Pornographie en question - 3

Publié le par bmasson-blogpolitique

Porno 

La zoophilie est vue par tous les adolescent-e-s.

Par Caroline Bréhat - Psychanalyste et autrice.
Jean-Marc Ben Kemoun - Pédopsychiatre.

"L'Humanité"

------------- 

 

À l'internat du CHU de Toulouse, une fresque jugée "pornographique" découverte.
Une dizaine de corps nus dans des positions lascives, une femme aux couettes blondes et tenue rose à quatre pattes, une autre qui écarte les jambes. C’est ce que représente une fresque, caricature du tableau La Liberté guidant le peuple, accrochée au mur de la cantine de l’internat de médecine de l’hôpital Purpan, qui dépend du CHU de Toulouse.
(…) Elle a été remarquée par une membre du collectif “Jeudi11-2” (un collectif d’usagers de l’internat créé en 2018), qui l’a signalée à Osez le Féminisme 31. Dans la foulée, le syndicat SUD du CHU de Toulouse a déposé une procédure d’alerte pour danger grave et imminent auprès de la direction de l’établissement vendredi 22 octobre. 
(…) Les internes interrogés par France Bleu ne semblent pas choqués par cette fresque, bien que la peinture représente des chefs de service et des médecins de leur hôpital.
(…) En 2018, l’association Jeudi11-2 avait déjà signalé une fresque jugée sexiste accrochée sur le mur de la salle de garde de l’hôpital. Elle avait été retirée après quelques jours.
Affaire du porno français : 4 “acteurs” mis en examen pour viol, la fin de l’impunité !
(…) Ces mises en examens constituent une étape fondamentale vers  la fin de l’impunité pour l’industrie pornocriminelle tout entière.
(…) Ce 28 octobre 2021, nous avons appris la mise en examen pour viols de quatre “acteurs”, dont “Tonio Love” et “Eddy Blackone”. Cela fait suite à la mise en examen de deux producteurs de Jacquie et Michel et de Dorcel en octobre 2020 ainsi que deux de leurs complices.
(…) La justice va se charger de leur rappeler la loi : le consentement ne s’achète pas avec un contrat ; tout acte sexuel commis par la contrainte, la violence, la menace ou la surprise est constitutif du crime de viol. 
(…) Le procès en France s’inscrit dans une dynamique mondiale de lutte contre les violences pornographiques. Ainsi, aux États-Unis, PornHub est attaqué pour diffusion de viols, de viols pédocriminels, de tortures, de violences sur des femmes et filles inconscientes… 
Scandale dans le porno amateur : «J’étais une poupée gonflable, plus un être humain».

L’enquête sur les agissements de Pascal OP, acteur et producteur de films X, dévoile les dessous violents et dégradants du porno amateur. Avec en première ligne des jeunes femmes fragiles prises au piège dont les témoignages sont saisissants.

Laure faisait les poubelles pour manger. Yasmina, abusée dans son enfance par le compagnon de sa grand-mère, « n’arrivait plus à dire non aux garçons ». Cynthia n’avait « pas de revenus, pas de permis de conduire », se trouvait « plutôt grosse » et soignait son mal-être en fumant du cannabis et en prenant de la cocaïne. Laurence, traînée de foyers en foyers dans sa jeunesse avec sa mère « bordeline », ne sait même plus « combien de beaux-pères (elle) a eus », était « à moins 2000 à la banque » et devait élever seule son fils de 8 ans… 

Article non en entier.

Soupçons de viol dans le porno : Quatre personnes mises en examen pour « traite des êtres humains ».
ENQUETE Parmi elles, Pascal OP, gérant de la plate-forme « French Bukkake », a été incarcéré après sa mis en examen pour « viols » et « proxénétisme »
•    Quatre personnes travaillant dans l’industrie du porno ont été mises en examen pour « viols », « proxénétisme » et « traite des êtres humains ».
•    Parmi elles figurent Pascal OP, célèbre pour avoir créé le site « French Bukkake », et le producteur Mat Hadix.
•    Ce coup de filet intervient alors qu’une enquête est toujours en cours sur les conditions de tournage des films diffusés sur la plateforme Jacquie et Michel.
 

Le mouvement #MeToo est-il en train de gagner l'industrie pornographique en France ?

(…) Aux policiers, ces femmes ont décrit la culture du viol qui règne sur les plateaux, la drogue et les pratiques sexuelles imposées et humiliantes. En tout, 30 actrices ont officiellement porté plainte.

(…) "Personne ne croyait ces femmes, ni la police, ni leurs collègues masculins", déplore l'avocate Marjolaine Vignola, qui représente deux victimes, lors d'une interview accordée à France 24.

(…) « Le consentement doit être renouvelé pendant l'acte sexuel."

(…) Mais cette charte est vivement critiquée par les organisations féministes qui la qualifient de "bidon".

(…) Aux États-Unis, l'acteur Ron Jeremy a été mis en examen en août pour 30 viols et agressions sexuelles. Il est actuellement incarcéré dans l'attente de son procès.

 

La cyberpédocriminalité internationale, un fléau qui s'est accentué depuis le début de la pandémie.
(…) Cela faisait vingt ans qu’un Malaisien de Bornéo utilisait internet et le dark web pour diffuser des images de viols et agressions sexuelles sur enfants. Avec plus de 1 000 contenus postés, il était considéré comme l’un des pédocriminels les plus recherchés au monde. Mais ce n’est qu’en 2019, grâce notamment à une image postée où l’on voyait en arrière-plan l'enseigne d'un restaurant qu’il a pu être identifié, arrêté, puis condamné.
(…)  Ainsi, l’année dernière, à la suite d'un article du New York Times dénonçant la présence de contenus pédopornographiques sur la plate-forme Porn Hub, celle-ci s'est vue menacée par d'autres entreprises : MasterCard et Visa. Ne souhaitant pas être rendues complices de cyberpédocriminalité, celles-ci ont donc assuré que leurs cartes bleues ne seraient plus autorisées pour payer sur Porn Hub ; la plate-forme a donc fait du ménage sur son site en supprimant 80% de ses vidéos. 

 

Les données de 65 millions d’utilisateurs d’un site pour adultes ont fuité.
(…) Le site spécialisé explique qu'un cluster de serveurs de la plateforme, qui compte au total 500 millions de visiteurs par mois, était en accès libre, profitant ainsi à des hackeurs mal intentionnés, jusqu'à la découverte de cette brèche le 5 novembre.
(…) Nul doute que ces révélations ne manqueront pas de générer certaines sueurs froides chez les utilisateurs.
Quand l'empire du porno vacille

En Amérique du Nord, l'industrie du porno est florissante. Au Canada, les tournages – généralement à petit budget – s’enchaînent et les vidéos se retrouvent ensuite sur des plateformes de streaming qui comptent parmi les sites web les plus visités au monde. Mais tous les films X ne sont pas produits de manière légale et un certain nombre de contenus sont publiés sans le consentement des personnes concernées. Dans certains cas, il s’agit même de viols ou de pédocriminalité. Une enquête de nos reporters François Rihouay, Fanny Chauvin et Loubna Anaki.

 

C’est un procès historique qui se prépare pour enfin obtenir justice pour toutes les victimes de pornocriminalité. Osez le Féminisme ! s’est portée partie civile au procès et luttera sans relâche contre l’industrie pornocriminelle

(…) Depuis notre premier signalement en février 2020, les procédures judiciaires se multiplient : En septembre 2020, une enquête préliminaire est ouverte pour viols et proxénétisme contre “Jacquie et Michel”. En octobre 2020, quatre pornocriminels sont mis en examen pour viols aggravés, proxénétisme et traite des êtres humains. Parmi ces quatre pornocriminels, on trouve Pascal OP que toute l’industrie pornographique connait bien pour les “bukkake” qu’il organisait (viols collectifs commis par 30 à 80 hommes contre une femme), ainsi que Mathieu Lauret, qui a collaboré et même représenté “Jacquie et Michel”, et qui est un producteur important de Dorcel. Ils sont actuellement en détention provisoire. Les deux autres hommes concernés étaient des rabatteurs, chargés de piéger des femmes en se faisant passer pour des jeunes femmes sur les réseaux sociaux pour ensuite amener leurs victimes aux lieux de tournage et les contraindre à des actes de violences et tortures. En octobre 2021, ce sont quatre “acteurs” qui sont mis en examen pour viols dans la même affaire. 

(…) Osez le Féminisme ! s’est portée partie civile au procès et apporte un soutien indéfectible aux victimes. Nous lutterons sans relâche contre toutes les violences pornocriminelles pour en finir l’industrie pornographique criminelle. L’impunité des pornocrates doit cesser !

------------

I started watching porn when I was like 11,” Eilish said...“I think it really destroyed my brain and I feel incredibly devastated that I was exposed to so much porn.” Children must be protected from porn exposure. Porn sites must implement age verification for access.

"J'ai commencé à regarder du porno quand j'avais 11 ans", a déclaré Eilish... "Je pense que
 cela  a vraiment détruit mon cerveau et je me sens incroyablement dévastée d'avoir été 
exposée à autant de porno."
Les enfants doivent être protégés de l'exposition à la pornographie. Les sites pornographiques 
doivent mettre en œuvre une vérification de l'âge pour y accéder.


---------------------------

La pornographie, zone de non-droit, ou l’histoire d’une érotisation de la torture des femmes.

Le Monde en 4 actes: “L’enquête tentaculaire qui fait trembler le porno français" Au « procès du porno », Les effronté-es vont se constituer partie civile!

------------------------
 

Un procès historique se prépare pour enfin obtenir justice pour toutes les victimes de pornocriminalité. Le Mouvement du Nid et Osez le Féminisme ! se sont portées partie civile au procès et lutteront sans relâche contre l’industrie pornocriminelle.

50/50 magazine.

-------------------
 

 

Par une ordonnance du 7 décembre 2021, le juge des référés du Tribunal administratif de Toulouse a donné suite à la requête en référé-liberté déposée par Osez le féminisme ! 31 en ordonnant au centre hospitalier de Toulouse de procéder à l’enlèvement des fresques à caractère pornographique se trouvant au sein du CHU de Purpan.

OLF 31 était engagée depuis fin octobre aux côtés du syndicat Sud Santé Sociaux pour exiger que la direction du CHU fasse retirer une fresque affichée dans le réfectoire de l’internat de médecine. 
Par la voix de leurs avocats, le CHU s’était positionné lors de l’audience pour la défense des fresques au prétexte de la liberté d’expression sous couvert de la tradition carabine. 
La pétition contre le machisme ambiant dans les internats de médecine que nous avions publié avait pourtant obtenu plus de 14 000 signatures. 
 
Nous avons appris mercredi 8 décembre que la fresque avait été retirée. 

Nous nous félicitons de cette décision judiciaire qui reconnaît que les fresques à caractère pornographique portent une atteinte grave à la dignité humaine. 
Néanmoins, nous regrettons que l’atteinte au principe d’égalité entre les femmes et les hommes n’ait pas été retenue par le Tribunal administratif pour justifier leur retrait. Le juge a ici très clairement fait le choix politique de ne pas mentionner le caractère sexiste des fresques, ainsi que le harcèlement d’ambiance qu’elles peuvent constituer. Nous espérions un peu plus de courage de sa part !

En effet, la pornographie avilissante et violente à l’encontre des femmes est misogyne car elle vient d’une tradition patriarcale. C’est bien la culture misogyne qui cherche à contrôler les corps et sexualités des femmes en glorifiant leur asservissement et leur déshumanisation dans la sexualité. Les conséquences sociales de figurer sur ces fresques pour les médecins sont différentes pour les hommes que pour les femmes. Les internes sont incité·es à subir en silence le harcèlement d’ambiance sous peine de sanctions sociales par leurs paires et sur leurs carrières. Alors qu’une étudiante sur 2 et un étudiant sur 10 ont subi des remarques sexistes au cours de leurs études et que 15% des étudiant·es ont été victime d’agression sexuelle, les fresques et les “traditions” carabines encouragent ces comportements en banalisant les violences sexuelles. 

Si le retrait de ces fresques est une victoire, elles ne sont pas un cas isolé. En effet, on en trouve dans de nombreux internats de France et, dès lors qu’un Tribunal reconnaît leurs atteintes graves à la dignité humaine, il en va de même pour l’ensemble de ces fresques. 

C’est la raison pour laquelle, fortes de l’ordonnance du Tribunal administratif de Toulouse, nous envoyons un courrier au Ministère des Solidarités et de la Santé pour demander à ce que soit publié une circulaire adressée à tous les centres hospitaliers de France exigeant le retrait des fresques carabines des différentes salles de gardes et internats. Les affichages sexistes n’ont plus leur place dans nos hôpitaux, ni nulle part ailleurs !

 

Osez le Féminisme !

 

---------------------

Fresque pornographique sur les murs du CHU de Toulouse.

Ca en dit long sur la vision de la femme.

Le syndicat Sud s'inquiète.

NDLR: évitez d'avoir affaire aux misogynes de l'hôpital...C'est plus facile à écrire qu'à faire!

------------

Pornographie.

Il est urgent d'interdire l'accès aux sites pornographiques aux mineur-e-s.

La perception de la sexualité est erronée.

Création de complexes.

Priorité à la performance et non aux sentiments et au plaisir partagé.

Focus sur l'aspect médical des organes génitaux.

Les Effrontées.

----------------

French bukkake.

Il y aura un procès pour dénoncer les tortures faites aux  femmes.

Plus de 50 victimes se portent partie civile.

Il est possible de contacte les Effrontées, si vous êtes victime.

Les Effrontées.

-----------

 

Du porno  à  l'hôpital de Bayonne pendant 20 mn.

News upday.

-------

Des internautes escroqués au moyen de fausses poursuites pour pédopornographie.
Les escrocs misent tout sur la panique, fort légitime, qui saisit leur victime à la réception d’un mail signé de la police. Depuis l’été 2020, une nouvelle forme de vols de données bancaires par mail a, en effet, fait son apparition sur les ordinateurs français : les escrocs, se faisant passer pour des membres des forces de l’ordre, informent leur victime qu’ils sont la cible de poursuites judiciaires pour des faits de pédopornographie et de pédophilie.
(…) Pour autant, rassure Le Parisien, ces arnaques sont assez faciles à détecter. Les mails sont souvent mal rédigés, contiennent des fautes d’orthographe et des incohérences sérieuses : par exemple, l’un d’entre eux est signé de la main de Didier Lallement, présenté comme un « commandant de brigade du département de la protection des mineurs » travaillant pour la gendarmerie, alors que ce dernier est à la tête de la préfecture de police de Paris.

“2 affaires judiciaires ont mis sur le devant de la scène les dessous problématiques voire criminels de l’industrie pornographique en France. Notre émission de ce soir se penche + particulièrement sur la dimension raciste de l’industrie du porno.”

Médiapart.

 

[À L'AIR LIBRE]

« La pornographie est un immense mensonge que la société a maintenant l’obligation de regarder en face ».

Lorraine Questiaux, avocate.

 

Un cochon à Bricquebec.

Mon hommage à "Balance ton porc".

-----------------

Osez le féminisme !, à travers la dénonciation de milliers de vidéos illégales dans 200 signalements sur le portail PHAROS, appelle le ministère de l’Intérieur à se saisir sérieusement du sujet des violences perpétrées et légitimées par le système pornocriminel. 

--------------------------

Vidéos pornographiques violentes : la contre-attaque de l'association Osez le féminisme contre les sites les plus visités en France.

(...) On peut y entrevoir des images qui mettent en scène des enfants, des viols ou des actes de tortures. 

(…) "Ce qu'on dénonce, c'est que la pornographie sert maintenant d'alibi, en quelque sorte, à énormément de crimes et de violences."

Alyssa Ahrabare  à franceinfo.

(…) Des infractions à peine cachées puisque les vidéos sont classées par catégories avec des noms parfois très explicites : inceste, prise de force, étouffement…

(…) L’association compte désormais laisser passer quinze jours puis vérifier si les vidéos signalées ont été supprimées avec, disent-elles, peu d’espoir que ce soit fait.

https://www.francetvinfo.fr/societe/pornographie/info-franceinfo-videos-pornographiques-violentes-la-contre-attaque-de-l-association-osez-le-feminisme-contre-les-sites-les-plus-visites-en-france_4927197.html#xtor=EPR-2-

-----------------------------------------

Lire aussi:

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article