Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Balzac

La maison de Passy

Mon aquarelle de la maison de Balzac à Passy

Mon aquarelle de la maison de Balzac à Passy

Son bureau

Son bureau

Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Vue sur le jardin

Vue sur le jardin

Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Maquette de l'emplacement de la maison de Balzac, avant les travaux

Maquette de l'emplacement de la maison de Balzac, avant les travaux

Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Ewelina Hańska

Ewelina Hańska

Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville
Honoré de Balzac, la maison de Passy - Le Havre et la côte d'Ingouville

 

La côte d'Ingouville par Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799-1850) a situé dans l’ancienne commune d’Ingouville l’action du roman Modeste Mignon.

« Ingouville est au Havre ce que Montmartre est à Paris, une haute colline au pied de laquelle la ville s’étale, à cette différence près que la mer et la Seine entourent la ville et la colline, que le Havre se voit fatalement circonscrit par d’étroites fortifications, et qu’enfin l’embouchure du fleuve, le port, les bassins, présentent un spectacle tout autre que celui des cinquante mille maisons de Paris. Au bas de Montmartre, un océan d’ardoises montre ses lames bleues figées ; à Ingouville, on voit comme des toits mobiles agités par les vents. »

Honoré de BALZAC, Modeste Mignon, 1844. Citation extraite du volume Folio, p. 43.

 

Tag(s) : #histoire

Partager cet article

Repost 0