Vous allez kiffer Bérengère Krief.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Vous allez kiffer Bérengère Krief.

Elle « décoiffe » avec ses mimiques et pour commencer, elle se déshabille…Quel phénomène ! Cette fille a la langue bien pendue dans un corps de poupée…

Les garçons aimeront quoi dans son spectacle ? Quand elle mélange deux personnalités pour en créer une nouvelle (Quel est le point commun entre Joey Starr et Jean d'Ormesson ?) ? Et les filles ? Quand elle fait croire à son copain qu’elle est dans le métro et qu’elle arrive au rendez-vous ?

Vous allez kiffer Bérengère Krief.

Dans sa moulinette, tout y passe : les amis homosexuels et les clichés liés au genre, les copains jetables à la date de péremption, les émissions de télévision dont « l’amour est dans le pré » ou bien « Belle toute nue » pour ne pas dire « Grosse toute nue », les curés, la drague des jeunes hommes et la façon d’y répondre (« Tu crois que je vais monter dans la voiture quand vous êtes déjà quatre garçons dedans ? »), la psychanalyse avec le moi, le sur-moi et le ça (et les conflits que cela engendre), les « superman » dont fidèle-man et bar-man, et j’en oublie…

 Superman

"Réveillez-moi quand c'est fini".

"Wake me when it's all over!"

Trust Icon.

----------------

Mais le clou du spectacle, et il fallait oser le faire, c’est de rire sur l’histoire de Natascha Kampusch en jouant sur le film « d’action-inaction » qu’inspire son histoire ! Malheureusement, la pauvre n’a pas fait qu’attendre pendant toutes ces longues années de captivité…

Avec tout ça, les fou-rires sont garantis…C’est drôle, c’est dans l’air du temps : mi-cynique, mi-cruel !

Superman traverse tous les immeubles tout en lisant sa messagerie.

------------------

Superman en 1938 faisait des sauts de kangourou.

À ses débuts, en 1938, Superman ne volait pas, il se déplaçait uniquement en faisant des sauts de quelques centaines de mètres, comme un puissant kangourou, et ce, "grâce à la différence de gravité entre Krypton et la Terre".

Tu sais pas quoi.

---------------------

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article