Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les prix Nobels féminins de cette année.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Louise Glück 

Prix Nobel de littérature.
Louise Glück et sa belle poésie.
 

Louise Glück, née en 1943 à New York, a publié 12 recueils ainsi que des essais sur la poésie. Elle est professeure d'anglais à l'université de Yale.

 

Emmanuelle Charpentier regrette que la France subventionne mal ses chercheur-euse-s.
Sa nomination au prix Nobel de chimie doit encourager les filles à s'engager dans les études scientifiques.

Le malaise français en trois tweets.

 

La ministre Frédérique Vidal qui félicite la chercheuse pour son travail quand la France interdit l'utilisation des technologies issues de Nobel...
-----------
Disputes sur les brevets

La découverte, quoique récente, était citée depuis plusieurs années comme nobélisable et figurait parmi les favoris cette année. Mais elle fait aussi l’objet de disputes de brevets, notamment avec le chercheur américain d’origine chinoise Feng Zhang, ce qui poussait certains à penser que la récompense attendrait.

Or, l’utilisation des ciseaux génétiques Crispr comporte le danger de mutations connexes involontaires potentiellement néfastes. Mais il n’était pas possible de les détecter avant la naissance, ce qui mettait en danger les patients. Ce n’est là qu’une petite fraction de toutes les failles de cet essai clinique.

 (...) Un biologiste russe envisage lui aussi, comme He Jiankui, d’utiliser Crispr pour immuniser des enfants contre le VIH avant leur naissance.

Chen Changxi et alii 

Splendeurs du lac de l'ouest et du mont Wu 

1573 - 1620  

BNF - Estampes et photographies.

Paris

------------

Programme alimentaire mondial.

Il garantit le droit fondamental universel à la sécurité alimentaire qui est un facteur de paix.
----------------

Tu Youyou (chinois : 屠呦呦 ; pinyin : Tú Yōuyōu), née le 30 décembre 1930 à Ningbo, est une chercheuse en pharmacie chinoise.

 

La prix Nobel décerné à Madame Tu Youyou,  membre depuis 1965 de l'Académie chinoise de médecine traditionnelle chinoise à Pékin,  pour l’application de l’artémisinine, issue de la médecine traditionnelle chinoise, pour traiter la malaria.

Youyou Tu et son équipe chinoise ont travaillé pendant environ 50 ans à la recherche d'une molécule plus efficace. La pharmacologue chinoise Tu Youyou avait commencé ses travaux dans le plus grand secret..

Ce que Mao Zedong cherchait à anéantir, c'était une maladie qui faisait des ravages dans les rangs de son armée : le paludisme.

-------------

Les femmes représentent à peine un quart des effectifs scientifiques, technologiques, informatiques, ingéniériques.
En France, le taux baisse.
Moins 11%!
En Europe, le taux augmente.
25%
Sans volonté politique, il n'y aura pas d'amélioration.
Il faut chiffrer.
40% des jeunes femmes dans les filières STIM d'ici 2025.
 
Devenir mère freine leur carrière: 67% des chercheuses scientifiques.

Discriminations subies: 55%

 

Harcèlement: 47%
Manque d'égalité salariale et de promotion féminine dans les entreprises: 44%
 
-------------

Les Nobel ont récompensé cette année 12 hommes et une seule femme "ayant œuvré pour le progrès de l'humanité". Si quatre femmes avaient été sacrées en 2020, la domination masculine reste encore fréquente car les travaux récompensés sont souvent vieux de plusieurs décennies.

AFP

10 21

------------

Graph 
Paris 
"Le dessin nomade poétise vos murs"
 
----------

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Michel Serrault …vous avez dit Serrault ? Jean Yanne - Prix Artémisia

Publié le par bmasson-blogpolitique

Michel Serrault

…vous avez dit Serrault ?

Edition Florent Massot – 2001

 

Né le 24 janvier 1928 à Brunoy et mort le 29 juillet 2007 à Honfleur. 

A la demande de la famille, le corps de Michel Serraultenterré au cimetière Sainte-Catherine de Honfleur depuis le 2 août 2007, a été exhumé et déplacé à Neuilly. Il repose désormais auprès de l'une de ses filles et son épouse Juanita, décédée le 16 novembre 2008.

.

C’est un joyeux luron et il transpose sa gaieté dans son livre. Il voulait devenir clown. Il apprend à jouer de la trompette.  Le destin en décidera autrement. Il sera comédien, cherchant à s’approcher de la vérité dans son jeu d’acteur.  On rit avec lui, avec ses sketchs créés avec Jean Poiret, son ami, son frère de toute une vie. On rit et il rit particulièrement dans la première partie de sa vie, jusqu’au décès tragique dans un accident de voiture de sa fille, en 1977. Après, la tristesse et la peine envahissent son âme. Le décès de Jean Poiret sera vécu comme une trahison. Le travail le sauvera. Il sera fidèle toute sa vie à sa femme Nita Saint-Peyron* (= Juanita), "une beauté divine aux yeux pleins de lumière". Elle dansait, elle jouait dans les cabarets. Michel Serrault l’avait rencontrée  au conservatoire Maubel à Paris, alors qu'il prenait des cours de comédie.  Ses films seront plus sérieux, ponctués d’expériences plus ou moins égales. Son approche du théâtre entre en conflit avec celle de Planchon. Il adorera travailler avec Jean-Pierre Mocky et Claude Chabrol. Fanfaron, il se targue d’être imprévisible et mais se le reproche car cela lui causera quelques ennuis dans sa carrière. C’est pourtant cet aspect de sa personnalité qui lui a permis de se distinguer des autres.

 

*

Michel Serrault fait la connaissance de Juanita Saint-Peyron, surnommée Nita. C'est le coup de foudre et les deux tourtereaux s'épousent le 27 janvier 1958. L'acteur a alors 30 ans lors de la cérémonie, durant laquelle ils choisissent les cinéastes Jean Poiret et Françoise Dorin comme témoins de leur mariage.

 

Page 71 : Raimu :

Il a joué avec Raimu au théâtre, dans le Malade Imaginaire. « Il portait en lui une naïveté enfantine et un puissant orgueil qui l’ont souvent rendu sublime, mais qui, à mon sens, l’ont souvent empêché d’atteindre le génie de Harry Baur ». Il  a adoré Harry Baur car il  a « tout inventé tout en gardant sa personnalité ».

 

Page 76 : Calder.

Dans la loge des Fratellini est suspendu au plafond « le trombone à piston et le tuba voisinant avec le fameux chien en tube métallique !  Cet objet avait spécialement été réalisé par Calder, le sculpteur américain, pour les entrées en piste d’Albert ».

 

Page 103 – Ode à la Malibran :

En 1950, Nita et lui sont engagés par Robert Dhéry dans le spectacle Dugudu qui présente une série de sketches. Il se souvient que le spectacle « comportait L’Ode à la Malibran que disait Robert Destain. Un gag toutes les quinze secondes. ».

 

Page 158 : on ne tripatouille pas Maupassant :

Fin des années 1950. Avec l’acteur et chansonnier Noël-Noël, ils créent un spectacle de sketchs dans lequel ils jouent La Terreur des Dames. « C’était une adaptation d’une nouvelle de Maupassant Ce cochon de Morin. Ce ne fut pas un succès, le public n’ayant pas apprécié qu’on tripatouille chez Maupassant ».

 

Page 172 : le métier où on ne dit jamais non :

En 1957, Raoul Arnaud, ombrageux et jaloux, est le directeur du cabaret parisien Aux Dix Heures. Pour éviter un conflit avec lui au moment de la signature du contrat, Jean Poiret qui avait pris un autre engagement pour une tournée de trois semaines, ment et se tait. « En vérité, dans un métier où on ne dit jamais non, Jean était plus à l’aise que quiconque, car il détestait dire non ».

 

Page 276 – Jean Yanne :

Tout est question de vibrations et vous savez tout de suite si ça va coller avec lui ou pas. Pas besoin de discours. « Jean est un homme de résonance. Et quand il dirige un film, c’est la même chose qui se produit. Attentionné, exigent, peu bavard. » Ils ont été « sur la même longueur d’onde ». Ils ont partagé la clownerie, l’amitié et le destin d’êtres exceptionnels.

Jean Yanne 

L'autofinancement de l'état

---------------

 

« La connerie, c'est comme le judo, il faut utiliser la force de l'adversaire. »

Jean Yanne

---------------

Pages 340-341  - Audiard et la langue française :

Jalousé, il est calomnié par ses détracteurs. Michel Serrault s’insurge contre un journaliste qui veut le descendre en flèche.

« Audiard a fait comme tous les grands créateurs : il s’est servi de la réalité et l’a transfigurée pour en faire une vérité. »

« Audiard possédait le langage d’un poète populaire. »

« Il possédait le balancement des phrases ».

« Il confrontait ces mots de tous les jours à des termes inattendus, pour créer ses explosions verbales qui font le bonheur des oreilles ».

« La cadence, la concision, le « ramassé » d’une phrase d’Audiard (…) évoquent bien plus que le non-style du tout-venant ».

 

Page 391 – Première réalisatrice femme :

Il conserve un bon souvenir du tournage du film réalisé par une femme. Il s’agit d’ Artemisia réalisé par Agnès Merlet**. Il jouait le père d’Artemisia Gentileschi* que l’on considère comme la première peintre de l’histoire. (Il oublie que ce sont les femmes et les adolescent-e-s qui ont peint les fresques préhistoriques, NDLR)

 

*

Artemisia Lomi Gentileschi, née le 8 juillet 1593 à Rome et morte à Naples vers 1656, est une artiste peintre italienne de l'école caravagesque.

Le père d'Artemisia, Orazio Gentileschi, lui-même peintre célèbre, avait été très influencé par Caravage et avait peint sa propre version de la scène de Judith et Holopherne.

Les peintures d'Artemisia Gentileschi étaient audacieuses, vibrantes et parfois violentes. 

Procès pour viol d'Artemisia Gentileschi, fille du peintre Horatio Gentileschi. L'accusé est disciple du père.

Les Lettres d'Artemisia Gentileschi ont été éditées à Paris (1984, éd. Des Femmes). Une exposition lui a été consacrée (Florence, Casa Buonarroti) en 1991.

Record battu pour un tableau majeur d'Artemisia Gentileschi, adjugé 4,8 millions d'euros.

Artemisia Gentileschi s'attaque aux scènes historiques

L'Humanité

03 22

--------------

**

Agnès Merlet est une réalisatrice française née le 4 janvier 1959.

En 1997, Agnès Merlet adapte au format long son tout premier court-métrage : Artemisia**, avec Michel Serrault en vedette, s'intéresse au destin d'Artemisia.

Agnès Merlet avoue sa passion pour Pasolini. 

LE FILS DU REQUIN

1993

UN FILM DE Agnès Merlet

AVEC Ludovic Vandendaele, Erick Da Silva, Sandrine Blancke

Dans une petite ville du Nord, deux gamins abandonnés par leur mère et rejetés par leur père, cèdent à la violence, semant la terreur sur leur passage. Cherchant une place dans ce monde hostile, ils trouveront refuge dans le rêve. Prix de la Critique Internationale, Venise, 1993.

 

 

Dorothy - Interview Agnès Merlet:

Page 96 – Michel Serrault et Jean Poiret :

Elle surprend Michel Serrault qui descend d’une voiture. Elle ose lui glisser sous l’essuie-glace un petit mot dans lequel elle lui avoue toute l’admiration qu’elle lui porte. Elle pense qu’il n’a jamais lu ce mot. Qui sait ?

Jean Poiret viendra la voir dans sa loge à l’Olympia et lui dira « Vous avez du génie, on va faire des choses ensemble ». Malheureusement, il est mort trois ans plus tard, sans concrétiser son projet.

Page 219 – Jean Poiret :

Quand elle était adolescente à Saint-Etienne, « coincée entre le magasin de chaussures et le cours Sévigné, il a illuminé sa vie ».

Pages 357 :358 – Michel Serrault :

Elle écrit Au Secours ! qui raconte l’histoire de « Blanche-Neige », revue et corrigée par Pierre Palmade. Elle enchaîne non-stop ce spectacle, sans pause ni sortie de scène. Sa maman est morte un an auparavant. Elle pense à Michel Serrault qui a « continué à jouer tous les soirs dans la Cage aux folles alors qu’il vient de perdre sa fille ». Elle est bouleversée par « cette gaieté qui recouvre la vie privée parce qu’il faut y aller ».

 

Muriel Robin

Fragile

Souvenirs

Editions XO, 2018

 

------------

**

Le prix Artémisia de la BD des femmes à l'Italienne Arianna Melone pour "Gianna".

Fondée en 2007, l'association Artémisia distingue en France tous les 9 janvier, jour anniversaire de la naissance de la philosophe et écrivaine Simone de Beauvoir, un album scénarisé et/ou dessiné par une ou plusieurs femmes.

L'Italienne Arianna Melone a été couronnée dimanche 9 janvier du Grand Prix Artémisia de la bande dessinée des femmes pour Gianna, une chronique des années 70, a indiqué le jury lundi 10 janvier.

Crayon couleur et aquarelle.

 

Publié dans Théâtre

Partager cet article
Repost0

Hommage à Lucien Sève - PCF

Publié le par bmasson-blogpolitique

Jean Sève, son fils :

Lucien Sève a attrapé le COVID 19 au moment où il ne prêtait pas attention au contexte pandémique. Il n’aura aucune chance de s’en sortir. L’hôpital obéissant aux consignes de l’ARS considérait qu’un vieillard de 93 ans était insoignable. Il entre à l’hôpital le 17 mars 2020. Il est condamné. Rien n’aurait pu le sauver malgré son envie de vivre. Il est mort seul à l’hôpital. Il était interdit à la famille d’être présente. Des dizaines de milliers d’autres personnes ont disparu dans les mêmes circonstances. Aucun proche n’a assisté à son incinération. C’est une mort bien cruelle. Faut-il voir là un symbole ?

 

NDLR : j’ai connu dix ans auparavant la même froideur et la même cruauté de certains médecins et personnels de l’hôpital. Ca ne change guère avec les années et les épidémies. Hélas !

L’héritage et les hommages pour Lucien Sève

Il a été mis de côté par le PCF. Je lui prédisais que le temps de la reconnaissance viendrait. Le colloque qui eut lieu à la Sorbonne sur son œuvre  fut le seul jamais organisé. Il n’aura pas pu écouter sur France Culture les émissions auxquelles il a participé sur Marx.

Le tribut à payer pour son engagement communiste

Menacé un temps de révocation, ce qui aurait été une catastrophe, barré à l’université, donc professeur de philosophie en lycée une grande partie de sa vie, ce qui na pas été un mal probablement, il n’avait pas les titres pour prétendre ni à une certaine notoriété ni à une reconnaissance universitaire.

--------

Jean Sève, son fils

Ses engagements.

Il a déployé son énergie, au-delà de sa famille, à la « pensée Marx », aussi bien en théorie qu’en pratique. Irréprochable dans sa profession, directeur inoubliable des « Editions sociales », membre actif et regretté du comite de consultation national d’éthique, il aura réussi  à emmener avec lui des personnes bien éloignées de ses idées politiques.

Richard Lagache

Editeur

Les souvenirs des premières rencontres.

 

Il se souvient de ses premiers contacts avec Lucien Sève et de son premier livre acheté à un congrès du PCF, souvenir qu’il associe à un lieu aquatique. Les congrès du PCF étaient situés dans des lieux de sport. « J’ai participé en 1975 à l’élaboration du livre « Histoire du réformisme ». Lucien était mon éditeur. Avec mes camarades de l’Institut Maurice Thorez, je fus chargé des ES (= Editions Sociales). C’est là que j’ai  vraiment connu Lucien. En 1976, à la suite d’un désaccord avec Jean Burles, directeur de l’Institut Maurice Thorez, avec qui je suis resté ami trente ou quarante ans après, Lucien m’a demandé si je voulais être co-directeur littéraire des « Editions Sociales ». Avec la revue « Cahier d’histoire » à l’Institut Maurice Thorez, j’avais connu les imprimeurs, le texte, le plomb. Travailler dans cette maison d’édition, avec Lucien Sève, avec des auteurs que je connaissais pas mal car j’avais été secrétaire du comité de parti de l’Université de Vincennes. Je n’ai pas hésité.

Richard Lagache

Editeur

 

Françoise, la femme de Lucien Sève.

 

Lucien quitte les « Editions Sociales » en 1982. A cause du coup d’arrêt au nouveau cours éditorial qu’il avait initié ? A cause du freinage brutal sur le marxisme au pluriel ? A cause du gel des traductions de Marx ? A cause de la censure de la traduction du Capital par Jean-Pierre Lefebvre ? A cause de l’effacement de l’élan du XXIIe congrès ?

Il fut aussi éclairé par Françoise, l’autre part de ce couple indissoluble. L’une et l’autre épousaient les générosités, les indignations, les batailles, les amitiés. Je me souviens de colères de Françoise quand elle alertait Lucien, « aveugle de ne pas sentir les ennemis dans les taillis ». Il les avait vus.

---------------

Jean-Yves Rochex

Professeur des Sciences de l’Education

Paris 8

 

La 6e thèse de Karl Marx sur Feuerbach.

(Feuerbach résout l'essence religieuse en l'essence humaine. Mais l'essence de l'homme n'est pas une abstraction inhérente à l'individu isolé.)

Selon la traduction que Lucien Sève a proposée :

« L’essence humaine n’est pas une abstraction inhérente à l’individu pris à part dans sa réalité, mais c’est l’ensemble des rapports sociaux. »

C’est extrêmement fort.

Jean-Yves Rochex

Professeur des Sciences de l’Education

Paris 8

 

D’une part, s’émancipant de manière exponentielle des limites de l’organisme et du psychisme individuels, le patrimoine humain peut connaître un développement sans commune mesure et d’autre part, en retour, - ce patrimoine dépassant ce qu’un individu pourrait en assimiler dans les limites de son existence-, la construction, la formation, la biographie de chaque sujet est nécessairement singulière, partielle et partiale.

Jean-Yves Rochex

Professeur des Sciences de l’Education

Paris 8

 

Le moteur du développement humain n’est pas à l’intérieur de l’individu. C’est un rappel à la 6e thèse de Feuerbach. Il se situe dans le rapport, dans le conflit, dans la contradiction entre le sujet et son milieu. Le sujet, le psychisme, l’individu, l’individualité, la personnalité ne sont pas une entité préalable mais sont internes à des rapports  au patrimoine (et au matrimoine aussi, NDLR !). Il se développe comme produit du développement du ?.

On a là une critique radicale qui permet de penser contre toutes les idéologies individualistes qui nous invitent à entériner une supposé nature des individus plutôt que d’œuvrer à une transformation et au développement de la civilisation.

--------------

Jean-Yves Rochex

Professeur des Sciences de l’Education

Paris 8

 

Tout un tas de vocable fleurit. Ce ne sont plus les dons, encore que, mais ce sont les intérêts, les aptitudes, les capacités, la diversité, les natures, etc. Toutes ces séries d’indication servent à oublier que le sujet ne se développe que dans son rapport avec ce dont il dépend ( ?). C’est important pour l’exigence politique à l’égard de toutes les institutions contribuant potentiellement au développement des individus. Malheureusement, nous contribuons trop souvent à la régression des individus.

 

 

Hommage à Lucien Sève

PCF

10 20

---------------

Christine Passerieux

Les Carnets Rouges

 

Elle a été enseignante en école maternelle puis conseillère pédagogique, militante au GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle).

 

L’idéologie des « dons ».

Masquer et justifier les inégalités de classe.

En 1964, et encore aujourd’hui, cette dimension de l’œuvre de Lucien Sève n’est pas prise en compte à la hauteur de ce qu’elle implique comme rupture radicale avec la pensée dominante et avec l’organisation hiérarchisée de la société. . C’est au nom de ces  « dons » que l’école française est parmi les plus ségrégatives. Le métier est partout empêché lorsque les salarié-e-s sont assigné-e-s à des positions de subordination qui les prive de toutes les capacités d’action.  

 

Christine Passerieux

Les Carnets Rouges

 

Elle a été enseignante en école maternelle puis conseillère pédagogique, militante au GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle).

 

En éducation, Lucien Sève dénonce « le pseudo constat de prétendu manque qui devient, dit-il, explication puis condamnation. Ses recherches sont d’une grande pertinence et d’une réalité concrète, selon le monde du travail et de la recherche. Millet et Croizet ont écrit « L’école des incapables *. La maternelle : un apprentissage de la domination ». Ils dénoncent l’apprentissage rigoureux de la vie en collectivité dès lors que la difficulté inhérente à tout apprentissage est imputé aux individus eux-mêmes et non à un système scolaire qui est fondé sur l’idée que les apprentissages relèveraient d’une démarche individuelle et spontanée.

https://www.cairn.info/revue-francaise-de-pedagogie-2017-3-page-139.htm#

-----------

 

Christine Passerieux

Les Carnets Rouges

 

Elle a été enseignante en école maternelle puis conseillère pédagogique, militante au GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle).

 

La capacité n’est pas une donnée de nature. C’est une conquête. L’assignation à résidence est intériorisée. Lucien Sève disait : « La pensée logique n’est pas née du cerveau mais du dialogue. »

C’est ce qu’a montré la formidable bagarre Scop Thé France (1336). Ils ont fait la démonstration que c’est leur rapport au monde, à la société qui leur a permis de vaincre cette énorme machine.

 

Christine Passerieux

Les Carnets Rouges

 

Elle a été enseignante en école maternelle puis conseillère pédagogique, militante au GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle).

 

Je cite Lucien Sève :

« Si l’intelligence ne peut absolument pas être donnée, c’est qu’elle est le produit de l’activité sociale. Elle est constituée par l’ensemble des rapports sociaux comme le dit Marx dans sa thèse sur Feuerbach. Elle est en elle-même une activité sociale. »

Lucien Sève ajoute :

«  L’idéologie dominante produit un gigantesque massacre de l’intelligence. De quelque façon qu’on retourne la question, on sera bien obligé de convenir que l’intelligence est une certaine manière ‘de faire quelque chose’, d’effectuer certaines tâches, de résoudre certains problèmes. En d’autres termes, qu’on y songe, cela n’a absolument aucun sens de concevoir l’intelligence comme une ‘faculté’ en soi, qui existerait quelque part dans l’individu en quantité et en qualité déterminées, indépendamment des actes dans lesquels elle se manifeste.  »

 

Claude Gindin

La pensée

 

Lucien Sève :

« Chaque individu ou groupe social a besoin d’un système de repères pour se retrouver dans un monde en pleine évolution. Ce qui suppose des repères à la fois fiables et mobiles, des repères qui épousent le mouvement des connaissances. Il ne s’agit pas de tout savoir, mais d’épouser les grands mouvements, être capable avec ces repères de porter un regard critique sur l’évolution du repère lui-même. »

 

Hommage à Lucien Sève

PCF

10 20

-----

La diffusion de la Culture  est à nouveau  remise en cause :

A Harfleur :

Suite aux décisions préfectorales du samedi 17 octobre ne nous permettant pas d'accueillir du public debout dans la Galerie des Fondeurs, c'est avec regret que la Ville d'Harfleur se voit contrainte de reporter son exposition "Vu de ma fenêtre..." à une date indéterminée. Pensée comme une célébration de notre résilience face à l'épidémie, il devenait de plus en plus évident au fil des jours que cette exposition ne pourrait pas obtenir l'impact escompté alors que nous subissons les effets de la "seconde vague" du virus. Les nouvelles dates de l'événement vous seront communiquées ultérieurement.

 

A Gonfreville-l’Orcher :

En raison des annonces gouvernementales instaurant un couvre-feu à partir de ce soir minuit, les séances de cinéma des samedi 24 et dimanche 25 Octobre à 20h30, sont annulées.

Nous vous tiendrons informés rapidement des autres décisions mises en place pour notre programmation culturelle.

10 20

----------------

On ne naît pas con ou conne, on le devient.

Mais l'inverse peut aussi se produire!
 
"L'important n'est pas qu'on soit con-ne mais pourquoi on l'est devenu-e et comment on peut cesser de l'être".
Albert Dupontel
----------
Lucien Sève 
"Le capitalisme nous emmène à la mort. Il faut prendre en main la direction du cockpit."
 
-------------------------------

Lire aussi:

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Emmeline et Christabel Pankhurst - Deux suffragettes bien remuantes! Hubertine Auclert

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

Cette statue d'Emmeline Pankhurst a été érigée comme un femmage à sa courageuse direction du Mouvement pour l'émancipation des femmes.

 

Londres

-------------

 

Statue d'Emmeline Pankhurst dans les jardins de la tour Victoria à l'ombre du bord ouest du palais de Westminster.

 

Emmeline Pankhurst, née Emiline Goulden à Manchester le 15 juillet 1858 et morte le 14 juin 1928, est une femme politique britannique féministe. Elle est particulièrement connue pour avoir organisé le mouvement des suffragettes britanniques et aidé les femmes à obtenir le droit de vote en Grande-Bretagne. 

Son père, fervent anti-esclavagiste, et sa mère, féministe passionnée, l'emmenaient déjà dès son plus jeune âge à des réunions pour le suffrage féminin.

Dans l'Empire britannique de la seconde moitié du XIXème siècle, reconnue comme une des figures de proue du mouvement des suffragettes, Emmeline Pankhurst fut à l’origine de tactiques controversées visant à obtenir le droit de vote pour les femmes. Elle a souffert en prison pour ses idéaux sans toutefois cesser de se battre pour eux.

 

Elle est arrêtée pendant une manifestation en 1911, libérée sous caution en 1912, arrêtée en 1914. Elle est arrêtée alors qu'elle tentait de présenter une pétition au palais de Buckingham.

 

Elle joua un rôle certain dans l’ouverture des compétitions olympiques aux femmes. En effet, en juin 1910, durant sa session de Luxembourg, le C.I.O. vota l’admission des femmes aux Jeux et les autorisa à participer à deux épreuves de natation et à une compétition de plongeon à Stockholm en 1912. Néanmoins, cette décision ne résulta nullement d’un instant de progressisme spontané : Emmeline Pankhurst menaçait en effet de causer quelques désordres dont elle était coutumière durant les compétitions olympiques de 1912.

------------

 

 

Christabel Harriette Pankhurst est une suffragette anglaise dans les années 1900 cofondatrice de la Women's Social and Political Union.

 

22 septembre 1880, Old Trafford, Stretford, Royaume-Uni

13 février 1958.

Elle est la fille d’ Emmeline Pankhurst.

 

“Justified or not, some of the suffragettes' actions were still criminal. And many would consider a conviction

a badge of honour.

Justifiées ou non, certaines des actions des suffragettes étaient toujours criminelles. Et beaucoup 
considéreraient une condamnation comme un insigne d'honneur. »
“A First Class Honours Graduate in Law, the determined and charismatic Christabel, a captivating orator, 
revitalised the women’s suffrage campaign by rousing thousands of women to become suffragettes, as WSPU 
members were called, and to demand rather than ask politely for their democratic citizenship rights. A supreme 
tactician, her advocacy of ‘militant’, unladylike tactics shocked many people, and the political establishment.
Diplômée en droit de première classe, la déterminée et charismatique Christabel, une oratrice captivante, 
a revitalisé la campagne pour le suffrage des femmes en incitant des milliers de femmes à devenir 
suffragettes, comme les membres de l'UPMS étaient appelés, et à exiger plutôt que de demander poliment 
leurs droits de citoyenneté démocratique. . Tacticienne suprême, son plaidoyer en faveur de tactiques
 «militantes» et peu féminines a choqué de nombreuses personnes et l’establishment politique. »

 

 

“In 1940 she moved to the USA with her adopted daughter, and had a successful career there as a

Second Adventist preacher and writer.

En 1940, elle a déménagé aux États-Unis avec sa fille adoptive et y a eu une carrière réussie en tant que 
deuxième prédicateur et écrivain adventiste. »
-----------

 

Meryl Streep dans la peau d’Emmeline Pankhurst dans le film “Les suffragettes”.
L’actrice de renom Meryl Streep a le grand honneur d’interpréter Emmeline Pankhurst cette femme politique britannique connue pour avoir instauré le mouvement des suffragettes.
Un film de Sarah Gavron, avec : Carey Mulligan, Brendan Gleeson, Helena Bonham-Carter, Anne Marie Duff, Ben Whishaw et Meryl Streep

----------

Caroline de Haas a mis en ligne des images de la bande dessinée "les Suffragettes".

Ce livre raconte l'auto défense des féministes contre les forces de l'ordre.
La police est opposée à l'émancipation des femmes.
 
Clément Xavier.
Lisa lugrin.
Albertine Ralenti.
Delcourt BD.
SYNOPSIS

Edith Garrud est considérée comme la première formatrice d'autodéfense féministe. Face à la violence subie par les manifestantes, elle va former au jujitsu les gardes du corps d'E. Pankhurst, surnommées « Les Amazones ». À coup de clés de bras et de crocsen- jambes, les suffragettes bousculent les mentalités, bottent les fesses des réactionnaires et démontrent la force du « sexe faible »

---------------

Les Suffragettes.

Elles ne rigolaient pas.

Elles ont eu raison de lancer des cailloux dans les vitres!

 

---------------

Votes et violences.

Les Suffragettes.

“I've smashed windows.”

J'ai brisé des fenêtres

 

« I've smacked an inspector's face. »

J'ai frappé le visage d'un inspecteur

 

« I've knocked his cap off. »


J'ai fait tomber sa casquette

« I've used the whip. »

J'ai utilisé le fouet

 

“I've tried to full a policeman off his horse.”

J'ai essayé de faire tomber un policier 
de son cheval

“And yet, they won't give me the vote.”

Et pourtant, ils ne me donneront pas le 
droit de vote.

--------------

 

"La femme étant l'égale de l'homme, ne lui doit pas obéissance."

Hubertine Auclert.

--------------

Journal d'une suffragiste
Hubertine Auclert
Parution en Février 2021
Chez Gallimard

--------------

Pour elle, la bataille pour le droit de vote, une fois gagnée, ouvrira la porte à tous les droits. C'est la bataille la plus importante à mener. Elle est en désaccord avec Léon Richer et Maria Deraisme. Elle est isolée au début du XXe siècle.

----------

Suffragette ou suffragiste?
Las Anglais utilisent les deux mots qui ont un sens très différent.
Les suffragistes sont modérées. 
Les suffragettes utilisent des méthodes plus radicales.

------------------

En cherchant sur mon blog, voici ce que j'ai retrouvé en 2018:

 

Une statue de la suffragette Emmeline Pankhurst dévoilée vendredi à Manchester, cent ans après que les femmes britanniques ont pu voter pour la première fois.

Stage d'apprentissage  d'autodéfense des suffragettes.

Edith Garrud ouvre en 1908 dans l'East End londonien un dojo réservé aux 
suffragettes.
Le jujitsuffragette naissait.
Autodéfense féminine.
Source Mathilde Larrère.

-------------

`` Suffrajitsu '': comment les suffragettes ont riposté en utilisant les arts martiaux.
 
 
Le film Suffragette, qui doit sortir, décrit la lutte des femmes britanniques pour remporter le vote. Elles ont été exposées à la violence et à l'intimidation alors que leur campagne devenait plus militante. Elles ont donc appris elles-mêmes l'art martial du jiu-jitsu.

Edith Garrud était une toute petite femme. Mesurant 150 cm (4 pieds 11 pouces) de hauteur, elle ne semblait pas à la hauteur des agents de la police métropolitaine - elle devait mesurer au moins 178 cm (5 pieds 10 pouces) à l'époque. Mais elle avait une arme secrète.

À l'approche de la Première Guerre mondiale, Garrud est devenu instructeur de jiu-jitsu à l'Union sociale et politique des femmes (WSPU), mieux connue sous le nom de suffragettes, prenant part à une campagne de plus en plus violente pour le vote des femmes.

Des femmes ont été arrêtées et, lorsqu'elles ont entamé une grève de la faim, elles ont été gavées de force à l'aide de tubes en caoutchouc. Pendant les marches, beaucoup se sont plaintes d'avoir été malmenées et jetées au sol. Les choses ont pris une tournure plus sombre après le "Black Friday" du 18 novembre 1910.

(…) La première connexion entre les suffragettes et le jiu-jitsu a été établie lors d'une réunion de la WSPU. Garrud et son mari William, qui dirigeaient ensemble une école d'arts martiaux sur le Golden Square de Londres, avaient été invités pour y assister. Mais William était malade, alors elle y est allée seule.

 
(…) Les Pankhurst acceptèrent et encouragèrent toutes les suffragettes à apprendre l'art martial. "La police connaît le jiu-jitsu. Je vous conseille d'apprendre le jiu-jitsu. Les femmes devraient le pratiquer aussi bien que les hommes", a déclaré Sylvia Pankhurst, fille d'Emmeline, dans un discours de 1913.

(…) Madame Pankhurst  avait besoin de protecteurs, alors Garrud a formé un groupe appelé The Bodyguard. Il comprenait jusqu'à 30 femmes qui entreprenaient des «tâches dangereuses», explique Godfrey. "Parfois, tout ce qu'elless recevaient était un appel téléphonique et des instructions pour suivre une voiture en particulier."

Les gardes du corps, surnommées "Amazones" par la presse, se sont armées de gourdins cachés dans leurs robes.

 

Les féministes en 1910.

La forêt de pancartes.

Elles réclament le droit de vote.

---------------

Le 14 juillet 1881, Hubertine Auclert organise l’enterrement des droits des femmes une contre-manifestation à l'assaut de la « Bastille des femmes », le code civil, avec une quarantaine de militantes de noir vêtues , sous une bannière voilée de crêpe.

--------------

 

La suffragette Dora Marsden, fondatrice du journal féministe ‘The Freewoman’ (= la femme libre), mourut en 1960.

 

Dora Marsden, née le 5 mars 1882 et morte le 13 décembre 1960, est une anarcha-féministe, individualiste libertaire, suffragette, rédacteur en chef de journaux littéraires et philosophe du langage.

Les suffragettes brisent les glaces 

Le 01 03 1912.

"Les suffragettes deviennent violentes.

Une vitrine fracassée si gaiement."

--------------

 

Daisy Dugdale menant le cortège pour accueillir Emmeline et Christabel Pankhurst, Londres, le 19 décembre 1908.

Portant l’uniforme suffragette aux couleurs du violet, du vert et du blanc, Daisy Dugdale dirige une fanfare. Ces groupes, et le chant des chansons de marche étaient une caractéristique régulière des démonstrations de suffragette. Emmeline et sa fille Christabel avaient été libérées tôt de la prison de Holloway, et leur voiture a été tirée dans les rues par des suffragettes en uniforme, célébrant leur libération. Beaucoup sont allé.e.s en prison à plusieurs reprises pour obtenir le vote pour les femmes.

 

(Photo par Museum of London/Heritage Images/Getty Images)

-----------

Self défense.

Auto-défense.

En 1906 

------------

 

 

In 1916, Florence Norman, a suffragette in London, used a motorised scooter known as a Autoped.

 

En 1916, Florence Norman, une suffragette à Londres, a utilisé un scooter motorisé connu 
sous le nom d'Autoped.

----------------

 

Les suffragettes réclament le droit de vote et travaillent en usine d'obus pendant la première guerre 
mondiale.
--------------------

Buckingham Palace.

-------------

Lire aussi:

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Paris- Spectacles dans la rue

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Il tague à Paris

Canal Saint-Martin

Il est très occupé et concentré. Il ne s’intéresse pas à ce qui se passe autour de lui. Il prend son temps. Il reprend les traits avec sa bombe de rose et les peaufine. C’est en plein jour et il n’a pas peur. Le mur lui appartient.

 

Musique sur :

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

 

Il fait la manche aux feux rouges

Paris

Son numéro est réglé comme du papier à musique. Il doit durer le temps que dure un  feu rouge. Dès que le feu passe au vert, il remonte les voitures pour glaner de l’argent. Au cirque, c’est un numéro de prestidigitation et d’illusion avec des cerceaux enchâssés les uns dans les autres et que l’on peut dissocier tout en formant des images poétiques. J’ai eu de la chance de le voir récompensé. Il était là depuis deux ou trois jours jusqu’à tard le soir, après la fin du service à 19h30 du garçon de bar. Le barman m’a dit qu’à 90%, il ne touchait rien. Je pense que cela se fait rapidement.

 

Musique sur :

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

Le modèle soliloque tout en posant

Ménilmontant – Paris

Il est installé sur la statue, comme un prince hindou sur son éléphant.

Il m’a vue arriver et m’a classée dans les « vieilles ». Vlan ! Prends ça dans la tête ! « Il n’y a pas d’âge pour comprendre. Je connais des « jeunes-vieux » et des « vieux-jeunes » »

En fait, il s’empare de ce qui se passe autour de lui pour penser tout haut. Il a un public et il adore ça. J’ai cru que c’était un acteur « déchu ».

Son lapin est posé avec lui sur la statue. Il ne se déplace pas, et reste aux pieds de son maître. Tout autour, beaucoup de jeunes filles sont assises par terre, une feuille sur les genoux, tentant de reproduire la statue avec ce « dieu » temporaire. Il est vêtu d’une jupe, d’un haut en pierres posé sur son torse nu et sa chevelure est surmontée d’un chapeau à plumes. Une énorme bague trône sur son doigt.

Il remue autour de sa tête un bâton orné de papiers de couleurs.

« Il fait beau ! Nous sommes les enfants du soleil !       Amandra ! ( ?) C’est l’année du rat et de la révélation. Le rat ressemble à un gros lapin. »

Les policiers passent, imperturbables à sa position inaccoutumée sur la statue, et imperméables  à son discours. Il les interpelle :

« Venez poser messieurs. Vous êtes beaux ! »

Il expliquera qu’il faut aimer la police car leur métier est difficile et ils obéissent à des ordres contradictoires.

NDLR : nous, on aimerait bien les aimer. C’est eux (enfin ceux d’extrême-droite) qui ne nous aiment pas beaucoup en ce moment.  Surtout en manifestation !

 

Fabrice Luchini rend hommage aux restaurateurs face au couvre-feu.

 

Fabrice Luchini a exprimé son désarroi sur Instagram ce jeudi 15 octobre suite à l’annonce du couvre-feu imposé par Emmanuel Macron dans les départements et métropoles avec le plus de taux d’infections au Covid19.  C’est dans une vidéo publiée sur son compte Instagram officiel que le comédien dit avoir reçu « un coup de massue » et défend tout particulièrement les restaurateurs face à cette mesure.

-------------

Graph

"Personnages de cirque ou de théâtre".

Saint-Malo

Mon montage.

----------------

 

Publié dans Mes Photos

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2