"Avignon à vie", de Pascal Rambert. Avignon IN - Gérard Philipe

Publié le par bmasson-blogpolitique

Gérard Philipe

Gérard Philipe

 

 

-----------------------------------------------------

page 126 :

En 1940, Nicolas de Staël fréquente la librairie de Matarasso qui est vide. « Vingt volumes sur les rayonnages et cinq en vitrine composent alors tout son stock ! Le jeune Gérard Philipe, encore inconnu, s'adjuge le théâtre avec Regnard, Jacques Prévert*, Francis Carco et les rescapés du surréalisme se partagent le reste. »

 

Le prince foudroyé

La vie de Nicolas de Staël

Éditions Le livre de Poche

Fayard - 1998

---------------------------------

 

« Il doit bien exister au monde quelque chose, un lieu qui ne soit pas un rapport de force avec autrui ou soi-même. La tendresse, peut-être. »

 Gérard Philipe

-------------------------------------------------------------------------------

4 février 1900 : Naissance du malicieux et merveilleux Jacques Prévert. Écrivain, scénariste, parolier.

Gérard Philipe

Le Cid

Gérard Philipe 
Maria Casarès 
"Les Epiphanies" d'Henri Pichette - Théâtre des Noctambules.
1947  
Photo de Georges Henri.
BNF - Arts du spectacle.
Paris
 
----------------
Gérard Philipe 
Paris
 
-----

Avignon à vie…

Texte de Pascal Rambert, metteur en scène, lu par Denis Podalydès*, acteur, metteur en scène, sociétaire de la Comédie Française.

« Avignon je te vois. Avignon je t’aime.

Avignon amour ton festival m’enchaîne.

Mon corps est pris par toi et mon cœur t’appartient.

Glisse autour de mes mains tes adorables liens. »

*

 

Denis Podalydès

 

De la comédie française

 

Scènes de la vie d’acteur

 

Editions Seuil/Archimbaud – 2006

 

 

 

Nouvelle La suivante (Au Jury du premier tour du Conservatoire)

 

Page 97

 

C’est la nouvelle la plus amusante du livre. Il y décrit les acteurs et actrices qui se présentent au concours. Chacun a un texte imposé et un texte de son choix à présenter. Parfois, les concurrentes sont décrites comme des parturientes, prêtes à accoucher dans la douleur de tous les mots ou maux. « La jeune femme couve dans son flanc un monstre prêt à jaillir. (…) Le voilà : un magma de mots et d’humeurs. » 

Quelle est la part du physique dans la réussite professionnelle ? « Quelles sont les chances d’une laide ? Faire la soubrette ? Ne lui faut-il pas du génie pour surmonter l’obstacle de son ingratitude ? » Paroles bien cruelles…

La réplique est la personne qui accompagne le ou la candidat-e pour lui donner la réplique dans le duo présenté. Un jeune homme « fut en deux semaines, à peine, Scapin, Lélio, Louis Laine, Hamlet, Géronte, Monsieur de Sottenville et quelques personnages contemporains. » Quelle adaptation rapide ! 

D’autres chantent. « Parcours libre : Mon légionnaire. Pourquoi pas ? (…) Elle chante affreusement. Il y a quelque chose de masochiste dans l’attitude de certains candidats, dû peut-être à l’illusion suicidaire du tout ou rien. » (Cette candidate me fait penser à Marguerite  Dumont, cette femme fortunée et passionnée de musique et d'opéra.)

 

 

Jean-Louis Barrault

Jean-Louis Barrault

Pascal Rambert a écrit un texte sur le festival d’Avignon qui dure environ une heure de lecture.

La voix de Denis Podalydès est envoûtante…

Avignon palais des papes public s'installe 07 13 copie

 

 

 

Il nous parle du TGV Paris Gare de Lyon-Avignon, de la chaleur abrupte dès la descente du train, des HLM et des pavillons blancs qu’il n’aime pas, d’Avignon en hiver, de son amour pour sa compagne, du nombre de fenêtres de la façade du Palais des Papes, des autres façades de ce même Palais, de listes de spectacles qu’il a vus ou non, d’artistes qu’il a rencontrés ou non, bref de la vie du théâtre, et de sa vie….

Discussion parmi les spectateurs :

Pourquoi à ce prix-là (5€ la place) y a-t-il encore des places libres ? L’heure est peut-être l’explication : une heure trente du matin…

 

Avignon à vie Denis Podalydès 07 13 copie

 

PS: le chat qui traverse la scène n'était pas prévu, mais a bien fait rire le public et Denis Podalydès y compris... Il a pensé qu'il était la réincarnation de Jean Vilar ...et ironisé sur la terrible concurrence qu'il venait de vivre avec un animal!

----------------------------------------------------------

Je vous offre un détour par Avignon la nuit:

 

  Avignon by night bars vides 07 13 copie

 

 

Avignon by night parasols rangés 07 13 copie

 

Avignon by night place de l'horloge 07 13 copie

 

Avignon by night affiches 07 13 copie

 

Et après tout ça, bonne nuit!!

------------------------------------------------------

"Avignon à vie", de Pascal Rambert. Avignon IN - Gérard Philipe
Jean Vilar

Jean Vilar

Louis Jouvet

Louis Jouvet

"Le succès n'explique rien mais justifie tout." Louis Jouvet

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article