Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

paix

Women Wage Peace ( Femmes Salaire Paix)

Publié le par bmasson-blogpolitique

Women Wage Peace ( Femmes Salaire Paix)

 

Le collectif naît en 2014 et regroupe des femmes musulmanes, juives, chrétiennes et athées d'Israël, de Palestine et d'ailleurs. Les mères ont choisi de mener le combat pour que l'amour remplace les bombes et les balles.

Apolitique, le collectif manifeste pour la paix et la tolérance.

Elles se tiennent par la main, toutes de blanc vêtues, et chantent ou prient.

Elles demandent que les gouvernements d'Israël, de Palestine et de Cisjordanie trouvent un accord et mettent fin au conflit qui dure depuis des décennies et qui a fait 10 000 victimes depuis 2000.

Deux jours après leur manifestation de décembre 2016, le Conseil de sécurité des Nations Unies adoptait une résolution condamnant la colonisation par l’état d'Israël des territoires palestiniens.

Jean-Paul Lecoq dénonce l'annexion des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée.
Le nouveau gouvernement israélien ne s'est entendu que sur 2 choses : la gestion de la crise sanitaire et l'annexion de colonies en Cisjordanie occupée. Complètement illégales, ces colonies violent le droit international et sont un des moyens d'action du gouvernement israélien pour imposer un régime d'apartheid. Quelle qu'elle soit, la colonisation devrait appartenir au passé ! Il est temps pour le gouvernement français de prendre ses responsabilités vis-à-vis des politiques criminelles du Likoud de Benyamin Netanyahou et de son désormais allié Benny Gantz.

05 20

 

 

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

Paix - Représentations - Nobel - Honoré Daumier - Femmes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Nobel de littérature : l'académie suédoise survivra-t-elle ?

L'institution est ébranlée par un scandale d'agressions sexuelles dans la foulée de #MeToo. L'Académie est accusée d'avoir laissé s'installer le silence.

(..)Jean-Claude Arnault, 71 ans, est le Français par qui le scandale est arrivé, rapporte le quotidien. Il est directeur artistique du Forum, lieu d'événements culturels à Stockholm. Sur le plan judiciaire, le parquet de Stockholm a annoncé mi-mars qu'une partie de l'enquête ouverte contre lui avait été classée sans suite pour cause de prescription ou faute de preuves. Il s'agit de viols et d'agressions présumés commis en 2013 et 2015

Nobel :

L'Académie suédoise en "ruines": trois sages ont annoncé vendredi leur démission pour protester contre les divisions nées au sein de l'institution décernant le Nobel de littérature depuis les révélations du mouvement #metoo qui l'ont éclaboussée.

(…)Le quotidien de référence Dagens Nyheter avait publié les témoignages de 18 femmes affirmant avoir subi des violences ou des faits de harcèlement de cet homme d'origine française marié à une académicienne.

 

 12/2017:

Pas de femmes célébrées par un prix Nobel depuis deux ans.

Les portes des labos sont fermées aux femmes -

Littérature: la tendance leur est cependant favorable puisque 36% des prix depuis 2007 sont allés aux femmes.

Paix: 16 lauréates sur 104 personnes (15,4%).

 

Prix Nobel : seulement une médaille sur 20 pour les femmes.

Paris Montmartre

Je ne suis pas en guerre. Fais passer à ton voisin

 

"Fais passer à ton voisin. Je ne suis pas en guerre".

Honoré Daumier

Crispin et Scapin

Timbre

Rouen

Honoré Daumier

Marseille, 1808 – Valmondois, 1879

Physionomie tragico-comique, 1841

Gravure

« Je suis jeune, il est vrai mais aux âmes bien nées

La valeur n’attend pas le nombre des années ! »

Ce célèbre vers tiré de la pièce « Le Cid » de Pierre Corneille est croqué par le caricaturiste Honoré Daumier.

Honoré Daumier

Personnages de Molière

Vers 1845 – 1850

Crayon, plume, encre noire et d’aquarelle sur papier.

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Si le costume blanc à rayures et le béret désignent le personnage de Scapin, l’identité de son interlocuteur demeure incertaine. En l’absence d’une légende qui permette de reconnaître la pièce ou la tirade caricaturée, la scène conserve un caractère universel. Daumier traduit le démêlé qui oppose le valet rusé au maître imbu de lui-même qui en sera le dupe.

 

Honoré Daumier

Bons confrères

Vers 1860 – 1862

Pierre noire, plume, encre ; aquarelle et gouache sur papier.

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Daumier, qui a connu la prison pour sa caricature de Louis-Philippe en Gargantua, entretint une relation très particulière avec le monde de la justice dont la critique deviendra un de ses thèmes de prédilection. Bons confrères se moque de l’expression de deux avocats dans les couloirs du Palais. Daumier a toujours su mettre en scène les duos antagonistes.

Honoré Daumier

 

Don Quichotte et Sancho Panza

 

1864 – 1865

 

Huile sur bois

 

Musée Cantini

 

Marseille

 

Collection Burrell

 

Honoré Daumier

L’Amateur d’estampes

Vers 1860 – 1863

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

La figure de l’amateur est omniprésente dans l’œuvre de Daumier. L’homme est peint dans la boutique d’un marchand d’estampes. Malgré l’immobilité du personnage, Daumier arrive à exprimer l’éveil de l’intérêt du connaisseur qui arrête son regard sur une œuvre.

 

 

Honoré Daumier

Marseille, 1808 – Valmondois, 1879

L'amateur d'estampes

Vers 1860

Huile sur toile

Petit Palais

Paris

Daumier aime peindre l'amateur petit bourgeois absorbé dans la recherche d'une gravure. C'est un nouveau type de collectionneur qui émerge durant le Second Empire. L'estampe originale est plus accessible que la peinture pour des revenus modestes.

------

 

Honoré Daumier

France, 1808 – 1897

Les collectionneurs d’estampes

Huile sur panneau

Musée d’Assezat

Fondation Bemberg

Toulouse

Honoré Daumier

La baignade

Vers 1846 – 1848

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Daumier a abordé près de cent cinquante fois le thème de la baignade dans ses lithographies. Dans ses tableaux la dimension caricaturale disparaît. Daumier s’inscrit dans la lignée des modernes qui, de Courbet à Cézanne, réinvestissent l’antique thème du bain.

 

Honoré Daumier

Le Fardeau

Huile sur toile

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Entre 1850 et 1860, Daumier qui habite quai d’Anjou au bord de la Seine s’intéresse au sujet de la blanchisseuse qu’il peint à plusieurs reprises. Cette version est l’une des plus sombres et celle où la question sociale est abordée de la manière la plus pessimiste.

 

Honoré Daumier

Le Meunier, son fils et l’âne

1849

Huile sur toile

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

En 1849, Daumier se présentait pour la première fois au Salon avec cette peinture illustrant une fable de La Fontaine. La morale de l’histoire conclue à l’impossibilité de satisfaire tout le monde.

 

« Quant à vous, suivez Mars, ou l'Amour, ou le Prince ;
Allez, venez, courez ; demeurez en province ;
Prenez femme, abbaye, emploi, gouvernement :
Les gens en parleront, n'en doutez nullement. »

 

 

« Quand, trois filles passant, l'une dit : C'est grand honte
Qu'il faille voir ainsi clocher ce jeune fils,
Tandis que ce nigaud, comme un évêque assis,
Fait le veau sur son Âne et pense être bien sage.
Il n'est, dit le Meunier, plus de veaux à mon âge.
Passez votre chemin, la Fille, et m'en croyez.
Après maints quolibets coup sur coup renvoyés,
L'Homme crut avoir tort et mit son Fils en croupe. »

 

 

Honoré Daumier

Trois hommes et une femme

1853

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

 

Inachevée dans son atelier, cette œuvre a été retouchée, notamment dans la figure féminine. Le tableau pourrait représenter Suzanne et les vieillards. Une influence de la peinture vénitienne, celle de Titien ou de Tintoret, se lit dans le visage des hommes.

 

Honoré Daumier à Marseille

1808 - 1879

 

-----

Honoré Daumier

Marseille, 1808 – Valmondois, 1879

Passage d'un gif sur Internet à une carte.

Envoi de Mathilde Larrère:

 

Si toute dimension allégorique est ici absente, la signification de ce portrait-charge ressort clairement de la lecture successive des visages du roi dans l’ordre indiqué par le titre de la planche : à gauche, une expression de confiance mêlée de suffisance (le passé), de face un air grincheux et fermé (le présent), à droite, enfin, une expression d’effroi.

Ces trois visages reflètent évidemment l’évolution du climat politique et social de la monarchie de Juillet à laquelle Daumier s’amuse à prophétiser – avec justesse, mais il est vrai avec beaucoup d’avance – l’avenir le plus sombre…

 

Honoré Daumier

Affiche de 2008.

Musée Honoré de Balzac

Château de Saché 

------------

Honoré Daumier 

Marseille, 1808 - Valmondois, 1879

Locataires et propriétaires 

Dans le Charivari du 21 février 1854.

Paris 

Musée d'Orsay 

"Voilà une maison que l'on abat. je vais augmenter le loyer de mes locataires de deux cents francs."

-------

Kacem Noua

Lyon, 1952 – Vit et travaille à Lyon

Sans titre 1990

Technique mixte sur bois

PAX, inscription sur le plafond du hall d'accueil de la villa Ephrussi-Rothschild, à Saint Jean Cap Ferrat

Patchwork à la fête de l'Humanité

Le mur de la Paix

L'enfant de la Paix

Nice

Que la paix soit dans chaque pays

Nice

La colombe de la paix

La colombe fait partie de l'espèce des pigeons.

Sa couleur blanche représente la pureté, l'aspiration à la paix et à l'amour. 

Dans la religion chrétienne, elle représente le Saint-Esprit.

Nice

La Nouvelle Zélande et la paix

Nice

Paix - Pace

Nice

 

Bonjour,
L'agenda de la paix 2017 est édité. Il donne la parole à de nombreux jeunes du monde pour la paix.
Son contenu est très positif, il peut être offert en cadeau.
Commandez le auprès du :
"Mouvement de la paix
45 rue de Forbin
13002 Marseille"
0491914700.
Son prix est à 12 euros retiré sur place, jeudi prochain ou le lundi à partir du 10/10 ou 15 euros envoyé par la poste.

Faire la promotion de cet agenda c'est participer à la diffusion des idées pacifistes.


Bien pacifiquement


Le Mouvement de la paix
06884379
93

Départ de la Marche 15h00 au Vieux Port, Marseille

Que les victimes d'Orlando reposent en paix.

 

Dwight Howard accusé de harcèlement et de menaces de mort par un ex-petit ami.

"J'avais peur d'en parler mais aujourd'hui ma vie est menacée parce que je suis victime de harcèlement sexuel, de menaces et de manipulations, par quelqu'un que j'ai respecté, mon ex-petit ami, le joueur de NBA Dwight Howard". 

(…) Beaucoup d'internautes sont choqués, non pas par les menaces de mort (…), mais par le fait d'apprendre qu'une star de la NBA, (…) puisse avoir une relation avec un homme. 

 

Prison ferme pour un homosexuel guinéen jugé malgré un problème d'interprète.

(…) Le jeune homme affirme que son compagnon a été lynché par sa famille en Guinée, qu'il a quittée pour fuir les persécutions contre les homosexuels.

En Guinée, l'homosexualité est passible d'une peine allant jusqu'à trois ans de prison.

Page 32:

Le baiser de paix des Parfaits.

Henri Gougaud explique que le porteur d'Esprit embrasse ses ouailles et offre un baiser de paix, qui se donne parfois, entre hommes, bouche à bouche, manière d'échanger le souffle de vie, de transfuser l'Esprit et de joindre les âmes.

 

Henri Gougaud

Les Cathares

Brève histoire d'un mythe vivant.

Edition Points

Editions Barzillat 1997

René Herpe

Marche cathare

Narbonne

La tolérance fait aussi partie des valeurs de PAIX

Vu à Arles

Freddy Renault
Drag Queen
Queer music heritage
 Freddy Renault poses in a striped dress
Freddy Renault pose dans une robe à rayures
1941

 

Bi untitled, 1980
Charly Brown

En mai, fais ce qu'il te PAIX

En mai, fais ce qu'il te PAIX

Paix sur la plage

Le génie dit: "Je veux la paix, la justice, la tolérance, l'amour, la fraternité, l'égalité, la liberté, la solidarité...et tout ça sur Terre!"

Les bébés veulent téter en paix

Vive la vie et la PAIX!

Le scribe veut travailler en PAIX

PAIX pour les danseurs

Marine Saint-Persan, écrivaine et ‘marraine’ des voiles de la Paix

"Il faut déjà parler de la paix, promouvoir cette idée, et la rendre vivante. C’est déjà agir pour la paix.

Toutes les utopies servent à ça. C’est une utopie de dire que du jour au lendemain on ne va plus avoir d’armes, on va désarmer. Mais ce sera lent et il faut commencer. Cela fait des années que cela a commencé puisqu’il y a eu des guerres et tout le monde déteste les guerres.

Même si on ne va pas atteindre cet objectif tout de suite, il faut toujours le garder présent en soi, comme un espoir, comme une lumière.

Lire est important.

Souvent quand on a la tête dans le guidon, on ne sait pas où on va, on fonctionne avec de la routine. Et c’est en réfléchissant, en écrivant qu’on comprend. Il faut un peu montrer la voie aux autres.

Pour le désarmement, on est un gros marchand d’armes, ici, en France. Ca ne va pas être facile.

Il faut y penser tout le temps, et à chaque fois que l’on a l’occasion, il faut le dire."

Jean-Claude Di Ruocco, écrivain et il est l’un des ‘parrains’ des voiles de la Paix.

"Les citoyens ont plus de conscience que les gouvernants.

On sait ce qu’il faudrait faire pour qu’il y ait la paix sur la planète. Il faut abroger cette course aux profits.

Les nazis ont pillé les œuvres d’art, mais les pays occidentaux l’ont fait aussi, dans le cadre de la colonisation, dans les pays arabes ou asiatiques et ces objets sont dans tous les musées du monde.

Il faut mettre à la tête des nations des gens enfin responsables. Ceux qui sont à la tête des pays n’ont que pour but d’obtenir le pouvoir, d’être élus, mais pas d’agir.

Aujourd’hui, la France est le plus gros marchand d’armes. La plupart des groupes terroristes ont été armés par l’Occident qui voulait s’installer chez eux, leur dicter leur conduite, faire main basse sur leurs richesses et installer des dictateurs.

Pour les dirigeants dans leur grosse majorité, la seule chose qui compte, c’est le profit.

Pour Napoléon, les hommes étaient de la ‘chair à canons’, et les hommes qui fuient la guerre et nous-mêmes sommes devenus de la ‘chair à pognon’.

Il faudrait peut-être s’énerver un peu plus !"

L’atelier ‘peinture des voiles’ présenté par Catherine Lecoq.

Une plasticienne Jeanina prépare des voiles sur lesquelles les gens pourront poser ‘leurs pattes’ avec des peintures de paix. Elles serviront de décoration et pourquoi pas à gréer des bateaux.

Catherine, du mouvement de la paix, prépare un atelier pour enfants avec de belles colombes pour le drapeau « Paix ».

Virginia Woolf

Une chambre à soi

Bibliothèque 10/18 chez Denoël

Traduit de l'anglais par Clara Malraux

 

Page11 :

« L'esprit de paix descendait du ciel comme un nuage_ car si l'esprit de paix demeure en quelque lieu, c'est bien dans les cours et quadrilatères d'Oxbridge par une belle matinée d'octobre. »

------------

En janvier 1949, le Parti communiste, très engagé dans l'action pour la paix aux côtés des chrétiens et des libres penseurs, demande à Picasso de dessiner une affiche symbolisant le Mouvement de la Paix. 

Picasso déclare lui-même à cette époque : « Je n'ai jamais considéré la peinture comme un art de simple agrément de distraction. Ces années d'oppression terribles m'ont démontré que je devais combattre non seulement pour mon art mais aussi pour ma personne ».

La grue du Japon est le symbole de la Paix en Asie.

Paix dans toutes les villes

Paix dans les cafés

 
L’oryx d’Arabie, symbole de Paix.
 
L’oryx d’Arabie, une antilope du désert certainement à l’origine du mythe de la licorne, car on ne voit qu’une corne quand l’animal est de profil, est de retour après avoir frôlé l’extinction de justesse.

L’oryx d’Arabie sauvage a évité de justesse la disparition après que le dernier a été abattu  en 1972. 

 

L’espèce a été réintroduite en Jordanie et est devenue un symbole de paix et de tolérance. Elle représente la croyance d’un avenir pacifique et d’un monde où chacun pourrait trouver sa place.

Les colombes de la PAIX

Le drapeau de la PAIX arc-en-ciel

Le drapeau international de la paix aux couleurs de l'arc en ciel a d'abord été utilisé en Italie lors d'une marche pour la paix en 1961 de Pérouse à Assise organisée par le pacifiste et philosophe social Aldo Capitini (1899-1968).

La grue du Japon, symbole de la Paix
 
J'écrirai la paix sur vos ailes,
et vous volerez autour du monde, 
de sorte que les enfants ne meurent plus de cette façon.
 
Cette légende a inspiré l'histoire de Sadako Sasaki, survivante des bombardements atomiques.
Cette fillette japonaise atteinte de leucémie à la suite de l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima avait entrepris de réaliser mille grues en origami afin de réaliser son vœu de guérison.
Malheureusement elle est morte avant d’avoir pu achever sa tâche en ayant réalisé seulement 644 grues.


En Asie la grue blanche est l'oiseau de la paix. À l'origine c'était le genre de paix qui vient avec la prospérité et l'amitié, celui où la guerre n'est même pas envisagée.


En Asie la grue blanche est l'oiseau de la paix. À l'origine c'était le genre de paix qui vient avec la prospérité et l'amitié, celui où la guerre n'est même pas envisagée.

Brigitte en PAIX

Coloriage gratuit

PAX, le monument parisien « A Aristide Briand »
 
« La France ne se diminue pas quand, libre de toute visée impérialiste et ne servant que des idées de progrès et d’humanité, elle se dresse et dit à la face du monde : « Je vous déclare la paix. »

 

Aux poilus d’Orient, en 1927.

 

Aristide Briand (1862 – 1932) :
Homme politique français.
 
Carrière Mireille aux Baux de Provence. Dessin réalisé par un ou des ouvriers carriers pendant l’entre-deux-guerres. (1932 ?)

Louise Weiss, qui fait partie de l'entourage d'Aristide Briand, soutient le projet dans sa revue et l'école de la Paix qui défendent des idées pionnières sur la construction européenne.

Bonjour,

Non ce n'est pas de la science-fiction ! le risque d'une explosion nucléaire accidentelle sur la base d'Istres, tout près de chez nous, existe, il en est de même concernant le risque d'un conflit armé nucléaire. Qu'elles en seraient les conséquences ? d'après les études scientifiques une tragédie incommensurable ! Ce n'est pas un mauvais scénario, la survie de l'Humanité s'en trouve posée.

Prenez connaissance des risques, des conséquences, de ce que cela coute.... venez en débattre et faites-vous votre opinion !

Bien pacifiquement

Marcel Almero

Collectif Paix de Miramas

 

Cyrille Bottey

Secrétaire de l'Antenne du CE de Miramas

Mardi, sur la page Facebook du Mouvement de la Paix, le message ("post") avec la photo de Malala en première réaction aux attentats de Bruxelles a été un véritable succès en terme d'audience avec près de 1.000 partages, plus de 60.000 vues et 230 "likes", ainsi que plus de 150 nouvelles mentions "J'aime" pour la page, et cela va continuer encore.

Si cela n'a peut-être pas de conséquences directes sur un engagement concret en terme d'adhésion ou de don, c'est un engagement virtuel non négligeable qui participe à la visibilité du Mouvement et à l'élargissement de son public.

Malala Yousafzaï, 17 ans, a reçu le prix Nobel de la Paix en 2014.

Cette jeune pakistanaise au courage exceptionnel avait dénoncé les problèmes d'éducation pour les filles sous le régime des Talibans.

Elle a survécu à un infâme attentat il y a deux ans.

Dès onze ans, sur son blog, Malala racontait la vie quotidienne dans la vallée de Swat au pied de l'Himalaya.

Résistante à l'obscurantisme intégriste, elle continue son combat en faveur de l'éducation pour les filles.

Elle combat aussi l'esclavage forcé pour les enfants victimes des usines indiennes ou de l'esclavage sexuel.

Son message est fort et doit s'imposer partout dans le monde.

Roland Weil

Docteur en droit
Vice président de l’AIJD
 
Le Mouvement de la Paix
Université Populaire de la culture de la Paix.
17 octobre 2015
Istres
Définition du populisme :
Flatter le peuple pour qu’il abdique le pouvoir à un chef
 
Contraire de populisme :
Souveraineté populaire et gestion collective
 
Intérêt du nationalisme :
Monter les nations les unes contre les autres.
 
Le contraire du nationalisme :
La coopération des peuples égaux, unis et souverains.
 
L’ONU en 2015 :
Organisation transformée en gouvernance mondiale avec un pouvoir vertical sur les peuples.
La CEE est le relais de cette gouvernance mondiale.
 
L’être humain en 2015 :

Sujet et acteur du développement de la démocratie.

 

Le 26 novembre se tiendront “6 heures pour la paix à partir de 13h30 à la faculté St Charles à l’initiative du Conseil départemental du Mouvement de la paix des Bouches du Rhône  en partenariat avec l’école de journalisme qui filmera les intervenant-e-s et la librairie Diderot.
 

Extrait du communiqué de presse :

3 conférences, 3 débats, 6 heures de découvertes et d’échanges pour déconstruire les mécanismes d’incitation à la guerre, découvrir la culture de paix et emprunter les chemins du désarmement nucléaire. 

 

Au programme

-          Principes élémentaires de la  propagande de guerre présentée par Anne Morelli, professeur d’histoire à l’Université Libre de Bruxelles.

-          Culture de paix et non-violence présentée par Raphaël  Porteilla, maître de conférences en sciences politiques à l'Université de Bourgogne.

-          Désarmement nucléaire par Ican Youth, un projet conçu pour les jeunes et par les jeunes (18-30 ans) autour de l’approche humanitaire du désarmement nucléaire. Jade Loucif et Clément Barthélemy, animateurs pour la France de cette campagne internationale, partageront leurs expériences et succès.

Pour  Michel DOLOT, secrétaire du Conseil Départemental du Mouvement de la Paix, « alors que les interventions militaires montrent leur impuissance à résoudre les maux qui affectent l’humanité, il est important de contredire l’idée qu’il faudrait, pour avoir la paix,  préparer la guerre ! Préparer la paix par l’éducation et la culture, telle est l’ambition de ces rencontres auxquelles nous vous convions »

Une conférence de presse se tiendra le samedi 26 novembre  à 11h30, cité des associations, 93 la Canebière, Marseille, en présence des intervenants.

Aujourd'hui, je suis Paris, je suis Beyrouth, je suis Bagdad, et bien plus...

ATTENTATS - Comme la plupart des gens, je suis bouleversée et choquée par la violence implacable infligée par l'Etat Islamique à Paris, Bagdad, Beyrouth et ailleurs.

J'ai toujours considéré la France comme mon deuxième pays, alors j'ai mal pour Paris. J'ai aussi vécu à Bagdad quand j'étais jeune et j'ai autant de peine pour les pays du Moyen-Orient qui sont assiégés.

 

La violence effrénée qui éclate aujourd'hui est en grande partie une conséquence de l'invasion de l'Irak par les États-Unis. Sans cette action mortelle qui a mené à la destruction, il n'y aurait pas d'État Islamique. De la même manière, sans le soutien américain aux Moudjahidin en Afghanistan et sans la présence militaire en Arabie Saoudite, il n'y aurait pas eu Bagdad Sans oublier le feu aux poudres que nous avons mis avec notre guerre des drones.

Même quand nos gouvernements s'engagent dans la folie revancharde, nous, le peuple, devons leur rappeler que les ennemis originels ne sont pas la population mais les rêves d'empire, la cupidité et l'extrémisme religieux de tous bords. Pour trouver les remèdes contre la violence, nous devons comprendre ce qui a nous a menés au niveau de fanatisme et de haine auquel nous sommes rendus, nous devons être responsables de notre propre ignorance et pleurer nos morts.

Le Coran (5:32) dit: "Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes". Dans les Évangiles, Jésus a dit: "Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée" (Matthieu 26 52-54) et Gandhi, qui avait brandi la non-violence contre l'Empire britannique, a dit: "Œil pour œil et le monde finira aveugle" Les graines de la paix sont présentes dans toutes les religions; se venger d'atrocités en exerçant d'autres atrocités n'en sert aucune.

Comme Gandhi disait: "Si nous pouvions nous changer nous-mêmes, le monde entier changerait. Si un homme change sa propre nature, alors l'attitude du monde envers lui change aussi... Nous ne devons pas attendre de voir ce que vont faire les autres."

Cela me fait donc chaud au cœur de voir, en contraste avec l'horreur et le bain de sang, le courage, la compassion et la bonté humaine que montrent des millions de gens du monde entier. Des gens qui souffrent, qui prient, qui amènent fleurs et bougies et qui donnent leur sang.

Aujourd'hui, je suis Paris, je suis Beyrouth, je suis Bagdad, et bien plus..

Joan Baez

Jacques Broda- Sociologue à Marseille
 
« L’homme a aussi un fond en lui, qui est beaucoup plus profond que la question de l’idée. Alors, on peut l’appeler la morale, on peut l’appeler l’éthique, on peut l’appeler comme on veut, mais je pense que c’est là qu’il faut intervenir, qu’il faut réfléchir et que chacun d’entre nous est concerné sur cette question. On ne peut pas se satisfaire de réponses préfabriquées aujourd’hui. Ca me semble être en deça de l’urgence de la situation. Je termine en disant que moi, je travaille que un concept qui s’appelle un concept d’humilité et je pense que l’humilité, c’est une manière de se comporter dans le monde qui pourrait éviter beaucoup de guerres si chacun de nous avait une position de modestie et en même temps de respect absolument profond de l’autre et de soi-même. »

PCF

Marseille

Etranger

Frontière

Urgence

Guerre

Immigration

Economie

SOLIDARITE

PCF

Marseille

La grande tragédie de notre temps

Révolution et émancipation des peuples de la Méditerranée

Rosenthal

Les quatre cavaliers de l'apocalypse et le cavalier blanc de la PAIX

Milan

 

Rosenthal

Les quatre cavaliers de l'apocalypse et le cavalier blanc de la PAIX

Milan

Milan

Claudio Varalli militant du mouvement étudiant fut assassiné en 1975 par les fascistes.

Vive la lutte pour la PAIX, la démocratie et le socialisme.

Claudio Varalli (Bollate, le 1er Juillet 1957 - Milan, le 16 Avril 1975) et Giannino Zibecchi (Milan, le 18 Février, 1947 - Milan, le 17 Avril 1975) étaient deux étudiants qui ont été tués au cours des affrontements, en 1975, entre les néo-fascistes et la gauche extra-parlementaire.

Méditation pour la paix à Avignon

04/2017

Régine Pernoud

Hildegarde de Bingen

Conscience inspirée du XIIe siècle

Livre de Poche

Editions du Rocher, 1994

 

Page 67 :

La colombe est reconnue pour sa qualité de piété. Elle peut servir de modèle de modération et de stabilité. « Vis selon l’exemple de la colombe, et tu vivras pour l’éternité. »

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX

Publié le par bmasson-blogpolitique

Assemblée de rentrée des communistes

PCF 13

09 16

Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX

 

Elle porte sur la PAIX, grand message d'espoir et valeur à laquelle le PCF est attaché.

Guy Chauveleau est berger, artiste. Il travaille avec passion les sculptures et les idées.

PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX

Publié dans Paix, Politique

Partager cet article
Repost0

Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk

John Lydon

Alias Johnny Rotten

La rage est mon énergie.

Editions du Seuil

2014

Page 235 :

« Alors quand un Jamaïcain vous salue en disant Peace !, on ne le prend pas à la légère, ça veut dire quelque chose. Voilà des gens qui savent ce qu’est la guerre. Hommes, femmes, enfants, les Jamaïcains ne sont pas des mauviettes, leur courage est admirable. »

"Punk is not dead

No Futur!"

Tag

Tag

Avignon

"Groupe punk" 

Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk
Le salut pacifique des Jamaïcains - Représentations d'Africains - Punk

Paris

Punk is not dead, no futur!

---------------

Page 70 : Patti Smith et Rimbaud– Le punk et les Sex Pistols:

En 1972, elle se rend à Charleville-Mézières sur la tombe de Rimbaud « pour faire son voyage initiatique ».

Elle entre dans le monde du punk, monde qui a fasciné Philippe Manœuvre.

Il décrit son arrivée dans le monde musical après Joan Baez (la maman) et Janis Joplin (la putain).

Les filles investissent le punk peu de temps après le succès de Patti Smith. Dès 1977, on découvre entre autres (Philippe Manœuvre en fait une liste)  Nina Hagen.

Page 71, il nous raconte la curiosité des filles pour le sado-maso. D’après lui, elles en demandent beaucoup : ligotage, fessées, bondage. Le tout se ferait gentiment ! (Ne seraient-ce pas plutôt les hommes qui imposent ce genre de pratiques ? On peut rêver sur la gentillesse des auteurs, NDLR). Autour des Sex Pistols, Malcolm McLaren et Vivienne Westwood « proposent des tenues rock et sadomaso » dans leur boutique londonienne.

Page 77, on découvre que les Sex Pistols avaient volé leurs premiers instruments « aux grands groupes. Le micro de Rotten aurait appartenu à David Bowie ».

 

Philippe Manœuvre

Rock

Roman autobiographique.

Editions Harper Collins – 2018.

---------------

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

Soirée pour la paix à Roquevaire, samedi 16 janvier avec ALCAZ

Publié le par bmasson-blogpolitique

Vous êtes invité-es à venir passer une soirée pour la paix à Roquevaire, samedi 16 janvier avec ALCAZ.

Le Mouvement de la paix y sera présent avec un stand.

Retrouvons nous y nombreux.

Le Mouvement de la paix

0688437993

Ils nous reviennent du Québec...

​Samedi 16 janvier 2016

​20h30​

​Salle Monseigneur Fabre Avenue des Alliés

Roquevaire, 13360

Contact:

04 42 32 91 30

Concert​ offert !!!

Vyviann Cayol & Jean-Yves Liévaux

​Auteurs compositeurs,

d​e ces chansons

aux allures folk rock qui nous baladent...

​Ils interprètent également G. Brassens, Léo Ferré ...​

"​L'Humanité

c'est toi c'est moi c'est nous L'Humanité

c'est beau comme un dimanche"

Alcaz

 

Musique
Mouvement de la paix
10/15
 
Vyviann Cayol la Marseillaise, pétillante de charme et d'humour, Jean-Yves Liévaux nomad'rock et d'ailleurs. Un vrai duo.
 
Beaucoup de légèreté pour des sujets graves, beaucoup de sérénité quand la vie ne l’est pas, beaucoup de mots d’amour quand la vie oublie certains d’entre nous, beaucoup de clins d’œil amusants et pétillants et beaucoup de créativité musicale. Ils s’aiment et cela se voit, se sent et s’entend dans chaque parole et dans chaque note. Ils nous transmettent cette partie d’amour qui réchauffe les cœurs. Et ça fait du bien.
Quelques reprises et hop ! nous voilà envolés vers le passé..
Ils aiment la paix aussi. Ils transportent le drapeau multicoloré dans les autres continents où ils se donnent en spectacle. Ils étaient en partance pour le Canada, le lendemain de ce spectacle.
Ils ont aussi joué chez les Inuits…et ont débuté leur carrière vers les années 2002, 2003.
 
Ils ont fait la première partie de Robert Charlebois.

Alcaz ‘On se dit tout’

Alcaz ‘Les petites choses’

L’Humanité Live :

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

11 Novembre 2015 - Maudite soit la guerre

Publié le par bmasson-blogpolitique

11 Novembre 2015 - Maudite soit la guerre

Le 11 novembre est l’occasion d’honorer la mémoire des victimes de la guerre 14/18.

Alors qu’aujourd’hui, la guerre meurtrit des peuples au Moyen-Orient, en Afrique, en Europe il est bien important que les cérémonies du 11 Novembre soient des moments de ré-affirmation du droit des peuples à la paix.

Pour Anatole France : « On croît mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels », pour Prévert : «quelle connerie la guerre» et Bertolt Brecht parlant du fascisme prévenait : «le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde». Autant de citations qui appellent à faire du 11 Novembre un moment de réflexion sur les causes des guerres et sur les dangers de la militarisation actuelle du monde qui s’expriment à travers ce chiffre incroyable de 1800 milliards de dollars de dépenses militaires en 2014 alors que le budget des Nations Unies pour la paix n’est que de 8,6 milliards de dollars.

Le Mouvement de la Paix se félicite des nombreuses initiatives citoyennes, qui autour du 11 Novembre, portent ces réflexions telle que celle de Gentioux dans la Creuse où tous les ans a lieu un rassemblement devant un monument pacifiste qui porte cet écrit : « Maudite soit la guerre ».

Durant la guerre 14/18 plusieurs milliers de soldats qui ont refusé de servir de chair à canon ont été sommairement fusillés pour l’exemple. Le Mouvement de la paix s’associe à toutes les associations et organisations qui demandent que ces fusillés pour l’exemple fassent l’objet d’une réhabilitation générale et collective (comme par exemple les commémorations à Vianges en Côte d'Or le 7 novembre et à Dijon* le 8 novembre).

Ensemble agissons pour la construction d’une culture de la paix.

Le Mouvement de la paix

Le 10 Novembre 2015

Contact : Le Mouvement de la paix, 9 rue Dulcie September, 93400 Saint Ouen, 01 40 12 09 12

Dijon:

Georges Rohner

Paris, 1913 – Lannion, 2000

Les environs de Dijon, 1938

Huile sur contreplaqué

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

11 Novembre 2015 - Maudite soit la guerre
11 Novembre 2015 - Maudite soit la guerre

Albert Herter

Albert Herter, né à New York en 1871 et mort à Santa Barbara (Californie) en 1950, est un peintre américain.

Albert Herter est connu en France pour être l'auteur d'une peinture monumentale de 60 m2 soit 12 m sur 5 m, Le Départ des poilus, août 1914, exposée depuis 1926 dans le hall des départs de la gare de l’Est à Paris. Cette toile illustre le départ pour le front des soldats français, les poilus, mobilisés en 1914. Elle fut peinte en souvenir de son fils, Everit Albert, tué près de Château-Thierry et enterré près du lieu de sa mort.

 

Fête de l'Humanité 

"Union et action pour combattre le loi du fric et des canons."

PCF

 

 

Pierre Buraglio

Poilu

Fos-sur-Mer  

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

L'ONU- La Paix - Georges Kutukdjian à Istres

Publié le par bmasson-blogpolitique

Georges Kutukdjian est un ancien responsable des ‘Droits de l’Homme et à la Paix’ à « l’UNESCO ». Il est doyen des médiateurs de l’UNESCO et membre à titre personnel de la « Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme » (CNCDH).

Il est philosophe et anthropologue. Il a été l’assistant de Claude Lévi-Strauss.

 

Quel modèle culturel de la guerre? La guerre et l'Antiquité

Il y a également les tenants de la théorie de la guerre qui pensent que c’est un modèle acquis et donc que c’est un modèle culturel. De nombreux philosophes de l’Antiquité estimaient que la guerre était un modèle social naturel. Rien n’est moins sûr, même dans la Grèce Antique. Bien qu’Homère soit sans nul doute le poète de l’Antiquité, l’Iliade et l’Odyssée sont des œuvres exemplaires de la culture de la guerre : la guerre de Troie, la glorification des héros, l’enlèvement d’Hélène, les conflits entre les dieux et les déesses qui se règlent par la mort de leur protégé sur Terre, les parricides, les matricides, les fratricides, etc.

Ulysse est peut-être celui qui a une place à part dans la constellation des personnages homériques.

Il ruse dans les situations de conflit, il ne les affronte jamais directement. Souvenez-vous d’ailleurs. Il se laisse entraîner par Agamemnon, contre son gré, dans la guerre de Troie.

Ulysse était le seul roi d’Ithaque qui ne souhaitait pas se laisser entraîner dans la guerre de Troie.

Sans doute la problématique « Est-ce que la guerre est un comportement inné ou acquis ? » est un faux problème.

Les chasseurs de tête Jivaro et les dons chez les Saliches

En réalité, le meilleur chasseur doit avoir le plus de têtes qu’ils réduisent d’ailleurs, c’est pour ça qu’on les appelle les têtes réduites, et qu’ils accrochent à leurs vêtements. Il faut avoir le plus grand nombre de têtes réduites des ennemis pour être considéré comme un homme valeureux.

Mais il y a d’autres sociétés chez les Indiens d’Amérique, notamment les Saliches qui sont une société nord américaine, où en fait l’homme valeureux c’est celui qui donne. La valeur ne se mesure pas à ce qu’on accumule mais à ce qu’on donne. En fait, les chefs des tribus Saliches sont ceux qui se sont le plus dépouillés en faveur des membres de leur communauté.

Les nouvelles manières de faire la guerre depuis 1945.

Les formes modernes de la guerre

Après la seconde guerre mondiale, la guerre a changé de forme. De nos jours, les parlements ne déclarent plus la guerre. Les guerres prennent une forme larvée, continue, et dont on ne connaît pas l’objectif pour sortir de la guerre. Les guerres classiques que nous avons appris dans les écoles avaient des objectifs extrêmement précis et à un moment donné, on disait : « Maintenant, c’est fini. On commence à négocier la paix parce qu’on a atteint certains objectifs. » Mais maintenant, qui peut me dire si la guerre en Syrie se terminera avec l’anéantissement de Daesh ou du califat islamique qu’on veut instaurer à la fois en Syrie et en Irak, ou est-ce que c’est l’élimination de Bachar El Assad et son retrait de la scène politique ? Mais son retrait de la scène politique, pour mettre qui à la place ? Je sais qu’il y a une opposition, mais est-ce qu’il y a des pourparlers avec cette opposition ?

Je veux dire : « Mais quel est l’objectif ? A quel moment peut-on dire que l’on atteint nos objectifs ?»

Peut-être que monsieur Barak Obama, que monsieur Hollande, qu’Angela Merkel, etc, savent ce qu’ils veulent, mais ils n’en parlent pas. Le citoyen ne le sait pas. Il n’y a pas de communication avec le citoyen. Et le citoyen regarde, à travers ses représentants au parlement, une fois qu’on est entré effectivement en guerre, le parlement dire à monsieur Hollande : « Oui, vous avez raison d’avoir envahi le Mali. »

Mais même au Mali, est-ce que l’on sait que l’on a atteint nos objectifs ?

Réorganiser l’ONU

Il y a un gros problème de mon point de vue à l’ONU et dans les organisations internationales du système de l’ONU, peut-être à l’exception du Bureau International de la Paix, c’est qu’on disait : « Nous, les peuples ! » Mais qui vient à l’ONU ? Ce sont des représentants de gouvernements. Ce ne sont pas des représentants de parlements. Et de surcroît, pour moi, ce qui aurait été extraordinaire, c’est que l’ONU soit tripartite avec les Parlements, la société civile. Où est la société civile ? C’est vrai que les ONG coopèrent avec l’ONU et avec l’UNESCO, mais au moment où il faut décider, ils ne participent pas à la décision.

Pour nous les peuples, ça aurait été que les ONG, que la CAT (Comité contre la torture), que le Mouvement pour la Paix, etc, soient également partie prenante aux prises de décisions qui engagent l’Humanité.

Alors, il y a quelques années on a parlé de la grande réforme de l’ONU. On en espérait, et j’étais encore au secrétariat de l’UNESCO, énormément. On se disait que c’était une occasion unique pour essayer effectivement de revoir cette institution, de revoir le fonctionnement de ses instances, etc. Je dois vous dire que ça a accouché d’une petite souris.

Le droit de l’Homme à la paix.

C’est un élément essentiel. Certains d’entre vous le savent peut-être, en tout cas, moi, j’étais payé pour le savoir à l’UNESCO parce que j’étais employé pour ça.

Lors de la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, René Cassin voulait qu’un des articles sur le droit de l’Homme à la Paix. Mais cet article a été retoqué. Par qui ? Tenez-vous bien : c’était par les puissances occidentales. Elles ne veulent pas qu’il y ait un droit de l’Homme opposable à la paix. Elles ne veulent pas qu’on tienne un gouvernement imputable, comptable, redevable de ce qu’ils ont fait pour entraîner une population, un communauté dans la guerre.

Monsieur Federico Mayor, ancien directeur général de l’UNESCO, a essayé de créer un groupe qui a beaucoup travaillé sur une déclaration de droit de l’Homme à la Paix. Mais la conférence générale de l’UNESCO lui a dit à la dernière minute : « Nous ne voulons pas de cette déclaration d’un droit de l’Homme à la Paix. Nous ne savons pas ce que cela signifie. »

Vous savez que le pendant existe aux Nations Unies. C’est la déclaration du droit au développement. Il est vrai que cette déclaration a fini par être adoptée aux Nations Unies, mais à une très faible majorité. Et personne ne parle de cette déclaration du droit au développement comme un droit de l’Homme.

A ce moment-là, Federico Mayor a dit : « Ah bon ? La communauté internationale des Etats ne veut pas adopter une déclaration des droits de l’Homme à la Paix ? Alors, moi, je vais la proclamer comme une déclaration du directeur général de l’UNESCO. »

Aux Nations Unies, les états occidentaux font barrage à ce droit de l’Homme à la Paix.

Philippe Descola

Il a fait des analyses extrêmement poussées et notamment en se basant non pas sur les guerres modernes, mais sur les guerres de l’Antiquité, ou les guerres entre les sociétés amérindiennes, ou les guerres pré-coloniales en Afrique. Et en réalité, il montre qu’il y a trois types essentiels de relations qu’établissent les sociétés entre elles.

Les relations d’échange.

Un premier type de relations, c’est celui de l’échange. C’est une relation de symétrie parce que ces sociétés ont des choses à échanger entre elles. L’une produit des textiles, l’autre produit de la poterie, ou du fer ou des outils, etc, et elles entrent dans des relations d’échange.

Les relations de prédation.

C’est une relation asymétrique négative parce que l’une de ces sociétés arrache, est prédatrice de ce qu’a l’autre société. Elle fait des rapts, des descentes et surtout tue la population de la société qui est adjacente.

Les relations de don.

C’est une relation d’asymétrie positive et là bien sûr, je ne vais pas revenir sur ‘l’essai sur le don’ de Marcel Mauss, mais le don est une manière d’établir des relations qui obligent en réalité votre partenaire. La prédation, au contraire, est une relation qui crée un déséquilibre, et qui en réalité conduit l’autre société à agir de la même manière par rapport à vous.

Le mélange des relations

Le problème n’est pas que la guerre soit acquise ou innée, le problème est que les sociétés se donnent un type de relations avec les autres. Bien sûr, aucun de ces modèles n’est pur.

C’est-à-dire qu’il n’y a pas de relations strictement d’échanges ou de prédation ou de dons. Quelquefois, il y a à la fois échanges et prédations, quelquefois il y a à la fois échanges et dons, etc.

 

Pour conclure:

Si je reviens sur ces modèles, c’est que je crois qu’il faut mettre à distance cette idée du comportement personnel. Il y a bien sûr des éléments de comportement personnel, mais il y a une prégnance sociale sur le type de relations que certaines sociétés entendent établir avec les autres.

La coopération est meilleure que la compétition

Si on cite la guerre du Vietnam, la guerre d’Algérie, il n’y a pas une seule guerre qui puisse se solder uniquement par des actes de guerre. A un moment donné, il faut s’asseoir à une table de négociations, et il faut négocier.

La deuxième raison ontologique, c’est qu’à l’heure actuelle, de plus en plus de neurologues, de neurophysiologistes, etc, montrent que les liens de coopération entre les membres d’une même communauté ou même de communautés différentes sont bien supérieurs à la compétition. Avec la coopération, on atteint des objectifs et des buts bien meilleurs qu’en essayant de susciter la compétition entre les jeunes, entre les différentes personnes d’une même communauté ou de communautés différentes.

L’apprentissage de la médiation dès le plus jeune âge

La médiation est un élément à introduire dans l’éducation dès le plus jeune âge, c’est-à-dire dès la maternelle. Il faut apprendre aux jeunes que l’affrontement n’est pas une solution. Je crois que pour nous tous, on peut mettre fin à la guerre, sinon je crois que nous ne serions pas ici. En revanche, il faut se dire très clairement qu’on n’éliminera jamais les conflits. Les conflits font partie de la vie, de l’interrogation, de la diversité culturelle, du pluralisme des idées. Donc, qu’il y ait des conflits dans une société, au contraire, c’est sain, c’est enrichissant. La question est de savoir comment on aborde ces conflits. Or, justement, dès le plus jeune âge, dès deux ans, trois ans, il faut commencer à apprendre aux enfants à aborder les conflits par la négociation, et effectivement dire à certains de ces enfants, moi je l’ai vu, qu’ils peuvent avoir un rôle de médiation.

Certains enfants ont cette capacité de pouvoir faire un pont entre deux gamins qui régulièrement se battent ou essaient d’entrer en conflit. Il y a toujours une tierce personne qui peut faire une médiation.

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

La chanson américaine anti-guerre «Je n’ai pas élevé mon garçon pour qu’il soit soldat. " - Représentations de soldats - Chars - Churchill

Publié le par bmasson-blogpolitique

Traduction

Dix millions de soldats à la guerre ont disparu,
Qui peuvent ne jamais revenir.
Les cœurs de dix millions de mères vont se rompre
Pour ceux qui sont morts en vain.
La tête baissée dans la douleur
Dans ses années de solitude,
J’ai entendu une mère murmurer à travers ses larmes :

 

Je n’ai pas élevé mon garçon pour qu’il soit soldat,

 

Je l'ai amené à être ma fierté et ma joie.
Qui ose placer un fusil sur son épaule,
Pour tirer sur un garçon chéri d’une autre mère?
Laissez les nations arbitrer leurs futurs problèmes,
Il est temps de jeter l'épée et le pistolet au loin.
Il n'y aurait pas de guerre aujourd'hui,
Si les mères savaient toutes dire,
«Je n’ai pas élevé mon garçon pour qu’il soit soldat. "
 
Qu'est-ce que la victoire peut encourager dans le cœur d'une mère,
Quand elle regarde chez elle sa vie gâchée ?
Qu'est-ce que la victoire peut lui rapporter
Quand elle voulait l'appeler son fils chéri?
Laissez répondre chaque mère
Dans les années à venir,
« Rappelez-vous que mon garçon est à moi ! »
 
 
 
 
 
 

Soldat chinois, dans l'Antiquité

Gardien du ciel

Soldat chinois, dans l'Antiquité

Gardien du ciel

Soldat romain

Arles

Soldat romain

Arles

Narbonne

Musée Lapidaire

Heaume de chevalier

 

Chevalier portugais à l'épée

Chevalier avec une lance

 

Fresque avec chevalier en côte de mailles

Un chevalier reçoit une flèche

 

Jehan de Grouchy à Harfleur (76)

Bouche de canon

Maroc

Le général Margueritte au musée Rodin

Général Margueritte

Maquette pour un monument

Vers 1884

Général français (1823 – 1870), héros de la guerre de 1870.

Statue en bronze, fonte au sable Auguste Griffoul en 1896.

Ancienne collection Raymond Poincaré, don par sa veuve au musée des Colonies, déposé par le musée du quai Branly.

 

Soldat italien

à Saint-Martin-de-Crau

Soldat

Milan

Parachutiste

Le soldat de l'amour?

A Marseille

Garde Suisse

Soldat grec

Athènes

Enfant casqué

 

Marseille

Soldat marocain

Acteur

Avignon

Mitraillette

Grèce

Poilu à Saint-Dizier

 

Poilu dans les tranchées

Poilu - Terre d'Argence

Poilu en première ligne

Poilu avec son fusil

Groupe de poilus

Casques d'officiers entre 1815 et 1840

Char

Char et soldat

On n'enfonce pas les portes ouvertes avec un char

Char milanais

Nîmes

Hôtel de l'Académie

Le gendarme exotique

Coupe

Fouille de la rue Leca

Marseille

450 – 400 avant Jésus-Christ

Céramique à figures rouges

Décor d'amazonomachie (combat d'amazones)

Amazone

Réceptacles cinéraires, époque grecque

Découverte de la nécropole Saint-Maur

IVe siècle avant J-C

Terre cuite

Marseille

Oenochoé à col biseauté à décor de jeune fille tenant une oenochoé devant deux éphèbes en costume de guerre, avec cuirasse et chlamide.

Gerolamo Induno

Milano 1825 - 1890

Sentinelle

1851

Gerolamo Induno

Milano 1825 – 1890

Garibaldi sur les hauteurs de Sant'Angelo près de Capua

1862

Gerolamo Induno

Milano 1825 – 1890

La bataille de Cernaja

1857

Gerolamo Induno

Milano 1825 – 1890

La chute de Palestre en mai 1859

1860

Sebastiano de Albertis

Milano 1828 – 1897

La 3e division d'artillerie à la bataille de San Martino

1887

Urnes funéraires

IIe siècle après J-C

Milan

Urnes funéraires

IIe siècle après J-C

"Quand vous voulez tromper votre monde, dites la vérité"

Otto von Bismarck

Paris

Stefan Zweig

Les prodiges de la vie

Livre de poche _ 1976

Page 84:

"Les soldats et les quelques fidèles qui avaient osé se rendre à la fête étaient impuissants et ils durent, les dents serrées, supporter les quolibets de plus en plus insolents. Le peuple déchaîné faisait montre d'une arrogance croissante depuis qu'il avait pris conscience de sa force. Presque tout le monde, déjà, était en armes."

La scène se passe à Anvers, le 16/08/1566. Le mouvement iconoclaste détruit les images dans les églises qui furent dévastées.

Paris

Notre-Dame

Chevalier ou écuyer à pied

Notre-Dame

Chevalier avec heaume et épée et écu à la main

Narbonne

XIIIe siècle

Scène de combat singulier

Charles Parrocel

Paris, 1688 – 1752

Halte de soldats

Peinture à l'huile sur toile

Alfred de Dreux

Paris, 1819 – 1860

La bataille de Baugé

1819

Peinture à l'huile sur toile

Jacobo Robusti Tintoret dit Il Tintoretto

Venise, 1518 – 1594

L'amiral Tommaso Contarini

Tintoret

(Jacopo Robusti, dit)

Venise, 1518 – Venise, 1594

Déploration du Christ, vers 1580

Huile sur toile

Tintoret transcrit le mysticisme de la vision par un clair-obscur violent, un espace mouvant, construit autour de deux grandes obliques qui se rejoignent sur la tête du Christ.

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

Jean-Adolphe Beaucé

1818-1875

Défense héroïque du capitaine Lelièvre à Mazagran (1842).

Louis Garneray

1781 – 1857

La bataille de Navarin

1827

Ulysse Besnard

Soldats jouant aux dés

1874

Faïence de Blois

 

Vase couvert

Ulysse Besnard

1826 – 1899

Soldat

Faïence de Blois

Le Havre

Soldats de la deuxième guerre mondiale

Le Havre

Soldats de la deuxième guerre mondiale

Daniel Authouart

A New World 2009

Le Havre

Relief en calcaire

Arles

 

 

Auguste Boulard fils

1852 - 1927

Le dragon, vers 1890

Eau-forte sur papier

Il fut l'élève de son père, tout comme Manet. Il cotoie Corot, Millet, Daubigny, Breton et Turner. Cette estampe met en scène un membre du régiment des dragons, une unité "hybride" d'infanterie et de cavalerie.

 

 

 

Auguste Gardanne

1840 - 1890

Le dragon

1889

Aquarelle sur papier

 

Edouard Doigneau

1865 - 1954

Garde mobile en faction

Aquarelle sur papier

John Lewis Brown

En reconnaissance

1870

Alphonse Ier de Portugal, plus connu par son patronyme Afonso Henriques, (né en 1109, mort en 1185.

Le soldat vietnamien prêt à défendre son pays

Hanoi

 

Cavalier et guerrier néolithique

Bronze

Les routes commerciales et la guerre.

La circulation d’objets en matière précieuse, comme les grandes haches alpines en jade ou les longues lames en silex du Grand-Pressigny, est organisée dans toute l’Europe. La création des routes d’échanges est favorisée par de nouveaux moyens de transport : bateaux, chars à deux et quatre roues. Le contrôle de ces voies engendre une montée en  puissance de chefs locaux, l’accroissement des inégalités sociales, et, parfois, des guerres entre communautés.

Musée de l’Homme

Paris

 

Le Churchill ou plus officiellement, Infantry Tank Mk IV ou A22, est un char britannique utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est le dernier aboutissement du concept de char d'infanterie, alors en vigueur dans l'armée britannique.
Utilisé pour la première fois en Normandie, le Crocodile s'est avéré le meilleur char lance-flammes de la guerre.
 
Honfleur 
Musée seconde guerre mondiale 
Char Churchill en miniature. 
Blockhaus de la gare
 
----------
Char Churchill Avre.
Timbre de Grande-Bretagne.
 
----------

Winston Churchill à Londres

--------

« La vérité est incontestable : la malveillance peut l’attaquer, l’ignorance peut s’en moquer, mais à la fin, elle demeure. »

 

Winston Churchill

-----------------

« L’un des problèmes de notre société aujourd’hui, c’est que les gens ne veulent pas être utiles, mais importants. »

Winston Churchill

---------------

Honfleur 
Musée seconde guerre mondiale 
Winston Churchill. 
Blockhaus de la gare
 
Sir Winston Churchill, né le 30 novembre 1874 à Woodstock et mort le 24 janvier 1965 à Londres, est un homme d'État et écrivain britannique. Membre du Parti conservateur malgré un intermède au Parti libéral, il est Premier ministre du Royaume-Uni de mai 1940 à juillet 1945 puis d’octobre 1951 à avril 1955; il joue notamment un rôle décisif dans la victoire des Alliés lors de la Seconde Guerre mondiale.
 
----------

 

Verne

Ille-et-Vilaine.

Le 14 juillet 1944, quatre jeunes résistants ont été  fusillés par les nazis près du Clos d'Orrière.

"Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre".

Winston Churchill.

---------------

Churchill Centenary.

Le centenaire de la naissance de Churchill.

---

 

Tank Destroyer M10 dit “chasseur de char”

Les ingénieurs militaires américains décident, en septembre 1942, de lancer la production de ce char alors dénommé M10.

Il est armé d’un canon M7 de 76,2 mm.

En Normandie, certains chars Destroyer sont équipés du système de franchissement de haies “Hedge Cutter” 

 

Char Sherman M4

Le M4 Sherman est un char moyen et le char américain produit en plus grande quantité pendant la Seconde Guerre mondiale. Près de cinquante mille exemplaires furent produits.

Equipage : 5 personnes (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur).

Il fallait en moyenne 5 chars Sherman pour venir à bout d’un char Tigre allemand.

 

 

Les statues ont aussi souffert de la guerre:

 

Caen

Abbaye Aux Hommes

Auguste Lechesne

Les Dénicheurs

1857

Deux groupes en bronze (les modèles en plâtre furent présentés au Salon de 1855).

Les statues ont souffert pendant les bombardements de juin 1944.

L'ensemble architectural a été détruit en 1944 pendant la bataille de Caen.

 

 

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

Université populaire de la culture de la paix- Ingeborg Breines du Bureau International pour la Paix.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Ingeborg Breines est co-présidente du Bureau International de la Paix. Elle a un long parcours à « l’UNESCO ». Elle a été directrice de la « Coordination des femmes ». Puis elle a été directrice du « Bureau des femmes et culture de paix ».

Il faut refuser la guerre et cultiver la paix.
La connotation à l’agriculture est importante. Ca prend du temps pour faire pousser un arbre et en récupérer les fruits. Mais pour couper l’arbre, cela prend quelques minutes. C’est pareil pour les destructions guerrières.
 
Il y a une exposition à l’UNESCO sur l’importance de la paix. Le Bureau International de la Paix insiste sur l’importance du désarmement.
« Il faut désarmer pour survivre ».
 
Le BIP (Bureau International de la Paix) est la plus vieille organisation mondiale de la Paix. Elle a été créée en 1891 et son siège est à Genève. Elle regroupe 70 pays. 13 présidents du BIP ont, à titre personnel, obtenu un prix Nobel. C’était il y a longtemps, et maintenant, cette gloire est périmée.
Elle veut contribuer à aider à la discussion : « Et maintenant, comment avoir un monde sans guerre ? » Elle contribue à la culture, à l’éducation, à l’histoire des genres et des droits humains.
L’objectif actuel est : « Le désarmement durable pour un avenir et un environnement durable. »
Elle organise une campagne sur le coût d’une journée mondiale militaire.
 
En octobre 2016, il y aura une grande conférence à Berlin sur le désarmement et la culture de la paix.
Le BIP pense qu’on a besoin d’une révolution humanitaire non violente. Le monde actuel donne trop d’importance à ce qu’on peut mesurer, payer sur le marché sur lequel tout a un prix, tandis que penser, réfléchir, changer notre façon de faire est nécessaire.
Lutter pour le désarmement permet de dire que la conférence de la paix à Stockholm a évalué une journée mondiale de dépenses militaires à 1,7 milliards de dollars.
On a besoin de 10% de ce coût militaire pour lutter contre l’analphabétisme, les problèmes de santé et les inégalités.
C’est scandaleux que l’on ne puisse pas avoir cet argent.
Si on ne change pas les pouvoirs entre les pays, on ne réussira pas à réduire les coûts militaires.
Pour pouvoir vivre dans des sociétés paisibles, il faut lutter contre la criminalité. L’objectif de 2016 est de réduire les coûts militaires.
 
Le BIP pose les grandes questions et les grands problèmes et souhaite répondre aux défis actuels de manière globale : climat, environnement, crise, économie, chômage, paix.
Si on ne résout pas la paix, on ne résout pas la pauvreté, ni l’égalité entre les hommes et les femmes.
Les organisations de la paix et d’environnement et de développement doivent travailler ensemble.
L’UNESCO :
Il y a 70 ans, les humains ne voulaient plus jamais la guerre.
Ils ont créé une organisation intellectuelle et éthique qui avait nécessairement un mandat humaniste de paix.
Depuis, l’UNESCO a été attaquée de toutes parts. Il faut la protéger ainsi que ses idéaux.
Avant 2000 : Le manifeste a été signé par 70 millions de personnes : « Je vais prendre le temps d’écouter l’autre, de dialoguer pour éviter la compétition, de respecter les femmes et les hommes, etc. »
Puis, le 11 septembre 2001, tout a changé. Il y a eu un zoom sur le terrorisme. Jusqu’à maintenant, cette vision domine. Les médias essaient de transmettre à tout le monde que le monde est dangereux, qu’il y a partout des périls et que le diable existe.
Pourquoi la peur ?
C’est pour propager l’idée que nous acceptions d’être protégés par une protection militaire.
Ce domaine est en grande expansion. Qui gagne ? Les producteurs d’armes et ceux qui vivent de cette peur, des guerres et des crises.
Ingeborg Breines pense qu’il n’y a pas besoin de militaires pour nous protéger des migrants ni des crises environnementales.
 
 
Pour 10 000 habitants :
556 soldats coûtent 20 000 dollars par an
C’est le coût de 85 médecins
Education : 380€ par enfant scolarisé.
 
En situation de crise, il y a besoin de production d’armes. Ca donne du travail : FAUX.
Un travail dans le militaire coûte trois fois plus cher qu’un travail dans le civil.
On a besoin des têtes, des cœurs, des mains pour faire quelque chose de bien dans le monde.
Arrêtons de carboniser et de polluer.
Nous avons besoin d’une économie verte plutôt que militaire.
Il y a nécessité de travailler avec les syndicats pour les convaincre de cette position.
 
La propagande militaire attaque notre façon de penser.
Il existe des académies militaires prestigieuses et onéreuses. Utilisons les crédits alloués pour les donner à l’éducation.
 
Il faut comprendre les guerres et les nouvelles armes utilisées.
Très peu de moyens sont octroyés à la recherche de la paix. Comment la bâtir ? Comment éviter la violence ? Il y a besoin d’une recherche sur la paix et cela manque de ressources.
 
 
La militarisation des guerres utilise la violence directe.
Thomas Piketti a démontré qu’il y avait des violences indirectes. Il faut s’en occuper. L’UNESCO a tenté cette expérience de démontrer les dimensions multiples à grande échelle et cela n’a pas marché. Ca ne rend pas populaire de dire qu’il faut de l’argent pour le « Peacekeeping » et pour sauvegarder la paix. Les grands politiciens du monde ont eu peur.
 
Dire que la guerre est une stupidité totale a l’air simpliste.
Qu’est-ce qui distingue un être humain d’un animal ? Son intelligence. On lutte pour des choses sans voir la complexité globale. C’est comme en crèche, dans laquelle un petit enfant ne comprend pas sur le coup que s’il coopère maintenant, il obtiendra quelque chose de meilleur plus tard. Nous sommes dans la petite enfance de l’Humanité.
 
La guerre tue, apporte de la souffrance, de la misère, de la maladie, de la pauvreté et des migrations.
La guerre nuit à la culture. Elle crée la haine et le désir de vengeance.
 
Le chiffre des dépenses militaires mondiales pour une journée sont certainement supérieurs à 1,7 milliards.
C’est de plus en plus difficile à chiffrer.
Les rôles sont multiples : surveillance dans l’espace par le biais des satellites, mixage des compagnies militaires et civiles qui font double usage.
 
Le secrétaire général de l’OTAN qui est le premier ministre de la Norvège fait le tour actuellement des gouvernements pour convaincre qu’il faut utiliser 2% du PIB pour le militaire. Cette augmentation est grave pour tous les pays.
La Norvège a un gouvernement pro-militaire et pro-OTAN. Les socio-démocrates et ceux qui n’y connaissent rien sont derrière lui.
L’article numéro 5 de l’OTAN est : « Un pour tous et tous pour un. » C’était bien à l’époque. Il n’a été utilisé qu’une fois quand les USA ont attaqué l’Afghanistan après le 11/09/2001.
Depuis 1991, la philosophie de l’OTAN est de travailler « Hors-zone ». Les forces militaires peuvent être utilisées au loin, hors du terrain. Cela a un effet négatif pour les peuples. Pourquoi va-t-on lutter dans des pays islamiques ?
L’OTAN pense qu’il a besoin d’un ennemi plus proche. Ils ont repris la Russie comme ‘grand ennemi’. L’Ukraine serait-elle devenue un champ de bataille opportun ?
 
A-t-on assez de ressources à utiliser dans le militaire ?
Pour résoudre les besoins des peuples, on ne pourra pas continuer ainsi.
Dans le programme de la conférence des Nations Unies sur le climat (COP 21) à Paris, il n’y a aucune trace des militaires.
A Kyoto, nous avons assisté au retrait des militaires dans les débats.
Les plus grands pollueurs dont les armées doivent réduire leur émission de carbone. Ils utilisent de l’énergie et des minéraux.
Les armes nuisent à la nature en anéantissant des bâtiments, des infrastructures pendant les guerres.
 
Les bombes atomiques militaires et civiles.
C‘est un grand danger d’anéantissement de la planète et de l’être humain.
Il y a eu trois grandes conférences sur l’usage des armes nucléaires.
Mais il ne faut pas seulement penser à ce qui sera anéanti immédiatement. Il faut aussi penser à l’hiver nucléaire. Le soleil ne pourra plus traverser les nuages nucléaires et les cultures seront rendues impossibles.
117 pays ont signé un accord contre l’usage des armes nucléaires. La France ne l’a pas signé. Il y a du travail à faire. 9 pays qui ont ces armes font peur aux autres. Si c’est seulement pour la dissuasion, pourquoi en avoir plus et de plus en plus puissantes ? Cet argument n’est pas valable.
Il y a l’espoir d’une convention qui désigne leur illégalité.
 
On nous fait la promotion du militaire et de la militarisation. C’est la solution ?
La masculinité est périmée. ‘Par le pouvoir, on peut régner.’
Avant, on pensait que s’il y avait l’égalité entre les hommes et les femmes en politique, il n’y aurait pas la guerre. Les femmes s’occupaient des enfants, des vieux, des malades. Elles avaient l’intelligence des soins.
Mais, maintenant, la ministre de la Défense en Norvège est une femme. Les valeurs masculines traditionnelles sont reprises par les femmes en position de choix politiques. Elles sont acceptées car elles sont prêtes à le faire. Il faut défendre les valeurs de coopération et de soins et les mettre au plus haut.
 
Religion.
Il faut rappeler que l’on va faire aux autres ce que l’on veut pour nous.
 
Ethique.
Le médical doit œuvrer pour la paix.
 
Normes.
Il faut veiller à ce que l’ONU regagne de la puissance et que les peuples y soient représentés.

La plupart des conflits se résolvent de façon non violente. A Helsinki, les pays qui ont renoncé aux armes nucléaires l’ont fait car quelques personnages importants et humanistes se sont opposés aux militaires.

La guerre est un outil de la politique. Au niveau du droit international, il faut dire que la guerre n’a rien d’intelligent. Aujourd’hui, malgré les doutes, il faut avoir l’audace de faire avancer le monde à l’endroit. Des personnalités internationales ont signé l’appel contre la guerre. Il faut élargir la liste et faire vite pour la bannir et se mettre en marche contre.

Les états membres de l’UNESCO ont réduit le rôle des ONG et ne leur accordent pas assez d’importance. Il y a un malaise car elles pourraient faire beaucoup.

Dans les années 1990, la constitution de l’UNESCO a changé. Il y avait des experts qui pouvaient aider aux prises de décision. Maintenant, les ambassadeurs et les diplomates représentent leurs pays, comme à l’ONU. Il y a eu une diminution de l’importance des commissions nationales dans les pays concernant l’éducation par exemple. Avant, ces commissions fonctionnaient en lien étroit avec les groupes de professionnels. Les diplomates, seuls, n’ont pas ces liens.

Dans les organisations internationales, il y a un raidissement des gouvernements qui n’écoutent plus la société civile. Ils sont seuls à intervenir.

Dans quelques jours se tiendra un Forum de la Jeunesse à l’initiative de l’UNESCO à Paris. Pendant trois jours, il y aura des débats sur la paix et aussi sur les autres questions.

L’UNESCO doit avoir plus de moyens, plus de personnels et plus de visibilité.

Le budget de l’UNESCO a été amputé de 30% depuis que la Palestine est reconnue en son sein. Les USA ne paient plus.

L’Humanité a gagné de nombreuses choses. Pendant les 20 dernières années, il y a eu moins de morts pour faits de guerre. Ca ne rend cependant pas la guerre plus acceptable, mais il y a eu une pression des peuples et des organisations qui luttent pour la paix.

Nous assistons à des guerres civiles avec l’intervention entre les deux parties des super-puissances. Il n’y a plus de guerre inter-états.

Les femmes ne sont pas en mesure de mener les politiques qu’elles voudraient mener sur l’avortement, l’environnement, les réfugiés.

L’ONU et les dangers des multinationales

Ce ne sont pas les peuples qui sont représentés à l’ONU. Ce sont les gouvernements. Maintenant, il faut accepter que l’ONU ait si peu d’argent, c’est la même chose pour l’UNESCO comme pour le reste du système, et que l’on ait un système de programme à la carte.

Et si les multinationales veulent participer aux coûts de notre programme, on risque qu’ils prennent la domination sur l’ONU.

Je pense que la question des multinationales à l’ONU est quelque chose qu’il faut régler au plus vite sous forme de loi. C’est un de nos grands problèmes alors que nous préparons le soixante-dixième anniversaire de l’ONU.

Affiche d'un oiseau-soldat

Paris

Tag sur l'OTAN

NATO en portugais

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

Université de la culture de la Paix- Anne Morelli

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le Mouvement de la Paix

Université Populaire de la culture de la Paix.

17 octobre 2015

Istres

Anne Morelli -1

Comment la guerre nous est-elle proposée comme solution aux conflits ?

Docteur en histoire

Auteur du livre ‘Principes élémentaires de propagande de guerre’

Pour la prochaine guerre, on va nous emballer tout cela tellement gentiment, avec les mêmes principes, qu’on va dire « Ah oui, cette fois, ce sont eux qui ont commencé. Et puis, nous, c’est pour une bonne cause, ce n’est pas comme eux. Avec quelles armes ils luttent, etc » Et tout cela va se retrouver tellement emballé, que la population va repartir. Et donc, moi je crois, comme je suis enseignante, je crois à l’éducation, je crois qu’avoir une grille d’analyse ça les empêche de manipuler l’opinion quand elle comprend de quoi il s’agit. C’est un peu comme si vous avez un spectacle de magie et avant le spectacle, il y a quelqu’un qui vient vous expliquer les trucs. Vous ne le voyez plus du même œil, naturellement.

 

 

Et donc, je pense que l’éducation est quelque chose de très important pour résister à cette propagande de guerre. Il faut connaître ces mécanismes.

Et je vous donnerai un dernier exemple.

C’est la guerre contre la Yougoslavie. La propagande était réunie à Bruxelles autour de l’OTAN, autour de quelqu’un qui s’appelle Jamchi. Tous les jours, il inventait quelque chose que tous les journalistes remettaient dans leurs articles ou leurs présentations à la télévision. Et ce Jamchi qui est-il ? Bien sûr, c’est quelqu’un de l’OTAN. Mais, quelle est sa formation ? Il est historien. Et qu’est-ce qu’il a fait comme thèse ? Il a fait une thèse sur la propagande de guerre pendant le première guerre mondiale. Donc, il connaît tout ça. Il l’applique.

Alors, quand j’ai écrit ce livre, ma plus jeune fille de treize ans à qui j’avais un peu expliqué ce que je faisais me disais : « Et tous les jours, il se dit lequel il va appliquer ? » « Non, ce n’est pas aussi simple que ça. Il ne dit pas ‘Je vais faire 1, 3, 4 et maintenant on va faire 2, 6, 8.’ » Mais en fait, tout ça ressurgit à chaque occasion. Et quand on connaît les règles du jeu, on n’est plus dupe.

L’humour belge

Il y a eu une exposition à la bibliothèque royale de Bruxelles qui s’appelle « La beauté de la guerre ». J’ai déjà fait une exposition avec les gens de la bibliothèque royale, et les connaissant, je pense vraiment que c’était une provocation dans le titre pour montrer qu’il y avait des gens qui trouvaient que la guerre était noble, héroïque, chevaleresque. Mais, c’était avec un brin d’autodérision. Vous savez que c’est ce qu’on nous attribue en général. Et donc, il y a des gens qui s’en sont scandalisés au premier degré, alors que selon moi, il fallait le prendre au second degré.

Et je vous donnerai un exemple tout récent à ce sujet. J’ai impulsé avec mon petit mouvement « Femmes pour la Paix et de l’Université » un colloque qui va se tenir et une publication qui va se faire sur : « Les femmes sont-elles plus pacifistes que les hommes ? » Je me pose la question depuis des années, mais vous voyez des tortionnaires à Abou Ghraib qui sont des femmes, vous voyez à la fois des femmes chez les Kamikazes ou des femmes qui tiennent les armes à Kobané. C’est une question qui se pose réellement. Mais nous avons pensé peut-être à appeler le livre « Les femmes aiment la guerre ». C’est une provocation évidemment. Vous pouvez dire « C’est scandaleux ! » Mais c’est parce qu’on veut pendre tous les contre-exemples. On a toujours porté l’idée que les femmes, parce qu’elles portaient la vie, elles étaient douces et pacifistes, etc. mais autour de nous on voit de plus en plus d’exemples, et on en a déjà vues dans l’histoire.

Ps: Ndlr: si il faut se justifier, c'est que l'ambiguïté n'aide pas à la clarté des idées.

L’éducation

Je suis tout à fait d’accord avec vos. C’est très compliqué. On a l’impression qu’à nous, on ne nous la fait pas. Mais, autour de nous, les gens sont tellement innocents, qu’ils gobent tout ce qu’on leur raconte, et cette propagande a un véritable poids sur l’opinion publique. Quand on sort de notre petit milieu militant, on est tout de suite confronté à des gens qui gobent tout ça. Et c’est très difficile à leur faire remonter la pente. Je dirai que c’est pour ça que l’éducation est essentielle. J’ai énormément de plaisir. Bruxelles est une petite ville. Je vous ai dit que j’ai 1 300 étudiants à la fois. Ca fait 25 ans que j’en ai. Faites le calcul. Ils sont nombreux. Et quand je monte dans le tram’, il y a toujours quelqu’un qui dit : « Oh, madame, vous avez vu, il y avait vraiment le principe numéro quatre, il était… » Je me dis : « Chouette, il y a quelque chose qui a été semé. » Il n’est plus dupe. Mais, c’est chez les jeunes qu’il faudrait semer ça. Or, ce qui est plutôt actuel, on les emmène voir les chars et sautiller autour des Kalashnikovs

Opération de séduction de l’armée envers les enfants.

L’armée est l’école de la docilité évidemment. D’autre part, pour ce que vous avez raconté pour l’armée française qui intéresse les enfants, vous pouvez exactement dire la m^me chose pour la Belgique, et je suppose que c’est dans tous les pays d’Europe pareil. Mon petit-fils est parti aussi dans un camp de l’armée, avec son instituteur. Et ma fille a protesté et tous les disaient : « Mais avec quoi elle vient ? Ca amuse les gosses ! Si maintenant on ne peut plus les emmener à monter sur les chars. » Les parents qui protestent ont l’air de trouble-fête.

A propos des incidents lors de la manifestation à Air France :

Qu’entend-on par méthode violente ? Celui qui met des milliers de gens au chômage ou bien, même si c’étaient eux qui auraient déchiré une chemise de chez Dior ou que sais-je ? Quel est le poids de la violence d’un côté ou de l’autre ? Mais je crois que c’est Berthold Brecht qui disait : « On voit toujours la violence du fleuve, on ne voit pas la violence des berges qui l’enserrent ».

Doute et agis !

Des interventions disaient en résumé : « C’est très bien de douter mais qu’est-ce qu’on peut faire ? »

Et bien, moi, mon dernier flash aux étudiants, c’est toujours « Doute et agis ».

Il faut d’abord douter, et puis il faut bien sûr prendre position. Je dois savoir si je suis solidaire des femmes de Kobané, ou bien des femmes Kamikazes, mais je dois prendre position, je dois agir. Mais je dois d’abord douter et peser les différents éléments de la cause.

 

En 2016, à Marseille:

Le 26 novembre se tiendront “6 heures pour la paix à partir de 13h30 à la faculté Saint Charles à l’initiative du Conseil départemental du Mouvement de la paix des Bouches du Rhône  en partenariat avec l’école de journalisme qui filmera les intervenant-e-s et la librairie Diderot. 
 

Extrait du communiqué de presse :

3 conférences, 3 débats, 6 heures de découvertes et d’échanges pour déconstruire les mécanismes d’incitation à la guerre, découvrir la culture de paix et emprunter les chemins du désarmement nucléaire

 

Voici quelques exemples de traitement de ceux qui ont des doutes sur les guerres: Instituteurs de 14/18, guerre en Afghanistan...

Défense de l'Allemagne en 1939: "nous sommes pacifistes, nous voulons la paix. Nous allons nous défendre."

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>