Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

elsa triolet

Salon du livre à Peyrolles en Provence

Publié le par bmasson-blogpolitique

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille

Publié le par bmasson-blogpolitique

Colliers, roman

A la naissance de leur émoi,

Les écrivains sont sans le sou.

Elsa touche un peu de son mari,

Gallimard paie rarement Aragon.

Pour subvenir aux nécessités

Elsa va créer des bijoux.

La vente d’un collier

Pouvait les faire vivre six mois.

Aragon les vend aux grands couturiers,

Schiaparelli, Lelong, Vionnet,

Molyneux, Poiret…

Ses influences sont art déco,

Afrique et Océanie.

Au début, sans notoriété,

Elsa n’est pas professionnelle.

Son côté artisanal est parfois pataud.

Elle teste sur elle ses colliers incroyables

Qui sont devenus des œuvres inclassables.

Ils sont toujours exposés.

« Une fois, par un jour torride d'août, je suis allée jeter un coup d’œil sur une exposition de tableaux pour échapper à la canicule et me reposer un peu. Il faisait encore plus chaud dans la galerie , les tableaux étaient plus ennuyeux que des papiers peints et j'allais me diriger vers la sortie, lorsque je fus interpellée par une journaliste américaine. »
Elsa Triolet

« Lorsqu'une maison très connue achète un nouveau modèle, elle lui confère, par-là même le droit à l'existence, car les clients qui achètent pour les maisons de mode étrangères se fient aveuglément au bon goût infaillible des grandes maisons parisiennes. »
Elsa Triolet

« Schiaparelli est une italienne brune, ébouriffée, d'âge moyen. Malgré son succès, elle n'a pas encore de directrice et sa maison n'est pas encore installée dans un hôtel particulier, mais dans un appartement. Elle m'a reçue dans un petit bureau, orné de ses propres photos sur lesquelles, seul un observateur perspicace pouvait reconnaître Schiaparelli. »
Elsa Triolet

Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille
Les colliers de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité - Boucles d'oreille

Louis Aragon est un poète, romancier et journaliste français, né probablement le 3 octobre 1897 à Paris et mort le 24 décembre 1982 dans cette même ville, à l'âge de 85 ans. Il est également connu pour son engagement et son soutien au Parti communiste français de 1927 jusqu'à sa mort. Avec André Breton, Tristan Tzara, Paul Éluard, Philippe Soupault, il fut l'un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. À partir de la fin des années 1950, nombre de ses poèmes sont mis en musique et chantés par Léo Ferré ou Jean Ferrat, contribuant à porter son œuvre poétique à la connaissance d'un large public. Avec l'écrivaine Elsa Triolet, il a formé l'un des couples emblématiques de la littérature française du XXᵉ siècle.

-------------------------------------

Mode : Avant le Goncourt, la drôle de carrière de parurière d'Elsa Triolet.

Écrivaine de renom, première femme à avoir remporté le Goncourt, éternelle compagne d’Aragon… Elsa Triolet est de ces figures françaises que tout le monde connaît. Mais rares sont celles et ceux à savoir qu’elle fut aussi, pendant un temps, créatrice de bijoux pour la Haute Couture française. Flashback.

(…) Pendant trois ans, Elsa Triolet devient alors parurière, travaillant pour Paul PoiretMadeleine VionnetEdward MolyneuxElsa Schiaparelli… La femme de lettres découvre ainsi le milieu de la mode et ses petites mesquineries, qu’elle ne supporte pas (elle en parlera d’ailleurs dans Colliers, sorti en 1933).

(…) Quant à l’auteure, quitter la mode pour retourner à ses premières amours littéraires sera finalement couronné de succès.

Les maisons d'écrivains à voir en France.

(…) La Maison de Louis Aragon et Elsa Triolet

Nid d'amour de Louis Aragon et Elsa Triolet, qui y aménagent en 1951, le Moulin de Villeneuve se découvre curieusement après une balade revigorante dans ce parc de 5 hectares des Yvelines. Aujourd'hui, le lieu ouvre ses portes à la création artistique contemporaine au regard d'événements, expositions et spectacles musicaux au franc succès. Pour l'anecdote, les chercheurs aiment se perdre dans sa bibliothèque abritant plus de 30 000 ouvrages.

Lire aussi:

 

Lire encore:

------------------------------------------------------

Clara Malraux

…Et pourtant j’étais libre

Editions « Les Cahiers Rouges »

– Grasset – 1979

 

Page 159 :

Clara et Florence Malraux rejoignent la communauté d’intellectuels à Dieulefit. Elle se demande pourquoi les Allemands n’ont pas fait de descente dans ce village de la Drôme, alors qu’une quarantaine d’intellectuels s’y réfugiait. « Une sorte de rideau magique nous cachait sans doute à l’ennemi ». Parmi eux, on trouvait Pierre Emmanuel, André Viollis, Emmanuel Mounier, Rousseaux, Geneviève Serreau, le peintre Wools, Aragon et Elsa Triolet.

Page 199 :

Clara Malraux prend ses distances avec le PCF après la seconde guerre mondiale. Elle souffre du rejet d’Elsa Triolet. « Je suis devenue transparente d’un jour à l’autre. (…) Ainsi pour Elsa qui, toute une soirée, resta assise au théâtre à mes côtés, sans même un coup d’œil pour l’infâme que j’étais devenue. »

--------------------------------------------------------

Collier de perles de verre, ambre, terre cuite

Charleville-Mézières

Nécropole mérovingienne de Manchester

Fin du 5e et début du 6e siècle de notre ère

Musée de l’Ardenne      

Charleville-Mézières

 

 

Collier de Soixante-seize perles

Provenance : Anduze

Bronze ancien

2150 à 1650 avant notre ère

Musée du Colombier

Alès

 

Collier – Parures en roche

Calcaire

Chalcolithique – 2800 à – 2200

Culture de Fontbouïsse

Provenance : Grotte sépulcrale à inhumation fontbuxienne – Boucoiran – (Grotte du Chemin de Fer)

 

 

Collier  - Ensemble de pierres annulaires en stéatite et lignite

3400 à 2800 avant notre ère

Néolithique final Ferrières

Provenance : grotte sépulcrale du Mas d’Avène, Saint Privas des Vieux

Musée du Colombier

Alès

Boucles d’oreilles

Néolithique final

Perles annulaires en stéatite du Dolmen N° 2

Roc-Troué

Musée du Colombier

Alès

 

Collier, parure du Paléolithique supérieur

Les éléments de parure retrouvés dans les sépultures permettent de mieux saisir les recherches esthétiques et peut-être les différenciations sociales qui existaient chez les Hommes et les Femmes préhistoriques. En Europe, on observe une diversification spectaculaire des ornements au cours de l’Aurignacien (- 39 000 à 25 0000). La parure dans ces sociétés sans écriture était un langage et un marqueur social efficace entre individus du même groupe.

Musée de l’Homme

Paris

 

 

Jean Baptiste Marius Fouque

Arles, 1819 – Avignon, 1880

Portrait d’Elisabeth Grange

Vers 1846

Huile sur toile

Musée Réattu

Arles

 

 

Feuille d’or

L’or est en usage depuis la plus haute Antiquité. Utilisée pour représenter des armes, des bijoux, ou pour souligner certains éléments de mobilier ou de décor architecturaux, la feuille d’or épaisse de 2 à 8 microns recouvrait parfois une œuvre dans sa totalité. Elle est apiquée par martelage et battage.

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité


------------------------------

Or en pépite

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité

----------------------------------------------------

Colliers

Terre émaillée

Nouvel Empire

Basse-Epoque

Musée de la Vieille Charité

Section Egypte

----------------------------------------------------------

Paris

Musée Cernuschi

Boucles d'oreille

Cristal de roche, améthyste et or.

Chine - Ming (1368 - 1644)

-----------------

 

Paris

Musée Cernuschi

Perles et collier

Verre vert

Vietnam  

Site de Lach Truong

Epoque de Giao Chi ( Ier - IIIe siècle)

 

 

Paris

Musée Cernuschi

Perles et collier

Ambre - Agate

Vietnam  

Site de Lach Truong

Epoque de Giao Chi ( Ier - IIIe siècle)

Troyes

Musée Saint-Loup

Collier mérovingiens

Les Mérovingiens sont la dynastie qui régna sur une très grande partie de la France et de la Belgique actuelles, ainsi que sur une partie de l'Allemagne, de la Suisse et des Pays-Bas, du V e siècle jusqu'au milieu du VIII e siècle.

----------------

 

Bijoux normands

Collier Saint-Esprit de Normandie

Mont-Saint-Michel

Abbaye

Inspiré des pendentifs du 18e siècle ;

Claire Cachelou (atelier Clarat) maître artisan en métier d’art, bijoutière joaillière, Evreux.

Or jaune 18 carats et diamants.

-------------

Bijoux normands

Collier Saint-Esprit de Normandie

Mont-Saint-Michel

Abbaye

Paire de boucles d’oreilles.

19e siècle. Or.

Musée d‘art et d’histoire de Granville.

---------------

François Nitet 

Parure feuilles de chêne 

1809

Or, émail, cornaline.

Paris Beaux-Arts - Maison Chaumet 

"Végétal, l'école de La Beauté"

Le chêne est le symbole de la force et de la longévité.

---------------

Boucles d'oreilles avec mosaïque de l'oiseau guerrier.

Or, turquoise massive, turquoise, sodalite, nacre, coquillage Spondylus Princeps.

100 - 800 après J-C.

Paris

Musée de l'Architecture

Les Incas

---------------

Boucles d'oreille bimétalliques décorées de bossettes.

Or et argent.

Culture mochica

100 - 800 après J-C.

Paris

Musée de l'Architecture

Les Incas

---------------

Boucles d'oreille bimétalliques décorées de cercles.

Or.

Culture mochica

100 - 800 après J-C.

Paris

Musée de l'Architecture

Les Incas

---------------

Boucles d'oreille

Or.

Culture chimu

1100 - 1470 après J-C.

Paris

Musée de l'Architecture

Les Incas

---------

Boucles d'oreille montrant un gouvernant et des poissons.

Argent.

Culture chimu

1100 - 1470 après J-C.

Paris

Musée de l'Architecture

Les Incas

----------------

Boucles d'oreille décorées d'échelons, spirales et serpents.

Or, sodalite.

Culture chimi

1100 - 1470 après J-C.

Paris 

Musée de l'Architecture 

Les Incas 

-----------

Bijoux.

Tailleur et tailleuse de pierres

Paris

---------

Naples

Musée national d’archéologie.

Pendentif en bronze.

9e 7e siècle avant J- C

Cales sanctuaire de Monte Grande

--------

Naples

Musée national d'archéologie.

Egypte

Collier en verre polychrome.

6e - 7e siècle avant J-C.

---------------

 

Naples

Musée national d'archéologie.

Egypte

Collier en diverses pierres dures.

2nd - 1er siècle avant J-C.

-------------------

Naples

Musée national d'archéologie.

Egypte

Collier en fragments.

Faïences.

Collection Picchianti

------------

Vikings

Bijoux dans des tombes scandinaves. Reproductions.

Harfleur - Prieuré.

--------------

Vikings

Collier.

Harfleur - Prieuré.

--------------

Magasin de bijoux dans une galerie marchande.
Montivilliers.
Mon montage.
------------
 
Perles en pâte de verre.
Ces perles côtelées sont "communes".
3e s 
Lillebonne 
Musée 
-----------
 

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité

Publié le par bmasson-blogpolitique

« L'homme était le directeur d'un très grand journal à la mode américain. La chasse aux nouveautés et sa gentillesse naturelle l'avaient incité à s'occuper de mes colliers.
Il m'expliqua comment se faisait la vente, où je devais aller, comment il fallait prendre les commandes, numéroter mes modèles, etc. »
 
La mode sanctifiée par l'art
Regards, 1946
Article d'Elsa Triolet
Une vie
De 1929 à 1932, elle crée des bijoux pour la Haute Couture. Elle raconte son expérience dans « Colliers ».
« J'allais vendre aux marchands de New-York et d'ailleurs
De Berlin de Rio de Milan d'Ankara
ces joyaux faits de rien sous tes doigts orpailleurs
Ces cailloux qui semblaient des fleurs
Portant tes couleurs Elsa valse et valsera »
 
Louis Aragon
in Les Yeux d'Elsa

 
« Lorsqu'une maison très connue achète un nouveau modèle, elle lui confère, par-là même le droit à l'existence, car les clients qui achètent pour les maisons de mode étrangères se fient aveuglément au bon goût infaillible des grandes maisons parisiennes. »
 
« Une fois, par un jour torride d'août, je suis allée jeter un coup d’œil sur une exposition de tableaux pour échapper à la canicule et me reposer un peu. Il faisait encore plus chaud dans la galerie , les tableaux étaient plus ennuyeux que des papiers peints et j'allais me diriger vers la sortie, lorsque je fus interpellée par une journaliste américaine. »

« Schiaparelli est une italienne brune, ébouriffée, d'âge moyen. Malgré son succès, elle n'a pas encore de directrice et sa maison n'est pas encore installée dans un hôtel particulier, mais dans un appartement. Elle m'a reçue dans un petit bureau, orné de ses propres photos sur lesquelles, seul un observateur perspicace pouvait reconnaître Schiaparelli. »

« Pauvre Louis ! Pour lui aussi, le commerce était une chose parfaitement insolite.
A six heures du matin, sans avoir le temps de déjeuner ni de se raser, il courait la valise à la main dans le quartier éloigné des maisons de commission. Moi, je préparais déjà une deuxième collection de colliers en choisissant le matériel de telle sorte que Louis n'ait pas top de mal à porter la valise. »

La Coupole, le café de la rencontre d'Elsa Triolet et de Louis Aragon

Or de lui 
"L'Humanité" 
 
----------
VRP timide et sans envergure, Joseph Kamoun voit sa vie basculer du jour au lendemain : primo il est cocu ; secundo il pond de l'or.
 
Sur France TV également:
 
Rien ne va plus dans la vie de Joseph. Son mariage avec Marie s’essouffle : il est évident qu’il n’est plus attiré par sa femme qui se désespère. Au travail, ce n’est pas mieux. Oppressé par un patron tyrannique, Joseph passe ses journées devant son ordinateur, seul et blasé, à vendre des étiquettes. L’unique personne qui semble vouloir créer du lien avec lui est Jacques, l’informaticien de l’entreprise, un nerd maladroit et harcelé par ses collègues. Mais un soir, après avoir reçu un couple d'amis chez eux, Joseph est alors pris subitement d’intenses maux d’estomac. 

https://www.france.tv/series-et-fictions/series-dramatiques/or-de-lui/2876289-episode-1.html#xtor=CS2-800-[description]-[OrDeLui]-[Episode1]

-----

Au Mali, des terres rendues incultivables par le “fléau chinois”.

Des populations rurales maliennes dénoncent l’exploitation de sites aurifères par des sociétés chinoises qui dégradent leurs terres agricoles. Face au silence des autorités, ces populations s’organisent, rapporte le site “Sahélien”. Ce cas malien illustre un phénomène plus large en Afrique, celui de l’accaparement de terres arables par des entreprises internationales.

(…) Terres rendues incultivables.

Remontés contre les autorités communales, des jeunes venus des quatre villages touchés par ce qu’ils appellent le “fléau chinois” manifestent pour demander l’arrêt des activités minières sur leurs terres.

(…) Tout a commencé le 24 juillet 2021 lorsque la société [chinoise] Yi Yuan Mines a signé un projet de convention avec le chef du village de Naréna demandant l’autorisation d’exploiter certains sites en contrepartie de projets de développement dans la commune.

(…) Pour ce qui concerne les dégâts causés sur la biodiversité, Boubacar Abdoulaye Diarra répond : “Le plus souvent, les orpailleurs traditionnels utilisent des ‘cracheurs’ sur le terrain. Ça, c’est pour broyer la matière. En le faisant, ils sont obligés d’apporter sur le terrain les produits qu’il faut, pour essayer de concentrer un peu l’or, et c’est là où il y a dégâts. Lorsqu’ils utilisent ces produits avec de l’eau, il y a toujours ruissellement, et puisque c’est un produit toxique, ça joue sur la nature. […] Mais les produits que nous utilisons ne vont pas dans la nature.”

François Nitet 

Parure feuilles de chêne 

1809

Or, émail, cornaline.

Paris Beaux-Arts - Maison Chaumet 

"Végétal, l'école de La Beauté"

Le chêne est le symbole de la force et de la longévité.

---------------

Collier avec goutte cristalline 

Cristal hyalin. 

100 - 800 après J-C.

Paris 

Musée de l'Architecture 

Les Incas 

--------------

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Fête de l'Humanité: les bijoux d'Elsa Triolet sont exposés

Publié le par bmasson-blogpolitique

Fête de l'Humanité: les bijoux d'Elsa Triolet sont exposés

La Fête de l’humanité accueille cette année la grande exposition « Les Bijoux d’Elsa », dont la magie vous entraînera dans l’univers d’Elsa Triolet, écrivaine et muse d’Aragon. La collection restaurée de colliers et bijoux de haute couture créés par la parurière dans les années 1930 vous y sera dévoilée...

Entre 1929 et 1932, l’écrivaine a conçu et confectionné des bijoux, principalement des colliers, faits de coton, de nacre, de cuir, de perles, matières sublimées par l’inventivité technique et l’audace stylistique d’une artiste aux influences multiples : art nègre, surréalisme… Ce regard neuf sur le métier de parurier et cette fraîcheur ont séduit nombre de grands couturiers – Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Edward Molyneux, Lucien Lelong et Elsa Schiaparelli, étoile montante de la mode parisienne – ainsi qu’une riche clientèle, américaine en particulier.

Fête de l'Humanité: les bijoux d'Elsa Triolet sont exposés

Louis Aragon suit la valse des commandes, démarchant lui-même à l’aide d’une valise à tiroirs. L’aventure dure quatre ans. Elsa Triolet la raconte dans "Colliers". Man Ray immortalise quelques-unes des créations.

Cette collection de bijoux est aujourd’hui conservée par la Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray (76). Elle fut donnée en 1981 par Louis Aragon à une des toutes premières bibliothèques Elsa-Triolet de France, née en 1949 sous l’égide de la Bataille du Livres. Elle rassemble 56 pièces prototypes de bijoux, 41 colliers, 12 bracelets, 2 ceintures et une paire de boucles d’oreilles ainsi que la valise à tiroirs utilisée par Louis Aragon.

Fête de l'Humanité: les bijoux d'Elsa Triolet sont exposés

Je sais ce que c’est que la matière, et le travail. Chaque matière résiste à sa façon, chacune réclame des soins particuliers. Avant de sortir un nouveau modèle de collier, je le portais toujours trois, quatre jours. Ce qui devait être remanié apparaissait alors clairement. Elsa Triolet

Un prêt exceptionnel de la Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Une exposition accompagnée par le fonds de dotation Art Tutti.

Crédit photo : Art Digital Studio / Ouvrage Médiris - Édition du Chêne

Voir l'article:

 

Jean-Baptiste Jules Trayer

1824 – 1909

Trois femmes cousant

1858

 

Avec ses tonalités et sa précision descriptive, l’observation de ces trois couturières dans un intérieur, héritée de la peinture hollandaise, laisse deviner l'intérêt de l'artiste pour une peinture sociale, montrant des femmes penchées sur leur ouvrage dans un intérieur modeste. Jean-Baptiste Trayer expose au Salon de Paris à parti de 1847 des scènes de genre et d'intérieur.

 

Uzès

Collerette – Perles noires

La mode et la Belle Epoque

La parure d’une femme élégante au début du XXe siècle

Collier

Or

Culture chimu

1100 - 1470 après J-C.

Paris

Musée de l'Architecture

Les Incas

------------------

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

La tombe d'Elsa Triolet à Saint Arnoult en Yvelines

Publié le par bmasson-blogpolitique

« Quand côte à côte nous serons enfin des gisants, l’alliance de nos livres nous unira pour le meilleur et pour le pire, dans cet avenir qui était notre rêve et notre souci majeur, à toi et à moi. La mort aidant, on aurait peut-être essayé et réussi à nous séparer plus sûrement que la guerre de notre vivant : les morts sont sans défense. Alors, nos livres croisés viendront, noir sur blanc, la main dans la main, s’opposer à ce qu’on nous arrache l’un à l’autre. »

Elsa

Le moulin de Villeneuve ou maison Elsa Triolet-Louis Aragon est un vieux moulin à eau situé sur la Rémarde à Saint-Arnoult-en-Yvelines, il est entouré d'un parc de six hectares.

Il fut construit au XIIᵉ siècle, et fut remanié aux XVIIIᵉ et XIXᵉ siècles.

Dernier roman, Le rossignol se tait à l’aube

Ce roman autobiographique

Met en scène une dizaine d’hommes

Qui entourent leur égérie.

Elle effectue des retours sur elle-même,

Le temps d’une mémoire ravivée.

Près d’eux, dans un verger,

Chante un rossignol joli.

Il siffle des notes de son enfance.

Au passage de la nuit

Vers le jour et la clarté,

Il cesse son chant.

Les rêves de restaurant,

De valises, de train, les souvenirs

De cette femme,

De ceux de son mari,

Se mêlent, s’imbriquent.

Comment s’imaginer

La fin de l’amour, de la vie ?

Bernard Vasseur.

 

La maison de Louis Aragon et d’Elsa Triolet a été acquise en 1951.

Ils y ont vécu jusqu’à leur mort, jusqu’à la mort d’Elsa en 1970 puis celle d’Aragon en 1982. Le Moulin de Villeneuve est à Saint-Arnoult-en-Yvelynes, à 50 km au sud-ouest de Paris. C’est près de Rambouillet et pas très loin de Chartres. Saint-Arnoult est connu pour les reportages de télévision sur les queues des autoroutes et qui se font au péage de Saint-Arnoult sur l’autoroute A10 qui va de Paris à Orléans.

C’est la maison du repos et de l’écriture. C’est un lieu très beau à visiter. C’est là qu’ont été écrites les plus belles pages de la littérature du XXe siècle. La maison est conservée dans l‘état où elle était lorsqu’on a fermé la porte au soir de l’enterrement d’Aragon. Personne n’y a habité entre le moment où ils étaient vivants et l’ouverture de la maison au public. Aragon le souhaitait. Mais il ne souhaitait  pas que ce soit un lieu tourné vers le passé, surtout pas un mausolée même tourné à la gloire d’Aragon et d’Elsa Triolet. Il voulait que le lieu soit vivant. Nous y donnons à voir et à entendre leur œuvre, et aussi l’œuvre de poètes contemporains. On y montre des expositions d’artistes d’aujourd’hui. On y fait des colloques. On parle à tous les publics. On y accueille des scolaires qui y pratiquent des ateliers d’écriture, de musique, d’arts plastiques.

Je le dis sans méchanceté pour le livre de Pierre Daix, mais le livre de Pierre Juquin est la référence qui concerne la vie et l’oeuvre d’Aragon. Pierre m’avait fait envoyer par son éditeur le tome 1. C’étaient des épreuves avant la parution du livre, sur ordinateur. J’ai lu les 800 pages sur l’ordinateur et c’était passionnant. Ce livre se lit comme un roman.

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Ma lettre à Jean Rochefort au sujet de Lili Brik, Elsa Triolet et Aragon - Don Quichotte

Publié le par bmasson-blogpolitique

L'inspecteur des ruines, roman d'Elsa Triolet

L'inspecteur des ruines, roman d'Elsa Triolet

Le 21/04/2016

Mon cher Jean Rochefort,

J’ai beaucoup de respect pour votre personne, pour votre talent, pour votre art. Je viens de terminer de lire le livre que vous avez écrit en 2013, « Ce genre de choses » chez Stock.

Vous y racontez, notamment, votre séjour en URSS, en 1958, au cours duquel vous avez rencontré Lili Brik, la sœur d’Elsa Triolet et la belle-sœur de Louis Aragon. Vous les décrivez, à votre manière, et vous resituez leur petite histoire dans la grande, toujours avec votre vision très subjective. Si vous avez exposé votre point de vue, permettez-moi de vous donner le mien.

Vous décrivez Lili Brik comme étant « détentrice du double des clés du Kremlin, membre de la Tcheka. Elle fait peur. Elle trouve Khrouchtchev mollasson. Les deux sœurs sont des rongeuses.». Or, Lili Brik vivait de ses droits d’auteur car elle avait beaucoup écrit sur Maïakovski pour le faire connaître, et elle a raconté les années 1920. En 1958, Khrouchtchev estime qu’elle mène une vie trop privilégiée. Il ferme le robinet d’argent. Lili vit avec Vassili Katanian, un Arménien spécialiste de Maïakovski, et ils vivront de son travail et de la vente d’objets de valeur. Elle a eu auparavant comme maris Ossip Brik et Vitaly Primakov. Elle reçoit néanmoins chez elle Pablo Neruda, René Clair, Henri Cartier-Bresson, Alberto Moravia, Tatiana Samoïlova.

Vitaly Markovitch Primakov, né le 3 décembre 1897 et exécuté le 12 juin 1937 est un officier soviétique ukrainien qui fut l'un des chefs de l’Armée Rouge, commandant des cosaques rouges et commandant adjoint de la région militaire de Léningrad.

Il a été victime des Grandes Purges et du procès de Moscou, mais réhabilité en 1957.

Selon Wikipédia, Ossip Brik a rejoint la Tchéka. Ossip Brik était écrivain d'avant-garde russe et critique littéraire, a été l'un des membres les plus importants de l'école formaliste russe, bien qu'il s'identifie aussi comme l'un des futuristes. Brik était particulièrement proche d' Alexander Rodchenko et a fait beaucoup pour faire connaître son travail photographique. Brik était non seulement un moderniste littéraire, il a été fortement de gauche dans la politique, et le 8 Juin 1920, il rejoint la Tchéka. Travailler dans la Tchéka l'avait ruiné. Après l’arrivée au pouvoir de Staline, la plupart des artistes d'avant-garde et les penseurs ont souffert de persécution, et Brik n'a pas échappé à ce sort. Dans les années 1930, il a eu une maigre vie tout en écrivant des articles sur Maïakovski; il est mort en 1945 d'une crise cardiaque tout en grimpant les escaliers à son appartement.

Plus loin, selon Jean Rochefort, Aragon se dispute avec Picasso à propos du portrait de Staline ? Mais c’est Elsa la responsable !

En 1950, Jacques Duclos fait paraître un communiqué :

« Le secrétariat du Parti communiste français désapprouve catégoriquement la publication dans Les Lettres françaises du 12 mars du portrait du grand Staline par le camarade Picasso. Sans mettre en doute les sentiments du grand artiste Picasso dont chacun connaît l’attachement à la classe ouvrière, le secrétariat du Parti communiste français regrette que le camarade Aragon, membre du comité central et directeur des Lettres françaises, qui, par ailleurs, lutte courageusement pour le développement de l’art réaliste, ait permis cette publication. »

Il faudra attendre 1953 pour que la réconciliation entre Picasso et le Parti communiste français soit effective. L’« erreur » du secrétariat du PC sera reconnue par François Billoux, lors du comité central des 22 et 23 octobre, tenu à Drancy.

Mais repartons sur l’année 1958. Jean Rochefort devient une victime du système soviétique. Il aurait été arrêté en URSS en 1958, à Stalingrad. Oui, un jour, deux jours, pourquoi ? Lui-même ne le sait pas. Chut, il ne peut pas en parler. Il est incompris, anéanti sous le poids des intellectuels français pro-russes.

Or, 1958, c’est l’année où Boris Pasternak est traîné dans la boue. Les deux sœurs, Lili et Elsa, vont prendre sa défense. Roman clandestinement publié en Italie, « Le docteur Jivago » reçoit le prix Nobel de littérature. Or, Khrouchtchev ne souhaite pas que l’intelligentsia russe s’émancipe. Il interdit la publication du livre en URSS. Pasternak renoncera au Nobel pour ne pas connaître l’exil et il mourra deux ans plus tard, Lili assurant qu’il en est mort de tristesse.

Et c’est au tour de Lili, en 1968, d’être calomniée au sujet de lettres écrites à Maïakovski et publiées dans un livre de la collection « L’Héritage littéraire ». Elle demandera à Louis Aragon de défendre les écrits. Cela n’empêchera pas que la violence se déchaîne. Les idéologues du parti communiste de l'Union Soviétique lui reprochent d’avoir poussé Maïakovski au suicide. Il aurait pu être heureux avec Tatiana Iacovleff, autre muse de Maïakovski qui en était amoureux. Tatiana était journaliste, mannequin et professeur. Lili a défendu durant toute sa vie la mémoire de Maïakovski et de Primakov qu’elle a aussi aimé. L'élimination de Primakov date des purges staliniennes de 1937. Comment échappa-t-elle aux purges ? Une lettre envoyée à Staline pour qu'il défende la mémoire de Maïakovski et annotée favorablement par le tyran l'a probablement protégée contre tous les dangers. Staline a écrit : « On ne touche pas à la femme de Maïakovski. »

Elle interviendra personnellement pour que la danseuse russe Maïa Plissetskaïa puisse sortir du pays, alors qu’on lui avait refusé son départ.

En 1961, âgée de 70 ans, elle partage sa vie entre les traductions, les spectacles, les séjours en France, à Moscou et sa datcha. Elle se grise de culture, de littérature, en allemand, en français et en russe. Elle lit, entre autre, « Bonjour tristesse » de Françoise Sagan, roman qu’elle n’aime pas. Elle est harcelée par la sœur de Maïakovski, et subit la haine teintée d’antisémitisme depuis des dizaines d’années.

En 1962, elle conseille à Aragon une nouvelle remarquable, à ne pas manquer. C’est un écrit de Soljenitsyne, « Une journée d’Ivan Denissovitch ». Malgré la censure, elle écrit à sa sœur sur les camps. Mais personne en URSS n’a osé aborder ouvertement ce sujet. Elsa Triolet écrit dans les « Lettres françaises » que les staliniens sont des individus dangereux. Elle salue la publication de ce livre.

« L’enfer d’Ivan Denissovitch, c’est que le futur n’existe plus… »
Pierre Daix
Epigraphe citée par Aragon

Sur le sujet des goulags, Jean Rochefort voulait parler d’un tronçon de chemin de fer. Les premiers tronçons de la Magistrale Baïkal-Amour furent construits en plusieurs fois par les prisonniers du Goulag. Celui de Taïchet à Bratsk fut construit dans les années 1930; il mobilisa 180 000 détenus et fit 10 000 morts. Mais l’essentiel de cette ligne fut construite entre 1972 et 1984. En raison de la stagnation économique (zastoï) de l’URSS, le projet fut un véritable gouffre financier. Pour rappel, L’Empire russe utilisait en effet depuis le XVIIe siècle des brigades de travail forcé en Sibérie. Les objectifs assignés aux camps de travail n’avaient pas changé depuis l’époque impériale : éloigner les opposants politiques.

En 1968, Aragon soutient la jeunesse praguoise contre le gouvernement soviétique et Elsa soutient sa sœur Lili contre l’antisémitisme et la haine. C’est en trop. L’URSS interdit la vente des « Lettres françaises ». C’est le coup de grâce. Gardaient-ils le silence pour protéger Lili en n’irritant pas le Kremlin ? Une lettre de Lili du 7 novembre 1968, à sa sœur, lui demande le contraire. "Je te demande de ne pas penser du tout à nous (nous sommes déjà vieux), ni à ce que tes déclarations peuvent nous nuire. Fais tout comme tu estimes devoir le faire. Nous n'en serons qu'heureux. Nous avons tous été des idiots assez longtemps. Ça suffit comme ça!"

Ce sont Pierre Bergé et Yves Saint Laurent qui gâteront Lili lors de ses passages à Paris. Elle donne le nom de « Moujik » à un chien de Pierre Bergé. Andy Warhol peint « Moujik 1 ».

« Les soeurs Kagan réunissaient la culture, la beauté, le talent, l'intelligence, elles étaient imbattables ».
Pierre Bergé

En 1977, Aragon intervient auprès de Brejnev pour que le réalisateur russe du film Les chevaux de feu (1965), Sergueï Paradjanov, soit libéré après quatre ans d’internement. Il est soutenu par Lili et Vassili Katanian.

Lili fut toute sa vie la figure centrale de l'avant-garde russe avec une originalité et des exigences très hautes.

Louis est présenté par Jean Rochefort comme « écrasé sous les regards des deux sœurs ». Or le secret de la relation entre Elsa Triolet et Louis Aragon prend peut-être toute son ampleur après le décès de celle-ci. Elle lui avait apporté la rigueur, la suite dans les idées, la discipline. Elle avait le sens de la création littéraire et relevait les défauts de la construction ainsi que les faiblesses. Pendant quarante-deux ans, elle a été la colonne vertébrale, la confidente et la critique littéraire d’Aragon. Il se voulait un chantre tel Pétrarque ou Ronsard et a utilisé le mythe d’Elsa et de ses yeux dans sa poésie.


« Ô ma raison ô ma folie
Mon mois de mai ma mélodie
Mon paradis mon incendie
Mon univers Elsa ma vie »
Aragon

Privé d’Elsa, Louis est sans repères à la fin de sa vie, s’entourant de jeunesse quand la sienne fuit en lui, ressassant ses souvenirs. Le choc de la perte d’Elsa est immense. Il change de mode de vie et de repères. La haine qu’il inspire provient de sa liberté et du scandale que provoque sa conduite de vie.

« Le premier accroc coûte 200 francs » est un titre du livre primé au prix Goncourt par Elsa Triolet qui résume, selon vous, la menace que subissait Aragon. Cela aurait été le prix à payer en cas de trahison à la cause communiste. Mais savez-vous que cette phrase annonçait le débarquement en Provence ? Le titre de ce livre est une des phrases mystérieuses que l'on entendait à la radio de Londres, pendant l'Occupation, un message chiffré destiné à la Résistance. Rappelons que c’est Elsa Triolet qui a qualifié le PCF de « parti des fusillés » à la fin de la seconde guerre mondiale, en hommage aux militants communistes qui se sont battus contre l’occupation nazie en France pendant la seconde guerre mondiale.

Vous terminez par les errements politiques de nos intellectuels français, Aragon, Picasso, Barbusse, Romain Rolland, Eluard, Sartre. Ils se sont transformés en propagandistes douteux.

Mais qui sont les intellectuels français engagés pour plus d’émancipation humaine et plus d’égalité sociale au XXIe siècle ?

Enfin, vous pardonnez à Aragon, à la fin de son texte, mais pas à Elsa.

Alors, j’ai cherché sur Internet si l’autre camp politique et économique n’avait rien à se reprocher, et j’ai trouvé quelques exemples significatifs sur le site :

Et pour terminer, vous n’êtes pas le seul à condamner Elsa Triolet, Lili Brik et Louis Aragon. Le couple suscite toujours de la haine et de la colère.

En 2015, Hubert Félix Thiéfaine a composé une charge extraordinaire contre Louis et Elsa dans une chanson appelée Karaganda Camp 99 (Stratégie de l’inespoir). Il dénonce Staline et le camp de travail de la seconde guerre mondiale lié à cette petite ville kazakh, en profitant pour attaquer Louis Aragon et Elsa Triolet pour leur soutien à l'URSS.

« c’est l’histoire assassine qui rougit sous nos pas
c’est la voix de Staline c’est le rire de Béria
c’est la rime racoleuse d’Aragon & d’Elsa
c’est le cri des enfants morts à Karaganda »

Et pour ceux qui voudraient lire le texte, voici le lien:

Cabu

C’était hier d’Harold Pinter

Françoise Fabian, Delphine Seyrig, Jean Rochefort

Mise en scène de Jorge Lavelli

Théâtre Montparnasse

1971

Dessin publié dans Le Figaro

Avignon

 

Jean Rochefort

Au sujet de J-P Marielle  dans sa biographie "Ce genre de choses".

 

« Comprenez-moi : dans la peinture traditionnelle , l'artiste part de zéro, du blanc, du vide, mais dans le collage, le point de départ, c'est l'objet donné, l'objet non peint sans doute, mais qui se trouvera finalement incorporé à la peinture, acclimaté à la peinture. »
Louis Aragon

Terry Gilliam a enfin bouclé le tournage de son Don Quichotte, mais…

 

Paroles d’avocat de Paulo Branco :

 

Elle fait verser aux débats le documentaire sur l'échec du tournage de Don Quichotte en 2002 "Lost in la Mancha". "Quand on décide de tourner à côté d'une base militaire, on ne peut pas s'étonner que des F16 survolent le tournage.

Elle dit que Gilliam n'a pas non plus anticipé la météo (pluies diluviennes) et qu'il a choisi un acteur en mauvaise santé (Jean Rochefort).

"Le film (finalement tourné par Gilliam) est dédié à Jean Rochefort. C'est d'une indécence sans nom. Jean Rochefort a failli y laisser la vie. Vous lirez dans mes pièces ce que JR en disait».

Procès à suivre en direct:

L'HOMME QUI TUA DON QUICHOTTE Bande Annonc

Gérard Garouste

Avec Judith Perrignon

L’intranquille

Autoportrait d’un fils, d’un peintre, d’un fou.

Edition l’Iconoclaste, 2009.

 

Pages 120 et 121 :

Parmi les livres importants pour Gérard Garouste, il y a Don Quichotte. « Ce chevalier errant, fou de romans de chevalerie totalement démodés, se fiche d’être de son temps, il joue avec son époque, le passé, le présent, le déjà-vu qui étonne. » Il y a reconnu son défi à la peinture.

 

Un autre admirateur de Don Quichotte: Henry Clews.

                                                 Dans son château de la Napoule

Henry Clews se dresse contre la société qui vénère la science toute puissante et qui dénigre toute autre forme d’inspiration. Ce sont pourtant ces inspirations que Clews prône, tel le mythe, l’allégresse et le mystère.

Marie Clews, née Elsie Whelen, naît en 1880 à Philadelphie (USA). Fille   benjamine d’une famille aristocratique de mécènes d’art, elle a toujours rêvé d’être chanteuse d’opéra.

Elle organisera des concerts et récitals au château de la Napoule.  Elle met fin à son premier mariage par un divorce. Elle se sentait bridée dans ses énergies et frustrée dans ses velléités artistiques. Elle épouse Henry Clews en 1914 et ils partirent vivre à Paris. Son mari la rebaptise de Marie, comme la Vierge Marie. Paris en guerre, la famille s’installe à la Napoule en 1918. Le château est reconstruit suivant les plans de Marie. Ensemble, ils créent un monde imaginaire.

Salvador Dali illustre "Don Quichotte de la Manche"

 

Quichotte

1979

Eau forte et aquatinte sur papier

Joan Ponç

Musée d’art moderne

Exposition « Diabolo »

Céret

 

 

Villa Ephrussi

Tapisserie de la Manufacture des Gobelins.

 Scènes du Don Quichotte de Cervantès.

 

Honoré Daumier

Don Quichotte et Sancho Panza

1864 – 1865

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Honoré Daumier
Marseille 1808 - Valmondois 1879
Sancho Panza
Huile sur toile

Honoré Daumier

Don Quichotte et Sancho Panza

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Le personnage de Don Quichotte joue un rôle important dans l’œuvre de Daumier et tout particulièrement dans sa peinture. Il s’amuse du contraste moral aussi bien que physique qui unit pourtant le grand et maigre chevalier rêveur à son serviteur lourdaud à l’esprit pratique.

Dans ce panneau, Daumier fait référence à l’épisode du roman de Cervantès dans lequel Sancho se soulage tandis que Don Quichotte est convaincu de sentir déjà le souffle fétide des dragons qu’il est parti combattre.

---------------

 

Cervantes à la bataille de Lépante, page 193 :

« Le volontaire se battit jusqu’au soir avec deux blessures à la poitrine et une troisième qui allait le priver, le reste de sa vie, de sa main gauche. Son nom était Miguel de Cervantes. Trente ans plus tard, il devait écrire Don Quichotte. »

 

Edmonde Charles-Roux

Stèle pour un bâtard

La vie de Don Juan d’Autriche

Les Cahiers Rouges

Editions Mondiales, Paris - 1959

Editions Bernard Grasset – 1980

----------------

Cervantes 

Albert Memorial 

Londres

----------

Don Quichotte et Sancho Pança 
Mon montage.
11 21
 
--------

 

Don Quichotte et Sancho Pança 
Bruxelles
 
 
------
 

Don Quichotte

Vitré

Dans un jardin.

-----------------

Don Quichotte et Sancho Pança.
La gomme et le crayon.
De Bloch (?)
----------
Don Quichotte ne doit pas s'approcher de ce moulin.
Panneau d'interdiction.
 
-----------
 
 

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Faire-part de naissance de mon livre "Elsa Triolet et la vraie vie" - Film Normandie- Niemen - Garouste

Publié le par bmasson-blogpolitique

Faire-part de naissance

C’est sous quelques gouttes de pluie et un ciel gris et noir que j’ai enfin pointé le bout de mon nez.

Ma créatrice et mon éditeur sont fous de joie.

Je pèse 250 grammes et je mesure 14 x 20 cm.

Mon prix de vente : 18€ (plus les frais de port de 2€50).

Sortie du livre « Elsa Triolet et la vraie vie »

De Brigitte Masson

Aux éditions de ‘La petite édition’ à Marseille

Le 2 avril 2016.

« Je souhaite vous faire découvrir ou re découvrir une écrivaine qui a déployé toute son énergie pour trouver sa place dans la société française et dans la littérature. Tout au long de sa vie, elle s’est interrogée sur les ressorts de la création en absorbant les travaux et les découvertes de ses contemporains.

Elle a puisé dans sa vie mouvementée son inspiration et a su trouver l’entourage nécessaire à son rayonnement intellectuel.

Son pessimisme selon certains, sa lucidité selon d’autres, ne l’ont pas empêchée de mener à bien ses combats personnels, littéraires et politiques. Issue d’un pays où les droits des femmes étaient en avance par rapport aux droits des femmes françaises, elle a néanmoins posé ses valises à Paris, capitale culturelle mondiale du moment.

Reconnue par ses pairs, elle a pu, à la fin de sa vie, encourager les jeunes pousses à paraître et à éclore.

C’est par un travail de synthèse et d’analyse que je voulais rendre hommage à cette grande dame qui a traversé des périodes historiques compliquées et qui a rencontré les sommités artistiques de son époque.

Mes textes et mes dessins sont imbriqués les uns dans les autres, chacun s’inhalant et s’insufflant du souffle poétique de la vie d’Elsa Triolet. J’ai eu envie d’imaginer une illustration colorée de son environnement. Mes dessins font partie de l’écriture de ce livre.

Elle a mis sa vie en mots et j’espère vous donner envie de plonger dans son oeuvre, après avoir lu ce livre. Grâce à ses écrits, Elsa Triolet partage encore avec nous ses questionnements, ses espoirs, ses déceptions et ses grandes joies. Dans la plus simple humanité d’une femme éclairée. »

Faire-part de naissance de mon livre "Elsa Triolet et la vraie vie" - Film Normandie- Niemen - Garouste

04 2016 :

« Je suis avec beaucoup d’intérêt vos dessins et commentaires sur « la toile », concernant cet(te) écrivain(e ) trop méconnu(e ) et sans doute bien mal comprise.

Avec mes meilleures salutations et mes remerciements. »

Bernard

Voici une lettre qui m'a beaucoup émue:

Publicité de la parution de mon livre "Elsa Triolet et la vraie vie" dans la revue "Ecoutez-voir" de la société des amis de Louis Aragon et d'Elsa Triolet.

Numéro 44, mai 2016

J'ai reçu en cadeau ce livre:

"Ce n'était qu'un passage de ligne"

d'Elsa Triolet

Voici la couverture de la revue "Ecoutez-voir" de la Société des amis de Louis Aragon et d'Elsa Triolet

Les coordonnées de la Société des amis de Louis Aragon et d'Elsa Triolet

Louis Aragon

Et en novembre 2016, un de mes dessins est sur la couverture de la revue "Ecoutez-voir" de la société des amis de Louis Aragon et d'Elsa Triolet.

 

Et ce portrait en cadeau de Louis Aragon:

"Vous passerez par où nous passâmes naguère

                                       en vous je lis à coeur ouvert".

Louis Aragon

Les poètes

1960

 

A Miramas

Elsa, le bel hommage…

Chère Brigitte,
Je me suis régalée de tes beaux dessins et de la facilité avec laquelle tu nous promènes dans la vie d'Elsa...

Peut-être, plus de citations d'Elsa, ça m'a manqué car j'aime son style et car j'avais envie que ça ne finisse pas.


Sinon, c'est très bien agencé, bref et concis...

Merci pour cette belle balade colorée, rythmée et prenante...

Amitié fortes, Marine St Persan

Article paru dans "Clara magazine"

dont le titre est 1936 - 2016

"Résiste!"

En route pour la séance de dédicace à la libraire de la fête de l'Humanité

Le village du livre à la fête de l'Humanité

Le village du livre est ouvert de 10 h à 20 h du jeudi au dimanche

Mes voisins

Merci à l'équipe de la librairie Renaissance de Toulouse pour leur accueil.

Quelques lecteurs:

 

Michel Migette

Nadia de la Drôme

"Une famille dans un pays ignoré des dieux"

 

Paul Mazliak

Claude Mazauric

Vais-je connaître la gloire?

Oui!!!!

 

Entre Gilles Del Pappas et Maurice Gouiran

CGT 13 - Fabrégoules

J'ai participé au salon littéraire d'Istres.

A la Maison des Traditions et du Patrimoine (ancien Hôtel de Ville).
Le salon se tiendra de 10h à 17h, la remise des prix du concours de nouvelles se fera à 15h.

 

J'étais là  (titre d'une chanson de Zazie)

Elsa Triolet a été une coscénariste du film "Normandie-Niemen": 

Romans 
Musée de la Résistance et de la Déportation 
 
Normandie-Niemen 

1943 - Pilotes français de l'escadrille Normandie-Niemen.
----------------

Gérard Garouste

Avec Judith Perrignon

L’intranquille

Autoportrait d’un fils, d’un peintre, d’un fou.

Edition l’Iconoclaste, 2009.

 

Page 22 :

Son père croise un ami, Meunier, après la seconde guerre mondiale. « Meunier avait rejoint l’escadrille Normandie-Niemen, ce groupe de volontaires, pilotes de chasse et mécaniciens français, envoyés en aide aux forces soviétiques sur le front de l’Est par de Gaulle. »

 

  L'Indien et le nid d'oiseaux - 2015

EXCLUSIF! Le secrétaire d’État Olivier Dussopt s’est fait offrir des œuvres du peintre Gérard Garouste par un dirigeant local de la Saur, l’un des leaders français du marché de l’eau en affaires avec la municipalité qu’il dirigeait à la même période!

 

En 2017, le ministre Olivier Dussopt s’est fait offrir des œuvres d’art par la Saur, selon les infos de Médiapart! Au même moment, le n°3 français du marché de l’eau signait un partenariat avec la municipalité dirigée par Olivier Dussopt! C’est un énorme conflit d’intérêts!

05 20

----

Les encombrantes lithographies du secrétaire d’État Olivier Dussopt.

(…) Mediapart assure que le ministre en charge de la fonction publique aurait alors accepté les deux lithographies signées de l'artiste Gérard Garouste offertes par l'intermédiaire de Franck Meneroux, l'un des dirigeants de la Saur en Ardèche, alors qu'il avait annoncé un partenariat industriel avec l'entreprise de gestion de l'eau quelques jours plus tôt.

Une affaire gênante. 

Une affaire gênante quand on sait que le 13 mars 2017, Olivier Dussopt raillait les "cadeaux dispendieux" reçus par François Fillon. Lors de la campagne présidentielle, il expliquait notamment le 4 janvier dans l'émission MediapartLive, qu'un élu condamné après avoir "utilisé les prérogatives qui étaient les siennes pour s’enrichir, pour détourner, pour dévier et vicier l’intérêt public et bafouer l’intérêt général", "ça devrait être éliminatoire". 

 

 

 

 

 

Paris, 1946

Dante et Virgile, 1986

Huile et vernis sur toile

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

------------------

Dante

Albert Memorial

Londres 

--------------

 

Coupe Trapani

1989

En collaboration avec Elisabeth Garouste et Mattia Bonetti

Pâte de verre, cristal soufflé-moulé.

Musée des Beaux-Arts

Nancy

Mariée au peintre Gérard Garouste, Elisabeth Rochline est née à Paris dans une famille d’immigrés russes.

---------------------

 

Dussopt en archive 

Avril 2013.

Il défend Guéant qui a été condamné par la suite.

-----------------

Claude Guéant perd sa Légion d'honneur après sa condamnation à de la prison ferme.

L'ancien ministre de l'Intérieur a été définitivement condamné en janvier dernier à deux ans de prison ferme pour détournement de fonds publics.

Claude Guéant ne pourra plus porter sa Légion d'honneur. Deux arrêtés datés du 17 mai, publiés ce mardi au Journal officiel, entérine l'exclusion de l'ancien ministre de l'Intérieur d'une des plus prestigieuses décorations françaises, rapporte Le Parisien.

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Louise de Vilmorin et Jean Cocteau

Publié le par bmasson-blogpolitique

Louise de Vilmorin et Jean Cocteau

"Le tact dans l’audace, c’est de savoir jusqu’où l’on peut aller trop loin."
Jean Cocteau-

 

 

"Passer d'un regard qui dévisage à un regard qui envisage."

 

Jean Cocteau-

 

Louise de Vilmorin et Jean Cocteau

Laurent Greilsamer

Le prince foudroyé

La vie de Nicolas de Staël

Éditions Le livre de Poche

Fayard - 1998

 

Page 305 :

Les salons parisiens dans les années 1950

Suzanne Tézenas (1898-1991), est une femme fortunée par sa famille. Elle épouse Léon qui est polytechnicien. Elle ouvre son salon aux écrivains, principalement de la NRF, puis aux peintres de l’École de Paris et aux musiciens contemporains du Domaine musical. Elle a fréquenté la princesse de Polignac. « Elle s'est initiée à la musique en fréquentant le salon de la princesse de Polignac avant-guerre et en côtoyant Francis Poulenc, Henri Sauguet et Manuel de Falla. En 1949, John Cage donne chez elle son premier concert parisien. (…) Elle devient peu à peu le mécène de Pierre Boulez en prenant avec détermination le relais de Madeleine et Jean-Louis Barrault.» Elle rencontre Nicolas de Staël en 1951.

Florence Gould (1895-1983) ouvre son salon aux prétendants de l'Académie française. Elle est une femme de lettres américaine, qui épousa en 1923 le milliardaire Frank Jay Gould. Son père était un éditeur américain qui a fait fortune. Elle léguera son immense fortune à la fondation qui porte son nom et qui contribue au renforcement des liens culturels entre les USA et la France.

Louise de Vilmorin (1902-1969) accueille les cinéastes, les acteurs et les romanciers dans son salon. Elle était une femme de lettres françaises. Elle est le premier grand amour d'Antoine de Saint-Exupéry et devient sa fiancée. André Malraux partagera ses derniers jours.

Jean Cocteau

 

Jean Cocteau

Portraits-souvenir

Les Cahiers Rouges

Grasset, 1935

 

Page 91 :

Loïe Fuller.

Il conserve de l’exposition universelle une « image vivante et flamboyante : madame Loïe Fuller ».

Il la décrit comme une « grosse américaine, assez laide et à lunettes. » Mais il lui reconnaît suffisamment de talent dans la danse pour « prendre sur les quadriges* de marbre du Grand-Palais, la place habituelle réservée aux jeunes hommes ».

Quadrige: char antique à deux roues, attelé à quatre chevaux de front (en Grèce, aux Jeux Olympiques, à Rome).

 

-------------------

 

 

Une autrice oubliée : Mireille Davet.

 

Amie de Colette et de Cocteau, Mireille Davet, écrivaine prodige oubliée, aura fasciné par son homosexualité revendiquée et ses amours libres. Une vie fugace, libre et brillante, avant sa descente aux enfers sur France Culture.

 

(…) (On peut lire la) biographie que l’historienne Emmanuelle Retaillaud-Bajac lui consacra en 2008, Mireille Havet, l’enfant terrible.

(…)  Alors qu’elle n’a pas 15 ans, elle publie son premier poème dans la revue d’Apollinaire, 

(…) Lorsque, en 1923, elle publie Carnaval, un roman acclamé par André Gide et René Crevel, Mireille Havet est devenue un personnage phare du Paris littéraire mais pas seulement….

(…) Entraînée dans la consommation d’opium dès 1919, la jeune femme a fini par répondre à l’appel de drogues plus puissantes comme la morphine puis l’héroïne, dont elle augmente les doses et les mélanges. 

 

(…)  Ce journal peut se lire de différentes manières, comme le témoignage historique d’une jeune homosexuelle décrivant sa vie amoureuse, écrit si rare dans l’histoire du lesbianisme et des sexualités féminines.

 

 https://www.franceculture.fr/litterature/lisez-le-journal-de-mireille-havet-figure-eblouissante-et-tragique-du-paris-lesbien-des-annees

 

------------

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Elsa Triolet - Clara Malraux, la mal aimée. Marguerite Godin

Publié le par bmasson-blogpolitique

Elsa Triolet - Clara Malraux, la mal aimée. Marguerite Godin


Malraux pensait que vingt ans c’était aussi l’âge « de l’illusion lyrique ».

Après la seconde guerre mondiale, en 1947, Clara Malraux écrit un roman largement autobiographique.

‘Portrait de Grisélidis’ : un livre hardi pour l'époque

Une femme libre est-elle une femme facile ? En France, on confond les deux. En Amérique, on pense le contraire.

« Dans Grisélidis, Clara Malraux insiste sur le fait que son héroïne ne cède pas à un entraînement mais accomplit un acte qu’elle revendique. »

page 600

Simone de Beauvoir

Le deuxième Sexe.

Tome II – L’expérience vécue

Folio essais- Gallimard

1949, renouvelé en 1976

 

Marguerite Godin*

Active entre 1884 et 1936

Huile sur toile

1884

Grisélidis

Musée d’art et d’histoire de Bayeux

----------------

Lire sur Grisélidis:

*

 

Marguerite Godin

Active entre 1884 et 1936

Huile sur toile

1898       

Scène champêtre

Au XIXe siècle, elle a du braver les préjugés pour accéder à la reconnaissance dans le domaine artistique.

Elle s’inscrit dans le courant de la peinture réaliste, transcrivant avec simplicité les gestes de la vie quotidienne dans leur environnement naturel.

On reconnaît les hauteurs de Meuvaines, avec les monts de Ryes au centre et à l’arrière-plan la côte s’étendant de Saint-Côme à Asnelles.

Musée d’art et d’histoire de Bayeux

------------------

Clara Malraux, la muse mal aimée.

1897 – 1982

Issue d’une famille juive aisée,

Elle est entourée et cultivée.

Traductrice de Virginia Woolf,

De Freud* et de Kafka,

Elle devint journaliste

Et elle côtoya

Cendrars,

Picasso,

Cocteau,

Aragon,

Malraux.

Elle l’épousera,

Il la ruinera.

Ils volent des statues Khmers.

En prison, les journées sont amères.

Elle le défendra,

Il s’en sortira.

Les années passent.

Elle étouffe, se lasse.

Dépossédée d’elle-même, maintenant,

Elle rêve d’affranchissement.

Après le divorce, la rupture.

Elle criera sa sévérité sur cette créature,

Sur sa misogynie et son nombrilisme,

Mais déclamera son admiration malgré son égoïsme.

Elle milite du côté des gringalets,

Des opprimés.

Elle rêve de fraternité.

Elle exprimera son opinion.

Elle n’était pas assez jolie pour la discrétion.

Brigitte Masson.

« La vérité d’un homme, c’est d’abord ce qu’il cache. »
André Malraux

Elsa Triolet - Clara Malraux, la mal aimée. Marguerite Godin

 

André Malraux

Paris 9e

 

Anticolonialiste en Indochine, engagé aux côtés des républicains en Espagne puis entré dans la Résistance pendant la Deuxième Guerre mondiale, pour devenir enfin Ministre de l’information puis Ministre des Affaires culturelles de 1959 à 1969, André Malraux (1901 – 1976) a privilégié l’action dans son œuvre comme dans sa vie. En ancrant ses romans dans l’histoire contemporaine, il pose les grandes questions qui obsèdent la conscience moderne, dont la mort en premier lieu. La voie royale (1930), La Condition humaine (1933), L’Espoir (1937) emportent ainsi le lecteur dans des drames humains aux implications métaphysiques. A cette préoccupation centrale s’ajoute une méditation constante sur l’Art, qui trouve son expression dans Le Musée imaginaire (1947), Les Voix du silence (1951) et La Métamorphose des dieux (1957).

Nîmes Maison Carrée

Exposition « Douce France, et après… »

Christian Guémy

Franz Kafka.

On a tort de sourire du héros qui gît en scène, blessé à mort, et qui chante un air, au théâtre. Nous passons des années à chanter en gisant.

« La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert. »
André Malraux

Freud et les femmes :

Il écrivait à Martha, sa fiancée :

« Le destin de la femme doit rester ce qu’il est : dans la jeunesse, celui d’une délicieuse et adorable chose, dans l’âge mûr, celui d’une épouse aimée » (p 144).

 

Une farouche liberté.

Gisèle Halimi avec Annick Cojean.

Editions Grasset – et Fasquelle – 2020

-------------------

 

Reynold Arnould 

Le Havre, 1919 - Paris, 1980

 

André Malraux 

Lavis bruns et  crayon feutre sur papier marouflé sur toile

1968

MUMA 

Le Havre 

 

Les deux hommes se rencontrent en 1959. Ils restent proches. André Malraux soutient la carrière de Reynold Arnould qui lui consacre 40 portraits lors d'une exposition en  1969.

 

--------------------------------

André Malraux 
"Le génie grec sera mieux compris par l'opposition d'une statue grecque à une statue égyptienne ou asiatique qe par la connaissance de cent statues grecques."
 
Fontevraud 
Abbaye royale
-------------
André Malraux 
Fontevraud 
Abbaye royale

André Malraux

Le surnaturel

L'irréel

L'intemporel

Fontevraud

Abbaye royale 

------------

Virginia Woolf romancière

 

« L’Histoire des hommes s’opposant à l’émancipation des femmes est peut-être plus instructive que l’histoire de l’émancipation des femmes elle-même. »

 

André Malraux au Havre

1961 - 2021

--------------

Les démocraties soutiennent toujours le fascisme.

"J'ai vu les démocraties intervenir contre à peu près tout, sauf contre le fascisme."

André Malraux.

--------------

 

André Malraux.

Café restaurant "La Coupole"

Montparnasse

Paris

-------------

*

« La vérité sur Freud, des archives Freud à #MeToo »: synopsis.

Cinéma Ça parle de quoi « La vérité sur Freud, des archives Freud à #MeToo » ? Découvrez son résumé.

La vérité sur Freud, des archives Freud à #MeToo en salle le 31 août 2022 est réalisé par Michel Meignant. La durée du film est de 86 minutes.

Alors c'est quoi l'histoire ?

En 1980, le psychanalyste freudien Jeffrey Masson obtient d'Anna Freud, la fille de Sigmund Freud, l'autorisation de publier la totalité des lettres envoyées par son père à son ami Wilhelm Fliess. En effet seulement la moitié de celles-ci avait été révélées au public, les autres ayant été séquestrées pour 50 ans, à la demande d'Anna Freud, aux archives de la bibliothèque du Congrès à Washington. Jeffrey Masson découvre que les lettres restées secrètes traitent notamment de la découverte par Freud de la théorie de la séduction et des circonstances qui l'ont amené à l'abandonner pour la théorie des pulsions. Un secret bien embarrassant que ses héritiers voulaient garder au moins 50 ans, enfoui dans les archives du Congrès… Ce renoncement a eu de lourdes conséquences psychiques néfastes chez les personnes traitées en psychanalyse, car il a contribué à alimenter la violence sexuelle faite aux femmes, tout en les culpabilisant. Merci à #MeToo qui, un siècle plus tard, contribue à vaincre la malédiction de l'abandon de la théorie de la séduction pour la théorie des pulsions. Ce film présente l'interview historique exclusive de Jeffrey Masson qui révéla le secret…

(…) Comme l’explique le réalisateur : “Mais le mal avait été fait. Trop souvent on ne croyait pas les femmes victimes de viol. On les accusait, comme encore quelquefois de nos jours, d’inventer des fantasmes. Et cela, jusqu’à l’avènement de #MeToo qui avec l’enquête sur l’affaire Weinstein montra l’ampleur de la gravité de ce refus et l’injustice de ne pas croire les victimes.”

08 22

---------------------

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Photo de Jeanne Moreau et d'Agnès Varda

Publié le par bmasson-blogpolitique

A Arles, photos de photos sur les murs.

Photo de Jeanne Moreau et d'Agnès Varda
Photo de Jeanne Moreau et d'Agnès Varda

Jeanne Moreau chante des chansons à partir d’un roman d’Elsa triolet.

Les chansons de Clarisse.

Eugène Guillevic s’inspire, copie

Des passages du roman « Les manigances »

Ecrit et inventé par Elsa Triolet,

Pour écrire « Les chansons de Clarisse »,

Qui par Jeanne Moreau seront chantées,

Chanteuse et talentueuse actrice.

C’est un album étonnant,

Insolite et déconcertant.

Il est terriblement atypique.

Sur une virtuosité mélodique,

Le violoniste, Stéphane Grappelli

Ajoutera sa note de mélancolie.

Les manigances.

Extraordinairement,

L’héroïne ne subira pas

Le destin, mais le forgera.

Elsa, au tempérament pessimiste,

Ecrira le monologue en aparté

D’une chanteuse réaliste

Qui s’occupe de son mari, de son pianiste.

A la suite d’un accident,

Elle hésite à entamer

Une tournée théâtrale

Au Sud de l’Amérique.

Y parviendra-t-elle ?

Le choix est capital.

C’est l’appel de l’exotique.

La passion crée les monstres sacrés.

Et son égoïsme deviendra réalité.

Jeanne Moreau

Jeanne Moreau

Eugène Guillevic

Eugène Guillevic

Stéphane Grappelli

Stéphane Grappelli

Elsa Triolet

Elsa Triolet

 

Jeanne Moreau-L'affranchie

Jacques Bonnafé :

On laisse entrer ce gros hibou raisonneur d’Eugène Guillevic dans les strophes de Quélen, l’oiseleur à questions, notre guide pour la semaine.

Guillevic perché sur le titre « Ouvrir » qui vient de paraître.

Jeanne Moreau c’est : 65 ans de carrière, 118 films, 3 César.

Mon corps, mes choix.

A l'occasion de la re-sortie du film “L'une chante l'autre pas”, d'Agnès Varda, Marie Claire livre son ode à la liberté des femmes à disposer de leur corps.

ms-settings:privacy-location

 

 

« Nous devons continuer le combat.

Nous pensions dans les années  1960 que les choses changeraient rapidement.

Mais clairement, ça n’a pas été le cas. »

Agnès Varda.

 

Le féminisme devrait être enseigné dans les écoles, dit la légende du film d’Agnès Varda « L’une chante, l’autre pas. »

 

Women in motion : leçon de féminisme avec Agnès Varda.

(…) Réalisé en 1976, L'une chante, l'autre pas raconte l'amitié entre Pauline et Suzanne, deux femmes que tout oppose mais qui partagent la même aspiration : revendiquer leurs droits.

(…) L'une chante, l'autre pas en salle dès le 4 juillet dans sa version restaurée.

Elsa la rose (1966) AGNÈS VARDA from user28664911 on Vimeo.

Elsa la rose (1966) AGNÈS VARDA.
L'histoire d'amour de Louis Aragon et Elsa Triolet.

 

Sandrine Bonnaire dans le café de Boulbon

Sans toit ni loi

Agnès Varda 

1985

 

"Agnès Varda féministe "

PCF

 

Agnès Varda 

Arles 

Marian Adreani 

07 19 

Varda par Agnès

"Voilà, tout est simple, on part d'une petite rêverie et ça devient une oeuvre."

2019

"L'Humanité" du 29 mars 2019 (Michèle Levieux).

Maison Jean Vilar

Jean Vilar par Agnés Varda

Maison J Vilar 

Avignon

A Midi le Juste, la maison de Sète

1957

------------------

« Black Panthers » d’Agnès Varda à voir gratuitement.
Ce documentaire est proposé via le programme Mk2 Curiosity de Mk2 et TROISCOULEURS.
1968. Alors que la contestation étudiante bouleverse la France, Agnès Varda filme de son côté un autre mouvement, cette fois-ci de l’autre côté de l’Atlantique. Présente aux Etats-Unis depuis 1967 pour présenter dans un festival son film Les Créatures, Agnès Varda rencontre, grâce au producteur Tom Luddy, des leaders du Black Panther Party dans une période particulière. Huey Newton, le cofondateur du mouvement avec Bobby Seale, est en procès pour homicide involontaire et de nombreuses manifestations le soutenant sont organisées à Oakland.

 

1977

L'une chante, l'autre pas est un film réalisé par Agnès Varda avec Thérèse Liotard, Valérie Mairesse.

Synopsis : Deux jeunes femmes vivent à Paris en 1962.

 Film musical sur l'amitié entre deux femmes sur fond de luttes pour la libération de la femme.

Pauline, une jeune femme de 17 ans, chante dans une chorale et caresse secrètement l'espoir de devenir chanteuse yé-yé. 

Agnès Varda présente un film sur le féminisme et non  un film féministe.

« On ne naît pas femme, on le devient. » Simone de Beauvoir.       

Bande-annonce du film L'UNE CHANTE, L'AUTRE PAS réalisé par Agnès Varda

-------------------

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), anciennement appelé Centre national de la cinématographie jusqu'en juillet 2009, est un établissement public à caractère administratif français, doté de la personnalité juridique et de l'autonomie financière, qui a été créé par la loi du 

Dominique Boutonnat en assure la présidence depuis le 24 juillet 2019.

---------------------------

Tag 
Paris 
Varda

------------

Agnès Varda, née un 30 mai. Pionnière de la Nouvelle Vague, expérimentatrice du 7ème art et féministe engagée qui a marqué l'histoire du cinéma français et international avec plus de 50 films, courts, long, fictions, documentaires où s’entremêlent fiction et réalité.

Carlotta films.

06 22

------------------

Cinéma 
Agnès Varda - Rétrospective.
Théâtre National de Bretagne en octobre 2018. 
----------
Cinéma 
Agnès Varda - Rétrospective.
Théâtre National de Bretagne en octobre 2018. 
----------

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>