Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gérard Ribes, psychiatre psychanalyste de Lyon.

Publié le par bmasson-blogpolitique

~~"Avec la violence, on ne peut pas travailler. Il n'y a pas de dialogue possible. Mais si l'on parvient à transformer la violence en agressivité, la relation peut s'enrichir. (...)

Nous constatons au quotidien dans nos établissements pour personnes âgées que souvent les personnes qui ne se conforment pas et qui sont critiques, sont celles qui ont le plus de vitalité."

Gérard Ribes, psychiatre psychanalyste de Lyon. 04 2012

Gérard Ribes, psychiatre psychanalyste de Lyon.
Gérard Ribes, psychiatre psychanalyste de Lyon.

Publié dans Citations

Partager cet article
Repost0

La place des femmes dans la création artistique en France.

Publié le par bmasson-blogpolitique

La place des femmes dans la création artistique en France.

~~La place des femmes dans la création artistique en France.

2012

96% des opéras sont dirigés par les hommes.

95% des concerts sont dirigés par des hommes.

85% des centres dramatiques nationaux sont dirigés par des hommes.

La place des femmes dans la création artistique en France.

75% des théâtres nationaux sont dirigés par des hommes.

70% des centres chorégraphiques nationaux sont dirigés par des hommes.

81,5% des postes dirigeants de l’administration culturelle sont occupés par des hommes. En France, les femmes représentent 51,60% de la population !!!

Etude dirigée par une femme : Laurence Equilbey, chef de chœur et d’orchestre.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

La place des femmes dans la création artistique en France.

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Roland Gori et le suicide au travail:

Publié le par bmasson-blogpolitique

~~Roland Gori est psychanalyste et auteur de plusieurs ouvrages dont « La fabrique des imposteurs ».

Quelle signification donnez-vous au suicide au travail::

« Le suicide au travail, c’est comme dire je m’évade, je reprends ma liberté, je préfère me priver de ma vie plutôt que de continuer à être esclave, au sens fort du terme de l’Antiquité ».

Roland Gori et le suicide au travail:

Publié dans Citations

Partager cet article
Repost0

Winnie Mandela. La femme controversée

Publié le par bmasson-blogpolitique

~~Winnie Mandela.

Winnie Madikizela-Mandela, plus connue sous le nom de Winnie Mandela, est une femme politique sud-africaine, membre de l'ANC, née le 26 septembre 1936.

Elle a été la deuxième épouse de Nelson Mandela, ancien Président d'Afrique du Sud. L’ANC, African National Congress, est une organisation dont le but est de mettre fin au système d'apartheid de l'Afrique du Sud basé sur la ségrégation raciale.

Après une enfance marquée par l’enfer du racisme, Winnie devint la première femme « travailleur sociale » du pays.

Agée de 18 ans, elle rencontre Nelson Mandela, de dix-huit ans son aîné, marié et père de trois enfants, qui la remarque à un arrêt de bus. Ils ne vivront que deux ans ensemble, avant que Nelson Mandela ne soit jeté en prison pour 27 ans.

~~Il a finalement été condamné en 1964 à la prison à vie, laissant Winnie Mandela élever leurs deux petites filles, Zenani et Zindzi, à elle toute seule.

Néanmoins, Winnie a promis de continuer à travailler pour mettre fin à l'apartheid, elle a été impliquée dans l'ANC et a envoyé ses enfants à l'école internat au Swaziland pour leur offrir une éducation plus pacifique.

Contrôlée par le gouvernement, Winnie Mandela a été arrêtée en vertu de la loi sur la suppression du terrorisme et a passé plus d'un an à l'isolement, où elle a été torturée. Après sa libération, elle a continué son militantisme et a été emprisonnée plusieurs fois.

Elle a subi les brimades, l’humiliation, l'ostracisme, la prison et la torture.

Son image de combattante a été ternie par l’affaire de l’enlèvement d'un adolescent, Stompie Seipei. Sa sentence de six ans de prison pour enlèvement est réduite à une amende en appel

~~En 1990, les images de Winnie côte à côte avec Nelson Mandela libéré et triomphant font le tour de la planète.

En avril 1992, Nelson Mandela a annoncé sa séparation avec sa femme et met fin à leurs 38 ans de mariage.

Le divorce est prononcé en 1996. Winnie devient Mandikizela-Mandela.

Durant la période de transition vers une démocratie multiraciale, son discours est nettement moins conciliant que celui de son mari envers la minorité blanche. En mars 2010, Winnie Madikizela-Mandela fustige la politique menée par son ancien mari lors de sa présidence. Elle reste l'une des députés les plus populaires de l'ANC.

De 1993 à 1997, elle préside la ligue des femmes de l'ANC.

~~Madikizela-Mandela est adorée par beaucoup pour son rôle de premier plan dans la lutte anti-apartheid et abhorrée par d'autres pour ses divers démêlés avec la loi.

A moins que ce ne soit pour les raisons opposées de ses adorateurs…Elle est très controversée dans les médias. Qui le serait à moins ?

« Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse. »
Nelson Mandela.

Winnie Mandela. La femme controversée

« Là où l’on s’aime, il ne fait jamais nuit. »
Proverbe africain.

Winnie Mandela, militant anti-apartheid et ex-épouse de la fin du Président sud-africain Nelson Mandela, est mort à 81 ans.

 

La famille a déclaré dans une déclaration qu'elle est décédée à l'hôpital Netcare Milpark à Johannesburg, en Afrique du Sud, après une longue maladie, pour laquelle elle avait été dans et hors de l'hôpital depuis le début de l'année.

 "Mme Malika-Mandela a été l'une des plus grandes icônes de la lutte contre l'apartheid, " dit la déclaration. "Elle s'est battue vaillamment contre l'Etat d'apartheid et a sacrifié sa vie pour la liberté du pays."

 

La militante au franc-parler était connue sous le nom de «mère de la nation» en raison de sa lutte contre la domination des blancs en Afrique du Sud. Elle a été mariée à Nelson Mandela pendant 38 ans, y compris les 27 ans où il a été emprisonné sur une île près du Cap.

"Elle a gardé la mémoire de son mari Nelson Mandela emprisonné et vivant pendant ses années sur Robben Island et a contribué à donner la lutte pour la justice en Afrique du Sud un de ses visages les plus reconnaissables, " dit la déclaration.

Le couple a divorcé en 1996, deux ans après que Nelson Mandela devienne le premier président noir de l'Afrique du Sud. Ils avaient deux filles ensemble. Nelson Mandela est mort en 2013.

La famille a dit qu'elle publiera les détails du Mémorial et des services funéraires une fois que ceux-ci auront été finalisés.

Il s'agit d'une histoire de nouvelles de rupture, plus à suivre...

En 1991, elle est reconnue coupable de complicité dans l'enlèvement d'un jeune militant, Stompie Seipei. Elle est condamnée à six ans de prison, une peine ultérieurement commuée en simple amende.

(…) Mise au ban de la direction de l'ANC, condamnée une nouvelle fois en 2003 pour fraude, Winnie fait tout de même son retour en politique quatre ans plus tard en intégrant le Comité exécutif du parti, l'instance dirigeante de l'ANC.

(…) Leur animosité a continué même après la mort de Nelson Mandela en 2013. Il ne lui a rien légué. Furieuse, elle a engagé une bataille pour récupérer la maison familiale de Qunu (sud). La justice l'a récemment déboutée de ses demandes.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pasionaria en Afrique du Sud de la lutte antiapartheid, "Winnie", ex-épouse controversée de l’icône Nelson Mandela, a inextricablement lié son destin à celui de son pays. Un portrait documenté de la figure emblématique des townships. Un beau visage sous un chapeau cloche, Winnie Madikizela-Mandela, jeune assistante sociale née

dans un village du Transkei, a 25 ans lorsque son mari, Nelson Mandela, est arrêté en 1962 à la suite d’une campagne de sabotage de l’ANC, puis condamné à perpétuité : "Nous nous connaissions à peine." Militante au puissant charisme et à la détermination sans faille, la pasionaria va alors mener la lutte antiapartheid en Afrique du Sud et maintenir haut la flamme de la résistance, récoltant des fonds pour les prisonniers et orchestrant sans relâche la mobilisation. Cible du régime, espionnée et maintes fois arrêtée, cette mère de deux petites filles, qui jamais ne désarme, est bientôt accusée d’avoir provoqué la vague de violence qui submerge le pays en 1976. Assignée à résidence à Brandfort – "un tombeau vivant" –, l’opposante, courtisée par les médias internationaux, assume d’être prête à tuer pour la liberté. Ne craignant rien ni personne, Winnie, qui recrute avec Chris Hani et Oliver Tambo les soldats d’Umkhonto we Sizwe, la branche militaire du Congrès national africain, joue aussi les courroies de transmission entre le terrain et le prisonnier légendaire dont le monde entier exige la libération. Mais tandis que, dans les années 1980, le pouvoir engage des négociations secrètes avec Mandela en vue de sa libération, le régime s’acharne à discréditer son épouse, figure emblématique des townships, qui comprend mieux que personne les aspirations de la jeunesse et ne cesse de fustiger le capitalisme.

Le saint et la pécheresse

Entrelaçant archives et témoignages précieux, dont le sien et celui de sa fille Zindzi, ce portrait dense et très documenté éclaire le rôle majeur – et souvent sous-estimé – de cette militante engagée en première ligne dans la lutte antiapartheid.

Il montre surtout comment le régime sud-africain s’est ingénié à opposer "le saint" Nelson Mandela à la "pécheresse" Winnie, redoutée pour son intransigeance, jusqu’à leur séparation et sa diabolisation.

Mais si le film la réhabilite politiquement, il n’occulte pas pour autant les zones d’ombre de cette flamboyante personnalité, accusée d’avoir commandité l’assassinat du jeune Stompie Seipei Moketsi, 14 ans. Au travers du parcours de cette femme insoumise, 81 ans aujourd’hui, dont la popularité n’a jamais faibli dans son pays, une subtile réflexion sur l’histoire récente tourmentée de l’Afrique du Sud.

Documentaire de Pascale Lamche (France/Afrique du Sud, 2016, 1h25mn) ARTE

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dernier hommage à la très populaire Winnie Mandela, "rempart" contre l'apartheid.

Plusieurs dirigeants étrangers, dont les chefs d'Etat congolais Denis Sassou Nguesso et namibien Hage Geingob, avaient fait le déplacement en Afrique du Sud. Jesse Jackson, militant emblématique des droits civiques aux Etats-Unis, et la top model britannique Naomi Campbell aussi.

La fin de la cérémonie a coïncidé avec un violent orage, interprété par la foule comme une bénédiction.

Sur les traces de Madiba, la lutte continue.

(…) Il s’appelait Nelson Rolihlahla Mandela. Son destin était princier.

 

(…) Presque anecdotique, le nombre de rues dans le monde portant le nom de Nelson Mandela dépasse, et de loin, toutes les personnalités connues.

(…) De la chrysalide Mandela s’échappent encore des millions de résistances.

 

"On dit qu’on ne connaît jamais un pays tant qu’on n’est pas allé dans ses prisons. On ne devrait pas juger une nation sur la façon dont elle traite ses citoyens les plus riches mais sur son attitude vis-à-vis de ses citoyens les plus pauvres."

 Nelson Mandela

 

 

"La meilleure arme, c'est s'assoir et parler."

Mandela.

Tag

Saint-Ouen

 

Fête de l'Humanité

"Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse!"

Mandela

 

"C'est toujours l'oppresseur, non l'opprimé qui détermine la forme de lutte. Si l'oppresseur utilise la violence, l'opprimé n'aura pas d'autre choix que de répondre par la violence."

Nelson Mandela

----------------------------------------------

Le porte-parole du parti au pouvoir sud-africain quitte ses fonctions après des plaintes pour harcèlement sexuel.

(…) M. Mabe doit faire face aux procédures disciplinaires internes de son parti après que son ex-assistante personnelle l'a accusé de harcèlement sexuel. L'ANC a publié la lettre de M. Mabe dans laquelle il demande à être relevé de ses fonctions jusqu'à ce que les allégations pesant contre lui aient été clarifiées.

Liberté pour Mandela 

Affiche du PCF

------------------------------------------------------------------------------------------------

Nelson Mandela

Stand du PCF de Pantin

Solidarité internationale

Fête de l'Humanité 2019

--------------------------------------

PCF La Courneuve

"Cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu'on y arrive."

Nelson Mandela

Fête de l'Humanité 2019

---------------------------------

Nelson Mandela

Affiche d'Ernest Pignon Ernest

Fête de l'Humanité 2019

--------------------------------

Closer vous raconte les détails de la confrontation entre Luc Besson et Sand Van Roy, qui l'accuse de viol.
(…) Elle a eu lieu au 36 "Bastion", le siège de la police judiciaire parisienne. Luc Besson et Sand Van Roy étaient convoqués à 8h30 et ont terminé vers 13h.

Lu dans "L'Union"

Nelson Mandela 
Les racines de la résistance 
Fête de l'Humanité 
 
---------

 

Nelson Mandela 
27 ans au bagne de Rodden Island.
1993 - Prix Nobel de la Paix.
"L'Humanité "
11 21
-----------
"Mandela" 
Théâtre 
Par Xavier Marchand  
"L'Humanité"
NDLR: j'ai choisi ce passage qui parle de Winnie en la qualifiant de "beauté à couper le souffle".
 
-------------- 
Nelson Mandela.
L'éducation est une arme pour changer le monde.
-----

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Voltairine de Cleyre.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Voltairine de Cleyre.

~~Voltairine de Cleyre.

Voltairine de Cleyre, née le 17 novembre 1866 à Leslie, Michigan et morte le 20 juin 1912 à Chicago, était une activiste anarchiste américaine qu’Emma Goldman désignait comme « la femme anarchiste la plus douée et la plus brillante que l’Amérique ait jamais produit. »

Voltairine de Cleyre.

Son essai de 1914, Sex Slavery (l’Esclavage sexuel), condamne les idéaux de beauté qui encouragent des femmes à se déformer le corps et les pratiques éducatives qui forment de façon artificielle les enfants selon qu’ils appartiennent à un sexe ou un autre.

Le titre de l’essai réfère non pas à la prostitution, bien que ce sujet soit également mentionné, mais plutôt aux lois du mariage permettant aux hommes de violer leurs épouses sans conséquences.

De telles lois font de « chaque femme mariée ce qu’elle est, une esclave qui prend le nom de son maître, le pain de son maître, les ordres de son maître et sert ses passions. »

Voltairine de Cleyre.
Voltairine de Cleyre.

~~Extraits de "Sex Slavery" :

Oui, parce que c'est l'adultère où la femme se soumet sexuellement à l'homme, sans désir de sa part, dans un souci de «maintenir le vertueux", "le garder à la maison», comme disent les femmes. (Eh bien, si un homme ne m'aimait pas et se respectait assez pour être «vertueux» sans me prostituer, il pourrait aller, et il n'a pas de vertu à rester fidèle.)

Et c'est le viol, où un homme force sexuellement une femme s'il est autorisé par la loi sur le mariage de le faire ou non. Et c'est la plus vile de toutes les tyrannies où un homme oblige la femme, il dit qu'il l’aime, à endurer l'agonie d'avoir des enfants qu'elle ne veut pas, et pour qui, comme c'est la règle plutôt que l'exception, ils ne peuvent pas bien subvenir à leur entretien. (…)

Voltairine de Cleyre.

~~La jeune fille, il lui fait du tort, grâce à votre norme morale très pure et tendre, et elle risque de mourir dans la rue par manque de nourriture.

Mais sa femme, messieurs, sa femme, la femme qu'il respecte tant qu'il consent à lui laisser fusionner son individualité dans le sien, perdre son identité et devenir sa chose, sa femme, il ne peut que forcer les enfants indésirables, indignation face à sa propre bon plaisir, et la garder comme un morceau général pas cher et pratique de ses meubles, mais si elle ne peut pas divorcer, il peut la suivre partout où elle va, entrer dans sa maison, manger sa nourriture, forcer dans la cellule, la tuer en vertu de son autorité sexuelle!

Voltairine de Cleyre.

~~Regardez comment l'idéal de la beauté a été entachée par cette notion d'obscénité.

Regardez une femme fashion-asservie, sa taille entourée d'une haute clôture de bord appelé un corset, les épaules et les hanches angulaires de la pression au-dessus et au-dessous, ses pieds étroits où ils devraient être plus large, le corps entravé par sa jupe prison éternelle, ses cheveux attachés assez serré pour lui faire mal à la tête et surmonté d'une chose n’ayant pas de sens, ni la beauté, appelée un chapeau, -la regarder, et puis imaginer une telle chose sculptée dans le marbre! Représentez-vous l'image de l'écuyère. Nous sommes autorisés à monter, à condition que nous soyons assises dans une position désastreuse pour le cheval. Pensez à la façon dont nous nous baignons! Nous devons encore porter des vêtements dans l'eau! (…)

Voltairine de Cleyre.

~~Le mariage est une mauvaise action :

Voltairine de Cleyre.

~~Extraits : L’éducation des enfants

Mais revenons à la question des enfants. Dans la mesure où il s’agit d’un désir normal, ne peut-il être satisfait sans le sacrifice de la liberté individuelle requis par le mariage ? Je ne vois aucune raison pour que ce soit impossible.

Un enfant peut être élevé aussi bien dans un foyer, dans deux foyers ou dans une communauté ; la découverte de la vie sera bien plus agréable si elle a lieu dans une atmosphère de liberté et de force indépendante que dans un climat de répression et de mécontentement cachés. Je n’ai aucune solution satisfaisante à offrir aux différentes questions que pose l’éducation des enfants ; mais les partisans du mariage sont dans le même cas que moi. Par contre, je suis convaincue qu’aucune des exigences de la vie ne devrait empêcher un développement personnel et libre dans l’avenir.

Les vieilles méthodes d’éducation des enfants, sous le joug indissoluble des parents, n’ont pas donné des résultats convaincants. (Les parents conservateurs se désolent sans doute d’avoir des enfants contestataires, mais il ne leur vient probablement pas à l’esprit que leur système est en cause.)

L’union libre donne des résultats, qui ne sont ni meilleurs ni pires. Quant à l’enfant élevé par un seul parent, il n’est ni plus malheureux ni plus heureux qu’un autre. Des journaux comme Lucifer regorgent d’hypothèses, de théories et de propositions d’expériences, mais jusqu’ici on n’a jamais trouvé de principes d’éducation infaillibles pour les parents, biologiques ou adoptifs.

C’est pourquoi je ne vois pas pourquoi l’individu devrait sacrifier le reste de sa vie en faveur d’un élément aussi incertain. Si vous voulez que l’amour et le respect puissent durer, ayez des relations peu fréquentes et peu durables.

Pour que la Vie puisse croître, il faut que les hommes et les femmes restent des personnalités séparées. Ne partagez rien avec votre amant(e) que vous ne partageriez avec un(e) ami(e).

Je crois que le mariage défraîchit l’amour, transforme le respect en mépris, souille l’intimité et limite l’évolution personnelle des deux partenaires. C’est pourquoi je pense que « le mariage est une mauvaise action ».

Voltairine de Cleyre.

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Les survivantes du génocide au Rwanda - Congo

Publié le par bmasson-blogpolitique

« Nous-mêmes, à Avega, notre association de veuves rescapées du génocide, lorsqu’on a décidé de faire une étude sur le viol, quatre années avaient déjà passé. On s’était rendu compte qu’il y avait de plus en plus de cas de viols, lors d’entretiens individuels durant lesquels des jeunes filles et des femmes nous confiaient leur contamination par le sida. C’était leur façon de dire l’indicible. Le résultat de cette étude a été plus qu’accablant : quatre-vingt pour cent des femmes qui ont survécu ont été violées, et plus de la moitié d’entre elles est infectée par le sida. Les génocidaires les ont consciemment contaminées, ils leur ont inoculé une mort lente. Une grande partie de ces victimes y a succombé. L’autre, survivante, n’a aucun moyen de se soigner.

~~Ces victimes survivent cet insupportable paradoxe : devoir leur survie à un viol. La plupart du temps, les tueurs avaient d’abord massacré leur famille en leur présence, avant d’abuser d’elles et de les épargner. Un paradoxe et une remarquable mise en scène de l’horreur : en effet, les tueurs les laissaient en vie pour qu’elles vivent un enfer pire que la mort. C’est-à-dire pour qu’une fois épargnées, elles ne fassent que regretter d’avoir été laissées en vie. Pour que- et le pire, je crois, est là- pour que survivre ne leur ai servi à rien…Elles ont tenu pour surpasser cette horreur et maintenant qu’elles y sont parvenues, dix ans après, elles sont dans une mort continue. Elles agonisent.

~~Esther Mujawayo, Rwandaise Tutsi née en 1958, sociologue et psychothérapeuthe, vit actuellement en Allemagne.

« Si tu vis en étant morte en dedans, les tueurs ont encore gagné. C’est pour ça que j’ai décidé d’être vivante-vivante plutôt que survivante. »

Esther Mujawayo. Survivantes. Rwanda- Histoire d’un génocide. Editions Seuil. 2005

Les survivantes du génocide au Rwanda - Congo
Au Rwanda, les Gacaca :

La majorité de la population ne s'est pas opposée aux tueurs lors du génocide et les rescapés craignent que ces jugements se fassent dans un contexte populaire défavorable à la vérité.

Les expériences pilotes conduites à partir de 2001 ont montré que ces tribunaux risquent de révéler que 750 000 personnes auraient participé aux tueries. Cela représente environ six fois le nombre de personnes actuellement emprisonnées et presque 10 % de la population actuelle du Rwanda. On évalue depuis longtemps que le nombre de tueurs se situe au moins autour du million de personnes. Certains parlent de 2 millions. Beaucoup sont en fuite, particulièrement en République démocratique du Congo ou sont morts, notamment du sida à la suite des viols nombreux. De nouvelles vagues de réfugiés dans les pays voisins ont vu le jour en 2005 à cause du démarrage des « Gacaca » et l'une des revendications actuelles des FDLR est l'arrêt de ces juridictions, accusées de faire peur aux Rwandais. Ainsi, les 6 000 Rwandais qui ont pris la fuite au Burundi en avril-mai 2005 pour échapper aux « Gacaca » ont tous été renvoyés au Rwanda. (source Wikipédia).

Le Mouvement de la Paix :

Le Tribunal Pénal International est doublé des Gacaca, juridiction communautaire. Ces juridictions montrent une précipitation de la part du gouvernement à vouloir résoudre au plus vite les tensions entre communautés, sans en avoir forcément les moyens. (…) L'enseignement de l'histoire du génocide est encore en suspend faute d'une écriture commune faisant l'unanimité.

Janvier 2018:

 

Les femmes sont de "dangereuses créatures du mal, allant contre les plans de Dieu" : une radio chrétienne fermée pour des propos "ignobles" au Rwanda.

 

http://information.tv5monde.com/en-continu/rwanda-une-radio-chretienne-fermee-pour-des-propos-misogynes-220180

Rwanda. Les armes livrées aux génocidaires renvoyées à l'expéditeur.

Il y a 24 ans, le 7 avril, débutait le génocide des Tutsi au Rwanda, qui a fait entre 800 000 et un million de victimes. Le but de l’initiative, ce jeudi, était de rappeler la responsabilité de la France et d’interpeller les pouvoirs publics.

Les militants de Survie ont réédité l’opération devant le siège du PS

« On peut parler de complicité de génocide, explique-t-il. Car il y a eu soutien actif, en connaissance de cause, et qui a eu effet sur le crime ».

En RD Congo, la difficile réinsertion des anciens enfants-miliciens.

(…) Les Kamuina Nsapu ont enrôlé des mineurs parmi leurs combattants face aux forces de sécurité.

(…)"La première fois que nous sommes allés combattre contre les militaires, beaucoup des nôtres ont été tués", poursuit l'adolescente, envoyée "en première ligne", comme les autres filles.

(… ) "Je veux juste redevenir cette fille normale que j'étais, qu'on me regarde comme un enfant, qu'on m'aime comme autrefois", ajoute Angèle, d'une voix tremblante. »

En RD du Congo . 1152 femmes seraient violées par jour, soit environ 48 viols par heure. Ce sont autant de femmes qui sont rejetées socialement. Discriminées et stigmatisées par leur communauté, elles doivent vivre seules avec cette image de femme violée.

(…)Selon la tradition congolaise, la femme doit rester à la maison pour s’occuper des enfants et entretenir la maison. Une famille sans grand moyen privilégiera la scolarisation de leurs garçons plutôt que de leurs filles. La femme a donc moins de perspectives d’avenir qu’un homme. Pourtant, elle a paradoxalement une “place sacrée”.

 

Lu sur Allafrica

Certains enseignants abusent de leur pouvoir pour obtenir des faveurs sexuelles.

 

Avances repoussées. Punition; mauvaise note au premier devoir.

 

La candidature d'un milicien, récemment condamné à perpétuité pour des viols sur une quarantaine de fillettes âgée de 18 mois à 12 ans, a été jugée recevable aux élections provinciales en République démocratique du Congo.

"Je ne suis pas pute!": à Kinshasa, la traque des "Ujana" braque les jeunes filles.

(…) Kinshasa vit depuis une semaine au rythme d'une opération policière contre la prostitution des mineures et des jeunes filles accusées "d'outrage aux moeurs publiques" parce qu'elles ne portent pas de sous-vêtements.

VIDEO. Rwanda : vingt-cinq ans après le génocide, les femmes prennent le pouvoir

Quel est le seul pays au monde à avoir une majorité de femmes à l'Assemblée nationale ? En ruines après le génocide de 1994, le Rwanda, reconstruit par des centaines de milliers de veuves, a vécu un miracle économique et une révolution politique.

(…) Avant le génocide, aucun élu n'était une femme.

(..) Témoin de cette ascension fulgurante des femmes au Rwanda, les bancs de l'Assemblée nationale. Sur les 80 sièges du Parlement, elles en occupent 51. 

L'historienne Hélène Dumas répond à un journaliste qui utilise une mauvaise expression.

04 20

Rwanda

Il semble qu'il y ait une offensive médiatique pour réécrire l'histoire.

Les Tutsi sont les victimes.

800 000 MORTS à 1 000 000 DE MORTS!

------------------

Rwanda

Félicien Kabuga arrêté

Il sera jugé

05 20

 

Trois Rwandais ont été condamnés pour génocide en France.

Fabien Neretsé a été condamné à 25 ans de prison en Belgique en 2019.

Claude Muhayimana sera jugé à l'automne 2020.

 

La Marseillaise

 

 

 Génocide rwandais

 Pas de remise en liberté pour Kabuga.

---------------

Anniversaire et mémoire du génocide au Rwanda.

 

Cette semaine marquera le 27ème anniversaire du début du génocide des Tutsis le 7 avril 1994. Les enfants qui ont survécu sont maintenant de jeunes adultes. Les jeunes gens de 1994 ont l'âge auquel leurs parents furent massacrés.

Cette semaine marquera le 27ème anniversaire du début du génocide des Tutsis... 7 avril 1994.... Nombre de morts estimé : un million ! Le pays compte aujourd'hui un peu plus de 13 millions d'habitants.

(…) Les rescapés, quand ils ont reconstruit, ont parfois changé l'emplacement de l'entrée de la maison pour ne plus voir au petit matin ceux qui ont parfois porté la robe de leur mère, les pantalons de leur frère.

(…) Il y a quelques jours a paru le rapport de la commission d'historien présidée par Vincent Duclert sur le rôle de la France... Rapport très sévère avec le régime de l'époque, sous la présidence de François Mitterrand... "Responsabilités lourdes et accablantes, la France est demeurée aveugle à la préparation du génocide" mais n'est pas jugée "complice"...

 

Source La Marseillaise.

 

La France ouvre des archives importantes sur le Rwanda.

Explication 

À la suite du rapport remis fin mars sur l’implication de la France au Rwanda entre 1990 et 1994, un arrêté rend accessibles de nombreux documents. Un geste fort, mais encore insuffisant pour le travail des historiens.

(…) À défaut, l’accès à de précieuses informations resterait empêché, comme « les auditions à huis clos », confirme François Robinet, qui conclut : « Cette ouverture des archives est un pas important d’un point de vue politique et symbolique mais en termes de recherche, nous sommes encore au milieu du gué. »

 

 

Des travailleurs humanitaires accusés d’abus sexuels en République démocratique du Congo : Oxfam à nouveau dans la tourmente.
(…) Parmi les organisations humanitaires citées figure Oxfam, mais aussi MSF, et des agences des Nations Unies comme l’OMS, l’Unicef et l’OIM. Le secrétaire général des Nations unies avait demandé une enquête complète. Selon ces témoignages, certains abuseurs seraient belges ou français.
(…) A propos des accusations contre des employés d’Oxfam en RDC, Sarah Champion écrit sur Twitter : "Malheureusement, ce ne sera pas la dernière affaire, tant que le secteur ne change pas. Les lanceurs d’alerte doivent être protégés et un médiateur indépendant doit être mis en place pour enquêter."

Rwanda.

Paul Rusesabagina, condamné en sursis.

L’Humanité

08 21

-------------

Rwanda. Un ancien homme politique visé par une plainte en France pour "crimes de génocide".

Le Collectif des parties civiles du Rwanda (CPCR) a annoncé avoir déposé plainte contre un ancien homme politique rwandais, qui vivrait en France, pour "crime de génocide" et "complicité de crime contre l'humanité" au cours du génocide de 1994.

 

(…) Dans sa plainte, le CPCR affirme que Pierre Kayondo, "ancien préfet de Kibuye et ancien député" dans la préfecture de Gitarama, "a activement participé à l'organisation des exterminations à Ruhango et à Tambwe dans la préfecture de Gitarama en permettant la constitution de groupe de miliciens interahamwe, en fournissant des armes et en participant à des réunions".

 

Natacha Polony au tribunal.

La patronne de Marianne avait déclaré sur France Inter en mars 2018 qu’il n’y avait pas eu lors du génocide au Rwanda « d’un côté les gentils et de l’autre les méchants ». Elle est jugée pour « contestation de l’existence de crime contre l’humanité »

Nils Wilcke.

03 22

----------------

Rwanda

La DGSE a-t-elle aidé au massacre des Tutsi?

Paul Barril, ex-gendarme.

Bob Denard, mercenaire.

"L'Humanité"

--------------

  Rwanda 
Le silence des mots viols non jugés 
"L'Humanité"
Rwanda : le viol de guerre raconté par celles qui l'ont vécu.
Gaël Faye et Michaël Sztanke ont réalisé "Le Silence des mots", un documentaire qui raconte le calvaire de trois femmes violées par des soldats français de l'opération Turquoise. Il sera disponible dès mardi 19 avril sur la plateforme arte.tv et il sera diffusé samedi 23 avril à 18h35 sur Arte.

(…) La marque du génocide, c'est le silence.

Gaël Faye explique ainsi le choix du titre du documentaire : "C'est un constat que je fais depuis des années en tentant d'écrire sur ce désastre qu'est le génocide. Je me rends compte que les mots ne nous permettent pas de dire véritablement. On tourne toujours autour de la plaie. On n'arrive pas à véritablement trouver les mots."

22 ans après l’ouverture des poursuites contre Bucyibaruta le procès du plus haut responsable rwandais impliqué dans le génocide des Tutsis en 1994 s’est ouvert lundi 9 mai à Paris.

L’Humanité.

------------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Polémique autour de la page 3 du journal "the Sun"

Publié le par bmasson-blogpolitique

René Herpe -Femmes au bain

Narbonne

~~« No More Page » est une campagne pour empêcher le journal « The Sun » d'inclure des photos de modèles glamour aux seins nus sur sa page.

La campagne a été lancée par Lucy-Anne Holmes en 2012. Page 3 est un élément trouvé dans le tabloïd britannique « The Sun », composé d'une grande photographie d'un modèle de glamour féminin et généralement publiée dans la troisième page du journal. « The Sun » a présenté des modèles aux seins nus (connu sous le nom Page 3 filles) dans son édition imprimée depuis Novembre 1970, ainsi que sur son site web officiel Page 3 depuis Juin 1999.

Bien que «Page 3» et «Page trois» sont des marques déposées de NI Group Ltd, société mère de « The Sun », la fonctionnalité a été largement imitée dans d'autres tabloïds britanniques et par les journaux à l'étranger.

~~Quand il a relancé le journal « The Sun » au format tabloïd le 17 Novembre 1969, Rupert Murdoch a commencé à publier des photographies de modèles glamour habillés sur sa troisième page.

Le 17 Novembre 1970, le rédacteur en chef Larry Lamb a célébré le premier anniversaire du tabloïd en publiant une photographie du modèle allemand Stephanie Rahn, âgée de vingt ans, dans son «costume d'anniversaire" ( dans la nudité).

Le Soleil a progressivement commencé à présenter en Page 3 des filles de plus en plus ouvertement aux seins nus, avec leurs mamelons clairement visibles.

Bien que ces photographies aient causé la controverse à l'époque, et aient conduit « The Sun »à être banni de certaines bibliothèques publiques, le journal a partiellement été crédité par l'augmentation de la vente qui a établi « The Sun » comme l'un des quotidiens les plus populaires du Royaume-Uni au milieu des années 1970.

Dans un effort pour rivaliser avec le Sun, le « Daily Mirror » et le tabloïd » Daily Star » a également commencé à publier des images de femmes aux seins nus, bien que le » Daily Mirror » ait cessé avec les modèles topless dans les années 1980, estimant que ces photographies étaient dégradantes pour les femmes.

~~ Le soleil a fait quelques changements stylistiques pour la Page 3 dans le milieu des années 1990. Il est devenu facile d’imprimer la Page 3 en couleurs plutôt qu'en noir et blanc.

La légende des Pages 3 contenait auparavant des allusions sexuellement suggestives à double sens. Elles ont été remplacées par une simple énumération des prénoms, âges et villes d'origine des modèles.

Avant 2003, les tabloïds britanniques pouvaient légalement exposer en vedette des filles de 16 et 17 ans comme des modèles aux seins nus. Samantha Fox, Maria Whittaker, Debee Ashby, et d'autres ont commencé leur carrière de modélisation torse nu au soleil quand elles avaient 16 ans.

Mais la Loi de 2003 sur les infractions sexuelles a relevé l'âge minimum légal pour la modélisation en torse nu

En 2003, Julian Jones a réalisé un documentaire sur la Page 3, avec la malédiction de la Page 3. Il a examiné les aspects négatifs de la vie de 3 modèles, y compris la toxicomanie et l'implication dans des relations abusives.

~~Un sondage YouGov réalisé en Octobre 2012 a révélé des différences marquées dans les attitudes à l'égard de la Page 3 parmi les lecteurs de différents journaux.

61% des lecteurs du « Sun » souhaitaient conserver la fonction, tandis que 24 pour cent ont dit que le journal devait cesser d’afficher la Page 3.

Cependant, seulement 4% des lecteurs Guardian souhaitaient garder la Page 3, tandis que 86% ont dit qu'elle devait être abolie.

Le sondage a également révélé des différences notables selon le sexe, 48% des hommes disant globalement que la Page 3 devait être maintenue, mais seulement 17% des femmes prenant cette position.

~~En Août 2012 Lucy-Anne Holmes, une écrivain et actrice de Brighton, a commencé une campagne de médias sociaux dans le but de convaincre les éditeurs du « Sun » de retirer volontairement la Page 3 du journal.

Holmes a déclaré qu'elle a commencé la campagne quand elle a remarqué que malgré les réalisations des femmes athlètes de Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été de 2012, la plus grande photographie d'une femme dans le journal la plus vendue du pays était "une image massive d'une belle jeune femme dans sa culotte. »

Holmes a également soutenu que la Page 3 perpétue les normes sexistes obsolètes dans les années 1970, dépeint les femmes comme des objets sexuels, affecte négativement l'image du corps des filles, et contribue à une culture de la violence sexuelle contre les femmes et les filles.

~~En Février 2013, Rupert Murdoch, président et chef de la direction de Nouvelles Internationales, groupe parent du « Sun », a déclaré que sur le site de réseau social Twitter, la Page 3 comporterait des photos glamour habillées, mais pas de seins nus.

Le rédacteur en chef de l'édition irlandaise du papier, Paul Clarkson, a remplacé la page 3 avec une fille aux seins nus par une image d'une femme en maillot de bain.

Sa décision a été saluée par Holmes. Le photographe officiel pour la page 3, Alison Webster, a également critiqué la campagne en disant que, "les gens devraient être en mesure de faire leurs propres choix. "

« Si vous avez un problème avec votre corps, si vous avez grandi comme un enfant qui se pose des questions sur son corps, je peux voir comment la Page trois pourrait vous affecter. Mais si vous êtes à l'aise avec vous-même, il n'y aura aucun effet sur vous

en tout. »

~~ Une pétition est lancée sur le Web:

« David, arrêtez de montrer des photos de jeunes femmes aux seins nus dans le quotidien le plus lu de Grande-Bretagne.

Arrêtez de conditionner vos lecteurs à considérer les femmes comme des objets sexuels. Assez, c'est assez. »

~~Traduction partielle de l’article :

Polémique autour de la page 3 du journal "the Sun"

Earl Kerham

Nu

1952

Musée Granet

 

Tag
Homme, torse nu
Arles

 

 

Brighton, ville thermale.

1850

Paris

Pavillon de l'Arsenal 

En 1822, James Atherton propose des maisons avec vue sur la mer à Brighton.

On construit des quais, on comble les berges.

Les fenêtres ouvrent sur l'air iodé.

En 1860, on l'aménage avec des kiosques, des abris, des rampes et des lampadaires.

1801: 7 000 habitant-e-s.

1901: plus de 120 000.

Les prix des terrains augmentent.

-----------------

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Les sacrifiés. Alien

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les sacrifiés. Alien

~~Les sacrifiés.

Les sacrifices humains n’étaient pas volontaires.

Ils étaient imposés par les puissants dignitaires,

Pour plusieurs et multiples raisons,

Souvent religieuses, dans les anciennes civilisations.

Retirer le cœur des victimes servait leur propagande,

Jusqu’en Chine archaïque, sous la dynastie Shang.

Les sacrifiés cristallisaient toutes les violences

Qui, en mourant, les évacuaient par évanescence.

Choisir un sacrifié était une obligation.

Nul doute du bon choix, et de sa destination.

Mais les groupes refusent d’en assumer la responsabilité.

C’est trop difficile et trop lourd à supporter.

Le souffre-douleur permet la cohésion du groupe.

Il évite la violence interne de cette mauvaise troupe.

Ils espèrent ensemble un avenir meilleur

Et veulent attirer la faveur des dieux-créateurs.

Les victimes pouvaient être des esclaves attachés,

Des prisonniers de guerre opprimés,

Des enfants apportant la gloire,

Des êtres offerts à des dieux gourmands.

Dans notre calendrier courant, les souffre-douleurs

Sont entre autres les femmes, les chômeurs.

La parole n’appartient qu’aux vainqueurs.

Ils l’ont confisquée en devenant aliénateurs.

Les plus fragiles tombent sous les coups des puissants.

Les mauvais mots se transforment en idéologie.

Les médias véhiculent des pensées tant haïes.

Rien ne doit entraver l’avancée de ces super-géants.

Brigitte Masson.

Les sacrifiés. Alien

Graph

Londres

Shoreditch

Alien

De ER 

-----------

 

Publié dans mes poésies

Partager cet article
Repost0

Les dames de salon du XVIIIe siècle : les salonnières françaises. Madame de Staël. Et celles du XXe s

Publié le par bmasson-blogpolitique

Mr Jacques Necker 

1732 - 1804

Hôtel de Nissim de Camondo 

Paris

Il est le père de Germaine de Staël.

Financier et homme politique genevois.

Etabli à Paris, il avait exercé les fonctions de directeur du Trésor puis de directeur général des finances de 1777 à 1781. 

Il fut l'un des derniers ministres des Finances de Louis XVI.

Il est évincé le 11 juillet 1789.

Du fait de sa grande popularité, son renvoi en juillet 1789 est une des causes du soulèvement du 14 juillet.

Rappelé dès le 16, il finit par démissionner en 1790 à cause de son opposition à la politique de financement du déficit par l’émission d’assignats.

Portrait du ministre Necker

D'après Joseph-Sifrède Duplessis

1725 - 1802

Médaillon

Miniature peinte sur ivoire

Musée Jacquemart André 

 

 

~~Les dames de salon du XVIIIe siècle : les salonnières françaises.

La maîtresse de maison n’avait aucune prétention à rivaliser avec ses hôtes. Tout juste leur donne-t-elle la réplique.

L’obligation de réserve fait partie des convenances imposées. Les salonnières écrivent par la correspondance, mais elles ne publient pas.

----------------------------------

 

Donat Nonotte

Besançon, 1708 – Lyon, 1785

Portrait de femme

 

La publication des œuvres de madame Necker par son mari est posthume. Elle plaidait « qu’un homme doit savoir braver l’opinion, et qu’une femme doit s’y soumettre ».

Madame Du Châtelet doit subir les railleries et les sarcasmes de ses contemporains. Madame d’Epinay disait : « Concluons de tout cela qu’une femme a grand tort et n’acquiert que du ridicule lorsqu’elle s’affiche pour savante ou pour bel esprit et qu’elle croit pouvoir en soutenir la réputation… »

-------------------------------

 

Acquérir des connaissances, oui, mais ne pas le montrer. Les utiliser seulement pour mieux mettre en valeur les savants et les gens de lettre présents.

-------------------------------

 

~~Anne-Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, connue sous le nom de Madame de Staël. née et morte à Paris (22 avril 1766 - 14 juillet 1817).

------------------------------

 

~~Dès qu’elle ouvre son propre salon, madame de Staël entre dans la discussion, argumente et défend des thèses. Elle entre dans cette carrière de femme auteur qui suscite moqueries et satires. Elle n’est pas à sa place. Son père qui l’aimait se moque d’elle en la nommant « Mademoiselle de Saint-Ecritoire ». Elle n’en aura cure et se sent l’égale des hommes.

~~Elle ouvre un salon où elle reçoit les représentants d'une nouvelle génération professant les idées neuves qui sont proches des siennes, contemporains de la guerre d'indépendance en Amérique, qui y ont participé parfois d'ailleurs — La Fayette, Noailles, Clermont-Tonnerre, Condorcet, François de Pange et les trois hommes qu'elle aime le plus à cette époque : Louis de Narbonne, sa première grande passion, Mathieu de Montmorency, l'ami de toute sa vie, Talleyrand, le traître à l'amitié.

----------------------------

 

~~Elle est surtout connue pour avoir popularisé en France les œuvres romantiques des auteurs de langue germanique, jusqu'alors relativement méconnues dans ce pays.

Sa réputation littéraire s'affirme avec trois ouvrages :

• Lettres sur les ouvrages et le caractère de Jean-Jacques Rousseau (1788) ;

• De l'influence des passions sur le bonheur des individus et des nations (1796) ;

• De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales (1800)

 

~~Est-elle une féministe ? C’est surtout dans ses deux romans, Delphine et Corinne, qu’elle présente la condition des femmes dans son propre milieu social et la place subordonnée que leur assigne la société.

Dans son essai De la Littérature, elle constatait que la différence sexuelle jouait en faveur des hommes. Elle ne cessera de plaider l’apport spécifique des femmes à la civilisation.

--------------------------------

 

~~A Bonaparte, elle demanda:

« — Général, quelle est pour vous la première des femmes ?

— Celle qui fait le plus d'enfants, Madame » lui aurait-il répondu.

C'est une pionnière dans bien des domaines ; en littérature, elle popularise en France le mot de « romantisme », introduit par Pierre Le Tourneur. Dans ses romans elle présente les femmes comme les victimes des contraintes sociales les empêchant d'affirmer leur personnalité. Elle revendique le droit au bonheur pour toutes, et pour elle-même.

 

Cette revendication de droit au bonheur qui se confondait avec le droit d'aimer est reprise par George Sand. Madame de Staël est une femme moderne dans une Europe qu'elle parcourt en tous sens et décrit abondamment.

D’après : Michel Winock

– Madame de Staël-

Wikipédia.

-----------------------------

Benjamin Constant

Quand une femme aime, ses tourments naissent de l’attente de l’être aimé. Mais pour les hommes, ces souffrances ne durent pas longtemps. Simone de Beauvoir cite Benjamin Constant qui voulait mourir pour Juliette Récamier, mais qui fut guéri un an plus tard.

Benjamin Constant écrit ‘Adolphe’ en 1816, héros qui se révèle parfaitement froid sous le masque de la passion. Germaine de Staël semble avoir inspiré le personnage féminin d’Ellénore. « Elle était douce, elle devient impérieuse et violente. » Elle devient geôlière de son amant et va exercer sur lui une violente tyrannie.

Pour Simone de Beauvoir, il a peint les chaînes que noue autour de l’homme la trop généreuse passion d’une femme. L’engagement accepté ligote l’amant.

 

-----------------------------

p 157

Degas raconte une discussion entre Madame de Staël et Benjamin Constant.

Ils étaient sur le lac Léman, assis dans une barque, accompagnés de madame Récamier. Un des rameurs dit : « Ce nuage à l’horizon nous annonce un gros temps. »

« Dites, Benjamin, fit Madame de Staël, si nous faisions naufrage, qui de nous deux sauveriez-vous ? »

Et Benjamin Constant à madame de Staël : « Vous, vous savez nager. »

Ambroise Vollard

En écoutant Cézanne, Degas, Renoir

Edition Les Cahiers Rouges – Grasset

Première édition : 1938

---------------------------------

 

                         Madame de Staël sur le fronton de la mairie de Paris

Au musée du Vieil-Aix:

Ensemble de quatorze poupées en porcelaine de Saxe composant une scène historique : madame Tallien au clavecin.

Fin du XIXe siècle, début du XXe s.

Thérésa Cabarrus, souvent appelée madame Tallien du nom de deuxième époux, est une célèbre salonnière française et femme d’influence sous la Révolution française. Elle fait partie du courant de mode des « Merveilleuses » sous le Directoire, caractérisé par l’extravagance et dont les tenues élégantes de ses adeptes se référaient à l’Antiquité païenne. Les Merveilleuses et les Incroyables naissent en réaction de la tristesse qu’avait répandu la Terreur.

Tag à Montmartre

"Le romantisme c'est un truc de bonhomme"

------------------------------

Laurent Greilsamer

Le prince foudroyé

La vie de Nicolas de Staël

Editions Le livre de Poche

Fayard - 1998

Page 20:

L'auteur explique que "Eric Magnus Staël, jeune chevalier flambeur, inscrit même son nom en marge de l'histoire de la littérature française en épousant Germaine Necker, fille du banquier et ministre des Finances de Louis XVI. En poste à Paris, il ne songeait pourtant qu'à honorer ses dettes en contractant une alliance avec une riche héritière..."

 

Page 37:

"Le général Vladimir Ivanovitch tente de contenir la tempête. Par son autorité, il parvient à sauvegarder un semblant d'ordre."

--------------------------------

------------------------------

Vladimir Ivanovitch de Staël est le père de Nicolas de Staël. Au moment où la révolution russe éclate en 1917 à Petrograd, (nouveau nom donné à Saint-Pétersbourg par le tsar car la consonance était trop germanique pour les Russes), le général est commandant en chef de la forteresse Pierre-et-Paul. D'origine allemande, le haut état-major russe lui en a confié la responsabilité sans les honneurs. Quelques mois plus tard, il est mis à la retraite (à 63 ans), puis enfermé à résidence pendant deux ans.  La vie des siens étant menacée, la famille s'enfuit en Estonie, passe par Vilnius pour arriver en Pologne. Le général y meurt à l'âge de 68 ans, paralysé. Sa femme le rejoindra l'année suivante, en 1922, des suites d'un cancer généralisé.

-----------------------------

« Mais le vertige, j'aime bien cela, moi. J'y tiens parfois à tout prix, en grand. »
Nicolas de Staël
Lettre à Pierre Lecuire

---------------------------

Les salons parisiens dans les années 1950:

Laurent Greilsamer

Le prince foudroyé

La vie de Nicolas de Staël

Éditions Le livre de Poche

Fayard - 1998

 

Page 305 :

Les salons parisiens dans les années 1950

Suzanne Tézenas (1898-1991), est une femme fortunée par sa famille. Elle épouse Léon qui est polytechnicien. Elle ouvre son salon aux écrivains, principalement de la NRF, puis aux peintres de l’École de Paris et aux musiciens contemporains du Domaine musical. Elle a fréquenté la princesse de Polignac. « Elle s'est initiée à la musique en fréquentant le salon de la princesse de Polignac avant-guerre et en côtoyant Francis Poulenc, Henri Sauguet et Manuel de Falla. En 1949, John Cage donne chez elle son premier concert parisien. (…) Elle devient peu à peu le mécène de Pierre Boulez en prenant avec détermination le relais de Madeleine et Jean-Louis Barrault.» Elle rencontre Nicolas de Staël en 1951.

Florence Gould (1895-1983) ouvre son salon aux prétendants de l'Académie française. Elle est une femme de lettres américaine, qui épousa en 1923 le milliardaire Frank Jay Gould. Son père était un éditeur américain qui a fait fortune. Elle léguera son immense fortune à la fondation qui porte son nom et qui contribue au renforcement des liens culturels entre les USA et la France.

Louise de Vilmorin (1902-1969) accueille les cinéastes, les acteurs et les romanciers dans son salon. Elle était une femme de lettres françaises. Elle est le premier grand amour d'Antoine de Saint-Exupéry et devient sa fiancée. André Malraux partagera ses derniers jours.

-------------------------------------------------------

-----------------------------

Page 86 :

Autour de 1800, Savigny-sur-Orge –

Jean D’Ormesson cite les noms des femmes d’esprit qui se réunissent autour des deux amants, Chateaubriand et Pauline de Beaumont, poitrinaire romantique et fille du comte de Montmorin Saint-Hérem, massacré par la foule révolutionnaire car il avait signé le passeport du roi avant la fuite à Varennes :

 

Madame Hocquart, madame de Saussure, Madame de Vintimille, « en qui se perpétuaient les grands salons du XVIIe et du XVIIIe siècle ».

 

Jean D’Ormesson

De l’Académie française

Mon dernier rêve sera pour vous

Une biographie sentimentale de Chateaubriand

Editions Jean-Claude Lattès, 1982

---------------------------------

Paris, capitale des Lumières.

 

Capitale artistique, intellectuelle, économique, Paris est l’une des puissances européennes du XVIIIe siècle. Malgré l’installation de la cour à Versailles, un grand nombre d’aristocrates y résident ou y emménagent après la mort de Louis XIV. Les tendances de l’art de vivre à la française sont suivies de près dans les gazettes et les correspondances. L’attractivité internationale des salons érige Paris en modèle urbanistique pour les Lumières. Le développement économique est sans précédent pour la capitale.

Musée Cognacq-Jay

Paris

------------------------------------------------

Juliette Adam

Écrivaine, romancière, journaliste.

Juliette Lambert, épouse Adam, née le 4 octobre 1836 à Verberie et morte dans sa centième année, le 23 août 1936 à Callian, est une écrivaine, polémiste, salonnière féministe et républicaine française. Elle est la fille d'un médecin.

Après la mort de son premier mari en 1867, elle épouse l'avocat Edmond Adam, député de la gauche républicaine, fondateur du Crédit foncier,  préfet de police en 1870.

Issue de la bourgeoisie du XIXe siècle, Juliette Adam tiendra de longues années un salon qui  fût un foyer actif d'opposition à Napoléon III et devint un des cercles républicains. Son salon fut fréquenté par les littérateurs, les libéraux et les hommes d'état les plus influents dont Léon Gambetta.

Elle s’impose dans le Paris du lendemain de la défaite de 1871 qui voit la République   s’installer progressivement après  la chute du Second Empire.  

Dans les années 1870, elle diffuse les brochures de Julie Daubié. Dix ans plus tard elle intègre le Suffrage des femmes, mouvement dont Hubertine Auclert   est à l'origine. Mais « désenchantée par les médiocres effets du suffrage universel masculin », elle change d'avis et rallie l’antiparlementarisme tout en conservant sa position républicaine.

Elle évolua vers un féminisme modéré. Elle fut amie de Georges Sand. 

EN 1904, Juliette Adam achète les ruines de l'abbaye de Gif. Elle est surnommée « Grand-mère de la Patrie ».

Féministe et républicaine, elle publia de nombreux ouvrages de souvenirs sur le siège de Paris de 1870.

Autrice de :

 « Idées antiproudhoniennes sur l'amour ».

« Le Siège de Paris, journal d'une Parisienne »

« L'Heure vengeresse des crimes bismarckiens »

------------------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

La Reine Margot, une femme rebelle. Montaigne

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

~~La Reine Margot.

(extraits de : Les Reines de France au temps des Valois de Simone Bertière -

Editions Le livre de Poche)

Mi-mars 1585, Marguerite, épouse d’Henri IV, rejoint Agen. Ce qu’elle veut, après avoir été si longtemps un jouet entre les mains de sa mère (Catherine de Médicis), de ses frères (Henri III est l’actuel roi de France), de son mari, c’est d’être enfin maîtresse d’elle-même.

 

Elle est avide de liberté. Elle se voit déjà souveraine d’Agen, réunissant autour d’elle une cour sur le modèle de celle de Nérac. Elle va déchanter très vite.

Page 432.

 

~~Vers 1606, Marguerite rejoint Paris. Aucune des déterminations accolées au nom de reine ne lui convient : elle n’est reine ni régnante, ni mère, ni douairière. Son titre n’est pas lié à un territoire, à un époux, à un fils, mais attaché à sa personne. Elle est « la reine Marguerite » et occupe à la cour une place sans équivalent.

Page 451.

 

~~Elle enrichit sa bibliothèque et en confia le soin à la « fille d’élection » de Montaigne, Marie de Gournay. On ne s’étonnera donc pas que la Querelle des Femmes, longuement poursuivie pendant deux siècles, ait trouvé chez elle une caisse de résonance et qu’un féminisme de bon aloi y soit à l’ordre du jour. La cour de Marguerite n’offre-t-elle pas la preuve vivante que la femme, inférieure à l’homme pour la force physique, se montre à l’égal par la culture, l’intelligence, le goût ?

Page 455.

Château de Versailles

Michel de Montaigne

1638 – 1692

Philosophe

Par P.CH Bridan

Michel de Montaigne

1638 – 1692

Philosophe

Paris, lycée Montaigne

Montaigne

cour Napoléon

Paris

---------------------------------

« Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu. »

Montaigne

---------------

~~Elle avait été une femme rebelle à sa condition. En un temps où la sujétion conjugale était la destinée normale de toute princesse, elle avait rué dans les brancards et osé s’en plaindre. (…)

 

Mais elle crut, à tort, que son rang lui donnait accès au pouvoir sans contrepartie. Au jeu périlleux de l’amour et de la politique elle se fit piéger. Elle paya très cher son insubordination et sa liberté de mœurs

. Page 456.

~~Par son mariage avec Henri de Navarre (futur roi de France Henri IV), elle devint reine de Navarre et reine de France lors de l'accession au trône de son mari dont elle fut démariée en 1599.

Elle était la fille du roi Henri II et la sœur des rois François II, Charles IX et Henri III.

Son mariage qui devait célébrer la réconciliation des catholiques et des protestants fut terni par le massacre de la Saint-Barthélemy et la reprise des troubles religieux qui s'ensuivirent.

Dans le conflit qui opposa le roi Henri III aux Malcontents, elle prit parti pour François d'Alençon son frère cadet.

Sa participation aux complots de la cour lui valut l'aversion profonde du roi qui l'assigna longtemps à résidence à la cour.

En tant qu'épouse du roi de Navarre, elle joua également un rôle pacificateur dans les relations orageuses entre son mari et la monarchie.

Ballotée entre les deux cours, elle s'efforça de mener une vie conjugale heureuse mais la stérilité de son couple et les tensions politiques propres aux guerres de religion eurent raison de son mariage.

Malmenée par un frère ombrageux, rejetée par un mari léger et opportuniste, elle choisit en 1585 la voie de l'opposition.

Elle prit le parti de la Ligue et fut contrainte de vivre en Auvergne dans un exil qui dura vingt ans.

Femme de lettres reconnue, esprit éclairé, mécène extrêmement généreuse, elle joua un rôle considérable dans la vie culturelle de la cour, en particulier après son retour d'exil en 1605.

Elle fut un vecteur de la pensée néoplatonicienne qui prône notamment la suprématie de l'amour platonique sur l'amour physique.

Marguerite de France, reine de Navarre, dite la reine Margot (1553 – 1615)

D'après François Clouet (1515 – 1572)

Huile sur toile

Blois

Elle est la sœur d'Henri III et la première femme d'Henri IV (seconde épouse : Marie de Médicis)

-------------------------------

Le cénotaphe du philosophe Michel de Montaigne (1533-1592), restauré grâce à une campagne de financement participatif, sera à nouveau exposé au Musée d'Aquitaine à Bordeaux à partir du 20 mars.

Collège Jean Zay

Bondy

2018

« Quoi que tu fasses tu seras jugée….

Donc fais ce que tu veux. »

 

Tag 

Gennevilliers 

"Non à la monarchie"

11 19 

-------------------------------

Ecole française

XVIIe siècle

Portrait d’une jeune fille de la cour du roi de Navarre

MUMA

Le Havre

 


---------------------------------

Marguerite de Valois

Opéra Garnier

Paris

Julie Dorus-Gras dans le rôle de Marguerite de Valois dans l’opéra  « Les Huguenots » de Meyerbeer (1834).

 

Julie Dorus-Gras interprétant le rôle de Marguerite de Navarre dans Les Huguenots de Meyerbeer. L'agitation politique en Belgique la décide de retourner à Paris. Elle est engagée à l' Opéra de Paris où elle débute dans le rôle de la comtesse du Comte Ory de Rossini le 9 novembre 1830

------------

Les Huguenots by Giacomo Meyerbeer
Lisette Oropesa

2018

---------------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0