Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conférence avec Tony Ferri le 19 avril 2018 à Aix en Provence

Publié le par bmasson-blogpolitique

L'Université populaire du pays d'Aix organise

le 19 avril 2018

à 19

salle A. Lunel

à la cité du livre

une conférence avec Tony Ferri

 

sur la compulsion de punir,

l'hypersurveillance

et l'enfermement en milieu carcéral.

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Leonardo Hernandez à Arles - Pro corrida à Nîmes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Corrida de rejon à Arles, 2018

Youtube

La vidéo sur Leonardo Hernandez a été supprimée.

08 21

--------------

A la place, j'ai refait cette vidéo de Leonardo Hernandez à cheval:

Leonardo Hernandez figure parmi le top 4 des rejoneadors depuis plusieurs temporadas. 

Né le 11 décembre 1987 à Badajoz.

2 août 2003 : Début en corrida de rejon aux Arènes de Castiblanco.

Toros de Fernandez Silva.

4 oreilles, 1 queue.

Saison 2004 : 21 corridas, 43 oreilles, 3 queues.

Pas de course en France.

Saison 2005 : 42 corridas, 81 oreilles, 8 queues.

4 corridas en France (Soustons, les Saintes Maries de la mer, Istres et Palavas)

------------

Pour organiser la prochaine Feria de Nîmes, la responsable d'une association anti-corrida a été invitée. Le journal Libération a mené une campagne anti corrida le samedi 5 mai. Les anti corrida ouvrent les fronts. Ils sont maintenant animalistes et vegans. Le statut juridique de la tauromachie a été conforté en France.

Publié dans tauromachie

Partager cet article
Repost0

La femme à hommes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Et non pas "l'homme à femmes"....

 

 

Publié dans mes peintures

Partager cet article
Repost0

Mes dessins - Cathédrales du Moyen-Age

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

 

 

Publié dans mes peintures

Partager cet article
Repost0

L'affaire Maurice Audin en 2018

Publié le par bmasson-blogpolitique

La mort de Maurice Audin resurgit et est mise sur le devant.

Mathématiques.

Il y a un prix Maurice Audin qui continue d’exister. La fille d’Audin est mathématicienne et a refusé la Légion d’Honneur. Cédric Villani (LREM), au nom de la beauté des mathématiques, avec Sébastien Jumel (PCF)  s’engagent pour que Macron reconnaisse qu’Audin a été assassiné par l’armée française.

Que se passe-t-il aujourd’hui ?

C’est à peu près clair que Maurice Audin a été assassiné après avoir été torturé par l’armée française. Ses assassins ont été désignés par Aussaresses dans sa confession. Il avait un escadron de la mort pour liquider des militants. Il y avait un lieutenant âgé de 84 ans maintenant.

Un autre assassin était caporal-chef, a fini sergent et a été nommé officier de la Légion d’Honneur par Giscard d’Estaing en 1974.

Un des assassins de Maurice Audin vivrait encore à Marseille. C’est un point à vérifier.

 

Pourquoi choisir Maurice Audin et pas un autre ?

Il y a eu 3 000 disparitions pendant la bataille d’Alger. Sans doute parce qu’il était un jeune mathématicien brillant, un enseignant à l’université, jeune et beau, un européen d’Algérie, et un militant du PCA. La prise en charge a été faite à Paris par le PCF. Un collectif s’est constitué. Un livre « L’affaire Audin » est paru en 1958 écrit par Pierre Vidal-Naquet. Il était un cas exemplaire de la disparition des militants pendant la bataille. La torture était banale aussi.

La version officielle de l’évasion de Maurice Audin a été maintenue jusqu’en 2014.

 

François Hollande a reconnu qu’Audin ne s’est pas évadé en 2014. Après, un collectif Maurice Audin très actif s’est constitué.

 

 

Patrick Boucheron, Patrick Chamoiseau, Simone de Bollardière, Aurélie Filippetti, Robert Guédiguian, Pierre Laurent, Benjamin Stora, Françoise Vergès, Cédric Villani...

 

À 87 ans, Josette Audin, la veuve de Maurice Audin se bat encore pour que la vérité soit faite sur l’assassinat de son mari et la pratique de la torture pendant la guerre d’Algérie. Portrait d’une militante anticolonialiste.

 

 

 

 

Rassemblement à Paris le 11 juin.

Guerre d'Algérie : Cédric Villani demande à la France de reconnaître l'assassinat d'un mathématicien français.

 

 

Il y a 61 ans, la disparition de Maurice Audin.

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, un jeune mathématicien militant au parti communiste algérien, était arrêté à son domicile par les parachutistes du général Massu, pour ne jamais réapparaître.

 

NDLR: mais qui a tué Maurice Audin?

On ne le sait toujours pas...

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

La disparition de Maurice Audin - Débats à Marseille 9e - PCF

Publié le par bmasson-blogpolitique

" Retour en Algérie" d'Emmanuel AUDRAIN, film documentaire de 52 minutes, de 2014 en présence de Jacques PRADEL Président de l'Association Des Pieds Noirs Progressistes.

- la disparition de Maurice AUDIN, jeune mathématicien communiste

 

Jacques Pradel:

 

Retour en Algérie” d’Emmanuel AUDRAIN, film documentaire de 52 minutes, de 2014 en présence de Jacques PRADEL Président  de l’Association Des Pieds Noirs Progressistes.

 

 

 

 

L’association a été montée par 4 petits paysans qui ont décidé de refuser 700 € par an de retraite. Ils ont collecté cet argent.

La moyenne d’âge de la 4ACG de 80 ans avec une énergie phénoménale, un enthousiasme et une jeunesse comme si ils avaient 20 ans. Ils prennent toute leur part dans le combat anti-raciste.

 

 

 

 

Une de leurs actions a été de reconstruire une école que l’un d’entre eux avait détruite pendant la guerre. Avec leur pécule, ils soutiennent des associations diverses, notamment algériennes et de Gaza.

L’association 4ACG est très minoritaire. 300 adhérents contre 300 000 à la FNACA. Ils pèsent d’un poids considérable dans le débat car ils portent des paroles très différentes des autres associations, notamment sur le rapprochement et l’amitié entre les peuples et contre le racisme.

Les voyages en Algérie ont été difficiles à mettre en place et à réussir. Organisés par la « 4ACG » et  « l’Association Des Pieds Noirs Progressistes », suite à une rencontre et la compréhension de la même vision de la guerre d’indépendance de la guerre d’Algérie.

La FNACA organise des colloques sur des bases dans lesquelles on peut se reconnaître. Mais elle est diverse et il y a, hélas aussi, des personnes extrémistes à l’intérieur.

 

La 4ACG n’a pas jamais dit ni revendiqué une action de contestation pendant la guerre en Algérie. Ils ont été pris et broyés par cette machine. Il y a eu une autre association : « Les réfractaires non violents en Algérie ». Il y en a eu très peu.

 

 

 

 

 

Certains d’entre eux et la 4ACG  parlent du fond chrétien et de leur l’éthique. Le film n’a pas la prétention de couvrir les forces de protestation de ce qui s’est passé hier.

Ils ont été pris comme gamins en toute ignorance avec un fond politique nul et des valeurs morales chrétiennes et balancés dans cette machine effroyable qu’est l’armée pour briser les consciences.

Il y a cinquante ans, le général Jacques de Bollardière condamnait la pratique de la torture.

Il a dit non publiquement et a été emprisonné durant deux mois dans une forteresse Il n’a pas été réhabilité. Sa femme a rejoint l’association 4ACG.

 

La question de la légitimité.

En tant que conscrit*, dans quelle mesure cela permet d’apporter un contre-pouvoir dans la hiérarchie militaire ? Comment cela a-t-il pu être mis à profit à ce moment-là ?

*

Numéro de conscrit

Tiré par Adolphe Letouzay en 1880, Fresne-la-Rivière (Orne).

S’agit-il d’un bon ou d’un mauvais numéro ? Les numéros bas étaient les bons numéros, les plus élevés les mauvais. Entre 1872 et 1889, les « bons numéros » faisaient un service d’un an, et les mauvais numéros un service militaire de cinq ans.

Musée de Normandie

Caen

Charles Sylvestre a connu les anciens combattants de l’Indochine, de l’Algérie et ceux de la 1ere guerre mondiale :

« Ce qui a été bénéfique aux soldats qui ont fait l’Algérie, c’est la reconnaissance d’avoir participé à une guerre. »

 

Son père, communiste, a été dénoncé par un notaire de village qui a envoyé une lettre à la Préfecture car il collait des affiches contre la guerre d’Algérie et du coup, il a  été muté.

 

On entend rarement parler de l’Indochine. C’est toujours un silence.

 

Jacques Pradel.

La position du PCF était de conseiller à ceux qui pouvaient devenir officiers de le devenir. Ca a joué un rôle positif au moment du putsch.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Putsch_des_généraux

Jacques Pradel

La position claire du PCF était d’aller en Algérie pour porter une parole antifasciste et de résistance. Pour lui, la position était ambiguë. Le mot d’ordre était « la paix en Algérie » et représentait une position frileuse.

Son analyse a soulevé un vif débat ensuite parmi l’audience.

Félix Girolami

Ce sont les jeunes communistes qui ont pris des initiatives dans les casernes avec des officiers républicains pour emprisonner les généraux qui avaient pris le pouvoir là-bas.

Je suis parti à Oran faire un an de service militaire dans le service de santé. On était au courant car on recevait les journaux du PCF.

 

Je ne voulais pas faire la guerre. En 1956, tous les partis de gauche étaient contre la guerre en Algérie. Or, le Parti Socialiste l’a amplifiée. Le service militaire est passé de 18 mois à 24. Il y a avait des refus de partir et ceux-ci étaient emprisonnés, notamment  Alban Liechti. Le PCF avait soutenu cette position, mais les refus étaient marginaux. Les emprisonnés étaient essentiellement des jeunes Communistes. En 1959, M Thorez est intervenu pour demander que  tous nos jeunes communistes qui ne sont pas dans l’armée y aillent, pour pouvoir tenir les armes en cas de révolution.

 

La 4ACG n’a pas jamais dit ni revendiqué une action de contestation pendant la guerre en Algérie. Ils ont été pris et broyé par cette machine. Il y a eu une autre association : « Les réfractaires non violents en Algérie ». Il y en a eu très peu.

 

http://refractairesnonviolentsalgerie1959a63.org/

 

On avait conseillé à un jeune communiste de ne pas déserter pour éviter de se retrouver en prison pendant 3 ans. Leur stratégie était d’aller faire de la propagande. Avant la tentative du coup d’Etat par les quatre généraux, beaucoup de régiments n’ont pas bougé car un travail de fond anti-fasciste a été mené. La question du fascisme n’a jamais été nommée dans le documentaire. On n’a pas vaincu le fascisme en 1945. On a vaincu le nazisme, l’Italie, le Japon. L’épuration n’a pas été si bien faite que cela. On a « l’honneur » d’avoir à Aix-en-Provence un rond-point du général Bigeard. Ils défendaient des intérêts économiques privés. Pour le futur de l’Algérie, c’était soit l’indépendance, soit la poursuite par d’autres moyens de la politique de la bourgeoisie française qui voulait garder l’Algérie.

Bande annonce du film

"Retour en Algérie":

 

Patrick Boucheron, Patrick Chamoiseau, Simone de Bollardière, Aurélie Filippetti, Robert Guédiguian, Pierre Laurent, Benjamin Stora, Françoise Vergès, Cédric Villani...

 

Des noms pour éveiller les consciences.

Ils n’ont pas honte ! À Aubervilliers, CDC habitat refuse de donner les noms de Malik Oussekine ou Maurice Audin, proposés par la mairie, à une résidence étudiante.

(…) CDC Habitat préfère « des noms dépolitisés et consensuels.

"Affaire Maurice Audin : Macron va reconnaitre la responsabilité "d'un système légalement institué" en Algérie".

(…) Emmanuel Macron va également demander que "toutes les archives de l'État qui concernent les disparus de la guerre d'Algérie puissent être librement consultées". Pas seulement celles de la Défense, ouvertes par François Hollande, mais toutes les archives y compris celles de l'Outre-mer, dont dépendait l'Algérie avant son indépendance. 

MAURICE AUDIN : LE CRIME D’ÉTAT ENFIN RECONNU.

 

(…) En 2014, François Hollande avait fait un premier pas en reconnaissant publiquement le caractère mensonger de la thèse de l’évasion, défendue par l’armée pour camoufler son crime.

 (…) Comme celui qu’avait réalisé Jacques Chirac en 1995 concernant la rafle du Vél’d’Hiv, reconnaissant la responsabilité de la France dans la déportation et l'extermination de juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

(…) « Comme dans toutes les disparitions, l’absence de corps de la victime empêche d’y mettre un point final et rend impossible la cicatrisation des plaies de ceux que la disparition a fait souffrir », rappelle l’historienne Sylvie Thénault, qui a beaucoup œuvré, par ses travaux scientifiques, à cette reconnaissance. Cette déclaration aidera-t-elle à mettre un point final à l’affaire Audin ? Des archives viendront-elles confirmer le nom de ses assassins ? Nul ne le sait. Mais le geste accompli aujourd’hui ouvre une nouvelle page. Et commence à panser les mémoires blessées de la guerre d’Algérie. 

 

 

 

NDLR: Mais qui a tué Maurice Audin?

On ne le sait toujours pas.

Maurice Audin : la victoire de la vérité, 61 ans après.

 (…) « Je ne pensais pas que ça arriverait » : Josette Audin, la veuve de Maurice Audin, ne pensait pas voir la reconnaissance officielle de la responsabilité de l’état dans la mort de son mari.

(…) Un système institué sur un fondement légal : les pouvoirs spéciaux ». Et de s’en référer à la carte blanche au gouvernement votée par le Parlement en 1956 ayant donné lieu à un décret autorisant la délégation des pouvoirs de police à l’armée.

 (…) Véritable étendard de la lutte anticoloniale, l’affaire Audin a été portée par de nombreux militants politiques et associatifs.

Le SIAF met en ligne un état des sources recensant les documents d'archives relatifs à la disparition de Maurice Audin conservés dans les services d'archives français.

09 19

 

 

 

https://francearchives.fr/fr/article/171593970

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Maurice Audin - La naissance de la nation algérienne

Publié le par bmasson-blogpolitique

Conférence organisée dans les locaux de la section du PCF de Marseille 9e.

Les communistes du PCA (Parti Communiste Algérien) étaient engagés dans le combat. Maurice Audin et le PCA ont été une composante de la nation algérienne. Maurice Audin est le produit d'une histoire.

La naissance de la nation algérienne. Quelle était l'Algérie de Maurice Audin ? Il est le fils d’un gendarme. Le pays rural à 81% est essentiellement arabe. La moitié de la population avait 20 ans quand on mourait à 46 ans.

 

 

C'est une agriculture de subsistance sensible aux aléas extérieurs. Il y avait des criquets et parfois des nuages de sauterelles qui dévastaient tout.

Les zones rurales se situaient dans des zones difficiles. C’est le résultat de la spoliation des terres avec la révision complète du droit de propriété. Là où il était collectif, par exemple pour les forêts importantes pour le charbon de bois qui servait à faire la cuisine, il est devenu le domaine de l’Etat et a été monnayé à des colons qui les ont revendus à d’autres colons.

Karl Marx : « anéantissement de la propriété collective, autochtone,  par la liberté d’achat et de vente, ce qui facilite le passage final aux mains des colons français. »

Les violences dans la société algérienne. Le correspondant de Karl Marx à Alger où il a fait un court séjour pour maladie en 1882 explique qu’il y a eu 703 incendies volontaires conclus par 71 condamnations à mort.

Le FNL a compris stratégiquement ce que représente comme potentiel révolutionnaire cette masse paysanne. Il s’est implanté dès 1954 dans les campagnes. C’est la même stratégie suivie au Vietnam (Ho Chi Minh,  communiste) et en Chine (Mao Tse Toung, communiste)  pour prendre le pouvoir.

La vie politique se passait dans les grandes villes. 82% des Français d’Algérie s’y regroupaient. Nous ne connaissons pas en France le nom des massacres. Ce n’est pas passé dans notre domaine politique et culturel.

En Algérie, il n’y avait pas de classe ouvrière. Ce sont des commerçants et des artisans de nationalité française, ce qui est un énorme avantage.

Etre de nationalité française permet d’accéder aux emplois publics et de devenir fonctionnaire, instituteur, postier. Le décalage pour l’accès à l’emploi est très important.

La société s’est complexifiée. Les Algériens qui ont accédé minoritairement à l’éducation française ont tous accédé à des emplois de profession intermédiaire (médecin, avocat, pharmacien, etc). Ca a développé un courant assimilationniste. Pour eux, avoir la nationalité française, c’était important et contraire à leur aspiration d’indépendance.

Ce courant a été un véritable obstacle pour les indépendantistes. L’élite algérienne n’adhérait pas à leur projet. Le PCA est issu de ces grandes villes dans le contexte du Front Populaire notamment pour les combats antifascistes entre les deux guerres. Les mairies algériennes communistes sont arrivées après 1945.

Il y  avait des adeptes pour le maréchal Pétain. Il y avait aussi parmi la population européenne en Algérie des populations espagnoles et italiennes avec une forte propension fasciste notamment chez les Italiens.

 

A Endoume,  à Marseille, ce sont les chemises noires italiennes qui occupaient notre maison du Peuple et les résistants ont flingué leur chef sur la Corniche. En Algérie, le combat anti fasciste était dur. Le PCA a sans doute fait une erreur politique. En premier, il y avait le combat anti fasciste, et en second celui de l’indépendance nationale. Le PCA s’était séparé du PCF, en opposition.

Subordonner la politique nationale n’a pas été fait par Messali Al Haj et son parti le PPA en France. Il était un grand leader nationaliste. Il n’est pas entré dans le front commun anti fasciste, mais n’a pas soutenu non plus le fascisme. Il est resté autonome sur la question nationale. Il y avait une classe ouvrière d’origine algérienne en France. Il a confectionné le drapeau de la république algérienne en France.

 

Ce courant existait toujours. Audin s’est occupé des liens avec les étudiants nationalistes à l’université pour la cellule du Parti Communiste. Messali Al Haj reconnaissait l’aspect musulman de la société algérienne.  Il s’est séparé des mouvements religieux réformateurs sur la question du rôle de la religion dans la société. Il avait comme vision Ataturk.

 

Voici le tableau de la naissance de Maurice Audin.

Le PCA a été dans la tourmente de la guerre à partir de 1954. Les messalistes ont été éliminés politiquement et physiquement par le FLN. Le PCA a négocié avec le FLN pour sa participation au combat dans la résistance armée.

Le FLN recevait des armes de Tchécoslovaquie et de la RDA et avait besoin de la reconnaissance de l’URSS. Cela explique les négociations. Le FLN a demandé la dissolution de PCA dans le FLN. Ca n’a pas marché. « Les maquisards rentrent chez vous et vous faites le travail politique ». C’était boiteux. L’action du  lieutenant Maillot qui a déserté pour créer un maquis rouge qui n’a pas duré longtemps, accompagné de Boris Laband, a facilité les négociations. Il était un ami d’enfance de Fernand Iveton qui avait essayé de faire sauter une bombe à EDF, puis a été arrêté et décapité, alors qu’il avait pris ses précautions pour qu’il n’y ait pas de victimes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Maillot_(militant_anticolonialiste)

Le PCA a été interdit en 1955. Son activité a été clandestine. Maurice Audin et sa femme, Henri Alleg ont milité clandestinement et ont créé la Voix du soldat pour diffuser dans les casernes. Il fallait cloisonner les activités, et aucun regroupement. Henri Alleg a été arrêté le lendemain de l’arrestation de Maurice Audin, pris dans une souricière.

 

Je vais vous lire le document écrit par Sadek Hadjeres membre du PCA.

Lecture du texte de Sadek Hadjeres membre du PCA.

 

Voir aussi:

 

 

 

Patrick Boucheron, Patrick Chamoiseau, Simone de Bollardière, Aurélie Filippetti, Robert Guédiguian, Pierre Laurent, Benjamin Stora, Françoise Vergès, Cédric Villani...

 

Théodore Devilly

Metz, 1818 – Nancy, 1886

Mort du sergent Blandan

1882

Huile sur toile

Cette toile relate un épisode historique de la conquête de l’Algérie où un jeune sergent a préféré mourir plutôt que de se rendre.

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

Les Gilet-e-s Jaunes se demandent comment la rue a eu raison de Bouteflika.

Mais on en reparlera dans 20 semaines. Auront-ils  raison de son entourage?

 

 

Marc Alfred Chataud

Rue à Alger

Seconde moitié du 19e siècle

Huile sur toile

Musée du Quai Branly

Paris

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Suivez l'audience en référé pour les droits de regard sur l'album de Johnny, à Nanterre avec @cocale

Publié le par bmasson-blogpolitique

Suivez l'audience en référé pour les droits de regard sur l'album de Johnny, à Nanterre avec @cocale

"Elle parle du mariage de "Jean-Philippe Smet avec sa 5e épouse". C'est d'une violence..."

 

"L'autre avocat de David Halliday Pierre-Jean Douvier évoque en quoi pour lui ce trust a été fait pour faire échapper les biens de Johnny à la France."

 

Publié dans spectacles

Partager cet article
Repost0

Anna Baranek à la chapelle Saint-Anne - Arles

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

 

Publié dans Arles

Partager cet article
Repost0

Conférence jeudi 29 mars 17h30, Numérisation du travail des ouvriers de la logistique

Publié le par bmasson-blogpolitique

Conférence-débat : « Des usines à colis. Trajectoire ouvrière des entrepôts de la grande distribution.»

 

Dans les entrepôts de la grande distribution alimentaire, l’introduction d’un nouvel outil de travail, le guidage par commande vocale, a considérablement modifié le travail des préparateurs de commande. Auparavant caractérisée par l’absence d’enchaînement et la possibilité de prendre de l’avance, l’activité de préparation a évolué vers une temporalité restrictive comparable à celle d’un ouvrier sur chaîne. Sous guidage vocal, « le nez dans le micro », le savoir-faire des préparateurs est réduit à un engagement physique. L’usage du corps constitue alors une ressource en tant mode d’appropriation du sens au travail, mais également un rempart lorsque des pathologies font apparaître les limites de l’intensification.

 

Invité : David Gaborieau

 

ENTREE LIBRE - 29 mars 2018 FEG Site Colbert, Amphi B, 17h30 - 19h30

 

Conférence-débat organisée en partenariat entre les Masters RH de l’Institut Supérieur de Management des Organisations de la Faculté d’Economie Gestion, le LEST (Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail) et l’APSE (Association des Professionnels en Sociologie de l’Entreprise).


Lieu : Faculté d’Economie et de Gestion, campus Marseille Colbert,  - 14 av. Puvis de Chavannes 1er arr.


Si vous souhaitez prendre connaissance des activités de l’APSE et être informés des prochaines manifestations, merci de vous inscrire sur le site de l’APSE : http://www.apse-asso.fr

 

1,7 million d'images historiques accessibles gratuitement.

Grande nouvelle : 1,7 million d’images historiques numérisées sont désormais accessibles et librement utilisables.

(…) « À l’heure numérique, les gens veulent découvrir des documents de collection intéressants, et les intégrer à leur travail de la manière la plus fluide possible »

Publié dans Marseille

Partager cet article
Repost0