Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coronavirus - Le Havre - Sixième soir d'applaudissements en soutien au personnel hospitalier

Publié le par bmasson-blogpolitique

Soutien au personnel hospitalier.

Le Havre - 25 mars 2020

Sixième jour d’applaudissements.

 

 

Cinq médecins sont morts!

Les médecins manquent de tout!

Ils manquent de masques!

Ils manquent de lunettes de protection!

Ils manquent de gel hydroalcoolique!

Macron n’a rien prévu et il a menti sur la préparation des hôpitaux!

Docteur Jean-Paul Hamon

25 03 20

 

 

La soirée a commencé par les cloches de l‘église du quartier qui ont sonné à partir de 19h 30 pendant 10 minutes en soutien au personnel hospitalier.

Puis, à 20 heures, les applaudissements ont enchaîné.

Tenez bon ! On vous soutient ! Même si le gouvernement ne vous aide pas….On fera céder Macron qui donnera de l’argent pour notre santé.

 

 


-----------------------------

Lisez la page du député Jean-Paul Lecoq:

 

Fabien Roussel :

 

Le seul site homologué en France (Famar Lyon) pour distribuer la Nivaquine, un dérivé de la chloroquine, potentiel traitement contre le COVID2019, est en redressement judiciaire. Le 12 mars, j'écrivais à Bruno Le Maire :

 

 

 

"la nationalisation de l'entreprise Famar devient une décision incontournable" et je la soutiens !

 

-------------------

 

NOUS DEMANDONS DES NATIONALISATIONS PÉRENNES

Les sociétés construites sur la quête du profit, la primauté des intérêts privés vacille. La crise sanitaire en est le terrible révélateur. Il faut redonner à l’État la maîtrise du destin de notre pays.

Eliane Assassi – PCF

 

--------------------------

L’UD CGT 13 demande l’arrêt des activités non essentielles #coronavirus. Face au risque d'exposition au Covid-19 des travailleurs qui ne sont ni en chômage partiel, ni en télétravail, l'UD CGT 13 dénonce le manque de considération des pouvoirs publics

« La Marseillaise »

 

-----------------------

"Sibeth Ndiaye apparaît systématiquement insincère et aveuglée". Zéro pointé ! (Télégramme)

 

 

NDLR: Sibeth ne peut pas relayer de décisions précises puisqu'on ne lui en donne pas.

Elle brode.

---------------------------

 

 Rappel pour Sibeth:

les écoles sont fermées!

Les enseignant-e-s ramasseront des gariguettes?

 

Le PCF rappelle qu'ils télé-travaillent...

NDLR: en attendant, ils sont payés des clopinettes...

 

Sibeth se fait remarquer encore et encore.

Ils n'aiment vraiment pas les enseignant-e-s.

 

Bataille sur la pénurie de masques.

Ils sont utiles pour Macron, pas pour la population...

 

------------------------------

Le CHU de Nîmes ne doit pas communiquer sur les décès liés au Coronavirus, mais cette information a fuité quand même.

 

Le masque est au Coronavirus ce que la capote est au SIDA.

NDLR: Des protecteurs de vie!

Idriss Aberkane

----------------------

Macron et les EHPAD 

Le mot "cynisme" revient régulièrement ces derniers jours.

Ils ne testent personne, ils laissent les gens mourir chez eux, ils ne comptent pas les morts, ni dans les EHPAD, ni ailleurs....

On a l'impression qu'ils s'en fichent totalement.

Leur seule obsession c'est de faire bosser les enseignant-e-s qui sont confiné-e-s....

 

------------------------------

NDLR: Dans leur nouvel "Ausweis", ils ont oublié une case:

Travail aux champs pour les enseignants!

 

-----------------------------

 

La fermeture des bureaux de Poste emporte de lourdes conséquences pour les ménages les plus modestes.

 

-------------------------

« Il est nécessaire d'alerter tous les travailleurs et de les appeler à entrer en résistance. Comme Naomi KLEIN l'a expliqué dans son ouvrage La stratégie du choc, les classes dirigeantes utilisent et utiliseront la crise sanitaire comme d'un un puissant levier pour conforter leurs intérêts particuliers contre l'intérêt général, pour asseoir un peu plus leur pouvoir sur les masses laborieuses... ainsi que le donnent à voir les basses manœuvres du gouvernement hier devant le Sénat à propos du projet de loi « urgence coronavirus », qui revient sur les droits à congés, les 35 heures... sans date limite !

Elles n’auront que ce moyen pour faire face à la crise économique qui a déjà débuté et qui aboutira à une pression accrue sur les peuples et à une concentration massive des capitaux entre des mains toujours moins nombreuses, finissant de mener l’humanité et la planète au bord du gouffre.

 

Mais cette crise sanitaire et économique pourrait en même temps être un levier pour accélérer la transition vers un autre monde. A condition que les travailleurs et leurs organisations dénoncent, à travers leurs réflexions et leurs actions, le système capitaliste mortifère et entièrement régressif pour les humains comme pour la nature. Cela passe aujourd'hui inévitablement par une sortie de toutes les instances fatales pour le salariat, à commencer par la Confédération Européenne des Syndicats aux ordres de l'UE et du capital.

 

Oui, si l'on veut un avenir, il faut en finir avec Macron et son gouvernement, il faut en finir avec l'UE, il faut en finir avec le capitalisme, et cela suppose que les forces syndicales s'engagent résolument dans la voie du changement de pouvoir et de société, dans la lutte de classe menée jusqu'au bout pour le progrès social, la paix et la démocratie.

 

Front Syndical de Classe, 25 mars 2020 »

-------------------------------------

« Non seulement notre appel à une mobilisation des forces vives du pays n'a pas été pris en compte, mais le gouvernement s'est arrogé tous les pouvoirs. Il s'est affranchi du contrôle du Parlement afin d'agir par ordonnances pour déréglementer le droit du travail. Les premières décisions viennent de tomber et elles sont édifiantes : les entreprises pourront faire travailler leur salariés jusqu'à 60 heures par semaine au lieu du seuil maximum légal de 48 heures !

Enfin, notre pays doit aussi faire appel à la mobilisation de toute la société, y compris les multinationales, les compagnies d'assurances, les géants du numérique ou les grandes fortunes. A ce jour, rien n'est prévu de ce côté-là. C'est pourtant là que nous trouverons les ressources nécessaires pour surmonter cette crise inédite. Si les forces du travail sont aujourd'hui mobilisées, celles du capital doivent l'être aussi !

La bataille des « jours d'après » commence maintenant. Faisons monter de toutes parts l'exigence que l'intérêt de l'humain et celui de la planète passent avant ceux de l'argent et des logiques de profit. »

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF.

 

 

 

 

NDLR: Macron refuse de donner de l'argent pour les services publics.

 

" Appelant à « l'union » pour mener « la guerre » contre l'épidémie, Emmanuel Macron espère faire taire les critiques sur le manque de matériel et l’abandon des soignants. "

 

Léo Purguette

"La Marseillaise"

-----------------------

Daniel Cohen, économiste :

 

"Il faut être attentif au respect de l’État de droit, au fait que les gens ont le droit à une protection, y compris vis-à-vis de l’État. La période où l’on entre est propice à des excès".

 

"On voit le poids nouveau des applications de rencontres, les bénéfices d’Amazon, Netflix, etc. Au delà de la crise générale, on voit pointer un capitalisme de surveillance, capable d’aller vous chercher à domicile".

 

Le remède à crise économique actuelle n'est pas le même qu'en 1929 ou 2008. "Ce n’est pas de crédit dont les entreprises ont besoin, c’est de cash, de soutien en espèces pour compenser le manque à gagner".

 

Source France Inter


-----------------------------

NDLR:  Macron devrait dire à ses sbires "vos gueules les mouettes". Mais non. Ils se lâchent et disent tout haut ce qu'ils pensent tout bas...


------------------------

780 personnels de l'APHP infectés et 4 en réanimation. 
La protection des soignants doit être une priorité absolue ! 
Total soutien à ceux qui risquent leurs vies pour sauver les nôtres. 
Il manque toujours du matériel de protection pour tous les soignants mobilisés ! (libéraux, ambulancier-ère-s, laborantin-e-s...)
Fabien Roussel.
 

-----------------------

 

 Le sens des priorités

------------------

"Le pouvoir profite de la crise sanitaire pour s'attaquer aux droits des salarié-e-s."

 

Fabien Roussel

--------------------------

 Depuis quelques jours, celle qui sert en ce moment de porte-parole ou je sais pas quoi, Sibeth Ndiaye multiplie les polémiques pour éviter la seule question qui nous intéresse : où sont les masques ?

 Johan Faerber

 

NDLR: après la chanson "Où sont les femmes?", on va avoir "Où sont les masques?"

La vie d'abord 

Vive la vie!

 A bas la dépression et la récession!

------------------------

Liste de qualificatifs du projet de réforme des retraites et de ceux qui la portent:

 

A la hussarde

Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel

Arnaque

Arrogance

Autoritarisme

 

Banques

Bidouillage

BlackRock

Bricolage

Brutalité

Brutes

 

Capitalisation

Colin-maillard

Confusions

Culotté-e-s

Cupidité

 

Dictature constitutionnelle

Diktat

Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse

Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie

 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s

Indignes

Inégalitaire

Infamie
Inhumain

Iniquité

Insincérité

Insomnie

Interchangeables

Intérêts privés

Intransigeant-e-s

 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 

Flou

Forcer

Forcené-e-s

 

Lâcheté

 

Majorité isolée

Mauvaise foi

Méfiance

Mensonge

Mépris

Monstruosité

 

Non chiffrée

 

Opportunité

 

Paupérisation

Privatisation

 

Racket

Raides dans leurs bottes

Régression

Représentant-e de commerce

Riches

 

Sans simulateur

Surdité

 

Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Mon dessin : la féministe éclairée

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Quel est le comble pour un masculiniste?

Eclairer l'esprit d'une féministe.

 

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Soutien au personnel hospitalier havrais. 24 mars 2020è Cinquième soir d’applaudissements.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Soutien au personnel hospitalier havrais.

24 mars 2020

Cinquième soir d’applaudissements.

 

Il faut arrêter de fermer des lits d’hôpitaux. Il faut en ouvrir de nouveaux.

Il ne faut plus que le privé utilise des lits pour son intérêt personnel dans l’hôpital public.

Il faut former des  médecins. Beaucoup de jeunes ne peuvent pas réaliser leur rêve de consacrer leur vie à soigner les autres. Stop au numerus clausus.

Il faut recruter des infirmières.

Les salaires doivent être augmentés.

Résistance !

 

Ce soir, ça a commencé par des applaudissements rapprochés. Puis, il y a eu des clameurs et le concert de casseroles a clos le soutien au personnel hospitalier.

 

PS : Le soleil se couche de plus en plus tard à l’ouest, sur la mer. Vous allez suivre l’évolution au jour le jour ! Ce soir, nous étions au début de la pénombre. Ce n’était pas la nuit noire.

 

 

---------------------------

 

Allez voir la page de Jean-Paul Lecoq qui intervient en tant que député :

 

Maintenir des activités non indispensables à la vie de la nation, c'est fragiliser la stratégie du
 confinement.
Sébastien Jumel

 
------------------------

 
"Quand les temps sont incertains [...] la culture devient une respiration vitale" affirme 
Marie-Georges Buffet (GDR). Elle s'inquiète de la situation des intermittents du spectacle 
et propose au Gouvernement de créer un "fonds de soutien au secteur culturel".

 
-----------------------

 

Dans l'Humanité, "la dernière usine de production français de nivaquine est en sursis" Si le traitement à la chloroquine se révèle efficace, sa production va exploser De l'importance pour la santé publique de sauvegarder l'industrie pharmaceutique.

Jacques Baudrier

------------------------

 

NDLR : il paraît qu’il y a des courants dans la France Insoumise, dont un qui est « populiste ». Mélenchon fait ce qu’il veut. Et ses députés ne sont pas fiables….Il est issu du Parti Socialiste, se la joue « perso », fait de l’anti-communisme et collabore avec le patronat. La preuve ci-dessous :

La France Insoumise vote 45 milliards d’euros "d’aide" au patronat derrière l’"union nationale" de Macron.

La direction de la France Insoumise a voté jeudi 19 mars le projet de loi de finances rectificatif prévoyant un plan d’aide de 45 milliards de soutien immédiat au patronat. Un plan qui selon Jean-Luc Mélenchon ne prévoit « pas grand-chose pour les travailleurs voir quasiment rien ». Pourtant, cela n’a pas empêché le leader de La France Insoumise de voter en toute conscience des milliards de cadeaux aux grandes entreprises avant de reconnaitre avoir « peut-être fait une erreur en votant cette loi ». Une capitulation en règle de La France Insoumise à « l’union nationale » allant de Macron jusqu’au MEDEF.

 

(…) Pour La France Insoumise, il aurait fallu plus d’argent pour le patronat !

 

 

En exigeant de l’argent pas seulement pour les hôpitaux et les travailleurs, mais aussi pour le patronat, il inscrit sa stratégie dans son orientation une politique de collaboration de classes en direction du grand capital « productif » et national.

 

(…) Malheureusement, c’est à cela que conduit la stratégie populiste de gauche.

Les députés communistes demandent des précisions sur les livraisons de masques 

-----------------------

"Les chômeurs aux champs"

Voici le nouveau slogan gouvernemental.

Macron s'inspire de Mao.

Bientôt, on entendra: "les intellectuels, tous et toutes aux champs!"

-----------------------

NDLR : Ah bon ? Il avait le sens de l'humour !

Henri Salvador - Le travail c'est la santé


-------------------

Tag 

Paris 

"Derrière tes flics tu flippes".

En plein crise des retraites, Macron a fait taper sur tout ce qui bouge: infirmières, avocat-e-s, pompiers, enseignants, retraité-e-s, Gilet-e-s Jaunes,etc.

----------------------

" Ce sondage révèle la baisse continue de la confiance des Français-e-s dans les capacités du gouvernement à gérer la crise sanitaire, sociale et sociétale. "

Françoise Verna

« La Marseillaise »

 

NDLR : Et ce ne sont pas les cloches de l’église qui vont améliorer la situation !


-------------------------

Uber cynique ?

Pas de changement depuis sa création!

--------------------

Respirateurs artificiels : l'état refuse l'aide proposée par les industriels.
Ex-pdg d'ELF-Aquitaine, ancien président de la SNCF, ancien président de GAZ de France, ancien patron de Rhône-Poulenc, Loïk LE FLOCH-PRIGENT dévoile la réaction d’autres industriels français face à la crise sanitaire qui met la France sous cloche...
 «Je ne comprends pas, compte tenu de l’existence de respirateurs uniquement fabriqués à l’étranger, je ne comprends pas pourquoi on n’en fait pas en France. Beaucoup d’industriels m’ont téléphoné pour me dire “nous avons des prototypes, nous avons proposé d'en faire, et nous n’avons aucune réponse de l’État depuis deux mois.”»

---------------------------

Liste de qualificatifs du projet de réforme des retraites et de ceux qui la portent:

 

A la hussarde

Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel

Arnaque

Arrogance

Autoritarisme

 

Banques

Bidouillage

BlackRock

Bricolage

Brutalité

Brutes

 

Capitalisation

Colin-maillard

Confusions

Culotté-e-s

Cupidité

 

Dictature constitutionnelle

Diktat

Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse

Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie

 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s

Indignes

Inégalitaire

Infamie
Inhumain

Iniquité

Insincérité

Insomnie

Interchangeables

Intérêts privés

Intransigeant-e-s

 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 

Flou

Forcer

Forcené-e-s

 

Lâcheté

 

Majorité isolée

Mauvaise foi

Méfiance

Mensonge

Mépris

Monstruosité

 

Non chiffrée

 

Opportunité

 

Paupérisation

Privatisation

 

Racket

Raides dans leurs bottes

Régression

Représentant-e de commerce

Riches

 

Sans simulateur

Surdité

 

Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Mon hommage à Uderzo

Publié le par bmasson-blogpolitique

Snif!

 

 

 

Je lui ai rajouté Assurancetourix, Obélix amoureux, Obélix saoûl et mon gag préféré du plongeon dans la piscine.

 

Uderzo a rejoint Goscinny

Un petit peu de Chloroquine...

----------------------

Un magazine d’Astérix à télécharger gratuitement.
Le magazine Irréductibles avec Astérix sera produit jusqu’à la fin de la réclusion, question de nous aider à tenir le coup.

Astérix en podcast 

La Marseillaise
Assurancetourix chante-t-il si mal que ça?
-----------

Page 90 : Les méthodes de management de Goscinny :

Philippe Manoeuvre entre à Métal Hurlant dès 1976. Des dessinateurs de Pilote ne veulent plus y travailler et vont rejoindre l’équipe de Métal Hurlant. Ils s’appellent Druillet et Moebius (le créateur de Blueberry).

Goscinny avait créé Pilote dans les années 1960. Mais mai 1968 est passé par là aussi. « Depuis, ils n’ont plus du tout envie de travailler pour le papa d’Astérix, qui dirige encore ses équipes de dessinateurs à l’ancienne, comme un patron des années 50 ».

Philippe Manœuvre

Rock

Roman autobiographique.

Editions Harper Collins – 2018.

---------------

Obélix en homme de Vitruve.

Paris

--------

AnneSophieLapix 

Célébration de sa naissance à cause de son nom!

----------------

 

Publié dans mes peintures

Partager cet article
Repost0

Les pandémies affectent différemment les hommes et les femmes. Indépendance financière

Publié le par bmasson-blogpolitique

The Coronavirus Is a Disaster for Feminism.

Pandemics affect men and women differently.

Le coronavirus est un désastre pour le féminisme.

 
Les pandémies affectent différemment les hommes et les femmes.

 

(…) Une pandémie amplifie toutes les inégalités existantes (même si les politiciens insistent sur 
le fait que ce n'est pas le moment de parler d'autre chose que de la crise immédiate). Le travail 
à domicile en col blanc est plus facile; les employés avec salaires et avantages sociaux seront 
mieux protégés; l'auto-isolement est moins éprouvant dans une maison spacieuse qu'un 
appartement exigu. Mais l'un des effets les plus frappants du coronavirus sera de renvoyer de 
nombreux couples dans les années 1950. Partout dans le monde, 
l'indépendance des femmes sera une victime silencieuse de la pandémie.

 
En tant que maladie physique, le coronavirus semble affecter moins gravement les femmes. Mais 
ces derniers jours, la conversation sur la pandémie s'est élargie: nous ne vivons pas seulement une 
crise de santé publique, mais une crise économique. Comme une grande partie de la vie normale 
est suspendue pendant trois mois ou plus, les pertes d'emplois sont inévitables. Dans le même 
temps, les fermetures d'écoles et l'isolement des ménages font passer le travail de garde des enfants
 de l'économie rémunérée - crèches, écoles, baby-sitters - à celle non rémunérée. Le coronavirus 
fait exploser le marché que tant de couples à deux soutiens ont conclu dans le monde développé:
 nous pouvons tous les deux travailler, parce que quelqu'un d'autre s'occupe de nos enfants. Au lieu
 de cela, les couples devront décider lequel d'entre eux prendra le coup.
De nombreuses histoires d'arrogance sont liées à cette pandémie. L’une des plus exaspérantes est 
l’incapacité de l’Occident à tirer des leçons de l’histoire: la crise d’Ebola* dans trois pays africains 
en 2014; Zika en 2015–16; et les flambées récentes de SRAS, de grippe porcine et de grippe aviaire.
 Les universitaires qui ont étudié ces épisodes ont constaté qu'ils avaient des effets profonds et 
durables sur l'égalité des sexes. «Le revenu de tout le monde a été affecté par l'épidémie 
d'Ebola en Afrique de l'Ouest», a déclaré Julia Smith, chercheuse en politique de la santé 
à l'Université Simon Fraser, ce mois-ci. 

 
Le revenu des femmes. 
Les effets de distorsion d'une épidémie peuvent durer des années, m'a dit Clare Wenham, 
professeur adjoint de politique de santé mondiale à la London School of Economics. 
«Nous avons également constaté une baisse des taux de vaccination infantile [pendant Ebola].» 
Plus tard, lorsque ces enfants ont contracté des maladies évitables, leurs mères ont dû s'absenter 
du travail.
Au niveau individuel, les choix de nombreux couples au cours des prochains mois auront un sens 
économique parfait. De quoi ont besoin les patients pandémiques? Cherchez. De quoi les personnes
 âgées isolées ont-elles besoin? Cherchez. De quoi les enfants à la maison n'ont-ils pas besoin de 
l'école? Cherchez. Tous ces soins - ce travail de soins non rémunéré - incomberont davantage aux 
femmes, en raison de la structure actuelle de la main-d'œuvre. «Il ne s'agit pas seulement des
 normes sociales des femmes qui jouent des rôles de soins; c'est aussi une question de pratique », 
a ajouté Wenham. «Qui est moins payé? Qui a la flexibilité? "

 
Selon les chiffres du gouvernement britannique, 40% des femmes employées travaillent à temps
 partiel, contre seulement 13% des hommes. Dans les relations hétérosexuelles, les femmes sont 
plus susceptibles d'être les moins bien rémunérées, ce qui signifie que leur emploi est considéré 
comme une priorité inférieure en cas de perturbation. Et cette perturbation particulière pourrait 
durer des mois plutôt que des semaines. Les gains à vie de certaines femmes ne se rétabliront jamais. 
Avec la fermeture des écoles, de nombreux pères intensifieront sans aucun doute, mais ce ne sera pas universel.

 

Malgré l'entrée massive des femmes sur le marché du travail au cours du XXe siècle, le phénomène
 du «second quart» existe toujours. Partout dans le monde, les femmes - y compris celles qui ont un 
emploi - font plus de tâches ménagères et ont moins de temps libre que leurs partenaires masculins.
 Même les mèmes ( ?) sur l'achat de panique reconnaissent que les tâches ménagères telles que les
 achats de nourriture sont principalement assumées par les femmes. "Je n'ai pas peur du COVID-19
 mais ce qui fait peur, c'est le manque de bon sens des gens", lit l'un des tweets les plus populaires 
sur la crise des coronavirus. "J'ai peur pour les gens qui ont réellement besoin d'aller au magasin
 pour nourrir leurs familles, mais Susan et Karen ont fait le plein pendant 30 ans." La plaisanterie
 ne fonctionne que parce que «Susan» et «Karen» - noms de substitution pour les mamans de
 banlieue - sont considérées comme responsables de la gestion du ménage, plutôt que, disons, 
Mike et Steve.

 

Regardez autour de vous et vous pouvez voir des couples qui prennent déjà des décisions difficiles 
sur la façon de répartir ce travail supplémentaire non rémunéré. Quand j'ai appelé Wenham, elle
 s'isolait d'elle-même avec deux petits enfants; elle et son mari alternaient entre deux heures 
de garde d'enfants et un travail rémunéré. C'est une solution; pour d'autres, la division suivra des
 lignes plus anciennes. Les couples à double revenu pourraient soudainement se retrouver à vivre 
comme leurs grands-parents, une femme au foyer et un soutien de famille. «Mon conjoint est
 médecin au service des urgences et traite activement les patients du coronavirus. Nous venons de 
prendre la décision difficile pour lui d'isoler et de déménager dans notre garage dans un avenir
 prévisible alors qu'il continue de traiter les patients », a écrit l'épidémiologiste de l'Université
 Emory, Rachel Patzer, qui a un bébé de trois semaines et deux jeunes enfants. "Alors que j'essaie 
de faire travailler scolairement mes enfants (seule) avec un nouveau bébé qui hurle si elle n'est pas 
dans les bras, je m'inquiète pour la santé de mon conjoint et de ma famille."

 
Les parents célibataires sont confrontés à des décisions encore plus difficiles: alors que les écoles 
sont fermées, comment jonglent-elles avec les revenus et les soins? Personne ne devrait être 
nostalgique de «l'idéal des années 50» du retour de papa à un dîner fraîchement préparé et à des 
enfants fraîchement lavés, alors que tant de familles en étaient exclues. Et en Grande-Bretagne 
aujourd'hui, un quart des familles sont dirigées par un parent seul, dont plus de 90% sont des 
femmes. Les écoles fermées rendent leur vie encore plus difficile.

 
(…) 

 
La crise du coronavirus sera globale et durable, économique et médicale. Mais cela offre aussi une
 opportunité. Il pourrait s'agir de la première flambée où des différences de genre et de sexe sont 
enregistrées et prises en compte par les chercheurs et les décideurs. Pendant trop longtemps, les 
politiciens ont supposé que les services de garde d'enfants et de soins aux personnes âgées
 pouvaient être «absorbés» par des citoyens privés - principalement des femmes - fournissant 
effectivement une énorme subvention à l'économie rémunérée. Cette pandémie devrait nous 
rappeler l'ampleur réelle de cette distorsion.
 
 Un travail gratuit dans les champs avant de mourir?

 

----------------------------

*

Ameyo Adadevoh, née Ameyo Stella Shade Adadevoh, le 27 octobre 1956, 
morte le 19 août 2014, est une femme médecin nigériane 
qui par son diagnostic et ses décisions, 
a freiné le démarrage d'une épidémie de maladie à virus Ebola dans son pays.

--------------------


 

 

 

 

1 femme sur 2 est toujours privée du droit à disposer de son corps dans 57 pays, selon un rapport de l'ONU

Cela concerne les relations sexuelles,

les recours à la contraception ou encore

 la recherche de soins de santé.

 

Source Le Parisien.

-----------------

Une IST mangeuse de chair en Grande-Bretagne.

Après Le Covid-19, Une IST “Mangeuse De Chair” Inquiète Les Médecins Anglais.
Une infection sexuellement transmissible, pourtant rare, se répand au Royaume-Uni depuis 1 an. On la surnomme l'IST mangeuse de chair. Et non, ce n'est pas une blague.
(…) Cependant, le Royaume-Uni, qui semble lutter plus que les autres pays contre le coronavirus, doit également mener une autre guerre : celle contre la donovanose.

(…) Cette maladie serait plus susceptible de toucher les hommes.

(…) Le Royaume-Uni répertorie seulement 18 cas de cette maladie en 2020. 

(…) Et le meilleur moyen pour lutter contre reste d'utiliser des préservatifs.

 

Femmes indépendantes financièrement

La dérive

Laetitita Ky raconte son histoire.

"Je devais demander la permission quand je devais faire une dépense. J'étais sous contrôle sur beaucoup d'aspects de ma vie, mais le contrôle financier était le plus important. En dépit de tous les efforts que je faisais pour le rendre heureux, ce n'était jamais assez bien. Quelques mois plus tard, il changea de métier et gagna plus d'argent. Il me demande de quitter le mien car il me prenait trop de temps et on ne se voyait plus assez. Il disait qu'il gagnait assez d'argent pour nous deux. J'aimais ce métier plus que tout au monde, mais je ne me voyais pas vivre sans cet homme. Aussi quittai-je mon travail mais cela n'arrangea rien. Il ne me respectait pas et quand je découvris qu'il avait une liaison avec une autre femme, il ne se défendit même pas.

Il me dit que si je ne l'aimais pas, je pouvais partir. Je n'avais plus de travail, il avait mangé toutes mes économies, le dépensant dans des investissements nombreux. Je ne savais où aller si je le quittais.

Ma soeur décida de m'héberger. Je la remercie de m'avoir sauvée. Quand on aime un homme, on peut l'aider financièrement. Mais c'est toxique quand ça sert de contrôle.

Faites une priorité dans vos rêves. Etablissez des liens avec des personnes qui  ne vous empêchent pas d'avancer dans la vie. Ne choisissez pas quelqu'un qui entre en compétition avec vous."

11 21

----------------

 

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Les imprimés « les indiennes » - Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville - Le Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les imprimés « les indiennes » 

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville

 

Les deux principales marchandises qui arrivaient au Havre étaient le coton et le café.

Ici ce sont des échantillons « d’Indiennes » de la  manufacture Holker à Rouen.

Les cotons « les indiennes » faisaient du tort aux manufactures traditionnelles.

Elles travaillaient la laine, le lin, le chanvre.

Les « indiennes » ont été interdites par l’Etat.

Colbert a promulgué  la prohibition.

On n’avait pas le droit d’en vendre, ni d’en avoir sur soi, ni d’en acheter.

Les tissus en coton imprimés (indiennes) marchaient très bien.

Après plusieurs lavages, les couleurs vives résistent très bien.

La mode incontrôlable des « indiennes » a complètement déstabilisé et transformé l’économie du textile.

 

Atelier au XVIIIe siècle

 

Pour un complément d’histoire : (source Wikipédia)

 

La communauté arménienne de Marseille, par ses liens avec l'Orient, est la première à importer des Indiennes et à initier des artisans locaux à leur reproduction, avec des peintures colorées. 1669

1672 : madame de Sévigné ramène à sa fille une indienne après un séjour en Provence.

Les réfugiés huguenots Daniel Vasserot et Antoine Fazy, venus du Queyras, dans les Alpes françaises, créent ainsi à Genève les trois premières usines d'indiennes, entre 1690 et 1710. Ils les écoulent en contrebande en France et en Angleterre où elles sont prohibées.

1740 : la culture du coton se développe à Saint-Domingue et à la Jamaïque.

La Normandie devient un grand centre de production et la France bientôt un pays de la culture de coton brut, qui s'implante à côté de celle du sucre dans la colonie de Saint-Domingue à partir de 1740, pour approvisionner les fabriques. Moins rentable que le sucre, le coton trouve cependant vite un marché en forte croissance, en particulier lorsque les britanniques vont mécaniser leur industrie textile par une série d'inventions, ce qui dope la demande de coton brut.

1750: La Marquise de Pompadour donne protection à une foule d’artisans, dans l'enclos de l'Arsenal, dont des fabricants d’indiennes.

Début du XIXe siècle : le chiffre d'affaires des indiennes en Europe est évalué à 700 millions de livres. Un quart de la population suisse vit encore du coton.

 

----------------------

Et encore :

 

Les Indiennes :

 

Lorène Dengoyen

Optimists

langage des drapeaux

Le Havre

Danger d'explosion.

------------

Lorène Dengoyen

Optimists

langage des drapeaux

Le Havre

Tribord.

------------

Lin

Saint-Pierre-de-Varengeville

---------------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Quatrième soir d'applaudissements pour soutenir l'hôpital public du Havre.

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Le Havre

23 mars 2020

Applaudissements pour soutenir le personnel hospitalier.

Et ils ne sont pas gâtés par le gouvernement. Sans leur conscience professionnelle, on serait mal. On pense aux médecins, aux urgentistes, aux infirmières, au personnel de ménage, aux aides-soignantes, au para-médical, au personnel de gestion, etc.

Mais on est là. Ils sont là. Et  nous  témoignons notre attachement à l’hôpital public !

Ce soir, ça a commencé au loin. Bruit de casseroles tapées avec des cuillers, clameurs et applaudissements. Puis, le quartier a rejoint le concert et les applaudissements se sont rapprochés. Et ça a duré.

Quatrième soir. On ne lâche rien !

L’hôpital public a besoin de moyens supplémentaires.

Macron, il faut des sous pour l’hôpital !

Il va bien finir par nous entendre…

J’ai entendu des femmes se dire entre elles : « A demain ! »

« Oui, à demain. »

--------------------

« Face à l'épidémie, la République doit s'unir, mais pas sous la seule autorité de l'exécutif qui crée ex nihilo un régime d'exception. Un effort collectif et citoyen est au contraire nécessaire. »

Pierre Ouzoulias

 

----------------------------

Pierre Dharréville demande des fonds pour l’hôpital.

Jeudi 19 mars, le député PCF des Bouches-du-Rhône a demandé au gouvernement de dégager les fonds nécessaires pour l’hôpital public.

(…) Les éloges doivent se traduire autant que possible par des actes, à commencer un protocole particulier pour le suivi des soignants. Il faut un plan d’embauche de personnel ambitieux quand c’est possible, à commencer par les agents des services hospitaliers pour assurer le plus haut niveau d’hygiène, qui protège.

 

Pierre-Emmanuel Barré

 

Spectacle en participation libre sur www.pebarre.com

---------------------

Une loi d'urgence sanitaire... et de régression sociale ?

Rallonge du temps de travail, obligation de prendre congés ou RTT… Les syndicats dénoncent la loi d’état d’urgence sanitaire, qui rogne sur les droits des salariés pour amortir le coût économique de la pandémie. La santé des travailleurs s’en trouve d’autant plus hypothéquée.

(…) « Le mot sanitaire n’est pas adapté dans ce projet de loi. Si l’on voulait endiguer l’épidémie, il aurait fallu prendre des mesures pour consolider et sanctuariser les droits des salariés plutôt que de les fragiliser », estime Céline Verzeletti, secrétaire confédérale CGT.

(…) « On a l’impression que le Parlement donne les pleins pouvoirs à un gouvernement qui n’est pas à la hauteur de la situation : le confinement semble être une bonne solution pour éviter que le coronavirus ne se propage mais il faut aussi stopper le travail dans tous les secteurs qui ne sont pas des besoins vitaux », ajoute le syndicaliste.

(…= Les salariés exposés, victimes de mesures contre-productives.

Dans les « entreprises de secteurs particulièrement nécessaires à la sécurité de la nation ou à la continuité de la vie économique et sociale », le projet de loi prévoit que les employeurs pourront dépasser la durée légale du temps de travail et déroger aux règles de repos hebdomadaire et dominical.

(…) Son syndicat avait d’ailleurs décidé de diffuser aux agents de contrôle du ministère du Travail un modèle de constat de droit de retrait et une lettre type à adresser aux employeurs pour leur demander les mesures de prévention mises en œuvre dans l’entreprise.

 

 " Coronavirus capitalism"

Le capitalisme est un virus à éradiquer

 

----------------------------

-«  Pour aider l’Italie, j’envoie 60 médecins, dit le Président chinois

- moi j’envoie 100 camions désinfectant dit le Président russe

- alors moi dit Emmanuel 1er j’envoie 200!

- 200 quoi?

- 200 LBD, c’est tout ce que j’ai en stock »

Duc de Saint-Frippon

Twitter


-----------------------------

La santé à deux vitesses en France:

les pauvres à l'hôpital

Les riches dans les cliniques privées.

----------------------

La BNP se substitue à l'état et ne paie pas ses impôts.

Cherchez les deux erreurs!


-----------------

2020 changez les contours du futur.

Ca, c'est un beau slogan politique!

----------------

Paris

La CGT et Solidaires

Place de la Concorde

Nos dirigeants ont peur des syndiqué-e-s.

----------------------

 

Morts à la suite du Coronavirus :

 

Lucien Sève

Manu Dibango

 

--------------------

Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale.

 

23 mars - Comme je m’y suis engagé, je publie ici régulièrement les démarches effectuées et les réponses obtenues pour vous accompagner dans la gestion de cette crise sanitaire.

 

 

Alors que l’examen de tous les projets de loi a été suspendu par le Chef de l’Etat, les services départementaux de l’Education nationale préparent actuellement, comme si de rien n’était, la réforme de la Carte scolaire qui a vocation notamment à acter des fermetures de classes pour la prochaine rentrée. C’est inacceptable. Avec d’autres parlementaires seinomarins, j’ai demandé au Préfet et au Directeur des services de l’Education Nationale de suspendre immédiatement ce projet. Les conditions d’inscription dans les écoles n’étant pas réunies à ce jour puisque les parents ne peuvent pas se rendre dans leur mairie.

 

(…)

 

Je suis intervenu pour que la distribution de masques de protection aux personnels de santé, par l’Etat, soit étendue aux personnels administratifs en contact avec des patients, y compris dans les cabinets médicaux.

Ainsi qu’aux enseignants en charge de l’accueil des enfants des personnels soignants.

(…)

Le groupe hospitalier du Havre (GHH) a besoin de masques et de solutions hydroalcooliques. Vous pouvez vous mettre en relation avec le GHH par cette adresse : solidarite@ch-havre.fr

J’ai par ailleurs demandé aux services de l’Etat de mettre en oeuvre concrètement l’annonce du Président de la République de mettre à disposition des personnels soignants des places d’hébergement en hôtel.

(…)

Liste de qualificatifs du projet de réforme des retraites et de ceux qui la portent:

A la hussarde
Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel
Arnaque
Arrogance
Autoritarisme
 
Banques
Bidouillage
BlackRock
Bricolage
Brutalité
Brutes
 

Capitalisation

Colin-maillard
Confusions

Culotté-e-s

Cupidité
 

Dictature constitutionnelle

Diktat
Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse
Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie
 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s
Indignes
Inégalitaire
Infamie
Inhumain
Iniquité
Insincérité

Insomnie

Interchangeables
Intérêts privés
Intransigeant-e-s
 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 
Flou
Forcer
Forcené-e-s
 
Lâcheté
 
Majorité isolée
Mauvaise foi
Méfiance
Mensonge
Mépris
Monstruosité
 
Non chiffrée
 
Opportunité
 
Paupérisation
Privatisation
 
Racket
Raides dans leurs bottes
Régression
Représentant-e de commerce
Riches
 
Sans simulateur
Surdité
 
Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Les expositions universelles au Havre – 1868 – 1887 - Passé colonial

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les expositions universelles au Havre – 1868 – 1887

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville

 

C’était une vitrine et l’occasion de montrer la réussite économique et industrielle de la ville.

Pour une ville récente, l’activité a été très prospère.

Le rayonnement s’est fait ainsi à l’échelle internationale.

Il y en a eu deux : en 1868 et en 1887.

La première s’est soldée par un échec.

Les visiteurs espérés ne sont pas venus.

La seconde en 1887 a mieux marché.

C’était une exposition coloniale.

Les stands montraient les principales colonies et la puissance de l’empire colonial français.

La première exposition était située entre le boulevard François 1er et la mer.

La seconde a été organisée surtout autour du bassin du Commerce.

Il y a eu des spectacles nautiques, des joutes, des régates.

Les manifestations ont continué après l’exposition.

Elles ont donné une ambiance de fête à la ville jusqu’à la première Guerre mondiale.

Beaucoup de fanfares sont apparues à ce moment-là.

----------

Et c'est là qu'on voit que Anne Hidalgo est l'héritière d'un parti, la SFIO, qui se vautra dans les crimes de guerre coloniaux, torture, disparitions, sous Guy Mollet, Robert Lacoste et François Mitterrand, et qui n'a jamais fait le moindre inventaire de son héritage colonial.

Fabrice Riceputi.

 

-------------

 

La candidate PS Anne Hidalgo considère que la colonisation française n’était pas un crime contre l’humanité : cent trente ans de massacres, assassinats, tortures, viols, enlèvements, enfermements, déportation, concentration, ségrégation, spoliation, avilissement.

Mélusine.

10 21

------------

Algérie 

Emmanuel Macron et la colonisation.

Il considère qu'avant la colonisation, l'Algérie n'existait pas.

" La Marseillaise" 

-----------

 

Henri Meyer

1841 - 1899

Exposition universelle

La Porte principale.

Publié en 1900 dans "Le Petit Journal".

Estampe en couleurs.

Paris Beaux-Arts - Maison Chaumet

"Végétal, l'école de La Beauté"

----

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Une maison du XVIe siècle d’Harfleur est située à Fécamp.

Publié le par bmasson-blogpolitique

La tour de la maîtrise.

Elle appartenait à l’ancienne enceinte, dont la défense était assurée par des tours rondes et carrées.

Le bastion de deux étages a accueilli la célèbre Maîtrise de Fécamp, ensemble musical et vocal au service de l’abbaye. Son répertoire était si riche qu’on pouvait le chanter pendant dix ans sans répéter le même morceau.

Le bâtiment à pans de bois de la tour provient d’Harfleur et a été remonté dans la cour en 1910. Cette maison de négociant date du XVIe siècle. Les charpentiers/sculpteurs pouvaient provenir de la marine.

 

Une maison du XVIe siècle d’Harfleur est située à Fécamp.

Grâce à cette conservation, ce n’est pas la » tour de la maîtrise » mais c’est devenu « la cour des miracles ». La Renaissance était en avance en Normandie du fait du brassage des cultures dans le port. Les voyages se faisaient dans les deux sens.

1 – L’église de Fécamp est riche et peut s’acheter une maison du XVIe siècle. Elle assure le démontage, le transport et le remontage. Les maisons étaient en « kit ».

2 – L’église permet de conserver cette maison qui témoigne du passé riche d’Harfleur. De trop nombreuses anciennes maisons normandes ont été détruites dans les années 1960, 1970 par faute de moyens pour les entretenir. Maintenant, la ville d’Harfleur investit dans la conservation et la valorisation de son patrimoine historique.

3 – Ce bijou est caché et n’est pas mis en valeur malgré sa qualité de conservation impeccable.

Elle est  vitrée sur les deux tiers de sa façade. Quatre compartiments la composent. Trois sont identiques et un seul est plus petit. Les vitres sont en croisillon. C’est un rez-de-chaussée utilisé pour le magasin de vente. Je ne pense pas que cette maison servait d’habitation principale uniquement. Les fenêtres s’ouvraient certainement pour permettre la vente et les appartements privés devaient se situer à l’arrière. Une porte y permet l’accès. Elle ne possède pas d’étage. Un soubassement de pierres isole la maison de l’humidité.

 

Sous la toiture, des blasons décorent une frise entrecoupée de pans de bois. Un mélange de chaux, de terre et de paille emplit les rares espaces vides entre les poutres.

4 – Je rappelle qu’Harfleur a été le grand port marchand à l’embouchure de la Seine et qui s’est ensablé à la suite de l’effondrement d’un grand morceau de falaise au cap de la Hève. Mais l'ensablement de l'estuaire est toujours une préoccupation constante des autorités portuaires qui draguent le chenal d'accès au port du Havre continuellement.

François 1e a décidé de la construction du Havre après le déclin d’Harfleur en 1517.

 

Les maisons du XVIe siècle sont habilement décorées de détails sculptés en bois de chêne.

Pour celle d’Harfleur, chaque pan de bois qui entoure la porte abrite une sculpture d’animal fantastique ou pas. Ici, il y a un singe et  un animal attaché par une queue sur la porte d’entrée.

 

Une corbeille de fleurs décore l’entrelacement de lignes qui suit les poutres. Ces motifs sont Renaissance.

 

Cette maison, en plus modeste, fait penser à la maison Henri IV à Saint-Valéry-en-Caux (1540). Son propriétaire, un armateur, avait fait sa fortune avec le café et les bois importés du Brésil. Et les dessins sur sa maison représentaient son histoire et les Indiens d’Amérique du Sud.  

 

 

 

Les femmes sont à l'honneur sur la maison Henri IV à Saint-Valéry-en-Caux.

Elles savent tenir des comptes et écrire.

J'aime la très large plume qui est presque aussi grande que le buste et la tête de la femme.

 

 

Dominique Peyronnet

1872 - 1943

La Falaise

Non daté

Huile sur toile

Musée Maillol

Paris

Fécamp 

Affiche

Fécamp 

Affiche

Pays des hautes falaises.

---------

Fécamp 
Bénédictine
 
------------------

Fécamp 

"Déchargement des tonneaux de harengs.
Années 1960"
-------------
Fécamp 
La Criée 
Chalutier.
Carrelet;
Maquereau.
Coquillages.
Coquille saint-Jacques.
----------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Les bains de mer au Havre au XIXe siècle - Deauville - Cancer de la peau

Publié le par bmasson-blogpolitique

Les bains de mer au Havre

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville 

 

Au XIXe siècle, avec l’arrivée des chemins de fer,

la bourgeoisie et l’aristocratie parisiennes viennent profiter des premiers bains de mer.

Il y a une considération thérapeutique.

On prend des bains de mer pour se soigner.

C’est prescrit par les médecins, l’hiver, pour les maladies de peau.

On plongeait les personnes dérangées mentalement dans l’eau glaciale d’hiver

pour leur remettre du plomb dans les idées.

Le choc devait être sanitaire et salutaire.

Les Bains Frascati sont l’institution emblématique de l’époque.

Ils étaient situés à côté du musée Malraux.

C’est le rendez-vous de l’intelligentsia parisienne :

Les artistes, les hommes politiques, les hommes de lettres.

Il y avait un grand restaurant, une galerie ouverte sur la plage,

Un casino, une salle de bals, une salle de concerts, etc.

Les administrateurs du bain ont décidé de réaliser un clou du spectacle.

Les régates vont être une des plus suivies à cette époque-là.

La fin de la station balnéaire du Havre.

Musée de l'Hôtel Dubocage de Bléville 

 

 

Avec l’arrivée des paquebots, les passagers n’avaient plus le temps de rester au Havre.

Ils ne profitaient plus de la ville pendant quelques jours.

Ils n’ont plus fait tourner les activités culturelles des Bains de Mer Frascati.

De plus, Deauville* s’est érigée en concurrente au Havre.

Au début du XXe siècle, ça a été terminé.

-------------

La plage du Havre, l’hiver.

 

Les cabanes sont pliées, démontées, rangées, puis disparaissent du paysage. Place au vent !

Les galets font mal aux pieds. Des allées de planche protègent nos chaussures. Le sable envahit le moindre interstice. La nature a horreur du vide !

Des herbes folles parviennent à survivre dans cet environnement inhospitalier.

Au loin, apparaît La Manche. Non, ce n’est pas une partie d’un pull….ni d’une chemise.

Une allée de sable a été dégagée parmi les galets. Elle nous emporte au pied du monument créé par Lang et Baumann. La vidéo tangue car ça souffle et la réalisatrice lutte contre la violence du vent.

 

Musique :

Ulv Orn Bjornsson                                              

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

--------------

*

Jean-Louis Thibault 

Deauville 

Plage

 

-----------------

Deauville

"En suivant le fleuve on parvient à la mer" 

Plaute

-----------

 

Bob Weinstein 
Deauville
Sur les planches.
Malaise....
---------------

Françoise Sagan à Deauville 

 

… en ce Deauville d’octobre, abandonné et brûlant, je regardais la mer vide,  les mouettes affolées qui rasaient les planches, le soleil blanc et, à contre-jour, quelques personnages qu’on eût dits tirés de Mort à Venise de Visconti.
Et moi, seule, enfin seule, qui laissais pendre mes mains, tels des gibiers morts, de chaque côté de ma chaise longue.
Rendue à la solitude, à l’adolescence rêveuse, à ce qu’on ne devrait jamais quitter, mais que les autres -l’enfer, le paradis- vous obligent sans cesse à déserter. Mais là, les autres ne pouvaient rien entre moi et ce triomphant automne.

Françoise Sagan, Des bleus à l’âme, © Flammarion 1972 © Stock 2009

 

----------------

Françoise Sagan

Le désir :

"Les mille clairons du désir, les mille tam-tams du sang résonnèrent dans mes veines, et les milles violons du plaisir attaquèrent leur valse pour nous."

Printemps des poètes

03 21

--------------

Françoise Sagan.

Interview.

Le bonheur - Ne jamais avoir honte de ce qu'on fait.

-----------------

« A cette époque-là, vers 1931, alors que j’atteignais mes vingt-huit ans, Deauville était comme le centre d’été du monde élégant. Des avions privés de riches Anglais atterrissaient sans arrêt. Il en venait d’autres, de pays plus lointains, à bord de puissantes voitures. Il n’y avait pas beaucoup d’hôtels à Deauville et bien des grands de ce monde ont été heureux de trouver une baignoire pour y dormir… »

Georges Simenon : Point-virgule,
Presses de la Cité, 1979

--------------

Deauville 

Bassin, quai, voiliers.

Mon aquarelle.

-------------

 

Marcel Proust à Cabourg.

-------------------

Charles Pécrus 

1826 - 1907 

Trouville 

Hôtel de la Mer

---------------

Paul Rolato-Petion

1867 - 1927

Trouville

Scène de plage

 

Pierre Chapuis 

1863 - 1942 

Trouville 

1902 

L'Eden Casino

---------------

Trouville 

La Baigneuse dans "Fémina" 

1901

-------------

Celui-ci aurait demandé à son pilote Jean-Claude Bedeau de se poser un peu à l'écart de la DZ (dropping zone, aire d'atterrissage) détrempée pour éviter d'y marcher. Lors du redécollage, le rotor a tapé un arbre proche et l'hélicoptère s'est crashé, causant la mort des deux occupants. Le drame s'est produit dans une propriété privée à Touques près de Deauville chez des amis d'Olivier Dassault.

 

 

Pourquoi Le Cancer De La Peau Est À La Hausse ;
Le cancer de la peau est à la hausse et le bronzage en intérieur et la nécessité d’être bronzé pourraient être à blâmer.
(…)  En 2005, Feldman a mené une étude dans laquelle il donnait à des volontaires des produits chimiques bloquant les endorphines avant qu’ils n’utilisent un lit de bronzage. L'étude visait à vérifier si les clients fréquents des salons de bronzage profiteraient autant de l'expérience si leur corps ne produisait pas d'endorphines. Ils n'ont pas (agi, NDLR). Et même avant que les tanneurs fréquents utilisent le lit de bronzage, ils ont montré des signes de dépendance physique au bronzage.

https://fr.wordssidekick.com/2450-why-skin-cancer-is-on-rise

----------

 

Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le cancer de la peau peut commencer simplement par un coup de soleil".

Dans Carnet de Santé, le docteur Christian Recchia répond, pour Yahoo, à toutes les questions que vous vous posez et vous livre conseils pratiques et petites astuces pour mieux vivre au quotidien.

Deauville 
Scène de plage
Photographie de presse - Agence Meurisse.
1926  
BNF - Estampes et photographie.
Paris
------------
 
Le Havre 
L'anse des régates à marée basse.
Embarquement ou débarquement d'un couple normand.
 
-------

Jules Ausset

Montivilliers, 1866 - Paris, 1965.

Le Port du Havre

1922

Huile sur toile.

Muma

Le Havre

--------------

André Hambourg

Beau temps sur l'avant-port, Deauville

1976 

Huile sur toile.

Deauville

Les Franciscaines

------------

André Hambourg

Les petits chevaux sur la plage

1972 

Huile sur toile.

Deauville

Les Franciscaines

----------------

Maurice Taquoy

La foule un jour de courses 

Deuxième quart du 20e s.

Gouache sur papier.

Deauville

Les Franciscaines

----------------

Homme aux mains chaudes et froides.

---------------

Les coraux et l'oxybenzone dans les crèmes solaires. Le lien entre le blanchiment et l'usage de l'oxybenzone est établi scientifiquement.

"L'Humanité"

05 22

-------------------

OXYBENZONE ET BLANCHIMENT DES CORAUX: CRÈME SOLAIRE DANS L'ENVIRONNEMENT - TIGE – 2022.

(…) Récifs coralliens et changement climatique: un résultat possible.

Qu'est-ce que l'oxybenzone?

L'oxybenzone est également connue sous le nom de benzophénone-3. C'est un solide blanc qui a la capacité intéressante d'absorber la lumière ultraviolette. L'oxybenzone est un écran solaire à large spectre qui absorbe à la fois les rayons UVA et UVB. Il est produit synthétiquement par une réaction chimique.

(…) Effets de l'oxybenzone sur les récifs coralliens.

En 2015, une équipe internationale de chercheurs a décrit les effets de l'oxybenzone sur un corail nommé Stylophora pistillata . L'équipe de recherche a étudié l'effet de l'oxybenzone sur les larves de corail et les adultes. Ils ont fait les découvertes suivantes, qui ont été publiées dans la revue Environmental Contamination and Toxicology.

(…) Effets de la benzophénone-2 sur le corail.

Nous devons être prudents lors de l'évaluation des résultats produits par un seul chercheur ou une seule équipe de recherche. Des erreurs accidentelles de procédure sont toujours possibles. Les scientifiques qui ne sont pas impliqués dans une expérience notent souvent les nouvelles découvertes avec intérêt et recherchent ensuite une confirmation dans une deuxième expérience. Il existe des preuves qui ne confirment pas les résultats des découvertes sur l'oxybenzone, mais suggèrent qu'elles sont cependant exactes.

https://fr.fusedlearning.com/oxybenzone-coral-bleaching

----------------

Paul Corfield

Grande-Bretagne.

1970

Coucher de soleil à travers les cimes des arbres.

--------------

Paul Corfield

Born: Bournemouth. 1970.

 

Paul Corfield Paul Corfield Paul was born on the South Coast of England, in the South East Dorset conurbation and has remained in the area into his adult life. He recalls he was just a small child when he first began to draw but became almost OCD with it, easily upset if his artwork did match the real landscapes he was copying.

 

Paul Corfield Paul Corfield Paul est né sur la côte sud de l'Angleterre, dans l'agglomération du sud-est du Dorset et est resté dans la région jusqu'à l'âge adulte. Il se souvient qu'il n'était qu'un petit enfant quand il a commencé à dessiner, mais qu'il est devenu presque atteint de TOC après cela, facilement contrarié si son œuvre correspondait aux paysages réels qu'il copiait.

 

Paul Corfield started painting at an early age but was eventually to turn down a place at art school in favour of working in the aerospace industry. There he stayed for thirteen years until his wife suffered a severe stroke and he found himself facing the prospect of caring for her for the rest of her life.

 

Paul Corfield a commencé à peindre à un âge précoce, mais a finalement refusé une place à l'école d'art lui permettant de travailler dans l'industrie aérospatiale. Il y resta treize ans jusqu'à ce que sa femme subisse un grave accident vasculaire cérébral et qu'il se retrouve face à la perspective de s'occuper d'elle pour le reste de sa vie.

---------------

 

Deauville 

Tempête - Passage du vent de 0 km/h à 100 km/h en quelques secondes!

Bilan: 1 mort, 1 disparu, 3 blessés.

06 22

-----

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>