Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livret produit par le PCF - Violences sexistes et sexuelles - tolérance zéro

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Le PCF s'engage.

 

Extraits du relevé de décisions.

 

Qu'est-ce que le harcèlement sexuel?

 

Victime ou témoin: que faire?

 

Comment recueillir la parole d'une victime?

 

En résumé:

 

Textes de référence. Numéros utiles.

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Vente d'une toile d'Albert André à Nîmes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Une vente d’un tableau d’Albert André a lieu ce samedi 2 décembre après-midi à Nîmes (21 rue de l’Agau).

Il s’agit d’une huile intitulée « les joueurs de pétanque ». L’œuvre est visible le jeudi 29 de 10 à 18 h. Les laudunois pourront reconnaître une scène du village (vue depuis la mairie), les anciens reconnaitront l’actuel « café du midi » et des maisons aujourd’hui disparues (Dedieu, maison et atelier de cycles d’Emile Belmas).                                                                                                                                                  

Le 12 décembre c’est à New-York que sera vendue une autre œuvre représentant "le hameau de Palus à Saint-Victor-la-Coste".

 

Boules de pétanque à Saint-Bonnet-du-Gard

Albert André - Quelques tableaux

Albert André, né à Lyon le 24 mai 1869 et mort à Laudun le 11 juillet 1954, est un peintre figuratif français. Voici quelques uns de ses tableaux. Ami de Renoir, il l'a peint à la fin de sa vie.

Publié dans art pictural

Partager cet article
Repost0

Garde alternée : danger ! Alertez les député.e.s ! Divorce

Publié le par bmasson-blogpolitique

Garde alternée: Laissez les parents choisir. Seuls 17% la choisissent. Les parents ne sont pas là pour satisfaire les demandes du lobby "SOS Papa".

Une proposition de loi Modem propose de réformer les principes appliqués en cas de résidence alternée, dans un calendrier législatif très resserré, faisant fi de la complexité de ce débat et des analyses des associations de protection des droits des femmes et des enfants.

Osez le Féminisme ! vous propose d’adapter et d’envoyer le courrier ci-dessous à votre député.e. De nombreuses associations et collectifs s’opposent également à cette proposition de loi.
 

Vous trouverez votre député.e ici : http://www2.assemblee-nationale.fr/recherche-localisee/carte/FRANCE, et lui écrire à l’adresse de type prénom.nom@assemblee-nationale.fr

--------------------------------------------------------

Madame / Monsieur la / le député.e,

Ce jeudi 30 novembre vous allez examiner dans l’hémicycle la Proposition de Loi Modem de M. Philippe Latombe, proposant de réformer les principes appliqués en cas de résidence alternée.

Nous tenons à vous alerter sur le caractère éminemment dangereux de cette proposition.

/ Habitant.e de – VILLE – je réside dans votre circonscription et tient à vous alerter sur le caractère éminemment dangereux de cette proposition, avant que vous ne portiez nos voix à l’Assemblée. /

Cette proposition de loi veut faire de la résidence alternée le principe général :

C’est méconnaître l’intérêt supérieur de l’enfant : en rendant la résidence alternée automatique, il ne sera plus possible pour le juge de personnaliser sa décision en fonction de l’âge, du développement, du lien entretenu avec chacun des parents et éventuellement de la volonté du ou des enfants.

C’est méconnaître aussi totalement les mécanismes (multiples) des violences faites aux femmes et le système d’emprise sous lequel on les oblige à vivre quand on les force à revoir fréquemment leur ex conjoint.

Un conjoint violent n’est jamais un bon père.

Surtout, la loi va créer une distorsion économique grave en défaveur des femmes. Le dispositif prévoit un chamboulement de la fiscalité et de l’aide sociale : le rapport de la Délégation des Droits des Femmes de l’Assemblée nationale du 7 mai 2014 indiquait que la résidence au domicile de chacun des parents n’influera pas sur la répartition effective des temps passés au domicile de chacun des parents. Il n’y aura donc pas de garantie d’égale répartition entre les deux parents.

Aussi avec ce principe, l’enfant doit être inscrit dans les déclarations fiscales des deux parents, et les allocations familiales sont partagées de façon égale. Ne doit-on pas y voir un moyen pour s’enrichir et dans le même temps, appauvrir davantage les femmes?Rappelons que 50% des femmes à la tête de familles monoparentales vivent sous le revenu médian.

L’urgence doit être portée au bon endroit : garantir le versement des pensions alimentaires et les sanctions en cas de non versement doivent être durcies.

Pour préserver les droits des enfants et ne pas aggraver les cas de violences faites aux femmes, nous vous demandons de ne pas voter cette loi.

Vous remerciant de l’attention portée à ce courrier, veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos / mes salutations distinguées.

------------------------------------------------------
Les associations signataires :

Osez Le Féminisme !
Collectif National pour les Droits des Femmes
Femmes Solidaires
Les Effronté-e-s !

 

Rapport dévaluation sur la Convention d'Istanbul du Danemark 24 novembre 2017:

un problème  majeur:  les violences conjugales et sur enfants sont insuffisamment prises en compte pour la "garde" des enfants.

Résidence alternée : une proposition de loi masculiniste par Abandon de famille-

Tolérance zéro!

28/11/2017: Le vote de la loi repoussé à mai 2018. "Nous réfléchissons à une démarche plus globale sur le droit de la famille, avec d'autres points comme le statut du beau-parent, etc.", selon Mme Abadie, LREM. Ils nous refont une loi Famille...

 

Le Monde

Président de l'association "SOS Papa", Jean Latizeau dit avoir fourni "des documents" à Philippe Latombe, afin de nourrir son texte ; remanié, il ne sera plus de nature, selon lui, à modifier "une tradition judiciaire française totalement discriminatoire. On va même vers une régression", déplore-t-il, amer.

Lire l'article:

 

01/12/2017

Loi reportée en mai 2018!

Ca caca-fouille à droite...Ce sont toujours les enfants qui trinquent...

 

01/12/2017

Stéphane Peu (député PCF): "Pourquoi imposer un mode de garde que 75 % des parents ne choisissent pas ? La seule urgence est de garantir le versement des pensions alimentaires."

Lire la position du professeur Tery Brazelton:

On lui pose souvent la question de la garde de l'enfant après le divorce ou la séparation:

 

http://www.lenfantdabord.org/wp-content/uploads/2011/02/BRAZELTON-ET-GREENSPAN.pdf

 

La situation des divorces en Europe en 2015

Garde alternée.

Céline Piques, porte-parole d'"Osez le Féminisme" rappelle que les chiffres officiels du ministère de la Justice expliquent qu'il n'y a pas tant de pères que ça qui n'obtiennent pas la garde alternée après l'avoir demandée à la suite d'un divorce.

Seuls 18,8% des pères la demandent, ce qui est très loin d'être des demandes massives et presque tous l'obtiennent car ce ne sont que 1,5 % d'entre eux qui la demandent et ne l'obtiennent pas.

« La révision de la pension alimentaire qui ne sera plus confiée au juge des affaires familiales (JAF) mais à la Caf, organisme privé avec mission de service public. »

Les tribunaux protestent contre la réforme engagée par la ministre de la Justice. Ils y voient notamment une suppression de leurs compétences. Le tribunal de Laval aussi se mobilise : ce vendredi 30 mars 2018, toutes les affaires seront renvoyées.

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/laval-une-journee-justice-morte-au-tribunal-5655064

 

Accéder au juge d'instruction relève de plus en plus d'un parcours de la combattante, le projet de loi de réforme de la justice prévoit de faire passer de 3 à 6 mois le délai pour un dépôt de plainte avec constitution de partie civile.

(…) "Cette audience permet de dégonfler des conflits. Le juge a l'habitude de mener ces débats", estime Marie-Jane Ody. Désormais, "les parties pourront s'accorder entre elles, mais pas forcément dans l'intérêt de l'enfant", s'inquiète-t-elle. "Si les parents sont d'accord, il n'y aura pas de requête devant le JAF et le juge verra l'affaire uniquement pour le jugement final".

"On déjudiciarise, on soulage le juge de tâches, mais pas forcément dans l'intérêt du justiciable. Il faudrait davantage de juges", plaide Mme Ody.

Six ans ferme pour avoir projeté la mort de son ex-compagne.

Ce père séparé et ex-membre charismatique de l'association SOS Papa a aussi tenté de la faire passer pour une trafiquante de drogue, et a accusé à tort les grands-parents maternels de ses enfants de pédophilie. Le ministère public y a vu une "détermination farouche de porter préjudice" à son ex-compagne.

Mais il se propose de la remettre sur le tapis lors de la réforme de la justice prévue en juillet ! Attention danger !

     

    Le groupe MoDem renonce à son texte sur la garde alternée des enfants.

    La proposition de loi, qui prévoyait d’instaurer le principe de "double résidence" pour les enfants en cas de séparation de leurs parents, avait suscité de vives critiques de l’opposition et d'une partie de la majorité.

    (…) « J’ai décidé, après consultation de plusieurs députés favorables à ce texte, de revoir la stratégie, considérant qu’une proposition de loi sur un sujet de société aussi clivant au sein même des partis était vouée à l’échec lors d’une niche parlementaire. »
    Philippe Latombe, député MoDem, auteur de la proposition de loi

     

     

    Nancy : jusqu'à sept mois d'attente pour une audience de divorce au tribunal de grande instance.

    (…) Les enfants peuvent se trouver en danger. Dans ce cas, il faudra saisir le juge des enfants en urgence.

    La pension alimentaire n'est pas payée.

    Alexandre Duval-Stalla

    Claude Monet – Georges Clémenceau : une histoire, deux caractères.

    Editions Folio, Gallimard 2010

     

    P 156 :

    Alexandre Duval-Stalla explique que Clémenceau a divorcé de Mary (NDLR : Plummer) qui en avait eu assez d’être seule et avait pis un amant. « Clémenceau, non exempt  lui-même de relations extraconjugales, ne le supporte pas ! Attitude bien masculine. Il la renvoie aux Etats-Unis. »

    NDLR : Europe 1 milite pour la garde alternée ? Le grand retour ! Le député MODEM masculiniste a décidé de représenter sa loi pour la fin de l‘année….

    Un quart des jeunes adultes de parents séparés ne voient plus leur père.

    Divorce. Théorie en négatif pour la garde alternée du gouvernement (ministère de la solidarité . Et reuh…

    Études, travail, logement : comment les enfants de parents séparés entrent dans l’âge adulte ?

    (…) Résider chez un seul de ses parents distend les relations avec l’autre parent. (NDLR : ah bon ?)

    (…) Toutefois, lorsque les relations entre les parents sont bonnes les écarts de niveau de diplôme sont moindres.

    NDLR : Proposition de loi en faveur de la garde alternée ?

    Montpellier : le restaurateur contraint de stopper sa grève alimentaire.

    (…) Arnaud Verdoux avait commencé une grève de la faim et de la soif, à bord de son véhicule en stationnement près du domicile de son ex-concubine à Gourdon, dans le Lot, pour protester contre un jugement (…) lui accordant la garde exclusive de sa fille âgée de 9 ans.

    (…) Réponse des députés :

    « La proposition de loi relative à la résidence de l’enfant en cas de séparation a commencé à être débattue, récemment. (…)  Une décision devrait être prise prochainement lors de la Conférence des présidents. Depuis plusieurs semaines nous recevons beaucoup de témoignages de pères ayant de nombreuses similitudes avec votre dossier ».

    1  photo divorce garde alternée

     

    Garde alternée : Petit mode d’emploi et conseils administratifs.

    (…) Si près des trois-quarts des enfants vivent avec leur mère, c’est d’abord parce que les deux parents l’ont voulu.

    Grande-Bretagne – Elle est dans l’impossibilité de divorcer.

    (…) Leur mariage était « sans amour » et « brisé » en raison de l’attitude de son mari. Mais son époux refuse de divorcer, et a démenti les accusations portées à son encontre.

    (…) En revanche, si l’un des deux refuse, l’autre époux doit attendre cinq ans pour pouvoir divorcer.

    https://www.ouest-france.fr/europe/royaume-uni/royaume-uni-la-justice-empeche-une-femme-de-68-ans-de-divorcer-5897512

     

    NDLR : rien de nouveau. Il avait annoncé au début de l’année qu’il reproposerait sa loi en fin d’année…Il a tenu parole…

     

    Un élu français essaie d'inscrire dans la loi la résidence alternée IMPOSÉE, sans exception pour les situations de violence conjugale et familiale. Un cadeau aux pères agresseurs.

     

    Résidence alternée : une proposition de loi masculiniste.

    La loi actuellement discutée représenterait une aubaine fiscale pour les pères et une précarisation majeure pour les mères et leurs enfants.

    (…) Aucune garantie pour les victimes de violences intrafamiliales.

    (…) Nous appelons nos député.e.s à prendre les mesures nécessaires afin que les incidents de violence soient pris en compte lors des décisions concernant l'autorité parentale, la fixation des droits de visite et hébergement ainsi que de la résidence de l'enfant. La Convention d'Istanbul, traité international ratifié par la France en 2014, couvre également les violences économiques, violences qui n'existent pas en droit français. Pour commencer à endiguer la pauvreté des mères et responsabiliser les pères, les député.e.s devraient enfin inscrire ce type de violence machiste dans notre code pénal.

     

     

    « La double domiciliation est une manière déguisée de systématiser et d'inscrire dans le code civil la résidence partagée des enfants après la séparation des parents. »

    Source Osez le féminisme.

    Italie : manifestations contre une réforme du droit de la famille.

    (…) "Il s'agit d'un projet de loi machiste, qui veut ramener les femmes 50 ans en arrière. Il ne met pas au centre le bien-être des enfants, fait obstacle à la séparation en la rendant accessible seulement à ceux qui ont des revenus élevés. »

    Garde alternée :

    Nouvel amendement par le groupe En Marche….

    « Loi 2019-2022/ réforme justice. Solidarité Femmes fermement opposée à 2 amendements 146 et 1516 visant résidence alternée de principe. Danger pour les femmes et enfants victimes de violences. Risques précarisation des femmes + impactées par séparation. »

                               

     

    Les associations féministes sont contre, mais eux, ils persistent et signent…

    Les députés pour la garde alternée :

     

     

    LREM : retrait de l’amendement sur la garde alternée : y’en a marre de ces député-e-s qui vivent comme des satellites, NDLR…

     

    Toulouse : Le collectif «Le camp des femmes» gagne la bataille de l'hébergement.
    (…) Hier matin, le collectif «Le camp des femmes» a obtenu de la préfecture, après discussion, des avancées significatives sur la situation d'hébergement des femmes victimes de violences conjugales, lorsqu'elles quittent le foyer. À savoir l'assurance d'être mises à l'abri, elles et leurs enfants, d'une façon immédiate, inconditionnelle et dans la durée. Et ce jusqu'au 31 mars 2019, fin de la trêve hivernale.
    NDLR : texto de renvoi au travail dans les pays capitalistes « Ne venez pas travailler lundi », et maintenant, texto d’annonce de divorce en Arabie Saoudite: « Vous êtes divorcée depuis le 8 janvier 2019. »
    Les Saoudiennes seront désormais notifiées par texto de leur éventuel divorce. Cette mesure semble avoir comme objectif de freiner les cas considérablement répandus d'hommes mettant fin secrètement à leur mariage sans en informer leur conjoint.
    (…) Dimanche, une Saoudienne âgée de 18 ans arrêtée à l'aéroport international de Bangkok a dit craindre pour sa vie en cas de rapatriement par les autorités thaïlandaises, qui ont confirmé lui avoir refusé l'entrée dans le pays à son arrivée du Koweït.
    Marlène Schiappa pour la garde alternée.
    Schiappa avait co-signé la pétition des masculinistes  La Grue Jaune lancée par Stéphanie Hain en 2014.
     
    Site masculiniste de la Grue Bleue :
    Stéphanie Hain :
    Qui a intérêt à traiter de « masculinistes » les pères demandant l’égalité ?
    (…) Stéphanie Hain fait partie du Collectif des femmes pour la résidence alternée et Sébastien Ledoux de Osons les pères. 
    Commentaire du Collectif des droits des femmes :

     

    « On a dit NON! la résidence alternée imposée est une aberration ! On ne règle pas la question de l'implication des parents dans l'éducation des enfants en coupant ceux-ci en deux manu-militari , pas plus qu'en supprimant les allocations aux parents dont les enfants sont en difficultés. »

    Garde alternée : bonne pour les parents, moins pour les enfants.

    La résidence alternée en constante augmentation : quels effets chez les enfants?

    (…) La résidence alternée n’est pas une solution pour diminuer le nombre de familles monoparentales constituées principalement par des femmes pauvres car déjà ce mode de résidence impose aux deux parents d’avoir tout un matériel en double.

    Ce mode de résidence s’adresse, au contraire, à des familles de milieux plus aisés.

    Stéphane Peu :
    « La modification du montant des pensions alimentaires par les CAF est "un affaiblissement de l'Etat qui va provoquer un grave crise" dans ces services souvent surchargés. »
    Réforme de la justice: la magistrature s'inquiète de voir les CAF réviser les pensions alimentaires.

    (…) Parmi les points qui inquiètent le monde judiciaire: l'attribution aux Caisses d'allocations familiales des révisions de pensions alimentaires en cas de divorce. 

     

    Comment les médiateurs vont-ils  juger la violence dans le couple?

    ----------------

     

     

    Délibéré le 13 juillet pour ce magistrat officiant aux affaires familiales de Dijon

    qui proposait sa fille de 12 ans sur un site de rencontres., il y publiait des photos d’elle nue. Sanction demandée ? Une révocation. Mais a-t-il été déchu de son autorité parentale ?

    SOS Fonctionnaires victimes

     

    ----------

     

    La révocation réclamée pour un magistrat dijonnais : il aurait inscrit sa fille de 12 ans sur un site libertin.

    Un magistrat de Dijon (Côte-d’Or) encourt la révocation après sa mise en examen : il est soupçonné d’avoir inscrit sa fille de 12 ans sur un site de rencontre libertin. La décision du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) sera rendue le 13 juillet.

    (…) L’affaire a démarré en octobre 2019 après que l’utilisateur d’un site de rencontres libertin a signalé qu’un homme proposait que sa fille de 12 ans soit associée aux ébats sexuels.

    https://www.ouest-france.fr/bourgogne-franche-comte/dijon-21000/la-revocation-reclamee-pour-un-magistrat-dijonnais-il-aurait-inscrit-sa-fille-de-12-ans-sur-un-site-7308454

    ------------------

    Publié dans Femmes

    Partager cet article
    Repost0

    Théâtre - Sandrine Bonnaire dans "L'Homme A"

    Publié le par bmasson-blogpolitique

    Théâtre

    L’Homme A

    D’après L’Homme assis dans le couloir et L’Homme Atlantique de Marguerite Duras.

    Sandrine Bonnaire

    Erik Truffaz, trompette

    Marcello Giuliani, contrebasse, guitare

     

    La magie opère quand l’exercice de l’intimité amoureuse sur scène est difficile. Le spectacle est envoûtant, déclamé en un long monologue.

    « Je ne vous aime plus. » « Je ne vous aime plus comme au premier jour. »

    Trompette à la Miles Davis, avec sourdine, plainte dans son souffle, explosion dans sa colère.

    La voix est douce, suave, monocorde. Elle caresse l’oreille. Elle susurre. Sandrine Bonnaire se déplace sur scène comme un félin, semblant glisser avec ses hauts talons pointus. Les trois protagonistes s’accordent, s’écoutent, s’entendent, se répondent, se complètent par le truchement des mots de Marguerite Duras et de la musique, dans le clair-obscur de halots lumineux palots.

    Le premier texte parle de cinéma. « Regarde la caméra ! », une femme dirige un homme.

    « Vous regarderez l'appareil comme vous regardiez la mer, comme vous regardiez la mer et les vitres et le chien et l'oiseau tragique dans le vent et les sables d'acier face aux vagues. » Nous plongeons dans la nostalgie.

    « Vous ne regarderez pas la caméra. Sauf lorsqu'on l'exigera de vous. Vous oublierez. Vous oublierez que c'est vous, vous l'oublierez. Je crois qu'il est possible d'y arriver. Vous oublierez aussi que c'est la caméra. Mais surtout vous oublierez que c'est vous. Vous. Oui, je crois qu'il est possible d'y arriver, par exemple à partir d'autres approches, de celle entre autres de la mort, de votre mort perdue dans une mort régnante et sans nom. » Elle lui intime le désamour.

    Le second texte parle du désir d’une femme qui s’offre à un homme. Les deux textes ont vingt ans d’écart.

    « L'homme aurait été assis dans l'ombre du couloir face à la porte ouverte sur le dehors. Il regarde une femme qui est couchée à quelques mètres de lui sur un chemin de pierres. Autour d'eux il y a un jardin qui tombe dans une déclivité brutale sur une plaine, de larges vallonnements sans arbres, des champs qui bordent un fleuve. »

    Ils s’observent, s’attendent.

    « Elle n'aurait rien dit, elle n'aurait rien regardé. Face à l'homme assis dans le couloir sombre, sous ses paupières elle est enfermée. Au travers elle voit transparaître la lumière brouillée du ciel. Elle sait qu'il la regarde, qu'il voit tout. Elle le sait les yeux fermés comme je le sais moi, moi qui regarde. Il s'agit d'une certitude. »

    L’homme agit. Elle en devient laide. Le corps de la femme est fluide, docile. « Je t’aime, toi ! » Ils tremblent  de cet amour si fort. Les soubresauts du cœur parcourent tout le corps, en commençant par les cheveux. Elle pleure de bonheur. Puis, inattendue, la demande de violence, suivie de la mort ou du sommeil.

    Une femme récite et lit des mots d’amour d’une autre femme.

    Il fallait oser déclamer sur scène la crudité des corps et des sentiments, je ne sais pas s’ils sont amoureux, examinés au scalpel, même si Marguerite Duras est loin d’être une féministe avec ses désirs de dominer l’homme ou ses rêves de se faire frapper.

    Mais, merci à une grande actrice d’exprimer les fantasmes d’une grande dame de la littérature. Sandrine Bonnaire nous dit « Suivez-moi ! » et nous embarquons dans son univers en l’écoutant.

     

    ------------------------------------------------------

     

    Violences conjugales : le glaçant témoignage de Sandrine Bonnaire

    À l’occasion des révélations des mesures issues du Grenelle de l’environnement, Sandrine Bonnaire a livré un témoignage très émouvant.

    (…) « J'ai essayé de me défendre. Je suis tombée dans les pommes. Je me suis réveillé avec huit dents de cassés. J'ai craché plein de morceaux de dents, du sang, il était encore là, il m'a amené une serviette-éponge, qui s'est remplie de sang. Je suis allée me regarder dans le miroir. J'avais une ouverture là (NDLR, au niveau du menton) »

    (…) « Les médecins m'ont dit que des fractures comme celles que j'avais provenaient d'accident de voiture, ou chez un enfant qui passait par-dessus un guidon sur du béton » se souvient-elle encore. Un témoignage glaçant.

    Film « Voleurs de vie » avec Sandrine Bonnaire et André Dussollier – page 117 :

    « On n’était pas fâché, dans le fond, que Sandrine Bonnaire et André Dussolier eussent traversé les mers pour se mêler aux moutons ». « Chaque jour, un technicien de surface repeignait l’herbe, afin qu’elle fut aussi verte que la veille, et que la script-girl ne soit pas consternée par les dégâts des eaux pluviales ».

    Hervé Hamon

    L’Abeille d’Ouessant

    Récit

    Editions du Seuil – 1999

     

    Voleur de vie est un film (drame) réalisé par Yves Angelo avec Emmanuelle Béart, Sandrine Bonnaire en 1998. 

    L'existence de trois jeunes femmes qui vivent dans un ancien presbytère, au bord de la mer. Emmanuelle Béart, Sandrine Bonnaire, André Dussollier, Vahina Giocante.

    Voleur de vie narre l'histoire brumeuse de deux sœurs rongées par un oppressif trauma familial. L'une (Béart) collectionne les hommes avec une légèreté blessée.

    Au beau milieu d’un cimetière, dans un ancien presbytère, vivent deux sœurs et la fille de l’une d’elle. La première, Alda passe son temps à changer d’amants souvent et fait en sorte de n’entretenir que des relations basées sur le sexe, dénuées d’amour. La deuxième, Olga, mère de Sigga, reste chez elle en permanence ne sortant que très rarement et surtout se consacrant à sa sœur et à sa fille

     

    Ouessant: décors pour le film "Voleur de Vie".

    « Voleurs de vie. »

    Publié dans Théâtre

    Partager cet article
    Repost0

    Le 25 novembre, manifestation contre les violences faites aux femmes - Avignon - Egalité

    Publié le par bmasson-blogpolitique

    Consultation ouverte du 25 novembre 2017 au 8 mars 2018:

    Les internautes sont appelés à répondre le plus concrètement possible à la question (volontairement très ouverte)

    « Comment lutter contre les violences faites aux femmes ? »

     

    Emmanuel Macron:  0, 007 % du budget de l'état alloué aux droits des femmes! Une peau de chagrin....

    Die in
    "Dying" dans la rue de la République, à Avignon.
    En hommage aux femmes mortes sous les coups.

    Stop sexisme
    Stop violences
    Oui aux hommes féministes!

    Camille - 19 ans - Brillante étudiante, a été étranglée par son ami quand elle a voulu le quitter.
    Aurélie, 27 ans, a succombé à une chute dans l'escalier, après avoir effectué une fausse couche en raison de coups portés dans le ventre.
    Marianne, 44 ans, tuée d'un coup de fusil par son mari alors qu'elle protégeait son fils de coups.
    Nathalie, 34 ans, tuée de coups de fusil par son ex-ami qu'elle avait quitté après une scène de ménage.
    Estelle, 32 ans, défenestrée du 8e étage par son compagnon rentré saoul.

    Quelques femmes mortes sous les coups de leur conjoint.

    Tous les hommes naissent libres et égaux, même les femmes!

    40% des agresseurs de femmes sont connus.

    Dans le monde, 30% des femmes victimes de violences.

    En Europe, 6 femmes meurent tous les jours.

    En 2016, 338 victimes ont été accompagnées par Réseau.

    Violence: brutalité physique ou mentale entre deux personnes pour imposer sa volonté à l'autre.

    Cycle de la domination: humiliation, dévalorisation, harcèlement, capitulation, soumission.
    Non respect, déshumanisation.

     

     

    Ca commence par "Sale p...!" et ça finit par un coup de poing.

    Le féminisme n'a jamais tué personne. Le machisme tue tous les jours.

    Femmes Solidaires.
    Inégalité dans le monde du travail.
    Islamisme radical et ses ravages.
    La pornographie engendre la violence.
    Chemin long pour le respect mutuel entre les deux sexes.
    Affaire Weinstein aux USA

    Briser l'"omerta" sur les violences sexuelles.

    Domination masculine basée sur une volonté de toute puissance et les femmes en position de faiblesse et d'infériorité.

    Les femmes doivent oser prendre en main leur vie.

    Les pouvoirs publics doivent intervenir.

     

    Musique!

    Derrière la banderole, il y a le monument "A nos morts". On pourrait écrire aussi: "A nos mortes"...

    La Jeunesse Communiste est là.

    Appel aux hommes: "Pratiquer le féminisme, c'est encore mieux!".
    Ils doivent prendre une part réelle dans le travail domestique et parental, refuser les blagues sexistes et le harcèlement,  se désolidariser des caricatures des femmes, et valoriser la parole féminine.
    Les "couples égalitaires" représentent 25% des couples en 2010.

    85% des dirigeants d'entreprises sont des hommes.

    Les femmes réalisent plus des deux-tiers des tâches ménagères et du travail parental.

    Elles gagnent 25% de moins que les hommes.

    Les droits des femmes sont fragiles. Restons vigilants notre vie durant.

    Ca fait aujourd'hui 25 jours que les femmes travaillent gratuitement.

    Les ballons porteurs de messages féministes

    Lâcher de ballons portant des messages féministes. On peut lâcher les balais aussi!

    MARDI 28 NOVEMBRE 2017 QUESTION D’ACTUALITÉ AU GOUVERNEMENT
     
    Mme Laurence Cohen, Sénatrice du Val-de-Marne  à Mme Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’Etat à  l’égalité femmes-hommes  
     
    Madame la Ministre,

     
    Depuis des semaines, les femmes, toutes générations et toutes origines confondues, dénoncent en France, comme partout dans le monde, les violences dont elles sont victimes. 
    Devant ce mouvement d’ampleur sans précédent et face à l’interpellation d’associations féministes, le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron a annoncé le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, un plan
    d'action contre celles-ci.  
    Je me réjouis, avec l’ensemble de mon groupe, qu’au plus haut niveau de l’Etat, il y ait une prise de conscience de la gravité de ce fléau. 
     
    Mais la question que je souhaite vous poser, Madame la Ministre, est de savoir quels moyens nouveaux vont être dégagés pour la mise en œuvre d’un tel plan contre les violences faites aux femmes. 


    RÉPLIQUE


    Merci Madame la Ministre pour ces éléments mais permettez moi d’avoir quelques doutes et inquiétudes : 
    Doute et vigilance : Comme bon nombre de militantes féministes, nous déplorons le fait que les 420 millions annoncés pour 2018 sur les politiques transversales ne représentent pas un euro supplémentaire sur le budget alloué à l’égalité F/H en 2017. 
    En réalité, ce sont un peu moins de 65 millions qui sont consacrés aux violences alors que d’après le HCE le coût, des seules violences conjugales, est évalué à 2,5 milliards d’euros. 
    Doute et vigilance, quand au sénat, nous avons pu constater,  sur votre budget propre, une baisse de 1,8 millions d’euros  sur la prévention et la lutte contre la prostitution, violence extrême à l’encontre des femmes.
    Doute et vigilance, quand l’essentiel repose sur les associations qui luttent contre ces violences et qui n’ont pas les subventions indispensables. 
    Doute et vigilance, quant à la création d’unités hospitalières pour la prise en charge psycho-traumatique des victimes dès l’année prochaine alors que le budget de la sécurité sociale et celui des hôpitaux sont en berne. 
    Doute et vigilance : quand le grand absent de ce plan est le monde du travail
     Rien pour lutter contre les inégalités salariales  en faisant  tout simplement appliquer la loi ;
     Suppression des CHST par les ordonnances Macron après le démantèlement de la plupart des outils permettant de mesurer les inégalités professionnelles. Faut-il rappeler que 40 % des femmes qui dénoncent harcèlement ou agressions sexuelles perdent leur emploi d’après le Défenseur des droits ?
     
    Alors, OUI, MADAME LA MINISTRE, LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES SONT UNE GRANDE CAUSE  NATIONALE  QUI EXIGE DE DEVENIR  UNE GRANDE CAUSE BUDGÉTAIRE, CE QUI EST LOIN D’ETRE LE CAS !

    01/12/2017:

    Message des féministes:

     

    "Bonjour, Lorsque l'on se trompe, il faut savoir le reconnaître. Et là, c'est le cas. Nous sommes plusieurs féministes à avoir annoncé que le budget des droits des femmes n'augmentait pas en 2018. Après quelques recherches, force est de constater que nous nous sommes trompées. Le budget va passer de 29 772 326 € en 2017 à 29 779 727 € en 2018. Il va donc bien augmenter. De 7401€. Soit 0,0002..."

    Un collectif de 100 personnalités demande au président d’augmenter le budget alloué à la lutte contre les violences faites aux femmes.
    Elles demandent de débloquer 1 milliard sur 5 ans contre les violences sexuelles et sexistes.

     

     

    En Espagne, 1 milliard contre les violences imposées aux femmes:

     

    Produisons des hébergements d'urgences dédiés aux femmes victimes de violences:

    Géraldine Woessler est journaliste à Europe 1

    Derrière toute femme qui réussit

    il y a un homme qui réussira à dire

    qu'elle n'y est pour rien.

    Genève

     

    12/2017:

    Egalité.

    Les femmes doivent, elles aussi, pouvoir avoir accès aux grands écoles et à des études pour les métiers d'avenir.

    Elles ne doivent pas être cantonnées dans les métiers de santé, du social et du paramédical.

    Voici les stéréotypes de sexe dans le métro : les garçons ont le droit d'embrasser de belles carrières commercial, ingénieur. Pas les femmes.

     

    Seulement 11% des étudiants des écoles d'informatique sont des femmes.

    Les métiers du numérique c'est pour les garçons et les filles.

    Changeons les codes!

     

    13/12/2017

     

    Portugal : controverse au sujet d’un rendu d'un tribunal qui estime qu’une femme “moderne” ne peut pas être victime de violences conjugales.

     

    Le tribunal de Viseu a récemment acquitté un homme accusé de maltraitance. Les juges ont estimé qu’une femme “autonome, non soumise et indépendante de son mari” ne peut pas être victime de violences domestiques. Ce jugement chargé de stéréotypes suscite de nombreuses critiques au Portugal.

     

     

    "Féminisme", mot de l'année 2017 aux Etats-Unis.

    Fin janvier, plusieurs centaines de milliers de personnes avaient défilé dans le pays après l'investiture de Donald Trump. Nombre d'entre elles portaient des bonnets roses à oreilles de chat ("pussy hats"), devenus le symbole de l'opposition au nouveau président.

    Aujourd'hui, le mot féminisme signifie "la théorie de l'égalité des sexes en matière politique, économique et sociale" et "l'activité organisée au nom du droit des femmes et de leurs intérêts".

     

    Définition du Petit  Robert : "le féminisme est l’attitude des personnes qui souhaitent que les droits des femmes soient les mêmes que ceux des hommes".

    La députée Valérie Boyer (13) condamnée aux prud'hommes.  Elle a fait appel.

     

    En novembre dernier, le tribunal des prud'hommes a condamné la parlementaire et maire LR des 11e et 12e arrondissements à verser 37 000 euros à une ex assistante parlementaire.

     
    La délégation des droits des femmes du 65 a conclu en "deal" avec les boulangers pour introduire dans les foyers la défense des femmes contre les violences.

    Les députés s'interrogent aussi sur le faible taux d'élucidation des plaintes (environ 10% des cas). "Il peut y avoir des retraits de plainte, ou parfois l'enquête n'arrive pas à démonter les faits ou à retrouver l'auteur", commente le patron de la police nationale Éric Morvan, qui estime qu'il faudrait "sans doute approfondir cette question".

    De son côté, le général Lizurey préconise de rappeler aux officiers de police et de gendarmerie que ce n'est pas parce qu'une plainte est retirée que la justice ne peut faire son travail : le procureur peut toujours décider de poursuivre l'enquête.

    Emmanuel Macron: l'image d'un Président des riches, loin du peuple et arrogant s'impose.

     

    CGT - Stop sexisme et violences

    Cette nuit, une jeune femme est morte sous les coups de son compagnon.
    J'adresse au nom de tous les Montreuillois, mes condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches.

    Patrice Bessac, maire de Montreuil.

     

    NDLR:  elle a été balancée par la fenêtre après avoir été rouée de coups.

     

    La version "soft" de BFM TV:

     

     

    Le ministère de la Justice et celui des Armées devront débourser plusieurs dizaines de milliers d'euros pour ne pas avoir nommé suffisamment de femmes.

    La députée Valérie Boyer condamnée pour licenciement sans cause et harcèlement moral.

    Elle est condamnée à verser 17 000€ à son ancienne attachée parlementaire.

     

    http://www.leparisien.fr/politique/la-deputee-lr-valerie-boyer-condamnee-pour-licenciement-sans-cause-et-harcelement-moral-08-01-2018-7489521.php#xtor=AD-1481423553

    Rôles préfédinis et genrés dans les manuels scolaires: la question de Laurence Cohen au ministre  J.M.Blanquer.

    31,8% des personnages représentés sont des femmes contre 68,2% d’hommes.

     

    Xavier Legrand secoue le cinéma avec les violences conjugales.

    "J'ai fait une longue enquête", expliquait le cinéaste qui a rencontré des victimes de violences conjugales, une juge aux affaires conjugales, des psychologues, des policiers et assisté à des groupes de parole pour hommes violents. (…)

    Pour autant, "Jusqu'à la garde" "n'est pas qu'un film social. C'est un thriller", rappelait son réalisateur et scénariste. "Je voulais raconter cet homme (le père, ndlr) mais pas de son point de vue", plutôt "du point de vue de ses ennemis".

     

    Qu’avez-vous pensé du film Jusqu’à la garde ?

    Gwénola Sueur : Jusqu’à la garde documente de manière didactique le mécanisme de la violence post-séparation, terrorisme intime mal identifié par le système socio-judiciaire. Antoine (Denis Ménochet) n’accepte pas la séparation conjugale et instrumentalise systématiquement l’exercice conjoint de l’autorité parentale pour maintenir un contrôle coercitif sur son ex-femme Myriam (Léa Drucker). Leur enfant Julien (Thomas Gioria), comme dans un conflit armé, va servir de bouclier humain pour protéger sa mère jusqu’à ce qu’elle ait la force d’affronter l’agresseur.

    Ce remarquable film devrait être montré aux travailleurs sociaux-judiciaires qui blâment les mères quand elles essayent de résister au contrôle coercitif et de se préserver ou de mettre en sécurité leur enfant.

    Le mécanisme et les moyens employés par les agresseurs pour maintenir leur domination après la séparation étant mal analysés, ce film pourrait éventuellement les aider à mieux appréhender ces situations et mettre à l’abri les mères et les enfants.

     

    Pour Edouard Durand, membre de la commission violences du Haut conseil à l’égalité, les cyberviolences « s’inscrivent dans le continuum des violences faites aux femmes ». (…)

    Ce ne sont pas des violences virtuelles, mais réelles. La stratégie de l’agresseur en ligne et hors ligne, sa quête de pouvoir et d’emprise, sont identiques. (…)

    Stress, isolement, retrait volontaire des réseaux sociaux : il y a violence et atteinte à la liberté. (…)

     

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/violences-en-ligne-faites-aux-femmes-ce-ne-sont-pas-des-violences-virtuelles-07-02-2018-7545603.php#xtor=AD-1481423553

     

    Le 24 janvier 2018, la députée Marie-George Buffet et plusieurs de ses collègues ont déposé une proposition de loi visant à lutter contre la précarité professionnelle des femmes.

    L’article 1 propose de dissuader les employeurs de recourir de manière excessive au temps partiel en réduisant les allègements généraux de charges sociales sur les bas salaires auxquels ils peuvent prétendre.

    L’article 2 rend pleinement effective la durée hebdomadaire minimale de 24 heures pour les contrats à temps partiels.

    L’article 3 prévoit que la majoration des heures complémentaires soit de 25 % dès la première heure.

    L’article 4 augmente la prime de précarité pour les contrats à durée déterminée à temps partiels, en la fixant à 20 % de la rémunération totale brute de la personne salariée.

    Tag à Rouen
    "A travail égal
    Salaire égal"

    Le groupe TF1 est en dessous de la moyenne mondiale avec  9 hommes et 1 femme dans les dirigeants. Chez les 2 autres géants français Vivendi et Lagardère ce sont uniquement des hommes aux commandes.

    INVITÉE RTL - Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d'Osez le féminisme, réagit à l'annonce de Marlène Schiappa sur le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles.

    "Pour véritablement mettre en sécurité les femmes, il va falloir beaucoup plus qu'une innovation législative", explique-t-elle, il faut surtout que le gouvernement se donne les moyens - financiers, matériels et humains - d'y parvenir.

    Italie: Lucia Annibali, le visage des femmes victimes de violences.

    Ce dernier, qui ne supportait pas qu'elle ait mis un terme à leur relation, avait acheté les services de deux Albanais pour qu'ils lui jettent de l'acide au visage.

    "Mon visage cuisait. Je hurlais tellement. Il y avait des petites bulles qui bougeaient sur mes joues et je me souviens d'avoir enlevé mon petit blouson en cuir pour ne pas l'abîmer, comme si cela avait de l'importance...", a raconté Lucia Annibali par la suite.

    Publié dans Femmes

    Partager cet article
    Repost0

    Sud Éducation 93 : La répression syndicale comme mode de gouvernance

    Publié le par bmasson-blogpolitique

    Rappelons donc à M. Blanquer quelques fondamentaux.

    D’abord, c'est devant ses mandantes et ses mandants qu'un syndicat est responsable de la manière dont il entend organiser une formation, pas devant le ministre de tutelle. C’est une condition de la démocratie.

    Ensuite, le débat démocratique doit avoir toute sa place à l’école : il n’y a pas d’éducation émancipatrice quand les enseignantes et les enseignants sont mis au pas, sommés d’exécuter et empêchés de penser. La formation de citoyennes et de citoyens libres passe par la défense du droit des personnels à débattre et à s’organiser.

     

    Lire le texte en son intégralité:

    Publié dans Politique

    Partager cet article
    Repost0

    Théâtre - Le livre de ma mère- Patrick Timsit

    Publié le par bmasson-blogpolitique

    Le Livre de ma mère

    Théâtre

    D’Albert Cohen.

    Avec Patrick Timsit

     

    L’amour excessif d’une mère pour son fils.

    Il y a des femmes qui prennent la vie par un bout de la lorgnette et s’en accommodent. Elle voulait être une mère parfaite, et cette priorité et son abnégation ont provoqué, malgré elle, le rejet de son fils. Elle ne savait pas qu’elle devait l’éduquer pour lui permettre de vivre sa vie d’adulte sans elle. Elle voulait être la seule femme, l’unique amour dans le cœur de son fils et n’a pas pressenti que c’était un cadeau empoisonné. En se dévouant ainsi, elle mine les efforts des futures femmes qui côtoieront son fils qui, lui, culpabilise peut-être de l’avoir délaissée. La comparaison avec cet amour poussé à l’extrême est lourde à supporter. Et, dans le même temps, elle présente des facettes d’une mère commune à toutes les autres qui, quels que soient leurs efforts, subiront le départ de leur progéniture, voire leur ingratitude. Elle est passive devant tous ses caprices. En plein débat sur l’égalité Femmes/Hommes, ce portrait est saisissant et on comprend que les hommes soient habitués à ce que rien ne leur résiste.

    « Fini, fini, plus de Maman, jamais. Nous sommes bien seuls tous les deux, toi dans ta terre, moi dans ma chambre. Moi, un peu mort parmi les vivants, toi, un peu vivante parmi les morts.»

     Le Livre de ma mère.

    Patrick Timsit la fait revivre devant nous, et j’avoue que cette femme m’a fait sourire avec ses remarques de « mama juive » inquiète pour son fils, m’a attristée devant son choix de vie solitaire dévouée à « son dieu vivant » représenté sur terre par son fils, m’a irritée par sa longue plainte silencieuse devant cette vie qui ne lui offrait comme possibilité d’exister que d'être mère. Elle ne se rebelle pas.  Soumise aux volontés de ses deux hommes, elle n’a pas souhaité se soumettre à celles d’amies. Le père est absent dans ce récit. Dans ce duo mère/fils, il n’a pas de place. Ce mari  laisse à sa femme le rôle de mère. Il n’est pas regardant. Il travaille, ramène l’argent à la maison et lui délègue la responsabilité de l’éducation. Il n’exerce aucun contre pouvoir. Elle est dans la toute puissance qui ne connaîtra de limite qu’au départ de ce fils tant chéri qu’elle continuera d’adorer jusqu’à ses derniers jours. Elle représente l’oubli de soi, et la satisfaction de ses rêves et de ses ambitions se réalisera par le biais de ce fils qui en vivra une partie sans elle. Si elle cherchait à rester dans son cœur, avait-elle besoin de se sacrifier autant ?

    Patrick Timsit a des envolées, il est convainquant, mais, par moments, il retombe sur son texte qu’il lit, texte que l’on découvre en même temps que lui. Ca ne dure pas et vite, il rejoue avec son public, usant de sa gouaille et de ses intonations qui nous réveillent et nous appâtent.

    Son changement de tonalité va vers le plus grave. Il m’a fait penser à Nino Ferrer qui avait commencé sa carrière dans un registre joyeux, gaieté parodique qui l’a lancé et fait connaître, et qu’il a rejetée pour se tourner vers quelque chose de plus triste, plus personnel, regrettant presque son côté fanfaron des débuts. A croire que la gaieté légère est liée à la jeunesse…

    Les spectacles de monologues, même s’il y a des coupures dans le récit avec des extraits de films vidéo et de la musique, coupures qui permettent de nous tenir en haleine ou de nous octroyer une récréation, ne sont pas ma tasse de thé. Contrairement à  Philippe Caubère dans un autre monologue sur Marseille, Marsiho d’André Suarès, Patrick Timsit joue sur les registres de sa voix pour nous amuser, nous émouvoir et nous raconter cette histoire. Il s’en sort bien et le public est emballé.

    Musée du Petit Palais à Avignon

    Entrée gratuite

     

    Saint Jean l’Evangéliste

    Bortolo di Fredi (Battilori)

    Sienne

    Connu depuis 1358 - Mort en 1410

     

     

    Publié dans Théâtre

    Partager cet article
    Repost0

    Non à l'esclavage en Lybie - Kadhafi

    Publié le par bmasson-blogpolitique

     

    A l'initiative de la CIMADE et de la LDH

    les communistes s'associent au rassemblement à 14H.

    ---------------

    Page 29, il nous explique le bilan de Kadhafi, en Lybie, et  des « détails selon Le Pen » :

     « Deux avions descendus en plein ciel, des attentats un peu partout dans le monde, la torture pratiquée comme l’un des beaux-arts, un pays écrasé, des partis interdits, quelques pendaisons au hasard. »

    Page 30, il rappelle que la France a signé le 10 octobre 2007 un accord (publié en partie uniquement, le reste étant caché) paru au Journal Officiel. Une aide militaire serait octroyée à la Lybie en cas d’agression. La République obéit à ce qu’elle devrait combattre !

     

     

    François Léotard

    Ca va mal finir

    Editions Grasset & Fasquelle

    2008

    ---------------------

    Publié dans Politique

    Partager cet article
    Repost0

    Femmes Solidaires à Miramas - 30/11/2017 - Elimination des violences à l'égard des femmes

    Publié le par bmasson-blogpolitique

     

    "Lundi soir, des hurlements de l’appartement de Zenash ont inquiété plusieurs voisins. Mais personne n’a prévenu la police."

     

    Ne rien laisser passer.

    Publié dans Femmes

    Partager cet article
    Repost0

    Séverine, première journaliste française - Jules Vallès - Clémenceau

    Publié le par bmasson-blogpolitique

    Séverine, née Caroline Rémy, est une écrivaine et journaliste libertaire et féministe française. Fille d’un petit fonctionnaire à la Préfecture de police de Paris, Caroline Rémy est née le 27 avril 1855 à Paris. Rien dans ses origines ni dans sa formation ne la prédisposait à devenir la journaliste engagée qu'elle sera par la suite.

     

    Au domicile de Séverine:

     
    « 15 février 1885. Vallès* repose sur le lit blanc. Les portes de la chambre mortuaire ont été ouvertes. L'escalier est plein de monde. Au pied du lit, on a disposé de grosses touffes d'immortelles rouges que Séverine distribuera en souvenir de lui, aux citoyens en redingote ou bourgeron venus saluer un dernier coup l'écrivain révolutionnaire.
    Deux ouvriers ont déposé dans l'antichambre leurs trousses pleines d'outils. Ils entrent, la casquette à la main, et leurs yeux sont remplis de larmes. Ils tirent de dessous leur blouse un petit bouquet qu'ils posent, timidement, à côté des fleurs somptueuses; mais Séverine va mettre le petit bouquet à la place d'honneur: entre les mains, si blanches, de Vallès. Les deux compagnons éclatent en sanglots: «Ah! citoyenne...»
    Une vieille en bonnet s'avance: «Savez-vous, dit-elle à Séverine, qu'il m'a donné un drapeau à tenir, le 26 mars 1871, jour de la proclamation de la Commune?»
    […] Et l'on entend la grande rumeur du peuple de Paris, en bas, qui se prépare à faire au Réfractaire les funérailles d'un roi.
    Le lendemain, Eugène Pottier publiait sa chanson, dans Le Cri du Peuple:
    […]Et cent mille hommes réveillés*
    Accompagnent au cimetière
    Le Candidat de la Misère
    Le Député des Fusillés.
     
    Elle est définie par Helen Rodney comme la grande prêtresse du dreyfusisme.
     
    Elle est la première femme journaliste à vivre de sa plume. Elle a publié 6 000 articles. 
     
    Clémenceau** la nommait "la rude femme".
     
    Elle adhère au Parti Communiste à sa création en 1920, fut journaliste pendant deux ans à l'Humanité.
     
    Elle les quitte quand le PCF refuse d'adhérer à la Ligue des Droits de l'Homme.
     
    *

    Jules Vallès

    "Le capital mourrait si, tous les matins, on ne graissait pas les rouages de ses machines avec de l'huile d' homme."

     

    *

    "Wake up"

    "Réveille-toi"

    Marseille

     

    **

    Clémenceau

    1841 - 1929

    Paris 

    ----------------

    Georges Clémenceau

    1841 - 1929

    par François Sicard

    1862 - 1934

    1929

    Bronze

    Château de Vincennes

    Georges Clémenceau dit Le Tigre fut président du conseil de 1906 à 1909 et de 1917 à 1920.

    --------------

    Jules Vallès

    Journaliste

    Jules Vallès, né au Puy-en-Velay en Haute-Loire, le 11 juin 1832 et mort dans le 5ᵉ arrondissement de Paris le 14 février 1885, est un journaliste, écrivain et homme politique français d'extrême gauche.

     

    Le Cri du peuple est un quotidien français créé par Jules Vallès et Pierre Denis le 22 février 1871.

    Du 21 mars au 23 mai 1871, Le Cri du peuple, journal d'extrême gauche fondé par Jules Vallès, relate et commente au jour le jour les événements de la Commune de Paris. Il est le quotidien le plus lu.

    Séverine et Vallès fondent Le Cri du Peuple, un journal populaire et engagé qui aspire aussi à fédérer tous ces courants rivaux du socialisme plus prompts à se déchirer qu'à s'unir. Ils inventent le journalisme moderne, publient reportages et interviews, enquêtent sur le terrain auprès des classes populaires.

     

    Durant la Commune, Jules Vallès intervient contre les arbitraires, pour la liberté de la presse. Le Cri du Peuple (83 numéros du 22 février au 23 mai 1871) fut, avec Le Père Duchêne, le journal le mieux vendu de cette période. Vallès siégea d'abord à la commission de l'enseignement.

     

    C'est à un enfant qu'il s'adresse pour célébrer le 26 mars 1871 dans Le Cri du Peuple : « Et toi, marmot, qui joues aux billes derrière la barricade, viens que je ťembrasse.»

    -----------------

    Tardi : « La Commune, c’est le refus de l’autoritaire et de l’humiliation »

    La bande dessinée « le Cri du peuple » est rééditée en intégrale pour les 150 ans de la révolution parisienne. L’occasion de discuter avec son créateur, Jacques Tardi, de son travail, des événements de 1871 et de leur résonance aujourd’hui. Entretien.

     

    C’est en train de changer lentement, mais il y a peu, trop peu, de romans, films et bandes dessinées qui se déroulent pendant la Commune de Paris. Jacques Tardi s’est emparé du sujet dès les années 2000, pour livrer, avec Jean Vautrin« le Cri du peuple », un chef-d’œuvre graphique qui plonge le lecteur en plein Paris, pendant soixante-douze jours…

    (…) Cette histoire de Tarpagnan, officier qui refuse de tirer sur les Parisiens le 18 mars, cousin de Jules Vallès et amoureux de la prostituée la Pucci, ça m’a emballé. Il est poursuivi par un ancien bagnard devenu flicard rusé, comme Vidocq, qui le croit assassin de sa fille. 

    Tardi

    "Vive la Commune !"

     

    La Commune refleurira.
    Jules Vallès
    1871
    Antiproduct 
    --------------
    Séverine 
    Office de tourisme de Pierrefonds-lisières-de-l'Oise-
    Journées du matrimoine
    09 21
     
    -----------------

    Publié dans Femmes

    Partager cet article
    Repost0

    1 2 3 4 5 6 > >>