Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmanuel Macron prend la fuite au théâtre "Les Bouffes du Nord" - Les commentaires:

Publié le par bmasson-blogpolitique

Macron va au théâtre accompagné de manifestants 

NDLR: humour!

 

----------------------------

Le journaliste parisien Taha Bouhafs a été interpellé quand  Macron a été exfiltré du théâtre.

---------------------------

Le journaliste parisien Taha Bouhafs interpellé 

Macron au théâtre prend la fuite.

Evitez les blagues avec les mots "Venezuela" et "Poutine".

On vous arrête en France pour ça!

 

-----------------------------------

Macron aux "Bouffes du Nord"

Si  grosse manif?

Non c'est une photo montage...

-----------------------------------

Macron dans les "Bouffes du Nord" extirpé en urgence.

NDLR: Y aurait-il quelqu'un pour lui raconter la fin de la pièce de théâtre? Non, Même pas!

-----------------------------------

Macron dans les Bouffes du Nord extirpé en urgence.

BFMTv.

NDLR: Il faut bien que ces chaînes de télé en continu servent à quelque chose!

-----------------------------

Macron dans les "Bouffes du Nord" est extirpé en urgence.

En anglais

--------------------------

Macron dans les "Bouffes du Nord" est extirpé en urgence.

En espagnol.

-------------------------

Macron et la liberté de la presse : Taha Bouhafs en prison.

Le grand écart entre les paroles et les actes, NDLR.

-----------------------------

Macron exfiltré pour la 2e fois.

 "Qu'ils viennent me chercher!"

-----------------------------

Macron exfiltré pour la 2e fois.

"Qu'ils viennent me chercher!"

Humour sur les ordres et  les contre ordres.

On y perd son latin, NDLR!

 

------------------------------

Macron prend la fuite.

NDLR: tiens, ça me fait penser à Louis XVI....

----------------------------

Macron prend la fuite.

Quelle impopularité!

----------------------------

Macron a dit "Qu'ils viennent me chercher!"

Ils sont venus!

 

-----------------------------

 Macron rejeté par la classe ouvrière.

 

NDLR: et pas que par elle!

------------------------------

 Macron 

Tweet de Taha Bouhafs 

 

Cela justifie-t-il cette pression policière? NDLR

 

---------------------------------

Liste des journalistes militants français.

NDLR: Chateaubriand était royaliste.... Le seul point positif pour lui, c'est qu'il n'a pas retourné sa veste...

--------------------------------------------

"Le tweet ne peut matérialiser une infraction, il ne fait que rendre compte de sa présence, de celle du président et de ce que des manifestants avaient appelé à un rassemblement comme il l'avait constaté sur Twitter auparavant", a affirmé son avocat, Arié Alimi.

Source AFP.

------------------------------

L’avocat de Taha Bouhafs,  très offensif contre « les « mensonges de l’Elysée » et annonce une plainte pour dénonciation calomnieuse dans ce qu’il qualifie de « scandale d’Etat. »

Source Twitter.

-----------------------------

Elsa Faucillon est inquiète pour la liberté du journalisme.

------------------------

« Rappelons une fois de plus que journaliste n'est pas une profession réglementée, et qu'il ne vous appartient pas de dire qu'une personne se disant journaliste ne l'est pas. Dès lors qu'il publie régulièrement des informations, il l'est, même, surtout si ça vous emmerde. »

Maître Eolas

-----------------------------

Taha Bouhafs  paie cher sa vidéo sur Benalla.

 

-----------------------------

"Qu'ils viennent me chercher!"

Quizz:

qui a dit cette phrase?

 

-----------------------------

« Et c'est grâce à vous tous, ici, sur les réseaux sociaux que je peux me défendre correctement tout en pouvant me passer des chaînes d'info. C'est grâce à vous aussi que j'ai une liberté de parole, d'indépendance, que mon travail est vu et relayé. Merci pour votre soutien constant. »

« Toutes les chaînes d'info qui se sont fait pendant plus de 24 heures le relais des mensonges de l'Elysée sur moi pendant que j'étais injustement enfermé, je vous le dis une bonne fois pour toute ici, c'est pas la peine de m'inviter, Je ne viendrai pas ! »

 

Taha Bouhafs

----------------------------

Taha Bouhafs 

Son téléphone est sous scellé

Macron et sa femme, en fuite, sont filmés en vidéo!

-----------------------------

Emmanuel Macron et Brigitte sont partis en courant.

 

Le témoignage d'une employée du théâtre qui a assisté à la scène.

 

NDLR: franchement, quand tu as peur des Français-e-s, c'est qu'il y a un truc qui cloche...

 

---------------------------

Taha Bouhafs, journaliste.

Son téléphone lui a été rendu.

02 20

---------------------------

Lire aussi:

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Le Havre - Manifestation anti-retraite à Macron - 16 01 20 - Les militaires aussi sont contre! M. Schiappa

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le Havre

Manifestation anti-retraite à Macron

16 01 20

Avant la manifestation, il était très difficile de circuler. Les entrées du Havre étaient saturées...

 

EHPAD  publics du Havre

Total

Plateforme de Normandie

Beaucoup, beaucoup de monde et des personnes que je n’avais pas encore vues. Donc, le mouvement s’élargit et c’est très bien. Beaucoup de femmes avec ou sans enfants ou compagnon-ne. Mais les jeunes manquent à l’appel. « On a cours ! » m’ont répondu des jeunes que j’ai interpellé. « Mais c’est pour vos retraites ! » Y’a du boulot à faire encore envers eux…

Un slogan réclame la « Révolution ». Ouah ! Ca fait longtemps que cela ne se disait plus… ! La colère monte d’un cran. Après les revendications sociales, le changement de société est à l’ordre du jour. La politique fait son irruption dans le débat. Tant mieux !

 

Collège Claude Bernard

Les profs en pétard!

 

Ne "Courbet" pas l'échine!

Bientôt 49 doigts

(jeu de mot avec le célèbre 49.3 pour faire passer les lois dont on ne veut pas!)

"Courbet" en hommage à l'école Courbet du Havre?

 

Profs mal en points,

quel futur pour l'école?

Céline Brulin, sénatrice PCF

Haut les coeurs! L'élémentaire est là!

 

---------------------------

"La Marseillaise" au biniou. Il m'a dit qu'il ne la connaissait pas mais pour me faire plaisir, il s'est lancé. Bravo! Il a enchaîné avec un air plus connu de lui.

 

Un biniou a assuré l’ambiance musicale. « La Marseillaise » ne se joue pas avec cet instrument ! Donc, les cafouillis sont pardonnés, l’intention et le cœur y étaient.

 

Ah! Il est plus à l'aise. Ca s'entend. Une forte communauté bretonne vit au Havre. Ils ont construit le port. Leur réputation d'hommes robustes les a faits venir ici. Et leur savoir-faire. Et ils y sont restés.

 

------------------------------

Il y avait beaucoup d’enseignants de l’élémentaire au lycée.

 

Votez Jean-Paul Lecoq!
Elle a raison.
 

 

Le cortège s’est dirigé dans une nouvelle direction. Décidément, tous les parcours sont possibles au Havre ! Au Rond-Point, direction à droite rue Aristide Briand puis descente vers Dresser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A un carrefour, l’ambiance a été tendue avec un chauffeur de voiture qui voulait passer avant le cortège. Il refusait de faire demi-tour. « A qui est la rue ? A nous ! »

 

 

Arrivée du cortège devant la gare. Les dockers vont nous quitter.

Pas d’orchestre de tambours aujourd’hui. C’était le calme (avant la tempête ?).

 

 

Le train va bientôt partir. Il faut faire vite!

 

Les manifestants qui restaient ont apporté leur soutien aux cheminots en grève.

 

Sur les quais de la gare, on chante:

"Pour l'honneur des travailleurs

Et pour un monde meilleur

Nous on est là!

Même si Macron ne le veut pas...."

Déterminé-e-s! Jusqu'au bout (le retrait!) Vous remarquerez la présence des femmes...

Les quais et les voies ont été envahis au son du biniou qui entonnait « On est là, même si Macron ne le veut pas », chanson reprise par la foule.

 

 

"On est là" au biniou. Cette fois, sur les quais de la gare, devant le train qui devait partir pour Paris.

Un chant simple, un air facile à chanter et ça rassemble beaucoup de personnes. C'est simple!

 

Tout le monde s’est mis devant le train pour retarder son départ.

Et ça chante encore! La banderole est déployée sur les rails On ne passe pas.

(En plus, il fait beau).

La rue est à nous!

La France est à nous!

Infirmière en colère.

Touche pas à ma retraite!

 

 

Chose dite, chose faite. Le train est bloqué jusqu’à la dislocation de la manifestation.

 

----------------------------

Lire aussi:

 

 

D'autres photos:

La Marseillaise

Comment Macron veut ruiner nos retraites.

Réponse au journal 'Le Point'.

 

------------------------------

Le Havre 

Entre 20 000 à 30 000 manifestants

Cécile Rousseau

----------------------------

"Le Point" revu et corrigé par le PCF.

Comment Macron ruine la France!

 

Et Fabien Roussel a rajouté que nous aimons les poings levés...

 

----------------------------

Ian Brossat 

"Le simulateur 6 mois après le vote de la loi a remis de l'énergie aux colères."

--------------------------------

AXA fait de la pub sur la baisse des pensions.

Retrait!

 

----------------------------

CFDT : traîtrise envers le monde du travail.

-----------------------------

 A Enghiens les Bains, l'Internationale ca surprend!

 

----------------------------

Les avocats dansent sur la chanson de HK.

Qui aurait pu l'imaginer?

-----------------------------

Les avocats occupent le tribunal de Bobigny.

 

-------------------------------

Macron et Buzyn se moquent de l'hôpital et de ses agents.

----------------------------

 

Affiche des Gilet-e-s Jaunes contre Macron

---------------------------

Gérard Miller:

" Les policiers auraient dû prendre leurs distance avec les directives de Castaner "

 

-----------------------------

Gérard Miller veut inviter Macron et Castaner à visionner des films des policiers en plein acte de violence autour d'une pizza.

----------------------------

LREM

A  Cherbourg, des  manifestants ont mis des pneus devant sa permanence.

----------------------------

Philippe Martinez accepte toutes les contradictions.

Mais "terroriste" c'est NON!

----------------------------

 

 

 

Soirée de soutien aux grévistes le 22 01 2020

CGT

Au cirque Phénix - 75012 Paris

 

10€

 

Cali

Imany

HK

Gauvain Sers

Didier Super

Agnès Bihl

 

Yvan Le Bolloc'h en animateur

Audrey Vernon en animatrice

-----------------------------

44e jour de grève

-----------------------------

Blois 

Macron a chaud aux fesses

------------------------------

 CNPE de Graveline en grève 

 

-----------------------------

 Les salarié-e-s du commerce et des services dans la rue le 22 01 2020

à Paris

------------------------------

Les jeunes contre Macron 

-----------------------------

 

 Le Havre 

BFMTv ne peut pas dire qu'on était 500 personnes 

----------------------------

Manifestation des Lumières à Montélimar

 

-----------------------------

Pénicaud et Ndiaye à Perpignan 

Carton d'invitation

 

-------------------------------

 Poésie pendant les manifestations 

 

--------------------------

Retraite 

A Nice on brûle le roi pendant le carnaval 

----------------------------

Retraite 

Les salarié-e-s du musée du Louvre en grève

-----------------------------

Solidaires 

"Effaçons les sourires" 

Leurs sourires, pas les nôtres, NDLR.

----------------------------------

Tricastin 

Les Salariés du Nucléaire durcissent l’action 

 

----------------------------

Vivre et vive la retraite 

On veut pas en crever

 

Soirée de soutien aux grévistes angevin-e-s

 

17 janvier 2020

--------------------------

 

« Il faut savoir retirer un projet de loi qui suscite autant de colère. »

Fabien Roussel

                             

--------------------------

Les avocats mènent un mouvement exceptionnel qui couvait depuis longtemps devant l'indifférence de leur ministre Belloubet.

 

----------------

"La Marseillaise"

 Non, on ne ruine pas le pays."

-----------------------------

Le Havre

Les Gilet-e-s Jaunes dans la manif .

 

----------------------------

Une du journal "le Point"

 Une nouvelle parodie avec l'extermination de la vie sur terre par la CGT 

Pinault: le citoyen exemplaire

Ce bangladais travaille encore à 92 ans!

-----------------------------------

L'éducation en colère !

------

PCF

5 400 milliards fonds de pension disparus dans la crise financière de 2008 

On ne veut pas de ça en France.

----------------------------

Le PCF signera la motion de censure à l'assemblée nationale.

 

------------------------------

« Il faut savoir retirer un projet de loi qui suscite autant de colère. »

Fabien Roussel

 

----------------------------

Avec AXA, comment faire de l'épargne à coup de matraque et d'ordonnance?

 

Retrait!

 ---------------------------------

Fabien Roussel 

Les jets touchent tous les milieux.

NDLR: et le rejet de la réforme aussi!

------------------------------

La semaine sociale

La lettre essentielle de l'actu sociale

Bonjour,

Pas facile d’affirmer que le mouvement social est toujours solidement campé aux quatre coins de France pour obtenir le retrait de la réforme des retraites, face à une communication gouvernementale qui assure depuis six semaines la « décrue » de la mobilisation, relayée par un chœur fourni de voix complaisantes. Pas facile non-plus de continuer de décrypter le caractère nocif du système par points soi-disant universel quand certains confrères nous traitent de menteurs alors que l’Humanité participe à dévoiler qu’une bonne partie du projet de loi a été inspirée par des fonds de pension. L’inscription de l’article 64 dans le texte, qui installe bel et bien les mécanismes de la retraite par capitalisation, conforte notre travail de désintox. Tout comme nos reportages, portraits, et récits de lutte qui racontent le combat d’une mobilisation aux mille visages, aux cents piquets de grève et points de lutte, aux dizaines de façon de militer.

Contre vents médiatiques et marée idéologique, nous nous apprêtons à couvrir la septième semaine de cette lutte historique. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous sommes impatients de recevoir vos conseils, encouragements ou engueulades, qui permettront à l’Humanité, l’Humanité Dimanche et l’Humanité.fr, d’être toujours plus efficaces, au côté du mouvement social. À vos mails. Pour cela vous pouvez passer par cette adresse : lasociale@humanite.fr

Bonne lecture.

Stéphane Guérard, chef de la rubrique « Capital/Travail » de L’Humanité

--------------------

Mobilisation. L’intersyndicale déterminée à gagner le retrait.

Sixième journée de mobilisation nationale interprofessionnelle et toujours la même combativité du côté des opposants au projet gouvernemental de réforme des retraites. Les représentants de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, CFE-CGC, Solidaires et Unef appellent à amplifier le mouvement.

(…) Mais la méthode Coué de l’exécutif, misant sur un affaiblissement du mouvement, ne prend pas. L’opposition, tirée par une intersyndicale soudée, reste vive dans la rue, et majoritairement soutenue par l’opinion publique.  

En direct de la sixième journée de mobilisation nationale interprofessionnelle contre la réforme des retraites à Paris, ce jeudi 16 janvier.

Retraites. Une concession en trompe-l’œil qui ne change rien.

Le premier ministre consent à retirer « temporairement » l’âge pivot pour mieux faire travailler plus longtemps les jeunes générations. Une combine qui redouble la détermination des opposants à la réforme, avec une nouvelle journée d’action mardi.

(…) L’opinion publique continue en tout cas à soutenir le mouvement. Selon un sondage paru hier (Ifop pour le JDD), 49 % des sondés apportent leur soutien aux grévistes (+ 5 points), contre 34 % qui se disent hostiles (– 3 points).

RÉVÉLATIONS : Retraites. Le projet de loi en intégralité.

Vendredi, 10 Janvier, 2020

Découvrez en intégralité le projet de loi sur la réforme des retraites. 141 pages 67 articles pour vous faire votre propre opinion.

Gilets jaunes, citoyens, droit de manifester et autres droits des manifestants

Manifester est-il un droit ? Et quels droits ont les Gilets jaunes et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellation, de garde à vue et de comparution immédiate après la prise d'effet de la loi dite "anticasseurs" du 10 avril. D'un clic le guide-du-manifestant- arrêté et l'annuaire des avocats.

(…) 7 - La garde-à-vue sur le casier judiciaire :  La garde à vue ne figure pas sur le casier judiciaire. Pour que ce soit le cas, il faut un jugement et encore, le juge doit décider si cette mention est portée sur le casier judiciaire.

Retraite 

L'âge pivot est l'arbre qui cache la forêt

---------------------------

Une du « Point » sur la CGT : le PCF nous répond.

La couverture sur Philippe Martinez et la CGT fait parler. Nous publions la réponse du leader communiste Fabien Roussel, qui ne partage pas nos vues…

Par Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord

 (…) Il est possible pourtant de faire autrement, comme les communistes le proposent. Mais cela suppose de faire sauter quelques carcans. Comme augmenter les salaires, d'abord : nous demandons une hausse du smic de 20 % et de l'ensemble des salaires, dans le public comme dans le privé.
De faire respecter sans attendre l'égalité salariale entre les femmes et les hommes, cela rapporterait 6 milliards d'euros de cotisations supplémentaires. Il faut mettre fin également au régime spécial de la finance : les revenus financiers perçus par les entreprises sont exonérés de cotisation pour notre système de retraite. Nous proposons de les mettre à contribution comme les autres revenus, à hauteur de 10,45 %. Cela rapporterait 30 milliards à notre système de retraite.

Moduler enfin les cotisations sociales des entreprises favorisant l'emploi, la formation, les salaires, le climat. Voilà les propositions que nous mettons sur la table, pour garantir à tous une retraite digne, dès l'âge de 60 ans. Et cela sans aucun risque de ruiner la France, bien entendu.

Dialogue entre la CFDT et les grévistes 

"On n'est pas fatigué-e-s!"

 

------------------------

Des manifestants coupent l'électricité  pour les voeux de Brigitte Barèges à Montauban.

Maire LR

---------------------

Jet de bleus de travail à AIA à Clermont-Ferrand.

 

----------------------------

Macron invite les patrons à Versailles.

C'est la provocation ultime pendant le mouvement social...

 

-------

Les pompiers à Strasbourg.

Ils dénoncent les violences subies.

 

 

--------

Calendrier des retraites 

Deligne

-----------------------------

Macron 

Y'a pas le feu pour les retraites 

 

----------------------------

Qui pourra arrêter la grève ?

----------------------

Ségolène contre attaque 

 

-------------------

7 ports morts les 22, 23, 24 janvier 2020.

 

"On va les ruiner

Lutte de classe

Rapport de force"

 

-----------------------------------

Les avocats, à Caen, sont silencieux.

La colère se manifeste de cette manière, NDLR.

 

----------------------------

Retraite 

Les avocats continuent la grève.

----------------------------

Béziers 

L'émission de radio "Les Grandes Gueules" est perturbée et annulée  par les klaxons des grévistes.

NDLR: ils ont trouvé plus fortes gueules qu'eux et elles!

------------------------

La jeunesse s'inquiète pour son avenir.

Lycée Hélène Boucher (de quelle ville, NDLR?)

 

----------------------------

LREM 

J B Moreau rempile!

Il égalise les islamistes et les syndicalistes.

------------------------

Macron violent 

 

Photomontage de la CGT infoCom

-------------------------------

Quelques macronistes contre la grève au Louvre!

(Humour...)

 

------------------------------

Rébellion à Valence 

Drôme

---------------------

Ian Brossat:

"La retraite est formidable, mais pas à points pour les femmes."

------------------------------

PCF

Les avocats de Caen : la force d'un silence.

-------------------------

Les avocats devant le château de Versailles avant Macron.

Ils/elles dansent contre la retraite (à points).

 

-------------------------------

La CFDT du Rhône se rebiffe contre le député LREM, Jean-Luc Fugit.

-----------------

 Igor Zamichiei 

"Le banquier est le problème de la France."

-----------------------------

 Le Louvre en grève!

----

Annulation des voeux aux personnels de la culture.

 01 2020

NDLR: ils savent qu'ils vont être chahutés dans le cadre de la lutte cotre la réforme des retraites à points.

Il vaut mieux qu'ils restent chez eux!

-----------------------------

On connaîtra l'angoisse économique jusqu'à la mort .

Emmanuel Todd

 

-----------

 Appel de la CGT, FA, FO, FSU, Solidaires à déposer ses outils de travail le 22 janvier 2020

-------------

Ian Brossat 

L'âge pivot sera fixé à 67 ans pour la génération 80

 

NDLR: de quoi alimenter la colère existante.

 

--------------------

Le Louvre est bloqué comme les négociations avec le gouvernement.

 

---------------------

Macron à Chambord

 

 

--------------------------

 

Macron est attendu à Versailles par la CGT, FO, FSU et Solidaires.

 

------------------------

 

Macron préfère les moutons 

Entre la CGT et la CFDT, son coeur ne balance pas, NDLR.

 

----------------------------

Motion après l'occupation du siège de la CFDT 

 

----------------------------

L'Opéra Garnier en grève le 18 01 2020

 

----------------------

Le Secrétaire d'Etat, Jean-Baptiste Djebbari, n'a pas été le bienvenu chez les cheminots.

 

---------------------

Les voeux au ministre de la culture auront lieu le 20 01 2020.

 

NDLR: on assiste à l'inverse. Après le refus de leurs voeux, les grévistes s'en emparent pour organiser une manifestation festive.

 

----------

"Les bourgeois sont si suffisants dans leur ignorance, si sûrs de leur fausse supériorité qu'on a envie de les enfoncer à coups de pelle dans les égouts comme des rats"

Julien Green,

Journal intime

On est si sérieux quand on a 19 ans

Journal (1919-1924) Paru en septembre 1993

------------------------------------

Réforme des retraites : les militaires défavorables au projet.

Selon un document que nous nous sommes procuré, le projet de loi passe très mal auprès des forces armées qui conservent une partie de leurs anciennes règles.

(…) « Après l'étude du projet de loi, il ne peut, en ce qui concerne la condition militaire, émettre un avis favorable », lit-on à la fin de ce document daté du 15 janvier, à en-tête du ministère des Armées, avec au bas de ces trois pages la signature du contrôleur général des armées Olivier Schmit, secrétaire général du Conseil supérieur de la fonction militaire.

C'est un verdict cinglant qui tombe alors que depuis des mois le gouvernement multiplie les déclarations pour rassurer les 348 000 fonctionnaires de l'armée de terre, la gendarmerie, l'armée de l'air ou la marine, sur leur sort dans le nouveau système.

(…) En tête des points durs, « les modalités de calcul de la pension militaire qui suivraient le régime de droit commun, qui est d'encourager les salariés à poursuivre leur activité ».

(…) Autre disposition du projet de loi qui déclenche les foudres militaires : « La mise en place d'une règle de calcul assise sur l'ensemble de la carrière au lieu des six derniers mois ».

J.M Apathie accuse Maurice Thorez de "déserteur qui aurait dû être fusillé".

Il ne connaît pas son histoire.

De Gaulle s'est allié avec les communistes au sortir de la guerre du fait de leur participation active dans la Résistance française.

Le programme du CNR a été écrit par les gaullistes et les communistes.

Les communistes français ont payé un lourd tribu dans la lutte contre le nazisme: arrestations, déportations, fusillé-e-s.

--

Brice Couturier est anti CGT.

Une réponse : des hauts fonctionnaires squattent l'exécutif.

NDLR: une majorité de Français-e-s soutient le mouvement de grève.

---------------------

Sibeth Ndiaye en provocatrice.

NDLR: elle oublie la violence d'état. Paupériser une grosse partie de la population, c'est violent.

 

--------------------------

Les femmes les grandes gagnantes de la réforme?

Sauf celles qui divorcent

qui sont veuves

qui travaillent à temps partiel

qui sont moins bien payées que les hommes....

---------------

Macron à Dunkerque 

Sa protection rapprochée n'est-elle pas violente?

-------------------------

Philippe Martinez 

 

La CGT refuse de porter le chapeau de tous les problèmes.

Macron, les patrons, les banques, n'ont-elles pas leur art de responsabilité?

-----------------

Le radeau de la Méprise

2017 - 2022

 

Détournement du tableau "Le radeau de la Méduse" de Géricault.

Les députés LREM sont des naufragés représentés en Play-mobiles!

---------------------

Actions à Genevilliers.

-------

Hollande lynché par Aude Lancelin 

Incurie

lâcheté

mépris du peuple

-------------

 Hollande lynché par Gérard Miller

"Par pitié, tais-toi!"

-------------------

La stratégie du pourrissement, c'est raté!

Mireille Roubaud

"La Marseillaise"

-----------------------------

Macron à Dunkerque 

Nous aussi!

-----------

Macron 

Son nom de code est Véga 

Véga nous gave

-------------------

 Macron, on te laissera cinq minutes d'avance...

 

--------

Versailles 

"Bonjour, on vient pour le retrait de la réforme!"

 

-----------------------------------

Des grévistes de l'opéra de Rouen interprètent du Mozart sur le parvis du Théâtre des Arts.

(…) Plus d'un millier de manifestants ce samedi dans les rues

Avant cette représentation musicale en plein air, un cortège a défilé ce samedi après-midi dans les rues de Rouen. Ils étaient 3 000 selon la CGT et 1 000 selon la police. 

Un avocat manifestant a été arrêté sous Macron.

Il a dû attaquer à lui tout seul les Forces de l'ordre, NDLR.

------

 

Les enseignants du lycée Sabatier à Carcassonne démissionnent de leurs fonctions adminstratives.

 

NDLR: Après la vague des jets de vêtements ou d'outils de travail, voici la vague des démissions.

 

-------------

Versailles et Choose France.

 

-------

Rapport.

La Chambre régionale des comptes de Normandie a épinglé l'agence de développement économique «Le Havre Développement» (LHD) pour sa mauvaise gestion lorsqu'elle était présidée par l'actuel Premier ministre Édouard Philippe, dans un rapport publié sur Internet.

(…) Conséquence? «L'ensemble des actes pris sous la direction des directeurs précités est présumé dépourvu de fondement juridique.»

LHD a réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 million d'euros et perçu une subvention de 356 948 euros de la ville du Havre en 2017.


---------------
FUGUE RÉFORMISTE.
« Macron, ta réforme, si tu savais... »

Jean-Emmanuel Bach

 

Soli Manu Gloria

------------------------

 Marlène Schiappa est interpelée par une femme :

 Vous n'avez pas honte de parler

 de toutes les choses que vous faites ?

Vous n'avez pas honte?

Vous parlez contre les violences faites aux femmes!

Vous tabassez les femmes qui manifestent dans la rue

quand elles osent se mobiliser!

Quand on écrit des livres pornos

 on ne donne pas des leçons de vie

  à une mère de famille.

La seule libération des femmes

elle se fera dans la rue.

aux côtés des travailleurs

qui sont  depuis 43 jours en grève

pour défendre l'avenir de nous tous

et pas l'avenir de la bourgeoisie.

 

Même si Macron ne le veut pas

On est là!

----

 

Les perturbations des macronistes.

Ils ne sont pas dans l'écoute des concitoyens.

-----------------------------------

Les  avocats occupent le TGI de Paris 

 

-----

Macron doit lâcher l'affaire et non pas du lest

--------

LREM

JN Barrot

Yvelines

Autocollants collés sur sa permanence parlementaire.

 

CFDT et Berger privés d'électricité

-----------------

 Fabien Roussel pense que le pourrissement du conflit des retraites fragilise notre pays.

Les avocats font interrompre une audience et entonnent la Marseillaise.

 

TGI de Paris.

--------------

Les voeux à la BNF par le ministre de la culture sont annulés.

------

Les voeux du ministre de la culture sont annulés.

La CGT et les femmes y sont.

----------------

Versailles

Choose France

 

« Le Président de la République et le Premier ministre disent qu'ils signent des contrats en or. Mais pour les Français, il est où l'or, il est où l'argent? »

 

« Il y a un mépris, une arrogance de la part de ce gouvernement. Nous sommes assis sur un volcan. »

Fabien Roussel

----------------

 

Fabien Roussel et la CFDT 

 

Réponse un peu plus politique que précédemment...

----------------------------

 

Macron en Jupitérien reçoit la foudre 

Léo Purguette 

"La Marseillaise"

----

« Nous sommes heurtés par les chiffres abyssaux rendus publics par le rapport Oxfam sur les inégalités qui ne cessent de s’aggraver depuis 3 ans dans notre pays. »

Pierre Dharréville

 

--------

Rendez-vous pour soutenir la grève 

c’est mardi 8h30 à Gennevilliers 

avec les électriciens  

de Enedis GRDF

 

Besancenot

Faucillon

Coquerel


-------------------------------

 

L'assemblée générale de Tolbiac avec les grévistes de la RATP.

-----------------------

Ils n'aiment pas les réseaux sociaux. Tu m'étonnes!

J'en connais un qui va être perturbé pendant son meeting.

Benjamin Griveaux

 

 

Lundi 27 janvier à 19h

Théâtre Bobino : 14-20, rue de la Gaîté – 75014

 


Mais en fait, ils n'aiment pas les contestataires...

------

 Caisse de grève

----

Datage de la photo en fonction du montant de B Arnault.

Là, 58 milliards, ce n'était pas beaucoup...

-------

La CFDT porte plainte contre des syndicalistes.

Le divorce est prononcé.

Berger ne défend plus les salarié-e-s.

 

----

Caisse de grève

---------

La CFDT porte plainte contre des syndicalistes.

Le divorce est prononcé.

Berger ne défend plus les salarié-e-s.

 

---------------------------------

 

 

 

Retraite : "Ne cédez pas à la tentation de Pyrrhus" demande Pierre Dharréville

(GDR) qui appelle le Gouvernement à renoncer à sa réforme qui est "massivement rejetée" par les Français estime-t-il.

 

-------------------------

"La démocratie, ce n'est pas un thermomètre que l'on utilise comme ça une fois tous les cinq ans, ce n'est pas un chèque en blanc", réplique Pierre Dharréville.

 

-----------------------------

 

« Vous avez réussi en 2 ans et demi à cumuler plus de colère que les 2 quinquennats de Hollande et Sarkozy réunis ».

Petite leçon d'humilité de Cécile Cukierman à une députée macroniste.

 

------------------------------------

 

« Le retrait de l'âge Pivot, la circulaire Castaner, c'est de l'enfumage. C'est Garcimore, ce Président de la République. »

Fabien Roussel

-----

 

Blocage du lycée Alfred Kastler à  Bordeaux pour les épreuves du "bac" 

---------------------------

 

Toutes les professions sont impactées.
Les avocats jettent leurs robes aux pieds de la Ministre, des enseignants et enseignantes ont vidé leurs sacs ou jeté leurs manuels devant leurs directions départementales et académiques. Les pompiers ont enlevé leurs casques, les danseurs et danseuses de l’opéra se sont produits devant l’opéra Garnier et les musiciens ont joué devant les manifestants. Démissions de Chefs de service dans les hôpitaux, la grève des dockers et des portuaires, des marins s’est poursuivie rendant le trafic maritime quasi nul. 

C’est aussi une grande solidarité qui s’exprime et un mois et demi après son déclenchement.

Le mouvement contre la réforme des retraites prend aujourd'hui de nouvelles formes d'action et de lutte.

 

Source CGT

-----------

 

 

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

"Mémoire communiste" de l'Amicale des Vétérans du PCF 37, histoires du féminisme

Publié le par bmasson-blogpolitique

"Mémoire communiste" de l'Amicale des Vétérans du PCF 37, à l'occasion des 110 ans de la journée internationale de lutte des droits des femmes, du centenaire du PCF, par Elisabeth Maugars. 

Y sont inclus des témoignages écrits de tourangelles telles Paulette Lagrange, Geneviève Henry Delalay, Raymonde Dien... et témoignages de féministes, historien.nes dans la vidéo réalisée en 2014 pour les 70 ans du droit de vote.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Manifestation anti retraite à Macron. Le Havre - 14 01 20 - Les propositions pour les femmes sont décortiquées

Publié le par bmasson-blogpolitique

Manifestation anti retraite à Macron.

Le Havre

2020-01-14

 

Quelle démonstration de force !

Ca a été une manifestation à « surprises ».

Trois points de rendez-vous :

Le départ devant Franklin.

La CGT : «  Il faut fermer les entreprises. » C’est une femme haute en couleur et en voix qui ne mâche pas ses mots sur cette p… de réforme !

 

"Exigeons le retrait de cette réforme anti-sociale. Les actionnaires s'enrichissent sur notre dos. "

Tous les syndicats sont là : Solidaires, FO, Snuipp, FSU, CGT éduc, etc.

 

 

 

"En fermant les usines, on va pouvoir négocier le retrait de cette p... de réforme!"

Le PCF est bien représenté. Les drapeaux flottent au vent et sous la pluie.

 

 

"Nous aurons raison! Il faut fermer les boîtes, les ateliers, les bureaux, les entreprises, les magasins."

 

C'est la jonction des deux manifestations devant la gare.

Puis devant la gare, les grévistes d’Harfleur-Gonfreville attendaient pour rejoindre le cortège.

 

 

Echauffement de la troupe musicale des dockers. Les tambours sont encore endormis!

 

Et devant le bassin Vauban, les dockers et les portuaires attendaient et regardaient le cortège passer. Ils se dissémineront dans la manifestation.

 

 

"Pan, pan pan, ton Macron, t'auras ta retraite Si tu pan pas l'Macron, t'auras pas ton pognon!'

 

Les dockers et les portuaires rejoignent la manifestation.

 

Nathalie Nail

--------------------------

Plus loin, les abeilles vont faire sonner la sirène de leur bateau en hommage aux manifestants. Ils font entendre avec vigueur leur solidarité.

 

 

 

 

 

 

Les abeilles participent à leur manière. La sirène va saluer le cortège de manifestants.

Ca porte loin une sirène d'abeille!

Il y a de la solidarité et ça fait chaud au coeur. Le son va résonner le temps de la manifestation.

 

 

« Le temps est pourri, Macron aussi ! » entend-on dans une sono tenue par une femme. Les femmes sont là aussi, car le monde portuaire est particulièrement masculin…Elles sont où les dockeuses ?

 

 

 

"Donnez au comité de soutien CGT pour indemniser les grévistes si vous ne faites pas grève!"

« Si vous ne faites pas grève, donnez à la caisse de solidarité de la CGT. »

 

-----------------------------

L'odyssée d'une incomprise.

Liberté de:

croire

dire

penser

manifester

 

Stop au quinquennat de la honte.
La France low cost (grrr! encore de l'anglais!)
------------------------------

Les pompiers attendaient. Nous les rejoignons. A nouveau, c'est un concert de sirènes.

 

 

 

Et arrivés sur la place de l’Hôtel de Ville, les pompiers en nombre, avec la grande échelle, klaxonnent et prennent la tête du cortège.

« La rue est à nous, prenez toute la place sur le boulevard ! » OK !

 

Personne devant le Palais de Justice. Les avocat-e-s doivent manifester leur mécontentement dans un autre endroit.

 

L'arrivée devant la Sous-Préfecture.

----------------------------

"Elus, entendez-nous!"

C'est vraiment LE problème: se faire entendre...

-----------------------------

Le trottoir de la sous-préfecture va copieusement être arrosé de neige. C'est la neige blanche de la colère noire!

Les pompiers vont copieusement arroser le bâtiment de la sous-préfecture pour montrer leur colère.

 

Les pompiers s'en donnent à coeur joie. Il va être propre ce trottoir de la sous-préfecture!

 

 Les pompiers d'Elbeuf.

 

Le temps d'un instant, Le Havre s'est transformé en station de ski avec la neige des pompiers en colère devant la sous-préfecture.

 

Beaucoup de manifestants ont dit merci aux pompiers. La sous-préfecture est le lieu emblématique du pouvoir et le relais des ordres de Macron.

 

Puis c’est la dislocation dans le calme et la tranquillité. Et oui, Macron, les manifestant-e-s ne sont pas des voyou-te-s.

 

-----------------------------

 

Jean-Pierre Rioual arbore le badge de Jean-Paul Lecoq pour les municipales de mars.

Une femme avec qui j'ai discuté me disait qu'il fallait qu'Edouard Philippe se présente pour qu'il se prenne sa veste, contrairement à mon opinion. Je pense qu'il va hésiter à se présenter au Havre, vu la contestation de sa politique. Elle, elle votera et fera voter pour Jean-Paul Lecoq.

----------------------------------

Lire aussi:

"Nous demandons le retrait de la réforme Macron. Il n'y a pas d'autre revendication à avoir."

Fabien Roussel

 

---------------------------

Avocats en grève.

----------------------------

Avocats, profs, médecins, en colère.

A quand les policiers pour faire tomber ce pouvoir ?

NDLR: ils ont gardé leur retraite d'avant. pourquoi ils bougeraient?

------------------------

 

La CFDT bascule dans le camp néo libéral.

-------------------------------

La CGC en grève 16 janvier .

Retrait du projet.

-----------------------------

La CGT à Castorama : retrait !

----------------------------

En grève et en action, on va gagner

14, 15, 16 janvier 2020

-----------------------------

Réponse à Franck Riester

"Vous avez trop cogné pour que ça cesse!"

 

--------------------------------

Grève à Pontivy en Bretagne

16 01 2020

-----------------------------

Le Havre et Rouen : ports bloqués pour 3 jours.

-----------------------------

 

 

L'exemplarité n'est pas du côté de Macron.

-----------------------------

Le lycée Diderot à Marseille est bloqué.

----------------------------

Macron et les idiots ou crétins.

Qui l'est le plus ?

----------------------------

 

Le pompier blessé par un tir de LBD : deux mois de suspension par sa hiérarchie.

NDLR: m'étonne pas!

-----------------------------

 

Ports en grève.

Ils sont 7 :

Dunkerque

Nantes Saint-Nazaire

La Rochelle

Bordeaux

Marseille

Rouen

Le Havre

 

---------

 

Les sénateurs PCF alertent sur les conséquences de la  procédure accélérée voulue par le gouvernement.

 

-----------------------------

 

Les profs en colère

Ils jettent des livres sur les grilles du rectorat à Clermont-Ferrand.

-----------------------------

 

Le mot "provisoire" est décliné de plusieurs manières:

 

Provisoire bilan du macronisme.

NDLR: En effet, il manque les trois morts: Zineb, Steve et  Cédric Chouviat....

 

-----------------------------

 

Provisoirement, votre vie est en suspens.

NDLR: vous avez de la chance aujourd'hui. Mais, demain qu'en sera-t-il?

-----------------------------

L'Unsa ferroviaire poursuit la grève dans ce mouvement historique.

 

------------------------------

 

Les danseurs du ballet de Nancy rejoignent le rassemblement de luttes.

------------------------------

Il faut savoir retirer une réforme dont personne ne veut 

En réponse à:

il faut savoir arrêter une grève.

----------------------------

Avocats, profs, soignants, tout le monde jette

En même temps, les flics jettent leur grenade! 

Tout va bien en Macronie.

-------------------------------

Edouard Philippe et Laurent Berger vont gueuletonner.

Y aurait-y pas un peu de homard, par hasard?

-----------------------------

Les soudeurs au travail. 

Au centre de tri des déchets d'Ivry.

 

----------------------------

Les métiers d'art.

 

Après la robe des avocats, les sac à dos des profs, aujourd'hui les métiers d'art posent les outils. Ce genre d'images remet bien le travail au coeur, et démontre que la retraite n'est qu'un point de crispation du monde du travail.

--------------------------------

Philippe Martinez

 

« Le texte conforte le projet du gouvernement avec beaucoup de flous. Beaucoup de mesures seront définies par décret. Pour ceux qui approuvent la réforme, c’est comme laisser un chèque en blanc."

 

---------------------------

Violences policières: le problème c'est LAREM.

 

--------------------------

Voeux du directeur de l'hôpital Saint-Louis.

Du jamais vu!

---------------------------

60 % es Français-e-s soutiennent toujours la grève

14 01 20

Harris Interactive.

La lutte continue.

-----------------------------

La BAC bat et frappe  les journalistes étrangers à Toulouse.

------------------------------

Censure

La vidéo montrant les avocats contre la police a entraîné la suspension du compte du diffuseur.

 

-----------------------------

Gréviste, résiste!

Refuse ce monde égoïste!

 

France Gall - Résiste

----------------------------

Léo Purguette

"La Marseillaise"

Contraindre les vieux à travailler plus au détriment de l'emploi des jeunes.

 

--------------------

Macron et Le Pen mélangés.

-----------------------------

Retraite et capitalisation

C'est prévu dans leur loi.

 

-------------

Travailler pendant 40 ans et plus pour un travail qu'on n'aime pas!

Alain Robert à l'assaut de la tour Total à la Défense en solidarité avec les grévistes.

---------------------

« La maternité sera compensée à 100 % »

 

C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre le 11 décembre 2019 lors de sa présentation de la réforme au CESE.

Cela suggère un progrès par rapport à aujourd’hui. Le dossier de presse fournit une indication qui reste très succincte : « les périodes de congé maternité donneront lieu à acquisition de points dès le 1er jour d’arrêt sur la base du revenu de l’année précédente ».

 

Sur la base de cette indication, il n’y a aucun progrès par rapport à la prise en compte actuelle de la maternité.

 

Rappelons que le congé maternité est déjà considéré comme un temps de travail effectif : tous les trimestres de congé maternité comptent pour la retraite, de même que les congés d’adoption*. Ils sont validés pour la durée de carrière.

 

Côté rémunération, les congés maternité donnent lieu à des indemnisations journalières (dès le 1er jour) égales, dans le régime général, au gain journalier correspondant aux 3 derniers mois de salaire, si le salaire est réglé mensuellement (majorité des cas).

Lorsque le travail n'est pas continu ou présente un caractère saisonnier – une minorité des cas - l’indemnité journalière correspond à la moyenne des revenus perçus les douze mois précédents. Donc la continuité du salaire est assurée. Les fonctionnaires perçoivent leur rémunération en cours**.

 

Si les années où survient la maternité font partie des 25 meilleures années de salaire, elles sont prises en compte pour calculer le salaire de référence pour la pension. Si elles font partie des mauvaises années, elles sont exclues du calcul : elles ne contribuent évidemment pas à baisser le montant de la pension.

 

On ne voit donc aucun progrès… et peut-être même un recul : car dans le nouveau système, les points seraient acquis sur la base du revenu de l’année précédente, et non sur celui des 3 derniers mois. Or la rémunération moyenne sur la période des 3 derniers mois est souvent plus favorable que sur l’année passée (du fait de la progression de carrière ou de la potentielle revalorisation des salaires).

 

 

 

 

* En application du 1° de l’article L. 351-3 CSS, les périodes assimilées maternité ou adoption sont prises en compte pour la détermination des droits à retraite (taux et durée d’assurance).

 

** Une amélioration est cependant nécessaire, notamment pour les non-statutaires, en ce qui concerne les primes modulables, dont le versement dépend de la collectivité concernée pour la Fonction publique territoriale, ou bien aussi de la décision du chef de service.

 

-----------------------------

Désintox  n°1

 

La communication du gouvernement accumule les mensonges, déformations et amalgames sur le projet de réforme des retraites.

 

20 % des femmes  travaillent jusqu’à 67 ans pour ne pas subir la décote. Dans le futur, elles pourront partir à 64 ans sans décote (G. Darmanin, S. Ndiaye, JP Delevoye)

 

Intox, manipulation et erreurs dans cette affirmation.

 

Tout d’abord, il faut rectifier deux points. 20 % des femmes ne travaillent pas jusqu’à 67 ans, mais simplement attendent l’âge d’annulation de la décote* (voir encadré) pour partir en retraite (c’est-à-dire pour liquider leurs droits et toucher leur première pension). La différence est importante : il ne faut pas confondre l’âge de départ en retraite et l’âge de fin d’emploi. Car la moitié des personnes du régime général qui partent en retraite ne sont déjà plus en emploi : elles se répartissent entre malades, inactives, au chômage ou en invalidité.

 

Ensuite, la statistique utilisée est déformée. En réalité, la formulation exacte (Drees 2019) établit que 19 % des femmes de la génération née en 1950 (et 11 % des hommes) sont parti·es en retraite à l’âge d’annulation de la décote (cette proportion diminue au fil du temps). Or pour la génération 1950, l’âge d’annulation de la décote n’est pas 67 ans, il est encore de 65 ans. Bien sûr, il est plus avantageux pour le gouvernement de faire apparaître une avancée de 3 ans (64 -67 ans) plutôt que d’un an seulement (64-65 ans).

 

* Décote : lorsqu’une personne n’a pas la durée de cotisation nécessaire pour une pension à taux plein, une décote de 5 % par année manquante s’applique sur sa pension. Un moyen de ne pas subir cette décote est d’attendre l’âge d’annulation de la décote. Cet  âge varie entre 65 ans (jusqu’à la génération 1950) et 67 ans (à partir de la génération 1955). La décote est un abattement qui vient en plus du fait que la pension est déjà calculée au prorata de la durée validée rapportée à la durée exigée. C’est un dispositif injuste, instauré en 1993 dans l’objectif de diminuer le montant des pensions. C’est une double pénalisation, qui touche 9 % des femmes et 7 % des hommes.

 

Mais surtout, le point essentiel est le suivant. Si on avançait à 64 ans l’âge d’annulation de la décote dans le système actuel, ce serait favorable pour les personnes qui attendent cet âge et pourraient donc partir plus tôt sans subir d’abattement. Mais cette mesure n’est pas isolée, elle est prévue dans le système par points projeté qui va entrainer une baisse des pensions pour toutes les personnes aux carrières courtes, aux salaires faibles et/ou avec des périodes de temps partiel : car toutes ces mauvaises années compteront dans le calcul de la pension alors que les plus mauvaises en sont exclues actuellement. Or ce sont précisément ces personnes qui sont obligées d’attendre l’âge d’annulation de la décote pour partir en retraite, du fait que leurs carrières heurtées ne leur donnent droit qu’à une faible pension : elles ne peuvent donc pas se permettre de subir en plus une décote. Il faut donc considérer ensemble et comparer l’avantage lié à l’avancée de l’âge d’annulation de la décote, et la baisse de la pension qui découlera du système par points. Des simulations pourraient éclairer le bilan, mais le rapport Delevoye n’en fournit pas. Présenter comme un progrès le fait de pouvoir partir à 64 ans sans décote fait donc abstraction du fait que la pension des femmes concernées sera bien plus faible.

 

Le vrai progrès n’est pas d’avancer l’âge d’annulation de la décote dans un régime par points, mais de supprimer cette décote dans le régime actuel. La décote est une double pénalisation, ce qui est reconnu par JP. Delevoye dans son rapport de juillet 2019 (page 49). Pourtant, sans craindre de se contredire, il propose de l’instaurer entre 62 et 64 ans !

 

Christiane Marty


---------------------------------

Argument du gouvernement :

Le nouveau système garantira un minimum de pension à 85 % du SMIC net, soit 1000 euros par mois

 

Tout d’abord, il faut préciser que ce minimum vaut pour une carrière complète*, comme c’est le cas actuellement, mais cette précision pourtant essentielle est souvent omise… Si la carrière n’est pas complète**, le minimum est proratisé.

 

Ensuite, ce minimum sera accordé à l’âge dit du taux plein, qui serait donc de 64 ans au début de la mise en œuvre du système (et qui ensuite est appelé à augmenter).  C’est-à-dire deux ans plus tard que la disposition de minimum actuel, qui est ouvert à l’âge légal de départ de 62 ans.

 

Toute augmentation du minimum de retraite est évidemment bienvenue : mais ce minimum de 85 % du SMIC net pour une carrière complète devrait déjà être une réalité depuis 2008 ! En effet, cet engagement faisait l’objet de l’article 4 de la loi de 2003 (réforme Fillon), il devait être effectif à partir de 2008. Ce qui n’a jamais été respecté, en dépit de la loi votée. Pourquoi alors la répétition de cette promesse serait-elle plus crédible aujourd’hui ?

Pas besoin de changer de système pour respecter la loi de 2003 et mettre en œuvre immédiatement cette augmentation de minimum.

 

Remarque : les femmes ayant en moyenne des pensions plus faibles que les hommes, elles sont plus concernées par toute augmentation du minimum. Ce que la communication gouvernementale traduit en présentant comme un progrès le fait que « davantage de femmes seront rattrapées par ce dispositif » (page 116 du rapport Delevoye). On peut au contraire penser que le progrès serait que davantage de femmes - et d’hommes - puissent se constituer des droits à une pension suffisante qui les situent au-dessus du minimum de pension !

 

Christiane Marty

 

 

 

* La carrière complète est actuellement définie à 43 annuités à partir de la génération née en 1973. Il est envisagé de continuer à augmenter cette durée en lien avec l’augmentation de l’espérance de vie…

 

** Pour toutes les personnes dont la carrière est incomplète, le minimum de pension est proratisé. Les femmes ont plus souvent que les hommes des carrières incomplètes. Pour la génération née en 1950, maintenant en retraite, les données établissent que c’est le cas de 40 % des femmes et de 25 % des hommes (Drees 2019).

 

----------------------------

On Arrête Toutes

Tract sur la grève et la réforme des retraites.

-

 Le Havre, pont 7 bis bloqué.

 

Allez, j'y vais de mon petit commentaire de la journée. Une dame plus âgée que moi me disait aujourd'hui que nos dirigeants nous emmerdaient. Elle pense qu'Edouard Philippe s'est  pris la grosse tête depuis qu'il a quitté Le Havre et qu'il est devenu facho. Il devrait retirer sa réforme. Elle a terminé aussi en disant que ça allait mal finir (sans préciser plus que cela car nous n'avons pas pu terminer notre conversation dans le bus).

Hypothèse: encore des morts côté manifestant-e-s? 

 

---------------------------

Un député LREM  à Paris, Pacôme Rupin, a connu ses voeux perturbés par des manifestants qui chantaient au rythme des casseroles.

------

250 profs de Paris ont envahi le rectorat.

--------------------------

Elsa Faucillon :

Macron, jetez votre réforme 

 

NDLR: C'est la mode de jeter en ce moment!

----------------------------

 

Macron explique comment être journaliste.

Le PCF explique à Macron comment être président quand le peuple rejette une réforme.

------------------------------

Les féministes en  manif à Paris le 16 01 2020.

-----------------------

Brigitte Macron:

"Avez-vous jeté votre vêtement de travail pour protester contre mon époux?"

 

-------------------------

La police scientifique jette les symboles de sa fonction pour réclamer une bonne retraite, comme leurs collègues.

------------------------

PCF

"Foutage de gueule" 

Un simulateur de retraite 6 mois après le vote de la loi.

 

NDLR: mais il est pas bon celui qu'ils nous ont mis sous le nez alors?

----------------------------

PCF 

Le tract pour la manif du 16 01 2020.

-----------------------------

 

Les profs de l'académie de Reims dansent contre la réforme.

---------------------------

Ambroise Croizat a permis à des millions de travailleurs de ne plus avoir peur de la maladie et de la vieillesse.

------------------------

"Le Point" fait le point sur  la CGT.

 

Macron et Pinault s'énervent.

 

La CGT nous a été présentée comme "morte", "à bout de souffle", en "voie d'extinction".

Pas de chance!

 

-----------------------------

Retraite 

"La Marseillaise"

La jeunesse sera-t-elle au rendez-vous ?

 

NDLR: il faut se bouger, là, maintenant. Ca presse!

-----------------------------

Soutien espagnol:

"La France apprend au monde à protester (résister) depuis 1789."

-----------------------------

Les  nuits des lumières se poursuivent:

Nantes

Dijon

Créteil

Bordeaux

Limoges

Chambéry

 

Nuit des avocats avec l'occupation de Bobigny.

 

------------------------

Retraites, l’Assemblée nationale se prépare à une bataille de procédure.

Le dossier des retraites sera au cœur d’un séminaire du gouvernement, mercredi 15 janvier. L’agenda de la discussion du projet de loi au Parlement suscite la colère de l’opposition.

(…) Sur le plan de la procédure ensuite, les députés de droite comme de gauche contestent les conditions de la discussion en séance publique à l’Assemblée nationale à partir du 17 février, avant un examen au Sénat fin avril. « Nous allons délibérer sur un texte qui n’est pas fini », souligne le député communiste Pierre Dharréville, qui réclame toujours « le retrait du projet de loi ».

10 pour cent des ménages détiennent 50 pour cent du patrimoine.

 

----------------------

CGT

Tous ensemble pour notre avenir!

--------------------------

Travail dominical: Le tribunal de commerce de Lille a constaté les ouvertures illicites de magasins et a jugé que Castorama violait les termes de l’accord d’entreprise.

L’Humanité.

01 22

--------------------

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Michel Dubocage de Bléville - Le Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Michel Dubocage de Bléville a été un navigateur, un corsaire du roi et un négociant de premier ordre.

 

Le Havre, 28 janvier 1676 -  1727

 

 

---------------------------------

L’île de la Passion-Clipperton.

 

L’île de la Passion-Clipperton a longtemps été discutée entre les Américains, les Mexicains, et a été réattribuée à la France grâce aux écrits de Dubocage de Bléville.

Les Français Mathieu Martin de Chassiron et Michel Dubocage, commandant respectivement les frégates la Princesse et la Découverte, y débarquent et en dressent la première carte. En souvenir de cette journée, ils la baptisent « île de la Passion », en référence à la Passion du Christ.

----------------------------------

Ses liens avec la Chine.

 

Dubocage de Bléville fait du commerce avec la Chine. Il négocie en Chine à Amoy (Xiamen) le premier traité commercial maritime franco-chinois consigné par écrit dans un journal de navigation. De là, il va ramener de la soie, des porcelaines.

-----------------------------

L’utilisation de sa fortune

 

Dubocage de Bléville possède 35 000 livres, ce qui était une fortune considérable. Cette richesse va lui permettre d’augmenter ses propriétés foncières. Il était déjà propriétaire à Saint-François. Il achète des fiefs à Octeville, Gainneville, Bléville.

Il va agrandir ses magasins à Saint-François en construisant des nouveaux bâtiments dans le jardin qui se trouve devant. Dans le musée, c’étaient ses bureaux pour sa maison de négoce.

 

 

 

-------------------------------

Sa statuette en habit d’officier

 

C’est le seul objet récupéré de son cabinet de curiosité. La statuette est à son effigie, et est réalisée par les artisans chinois quand il était en Chine. Dubocage de Bléville est représenté en habit d’officier.

-----------------------------

Sa statuette en tenue chinoise

 

Là, Dubocage de Bléville est représenté en tenue chinoise

-----------------------------

Le fils de Michel Dubocage de Bléville

 

Le fils de Dubocage de Bléville va être reconnu par le roi et anobli par lettre patente. C’est l’histoire, de père en fils, d’une ascension sociale. Le fils va être le premier maire-échevin de la ville du Havre.

NDLR: encore une histoire d'hommes!

--------------------------------

Emma Biggs 
United-Kingdom
Royaume-Uni.
Eglise de Saint-Francois 
Le Havre 
 
---------------

Lire aussi:

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Retraite - Après le siècle des Lumières, les manifestations des Lumières - Le Havre:

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

Les motards font vrombir leurs machines.

La passerelle du bassin du Commerce

 

Quartier des Halles

 

Place de l'Hôtel de Ville

 

 

Le Havre 

Manifestation des Lumières 

"Appauvrir les travailleurs 

Enrichir les actionnaires."

 

----------------------------------

Le Havre 

Manifestation des Lumières 

"Et moi, ma retraite on en parle?"

-----------------------------

Le Havre 

Manifestation des Lumières

"Macron, le peuple a faim"

--------------------------------

Le Havre

Manifestation des Lumières

"Pas d'enfumage de retraite pour nos enfants et nos petits-enfants"

-----------------------------

Le Havre 

Manifestation des Lumières

"Ras le bol racket fiscal 

Macron dégage!

On ne lâchera pas!"

 

-----------------------------

D'autres photos:

 

Sur la place de l’Hôtel de ville du Havre, les « Lumières » se sont retrouvées avec des lumières pour manifester contre la réforme des retraites de Macron.

Puis, le cortège a déambulé dans les rues du centre ville. Les habitants, aux fenêtres, regardaient le cortège passer dans des rues commerçantes habituellement réservées aux acheteurs.

Ca réclame de « pendre Macron pour garder son pognon », « de partager les richesses ». Les voleurs sont dénoncés, ceux qui veulent nous spolier nos retraites. Sans nous, ils ne seraient rien.

Décidément, tout est nouveau avec les parcours des manifestations. Tant mieux. Beaucoup de femmes et de jeunes. Les manifestant-e-s sont déterminé-e-s et ne lâcheront rien.

Côté lumières, il y avait de tout : des lampions, des lampes de poche, des épées de Dark Vador, des torches, des guirlandes avec LED, etc.

Prochain rendez-vous : mardi 14 janvier 2020 à 10h devant Franklin pour une nouvelle manifestation.

 

--------------------

Lire aussi:

 

L'âge pivot provisoirement retiré fait couler de l'encre.

 

--------------------------------

Pour la CFE CGC, le projet est toujours néfaste.

Donc, retrait !

 

-----------------------------

LREM

Le candidat à Clermont Ferrand a été chahuté.

 

----------------------------

Radio France

Soirée de soutien le 14 01 20

 

-----------------------------

Retraite

Paris

La police recule à République.

-----------------------------

Pour l'UNSA de la RATP, le projet est toujours une régression sociale.

 

----------------------------------------------------------

Opération écoles mortes le 17 janvier 2020

----------------------------

Les enseignants du  Gard demande que la prime du DASEN (ex Inspecteur d'Académie) soit versée à la caisse de grève.

 

On apprend qu'elle s'élève à 50 000€. Pas mal!

 

----------------------------

A Paris, la grève 

----------------------------

Radio France 

Le TShirt de 12€ pour la caisse de grève.

-----------------------------

Pour revoir l'émission sur Provence Alpes avec Pierre Dharréville sur la réforme des retraites (à partir de la 16e minute):

 

75% des Français-e-s pas convaincus par E Philippe.

 

-------------------------------

La CFDT pousserait en cas de pénurie d'essence.

 

-----------------------------

A Pau, concert de casseroles pour Macron 

 

-----------------------------

Poursuite du blocage des raffineries jusqu'au 16 janvier.

 

----------------------------

 

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui se la ferme.

-----------------------------

 

Appel unitaire intersyndicale nationale - 11 janvier

Jusqu'à la victoire!

 

---------------------------

 Retraite aux flambeaux à Clermont-Ferrand 

----------------------------

 

 Carlos Ghosn réclame son régime spécial de retraite depuis le Liban.

---------------------

"Provisoirement votre

par Edouard Philippe"

Collection Harlequin 

 

---------------------------

Retraite

Paris

Les enseignants du premier degré (ex-instituteurs-trices)

16 janvier 2020

-----------------------------

Angélique Schaller  

"La Marseillaise"

Le gouvernement sort-il son second atout  le storytelling? Réécrire l’histoire pour transformer des échecs en succès, des reculs en avancée.

----------------------------

 

Edouard Philippe 

"Obéissez!"

La bourgeoisie en marche!

----------------------------

Le rectorat de Rouen est bloqué.

 

-----------------------------

Solidaires

"Leur violence, notre détermination"

 

----------------------------

Solidaires 

"Nous écrivons l'histoire"

---------------------------

Les avocats de  Lyon écrivent un "sos" avec le code de procédure pénale.

Procès Preynat ( = prêtre violeur).

----------------------------

Fabien Gay

Les taux de pauvreté des retraité-e-s 

France : 7% (pas à points)

Suède : 15% (à points)

----------------------------

Fabien Roussel au dépôt de la RATP à Vitry.

 

----------------------------

« Les femmes grandes gagnantes de la réforme des retraites ? Lol ! »

Les associations féministes et la CGT ont publié un appel/pétition pour dénoncer le caractère sexiste de la réforme des retraites.

 A signer et faire signer ici :

 https://lemouvement.ong/appeldesgrandesgagnantes/

 

« Edouard Philippe l’a dit : les femmes seront les « grandes gagnantes » de la réforme des retraites. Aucun chiffre, aucune simulation pour le démontrer. Ayez confiance.

Sauf que nous nous sommes plongées dans sa réforme et qu’il y a un paquet de problèmes pour les femmes. La retraite serait désormais calculée en prenant en compte l’ensemble de la carrière et non plus les meilleures années. Plus possible de neutraliser les périodes de temps partiel, le chômage ou les interruptions pour prendre en charge les enfants et les personnes dépendantes. Les majorations pour enfants seraient une nouvelle fois rognées. Les pensions de réversions excluraient désormais les couples divorcés et seraient accessibles seulement une fois à la retraite. Les professions dans lesquelles les femmes sont concentrées paient un lourd tribut : plus de reconnaissance de la pénibilité et de départ avant 62 ans pour les 400 000 aides-soignantes, infirmières et sages-femmes, effondrement de la retraite des 600 000 enseignantes…

Le premier ministre l’a martelé : « il faudra travailler plus longtemps ». Pourquoi ? Parce que le principe de la réforme est de bloquer le financement de notre système de retraite à son niveau actuel, 14% du PIB, alors que la proportion de retraité·es dans la population augmente. Ce plafonnement se traduira notamment par le retour du risque de pauvreté chez les retraité.es âgé.es, en grande majorité des femmes.

Pourtant, l’indépendance économique est une condition indispensable pour l’émancipation, pour pouvoir faire ses choix de vie et quitter son conjoint si on le souhaite. Nous demandons le retrait de cette réforme sexiste. Nous voulons une réforme des retraites féministe qui repose au contraire sur la réduction du temps de travail, l’égalisation des salaires, le renforcement de l’activité professionnelle des femmes, et permettre aux femmes comme aux hommes d’avoir une retraite complète tout en ayant du temps pour leur vie sociale et familiale ».

Premières signataires :

Agathe, collectif “Nos retraites”, Manon Aubry, eurodéputée, Clémentine Autain, députée, Ana Azaria, Femmes égalité, Marion Barbeau, 1ère danseuse à l’Opéra de paris, Sophie Binet, CGT, Hélène Bidart, adjointe à la mairie de Paris, Laurence Cohen, sénatrice, Eva Darlan, comédienne, Laurence De Cock, historienne, Caroline De Haas, #Noustoutes, Genevieve Fraisse, philosophe,, Sigrid Gerardin, FSU, Murielle Guilbert, Solidaires, Juliette, auteure musicienne, Cherifa Khiari, femmes gilets jaunes, collectif des femmes du Palais, Sophie de La Rochefoucault, comédienne, Mathilde Larrère, historienne, Séverine Lemière, économiste, Mélanie Luce, UNEF, Christiane Marty, Copernic, Céline Picques, OLF, Sophie Pochic, sociologue, Audrey Pulvar, militante écologiste, Sandra Regol, EELV, Suzy Rojtman, CNDF, Rachel Silvera, économiste, Sophie Taillé, Génération.s, Assia Traoré, comité Justice pour Adama, Catherine Tricot, directrice de Regards, Céline Verzeletti, CGT, Malika Zediri, collectif chomeuses.eurs et précaires…

 

 

Désintox

« Un minimum de retraite à 1000€ pour une carrière complète »

  • 40% des femmes n’ont pas de carrire complète (et le minimum à 1000€ était prévu depuis 2003 dans la loi). Comment peut-on affirmer de toute façon que 1000 euros, c’est-à-dire une pension inférieure au smic pour une carrire au smic c’est une avancée sociale…

 

« Les régimes spéciaux c’est fini »

  • Pour les 400 000 aides-soignantes, infirmires, sages-femmes… qui partaient à 57 ans, la retraite ce sera au mieux à 62 ans. Pas vraiment une amélioration…

 

« Pour les fonctionnaires, la retraite sera calculée sur toute la carrière au lieu des 6 derniers mois »

  • 63% des fonctionnaires sont des femmes. Ce sont donc majoritairement des femmes qui vont subir les baisses de pension induites par ce mode de calcul.

 

« Pour les fonctionnaires, les primes seront prises en compte pour le calcul de la retraite »

  • Oui, mais 2/3 des primes de la fonction publique sont attribuées aux hommes…

 

« Un quart des aides-soignantes pourront avoir un départ anticipé au titre de la pénibilité [et partir à 62 ans sans décote] »

  • Oui, mais aujourd’hui 100% des aides-soignantes peuvent partir à 57 ans…

 

« Il faudra être à la retraite pour pouvoir toucher la réversion de son conjoint décédé »

  • Pour les 100 000 femmes qui touchent aujourd’hui une pension de réversion entre 55 et 64 ans, désormais ce ne sera plus possible. Un réel progrs !

 

« La pension de réversion ne sera plus accessible après un divorce »

  • 45% des mariages finissent par un divorce.

 

« Il faudra attendre 64 ans pour partir sans décote »

  • Aujourd’hui, 60% des femmes (et 70% des hommes) partent à la retraite avant 62 ans.

 « Il faudra travailler plus longtemps »

  • Aujourd’hui, 40% des femmes (et 32% des hommes) partent à la retraite avec une carrière incomplète. Il vaudrait mieux raccourcir le nombre des trimestres permettant de faire valoir ses droits.

 « La retraite sera calculée sur l’ensemble de la carrière »

Pour les femmes, les périodes de temps partiel, de congé parental ou de chômage, plus nombreuses que pour les hommes, s

-----------------------------

Retraite

De nouveaux secteurs entrent en grève.

La Banque de France et les finances publiques rejoignent le mouvement.

-----------------------------

 

 

 

"Nous demandons l'ouverture d'une véritable conférence sociale pour garantir une retraite digne pour tou-te-s les retraité-e-s."

"Je voudrais saluer toutes les organisations syndicales qui tiennent bon et qui ne cèdent pas aux sirènes du libéralisme. Avec eux nous demandons le retrait de la réforme Macron."

"Nous voulons aller plus loin qu'être une simple opposition. Nous voulons porter des réponses de gauche, un autre modèle de société digne de ce siècle. C est ce que nous demandent les syndicats."

"Le retrait provisoire de l'âge pivot est une manœuvre. Le gouvernement confirme la création d'un âge d'équilibre."

"La LREM ça veut dire en réalité la retraite en moins, car le fond de cette réforme est la baisse des pensions."

"Depuis des mois la colère gronde en France. Ce mouvement s'inscrit dans une belle lignée 36,68,95...qui a permis de gagner de nombreuses victoires."

"C'est partout sur la planète que souffle le vent du changement du Chili au Moyen Orient."

« Saluons l’engagement des militants syndicaux, de leurs responsables, des salariés qui prennent tellement de coups, que ce soit à la télé ou sur les piquets de grève. »

"L'idéal communiste porte le projet de mettre en commun les savoirs et les richesses au service de tous."

 

 

Vœux de Fabien Roussel

 

----------------------------

Fabien Roussel:

 "La main tendue du gouvernement n’est pas franche, elle est même bien molle. L’annonce d’un retrait provisoire de l'âge pivot pour 2027 est une mauvaise manœuvre."

-----------------------------

Fabien Roussel :

"Depuis 2011, ce sont plus de 500 milliards d’euros qui ont été distribués par les multinationales françaises. Et 0 % de cotisations à notre système de retraite."

 

----------------------------

La CFDT cheminots en grève le mardi 14 01 20.

La base n'obéit pas aux consignes de Berger.

--------------------------

Les grévistes s'invitent aux voeux de Darmanin.

----------------------------

 

L'intersyndicale appelle à la grève les 14, 15, 16 janvier 2020.

 

-----------------------------

 

Philippe Martinez appelle à la grève générale jusqu'au retrait.

 

-------------------------

 

Retraite 

Le MEDEF demande d'accepter de travailler plus longtemps.

--------------------------------

L'UNSA ferroviaire trouve les réponses floues.

 

Et alors?

 

-----------------------------

La pauvreté permet la soumission.

L'indépendance financière des femmes est une question importante, surtout pour la retraite. Ce n'est pas un hasard si nous sommes les premières victimes de cette réforme. Ils nous veulent dépendantes d'eux, quémandant les moyens de notre subsistance.

----------------------------

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Féminicides - Le gouvernement fait comme l'autruche! Mon dessin:

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Il ne les voit pas.

Il ne les comptabilise pas.

Il fait de la communication bling-bling.

Il ne donne pas d'argent aux associations pour lutter contre ce fléau (un milliard).

Il n'éduque pas les jeunes à ce problème.

Il considère encore que c'est du domaine de la sphère privée

Il criminalise les militantes féministes.

Les femmes dans les manifestations sont violentées par la police.

...

Bref, il n'y a pas de politique sérieuse mise en place.

----------------------------------

Lire aussi:

 

La mobilisation des Françaises contre les féminicides.
(…) « Plus écoutées mortes que vivantes » ; « Elle le quitte, il la tue » ; « Des réformes avant qu’on soit mortes » ; « Aurore, 34 ans, étranglée par son conjoint, 130e féminicide ».

(…) Les féminicides se sont aussi taillé une place dans les médias français en 2019, notamment grâce aux publications du collectif Féminicides par compagnon ou ex, qui publie les circonstances de la mort de toute nouvelle victime sur Facebook et qui a gagné en visibilité avec le mouvement #NousToutes.

(…) « Mon souhait, c’est que toutes les femmes aillent dans un commissariat, soient entendues et protégées, et que toutes les femmes qui sont victimes aient la force d’insister, de porter plainte, de ne pas avoir honte », dit-il. « Qu’elles prennent la force de le crier ».

(…) Cette dernière évoque l’organisation en vase clos des systèmes médicaux, sociaux et judiciaires, ainsi que l’esprit de concurrence existant entre les diverses organisations d’aide aux victimes en raison du manque de fonds disponibles. « C’est une culture à instaurer, la culture du “travailler-ensemble” », croit-elle.

Action devant le palais de justice de Nice pour dire Stop aux féminicides.
Une centaine de personnes s’est rassemblée ce dimanche en fin de matinée sur la place du Palais de justice pour faire une chorégraphie et dénoncer ainsi les violences sexistes et sexuelles envers les femmes.
(…) « 150 femmes assassinées, on ne l’acceptera jamais.
En 2020, on veut des lois. En 2020, on veut des sous.
En 2020, on veut la justice.
STOP FEMINICIDE. »
Des militantes protestent contre les féminicides au Mexique.
Les activistes ont placé samedi des centaines de paires de chaussures pour femmes peintes en rouge sur la place principale de Mexico pour attirer l’attention sur la violence sexiste dans un pays, où une moyenne de 10 femmes plus âgées et plus jeunes sont tuées quotidiennement et où moins de 10% des cas sont résolus.
(…) La manifestation de samedi était la plus récente de diverses mobilisations de ces derniers mois pour la violence contre les femmes. Les actions comprenaient des manifestations de colère contre les violations au cours desquelles les participants ont jeté des diamants et peint des monuments; protestations de milliers d’entre elles chantant l’hymne féministe “Un violeur sur votre chemin”, un phénomène viral dans le monde et le continent américain; engrenages simples et semis en tissu collectif.

(…) Il y a eu 3662 féminicides ou meurtres de femmes pour violence sexiste en 2018, avant que López Obrador n’assume la présidence, et le taux maintient son rythme accéléré en 2020, bien qu’il n’y ait pas de chiffres définitifs pour 2019.

 

(…) “Malheureusement, les femmes ne sont en sécurité nulle part”, a-t-il déclaré. “Les gouvernements arrivent, les gouvernements partent et nous continuons en eux parce que nous n’avançons pas.”

Ciudad Juárez: la ville marquée par la violence qui cherche à éradiquer les fémicides.

Ciudad Juarez, La localité mexicaine bordant les États-Unis et marquée par le fléau des fémicides, vise, selon le gouvernement, à réduire ce crime, qui, selon les données officielles, a fait 16 victimes dans la ville entre janvier et août, bien que les ONG aient fait 109 morts dans cette période.

 

(…) Cependant, il a expliqué que ce problème n’exige pas seulement des politiques de sécurité publique et la justice, mais il s’agit de s’attaquer aux problèmes de pauvreté et de vulnérabilité auxquels les femmes sont confrontées.

Selon l’Institut national de statistique et de géographie (Inegi), des 46,5 millions de femmes d’au moins 15 ans du pays, 66,1% (30,7 millions) Ils ont subi des violences de toute nature à un moment de leur vie.

De plus, 43,9% des femmes ont subi des attaques de la part de leur mari ou partenaire tout au long de leur relationet l’incidence est plus prononcée chez les femmes qui se sont mariées ou se sont jointes avant l’âge de 18 ans (48%) que chez celles qui l’ont fait à 25 ans ou plus (37,7%).

2020 : déjà 5 féminicides.
Après les 149 décès de femmes tuées par leur conjoint ou leur compagnon en 2019, ce lundi 13 décembre, le collectif NousToutes annonce le 5e féminicide de 2020.
(…) Le collectif Noustoutes propose une rencontre nationale les samedi 18 et dimanche 19 janvier  à Pantin (Seine-Saint-Denis), à La Cité Fertile, 14 rue Edouard-Vaillant. Le samedi, c'est de 9h30 à 18 heures et le dimanche, de 9h30 à 15 heures. Des ateliers de formation à la mobilisation et à l'action sont proposés. La participation demandée à l'inscription est de 10 à 35 €, ou rien, selon vos possibilités.
Féminicide : un octogénaire étrangle sa femme puis se suicide par arme à feu dans l'Indre.
(…) "Personne n'aurait pu imaginer cela", a confié une habitante de Villentrois à un correspondant de l'AFP. "Ce couple ne faisait vraiment pas parler de lui. Lui, un ancien gendarme, aimait faire son jardin, et son épouse était une femme charmante et très discrète", a assuré un voisin.

(…) Depuis le début de l'année, il s'agirait déjà de la cinquième femme à être morte sous les coups de son conjoint.

Israël :

Féminicide : « J’ai étranglé mon épouse », aurait dit un homme à la police.

Fortement violentée, la femme de 33 ans a été évacuée à l'hôpital depuis une communauté bédouine du sud, avant de succomber à ses blessures ; la police a ouvert une enquête

(…) En 2018, 25 femmes ont été assassinées dans de telles circonstances – le nombre le plus élevé depuis plusieurs années – entraînant une série de manifestations et d’appels urgents aux autorités en vue d’un passage à l’action contre les violences croissantes faites aux femmes au sein de l’État juif.

 

(…) Un quart des femmes tuées pendant cette période étaient de nouvelles immigrantes venues de l’ex-Union soviétique, 20 % étaient des immigrantes d’Éthiopie, 20 % étaient arabes et 34 % étaient des femmes juives nées en Israël.

 

Féminicide 

La justice est acculée.

Ce n'est pas trop tôt.

-----------------------------

 

 

 Féminicide 

"On en est où de la prévention dès l'école?"

 

--------------------------------

Avant son procès en appel, un auteur de féminicide remis en liberté.

Un homme condamné à 30 ans de prison pour le meurtre de son ex-compagne a été remis en liberté, jeudi 16 janvier. La justice a estimé qu’un délai trop long s’était écoulé avant son procès en appel, prévu en avril.

(…) C’est donc sous contrôle judiciaire mais libre que l’homme sera rejugé, ce qui provoque l’émotion des parties civiles.

(…) Ce n’est pas la première décision de ce type. En septembre 2015, deux personnes avaient été remises en liberté pour les mêmes motifs.

(…) « Cette notion a été introduite par la Convention européenne des droits de l’homme, indique Didier Rebut, professeur en droit pénal à l’université Paris II Panthéon-Assas. Celle-ci établit que toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial. »

(…) « Les procès d’assises sont en effet compliqués à organiser, notamment parce qu’il faut réunir des jurés populaires. Résultat, les dossiers se bousculent et ne peuvent pas toujours être audiencés de manière suffisamment rapide. »

 

#Noustoutes 

Les mécanismes de la violence.

----------------------------

 

Haute-Savoie : un collectif crée un mémorial à Bonneville pour les victimes de féminicides.
156 feuilles ont été collées dans la nuit de vendredi à samedi sur le mur d'un passage fréquenté de Bonneville en Haute-Savoie, une pour chaque victime française de féminicide depuis 2019. Le collectif Collages contre les féminicides a souhaité créer ce mémorial pour les représenter toutes.
(…) L'objectif : rendre visibles et connues de tous les victimes de féminicide en France en 2019 et en 2020, depuis le début de l'année.

(..) En face, sur l'autre mur, ont été affichées 6 feuilles, pour les 6 victimes de féminicide recensées depuis le début de l'année en France.

Condamné pour féminicide, il est libéré : les proches de Rosine, la victime, sont traumatisés.

L’entourage de Rosine Roig, enlevée, séquestrée et tuée en 2013 dans les Pyrénées-Orientales, vit très mal la remise en liberté de son mari et assassin présumé, Ramon Cortes, qui sera rejugé en avril 2020.

(…) Mais aussi la solidarité exceptionnelle de ses amies menacées de mort par son mari, qui s'organisent le soir pour l'exfiltrer du musée d'art moderne, où elle travaille, pour qu'elle passe la nuit en lieu sûr. Et enfin le 16 septembre, l'enlèvement puis l'exécution dans les bois d'Ortaffa d'une balle dans la tête avant que la mère de famille ne soit précipitée dans une tombe déjà creusée.

(…) Lorsqu'on a découvert son calvaire et la façon dont elle a été tuée, ce fut comme un traumatisme collectif, quelque chose qu'on ne peut pas comprendre, pas oublier », témoigne Jacqueline, riveraine du musée, scandalisée par la décision de remise en liberté.

Violences faites aux femmes: la Grèce veut lever la chape de plomb.
(…) Une campagne de sensibilisation lancée par la police en novembre dernier ainsi que la multiplication des manifestations de militants féministes cherchent à rompre la loi du silence qui règne encore dans la société grecque.

(…) Pour Maria Syguérela, secrétaire générale de l'organisation Egalité des sexes, "des mesures dans les secteurs de l'éducation et de l'emploi doivent encore être prises pour éliminer les discriminations et renforcer la position de la femme dans la société".

Trente-huit ans après le meurtre de sa mère par son père dans un petit studio du Vieux-Nice, Rachid Lamara repart sur les traces d’une enfance effacée, une quête douloureuse et infinie.

(…) « PERSONNE NE L’A PRISE AU SÉRIEUX”

C’était en octobre 1982, dans un petit studio miséreux et minuscule au 19 rue Neuve à Nice. Rachid Lamara n’a pas assisté au bain de sang. 

(…) Rien n’est remonté sauf “les vagues de peur: quand mon père rentrait, j’avais cette peur tout le temps…”

 

(…) Son père est vivant. Il a fait sept ans de prison, est sorti en 1989, “s’est remarié”. Rachid, lui, a pris perpète. Condamné à être ce petit garçon qui a perdu sa mère.

 

----------------------------

"Je ne le vois plus comme un père mais comme un assassin" : Emilie, fille d'une victime de féminicide.
La mère d'Emilie a été tuée par son mari en février 2017 à Pleucadeuc dans le Morbihan. Pour la jeune femme, la vie a alors basculé dans le drame et le féminicide est devenu une réalité. Récit au micro de France Bleu Armorique.
(…) Le 12 février, le père d’Émilie, qui n’admet pas la séparation, est venu une fois encore voir son épouse chez une amie pour tenter de la faire revenir, lui promettant qu’il va changer et arrêter de boire. "Maman est sortie discuter avec lui." Quelques instants plus tard, les coups de feu retentissent... Gisèle est abattue. 

(…) "Il n’a pas supporté qu’elle le quitte et c’est pour ça qu’il l’a tuée. Je ne lui pardonnerai jamais. Ma mère me manque. Tous les jours. J’aurais besoin de son soutien, de son réconfort. Qu'elle soit là, comme une maman peut être là pour sa fille. Je dois vivre sans elle, je n’ai pas le choix, je dois le faire pour mon petit garçon." 

 L'ordonnance de protection.

---------------------------

NDLR : le voisin plus préoccupé des outils que de la femme du voisin…
Féminicides : les voisins sont aussi des victimes.

 

Si la principale victime d'un féminicide est bien évidemment la femme, qui pense au drame affreux que vivent aussi ses voisins de palier ? Personne, sauf Vuillemin.

NDLR : le décompte de l’AFP n’est pas bon !

Var : un homme avoue avoir tué sa compagne le soir du réveillon et permet de localiser son corps.
(..) Portée disparue le soir du réveillon, une femme âgée de 31 ans a été retrouvée morte jeudi à Toulon, après que son concubin a avoué l'avoir tuée. C'est lui qui a indiqué aux enquêteurs la localisation du corps, découvert dans le secteur du Mont-Faron, à Toulon. 
(…) Connu pour violences conjugales.

La jeune femme, mère de quatre enfants, n'avait plus donné signe de vie depuis la nuit de la Saint-Sylvestre, quand elle était sortie fêter le réveillon avec son concubin dans un restaurant de Toulon.

6e feminicide : ivre, il lui tire une balle dans la tête et la tue.
Ce samedi 25 janvier, une mère de famille de quatre enfants a perdu la vie après que son conjoint lui tire une balle dans la tête.
(…) Évacuée en urgence et dans un état désespéré vers le centre hospitalier de Perpignan, c'est son conjoint qui aurait donné l'alerte.

(…) Selon le décompte du collectif féminicides par compagnons et ex, il s'agit du 6e féminicide depuis le début de l'année 2020. En 2019, 149 femmes ont succombé aux coups de leur conjoint ou ex-partenaire.

Guadeloupe
Femme décédée à Baie-Mahault : un nouveau féminicide ?

Un homme est activement recherché après le décès d’une femme à Baie-Mahault, vers 3 heures du matin, ce lundi. La femme de 54 ans n’a pas pu être ranimée par les secours qui l’ont trouvée blessée dans une voiture. Il y aurait eu une course poursuite avec son agresseur. Une enquête est ouverte pour homicide volontaire avec préméditation.

(…) La victime, âgée de 54 ans, s’est retrouvée immobilisée au niveau du rond-point de Calvaire, à Baie-Mahault. Est-ce là qu’elle a été blessée par son agresseur ? Un ou plusieurs coups ont été portés à l’arme blanche selon nos informations. Quand les secours sont arrivés, la femme était enfermée à l’intérieur du véhicule.

Appel pour la création d'une Journée nationale de lutte contre le sexisme.
(…) Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes ; et le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, ne suffisent pas pour appréhender toute la complexité et l’omniprésence du sexisme. La lutte contre le sexisme mérite une journée nationale dédiée.
Féminicides : « Ma fille n’aurait jamais dû être assassinée. Les autorités n’ont pas fait leur boulot ».
Céline Michau, 39 ans, a été tuée par son mari à Aurillac en avril 2018. Ses parents ont décidé de porter plainte contre l’Etat, qu’ils tiennent pour responsable.
(…) « Mon amour ! Je ne te tue pas, je t’emmène avec moi. » Et cette phrase accusatrice, adressée à tous : « Comment avez-vous pu me laisser faire ? »

Article du Monde réservé aux abonnés

 

Publié dans Femmes

Partager cet article
Repost0

Cinéma - Bad Lands

Publié le par bmasson-blogpolitique

La Balade sauvage (Badlands) est un film américain, le premier réalisé par Terrence Malick. Il est sorti en 1973. 

Il a la gâchette facile. Sa susceptibilité est à fleur de peau.

Elle ne voit que par lui.

Le couple part dans une cavale morbide et ils se feront quand même arrêter  dans le Montana.

Camp sous la neige.
1981.
 

Kevin Red Star

Kevin Red Star is a Native American painter from Montana. He is a member of the Crow Tribe of Montana.

L'art de Kevin Red Star est honoré dans toute l'Amérique autochtone pour son authenticité. Il présente une vision brillante de la culture séculaire du corbeau (absaroke) à travers les yeux d'une conscience résolument contemporaine. Red Star a grandi dans la réserve de Crow dans le sud du Montana, membre d'une famille très créative.

Kevin Red Star Kevin Red Star est né dans la réserve indienne Crow à Lodge Grass, Montana. Il a été élevé dans une famille qui valorise l'art et la culture, où il a développé un amour précoce pour le dessin et la musique.

-----------------

Publié dans spectacles

Partager cet article
Repost0

Azincourt - Mon montage:

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

Azincourt 

Départementale 71

1415

Champ de bataille

Table d'orientation.

Un couple d'Anglais se délecte avec un encas et une boisson à l'auberge d'Azincourt, là où leurs ancêtres ont gagné sur les Français...

-------------------------

Azincourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France. Elle est surtout connue pour la bataille qui s'est déroulée sur son territoire le 25 octobre 1415 pendant la guerre de Cent Ans et qui a débouché sur une défaite catastrophique des Français face aux Anglais.

 

Dès son accession au trône en 1413, le roi d’Angleterre Henry V reprend les revendications de ses prédécesseurs sur la couronne de France. Il réunit environ 9 000 combattants, débarque en Normandie le 13 août 1415 et met le siège devant Harfleur.

 


La ville résiste pendant un mois et capitule le 22 septembre après un siège éprouvant.

 

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

France

1415 - 1429

Harfleur

------------

 

Puis, les Anglais sont devancés par les Français qui les arrêtent à Azincourt.

------------------------------------

Azincourt 

Sur le champ de bataille 

Il y avait du monde!

 

---------------------------------

C’est là, le 24 octobre 1415 en fin de journée que se rencontrent les deux armées. Les 12 000 combattants français, sûrs de leur supériorité, se disputent le commandement général.

Les cavaliers français se lancent à l’assaut mais sont décimés par le tir nourri des archers anglais, leur charge se solde par un échec.

Durant la nuit, une averse a transformé le champ de bataille en un bourbier où ils progressent difficilement, beaucoup sont faits prisonniers tandis que d’autres meurent sous une violente pluie de flèches.  À 17 heures, la bataille est terminée, l’armée française compte plus de 5 000 morts dont l’élite de la chevalerie.

Les Anglais, qui ne déplorent que 500 morts, sont à nouveau maîtres de la Normandie.
Azincourt est depuis un symbole de bravoure, immortalisé par les vers de Shakespeare dans Henry V :

 « À compter de ce jour jusqu’à la fin du monde,

sans que de nous on se souvienne,

de nous,

cette poignée,

cette heureuse poignée d’hommes,

cette bande de frères ».

 

----------------------------------

 

Le site choisi par les capitaines français est propice à une charge de cavalerie ou d’infanteries lourdes. Mais ils avaient mal estimé l’état du terrain, détrempé par quinze jours de pluie. L’infanterie lourde et la cavalerie française* piétinent dans la boue.

Le roi d’Angleterre dispose ses troupes sur des jachères, où le sol est plus stable.

*

Statue de cheval par Jean-Marie Appriou.

Rennes

Gare

---------------------------------

 

La charge menée par l’avant-garde française et composée d’hommes d’armes membres de la noblesse et commandés par le connétable d’Albret et le maréchal Boucicot est couronnée d’un certain succès : le duc d’York est tué.

Sous une pluie de flèches, les Français sont tellement serrés qu’ils ne parviennent pas à lever le bras pour porter un coup.

Les combattants de la deuxième ligne trébuchent sur  les corps au sol tandis que d’autres s’enfuient.

Henry V fait exécuter les prisonniers par peur d’une nouvelle attaque. Il fait incendier une grange où des prisonniers français étaient regroupés.

Voyant cela, les Français quittent le champ de bataille dans la panique, abandonnant morts, blessés et matériel.

 


----------------------------------

 

Azincourt

Le champ de bataille

----------------------------

 

Les chefs des deux armées :

 

Armée française :

 

Charles d’Albret

Connétable de France

 

Jehan le Meingre  dit « Boucicaut »

Maréchal de France

 

Charles d’Orléns

Duc d’Orléans

 

Jehan d’Alençon

Duc d’Alençon

 

 

Armée anglaise :

 

Henry V

Roi d’Angleterre

 

Edouard de Norwich

Duc d’York

 

Humphrey de Lancastre

Duc de Gloucester

 

 

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

Collier aux esses

Angleterre

Fin du XVe début du XVIe siècle

Argent doré

Ce collier est devenu un signe d'appartenance à la maison de Lancastre qui le distribuait à ses officiers et ses partisans

--------------. 

 

Sire Thomas Erpyngham

Chevalier

 

 

 


------------------------------

Eu

Collégiale Notre Dame et Saint Laurent O'Toole

Tombeaux

Gisant dans la crypte.

Charles d'Artois

1394 - 1471

Prisonnier à Azincourt, par les Anglais, en 1415 (comme quoi, les Anglais n'ont pas tué toute la jeunesse de la noblesse française, NDLR)

Comte d'Eu le 11 avril 1442.

Pair de France en 1458

----------------------------

 

 

 

La bataille.

Les archers anglais se protègent derrière des haies de pieux.

Ils lancent leurs flèches sur la cavalerie française.

Les chevaux s'embourbent.

Il y a trop de monde, les combattants ne peuvent lever le bras pour combattre.

Les archers en profitent. C'est le retournement de situation.

Ils sortent de leur abri et massacrent avec des épées, des haches et des bâtons la chevalerie française.

 

--------------------------

Le monument commémoratif:

 

 

 

Azincourt

Le Gallois de Fougières

Né entre 1350 et 1360 – Mort le 25 octobre 1415

Premier prévôt des maréchaux

Bicentenaire de la gendarmerie

 

Ses restes mortels sont identifiés en 1936, pour être ensuite inhumés sous le monument dédié à la Gendarmerie à Versailles.

Considéré comme le premier gendarme mort au combat, il est également le plus ancien combattant français identifié.

 

Azincourt : inauguration d'une stèle en hommage au premier gendarme mort au combat.

 

 

Symbole de courage

Fidélité au souvenir

Leçon pour toujours.

----------------------------

 

Henri V d’Angleterre

1382 – 1422

Il a régné outre-Manche de 1413 à sa mort.

Prédécesseur : Henri IV

Successeur : Henri VI

 

Il est issu de la maison de Lancastre, et gouverne avec autorité l’Angleterre, apportant une certaine stabilité. Le traité de Troyes stipule qu’il succèdera à Charles VI, roi de France, quand celui-ci mourra. Mais Henri V décèdera avant Charles VI. C’est Henri V qui donnera le nom d’Azincourt à la bataille qu’il gagna.

--------------------------------

Henri V

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

 

Henry 5th: Gloria

Henri V épouse Catherine de France

Troyes

Hôtel Dieu le Comte

-----------

Soldats Normands

Fécamp

-------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

La manifestation contre la réforme des retraites de Macron. Le Havre - 09 01 20 - 11 01 20

Publié le par bmasson-blogpolitique

La manifestation contre la réforme des retraites de Macron.

Départ du stade Deschaseaux*.

09 01 2020

 

*

Jules Deschaseaux

 

Sur sa stèle est écrit :

 

Madame Deschaseaux

Née Céleste Flament

1859 – 1920

 

Jules Deschaseaux

187 – 1957

Adjoint au Maire du Havre

De 1925  à 1947

 

Madame Thomas

Marie-Louise Deschaseaux

1927 – 1966

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

-------------------------

 

C’est la partie de la manifestation qui regroupe ceux d’Harfleur, de Gonfreville-l’Orcher et des environs. La jonction avec la manifestation du Havre se fera au niveau du CCI (Centre de Commerce International).

Nous prenons le boulevard de Leningrad, cette fois dans l’autre sens.

Entre 2000 et 3000 participants.

Peu de pancartes, peu de slogans. Des banderoles, des drapeaux, des gilets rouges de la CGT, des Gilet-e-s Jaunes.

La détermination est présente, palpable. Les visages sont soucieux. Il faut que le gouvernement cède.

Il pleut.

Ca n’arrête personne. Je crois qu’il ferait mois quinze ou moins trente, la volonté d’en découdre serait la même.

Pas touche à nos retraites !

Passage devant le MacDo. « On l’envahit ? C’est  le temple du capitalisme ! » Des menaces dans la bonne humeur. Mais un constat sans pitié. On ne veut pas manger de ce pain-là, ni boire leur bière qui, apparemment, n’est pas bonne.

A mi-parcours, des nouvelles arrivent de la manifestation du Havre par téléphones interposés. Ceux qui sont à l’Hôtel de Ville ne sont pas encore partis, tant il y a de monde. Ca ravigore.

« Macron, même si tu ne le veux pas, on est là ! »

« Que fait la police ? Elle crève les yeux ! »

« On est là !

Pour l’honneur des travailleurs,

Et pour un monde meilleur,

Nous on est là ! »

« On ira jusqu’au retrait ! »

La jonction avec la manifestation du Havre se fera devant la gare. Fumeroles, pétards, bombes explosives, fumées, l’ambiance est de feu.

On est loin d’une manifestation dans la quiétude.

 

L’absence de la police est remarquée. Tant mieux. Ils font assez de dégâts comme ça. Certains manifestants lancent : « On va à Paris ? On va se frotter avec la police ? »

 

 

La gare n’est pas loin. Un groupe de manifestants va occuper les voies ferrées devant les locomotives à l’arrêt.

 

 

 

 

Devant la gare, des stands de nourriture distillent leur parfum de merguez. On fait la queue pour acheter un sandwich. La marche, ça creuse. De toutes façons, il est midi, l’heure du déjeuner.

 

 

Qui aurait cru qu'un jour, des stands de nourriture se dresseraient devant la gare? C'est incroyable!

 

C’est la dislocation de la manifestation. J’entends les dockers accompagnés de leurs tambours rentrer dans leur quartier sur le port.

----------------------------

 

Le Havre 

Autocollant Gilet-e-s Jaunes

Macron, Castaner, Philippe, dégagez!

"Démission.

Vous ravagez la France qui est la nôtre!!!"

 

--------------------------

Le Havre 

Autocollant Gilet-e Jaune

"Macron, dégage!"

------------------------------------------------

La jonction :

A la gare:

 Lire aussi:

 

 

Ian Brossat:

"le bloqueur est à l'Elysée!"

---------------------------------

"La Marseillaise"

 Toulon : 10 000

Marseille : 220 000

Draguignan : 1500.

 

--------------------------------

Le Havre : port mort pour trois jours.

C'est inédit depuis 1992.

-----------------------------

Marlène Schiappa a besoin d'un décrypteur pour comprendre!

----------------------------------

Radio France

C'est le ministre qui a été censuré.

------------------------------

Sondage.

Emmanuel Macron démarre 2020 en faiblesse avec 25% de satisfaits.

 

-----------------------------

L'Espagne taxe les banques pour financer les retraites

Et nous?

 

----------------------------

Le musée Picasso en grève.

-----------------------------

Les flics du Vel d'Hiv n'ont pas été embêtés 

Pourquoi ceux de maintenant le seraient-ils plus tard?

Nul ne sait ce que l'avenir leur réservera. En tant que femme et féministe, on voit des lignes bien bouger en ce moment côté agresseurs...Personne ne l'aurait prédit.

----------------------------------

Retraite 

Lille dans le noir 

-------------------------------------------------

Le projet de réforme des retraites examiné par l'Assemblée à partir du 17 février 2020.
L'Assemblée nationale examinera le projet contesté de réforme des retraites à partir du 17 février 2020 et durant deux semaines, en procédure accélérée. Un calendrier critiqué par les oppositions.

 
(…) "Après avoir maltraité le dialogue social, je crains que le gouvernement ne s'apprête à maltraiter le débat parlementaire", a lancé Boris Vallaud (PS). "C'est profondément inacceptable", a abondé le communiste Pierre Dharréville. "C'est un calendrier virtuel qui n'a pas lieu d'être, car pour nous il faut que la réforme soit retirée", a-t-il ajouté, alors que son groupe adresse ce mardi un courrier au Premier ministre pour lui demander de renoncer.

L'intersyndicale formée par la CGT, FO, la CFE-CGC, la FSU, Solidaires et des organisations de jeunesse appelle à de nouvelles actions les 14, 15 et 16 janvier pour obtenir le retrait de la réforme des retraites, a-t-elle annoncé ce soir.

Source AFP.

 

----------------------------

Ian Brossat: entre intox et duperie, les Français ne se laissent pas avoir.

----------------------------------

Bordeaux: le commissariat est dans le noir.

 

---------------------------

Lille 

Les avocats en grève jettent leur robe par terre.

---------------------------

La semaine sociale

La lettre essentielle de l'actu sociale

Bonjour,

A l’orée d’une nouvelle année, il est de coutume de souhaiter le plein de succès pour tous les combats à venir. En ce début 2020, impossible de procrastiner ce genre de bonnes résolutions. Le combat est là depuis un bon mois, contre le projet de réforme des retraites, que plusieurs centaines de milliers de personnes ont encore mené ce jeudi dans les rues de France, qu’ils reprennent ce samedi et les jours suivants sur les piquets de grève ou en rassemblements spontanés. Le plus long conflit social depuis cinquante ans a forcément fatigué les grévistes mobilisés depuis le premier jour. Il reste pour eux primordial de le mener face à un gouvernement qui joue le pourrissement afin d’imposer une dénaturation totale de ce bien commun qu’est notre régime des retraites. La lutte vient d’aborder un tournant, un de plus. Elle demeure légitime au vu des nouvelles malfaçons de la réforme que nous continuons de dévoiler.

Bonne lecture.

Stéphane Guérard, chef de la rubrique « Capital/Travail » de L’Humanité

-------------------------

Manifestations. Un nouveau round gagné au point.

Les défenseurs du régime de retraite ont frappé fort lors de la journée de mobilisation à l’appel de la CGT, FO, la FSU, la CFE-CGC. Gouvernement et syndicats « réformistes » continuent leur pas de deux sur l’âge pivot.

Retraites : énorme manifestation parisienne.

En direct de la manifestation parisienne, impressionnant cortège !

Message de soutien aux cheminots en grève. « Face à ce crime contre l’humanité, vous êtes là ! »

Les sociologues, anciens directeurs de recherche au CNRS, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon étaient invités à participer à l’assemblée générale des cheminots d’Amiens le 27 décembre dernier. Ils ont adressé un message de soutien que nous publions ci-dessous

« Les jeunes ont envie de s'engager, mais sont méfiants vis-à-vis des organisations politiques ».

Haby Ka, 22 ans, étudiante en droit. Responsable des jeunes communistes de la Seine-Saint-Denis et coordinatrice nationale

Nos vœux combatifs.

Pour la seconde année consécutive, nous présentons à chacune et chacun d’entre vous nos meilleurs vœux dans un climat de mobilisation populaire pour la justice, le progrès social et environnemental. Ces vœux sont au diapason de ces exigences pour l’égalité, la solidarité, la dignité et le sursaut démocratique.

Gare Saint-Charles 

Marseille 

Voies occupées.

----------------------------

Castaner s'interroge : "J'ai le droit à combien de morts?"

 

Léa Salami parodie--(Toute ressemblance avec une journaliste est fortuite)

--------------------------

 Pierre Dharréville 

"Macron n'a pas le choix".

Pour un vrai droit à la retraite et une réforme progressiste et alternative!

 

--------------------------

Retraité-e-s (cuit-e-s, NDLR) à point, retraité-e-s à poil !

-----------------------------

MEDEF et CGT à Marseille 

L'intersyndicale se réunit devant le siège du MEDEF.

-----------------------------

63% des Français-e-s ne font pas confiance au gouvernement.

Et ça continue.

L'opération charme ne fonctionne pas. La force non plus. La persuasion encore moins.

Ils sont sourds.

"Allo, y a-t-il un docteur dans la salle?"

----------------------------

Avocats en discussion.

On n'est plus dans le prétoire, avec les grandes envolées lyriques et les effets de longues manches.

Ca devient du musclé!

-----------------------------

Electriciens et gaziers 

"On lâche rien!"

 

Nous, non plus!

------------------------------

Emmanuel Macron à la poubelle de l'histoire!

 

------------------------------

Emmanuel Macron n'accepte pas haine, la violence et l'irrespect.

NDLR: Voilà l'arroseur arrosé!

Nous, non plus.

-----------------------------

Pour information:

 

Gérald Darmanin 

13 janvier au Restaurant Gamelle. 

33 avenue Daumesnil à Paris 12eme

----------------------------

Les stations de ski dans les Alpes en grève.

Va falloir aller ailleurs!

----------------------------

Pietraszewski et Blanquer  pas convaincants.

Il faut revoir entièrement votre copie!

-----------------------------

Retraites

CGT

Le Volcan

Le Havre

Ce n'est pas pour être pillés par Macron (and Co, NDLR)) que nous travaillons!

La retraite par points, c'est le nivellement par le bas.

---------------------------------

 

" Tous les regards sont tournés vers notre pays "

Léo Purguette

"La Marseillaise"

 

------------------------------

Le gouvernement "retire provisoirement" l'âge pivôt. Premier recul grâce à la mobilisation. Mais le problème reste entier : en limitant les dépenses dédiées aux retraites à 14% du PIB alors que la part des retraités va augmenter, il prépare une baisse des pensions.

Ian Brossat

------------------------------------

 

Retrait du projet ! Le gouvernement n’est pas en mesure d’en rester à des manœuvres grossières.

Pierre Dharréville

------------------------

 

La CGT estime que "le gouvernement vient de confirmer aux organisations syndicales le maintien de son projet de loi en l'état", dans le courrier du Premier ministre, et se déclare dans un communiqué "plus que jamais déterminée à obtenir le retrait du texte".

 

-------------------------------

Une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et manifestations contre la réforme des retraites aura lieu le jeudi 16 janvier, annonce l'intersyndicale.

Source AFP

-----------------------------

Sur la place de l’Hôtel de ville du Havre, les « Lumières » se sont retrouvées avec des lumières pour manifester contre la réforme des retraites de Macron.

Puis, le cortège a déambulé dans les rues du centre ville. Les habitants, aux fenêtres, regardaient le cortège passer dans des rues commerçantes habituellement réservées aux acheteurs.

Ca réclame de « pendre Macron pour garder son pognon », « de partager les richesses ». Les voleurs sont dénoncés, ceux qui veulent nous spolier nos retraites. Sans nous, ils ne seraient rien.

Décidément, tout est nouveau avec les parcours des manifestations. Tant mieux. Beaucoup de femmes et de jeunes. Les manifestant-e-s sont déterminé-e-s et ne lâcheront rien.

Côté lumières, il y avait de tout : des lampions, des lampes de poche, des épées de Dark Vador, des torches, des guirlandes avec LED, etc.

Prochain rendez-vous : mardi 14 janvier 2020 à 10h devant Franklin pour une nouvelle manifestation.

----------------------------

 

CFDT et Philippe 

Les arrangements entre petits amis.

-----------------------------

LREM 

Le domicile du député se retrouve sans courant.

Les grévistes ne sont pas des terroristes.

 

-----------------------------

Un militant éducateur PJJ emprisonné.

 

----------------------------

PCF

La demande de  retrait n'est pas provisoire!

 

------------------------------

Retrait de l'âge pivot provisoirement.

Dans la bouche d'un macroniste, ça veut dire quoi "Provisoirement"?

 

-----------------------------

Retraite 

Essence 

Pénuries dans le Vaucluse 

---------------------------

Qui est Tiphaine Auzière, la  belle fille de Macron ?

Elle est rémunérée par la CFDT....

----------------------------

La collusion entre la CFDT et E. Philippe passe mal.

On en est à envisager la peine de mort pour les chômeurs qui refusent un emploi. Mais, Berger est là pour temporiser avec la cigarette du condamné!

--------------------------------

 

Dans le Canard, on apprend que MacDonald’s a touché, en France, 400 millions d’euros d’aides publiques en 6 ans. Il n’y a pas à dire, les macronistes gèrent très bien l’argent public.

07 22

----------------

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>