Prostitution 3

Publié le par bmasson-blogpolitique

Yannick Jadot annonce vouloir “l’abrogation de la loi 2016 contre le système prostitutionnel”. Comment espère-t-il aider les personnes souhaitant sortir de la prostitution à accéder à des ressources et des soins s’il supprime la loi censée le permettre ?

Les Effrontées.

------------

Les chiffres peuvent difficilement être plus clairs. 99 % des jeunes filles ont subi des violences avant leur mise en prostitution, selon l’étude, accablante, publiée par l’Observatoire des Violences de Seine Saint Denis (novembre 2021).
Mouvement du Nid.

---------------------

Prostitution

Lorraine Questiaux est l'avocate de l'association du Nid.

Bois de Boulogne, meurtre de Vanesa Campos.

"L'Humanité".

NDLR: la bataille continue autour de la loi de 2016 sur la prostitution et les moyens d'en sortir.

"Il n'y a pas plus de violences aujourd'hui".

------------------

 

La prostitution en France.

Act Up attaque Raphaëlle Rémy Leleu après avoir attaqué Hélène Bidard.

La prostitution n'est pas un travail mais de l'exploitation.

L'oppression machiste prend une forme sexuelle.

-------

NDLR : Act Up se plaint d’être traîné en justice par Hélène Bidard. Mais le harcèlement n’est pas conseillé du tout. Rappel : Yannick Jadot soutient Act Up. Grosses contradictions entre eux et elles....

 

Total soutien à Raphaëlle Rémy Leleu, libre de ses convictions & engagements associatifs ! Stop au cyberharcèlement !

Petit rappel : la loi punit ce dernier de 2 ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende.

Autre rappel : la gauche est historiquement abolitionniste du système prostitueur.

 

Les Effrontées.

Raphaëlle Rémy Leleu est devenue directrice du mouvement du Nid

---------------------

Prostitution

"Red Light" sur Arte

L'Humanité.

A voir ici:

Prostitution

"Le Nid".

Manifeste féministe abolitionniste pour la présidentielle.

Les agresseurs doivent être punis.

Les victimes doivent être protégées.

------------

 Prostitution.

Le Nid.

Manifeste.

Présidentielle : engagement numéro 5 

Pour une diplomatie et une aide au développement des associations féministes et abolitionnistes.

---
 

Nous rencontrons des candidat-es autour de la Prostitution! Riche échange avec le NPA_officiel.

Pour Philippe Poutou: le NPA est abolitionniste et défend comme nous des mesures sociales efficaces pour les personnes en situation de prostitution!

En revanche, si des ponts sont possibles & si nous pensons que le mouvement féministe doit dépasser ce clivage en acceptant qu'il s'agit d'1 question politique complexe, »Les effronté-es »restent intransigeant-es avec les assos complaisantes avec les proxénètes & au discours droitisant.

Notre abolitionnisme est profondément anticapitaliste, antiraciste, anti-transphobie et antiLGBTphobies, en cohérence avec notre grille de lecture matérialiste et intersectionnelle. Nous remercions la commission féminisme du NPA officiel pour cette rencontre des + constructives!

---------------

Prostitution.

6 ans après la promulgation de la loi pour l’abolition de la prostitution, encore beaucoup de manquements à la loi en France et des inquiétudes en Europe.

Haut Conseil à l'Egalité.

----------------

 

Rien de pire que là où la prostitution est dépénalisée/ légalisée comme en Allemagne.

Mouvement du Nid.

 

-------------------

 

« La vérité, que vous cherchez tellement à fuir, c’est que vous n’êtes pas mieux que le “gentil violeur”. Votre attitude et votre comportement n’atténuent pas votre acte. (…) Vous vous servez des sourires des femmes que vous achetez comme une monnaie d’échange... qui vous permet de croire à vos propres conneries... je ne voulais pas de vous près de moi, jamais en moi. Vos bras autour de moi me donnaient envie de vomir encore bien plus que votre pénis... chaque instant avec vous était un mensonge, et j’ai détesté chaque seconde ».

Rachel Moran, survivante irlandaise.

--------------------

 

"Nous voyons des politiques normaliser l'exploitation sexuelle en l'appelant "travail", alors qu'ils et elles n'ont aucune idée de ce que cela signifie...donnant ainsi l'idée au public que prostitution et 'achat' de sexe sont normaux et devraient être légalisés".

CATW International.

 

--------------

La prostitution n'est pas le "travail du sexe". C'est du sexclavagisme!

06 22

-------

 

Les amis des proxénètes n’hésitent pas à mentir publiquement. Le programme de la NUPES n’a jamais prévu de pénaliser les personnes prostituées mais bien de maintenir la loi de 2016 qui pénalise les clients de la prostitution et pas les victimes.

Agnès Setton.

-------------------

L’Espagne s’apprête à interdire l’achat de sexe.

Après une longue lutte du mouvement féministe, l’abolition de la prostitution se dessine à l’horizon.

Amelia Tiganus est une survivante de l’industrie du sexe, originaire de Roumanie. Elle milite depuis plusieurs années pour l’introduction de lois visant à criminaliser la demande – les hommes qui paient pour du sexe. Cette semaine, son souhait s’est réalisé lorsque le Parlement espagnol a voté en faveur de la répression du proxénétisme et de l’introduction de sanctions pénales pour les hommes qui achètent des services sexuels.

(…) À 17 ans, j’ai été vendue par un proxénète roumain à un proxénète espagnol pour 300 livres [environ 350 $US]. Mais la dette totale que l’on m’a dit devoir à mon nouveau proxénète était de 3 000 livres, après qu’il m’ait achetée et ait payé mon voyage, mes papiers, mes vêtements et les « installations » dans lesquelles on m’a placée. Comme beaucoup de jeunes filles roumaines, j’étais totalement vulnérable, non seulement à cause de la pauvreté économique, mais aussi à cause de l’exclusion sociale et du fait d’être stigmatisée pour avoir subi plusieurs viols dès l’âge de 13 ans.

(…) Lorsque l’on m’a emmenée dans le premier bordel d’Alicante, une grande région touristique, j’ai été surprise de voir que l’endroit était rempli de filles de ma ville natale. J’ai également été surprise par les interminables journées de 12 heures auxquelles nous étions soumises. Entre l’ouverture à 17 heures et la fermeture à 5 heures du matin, il n’y avait aucune possibilité de repos, et ce, sept jours sur sept. Si nous arrêtions de « travailler », nous recevions une amende, qui s’ajoutait à notre dette.

(…) Si les proxénètes ne nous tuent pas, le troisième type de client le fait : c’est le « putero misogyne ». Les tortures physiques et mentales auxquelles ce sadique se livre sont difficiles à décrire: être mordues, pincées, battues, insultées, humiliées, réduites à néant. Plus ils infligent de douleur, d’humiliation et de peur, plus ils y prennent plaisir.

(…) En outre, l’Espagne a été un aimant pour les immigrantes ces dernières années. Les politiques racistes de contrôle migratoire ont aidé les trafiquants, car ceux-ci proposent d’aider les personnes qui ont besoin de franchir des frontières illégalement. Ils deviennent souvent des trafiquants de jeunes femmes.

(…) Ce que les gens ne voient pas, c’est que la légalisation et la normalisation de la prostitution ne réifient ni ne déshumanisent pas certaines femmes, mais toutes les femmes. Le fait que les hommes aient un accès [monétaire] au corps de certaines femmes renforce leurs agressions et leur humiliation d’autres femmes dans leur vie. L’un des mythes est que les clients ont une vie conventionnelle, mais la vérité est que les clients sont toujours des agresseurs et des misogynes, même lorsqu’ils sont à la maison avec leurs femmes et leurs filles.

 

Ça avance en Espagne. Pénaliser seulement la prostitution de "traite" et d'adulte est un leurre, et l'abandon de l'immense majorité des concernées. Les prostitueurs, sont dans tous les cas les mêmes, et se fichent de qui ils violent/paient pour du sexe.

Mouvement du Nid.

------------------

Lire aussi:

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article