Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La cathédrale de Beauvais

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

Le décor est dégradé

Absence de statues

Portail d'entrée

Vue de profil

Gargouilles

Vitrail

Verrière

Vitraux

Lumière

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Nécropole nationale d'Ambleny

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nécropole nationale d'Ambleny

 

C'est la plus importante du département de l'Aisne.

Elle a été édifiée en 1923. Non loin de là se trouvait un hôpital militaire de campagne.

Il y a plus de 10 600 corps.

Les soldats ont été tués dans le secteur de Soissons.

Lire aussi:

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Jeanne d'Arc - Charles VII

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le roi Charles VII et Jeanne d'Arc entrent à Soissons le 23 juillet 1429

Jeanne d'Arc à Blois

A Blois, la pierre proviendrait du cachot de Rouen....

----------------------------

Jeanne d'Arc est dans le monde entier une personnalité mythique qui a inspiré une multitude d’œuvres littéraires, historiques, musicales, dramatiques et cinématographiques. Depuis le XIXe siècle, les exploits de Jeanne d'Arc sont usurpés pour servir certains desseins politiques au mépris de l'histoire.

----------------------------

Henri Gougaud
Les Cathares
Brève histoire d'un mythe vivant.
Édition Points
Éditions Barzillat 1997
 
Page 140 :
Henri Gougaud s'interroge sur la persistance d'idées et de mots qui traversent les siècles, quand tout a été fait pour les bannir de l'histoire et de la mémoire. Les Cathares ont été pourchassés, tués, rejetés, traqués, mais leur souvenir persiste dans les têtes. Aucun écrit n'a survécu. Quelle force a permis que ces idées parviennent jusqu'à nous ?
Il pense que l'on réinvente le passé grâce à l'histoire (qui ne crée pas les personnages) et grâce aux mythes (qui eux peuvent créer des nouveaux héros et héroïnes).
A ces deux ingrédients, mélangez une chaleur, une flamme humaine et vous obtenez ceci :
« Sans cette force transformante, sans cette cuisson qu'il subit, qu'est-ce qu'un fait passé ? Peu de chose. Vercingétorix, en son temps, n'est qu'un vaincu banal de la guerre des Gaules, Jeanne d'Arc n'est pas la Pucelle inspirée par nos manuels scolaires mais une vague illuminée pareille à quelques poignées d'autres et brûlée un jour, sans fracas, après avoir joué un rôle passager sur l'échiquier des princes. Elle vient après la grande peste qui en quarante ans de fin de monde, tua la moitié de l'Europe. Des morts partout, et par millions. Qui s'en souvient ? Les historiens. Mais vous et moi ? Moins que de Jeanne. C'est qu'aucun mythe n'a su changer cette apocalypse en prodige racontable. »
 
Jeanne d'Arc fait-elle partie de l'histoire ou du mythe ? A-t-elle existé ? Certains libres penseurs pensent qu'elle n'a pas existé et que son histoire est inventée dans des buts idéologiques patriotiques.
Cependant, elle a inspiré de nombreux créateurs et créatrices :

. femme indépendante et forte pour Christine de Pisan ou Régine Pernoud ;

  • personnage maléfique, sorcière pour William Shakespeare ;
  • héroïne épique pour Jean Chapelain ;
  • personnage burlesque pour Voltaire;
  • guerrière mourant sur le champ de bataille pour Friedrich Schiller;
  • incarnation du peuple français pour Jules Michelet;

                               Michelet sur le fronton de la mairie de Paris 

  • instrument d'un complot clérical pour Anatole France;
  • sainte nationale pour Mgr Félix Dupanloup ;
  • résistante patriotique pour Bernard Shaw ou Sacha Guitry ;
  • féministe avant l'heure pour les suffragettes;
  • sainte de l'Église universelle et personnalité de stature internationale pour Guido Görres;
  • femme opprimée, victime pour Léonard Cohen , Luc Besson …

A Orléans

--------------------------

Par exemple, Jeanne d’Arc, c’est une des quelques guerrières en France dont on parle beaucoup mais il y a aussi une dimension « repoussoir » dans ce mythe. C’est « regardez ce que ça donne, de se mêler de faire la guerre pour une femme, on termine sur le bûcher ».

Avril 1429 : Jeanne séjourne à Tours puis à Blois où l'armée royale s'est regroupée.

Mon dessin de Jeanne d'Arc

-----------------------------

Les troubles psychologiques de Jeanne d'Arc intriguent encore.
Jeanne d'Arc était-elle psychotique, épileptique, maniaque ou affabulatrice?

(…) En 1904, ce professeur d'histoire qui remettait en cause son rôle historique avait manqué d'être lynché par les Camelots du Roi.

Des hallucinations auditives.

Une jeune schizophrène?

Une manie délirante?

(…) «Cette jeune fille de 16 ans est suffisamment désinhibée pour quitter sa campagne, aller convaincre le roi et vaincre les Anglais. Il s’agit d’une véritable rupture dans la vie de cette petite paysanne qui va devenir une guerrière. »

Des crises d’épilepsie partielle?  

(…) Dostoïevski est sûrement le cas le plus intéressant : l’auteur présentait des auras extatiques qui pouvaient s’accompagner d’une hypereligiosité, ce qui s'appliquerait aussi au cas Jeanne d’Arc.

(…) Quoi qu'il en soit, il est tout à fait possible que Jeanne d’Arc, comme d'autres grands leaders ou prophètes, ait pu présenter de réels troubles psychiatriques ou neurologiques.

Orléans - Jeanne d'Arc à cheval?

----------------------------

Le Moyen Age érotique.

Gilles de Rais, le compagnon de Jeanne d’Arc devenu maître en sadisme, a été réinventé par le XIXème siècle. Comme Jeanne (…). Ni l’un ni l’autre n’avaient jusqu’alors le rôle qui leur est dévolu depuis qu’ils sont constitués en paire - d’un côté la pucelle, de l’autre le prédateur sexuel.

(…) Paul Lacroix qui, en 1851-1853,  publiait une Histoire de la prostitution en six volumes où il décrivait par le menu les rues honteuses, le tissu sexuel conjonctif du Moyen Age.

Comment il advinct que Jehanne fust mise à mal par trahison aux mains des Anglois
Orléans

Et fust par l'Anglois perfide brûlée. Ses voix lui disant : Ne te chaille de ton martyre tu t'en souviendras au royaume de paradis.
Orléans

Chapelle sainte Jeanne d'Arc

Vitraux de la vie de Jeanne d'Arc par Max Ingrand (1956)

 

 

Chapelle sainte Jeanne d'Arc

Vitraux de la vie de Jeanne d'Arc par Max Ingrand (1956)

Jeanne d'Arc

En 1956, les panneaux subsistants du vitrail offert par Jean de Nonancourt au XIVe siècle à la chapelle Saint Esprit devenue depuis 1914 chapelle de sainte Jeanne d'Arc ont été déposés dans cette baie.

A Auxerre

Cathédrale Saint-Etienne

Jeanne d'Arc délivre Orléans.

Je suis envoyée par Dieu le roi du ciel pour vous bouter hors de France

Emile Gallé

Nancy, 1846 – Id, 1904

Vase, 1889.

Céramique.

A travers la figure de Jeanne d’Arc, cette pièce met en avant le patriotisme lorrain et français. Elle est présentée avec le vase de Vercingétorix à l’Exposition universelle de 1889, où le stand de Gallé a pour thème « l’Amour du sol natal ».

Emile abandonnera la céramique pour le verre lorsque le public s’en désintéressera dans les années 1890.

Rouen

--------------------------

Jeanne d’Arc * :

Selon Régine Pernoud, Jeanne d’Arc a permis l’indépendance de la France quand la Grande-Bretagne voulait la coloniser. L’université de Paris était son adversaire car elle s’était alliée aux Anglais. A cette époque, on faisait encore confiance aux femmes, ce qui aurait été impensable au XIXe siècle. (p 353 à 356).

 

*

Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy, village du duché de Bar (actuellement dans le département des Vosges en Lorraine), et morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen.

 

La femme au temps des cathédrales

Régine Pernoud

Livre de Poche

1980

---------------------------

P 48 :

Jeanne d’Arc.

Marie de Gournay défend l’idée que les femmes sont plus inspirées que les hommes dans le domaine de l’inspiration et des prérogatives divines. « Comme aussi le semble être celui de la Pucelle d’Orléans » allant jusqu’au « salut d’un grand royaume et de son prince. »

 

Marie de Gournay

Egalités des hommes et des femmes

Et autres textes.

Editions Gallimard, 2018

Première parution : 1622

----------------------------

Emile Gallé et l’atelier de dessin

Nancy, 1846 – Id, 1904

Modèle de décor pour un vase en faïence,

Cortège du sacre de Charles VII,

1885 – 1889

Crayon, aquarelle, encre et rehauts d’or.

Rouen

Charles VII

Portraits

 

 

 

Rémy Eugène Julien

Laon, 1797 – Caen, 1868

Huile sur toile

Bataille de Formigny

La bataille se déroule le 15 avril 1450 aux portes de Bayeux à Formigny. Elle met fin en Normandie à la Guerre de Cent Ans, conflit qui oppose depuis 1337 les dynasties françaises et anglaises pour la succession du roi Philippe le Bel. L’armée du roi d’Angleterre est défaite par les troupes françaises de Charles VII. Placé sur un cheval blanc, le jeune comte de Clermont bénéficie du soutien de l’armée bretonne du connétable de Richemont, reconnaissable à droite aux hermines* de sa cotte.

Musée d’art et d’histoire de Bayeux

----------

*

Les  hermines à Rennes.
 

Des hermines ont été aperçues, dans la rue de Penhoët, sur la Place des Lices, rue Saint-Michel (la célèbre « rue de la soif » ), rue du Pré-Botté et rue Saint-Georges.

Les hermines, pour la Bonne Kozh du centre ancien de Rennes.

Des hermines apparaissaient mystérieusement dans certains commerces du centre historique de Rennes. Au total, 59 d'entre elles se sont installées au pied de 13 immeubles.

Ce sont 59 hermines qui veilleront sur le centre historique de Rennes, le temps que ce dernier retrouve un peu de sa superbe.

Les hermines, qui interpellent les Rennais et les visiteurs de passage, indiquent que ces commerces sont en mouvement. Des travaux seront bientôt initiés, dans le cadre de notre opération qui vise à préserver le patrimoine historique de Rennes.

 ----------

Jeanne d'Arc

Reims

Par Paul Dubois 

 

Emmanuel Frémiet

Paris, 1824 - 1910

Jeanne d'Arc

1875

Modèle en plâtre

Petit Palais

Paris

Un an après avoir réalisé une statue équestre de Jeanne d'Arc place des Pyramides à Paris.

La pose rappelle les priants du Moyen-âge et de la Renaissance. Cette Jeanne d'Arc a été réduite en bronze et en biscuits de Sèvres.

-------

Pascal Praud a désigné le directeur de la chaîne de France 3 à la vindicte des supporters du maire LR d'Orléans.
C'est  de l'incitation à la haine.
Polémique autour du film sur Jeanne d'Arc : des centaines de menaces reçues par France 3 Centre-Val de Loire.

(…) France 3 va "riposter" ce dimanche.

France 3 Centre-Val de Loire dit par ailleurs préparer une riposte sur son antenne dimanche 9 mai, après avoir été mise en cause : une émission spéciale "Vraie Jeanne, fausse Jeanne" suivie d'un débat est annoncée sur la chaîne dimanche à 15h30, sans plus de précisions sur le débat qui suivra la diffusion d'un documentaire sur la libératrice d'Orléans.

 

Jeanne d'Arc et Charles VII à Chinon

Elle reconnaît le roi de France.

----------------

Jeanne d'Arc d'après Robert Tatin

1962

Cossé-le-Vivien

Mayenne

Chinon

Mon aquarelle 

--------------

À la suite de notre double plainte contre les micros d’Orléans, la CNIL nous annonce aujourd'hui lancer une procédure de contrôle auprès de la commune.

La Quadrature du net.

01 22

--------------------------

Jeanne d'Arc est reprise en main par l'église. 
Les bondieuseries contrastent avec les femmes de 1849 qui ont osé se présenter aux élections législatives en France.
Musée de la vie romantique 
"L'Humanité"
04 22
----------------
 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Clovis et le vase de Soissons

Publié le par bmasson-blogpolitique

Clovis

Le vase de Soissons

 

Clovis réclame en plus de sa part le vase liturgique, probablement en argent, d’une taille et d’une beauté extraordinaires.

Un soldat — homme léger, envieux et impulsif (levis, invidus ac facilis) — à la stupéfaction générale, frappe le vase de sa hache en s’écriant : « Tu ne recevras que ce que le sort t’attribuera vraiment ! »

Clovis se vengera bien plus tard en frappant la tête de ce soldat avec une francisque pour le tuer.

« Ainsi as-tu fait au vase à Soissons ! »

Clovis

Basilique de Saint-Denis

Vitrail

Le prénom Clovis vient du germain hold, « illustre, glorieux », et wig, « bataille, combattant ». Clovis s’appelait en fait Chlodowig. Le nom Clovis vient du francique et signifie « illustre au combat ». En français moderne, il donne Louis qui sera le prénom de la majorité des rois de France.

Les pays d'élection des Francs au temps de Clovis étaient le nord de la Belgique, région connue de nos jours comme la  Flandre et le sud des  Pays-Bas actuels.

Clotilde, son épouse

475 - 545

 

Clotilde, reine de France 
Eglise saint Germain de l'Auxerrois
Paris

-------------

Pierre Puget

Marseille, 1620 – 1694

Le Baptême de Clovis

Vers 1653

Musée des Beaux-Arts

Marseille

 

 

Béthune 
Eglise saint Vaast 
Baptême de Clovis

Clovis

Baptême en 496

Plaque commémorative sur la basilique saint Rémi à Reims 

Clovis

Baptême

Basilique sainte Clotilde

Paris

Par Désiré François Laugée

-------------

 

Entrée de Clovis dans Toulouse

1825 - 1832

La manufacture Fouque et Arnoux

Toulouse et Valentine

XIXe siècle

Musée Paul Dupuy

Toulouse

Clovis baptisé par Saint Rémi 

Reims 

Cathédrale

 

Clotilde***, la reine des Francs :

 

Elle obtient le baptême de Clovis à Reims, oint par l’évêque saint Rémi (estimation entre 496 et 506), et elle permet l’union des peuples chrétiens après la dislocation du monde romain.

 

***

Clotilde, née vers 474 ou 475 peut-être à Vienne, Lyon ou à Genève, morte autour de 545 à Tours, est une princesse burgonde, devenue reine des Francs en épousant Clovis, qu'elle contribue à convertir au christianisme.

 

 

La demande en  mariage de Clovis

Atelier de Jean Le Clerc, d’après l’œuvre de Charles Poerson

Vers 1660

Tapisserie sur métier, soie et laine

3e pièce de la tenture de l’histoire de Clovis.

 

En 493, Clovis envoie un ambassadeur auprès de Gondebaud, roi des Burgondes et oncle de Clotilde qu’il souhaite épouser. Gondebaud n’est pas favorable à cette union car il craint ce roi ambitieux et belliqueux. Pourtant, une alliance politique avec Clovis pourrait être utile contre les Goths.

Clotilde, assise au premier plan, regarde l’ambassadeur en tenue militaire venu parler à Gondebaud, assis sous un dais.

Palais de Tau

Reims

 

Fondation des églises saint Pierre et saint Paul

La Victoire de Gondebaud

Le cerf miraculeux.

 

Vers 1450 – 1460

Tapisseries sur métier, toile et laine

4e pièce de la tenture du fort Roy Clovis

 

Les personnages des trois scènes s’emmêlent. Gondebaud est le roi des Burgondes et oncle de Clotilde, l’épouse de Clovis. Alaric est le roi des Wisigoths.

Palais de Tau

Reims

 

 

 

Le couronnement du roi Clovis

La bataille contre Syagrius

La prise de Soissons

L’entrevue entre le roi de Cambrai et Clovis

 

Vers 1450 – 1460

Tapisseries sur métier, toile et laine

1ère pièce de la tenture du fort Roy Clovis

 

Le roi franc est couronné. Les personnages sont vêtus à la mode du XVe siècle. L’architecture date de la fin du Moyen-Age. Le roi apparaît casqué d’or, sur un cheval richement harnaché, le bâton de commandement à la main. Il apparaît une seconde fois levant son épée sur Syagrius.

Palais de Tau

Reims

Le mariage de Clovis

Atelier de Jean Le Clerc, d’après l’œuvre de Charles Poerson

Vers 1660

Tapisserie sur métier, soie et laine

2e pièce de la tenture de l’histoire de Clovis.

 

Le mariage de Clovis et de Clotilde a lieu vers 493.

Il est symbolisé par le serrement de mains des époux sous la bénédiction d’un évêque, sans doute Rémi de Reims. Clovis encore chef païen des Francs, Clotilde aurait demandé à son époux, le jour de leur mariage, de croire en Dieu et en la Trinité, de lui être fidèle et de faire baptiser leurs futurs enfants.

Palais de Tau

Reims

Childéric 1er 
Troyes 
Musée Saint-Loup
 

Childéric Ier

Roi

Childéric Iᵉʳ, né vers 436 et mort en 481, est roi des Francs saliens à partir de 457 ou 458. Son nom, constitué des éléments franciques hild- « combat » et -rīk « puissant », est attesté sous la forme latinisée Childericus. Il est le père de Clovis Iᵉʳ.

-----------

FERRAND, MENANT ET CLOVIS, UNE HISTOIRE D'AMOUR SUR CNEWS.

Clovis, un "être lumineux" à "l'intelligence supérieure".

(…) Conclusions de Florian Besson : erreurs factuelles, raccourcis et approximations, "le tout au service d'un roman national et nationaliste". Fact-checking avec extraits.

 

(…) Rappelons, puisque l'émission ne le fait jamais, que ces grandes invasions sont en réalité un processus très complexe qui s'étale sur plusieurs siècles et brasse des identités ethniques et religieuses mélangées, qui s'influencent mutuellement (c'est ce que les historiens appellent une ethnogénèse).

(…) Et, surtout, à l'époque de Clovis, les rois ne sont pas sacrés : pour cela, il faut attendre les Carolingiens, qui vont remettre à l'honneur ce rituel politique emprunté aux rois d'Israël. 

(…) Dans une émission de 45 minutes sur Clovis, on aurait pu imaginer parler, même rapidement, de Grégoire de Tours, ce chroniqueur de l'époque.

(…) "Plus d'un demi-siècle plus tard, Grégoire de Tours insiste sur le charisme de Clovis, pour mieux flatter ses descendants. Il reprend d'ailleurs le topos littéraire du chef de guerre adoré par ses troupes, ce qui est également une façon habile d'utiliser des images venues de la propagande impériale romaine."

(…) Les historiens parlent en effet de "tanistrie sanglante" : il s'agit d'une pratique successorale qui consiste à partager le pouvoir et le royaume entre les frères, tout en laissant ces frères s'éliminer mutuellement. 

 (…) Il n'y a rien à dire de notre pays sinon qu'il est "travailleur, courageux et sait se battre" ?

(…) Les sociétés du haut Moyen-Âge ne sont pas plus violentes que la nôtre : la violence y emprunte d'autres formes, obéit à d'autres codes. 

(…) On n'a rien appris sur la période en elle-même : rien sur la complexité du paysage politique, ethnique ou religieux (qui oppose païens, chrétiens ariens, chrétiens catholiques, eux-mêmes divisés entre plusieurs papes...), pas entendu un mot sur l'économie, la société, le climat... de l'époque. 

 

Sur CNews, l'émission "La Belle histoire de France" ne fait pas l'unanimité.
Depuis le 10 janvier, une petite nouvelle s'est invitée sur la grille de la chaîne d'information CNews. "La Belle histoire de France", émission animée par Christine Kelly en compagnie de Franck Ferrand et Marc Menant a trouvé, chaque dimanche à 14 heures, sa place, ses adeptes... et ses détracteurs, qui dénoncent erreurs factuelles, raccourcis ou approximations historiques.
(…) Mais très vite, plusieurs internautes ont commencé à relever ironiquement ou de façon humoristique sur les réseaux sociaux certaines "boulettes" (Franck Ferrand localisant l'Europe de l'Est sur une carte à la place de l'Iran, ou évoquant l'empereur Valens "mis en fuite" lors de la bataille d'Andrinople, alors qu'il a été tué durant ladite bataille, etc), bientôt relayés par des passionnés voire des historiens, pour le coup beaucoup moins amusés.
(…) Florian Besson, docteur en histoire médiévale et co-animateur du blog "Actuel Moyen Âge", a ainsi suivi avec attention le chapitre 3, diffusé le 24 janvier et intitulé "Clovis ou le baptême de la France". 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Jules Verne à Amiens

Publié le par bmasson-blogpolitique

Affiche de l'exposition dans la bibliothèque Louis Aragon

 

Entrée de la maison de l'écrivain

Jules Verne a vécu ici et écrit de 1882 à 1900

La « maison à la tour » est construite en briques rouges, enduites en rose sur la rue et aux joints clairs sur la cour. Les linteaux, les corniches et les appuis des fenêtres sont en pierre calcaire.

Décor mural

"Sur le désir de ma femme je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile. Et pour tout dire, mon Saint Michel reste amarré au Crotoy."
Lettre de Jules Verne à son ami Charles Wallut, 1871.

Décor mural

Mur-hommage à l'oeuvre de Jules Verne

Autre maison où il mourut, à Amiens

------------------------------------------------------

Les naufragés du Fol Espoir

Une création collective mi-écrite par Hélène Cixous, sur une proposition d'Ariane Mnouchkine, librement inspirée d'un mystérieux roman posthume de Jules Verne.

 

NDLR : j’avoue que je n’ai pas aimé du tout le film. Trop de tout… de grandiloquence, de démonstration, d’humour pas toujours léger, de muet….

------------------------------------------------------

 

Au Havre:

 

 

Jules Verne 

20 000 lieues sous les mers 

----------------------------------------------------------

 

Jules Verne

L'île mystérieuse

1905

Mucem

Marseille

 

 

Les îles sont présentes dans plus de vingt romans de Jules Verne. Le Nautilus est pensé comme une sorte « d’île absolue », isolée mais mobile à travers les océans. Les îles ne sont jamais seules au monde pour Jules Verne. Elles constituent de vastes réseaux qu’il faut décrypter.

 

«  - Nous ferons de cette île une petite Amérique ! Nous y bâtirons des villes, nous y établirons des chemins de fer, nous y installerons des télégraphes, et un beau jour quand elle sera bien transformée, bien aménagée, bien civilisée, nous irons l’offrir au gouvernement de l’Union ! Seulement, je demande une chose.

  • Laquelle ? répondit le reporter.
  • C’est de ne plus nous considérer comme des naufragés, mais bien comme des colons qui sont venus ici pour coloniser ! »

1875

Jules Verne

L'île mystérieuse

 

Mucem

Marseille

Milan Lukac

Poisson pour Jules Verne 

THV 

Le Havre 

-----------------------------------------------------

 

Jules Verne

1828 - 1905

Romancier

Sur un manège

Troyes

----

Jules Verne

1828 - 1905

Nautilus

Sur un manège

Troyes

--------------

Jules Verne

"20 000 lieues sous les mers"

Cherbourg

Cité de la Mer.

-------

 

Le tour du monde des adaptations de Jules Verne.

(…) « Le Voyage dans la Lune », premier film de science-fiction.

 (…) « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » en dessin animé.

(…) « Le Tour du monde en quatre-vingts jours », version Jackie Chan.

(…) « Voyage au centre de la Terre », le blockbuster.

(…) Jules Verne, la comédie musicale.

Cherbourg - Cité de la mer - Bouton de lancement du Redoutable.

Le Redoutable était un sous-marin militaire commandité par le général de Gaulle.

En appuyant sur ce bouton, on lance l’engin.

 

Le général de Gaulle était à l'arsenal de Cherbourg le 29 mars 1967, lors du lancement du « Redoutable »

Le général de Gaulle appuie sur le bouton « vert », qui libère le sous-marin.

-------------------

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Quand il n'y aura plus d'employés municipaux..Serpe d'or - Lianes

Publié le par bmasson-blogpolitique

...je vous vendrai la "Serpe d'Or" pour pouvoir rentrer chez vous....

 

 

Tag 

Avignon 

Lianes

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

Rigoletto de Verdi à Orange

Publié le par bmasson-blogpolitique

Rigoletto de Verdi - Leo Nucci - 07 17 - Orange
Nadine Serra et Leo Nucci ont remporté dans Rigoletto un triomphe à la Scala de Milan. La soprano Nadine Serra est remarquée pour la beauté de sa voix et pour sa technique. Elle a débuté en 2016. Elle a osé " bisser " devant la foule milanaise un air de la fin du second acte de Rigoletto.
Rigoletto de Verdi - Celso Albelo - 07 17
Ils étaient accompagnés de Celso Albelo qui est le meilleur ténor du moment dans le rôle du Duc de Mantoue et de Marie-Ange Todorovitch dans le rôle de Maddalena.
Rigoletto de Verdi - Marie Ange Todorovitch - 07 17 - Orange
Ils étaient accompagnés de Celso Albelo qui est le meilleur ténor du moment dans le rôle du Duc de Mantoue et de Marie-Ange Todorovitch dans le rôle de Maddalena.
Rigoletto de Verdi- Mikko Franck- 07 17 - Orange
Mikko Franck dirigeait l'Orchestre Philarmonique de Radio France.
Rigoletto de Verdi - Nadine Serra -
Gilda : Nadine Serra Nadine Sierra, née le 14 mai 1988 à Fort Lauderdale, est une soprano américano-portugaise.

Musique

Rigoletto

Verdi

D'après Le Roi s'amuse de Victor Hugo

Orange

07 17

 

Gilda : Nadine Serra

Nadine Sierra, née le 14 mai 1988 à Fort Lauderdale, est une soprano américano-portugaise.

 

Rigoletto : Leo Nucci

Leo Nucci est un baryton italien, né à Castiglione dei Pepoli (province de Bologne) le 16 avril 1942 .

 

Le chef d'orchestre : Mikko Franck

Mikko Franck est un chef d'orchestre finlandais. Il est né en 1979.

 

Nadine Serra et Leo Nucci ont remporté dans Rigoletto un triomphe à la Scala de Milan. La soprano Nadine Serra est remarquée pour la beauté de sa voix et pour sa technique. Elle a débuté en 2016. Elle a osé « bisser » devant la foule milanaise un air de la fin du second acte de Rigoletto. C'était interdit là-bas depuis Toscanini.

Arturo Toscanini 

1907 

Naples 

Musée national d'archéologie.

---

Leo Nucci, âgé de 75 ans, détient le record de représentations dans le rôle-titre avec ses 526 prestations en 50 années chant.

Ils étaient accompagnés de Celso Albelo qui est le meilleur ténor du moment dans le rôle du Duc de Mantoue et de Marie-Ange Todorovitch dans le rôle de Maddalena.

Mikko Franck dirigeait l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

 

Tag d'un roi couronné

Marseille

Russ

King Dom

Publié dans musique

Partager cet article
Repost0

Peinture - Les Brueghel

Publié le par bmasson-blogpolitique

Jan I Brueghel, Brueghel de Velours ou l'Ancien

1568 – 1625

Halte de cavaliers en Flandres

Le genre de paysage formulé par Brueghel fut largement répandu par son fils, Jan-le-Jeune, mais aussi par nombre d'épigones qui œuvrèrent dans cet esprit. Certaines continuent à produire, en plein 17e siècle, des scènes de marché et des vues de villages au bord de rivières inspirées directement de Brueghel de Velours.

 

Brueghel, Jan dit de Velours

Bruxelles, 1568 – Anvers, 1625

Tête de brocard

Peinture à l'huile sur toile

 

Jan Bruegel de Velours

Bruxelles, 1568 – Anvers, 1625

La mer et ses productions

Huile sur bois

Musée du Colombier

Alès

 

Jan Bruegel de Velours

Bruxelles, 1568 – Anvers, 1625

La mer et ses productions

Huile sur bois

Musée du Colombier

Alès

Jan Bruegel de Velours

Bruxelles, 1568 – Anvers, 1625

La terre et ses productions

Huile sur bois

Musée du Colombier

Alès

 

 

 

Jean Bruegel l’Ancien (d’après)

Bruxelles, 1568 – Anvers, 1625

Le cortège d’une noce paysanne

Copie fidèle et élargie d’après l’original du musée communal de Bruxelles dans le second quart du XVIIe siècle par un artiste issu du milieu anversois. L’original a fait aussi l’objet de la part de Pieter Bruegel le Jeune de nombreuses copies à la composition largement modifiée.

Musée Calvet

Avignon

Entrée gratuite

 

Pieter Brueghel, dit d'Enfer

Bruxelles, 1564, Anvers, 1638

Danse de noce (1620)

Peinture à l'huile sur bois

 

 

Brueghel Pierre, le jeune

1564 – 1637

Scène d’auberge

Flandres, XVIe siècle

Huile sur panneau

 

Musée d’Assezat

Fondation Bemberg

Toulouse

 

Pieter Bruegel le Jeune (entourage)

Bruxelles, 1564 – Anvers, 1637/38

Inspiré de Pieter Bruegel l’Ancien

Bruegel, vers 1525 – Bruxelles, 1569

La parabole des aveugles

L’original a été peint en 1568 et est conservé au musée national de Capodimonte à Naples.

Musée Calvet

Avignon

Entrée gratuite

Pieter II Brueghel dit Pieter Brueghel le Jeune

Bruxelles, 1564 – Anvers, 1637/1638

Le cortège de noces

1623

Huile sur bois

Petit Palais

Paris

 

Une des nombreuses copies d’un tableau de son père Pieter Brueghel le Vieux (vers 1525- 1569) conservé au musée municipal de Bruxelles.

Pierre Brueghel II le Jeune

Bruxelles, 1564 – Anvers, 1637/1638

Le printemps

Huile sur bois

Lille

Musée de l'Hospice Comtesse

 

Pieter Brueghel II Le Jeune

Bruxelles, 1564 – Anvers, 1637/1638

Le Dénombrement de Bethléem

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

La Vierge assise sur un âne et Joseph participent au recensement de la population au centre de la toile.

L'épisode biblique prend place dans un village brabançon où la dîme est payée.

--

 

Abraham Brueghel

Anvers, 1631 – Naples, 1690

Fleurs, fruits, oiseaux

Peinture à l'huile sur toile

 

Breughel's painting,

Landscape with

“The Fall of Icarus”. 

 

 

La peinture de Breughel,

Paysage avec « La chute d'Icare ».

 

La Chute d'Icare est un tableau de Pieter Brueghel l'Ancien dont l'original a disparu mais dont il existe deux copies exposées à Bruxelles, l'une dans la collection du musée van Buuren et l'autre dans celle des Musées royaux des beaux-arts de Belgique.

-------------

 

Publié dans art pictural

Partager cet article
Repost0

art - Pierre Paul Rubens - La Charité Romaine - Titien

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

A Blois :

Allégorie du bon gouvernement de la France (école de Rubens)

Vers 1625

Huile sur toile

Ce tableau important et complexe figure une Allégorie du bon gouvernement de la France et est le troisième élément évoquant le décor du Palais du Luxembourg.

La corne d'abondance, la balance de la Justice et le sceptre d'or sommé d'une fleur de lys suggèrent que la figure qui piétine une pertuisane et un casque symbolisant la guerre, incarne les bénéfices d'un règne pacifique. A cela s'ajoute le globe terrestre et le gouvernail qui se réfèrent à la vocation universaliste de l’État ainsi incarné. Au sommet de la composition perce l’œil de la Providence qui éclaire sur le globe à terre la péninsule italienne et la France.

 

Pieter Paulus Rubens (Siegen 1577 – Anvers 1640)
Portrait d’homme
Huile sur bois
Ce portrait de dignitaire flamand a pour pendant celui de femme présentée en vis-à-vis. Rubens a sûrement peint cette paire de portraits de retour d’un séjour de huit années en Italie, mais il est resté sobre à la tradition nordique. La pose est simple et statique. Le noir domine, dans les habits comme dans le décor. La fine dentelle de la fraise, l’épée et les ornements dorés s’y détachent avec suffisamment d’éclat pour évoquer le statut social élevé du modèle.
 
1885 - Berthe Morisot rentre à Paris, éblouie par Rubens.

 

Pieter Paulus Rubens (Siegen 1577 – Anvers 1640)
Portrait de femme
 
Ce portrait de femme a pour prndant le portrait de dignitaire présenté en vis-à-vis. La luminosité des carnations et la plasticité des chairs témoignent de l’influence de la peinture de Titien* sur Rubens, qui a sûrement peint ce portrait de retour d’un long séjour en Italie.

*

Paul Morand

Venises

L’Imaginaire – Gallimard

1971

 

page 14 :

Titien s’y éteint (NDLR : à Venise) après sa Déposition, le Tintoret avec San Marziale, Verrochio avec le Colleone.

Titien (atelier de)
Frédéric de Gonzague, duc de Mantoue
Musée Jacquemart André 
Huile sur toile
Vers 1560

Mon hommage

Vincenzo II Gonzaga (1594-1627)

Vienne, Autriche

D'après Pierre Paul Rubens

Cimon e Pero

La charité romaine

1610 – 1612

 

Simon de Mailhy (attribué à)

dit Simon de Châlons

Châlons-en-Champagne, 1506 – 1568

Cimon et Pero, La Charité Romaine

Huile sur toile

XVIe siècle

Nîmes

Musée des Beaux-Arts

D'après Pierre Paul Rubens

L'enlèvement de Ganymède

1611 - 1612

 

A la manière de Rubens

"Apothéose des Germains"

1626

Uzès

Montage des dentelles avec des fuseaux

 

Fuseaux pour dentelles à Fréjus

Pierre-Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Jésus marchant sur les eaux, vers 1618

Huile sur bois

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

Pierre-Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Jonas jeté à la mer, vers 1618

Huile sur bois

Avec Jésus marchant sur les eaux, ce panneau constitue la partie basse, dite prédelle, du triptyque de la Pêche miraculeuse commandée par la corporation des poissonniers pour leur autel de Notre-Dame de la Dyle à Malines.

Musée des Beaux-Arts

Nancy

"Le poisson qui pêche un ver. Oups!"

Tag

Marseille

 

 

 

 

Pierre-Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

La transfiguration, 1604 – 1605

Huile sur toile

Commandée par Vincent de Gonzague, duc de Mantoue, cette oeuvre est réalisée pour l’église de la Très-Sainte-Trinité de Mantoue.

En bas, l’agitation des autres apôtres traduit leur impuissance à guérir l’enfant épileptique, présenté par les suppliants.

Musée des Beaux-Arts

Nancy

Pierre Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Portrait de femme

Vers 1630

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts

Marseille         

 

Pierre Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

L’Adoration des bergers

Vers 1616-1619         

Huile sur bois

Musée des Beaux-Arts

Marseille       

 

Pierre Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

La Résurrection du Christ

Vers 1616-1619

Huile sur bois

Musée des Beaux-Arts

Marseille       

 

Peter Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

La Descente de la Croix

1617

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

Le tableau a été peint pour le maître autel du Couvent des Capucins de Lille. 

Intensité dramatique des gestes.

Composition dynamique.

Contrastes colorés puissants.

Baroque flamand largement recopié.

----------

Peter Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

La Descente de la Croix

Esquisse vers 1615 - 1620

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

Palette restreinte des bruns et des gris.

 

 

Peter Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Le martyre de Sainte Catherine

Vers 1615 

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

Le tableau a été peint pour le maître autel de l'église sainte Catherine de Lille. 

Il a été offert par Jean Sueur, conseiller des Archiducs Albert et Isabelle.

Coloris vénitiens.

 

 

Peter Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Saint François recevant l'enfant Jésus des mains de la Vierge

Vers 1617 

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

Le sujet apparaît à la fin du XVIe siècle, au moment de la Contre-Réforme. La Vierge est contestée par les Réformés. Elle apparaît comme intercesseur entre Dieu et les fidèles.

 

 

Peter Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Marie-Madeleine en extase

Vers 1620 (?)

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

 

Alexandre Colin

Paris, 1798 – 1875

Couronnement de Marie de Médicis

D’après Pierre Paul Rubens

Huile sur toile

                 

Alexandre Cotin entre en 1816 dans l’atelier de Pierre Narcisse Guérin, également fréquenté alors par Eugène Delacroix : c’est là que débuta l’amitié fidèle entre les deux artistes. Colin expose régulièrement au Salon à partir de 1819 et reçoit les commandes pour les galeries historiques du château de Versailles. Comme Delacroix et leurs contemporains, Colin fréquenta assidûment les galeries du Louvre où il réalisa de nombreuses copies d’après les maîtres anciens, et particulièrement d’après Rubens, comme le fit Delacroix, lui aussi très admiratif du peintre flamand. Colin copie ici un des grands tableaux de la suite peinte par Rubens pour Marie de Médicis, pour son palais du Luxembourg à Paris.

Musée Eugène Delacroix

Paris

 

Pierre Paul Rubens (d’après)

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Saint Sébastien et saint Georges

Huile sur bois

Cette œuvre a d’abord été attribuée à Van Dyck.

Saint Sébastien, capitaine de la garde prétorienne,  a un corps athlétique et des flèches de son supplice. Saint Georges, officier martyr, a son armure et son étendard.

Musée des Beaux-Arts

Caen

 

Pierre Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

Abraham et Melchisédech

Huile sur bois transposée sur toile

Dans les années 1610, la production de Rubens est caractérisée par la vue en contre-plongée et les mises en scène architecturales de Paolo Véronèse.

Abraham, qui vient de délivrer son neveu Loth, est accueilli par le grand prêtre Melchisédech qui le bénit, offre du pain et du vin. Cette rencontre préfigure la Cène. Ce tableau témoigne de l’engagement de Rubens face aux critiques des protestants sur la valeur du sacrement de l’Eucharistie.

Musée des Beaux-Arts

Caen

Pierre Paul Rubens

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

L'enlèvement de Proserpine

De 1614 à 1615

Huile sur bois

Petit Palais

Paris

L'enlèvement de Proserpine par Pluton, le dieu des Enfers, est relaté par le poète latin Claudien. Rubens s'est inspiré d'un sarcophage du IIe siècle qu'il a étudié à Rome.

-----------------------------

Pierre Paul Rubens 
Siegen 1577 – Anvers 1640
Le roi Ixion trompé par Junon 
Lens Louvre 
Vers 1615
Huile sur toile
Le roi Ixion tente de séduire Junon, la femme de Jupiter. Rubens représente avec sensualité le moment où Jupiter confond Ixion en créant une image de sa femme faite de fumées.
------------

D'après Peter Paul Rubens

Siegen 1577 – Anvers 1640

Prométhée enchaîné

Après 1611 - 1612

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts 

 

Peut-être Jordaens?

Illustration du supplice du Titan Prométhée. Après avoir volé le feu pour le donner aux hommes, il fut condamné à être enchaîné sur le Mont Caucase, le foie chaque jour dévoré par un aigle.

-----------

 

Pierre-Paul Rubens 

Siegen, 1577 – Anvers, 1640

L'élévation de la croix 

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts 

Valence

L'oeuvre est attribuée à Rubens après une restauration. 

Corps musculeux du Christ.

--------------

Pierre-Paul Rubens

1577–1640

Sous la tonnelle de chèvrefeuille

1609

Rubens fit ce tableau pour célébrer son mariage le 3 octobre 1609.  Le chèvrefeuille et le jardin, sont des symboles traditionnels de l'Amour, Les personnages se tenant la main droite représentent l’allégorie de l'Union par le mariage. Rubens s'est représenté lui-même comme un gentleman aristocratique avec la main gauche sur la poignée de son épée.

 

Pierre Paul Rubens et sa femme Isabella Brant.

1591- 20 juin 1626

Isabella Brant est la première épouse de Pierre Paul Rubens. Isabella Brant était la fille de Jan Brant, conseiller municipal à Anvers et de Clara de Moy.

Second mariage.

Il épouse en 1630 Hélène Fourment (1614-1673) qui lui donnera quatre enfants.

 

Romans

Musée de la chaussure

---------------

D'après Pierre Paul Rubens - Copie du XVIIIe siècle.

"L'adoration des mages" 

Paris 

Eglise saint Eustache, paroisse de la noblesse de robe qui affiche en grande pompe ses costumes.

-------------

Pierre Paul Rubens 

"Les Disciples d'Emmaüs"

Vers 1611.

Paris 

Eglise saint Eustache

Rupture du pain. Conversion. Mouvement arrêté. La serviette est comme sculptée. 

------

Pierre Paul Rubens 
Anvers
 
-----------
Peter Paul Rubens 
Le banquet d'Hérode 
1635 - 1638 à Edimbourg, Ecosse.
Naples
Musée d'art.
 
-------------

Publié dans art pictural

Partager cet article
Repost0

Peinture - Philippe de Champaigne - Colbert

Publié le par bmasson-blogpolitique

A Blois :

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

Allégorie à la Providence royale

1625 – 1626

Huile sur bois

Champaigne aurait ressenti l'influence de l'art de Mosnier. A la fin de son séjour en Italie, Mosnier possédait l'art de la composition des plafonds et l'aurait transmis à Champaigne n'est pas impossible que Mosnier ait retouché et corrigé l’œuvre de Champaigne.

Philippe de Champaigne

1602 – 1674

Jean-Baptiste Colbert

Huile sur toile

Achat 1888

 

Colbert

Mon montage

Statues à Reims et à Paris

Colbert à Reims

Colbert

cour Napoléon

Paris

 

 

Jean Baptiste Colbert à Reims

1619 - 1684

 

Colbert

Eglise saint Eustache

Paris

Il est dans la chapelle familiale des Colbert. Son créateur est le peintre Lebrun. Son effigie est l'oeuvre de Coysevox*. 

--------------

Jean-Baptiste Colbert 

Chevalier

Marquis de Seignelay

Paris - 1651 - 1690

Troyes 

Musée d'art de la Champagne méridionale

Il est le fils de Colbert. Il fut secrétaire d'Etat de la Marine.

----------------

"Mais que faites-vous?"

La femme soulève la statue de Colbert qui vacille et tombe par terre.

"Je cherche où est cachée l'égalité".

Loïc Sécheresse.

------------------

*

Antoine Coysevox

Peintre

D'après Hyacinthe Rigaud

D'après Jean Audran (gravure).

Estampe - 1811 - 1844.

Château de Saché

-------

 

Philippe de Champaigne

1602 – 1674

Les enfants Habert de Montmort

1649

Dépôt de l’État, musée du Louvre, 1952

Œuvre récupérée par les Alliés en 1945

C’est le thème souvent repris par la tendance classique de l’art français.

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

L'adoration des bergers

Peinture à l'huile sur toile

 

Musée Calvet

Avignon

Entrée gratuite

 

Philippe de Champaigne (atelier de)

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674.

Le Christ en croix

Huile sur toile

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

La Charité vers 1635 – 1636

Huile sur toile

La Charité, une des trois vertus théologales, est traditionnellement représentée par une femme plantureuse protégeant trois enfants. La grenade symbolise la fertilité et le partage. Les jambes de la femme sont courtes et son torse saillant. Le tableau occupait un dessus de porte de l’hôtel de La Vrillière à Paris (actuel siège de la banque de France).

Musée des Beaux-Arts

Nancy

 

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

L’Annonciation

Huile sur toile

Cette interprétation de l’Annonciation est certainement la plus ancienne, commandée par le chanoine de Notre-Dame de Paris après 1633. On y trouve deux influences : flamande dans le rendu des étoffes et de la nature morte, baroque dans la rigueur et le dynamisme.

Musée des Beaux-Arts

Caen

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

La Samaritaine

Huile sur toile

C’est une commande pour l’abbaye de Port-Royal qui apprécie la sobriété de son style. Philippe de Champaigne est proche des Jansénistes. Jésus assis sur la margelle du puits s’entretient avec une femme de Samarie.

Musée des Beaux-Arts

Caen

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

Le vœu de Louis XIII dit Notre-Dame de Pitié

Huile sur toile

Le 10 février 1638, Louis XIII décide de mettre le royaume de France sous la protection de la Vierge. Philippe de Champaigne reste le plus fidèle à la déclaration de Saint-Germain et le plus imprégné de solennité et de spiritualité. Le roi est vêtu de son manteau d’hermine. Il tend son spectre et sa couronne à la Vierge.

Musée des Beaux-Arts

Caen

Louis-Frédéric Panchet dit « Bellerose »

Bayeux, 1812 – 1895

Huile sur toile

Portrait de Marie-Anne Cuiret

Vire, 1779 – Bayeux, 1860

Marie-Anne Cuiret récolte régionalement une importante collection de peintures françaises et étrangères des XVIe-XVIIIe siècles qu’elle cède à la Ville de Bayeux en 1842, parmi lesquelles la Vierge à la grappe de Philippe de Champaigne, ici figurée.

 

Paris 
Quai de Bourbon, n°11 
Demeure de Philippe de Champaigne 
Peintre et valet de chambre de la Reine mère (Catherine de Médicis, NDLR)
-----------------
Philippe de Champaigne 
1602 - 1674
Portrait d'homme 
Musée Jacquemart André 
Huile sur toile
1654
Philippe de Champaigne 
Bruxelles, 1602 – Paris, 1674
Paysage 
Huile sur toile
Lille 
Musée des Beaux Arts 
 
Le paysage a été longtemps prisonnier de la peinture religieuse. L'école flamande l'a émancipé. 
 
--------------
Philippe de Champaigne 
L'adoration des bergers 
1639 
Rouen 
Cathédrale 
--------------
Philippe de Champaigne
Bruxelles, 1602 – Paris, 1674
La réception d'Henri d'Orléans, duc de Longueville, dans l'ordre du saint Esprit, par Louis XIII en 1633.
Huile sur toile
 Troyes 
Musée des Beaux Arts 
Ce premier chef-d'oeuvre lance sa carrière. Le duc de Longueville fait acte de soumission.
------------
Philippe de Champaigne 
Bruxelles, 1602 – Paris, 1674
Louis XIII  couronné par la Victoire
Romans 
Musée de la chaussure 
----------------

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

Adoration des Mages

Vers 1628

Le Mans

Musée de Tessé 

Huile sur bois.

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

Sommeil d'Elie

1655

Le Mans

Musée de Tessé 

Huile sur bois.

Ce tableau décorait le réfectoire des bénédictines du Val-de-Grâce à Paris.

 

Philippe de Champaigne

Bruxelles, 1602 – Paris, 1674

Vanité

Le Mans

Musée de Tessé 

Huile sur bois.

Vers 1640 - 1650?

Le thème flamand des Vanités est introduit en France par des peintres come Philippe de Champaigne.

"Souviens-toi que tu vas mourir".

L'artiste est proche des milieux jansénistes de Port-Royal.

La tulipe rappelle la fugacité de la vie.

Le sablier représente la fuite du temps.

Le massage est spirituel et moralisateur.

--------------

 

 

Philippe de Champaigne 
Bruxelles, 1602 – Paris, 1674
Les Enfants  Habert de Montmor
1648 
Rennes 
Musée Beaux-Arts 
 
-----------
 

Publié dans art pictural

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>