alexandre Benalla et Vincent Crase avaient « agi avec des policiers, comme des policiers et parfois à la place des policiers », alors que leur intervention n’était « pas nécessaire ». 

(…) À l’audience, Alexandre Benalla s’était défendu en assurant que le pistolet était une « arme factice ». Ce qui avait passablement agacé la présidente, Isabelle Prévost-Desprez, qui s’était alors moquée de ce « rigolo qui joue avec un pistolet à eau » et qui était pourtant chargé de la sécurité d’un candidat à l’élection présidentielle de 2017.

Le tribunal condamne Alexandre Benalla et son « sentiment d’impunité »

Médiapart.

-------------

Et en "même temps":

Michel-Ange Flori 

La République en Arête 

Voici la prime de Noël de Macron. 

Il nous jette les restes du repas!

-------------------

Le tribunal condamne Benalla et son « sentiment d’impunité ». S'il est sonné, c'est qu'il est vraiment hors sol pour ne pas avoir mesuré combien son comportement est inacceptable (& il a de la chance d'avoir garder le coffre véritable parapluie)

Caroline Mecary – Médiapart.

----------

Benalla a les poches pleines.

- Le passe sanitaire d'Emmanuel Macron?

- Son passeport diplomatique?

- Les codes nucléaires?

- Les clés de l'Elysée?

--------

NDLR: Benalla n'avait jamais connu un tel coup d'arrêt (dans une maison, bien sûr!)

------------

Benalla

"Macron est resté silencieux"

"L'Humanité"

NDLR: Ca change et ça fait du bien. C'est le début de la fin.

-----------------

Benalla en prison

par Bobika

"L'Humanité"

NDLR; il va y avoir une cour spéciale pour les "politiques" de la haute République dans les prisons françaises! Benalla ne sera pas seul. Sarkozy va lui emboîter le pas. Remarquez son oreillette. Il la conserve toujours...Avec qui Benalla est-il en communication directe, à votre avis?

------------

Benalla, le 1er mai 2018, fait du "sport".

-----------------

La Bocca della Verita

Paris

Jardin du Luxembourg

La Bocca della Verità, c'est-à-dire Bouche de la Vérité, est une ancienne sculpture bas-relief sur marbre, assimilée à un masque, muré dans la paroi du pronaos de l'église Santa Maria in Cosmedin de Rome datant de 1632.

-----------

 Tintin à l'Elysée. 

Le soldat fait le poirier.

 

NDLR: l'Elysée perd son prestige. Entre un viol et un soldat qui se fait remarquer, il y a du croustillant.

---------------

 

Un militaire fait le poirier sur le parvis de l'Élysée, la vidéo insolite fait le buzz.

Lors des commémorations du 11 novembre ce jeudi, un militaire s'est illustré par une figure gymnastique bien particulière. Sans aucune raison apparente, il s'est mis à faire le poirier devant le parvis de l'Elysée. Une séquence filmée qui fait réagir ce vendredi. 

 

C'est une figure gymnastique particulièrement insolite qu'un militaire a réalisée ce jeudi 11 novembre devant l'Elysée. Comme le rapporte LCI, les porte-drapeaux, les commissaires de la Flamme et les présidents d’associations nationales d’anciens combattants étaient invités dans la résidence officielle du chef de l'État à l'occasion d'un repas dans le cadre des célébrations de l'armistice du 11 novembre. 

Une délégation d'Amnesty France s’est rendue mardi à l’Élysée afin de remettre une pétition qui a réuni 120 000 signatures pour demander à Macron de protéger le droit de manifester et pour que cessent les arrestations de manifestants pacifiques.

 

L'Humanité

12 21

-------------------------------------

J-135

Pierre-Zmmanuel Barré

C'est au tour d'Emmanuel Macron d'être sur le grill.

----------------------

Affaire des contrats russes :

En juillet 2019, Anticor a déposé plainte auprès du parquet national financier contre Alexandre Benalla pour des soupçons de corruption, corruption passive, blanchiment et entrave à la justice.

----------------

Contrat avec un oligarque russe: Alexandre Benalla interpellé et placé en garde à vue.

BFM Tv

---------------

Bilan de Macron :

3 Morts :

Steve Maia Caniço

Zineb Redouane

Cédric Chouviat

7 mutilations de mains

25 eborgnés

4439 blessés,

un a été amputé d'un testicule et un a perdu l'odorat.

--------------------
Benalla ? « Une affaire d’été, pas une affaire d’État. Alexandre Benalla n’a pas été protégé au-delà de ce qu’il devait être. Donc je considère que… les choses passent. »

MacronTF1

----------------------

 Emmanuel Macron à la télévision

"Vive moi".

"Français, Françaises, je m'aime".

-------------------

 

Les femmes et le parapluie.
Protection contre le soleil et la pluie.
NDLR: "ouvrir le parapluie" est synonyme de "se protéger et faire porter la responsabilité sur quelqu'un d'autre", quand un scandale est dévoilé.
 
 
----------

NDLR : mais à qui pense-t-il ? Y a-t-il des dictatures moins dures ?

Avant on dénonçait la dictature, maintenant j'espère juste avoir une dictature moins médiocre.

Mr Zéro.

-----------------------

Différence des amendes pour  utilisation des faux passes sanitaires et sanctions pour Benalla.

75 000 euros et 500 euros.

Le copinage est utile.

----------------

Selon Omar Harfouch, Mimi Marchand aurait manœuvré pour étouffer pendant des années un vaste scandale sexuel - dont la plupart des faits sont aujourd’hui prescrits - au sein de l’agence Élite.

Complément D’enquête

 

------------------

 

“Complément d’enquête” ouvre le dossier Mimi Marchand, l’amie de l’ombre des présidents.

Le rôle trouble de "Mimi" Marchand dans une affaire d'extorsion de fonds visant Karine Le Marchand.

La "papesse" de la presse people est mise en examen dans cette affaire où elle est accusée par l'animatrice de "L'Amour est dans le pré" d'avoir participé à une extorsion de fonds via des photos volées de sa fille. "Complément d'enquête" a pu accéder à certaines pièces de ce dossier.

(…) Peu de temps après avoir saisi l'IGPN, Karine Le Marchand tombe des nues quand elle apprend que le photographe stagiaire "inconnu" censé avoir pris les photographies de sa fille "par hasard" n'est autre que Sébastien Valiela, l'un des paparazzis les plus en vue de l'agence Bestimage et très proche de Michèle Marchand. "Je me suis sentie trahie", nous confie l'animatrice.

Lire aussi:

Publié dans mes poésies

Partager cet article
Repost0