Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Scum manifesto. Valérie Solanas

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Scum manifesto.

Valérie Solanas
Première publication en 1968.
Editions Mille et une Nuits – 2021.

SCUM = society for cutting up men.

Traduction : société de dépeçage des hommes.

Valérie Solanas ne propose pas de dépasser le capitalisme, mais elle explique dans son manifeste
 pourquoi et comment les femmes doivent prendre le pouvoir à la place des hommes. Il faut éradiquer 
les hommes des institutions, des lieux de travail, supprimer les gouvernements et la compétition (p 37), 
 abandonner l'argent, et la sélection par les études.
Elle explique que l'homme regrette de ne pas être une femme qui est un guide et une protectrice. Elle ne 
 nuit pas aux autres (pas toujours, hélas, NDLR). La femme peut créer un monde magique avec amour 
(p 29). 
Quelle responsabilité ! 
L'homme n'est obsédé que par sa sexualité. Il a peur du vide et du néant. La 
femme, contrairement à l'homme, a conscience de son individualité. Elle critique les groupes créées par
 les hommes (y compris les groupes hippies) car ils leur permettent de copuler à loisir et à satiété, tout 
en ayant la possibilité de changer de compagne. Elle critique les « filles à papa » et les « lèches-culs » 
qui sont limitées intellectuellement par les hommes qui leur ont inculqué un sentiment d'insécurité (p 45).
 Elles manquent d'intensité et d'humour à l'opposé des « vraies salopes » (nommées ainsi par des hommes 
quand elles se rebellent et réclament leur indépendance) (p 49).
Ce texte explique les violences que subissent les femmes par les hommes. Elle ne croit pas en la justice 
humaine. Il en faut du désespoir au fond de son cœur pour écrire un tel texte ! L'homme est surnommé 
de « fausse-couche », d' »avorton », de « mort-vivant incapable de donner ou de recevoir », 
d' »égocentrique » et de « psychiquement passif » (p 13). Il est « vaniteux », « frivole », « banal », 
« faible » (p 14). Il sème la guerre (p 15). Il a la « politesse d'un chimpanzé en habit à queue"
 (l'obsession du sexe ! NDLR), (p 17). Il n'a pas de conscience car il n'a pas d'empathie (p 36).  
Elle le compare à Midas (p 26)**.
**
Midas était un roi mythique de Phrygie qui était célèbre pour le fait qu'il changeait tout ce qu'il touchait
 en or massif. Il était également célèbre pour un détail plus malheureux, ses oreilles d'âne. Celles qu'il 
gagna comme punition pour avoir jugé Pan meilleur musicien qu'Apollon. 
Ceux qui sont au sommet de la pyramide sont « cons », et « pleins de préjugés » (p 40).
Mais elle apporte un lueur d'espoir quand elle annonce que les femmes vont prendre en main leur avenir. 
Elle leur souhaite l'indépendance. 
La question de se débarrasser des hommes est compliquée. Pour elle, ceux qui survivront deviendront 
des « veaux ». Son idée de meurtres organisés et ciblés (elle donne une liste de professions) la fait partir 
en vrille.
Jusqu'où aller ? Pardonner aux hommes ? Les tuer ? Les dominer ? Louise Michel pensait que les 
féministes ne doivent pas dominer les hommes, mais doivent revendiquer l'égalité. Si le mouvement 
Metoo ne souhaite pas la mort physique des hommes, il amène certains d'entre eux à une mort sociale. 
Leur parole est décrédibilisée, ils sont rejetés par les autres hommes, pire un membre de leur entourage 
les trahit. Leur comportement déviant devient insupportable. Les hommes se serrent encore les coudes, 
mais ils voient qu'il y en a qui tombent socialement. La question de la misandrie* se pose et leur fait 
peur (p 110). 
*misandrie
nom féminin

Le fait d'éprouver de l'aversion pour les personnes de sexe masculin (opposé à misogynie).

Les femmes parviennent à imposer leur parole et leurs revendications. Et ceci avec l'aide de plus en plus 
d'hommes. Elles ne veulent plus être « le repos du guerrier et des pondeuses » (p 69).
Valérie Solanas souhaite la mort de ceux qui l'ont exploitée sexuellement. A cause de sa maladie mentale 
et de son entourage masculin, elle n'a pas pu se soigner, ni améliorer sa vie. Le désespoir entretient le 
désespoir. Elle condamne la famille qui détruit l'intimité des femmes, perturbe leur santé mentale et 
attaque leurs droits (p 30). Elle pointe du doigt le Père qui génère les maladies mentales (p 56). 
Warhol, et les hommes en général, tuent les ambitions féminines dans l'oeuf. Sans scrupules.
 Malheureusement, ils reçoivent en ce moment le retour de boomerang. Elle envisageait le remplacement
 des hommes par des machines. Elle idéalisait l'automatisation. Si elle voyait dans quelle société de 
surveillance nous vivons actuellement, elle n'en reviendrait pas.
Valérie Solanas voulait être connue et elle y est parvenue. Elle recherchait la gloire (p 106). 
Cinquante-cinq ans plus tard, son manifeste suscite encore des débats entre les féministes et leurs divers
 courants, et entre les hommes et les femmes.  Ses prémonitions sur la santé, les naissances en baisse, le
 changement des mentalités, l'indépendance des femmes et leur formation intellectuelle se sont parfois 
réalisées. Son délire criminel s'appuie sur des faits sociétaux ou criminels que toutes les femmes, 
qu'elles les acceptent ou pas, connaissent ou ont connu.
Pour elle, les femmes sont réduites à être « des bouillottes avec des nichons » (p 27). Papa « s'accroche 
aux nichons » (p 28).
Elle avait été violée par trois membres de sa famille. Un éditeur français, Maurice Girodias, qui tournait 
dans le groupe de Warhol, l'a contrainte à lui céder tous ses textes pour une poignée de dollars.  C'est lui 
qui a publié « Lolita »,  glamourisant la pédocriminalité (p 107).  Arnaquée, Valérie Solanas a tiré sur 
Andy Warhol en 1968 (p 89). Il n'a jamais voulu l'aider à publier ses écrits. Mais il l'a exploitée 
sexuellement. Excédée, à bout de forces et d'humiliations, son geste relèverait maintenant de la légitime 
défense (p 168). Lauren Bastide explique qu'elle était une « travailleuse du sexe » (p 110). Le terme fait
 toujours débat entre les féministes: prostituée, exploitée sexuellement ? 
Elle a tellement souffert à cause du sexe qu'elle envisage une société sans homme, et sans sexe
(ou le moins possible). 
Elle s'est suicidée en 1974 dans une sordide chambre d'hôtel, dans la misère et isolée. Mais pas oubliée.
-----------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Albert Camus

Publié le par bmasson-blogpolitique

"Que préfères-tu, homme, celui qui veut te priver de pain au nom de la liberté ou celui qui veut t'enlever ta liberté pour assurer ton pain?"

A. Camus

Ni l'un ni l'autre!

--------------------------- 

Lire aussi

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Esclavage - 2

Publié le par bmasson-blogpolitique

« Negres de merde » « maures de merde » « pédé » « si tu ne t’apprivoises pas je te fous dehors ». Enquête inédite de l'Humanité sur les chantiers de Saint-Nazaire où un sous traitant espagnol pratique l’esclavage moderne.

 

Lire aussi:

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Henri Laporte. Journal d'un poilu.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Henri Laporte.

Journal d'un poilu.

Éditions Mille et une nuits – 1998 (date de la première édition?)


 

C'est en partant de son moral tout au long de sa partie active à la première guerre mondiale et par les arts pendant la guerre que je vais vous raconter ce récit d'un poilu.

Il s'est engagé pour deux raisons. Il veut faire « son devoir » et venger la mort de son beau-frère en septembre 1914 (p 15). Cinq mois plus tard, il part pour le front. Il est caporal (p 19). Il reconnaît : »Nous ignorions tout de la guerre » (p 20).

Il trouve le campement en Argonne, en 1915, « très amusant » (p 23). Dans les boyaux, les Allemands sont à sept ou huit mètres d'eux (p 26).Il trouve sa vie agréable et pleine de suspense (p 27). Il observe le premier « mort en brave » (p 28). Il s'est assis pendant deux heures sur un soldat allemand en état de putréfaction. L'odeur pestilentielle qui se dégageait de la terre l'a alerté (p 29). Les soldats se lancent des grenades de part et d'autre ( p 37). Il mange son bœuf bourguignon « poivré d'éclats de boue » car les Allemands tirent et visent exprès. Il le supporte. (p 38) L'ambiance est toujours à la bonne humeur. Ils écrivent des pancartes avec de l'humour potache (p 39). Trop fatigués, les poux des tranchées ne les empêchent pas de dormir dans l'eau et la boue (p 41).

A partir de la page 45, son ton change. « Quelle horreur la guerre ». Il regarde les morts écharpés partir sous les bâches pendant que lui « échappe à la mort » (p 46). Il est sauvé par un soldat du génie qui voit son pied droit bouger alors qu'il est enseveli sous les gravats suite à une explosion (p 48). On leur distribue des masques à gaz en juin 1915 (p 51). Il est sous les ordres d'un jeune lieutenant Saint-cyrien de 20 ans (p 54). Il parle de « carnage » (p 55), d'hécatombe, de tuerie, en Argonne. Il n'avait jamais vu autant de morts avant (p 56). Quand il voit un soldat se tenir les boyaux avant de mourir, il « croit devenir fou » (p 57). Il ne peut se reposer à cause de « atroces visions ineffaçables » (p 59). Il est très affaibli à cause de la typhoïde et se bat contre la maladie pendant deux mois, de juin à août 1915 (p 62). En janvier 1916, celui qui s'endort en Champagne peut perdre un pied à cause du gel ou mourir de froid humide (p 67). A Verdun, il est choqué par la vision et l'odeur pestilentielle des cadavres des chevaux et des humains qui n'ont pas pu être enlevés depuis la veille (p 71). Quand il redevient agent de liaison il trouve la vie « pleine de risques, de dangers mais intéressante et emplie de beaucoup d'émotions » (p 74). Le 9 avril, il parle d'un « épouvantable massacre » après l'attaque malheureuse des fantassins Allemands. C'est la première fois qu'il voit autant de morts allemands (p 87). L'amitié est importante. Son capitaine et lui se sont appréciés dès le début de leur rencontre. Ils font face au « déluge de fer » p 88). Il pense que son « bon capitaine » a environ vingt-deux ans (p 100). L'enfer de feu provoque aux soldats des maux de tête violents. Il assiste à la mort d'un soldat qu'ils ne peuvent aider à cause du déluge de bombes et qui réclame sa maman avant de mourir (p 89). Dans la Somme, en octobre 1916, il parle des lance-flammes allemands qui brûlent tout vifs quand ils sont touchés par les tirs des Français (p 106). Il est fier des obus de 75 tirés par les Français car les Allemands avec leurs 73, sont « moins dangereux » (p 108) (?!) .


 


 

Il aime en 1914 l'accueil reçu par les Bretons à Quimper. Il cite Théodore Botrel* qui « en la chantant, n'avait rien exagéré » (p 20). En 1915, à l'hôpital militaire, en pleine lutte contre la typhoïde, il assiste à un spectacle organisé par René de Buxeuil** et une cantatrice, Eugénie Buffet*** (p 60). Après sa participation éprouvante à la bataille de Verdun, il recouvre ses forces à l'arrière, en Lorraine. Ils improvisent des soirées avec des chanteurs parmi les soldats (p 95). Un soir, un soldat revient d'une permission à Reims avec des bouteilles de Champagne. Ils se saoulent et chacun y va de sa chanson (p 99). A Bordeaux, fin 1916, il est opéré pour retirer un éclat d'obus situé dans son tympan. Il assiste « gratuitement » à une représentation d'Hamlet au théâtre. Il en est tout reconnaissant (p 114). Cette opération le rend inapte à retourner sur le front et il retourne à Quimper. Un orchestre d’inaptes est créé et il obtient un certain succès (p 119).


 

*

Jean-Baptiste-Théodore-Marie Botrel, né le 14 septembre 1868 à Dinan et mort le 26 juillet 1925 à Pont-Aven, est un auteur-compositeur-interprète français. Il est l'auteur de La Paimpolaise.

Théodore Botrel " la Paimpolaise " 1905


 

**

René de Buxeuil, de son nom de naissance Jean-Baptiste Chevrier, est un compositeur et chansonnier français, né à Buxeuil au lieu-dit Plancoulaine le 4 juin 1881 et mort à Paris le 16 juillet 1959.

René de Buxeuil - La chanson des yeux clos


 

***Eugénie Buffet

Surnommée « la Cigale nationale », Eugénie Buffet est une chanteuse française de music-hall. Née le 26 novembre 1866 à Tlemcen et morte le 10 mars 1934 à Paris, elle est l'une des premières, si ce n'est la première interprète du genre de chanson dit réaliste, dont Edith Piaf sera la plus célèbre par la suite.

Eugénie Buffet " sérénade du pavé " 1933

------------

Lire aussi:

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Olympe de Gouges. « Femme, réveille-toi ! »

Publié le par bmasson-blogpolitique

Olympe de Gouges.

« Femme, réveille-toi ! »

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

Editions Gallimard – 2014.

Olympe de Gouges meurt car ses écrits sont jugés anti-révolutionnaires (p 12). Elle est anti-jacobine* « Je chéris mon Roi » (p 66).

 

*

Jacobinisme

Le jacobinisme est une doctrine politique qui défend la souveraineté populaire et l'indivisibilité de la République française. Il tient son nom du club des Jacobins, dont les membres s'étaient établis pendant la Révolution française dans l'ancien couvent des Jacobins à Paris

Wikipédia.

 

Page 74, elle apostrophe personnellement Robespierre en novembre 1792 :

Elle lui reproche son « affreux athéisme ». Elle prédit qu’il veut « assassiner Louis XVI, « Le Grand » (p 75). Elle regrette que les Anglais aient fait « monter sur l’échafaud leur roi, mais ils n’étaient pas républicains ». Ainsi sont-ils excusés. On peut tuer un roi quand on est monarchiste !  (p 77). Elle a peur. « O, mes concitoyens ! Repoussons ce fléau. J’ai prononcé ; choisissez : la boîte à Pandore est ouverte » (p 78).

Page 20 - En avril 1789, les députés discutent des allocations chômage. Il est question de créer une caisse.

« Sans doute il n’y a point de province dont les députés ne proposent les Etablissements, ou une Caisse de commerce, dont le produit serait répandu sur les ouvriers sans travail dans les saisons rigoureuses, et dans des temps de disette ».

Page 60, elle décrit l’exode de la campagne vers Paris en février 1788 :

« A peine les jeunes villageois ont obtenu l’âge, la force et le courage, qu’ils s’acheminent vers la capitale pour y prendre le noble emploi de laquais ou de crocheteur. Il y a cent serviteurs pour une place, tandis que nos champs manquent de cultivateurs ».

 

Page 24 – Les hommes disposent des Invalides. Elle demande la création d’une maison de charité pour les femmes. Avril 1789.

Quand les femmes n’ont pas de fortune, cela permettra de décharger l’Hôtel-Dieu qui est un hôpital pour mendiant-e-s, femmes de mauvaises mœurs et gens du peuple.

Page 34, elle décrit les femmes comme appartenant au « sexe supérieur en beauté comme en courage dans les souffrances maternelles" (les accouchements et leurs suites étaient dangereux pour les femmes, NDLR).

Page 37 – Article XII de sa Déclaration :

« Les contributions de la femme et de l’homme sont égales ; elle a part à toutes les corvées, à toutes les tâches pénibles ; elle doit donc avoir de même part à la distribution des places, des emplois, des charges, des dignités et de l’industrie ».

Page 40, elle parle d’une éducation nationale en septembre 1791:

« Et puisqu’il est question, en ce moment, d’une éducation nationale, voyons si nos sages législateurs penseront sainement sur l’éducation des femmes ».

Page 52, elle réclame le droit au divorce, en février 1792 :

« Un décret qui fasse comprendre que l’égalité est entre les époux et les épouses, comme entre tous les individus Français ; qui assure à chacun sa propriété, et leur permette de se désunir sous l’inspection des tribunaux de famille, chargés de juger suivant les lumières de la raison, de la seule raison, et de veiller aux intérêts des enfants et aux arrangements de fortune ».

-----------

 

 

Un cochon dans un Drakkar Viking à Fécamp.

Mon hommage à "Balance ton porc".

-------------------

Lire aussi:

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

La vie héroïque de Suzanne Spaak. Anne Nelson -

Publié le par bmasson-blogpolitique

La vie héroïque de Suzanne Spaak.

Anne Nelson

Editions Robert Laffont – 2017

Paris, 1940 – 144

L’audace d’une femme face à la barbarie nazie.

 

Elle meurt à Fresnes, le 12 août 1944, « d’un coup de pistolet dans la nuque » (p 293).

Comment cette femme issue de la très haute bourgeoisie belge a-t-elle atterri dans les geôles de Fresnes ?

 

Sa belle-mère, Marie Janson, femme de Paul Spaak, avocat et écrivain, a été la  première femme politique au monde à devenir sénatrice (p 11). Elle remplace son père, décédé, en 1921 (p 16).  Le père de Suzanne, Louis Lorge, était financier et la famille vivait à Bruxelles, à la campagne ou sur la Côte d’Azur (p 15). Il adore sa fille, mais Suzanne se braque contre sa cupidité (p 16).

 

Suzanne épouse Claude Spaak dont elle s’est éprise, contre l’avis de son père, en 1925 (p 17). Mais Claude aime aussi Ruth Peters. Suzanne acceptera de faire « ménage à trois », le divorce n’étant pas acceptable facilement par les deux familles. Peut-être Suzanne ne voulait-elle pas donner raison à son père qui avait désapprouvé son choix ? Après des péripéties de séparation, Suzanne préfère Ruth comme maîtresse régulière de son mari plutôt que de voir une succession de femmes différentes (p 16).

Le couple de façade cachant le trio part vivre à Paris en 1937, grâce à l’argent de Suzanne. Les deux enfants du couple les accompagnent, ainsi que les tableaux de Magritte (p 20).

 

Pour aider Magritte à vivre, le couple « lui propose mille francs par mois (…) contre des livraisons régulières de toiles » (p 21). Magritte quitte la Belgique pour vivre seul à Paris en 1940. Sa femme reste en Belgique avec son amant. Pour survivre, Magritte vend à Peggy Guggenheim une toile « La Voix des airs » (p 37). Après le décès de Suzanne, Claude  « vend la collection d’œuvres d’art de la famille » pour subvenir à ses besoins et à ceux de Ruth. Ses deux enfants sont en colère après lui (p 301).

 

Son frère, Charles Spaak, est scénariste à Paris. Il écrit La Grande Illusion, chef-d’œuvre tourné par Jean Renoir en 1937.

 

En 1941, le couple Spaak quitte Saint-Cloud pour vivre dans un appartement au Palais Royal. « Ses jardins ont servi de terrain de jeu au futur Louis XIV ». Pendant cent cinquante ans, il a hébergé «  des reines écartées, des princes dissolus et des courtisans intrigants ». « Le marquis de Sade y ouvre une librairie pour vendre (son) œuvre littéraire »  (p 70)

 

Jean Cocteau a été condamné pour trafic de drogue en 1940 (p34) et pour continuer d’en obtenir, il flirte avec le fascisme (p 71).

 

Colette est taxée de collaboratrice (p 75). Mais elle est mariée à un juif et « s’intéresse de plus en plus aux activités de la résistante qui habite au-dessus de chez elle : Suzanne Spaak » ( p 80). Pilette (la fille de Suzanne) et Rayski* dans ses Mémoires dévoilent le rôle de Colette dans son soutien à Suzanne Spaak et aux militant-e-s juifs et juives  (p 216).

 

Suzanne se déplace à vélo et elle porte des jupes culottes. « Elsa Schiaparelli réinvente le sous-vêtement en substituant à la soie des matières synthétiques (…) et aux boutons des élastiques » (p 76).

 

L’étoile jaune est imposée aux Juifs au Moyen-Age en « Angleterre, en Espagne et en France » (p 99).

 

Peu à peu, par soutien aux objectifs du général de Gaulle, cette non-juive va se rapprocher des réseaux de Résistance.

En 1942, Suzanne aide à la publication d’une revue clandestine « J’accuse » (p 98). Elle organise chez elle des réunions clandestines de la Résistance. Elle y cachait aussi du matériel de propagande (p 100).

A l’hôpital Necker, elle fabrique « des cartes d’identité à l’intention des fugitifs (et fugitives, NDLR)» (p 169). Elle consacre sa vie à cacher des enfants juifs (p 174). A l’aide de vingt-cinq protestantes et de quinze juives,  elle organise le sauvetage d’enfants juifs dans Paris (p 190). La troupe Scoute des Eclaireuses va convoyer les enfants à la campagne. Muni-e-s de faux papiers, iels y seront en sécurité (p 196). Elle se déplace souvent, avec d’autres femmes, pour payer les familles d’accueil qui nourrissent, logent et accueillent les protégé-e-s (p 209). 11 000 enfants juifs ont été déportés de France entre 1942 et 1944. 1 000 enfants environ auraient été sauvés par diverses personnes (p 302).

Malheureusement, elle se sent « à peu près invulnérable ». La Gestapo mène ses enquêtes, à Paris et à Bruxelles. Suzanne les a sous-estimées (p 247 et 248).

Arrêtée, elle couvre les murs de sa prison avec des citations dont elle se souvient (p 265). Elle a beaucoup lu et écrit de mémoire les citations « des grands auteurs, des vers, des réflexions » sur les murs (p 296).

 

Le service de renseignements britannique pense que Claude Spaak a préféré « se débarrasser d’elle pour pouvoir épouser Ruth Peters » (p 300). « Epouse délaissée, elle a été presque oblitérée par son mari ». Suzanne sera nommé « Juste » en 1985 (p 304).

 

*

Benoît Rayski est le fils d'Adam Rayski qui fut responsable de la section juive au sein des Francs-tireurs et partisans - Main-d'œuvre immigrée, mouvement du PCF clandestin constitutif de la Résistance intérieure française pendant la Seconde guerre mondiale.

Benoît Rayski a depuis « viré à droite », et écrit régulièrement pour des sites internet tels que Boulevard Voltaire, Riposte laïque ou Causeur, ou encore sur Atlantico. Selon Les Inrockuptibles, il a été épinglé à plusieurs reprises pour des propos racistes.

Wikipédia.

 

 

Beate et Serge Klarsfeld

A Fougères.

-----------------

Serge et Beate Klarsfeld sont des activistes de l'Holocauste et des chasseurs de nazis.

En les traquant à travers le globe, Beate et Serge Klarsfeld ont consacré leur vie à lutter contre l'impunité de ces criminels de guerre.

Dans cette autobiographie croisée, « Mémoires », Beate et Serge Klarsfeld reviennent sur quarante-cinq années de militantisme, poursuivant par ce geste leur combat pour la mémoire des victimes de la Shoah.

Au sein du combat d'un couple, d'une vie, la décennie 1968-1978 marque un tournant important dans l'évolution de la mémoire de la Shoah en Europe et dans le monde. L'action spectaculaire de Beate et Serge Klarsfeld, menée sur plusieurs continents, exerce un rôle majeur dans ce mouvement vers la reconnaissance.

Elle est écrivaine, lui est avocat.

Beate vient de s'installer en France comme jeune fille au pair et apprend le français. Émerveillée par Paris, sa culture et son atmosphère, Beate a le sentiment de s'y épanouir. Le 11 mai 1960, Serge et Beatese croisent sur le quai de la station de métro Porte de Saint-Cloud.

Beate Klarsfeld, née Beate Auguste Künzel, le 13 février 1939 à Berlin, est une militante anti-nazie germano - israélienne, travaillant pour la mémoire de la Shoah. Elle est mariée à Serge Klarsfeld, avec lequel elle a deux enfants : Arno ( 1965) et Lida ( 1973 ).

Serge Klarsfeld (né le 17 septembre 1935 à Bucarest en Roumanie) est un écrivain, historien et avocat de la cause des déportés en France.

Au commencement, il y a l'histoire de Serge Klarsfeld. Le 30 septembre 1943, alors âgé de 8 ans, il assiste à l'arrestation de son père par la Gestapo , caché avec sa mère et sa soeur dans le double fond d'une armoire.

Après la guerre, il se marie à Beate, une jeune allemande installée à Paris. Ensemble, ils se font la promesse d'obtenir la mise à l'écart de la vie politique allemande de tous les anciens nazis, puis d'obtenir le jugement et la condamnation des principaux responsables nazis.

L'action du couple franco-allemand formé par Beate et Serge Klarsfeld a commencé à Berlin le 7 novembre 1968. La jeune femme s'invite ce jour-là au congrès de la CDU, le parti chrétien-démocrate.

Beate et Serge Klarsfeld viennent perturber les obsèques de Xavier Vallat, ancien commissaire général aux Questions juives et figure de l'extrême-droite antisémite, à Pailharès, en 1972.

Après avoir passé leur vie à chasser les nazis, Beate et Serge Klarsfeld ont été récompensés pour leur lutte hier par l'ambassadrice allemande en France, en 2015.

Initialement organisée en 2018 par le Mémorial de la Shoah à Paris, l'exposition « Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire (1968-1978) » est présentée pendant six mois au musée départemental de la Résistance et de la Déportation à Toulouse, en 2021.

Un combat contre l’oubli :

Dans ce roman graphique, Pascal Bresson (le scénariste de Simone Veil) revient sur les combats de la vie de Beate et Serge Klarsfeld pour que justice soit rendue et que nul n'oublie, brillamment mis en image par Sylvain Dorange.

------------------

 

Un cochon dans un Drakkar Viking à Honfleur.

Mon hommage à "Balance ton porc".

-------------

Contrairement au régime de Vichy « le maire de Bruxelles a refusé de mettre sa police à disposition de l'occupant. [...] Vichy avait une politique xénophobe, antisémite. »

Laurent Joly, historien

 

Médiapart – A l'air libre.

----------------

Serge Klarsfeld : « Zemmour parle des musulmans comme on parlait des juifs »

-------------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Vincent van Gogh - 2

Publié le par bmasson-blogpolitique

Oreille.

Beethoven et van Gogh peuvent-ils se compléter?

Beethoven a perdu l'utilisation de l'ouïe. Vincent van Gogh a coupé son lobe de l'oreille.

---------------

Lire aussi:

Publié dans art pictural

Partager cet article
Repost0

Bonne année 2022!

Publié le par bmasson-blogpolitique

Et tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année!

 

"Cite-moi une grande avancée sociale de Macron".
Euh...attends, je cherche encore....
-------------------------
 

La politique sociale d'Emmanuel Macron a nettement été orientée vers la réduction des dépenses sociales par la réduction des droits.

Alternatives économiques.

----------------
 

Gemma Correll

En attendant le 1er janvier, à quoi pense-t-elle?

Nous sommes quel jour?

Que se passe-t-il?

Quelle heure est-il?

Qui suis-je?

Que suis-je supposée faire?

Quelle heure est-il?

------------------

 

Vaccin

Vive 2022?

Les Rois Mages sont en marche, eux aussi, comme Macron?

---------------

Lendemain de fête.

Stephen Hanson

Grande-Bretagne.

 Visual development. Character design. Limited edition prints and art cards. 

Développement visuel. Conception de personnages. Tirages et cartes d'art en édition limitée.

His paintings are created using traditional techniques combined with the new media of Digital Paint, entirely hand painted using a Wacom Intuos tablet and pen

Ses peintures sont créées à l'aide de techniques traditionnelles combinées aux nouveaux média
s de la peinture numérique, entièrement peintes à la main à l'aide d'une tablette et d'un stylet Wacom Intuos.

 « I left Batley Art College with a distinction in graphic design and illustration. »

 « J'ai quitté le Batley Art College avec une distinction en design graphique et illustration ».

-----------------

Hippie New Year.

Bonne nouvelle année hippie.

-----------------------

LREM

5 ans

"En marche" précède "Assis, Pas bouger"

Bonne année allongée (attention aux furoncles et aux escarres).

--------------

Tintin et Milou.

"Bonne année". 

Est-ce une bonne nouvelle et la bonne direction.?

-------------------

NDLR : la France n’est plus le pays des droits de l’Humain.

Bienvenue en Macronie, le pays des Devoirs de L'Homme (et de la femme, NDLR)...

CGT TUI répond à Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron sur la vaccination: "Les devoirs valent avant les droits" sur BFMTv.

 

---------------

 

Petit point droit constitutionnel pour les nuls qui persistent. Les citoyens n'ont que des droits. Seul l'Etat a des devoirs à leur égard

Arié Alimi, avocat.

 

--------------

La suppression partielle de l'ISF a rendu 3,5 milliards d'euros aux plus fortunés. La suppression partielle des APL a retiré 3,7 milliards d'euros aux plus modestes. Un exemple parmi beaucoup d'autres pour illustrer un quinquennat de l'injustice.

 

---------------

Muriel Robin trouve "humiliante" l'absence des violences faites aux femmes dans la campagne.

Muriel Robin sur les violences faites aux femmes : «Ça n’est pas une priorité des candidats à la présidentielle»

Huffington Post

---------------

NDLR : « La Marseillaise », journal de gauche, n’a pas dit un mot sur les femmes et leurs luttes, dans sa rétrospective de 2021 ! Ils ont parlé de tout, mais surtout pas de ce sujet. « La Marseillaise » n’a pas de journaliste spécialisé-e dans les questions liées aux femmes, contrairement à « L’Humanité ».

-----------------

Emmerdeuse à la recherche sur Meetic.

Emmerdeur à la recherche sur Meetic.

Iels veulent emmerder le monde!

------------------

Macron emmerde tout le monde sauf les riches.

NDLR: j'adore les socquettes!

 -------

 

Macron en roi soleil mais il est alité.

A cause du COVID?

Il se requinque la santé avec un verre de vin rouge.

---------------

Macron et la dictature 

"On les aura ces connards" (à Benalla). Et ces connasses? Il nous oublie encore! NDLR

 "Avant les droits, il y a les devoirs" (avant la République, il y avait la royauté, NDLR).

"Un-e irresponsable n'est plus un citoyen-ne" (il parle aussi pour lui? NDLR).

Nantes révoltée

--------

 

Macron

"Je vous emmerde!"

NDLR: son hystérie suscite la création!

-------------

Osvaldo Cavandoli  

"Efface moi cette merde de LREM!!"

NDLR: on aimerait bien, mais ça va être plus compliqué à faire!

---------

 

"J’ai toujours peur pour moi et pour mes proches.”

Alison s’est séparée d’un homme violent avec qui elle a passé 3 ans. Malgré ses nombreuses plaintes, les services de police semblent dans l’incapacité de la protéger.

"Je viens de déménager pour échapper à mon ex-conjoint." Géraldine, 36 ans, a décidé d’enregistrer les appels téléphoniques de son ex-conjoint "pour prouver, dit-elle, ses agissements".

"On lui a dit de se calmer." Aucune mesure judiciaire n’a été prise lorsque l’ex-conjoint de Géraldine est venu chez elle ce jour-là. L’ordonnance de protection lui interdit pourtant d’entrer en contact avec elle.

“L’interdiction d’entrer en contact, il ne l’a jamais respectée.” Même depuis la prison, l’ex-conjoint d’Alison la harcelait et la menaçait encore. Sa sortie de détention, c’est lui-même qui lui a annoncé par téléphone.

"Ils lui servent sur un plateau ma nouvelle adresse." Géraldine a fui à 900 km de chez elle pour s’éloigner de son ex-conjoint. Elle n’aura eu qu’un mois de répit, dit-elle, avant qu’un courrier du tribunal ne dévoile son adresse.

 

Envoyé-e Spécial-e.

 

Elles racontent leur vie infernale de femmes victimes de leur ex-conjoint violent.

Deux femmes racontent dans ''Envoyé spécial'', diffusé jeudi soir, leur vie sous la menace de leur ex-conjoint violent. Alison et Géraldine livrent le témoignage poignant d'une double injustice, celle d'être une victime, mais de ne pas être suffisamment protégée par la justice et les forces de l'ordre.

 

 

Quelle belle langue communicative à la traduction.

“Macron wants to piss off the unvaccinated.

Macron veut faire chier les non-vaccinés »

---------------

 

 

Emmerder vu par Pierre Serna.

"L'Humanité".

= salir, souiller les non vacciné-e-s.

----------

« Ni de droite, ni de gauche » mais surtout pas de gauche ! Pendant cinq ans, le président aura puisé dans le libéralisme économique, dans sa version la plus dure et la plus antisociale.

Alternatives économiques.

---------------

Macron

Après "Je vous emmerde", le tome 2 serait en préparation.

NDLR! Je vous laisse lire le titre grossier vous-même.

Mon éducation m'empêche de l'écrire.

--------------

 Macron est  le chieur.

--------------

Macron

Par JO.

"Manu parle aux Français-e-s"

NDLR: Que du beau et du bon pour nous.

-------------

Macron est primé par "Vins de France".

NDLR: ses propos relèvent des propos de comptoir.

----------------

Macron s'excuse avec des gros mots.

NDLR: le langage ordurier devient un langage gouvernemental.

-------------

Après la polémique "emmerdé", le maire d'un village retire le portrait de Macron.

Pour Nils Passedat, maire dans le Tarn-et-Garonne, “de tels propos dans la bouche du chef de l’État insultent à la fois une partie des Français et d’autre part la fonction présidentielle".

 

"Emmerder c'est la fonction d'un trou du ..."

Slogan.

--------------

Emmerder les non-vacciné-e-s ou embêter le virus?

La Belgique a choisi d'être positif-ive.

-----------------

Macron fait ses voeux et emmerde les Français-e-s.

--------------

Cherbourg

"Paradis pour les uns pas un radis pour les autres"

Tag.

---------------

LREM en quelques chiffres

- 314 députés en 2017

- 266 début 2022

- 400000 membres (par simple clic) en 2017

- 20000 en 2020

Résultats

Municipales 2,22%

Régionales 7,1%

David Martona.

-------------------

NDLR : « Non ! Chef ! »

Lors de la galette à l'Elysée, Emmanuel Macron salue «la France humble, silencieuse, au travail»

Paris-Match.

----------------

"On avait déjà vu du rejet, parfois même de la détestation pour d'autres présidents. Mais on n'avait jamais vu de telles lueurs de haine dans les yeux des gens qu'avec Macron."

C’est à vous.

---------------

 

Les députés LREM face à la violence et aux menaces.

Les parlementaires et les élus en général sont de plus en plus victimes d’agressions verbales voire physiques. Dans la Loire, les députés de la majorité présidentielle sont la cible de courriers menaçants. Ils nous font part de leur ressenti

Les images du député LREM de Saint-Pierre-et-Miquelon, Stéphane Claireaux, le visage en sang suite à une manifestation des anti-pass sanitaire auront choqué. Cette agression fait suite à l’incendie criminel de la voiture et du garage dont a été victime le député LREM de l’Oise, Pascal Bois, le 29 décembre dernier. Ce ne sont pas des actes isolés. Selon le ministère de l’Intérieur, 1186 élus ont été pris pour cible dans les onze premiers mois de l’année dernière.

Dans la Loire, les députés LREM reçoivent depuis plusieurs mois des menaces écrites. La première que le député LREM de Saint-Etienne, Jean-Michel Mis ait reçue, remonte au mois de septembre 2021. La dernière lui a été envoyée le 1er janvier.

Pierre Serna

Réaction après la violence envers les député-e-s agressé-e-s.

'L'Humanité'

- Macron gouverne seul.

- Macron considère le Parlement comme quantité négligeable.

- Macron fragilise tous et toutes les député-e-s.

- Macron semble les abandonner.

-------------------

Macron gouverne par la force.

La démocratie représentative (et participative, NDLR) n'appartient plus à notre bien commun.

Pierre Serna.

--------------

Michel-Ange Flori.

"5 ans de plus de Macron".

Il est confortablement installé dans un hamac, les doigts de pieds en éventail, nous regardant en souriant. L'avenir est radieux pour les banques, les laboratoires et les médias (à sa solde, bien entendu).

--------------------

Si Macron gagne 5 points chez les cadres supérieur-e-s et les professions libérales, il en perd 11 chez les ouvriers. Il chute aussi fortement aux 2 extrémités du spectre générationnel, perdant 7 points chez les 18-24 ans et 3 à 4 points chez les retraité-e-s et les plus de 65 ans.

Brèves de presse.

------------------

Présidentielle: 

la cote de popularité d'Emmanuel Macron chute drastiquement selon un sondage

 

BFMTv

------------------------

NDLR : il fait réellement 37% ? Si oui, c'est inquiétant.

 

Terrible nouvelle pour Macron : à 3 mois de la présidentielle, sa popularité s’effondre : 4 points perdus.

(…) Le chef de l’État ne compte plus que 37% de satisfaits (-4 points en un mois), alors que le total des mécontents s’élève à 60% (+5). “C’est un tournant, analyse Frédéric Dabi, directeur général de l’Ifop.

(…) Les sondés citent abondamment la phrase présidentielle sur son “envie d’emmerder les non-vaccinés”, qu’ils ont jugée “irrespectueuse”. Ils évoquent aussi une “perte de cohérence”, selon Frédéric Dabi, alors que la stratégie du passe vaccinal est remise en question par l’extrême contagiosité du variant Omicron.

Deuxième motif d’irritation pour les Français : le pouvoir d’achat, qui occupe une place croissante dans leurs préoccupations. 

73% des Français pensent que "l'économie actuelle profite aux patrons aux dépens de ceux qui travaillent". 57% des Français jugent que "pour établir la justice sociale, il faudrait prendre aux riches pour donner aux pauvres".

Baromètre OpinionWay pour le Cevipof

------------------------

Le régime politique semble avoir atteint un niveau d'illégitimité et de faiblesse si élevé qu'il se sent menacé par un petit média indépendant et local. Le nôtre.

Nantes révoltée.

 

-----------------

Contre la dissolution de Nantes Révoltée - Pour la liberté d'expression

 

CONTRE LA DISSOLUTION DE NANTES REVOLTÉE.

En France, plus personne ne croit les médias dominants. Une étude révèle qu'à peine 30% de la population déclare encore «faire confiance aux médias». Un taux comparable à celui de la Slovaquie et la Hongrie. Dans notre pays, la quasi-totalité des journaux et chaines de télévision sont possédés par une poignée de milliardaires, majoritairement d'extrême droite. Dans ce contexte, un banquier mégalomane est propulsé au pouvoir. Un chroniqueur pétainiste monopolise le temps d'antenne. La femme d'un ministre anime une émission sur son propre mari. La police et l'extrême droite habitent quasiment sur les plateaux de télévision. On nous impose au quotidien des débats sur la possibilité de tirer sur les Gilets Jaunes, la façon la plus brutale de traiter les musulmans ou de laisser mourir les non-vaccinés, la manière la plus efficace de détruire ce qu'il reste de conquêtes sociales. 

 

(…) Si relayer des appels à manifester est un motif de dissolution, alors le gouvernement va devoir dissoudre plusieurs dizaines d'organisations, syndicats, pages Facebook. Si s'opposer aux violences d’État comme le fait Nantes Révoltée est un motif de dissolution, il va falloir «dissoudre» aussi des centaines de journalistes, de pages Facebook, de médias qui travaillent sur ces questions. Et après ?

Candidature d'Emmanuel Macron. 

NDLR: "Avec vous pour que je puisse vous emmerder encore un peu plus!"

------------------

Jean-Michel Flori.

Le roi rance.

Le roi Emmanuel?

-------------------

Publié dans Mes Photos

Partager cet article
Repost0

Joyeux Noël à tous et à toutes.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Nous y sommes!

----------------

Le Noël des migrant-e-s, sous un abri fragile, entouré de policiers.
Dans La Repubblica.
Mauro Biani est un illustrateur et caricaturiste italien, avec une forte prédilection pour la satire sociale et politique. Il est dessinateur pour Il Manifesto, collabore avec Polisblog.it,Courrier International, i Siciliani, Azione nonviolenta, Il Fatto quotidiano.

 
Migrant-e-s à Noël.
------------------------
Migrant-e-s 
Joyeux Noël par Peter Schrank 
------------------------
Mariano De Carlo 
Noël 2021
La tente est remplacée par un bateau.
Les rois mages sont remplacés par des policiers.
Les enfants ont changé de vêtements.
Les livres remplacent le mouton.
---------------------------

Merry Resistmas.

"Christ" est remplacé par "Resist".

--------------------


 

Merry Christmarx

Cette fois, c'est "Mas" qui est remplacé par "Marx".

----------------------

Gerhard Gluck

Le Père-Noël, attablé à un comptoir de café, lit le journal. Le renne lit sur son épaule!

Gerhard Glück

Illustrateur

Né le 13 juillet 1944 (Âge: 77 ans), Bad Vilbel, Allemagne.

A écrit Hauptsache gesund!,

L'essentiel est sain !

Art & Co

Viel Glück!,

Beaucoup de chance!

En plus de son activité d'illustrateur, qui l'occupe pourtant une bonne partie de l'année, il trouve quand même le temps d'être professeur aux Beaux-Arts. L'univers pictural de Gerhard Glück est facilement identifiable, tant celui-ci se démarque par son originalité et ses qualités de composition.  En deux coups de crayon, ce caricaturiste allemand décrit l'uniformisation d'un monde « petit bourgeois ». 

Lapin blanc dans la neige.

Carol Colette. USA.

Carol Collette's art is in galleries worldwide, most notably in Maine, Massachusetts, Connecticut, Hawaii, and Japan. 

L'art de Carol Collette se trouve dans des galeries du monde entier, notamment dans le Maine, le
Massachusetts, le Connecticut, Hawaï et le Japon.

Maine and New England hand-colored etchings by internationally-known artist Carol Collette.

Gravures coloriées à la main du Maine et de la Nouvelle-Angleterre par l'artiste de renommée
 internationale Carol Collette.

«  I'm a printmaker and painter, inspired by New England's rural beauty and Hawaii's tropical allure. »

« Je suis une graveuse et peintre, inspirée par la beauté rurale de la Nouvelle-Angleterre et l'allure tropicale d'Hawaï. »


 

 Le Père-Noël apporte un nouveau cerveau à celui qui ne veut pas se faire vacciner.

---------------

Un  cochon à Bricquebec

Hommage à "Balance ton porc".

-----------

Partager cet article
Repost0

Guerriers pour la Paix. La condition politique des aborigènes vue de Palm Island. Mental

Publié le par bmasson-blogpolitique

Guerriers pour la Paix.

La condition politique des aborigènes vue de Palm Island.

Barbara Glowczewski avec la contribution de LexWotton.

Editions Indigène.

2008

 

L’Australie n’a rien à nous envier en ce qui concerne l’usage de la police dans la maltraitance des minorités.

 

 

La justice australienne innocente, elle aussi, les policiers blancs. En parallèle, il existe une « autre justice » pour les aborigènes (p 25). La police australienne était douée pour une « paranoïa » dans les années 1990 (p 54). Un policier est inculpé pour homicide volontaire. Il ne sera pas incarcéré. Deux ans après le meurtre de Mulrunji en 2004 dans le commissariat, le message est celui-ci : « Feu vert à l’assassinat des aborigènes dans les commissariats » (p 144). Il est le 241 e mort depuis 1990 (p 156).  Les policiers bénéficient d’une impunité totale (p 153).

 

 

L’île de Palm Spring est nommée par James Cook, navigateur blanc. Elle est comparée à un « goulag tropical » (p 35). Enormément de requins tournent autour et en font une prison sécurisée naturellement (p 53). Elle se transforme en « camp de concentration » selon Murrandoo Yanner, cousin de la victime Mulrunji qui va être à l’origine des émeutes dans l’île en 2004. Pendant le procès qui s’ensuit, les aborigènes présent-e-s semblent retrouver « l’estime de soi » (p 90).

Sous Napoléon III, en 1885, à Paris, trois aborigènes se remémorent leur voyage, point par point, et leurs conditions de détention, pour pouvoir refaire le voyage à l’envers et espérer rentrer chez eux (p 34). Seulement trois aborigènes de Palm Spring avaient été enlevés par le Cirque Barnum et Bailey (p 116).

 

Dans le film « A memory », de Donna Ives Lenoy, des jeunes filles témoignent de viols subis et commis par un médecin. Les garçons sont violés par des administrateurs (p 36).

Le droit au bonheur est sapé par les Australiens. Un aborigène peut aller en prison s’il rit (p 37).

En 1975, le film « Protected » raconte l’histoire de la grève aborigène de 1957, une première. Iels demandaient une augmentation des salaires et iels ont refusé de débarquer les vivres acheminées par bateau (p 38).

 

Les femmes sont fortes en poids et les hommes connaissent des problèmes de santé mentale (p 37). L’alcoolisme est puissant et entraîne des violences domestiques, la nuit, sur l’île (p 106).

Pour sortir de leurs problèmes, la communauté veut trouver des réponses par elle-même (p 110). Iels revendiquent la notion de désobéissance civile qui est « une résistance dans l’histoire du monde » (p 111).

La « Résistance » est valorisée quand l’ennemi est perçu comme la source du mal, comme par exemple Hitler et les nazis en 1945 (p 54). Lex Wotton veut se dresser face à l’injustice vécue par son peuple et veut résister (p 72). Il dénonce, en 2005, les mauvais traitements infligés par la Couronne d’Angleterre et le gouvernement australien au peuple aborigène (p 63).

Les aborigènes forment un peuple résistant face aux difficultés et qui réussit dans les arts et l’activisme social (p 140).

La violence est transformée en résistance culturelle ou en résistance sous une autre forme (p 23).

 

 

En soutien à leur lutte, Boney M chante, entre autres, « The Rivers of Babylon » sur l’île en 2006 (p 112).

 

Boney M. - Rivers of Babylon

 

Près des rivières de Babylone

Où nous étions assis

Comme une épave, nous coulions

En nous remémorant la colline de Sion.

-------

Powderfinger - Black Tears

 

Un groupe connu en Australie, Powderfinger, a écrit un morceau « Black tears » :

A la Maison d’arrêt de l’île, sur un lit

Un homme noir est couché, sans vie.

---------------

Covid-19 : la souffrance psychique, "une lame de fond", selon le directeur du pôle psychiatrie de l'hôpital Saint-Anne.

Selon le dernier bilan de Santé Publique France, un tiers des Français présente un état anxieux ou dépressif.

(…) "Cette lame de fond, c'est celle de la souffrance psychique, elle a une temporalité longue, c'est ça la souffrance des Français aujourd'hui", dit-il alors que selon le dernier bilan de Santé Publique France.

(...) "Nous devons faire face à une demande considérable, et c'est d'autant plus difficile que nous manquons de moyen", précise-t-il avant de déplorer un appauvrissement de la psychiatrie, ces 40 dernières années.

Violence par  arme à feu sur un enfant et une femme

Ce n'est pas un fait divers.

C'est un crime.

------------

 

Les violences sont systémiques.

Ce ne sont pas des faits divers

"NousToutes" aux journalistes.

--------------

 

 

Statue pour la Paix.

Elle est haute de 10 m, pèse 12 tonnes et trône de manière imposante à l'entrée de la station touristique de Grandcamp-Maisy, dans le Bessin (Calvados), depuis juin 2004.

Yao Yuan a dédié sa statue de la paix mondiale à Grandcamp-Maisy à tous ceux et celles qui ont combattu en Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale et a fait don de la sculpture à la région Normandie. Ce beau chef-d'œuvre est une réplique plus élaborée et plus grande de la statue de Pékin.

 

Yao Yuan (1971 - ) is a contemporary Chinese painter who is good at traditional Chinese painting. The artist teaches in several academies of fine art in China respectively and holds positions in several government run art institutions and folk art organizations.

Yao Yuan (1971 -) est un peintre chinois contemporain qui est bon à la peinture traditionnelle chinoise. L'artiste enseigne dans plusieurs académies des beaux-arts en Chine respectivement et occupe des postes dans plusieurs institutions artistiques gérées par le gouvernement et des organisations d'art populaire.

 

---------------

 

(…) « Comme en Normandie, la Chine a été libérée avec l’aide des Américains. Comme en Normandie, le peuple chinois à connu de nombreux morts. »

(…) « La symbolique était forte, elle prendrait place près d’un haut fait d’armes : l’endroit par où sont arrivés les Américains, le 8 juin 1944. »

https://www.ouest-france.fr/normandie/grandcamp-maisy-14450/a-grandcamp-maisy-domine-une-statue-monumentale-chinoise-symbole-de-paix-8165e7a2-f920-11eb-8a6d-36968425dd77

-----------------------

 

Graph

"Please no more war - Love

Plus de guerre - Amour."

Arromanches

--------------------

Cynthia Fleury

La maladie mentale  et la création: "la folie n'aide pas la créativité".

"L'Humanité"

----------------

Cynthia Fleury, née en 1974 à Paris, est une philosophe et une psychanalyste française. Elle est professeur titulaire de la chaire Humanités et Santé au Conservatoire national des arts et métiers et professeur associé à l'École nationale supérieure des mines de Paris, dirige également la chaire de philosophie à l'hôpital Sainte-Anne du GHU Paris psychiatrie et neurosciences et est membre du conseil d'administration de l'ONG Santé Diabète. Elle a auparavant enseigné la philosophie politique à l'American University of Paris, et a été chercheuse au Muséum national d'histoire naturelle.

--------------------

Le fou ou malade mental vu par Marc Lavoine.

Citation de Gilbert Keith Chesterton .

"L'Humanité"

-------------

Gilbert Keith Chesterton, né le 29 mai 1874 à Londres et mort le 14 juin 1936 à Beaconsfield, est un écrivain anglais du début du XXᵉ siècle, considéré comme étant de premier plan. Son œuvre est d'une grande variété : il a été en effet journaliste, poète, biographe et apologiste du christianisme.

-----------------

"Je pouvais boire de la Vodka en journée et une bouteille de vin rouge seule le soir" | Dès ses 15 ans, Angélique est tombée dans l’alcoolisme. Elle raconte comment elle est sortie du cercle infernal de l’addiction

Konbini News.

 

3 conseils pour arrêter:

"S'informer sur l'alcool".

 

Quand on comprend, c'est plus facile pour arrêter.

 

Second conseil:

"Faire un inventaire de ses valeurs".

 

Second conseil:

"Faire un inventaire de ses valeurs, de ses rêves, des projets que l'on a.".

Second conseil:

"Regarder si ils correspondent à la vie menée actuellement.".

Troisième conseil:

"Analyser les rechutes pour savoir pourquoi on a rechuté."

 

Pour elle, l'alcool est synonyme de mort.

 

Pour elle, l'alcool est synonyme de mort de ses neurones, de ses relations.

-----------------

Un  cochon à Bricquebec

Hommage à "Balance ton porc".

-----------

Graph 

"Ne baisse jamais les bras avant de l'avoir obtenu."

 "Never give up before having it!".

Honfleur

Traduction: ne renonce pas à tes rêves.

--------

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>