Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet" à la fête de l'Humanité

Publié le par bmasson-blogpolitique

« L'homme était le directeur d'un très grand journal à la mode américain. La chasse aux nouveautés et sa gentillesse naturelle l'avaient incité à s'occuper de mes colliers.
Il m'expliqua comment se faisait la vente, où je devais aller, comment il fallait prendre les commandes, numéroter mes modèles, etc. »
 
La mode sanctifiée par l'art
Regards, 1946
Article d'Elsa Triolet
Une vie
De 1929 à 1932, elle crée des bijoux pour la Haute Couture. Elle raconte son expérience dans « Colliers ».
« J'allais vendre aux marchands de New-York et d'ailleurs
De Berlin de Rio de Milan d'Ankara
ces joyaux faits de rien sous tes doigts orpailleurs
Ces cailloux qui semblaient des fleurs
Portant tes couleurs Elsa valse et valsera »
 
Louis Aragon
in Les Yeux d'Elsa

 
« Lorsqu'une maison très connue achète un nouveau modèle, elle lui confère, par-là même le droit à l'existence, car les clients qui achètent pour les maisons de mode étrangères se fient aveuglément au bon goût infaillible des grandes maisons parisiennes. »
 
« Une fois, par un jour torride d'août, je suis allée jeter un coup d’œil sur une exposition de tableaux pour échapper à la canicule et me reposer un peu. Il faisait encore plus chaud dans la galerie , les tableaux étaient plus ennuyeux que des papiers peints et j'allais me diriger vers la sortie, lorsque je fus interpellée par une journaliste américaine. »

« Schiaparelli est une italienne brune, ébouriffée, d'âge moyen. Malgré son succès, elle n'a pas encore de directrice et sa maison n'est pas encore installée dans un hôtel particulier, mais dans un appartement. Elle m'a reçue dans un petit bureau, orné de ses propres photos sur lesquelles, seul un observateur perspicace pouvait reconnaître Schiaparelli. »

« Pauvre Louis ! Pour lui aussi, le commerce était une chose parfaitement insolite.
A six heures du matin, sans avoir le temps de déjeuner ni de se raser, il courait la valise à la main dans le quartier éloigné des maisons de commission. Moi, je préparais déjà une deuxième collection de colliers en choisissant le matériel de telle sorte que Louis n'ait pas top de mal à porter la valise. »

La Coupole, le café de la rencontre d'Elsa Triolet et de Louis Aragon

Or de lui 
"L'Humanité" 
 
----------
VRP timide et sans envergure, Joseph Kamoun voit sa vie basculer du jour au lendemain : primo il est cocu ; secundo il pond de l'or.
 
Sur France TV également:
 
Rien ne va plus dans la vie de Joseph. Son mariage avec Marie s’essouffle : il est évident qu’il n’est plus attiré par sa femme qui se désespère. Au travail, ce n’est pas mieux. Oppressé par un patron tyrannique, Joseph passe ses journées devant son ordinateur, seul et blasé, à vendre des étiquettes. L’unique personne qui semble vouloir créer du lien avec lui est Jacques, l’informaticien de l’entreprise, un nerd maladroit et harcelé par ses collègues. Mais un soir, après avoir reçu un couple d'amis chez eux, Joseph est alors pris subitement d’intenses maux d’estomac. 

https://www.france.tv/series-et-fictions/series-dramatiques/or-de-lui/2876289-episode-1.html#xtor=CS2-800-[description]-[OrDeLui]-[Episode1]

-----

Publié dans Elsa Triolet

Partager cet article
Repost0

Paix - Représentations - Nobel - Honoré Daumier - Femmes

Publié le par bmasson-blogpolitique

Nobel de littérature : l'académie suédoise survivra-t-elle ?

L'institution est ébranlée par un scandale d'agressions sexuelles dans la foulée de #MeToo. L'Académie est accusée d'avoir laissé s'installer le silence.

(..)Jean-Claude Arnault, 71 ans, est le Français par qui le scandale est arrivé, rapporte le quotidien. Il est directeur artistique du Forum, lieu d'événements culturels à Stockholm. Sur le plan judiciaire, le parquet de Stockholm a annoncé mi-mars qu'une partie de l'enquête ouverte contre lui avait été classée sans suite pour cause de prescription ou faute de preuves. Il s'agit de viols et d'agressions présumés commis en 2013 et 2015

Nobel :

L'Académie suédoise en "ruines": trois sages ont annoncé vendredi leur démission pour protester contre les divisions nées au sein de l'institution décernant le Nobel de littérature depuis les révélations du mouvement #metoo qui l'ont éclaboussée.

(…)Le quotidien de référence Dagens Nyheter avait publié les témoignages de 18 femmes affirmant avoir subi des violences ou des faits de harcèlement de cet homme d'origine française marié à une académicienne.

 

 12/2017:

Pas de femmes célébrées par un prix Nobel depuis deux ans.

Les portes des labos sont fermées aux femmes -

Littérature: la tendance leur est cependant favorable puisque 36% des prix depuis 2007 sont allés aux femmes.

Paix: 16 lauréates sur 104 personnes (15,4%).

 

Prix Nobel : seulement une médaille sur 20 pour les femmes.

Paris Montmartre

Je ne suis pas en guerre. Fais passer à ton voisin

 

"Fais passer à ton voisin. Je ne suis pas en guerre".

Honoré Daumier

Crispin et Scapin

Timbre

Rouen

Honoré Daumier

Marseille, 1808 – Valmondois, 1879

Physionomie tragico-comique, 1841

Gravure

« Je suis jeune, il est vrai mais aux âmes bien nées

La valeur n’attend pas le nombre des années ! »

Ce célèbre vers tiré de la pièce « Le Cid » de Pierre Corneille est croqué par le caricaturiste Honoré Daumier.

Honoré Daumier

Personnages de Molière

Vers 1845 – 1850

Crayon, plume, encre noire et d’aquarelle sur papier.

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Si le costume blanc à rayures et le béret désignent le personnage de Scapin, l’identité de son interlocuteur demeure incertaine. En l’absence d’une légende qui permette de reconnaître la pièce ou la tirade caricaturée, la scène conserve un caractère universel. Daumier traduit le démêlé qui oppose le valet rusé au maître imbu de lui-même qui en sera le dupe.

 

Honoré Daumier

Bons confrères

Vers 1860 – 1862

Pierre noire, plume, encre ; aquarelle et gouache sur papier.

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Daumier, qui a connu la prison pour sa caricature de Louis-Philippe en Gargantua, entretint une relation très particulière avec le monde de la justice dont la critique deviendra un de ses thèmes de prédilection. Bons confrères se moque de l’expression de deux avocats dans les couloirs du Palais. Daumier a toujours su mettre en scène les duos antagonistes.

Honoré Daumier

 

Don Quichotte et Sancho Panza

 

1864 – 1865

 

Huile sur bois

 

Musée Cantini

 

Marseille

 

Collection Burrell

 

Honoré Daumier

L’Amateur d’estampes

Vers 1860 – 1863

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

La figure de l’amateur est omniprésente dans l’œuvre de Daumier. L’homme est peint dans la boutique d’un marchand d’estampes. Malgré l’immobilité du personnage, Daumier arrive à exprimer l’éveil de l’intérêt du connaisseur qui arrête son regard sur une œuvre.

 

 

Honoré Daumier

Marseille, 1808 – Valmondois, 1879

L'amateur d'estampes

Vers 1860

Huile sur toile

Petit Palais

Paris

Daumier aime peindre l'amateur petit bourgeois absorbé dans la recherche d'une gravure. C'est un nouveau type de collectionneur qui émerge durant le Second Empire. L'estampe originale est plus accessible que la peinture pour des revenus modestes.

------

 

Honoré Daumier

France, 1808 – 1897

Les collectionneurs d’estampes

Huile sur panneau

Musée d’Assezat

Fondation Bemberg

Toulouse

Honoré Daumier

La baignade

Vers 1846 – 1848

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Daumier a abordé près de cent cinquante fois le thème de la baignade dans ses lithographies. Dans ses tableaux la dimension caricaturale disparaît. Daumier s’inscrit dans la lignée des modernes qui, de Courbet à Cézanne, réinvestissent l’antique thème du bain.

 

Honoré Daumier

Le Fardeau

Huile sur toile

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

Entre 1850 et 1860, Daumier qui habite quai d’Anjou au bord de la Seine s’intéresse au sujet de la blanchisseuse qu’il peint à plusieurs reprises. Cette version est l’une des plus sombres et celle où la question sociale est abordée de la manière la plus pessimiste.

 

Honoré Daumier

Le Meunier, son fils et l’âne

1849

Huile sur toile

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

En 1849, Daumier se présentait pour la première fois au Salon avec cette peinture illustrant une fable de La Fontaine. La morale de l’histoire conclue à l’impossibilité de satisfaire tout le monde.

 

« Quant à vous, suivez Mars, ou l'Amour, ou le Prince ;
Allez, venez, courez ; demeurez en province ;
Prenez femme, abbaye, emploi, gouvernement :
Les gens en parleront, n'en doutez nullement. »

 

 

« Quand, trois filles passant, l'une dit : C'est grand honte
Qu'il faille voir ainsi clocher ce jeune fils,
Tandis que ce nigaud, comme un évêque assis,
Fait le veau sur son Âne et pense être bien sage.
Il n'est, dit le Meunier, plus de veaux à mon âge.
Passez votre chemin, la Fille, et m'en croyez.
Après maints quolibets coup sur coup renvoyés,
L'Homme crut avoir tort et mit son Fils en croupe. »

 

 

Honoré Daumier

Trois hommes et une femme

1853

Huile sur bois

Musée Cantini

Marseille

Collection Burrell

 

 

Inachevée dans son atelier, cette œuvre a été retouchée, notamment dans la figure féminine. Le tableau pourrait représenter Suzanne et les vieillards. Une influence de la peinture vénitienne, celle de Titien ou de Tintoret, se lit dans le visage des hommes.

 

Honoré Daumier à Marseille

1808 - 1879

 

-----

Honoré Daumier

Marseille, 1808 – Valmondois, 1879

Passage d'un gif sur Internet à une carte.

Envoi de Mathilde Larrère:

 

Si toute dimension allégorique est ici absente, la signification de ce portrait-charge ressort clairement de la lecture successive des visages du roi dans l’ordre indiqué par le titre de la planche : à gauche, une expression de confiance mêlée de suffisance (le passé), de face un air grincheux et fermé (le présent), à droite, enfin, une expression d’effroi.

Ces trois visages reflètent évidemment l’évolution du climat politique et social de la monarchie de Juillet à laquelle Daumier s’amuse à prophétiser – avec justesse, mais il est vrai avec beaucoup d’avance – l’avenir le plus sombre…

 

Honoré Daumier

Affiche de 2008.

Musée Honoré de Balzac

Château de Saché 

------------

Honoré Daumier 

Marseille, 1808 - Valmondois, 1879

Locataires et propriétaires 

Dans le Charivari du 21 février 1854.

Paris 

Musée d'Orsay 

"Voilà une maison que l'on abat. je vais augmenter le loyer de mes locataires de deux cents francs."

-------

Kacem Noua

Lyon, 1952 – Vit et travaille à Lyon

Sans titre 1990

Technique mixte sur bois

PAX, inscription sur le plafond du hall d'accueil de la villa Ephrussi-Rothschild, à Saint Jean Cap Ferrat

Patchwork à la fête de l'Humanité

Le mur de la Paix

L'enfant de la Paix

Nice

Que la paix soit dans chaque pays

Nice

La colombe de la paix

La colombe fait partie de l'espèce des pigeons.

Sa couleur blanche représente la pureté, l'aspiration à la paix et à l'amour. 

Dans la religion chrétienne, elle représente le Saint-Esprit.

Nice

La Nouvelle Zélande et la paix

Nice

Paix - Pace

Nice

 

Bonjour,
L'agenda de la paix 2017 est édité. Il donne la parole à de nombreux jeunes du monde pour la paix.
Son contenu est très positif, il peut être offert en cadeau.
Commandez le auprès du :
"Mouvement de la paix
45 rue de Forbin
13002 Marseille"
0491914700.
Son prix est à 12 euros retiré sur place, jeudi prochain ou le lundi à partir du 10/10 ou 15 euros envoyé par la poste.

Faire la promotion de cet agenda c'est participer à la diffusion des idées pacifistes.


Bien pacifiquement


Le Mouvement de la paix
06884379
93

Départ de la Marche 15h00 au Vieux Port, Marseille

Que les victimes d'Orlando reposent en paix.

 

Dwight Howard accusé de harcèlement et de menaces de mort par un ex-petit ami.

"J'avais peur d'en parler mais aujourd'hui ma vie est menacée parce que je suis victime de harcèlement sexuel, de menaces et de manipulations, par quelqu'un que j'ai respecté, mon ex-petit ami, le joueur de NBA Dwight Howard". 

(…) Beaucoup d'internautes sont choqués, non pas par les menaces de mort (…), mais par le fait d'apprendre qu'une star de la NBA, (…) puisse avoir une relation avec un homme. 

 

Prison ferme pour un homosexuel guinéen jugé malgré un problème d'interprète.

(…) Le jeune homme affirme que son compagnon a été lynché par sa famille en Guinée, qu'il a quittée pour fuir les persécutions contre les homosexuels.

En Guinée, l'homosexualité est passible d'une peine allant jusqu'à trois ans de prison.

Page 32:

Le baiser de paix des Parfaits.

Henri Gougaud explique que le porteur d'Esprit embrasse ses ouailles et offre un baiser de paix, qui se donne parfois, entre hommes, bouche à bouche, manière d'échanger le souffle de vie, de transfuser l'Esprit et de joindre les âmes.

 

Henri Gougaud

Les Cathares

Brève histoire d'un mythe vivant.

Edition Points

Editions Barzillat 1997

René Herpe

Marche cathare

Narbonne

La tolérance fait aussi partie des valeurs de PAIX

Vu à Arles

Freddy Renault
Drag Queen
Queer music heritage
 Freddy Renault poses in a striped dress
Freddy Renault pose dans une robe à rayures
1941

 

Bi untitled, 1980
Charly Brown

En mai, fais ce qu'il te PAIX

En mai, fais ce qu'il te PAIX

Paix sur la plage

Le génie dit: "Je veux la paix, la justice, la tolérance, l'amour, la fraternité, l'égalité, la liberté, la solidarité...et tout ça sur Terre!"

Les bébés veulent téter en paix

Vive la vie et la PAIX!

Le scribe veut travailler en PAIX

PAIX pour les danseurs

Marine Saint-Persan, écrivaine et ‘marraine’ des voiles de la Paix

"Il faut déjà parler de la paix, promouvoir cette idée, et la rendre vivante. C’est déjà agir pour la paix.

Toutes les utopies servent à ça. C’est une utopie de dire que du jour au lendemain on ne va plus avoir d’armes, on va désarmer. Mais ce sera lent et il faut commencer. Cela fait des années que cela a commencé puisqu’il y a eu des guerres et tout le monde déteste les guerres.

Même si on ne va pas atteindre cet objectif tout de suite, il faut toujours le garder présent en soi, comme un espoir, comme une lumière.

Lire est important.

Souvent quand on a la tête dans le guidon, on ne sait pas où on va, on fonctionne avec de la routine. Et c’est en réfléchissant, en écrivant qu’on comprend. Il faut un peu montrer la voie aux autres.

Pour le désarmement, on est un gros marchand d’armes, ici, en France. Ca ne va pas être facile.

Il faut y penser tout le temps, et à chaque fois que l’on a l’occasion, il faut le dire."

Jean-Claude Di Ruocco, écrivain et il est l’un des ‘parrains’ des voiles de la Paix.

"Les citoyens ont plus de conscience que les gouvernants.

On sait ce qu’il faudrait faire pour qu’il y ait la paix sur la planète. Il faut abroger cette course aux profits.

Les nazis ont pillé les œuvres d’art, mais les pays occidentaux l’ont fait aussi, dans le cadre de la colonisation, dans les pays arabes ou asiatiques et ces objets sont dans tous les musées du monde.

Il faut mettre à la tête des nations des gens enfin responsables. Ceux qui sont à la tête des pays n’ont que pour but d’obtenir le pouvoir, d’être élus, mais pas d’agir.

Aujourd’hui, la France est le plus gros marchand d’armes. La plupart des groupes terroristes ont été armés par l’Occident qui voulait s’installer chez eux, leur dicter leur conduite, faire main basse sur leurs richesses et installer des dictateurs.

Pour les dirigeants dans leur grosse majorité, la seule chose qui compte, c’est le profit.

Pour Napoléon, les hommes étaient de la ‘chair à canons’, et les hommes qui fuient la guerre et nous-mêmes sommes devenus de la ‘chair à pognon’.

Il faudrait peut-être s’énerver un peu plus !"

L’atelier ‘peinture des voiles’ présenté par Catherine Lecoq.

Une plasticienne Jeanina prépare des voiles sur lesquelles les gens pourront poser ‘leurs pattes’ avec des peintures de paix. Elles serviront de décoration et pourquoi pas à gréer des bateaux.

Catherine, du mouvement de la paix, prépare un atelier pour enfants avec de belles colombes pour le drapeau « Paix ».

Virginia Woolf

Une chambre à soi

Bibliothèque 10/18 chez Denoël

Traduit de l'anglais par Clara Malraux

 

Page11 :

« L'esprit de paix descendait du ciel comme un nuage_ car si l'esprit de paix demeure en quelque lieu, c'est bien dans les cours et quadrilatères d'Oxbridge par une belle matinée d'octobre. »

------------

En janvier 1949, le Parti communiste, très engagé dans l'action pour la paix aux côtés des chrétiens et des libres penseurs, demande à Picasso de dessiner une affiche symbolisant le Mouvement de la Paix. 

Picasso déclare lui-même à cette époque : « Je n'ai jamais considéré la peinture comme un art de simple agrément de distraction. Ces années d'oppression terribles m'ont démontré que je devais combattre non seulement pour mon art mais aussi pour ma personne ».

La grue du Japon est le symbole de la Paix en Asie.

Paix dans toutes les villes

Paix dans les cafés

 
L’oryx d’Arabie, symbole de Paix.
 
L’oryx d’Arabie, une antilope du désert certainement à l’origine du mythe de la licorne, car on ne voit qu’une corne quand l’animal est de profil, est de retour après avoir frôlé l’extinction de justesse.

L’oryx d’Arabie sauvage a évité de justesse la disparition après que le dernier a été abattu  en 1972. 

 

L’espèce a été réintroduite en Jordanie et est devenue un symbole de paix et de tolérance. Elle représente la croyance d’un avenir pacifique et d’un monde où chacun pourrait trouver sa place.

Les colombes de la PAIX

Le drapeau de la PAIX arc-en-ciel

Le drapeau international de la paix aux couleurs de l'arc en ciel a d'abord été utilisé en Italie lors d'une marche pour la paix en 1961 de Pérouse à Assise organisée par le pacifiste et philosophe social Aldo Capitini (1899-1968).

La grue du Japon, symbole de la Paix
 
J'écrirai la paix sur vos ailes,
et vous volerez autour du monde, 
de sorte que les enfants ne meurent plus de cette façon.
 
Cette légende a inspiré l'histoire de Sadako Sasaki, survivante des bombardements atomiques.
Cette fillette japonaise atteinte de leucémie à la suite de l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima avait entrepris de réaliser mille grues en origami afin de réaliser son vœu de guérison.
Malheureusement elle est morte avant d’avoir pu achever sa tâche en ayant réalisé seulement 644 grues.


En Asie la grue blanche est l'oiseau de la paix. À l'origine c'était le genre de paix qui vient avec la prospérité et l'amitié, celui où la guerre n'est même pas envisagée.


En Asie la grue blanche est l'oiseau de la paix. À l'origine c'était le genre de paix qui vient avec la prospérité et l'amitié, celui où la guerre n'est même pas envisagée.

Brigitte en PAIX

Coloriage gratuit

PAX, le monument parisien « A Aristide Briand »
 
« La France ne se diminue pas quand, libre de toute visée impérialiste et ne servant que des idées de progrès et d’humanité, elle se dresse et dit à la face du monde : « Je vous déclare la paix. »

 

Aux poilus d’Orient, en 1927.

 

Aristide Briand (1862 – 1932) :
Homme politique français.
 
Carrière Mireille aux Baux de Provence. Dessin réalisé par un ou des ouvriers carriers pendant l’entre-deux-guerres. (1932 ?)

Louise Weiss, qui fait partie de l'entourage d'Aristide Briand, soutient le projet dans sa revue et l'école de la Paix qui défendent des idées pionnières sur la construction européenne.

Bonjour,

Non ce n'est pas de la science-fiction ! le risque d'une explosion nucléaire accidentelle sur la base d'Istres, tout près de chez nous, existe, il en est de même concernant le risque d'un conflit armé nucléaire. Qu'elles en seraient les conséquences ? d'après les études scientifiques une tragédie incommensurable ! Ce n'est pas un mauvais scénario, la survie de l'Humanité s'en trouve posée.

Prenez connaissance des risques, des conséquences, de ce que cela coute.... venez en débattre et faites-vous votre opinion !

Bien pacifiquement

Marcel Almero

Collectif Paix de Miramas

 

Cyrille Bottey

Secrétaire de l'Antenne du CE de Miramas

Mardi, sur la page Facebook du Mouvement de la Paix, le message ("post") avec la photo de Malala en première réaction aux attentats de Bruxelles a été un véritable succès en terme d'audience avec près de 1.000 partages, plus de 60.000 vues et 230 "likes", ainsi que plus de 150 nouvelles mentions "J'aime" pour la page, et cela va continuer encore.

Si cela n'a peut-être pas de conséquences directes sur un engagement concret en terme d'adhésion ou de don, c'est un engagement virtuel non négligeable qui participe à la visibilité du Mouvement et à l'élargissement de son public.

Malala Yousafzaï, 17 ans, a reçu le prix Nobel de la Paix en 2014.

Cette jeune pakistanaise au courage exceptionnel avait dénoncé les problèmes d'éducation pour les filles sous le régime des Talibans.

Elle a survécu à un infâme attentat il y a deux ans.

Dès onze ans, sur son blog, Malala racontait la vie quotidienne dans la vallée de Swat au pied de l'Himalaya.

Résistante à l'obscurantisme intégriste, elle continue son combat en faveur de l'éducation pour les filles.

Elle combat aussi l'esclavage forcé pour les enfants victimes des usines indiennes ou de l'esclavage sexuel.

Son message est fort et doit s'imposer partout dans le monde.

Roland Weil

Docteur en droit
Vice président de l’AIJD
 
Le Mouvement de la Paix
Université Populaire de la culture de la Paix.
17 octobre 2015
Istres
Définition du populisme :
Flatter le peuple pour qu’il abdique le pouvoir à un chef
 
Contraire de populisme :
Souveraineté populaire et gestion collective
 
Intérêt du nationalisme :
Monter les nations les unes contre les autres.
 
Le contraire du nationalisme :
La coopération des peuples égaux, unis et souverains.
 
L’ONU en 2015 :
Organisation transformée en gouvernance mondiale avec un pouvoir vertical sur les peuples.
La CEE est le relais de cette gouvernance mondiale.
 
L’être humain en 2015 :

Sujet et acteur du développement de la démocratie.

 

Le 26 novembre se tiendront “6 heures pour la paix à partir de 13h30 à la faculté St Charles à l’initiative du Conseil départemental du Mouvement de la paix des Bouches du Rhône  en partenariat avec l’école de journalisme qui filmera les intervenant-e-s et la librairie Diderot.
 

Extrait du communiqué de presse :

3 conférences, 3 débats, 6 heures de découvertes et d’échanges pour déconstruire les mécanismes d’incitation à la guerre, découvrir la culture de paix et emprunter les chemins du désarmement nucléaire. 

 

Au programme

-          Principes élémentaires de la  propagande de guerre présentée par Anne Morelli, professeur d’histoire à l’Université Libre de Bruxelles.

-          Culture de paix et non-violence présentée par Raphaël  Porteilla, maître de conférences en sciences politiques à l'Université de Bourgogne.

-          Désarmement nucléaire par Ican Youth, un projet conçu pour les jeunes et par les jeunes (18-30 ans) autour de l’approche humanitaire du désarmement nucléaire. Jade Loucif et Clément Barthélemy, animateurs pour la France de cette campagne internationale, partageront leurs expériences et succès.

Pour  Michel DOLOT, secrétaire du Conseil Départemental du Mouvement de la Paix, « alors que les interventions militaires montrent leur impuissance à résoudre les maux qui affectent l’humanité, il est important de contredire l’idée qu’il faudrait, pour avoir la paix,  préparer la guerre ! Préparer la paix par l’éducation et la culture, telle est l’ambition de ces rencontres auxquelles nous vous convions »

Une conférence de presse se tiendra le samedi 26 novembre  à 11h30, cité des associations, 93 la Canebière, Marseille, en présence des intervenants.

Aujourd'hui, je suis Paris, je suis Beyrouth, je suis Bagdad, et bien plus...

ATTENTATS - Comme la plupart des gens, je suis bouleversée et choquée par la violence implacable infligée par l'Etat Islamique à Paris, Bagdad, Beyrouth et ailleurs.

J'ai toujours considéré la France comme mon deuxième pays, alors j'ai mal pour Paris. J'ai aussi vécu à Bagdad quand j'étais jeune et j'ai autant de peine pour les pays du Moyen-Orient qui sont assiégés.

 

La violence effrénée qui éclate aujourd'hui est en grande partie une conséquence de l'invasion de l'Irak par les États-Unis. Sans cette action mortelle qui a mené à la destruction, il n'y aurait pas d'État Islamique. De la même manière, sans le soutien américain aux Moudjahidin en Afghanistan et sans la présence militaire en Arabie Saoudite, il n'y aurait pas eu Bagdad Sans oublier le feu aux poudres que nous avons mis avec notre guerre des drones.

Même quand nos gouvernements s'engagent dans la folie revancharde, nous, le peuple, devons leur rappeler que les ennemis originels ne sont pas la population mais les rêves d'empire, la cupidité et l'extrémisme religieux de tous bords. Pour trouver les remèdes contre la violence, nous devons comprendre ce qui a nous a menés au niveau de fanatisme et de haine auquel nous sommes rendus, nous devons être responsables de notre propre ignorance et pleurer nos morts.

Le Coran (5:32) dit: "Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes". Dans les Évangiles, Jésus a dit: "Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée" (Matthieu 26 52-54) et Gandhi, qui avait brandi la non-violence contre l'Empire britannique, a dit: "Œil pour œil et le monde finira aveugle" Les graines de la paix sont présentes dans toutes les religions; se venger d'atrocités en exerçant d'autres atrocités n'en sert aucune.

Comme Gandhi disait: "Si nous pouvions nous changer nous-mêmes, le monde entier changerait. Si un homme change sa propre nature, alors l'attitude du monde envers lui change aussi... Nous ne devons pas attendre de voir ce que vont faire les autres."

Cela me fait donc chaud au cœur de voir, en contraste avec l'horreur et le bain de sang, le courage, la compassion et la bonté humaine que montrent des millions de gens du monde entier. Des gens qui souffrent, qui prient, qui amènent fleurs et bougies et qui donnent leur sang.

Aujourd'hui, je suis Paris, je suis Beyrouth, je suis Bagdad, et bien plus..

Joan Baez

Jacques Broda- Sociologue à Marseille
 
« L’homme a aussi un fond en lui, qui est beaucoup plus profond que la question de l’idée. Alors, on peut l’appeler la morale, on peut l’appeler l’éthique, on peut l’appeler comme on veut, mais je pense que c’est là qu’il faut intervenir, qu’il faut réfléchir et que chacun d’entre nous est concerné sur cette question. On ne peut pas se satisfaire de réponses préfabriquées aujourd’hui. Ca me semble être en deça de l’urgence de la situation. Je termine en disant que moi, je travaille que un concept qui s’appelle un concept d’humilité et je pense que l’humilité, c’est une manière de se comporter dans le monde qui pourrait éviter beaucoup de guerres si chacun de nous avait une position de modestie et en même temps de respect absolument profond de l’autre et de soi-même. »

PCF

Marseille

Etranger

Frontière

Urgence

Guerre

Immigration

Economie

SOLIDARITE

PCF

Marseille

La grande tragédie de notre temps

Révolution et émancipation des peuples de la Méditerranée

Rosenthal

Les quatre cavaliers de l'apocalypse et le cavalier blanc de la PAIX

Milan

 

Rosenthal

Les quatre cavaliers de l'apocalypse et le cavalier blanc de la PAIX

Milan

Milan

Claudio Varalli militant du mouvement étudiant fut assassiné en 1975 par les fascistes.

Vive la lutte pour la PAIX, la démocratie et le socialisme.

Claudio Varalli (Bollate, le 1er Juillet 1957 - Milan, le 16 Avril 1975) et Giannino Zibecchi (Milan, le 18 Février, 1947 - Milan, le 17 Avril 1975) étaient deux étudiants qui ont été tués au cours des affrontements, en 1975, entre les néo-fascistes et la gauche extra-parlementaire.

Méditation pour la paix à Avignon

04/2017

Régine Pernoud

Hildegarde de Bingen

Conscience inspirée du XIIe siècle

Livre de Poche

Editions du Rocher, 1994

 

Page 67 :

La colombe est reconnue pour sa qualité de piété. Elle peut servir de modèle de modération et de stabilité. « Vis selon l’exemple de la colombe, et tu vivras pour l’éternité. »

Publié dans Paix

Partager cet article
Repost0

Normands et Normandes et pêle-mêle sur Le Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

« Imaginer c'est choisir. »
Jean Giono

Paul Zumthor

Guillaume le Conquérant

Points

Éditions Tallandier – 2003

 

Page 87 :

« C'est ainsi que, dans la Normandie de 950, s'opposent deux centres principaux de peuplement : d'une part le pays de Caux et la région entre Seine et Risle ; de l'autre, le Bessin et le Cotentin.

(…)

On a supposé entre ces deux groupes, une différence ethnique : à l'est, des Norvégiens ; à l'ouest, des Danois. La forme des finages, champs réguliers dans le pays de Caux, allongés en bandes dans le Bessin, conserverait le souvenir de cette diversité d'origine.

Tandis qu'à l'Est, autour de Rouen et de Fécamp, où résident de préférence les ducs l'assimilation culturelle s'opère rapidement, l'ouest conserve plus longtemps et plus fort ses liens avec la civilisation nordique. »

 

Page 100 :

« Rollon avait déjà relevé de leurs ruines les abbayes de Saint-Ouen et de Saint-Pierre-les-Rouen, celles de Jumièges et du Mont-Saint-Michel ; Guillaume Longue-Epée se fit envoyer par sa sœur des moines poitevins, favorisa des reconstructions d'églises, et semble-t-il, restitua à plusieurs monastères le patrimoine foncier que leur avait enlevé les Vikings. »

 

Page 114 :

« Déjà, vers 975, Ethelwold rapportait que, à Fleury-sur-Loire, on interpolait des tropes dialogués et mimés, les textes traditionnels de la messe de Pâques. Telle est la lointaine origine du théâtre médiéval.  Le XIe siècle en élabora les formes. C'est à Fleury (…) que Rouen emprunta l'idée ou le modèle des tropes dialogués. (...) Dès le XIIe siècle, le « drame liturgique » rouennais aura essaimé en Angleterre. »

 

Edmond Geffroy

1804 - 1895

Le débarquement des barbares

vers 1850

Il représente des Vikings en train de débarquer sur une plage. Un cadavre jonche le sol au premier plan. Des prisonniers enchaînés hissent des drakkars sur la rive, tandis qu'à l'arrière-plan, de nombreuses autres embarcations sont représentées devant les falaises. 

------------------------

Les Normands

d'après Danielle Dufour-Verna

L'arrivée des Normands dans les Pouilles (dans la Marseillaise, 06/17)
Les Normands, au début du XIe siècle, s'étaient transformés en à peine cent ans en un peuple énergique et doué de la considération de « la loi » comme une base solide et merveilleuse sur laquelle ériger les structures de l’État. Intelligents, s'adaptant facilement, dotés d'une énergie inépuisable et plein de confiance en eux, ces hommes courageux et vagabonds ont démontré un attachement dans les pays où ils se sont installés.

Exposition à Harfleur

Le hâvre avant Le Havre

Les Vikings sont des explorateurs. Ils ont voyagé partout en Europe jusqu'aux portes de l'Asie et jusqu'au Moyen-Orient.

Ils ont découvert l'Amérique avant Christophe Colomb. Ces expéditions demandaient une organisation rigoureuse et un courage sans faille pour affronter les intempéries, mais surtout des moyens pour les financer;

Ils voyageaient sur les Drakkar.

Les bateaux de commerce s'appelaient des "kauskip".

Les bateaux de guerre s'appelaient des "langskip".

Liste des raids Viking sur la Seine

 

 

« Les Normands revenant du pillage »

par Henri-Georges Charrier (1859 – 1950)

Huile sur toile

1880 – 1881

Les Vikings ont laissé en Normandie très peu de témoignages archéologiques mas ils ont enflammé les imaginations.

Ce tableau met en scène un raid de pirates vikings par un peintre d’histoire du XIXe siècle. On reconnaît les bateaux échoués sur la plage, les ruines incendiées en arrière-plan, sur la falaise, et les Normands rapportant un trésor, une belle captive et la tête d’un évêque sur une lance.

A la même époque, les fouilles de bateaux trouvés sur les sites norvégiens de Gokstad (1880) et d’Oseberg (1904) apportent de nouvelles informations sont les peintres et les illustrateurs vont s’emparer à la gloire d’un mythe viking.

Musée de Normandie

Caen

Normands et Normandes et pêle-mêle sur Le Havre

Régine Pernoud

Aliénor d’Aquitaine

Albin Michel - 1965

Livre de Poche

 

Les Normands

Paris :

Page 30 : L’île de la Cité, ceinturée de ses remparts – ceux-là mêmes qu’on avait bâtis quelque deux cents ans plus tôt, crainte d’un retour des invasions normandes.

 

Page 63 : Roger était un Normand et on ne prononce pas le mot « normand » à l’époque sans lui accoler immédiatement l’épithète d’astucieux.

 

 

 

 

Marchand de parapluies

Musée de la police à Paris

René Herpe

Narbonne

Temps pluvieux

Tisserand normand

Le lin aime la fraîcheur et l'humidité de la Normandie.

La Normandie aime le lin....

Le lin en boule, avant la floraison.

 

Mes Normandes en tissu

 

 

 

 

 

L'histoire du duc de Bouillon:

C'est à la suite d'un échange que Frédéric Maurice de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon a obtenu en 1651, un « comté d’Évreux », immense domaine formé des vicomtés d’Évreux, de Conches. Breteuil et Beaumont-le-Roger. En 1749, le duc de Bouillon fit construire en « 50 jours » un pavillon à côté du château pour recevoir Louis XV et la marquise de Pompadour uniquement pour une nuit. Ces travaux le ruinèrent. Sa descendance gardera le château jusqu'à la Révolution qui verra le territoire se morceler totalement. L'église Notre-Dame de Faverolles-Les-Mares a été détruite à la Révolution. Arnières-sur-Iton possédait deux moulins.

1759 est une année de sécheresse. 1787/1788 est l'année d'un des quatre hivers les plus rigoureux du siècle. En 1809, Napoléon dépouille les héritiers du duc de Bouillon et offre en 1810 le domaine à Joséphine de Beauharnais. Il était destiné pour y élever sa descendance masculine.

--------------

L’assemblée du Frescot

Chœur des Promeneurs

Air : Le Moulin de Suzette

 

Notre cher hameau

L’quartier du Frescot,

Possèd’maintenant une assemblée

Et dès le réveil,

Messire le Soleil

A Salué l’aube de cette journée.

Et chacun a tenu à parer

Notre déjà si riant quartier ;

Aussi très nombreux,

Tous les amoureux,

Y sont venus en couples joyeux !

 

 

 

 

 

A partir du XVIe siècle, deux forces supplémentaires rendent impérative et urgente la mise en œuvre d’une rénovation du clergé: la Réforme protestante et la culture occidentale qui se transforme avec l’Humanisme, derrière Érasme qui ouvre une « civilisation des mœurs » n’épargnant pas le clergé. Louis XIV ferme et un durcit sa politique: révocation de l'Édit de Nantes le 16 octobre 1685, brouille avec le pape, guerres incessantes (succession d'Espagne) de 1701 à 1714. Une succession de crises économiques sont dues aux intempéries et aux mauvaises récoltes en 1693, 1698, 1709, 1713. La révocation de l’édit de Nantes peut être considérée comme une erreur commise par Louis XIV qui contribua à appauvrir et affaiblir encore plus le pays. En 1696, l’archevêque de Paris rend obligatoire le passage par le séminaire à tous les aspirants à la prêtrise de son diocèse, et en 1698, le roi ordonne l’érection d’un séminaire dans chaque diocèse.

Les Protestants

 

 

Martin Luther (1483 - 1546)

------

Lu dans le Passeport pour les Archives

Seine-Maritime

Édition 2001

 

page 93 :

Les protestants revendiquent très tôt le droit de tenir un registre civil propre, qu'ils obtiennent avec l’Édit de Nantes en 1598 ; ce droit leur est retiré en 1685 mais restitué en 1787 par l’Édit de Tolérance qui l'accorde également aux pratiquants de la religion juive. A partir de 1792, l'état-civil est laïcisé et attribué aux maires des communes : les registres d'état-civil concernent désormais tous les habitants, quelle que soit leur religion.

 

 

Boulangerie

Le Havre

 

A Blois:

Nicolas 1er Lemaindre

Montre bassine

Vers 1640

Argent et or

Chaque village avait un ou plusieurs charron. Il concevait, fabriquait, entretenait ou adaptait, réparait les véhicules avant la motorisation, parmi lesquels les voitures communes de transport ou de charge et les engins agricoles et artisanaux. Le charron de l'époque moderne jusqu'à la fin de la civilisation de l'attelage est l'héritier du charron médiéval. Réaliser une roue de 50 cm de diamètre nécessitait de façon cumulée environ une journée de travail. La réserve de bois, objet d'une attention cruciale, est souvent à l'arrière de l'atelier ou dans un hangar aménagé attenant.

 

 

 

Février 2017:

 

Saint-Nicolas-de-la-Taille :

Le village de Saint-Nicolas-de-la-Taille appartient à l'arrondissement de Le Havre et au canton de Lillebonne. Depuis 2015, Saint-Nicolas-de-la-Taille est dans le canton de Bolbec (N°3) du département Seine Maritime. Le code postal du village de Saint-Nicolas-de-la-Taille est le 76170 et son code Insee est le 76627. Les habitants de Saint-Nicolas-de-la-Taille se nomment les Scolatissiens et les Scolatissiennes. L'altitude moyenne de Saint-Nicolas-de-la-Taille est de 110 mètres environ. Sa superficie est de 9.25 km².

Les villes et villages proches de Saint-Nicolas-de-la-Taille sont à vol d'oiseau: Saint-Jean-de-Folleville à 2.64 km, Saint-Antoine-la-Forêt à 3.00 km, Tancarville à 3.03 km, Mélamare à 3.31 km, La Cerlangue à 4.40 km.

Saint-Nicolas-de-la-Taille administre une population totale de 1 404 personnes, avec une densité de 151,78 personnes par km2. Le nombre de logements sur la commune a été estimé à 491 en 2007. Ces logements se composent de 462 résidences principales, 20 résidences secondaires ou occasionnels ainsi que 9 logements vacants.

En 2007 :

Le nombre de célibataires était de : 27,9% dans la population.

Les couples mariés représentaient 63,9% de la population, les divorcés 2,8%.

Le taux d'activité était de 73,4% en 2007 et 69,2 en 1999

Les retraités et les pré-retraités représentaient 15,1% de la population en 2007 et 13,3% en 1999.

 

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 50 sur 190. Ils représentent 26% de la famille.


Saint-Romain-de-Colbosc :

Explication possible du nom : bocage. La ville est créée au XIe siècle.

On peut voir sur les pelouses de l’église le portail qui fut l’entrée de la léproserie, (ou maladrerie), au moment où la maladie faisait de grands ravages. Une ordonnance prescrit de séparer les lépreux des autres habitants. Elle reçut des malades jusqu'en 1521. La devise de la ville est « Que chaque jour les vents vous soient favorables ».

Au XIXe et XXe siècle, les matériaux utilisés pour les maisons sont la brique, le silex, le bois, le zinc. Dans les années 1900, plusieurs villas sont construites dans le style Art Déco (ou Art Nouveau ou Modern Style). La maison bourgeoise en briques du 19e siècle présente des façades solennelles, percées de bow-windows et dont les toitures sont percées de lucarnes importantes.

Entre 1846 et 1950, une briqueterie fonctionna sur le territoire de la ville.

Construction de l'école de garçons en 1837, l'école des filles verra le jour en 1863, de la mairie, du palais de justice et de la bibliothèque en 1883 et de l'hospice-hôpital en 1890.

En 1914, on compte 80 à 90 élèves dans une classe pour 61 places assises avec tables-bancs. Les parents d'élèves se plaignent des effectifs surchargés. Le collège est inauguré en 1969, la piscine en 1976, l'école de musique en 1980.

La ville de Saint-Romain-de-Colbosc appartient à l'arrondissement de Le Havre et au canton de Saint-Romain-de-Colbosc. Le code postal de la ville de Saint-Romain-de-Colbosc est le 76430 et son code Insee est le 76647. Les habitants de Saint-Romain-de-Colbosc se nomment les Romanais et les Romanaises. L'altitude moyenne de Saint-Romain-de-Colbosc est de 116 mètres environ.

 

Le nombre de logements sur la commune a été estimé à 1 650 en 2007. Ces logements se composent de 1 579 résidences principales, 16 résidences secondaires ou occasionnels ainsi que 55 logements vacants.

Les villes et villages proches de Saint-Romain-de-Colbosc sont à vol d'oiseau: Saint-Aubin-Routot à 2.41 km, Saint-Vincent-Cramesnil à 2.94 km, Gommerville à 3.03 km, Epretot à 3.23 km, La Remuée à 3.39 km.


Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 18 sur 190. Ils représentent 9,56% de la famille.

 

Blosseville :

La commune de Blosseville fait partie du canton de Saint-Valéry-en-Caux et de la Communauté de Communes de la Côte d'Albâtre. Elle est située à 2 km du village côtier de Veules les Roses. Sa superficie est de 696 ha et sa population est de 312 habitants. Ceux-ci se nomment les Blossevillais. L'origine du nom signifierait la ville du vent. Son église Saint-Martin date du XII ème siècle.

Les villes voisines sont Veules-les-Roses, Angiens, Houdetot, Manneville-ès-Plains, Sotteville-sur-Mer.
La grande ville la plus proche de Blosseville est Dieppe qui se trouve à 21,43 kilomètres au nord à vol d'oiseau.

Blosseville a changé une seule fois de nom en 1801 et s'appelait Bloueville.

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 18 sur 190. Ils représentent 9,56% de la famille.

 

 

Saint-Antoine-la-Forêt :

          1793 : Saint Antoine la Forest

  • 1801 : Saint-Antoine

  • L'Ancien manoir est le seul monument historique classé du village de Saint-Antoine-la-Forêt datant du 1ère moitié 17e siècle.

Elle fait partie de la Communauté de communes "Caux Vallée de Seine".
Les habitants et habitantes de la commune de Saint-Antoine-la-Forêt sont appelés les Saint-Antoinais et les Saint-Antoinaises.
Les 997 habitants du village de Saint-Antoine-la-Forêt vivent sur une superficie totale de 6 km2 avec une densité de 166 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 135 m.

Les villes voisines sont Mélamare, Saint-Eustache-la-Forêt, Gruchet-le-Valasse, Saint-Nicolas-de-la-Taille, Bolbec.

 

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 34 sur 190. Ils représentent 17,89% de la famille.



Saint-Jean-de-Folleville :

Les habitants de Saint Jean de Folleville sont les Follevillais et les Follevillaises. La superficie de Saint-Jean-de-Folleville est de 1373 hectares (13.73 km2) avec une altitude minimum de 0 mètres et un maximum de 134 mètres.

Année 2005 :829 personnes dont 49,6% d'hommes et 50,4% de femmes.

En 2012, la mairie de Saint-Jean-de-Folleville administre une population totale de 846 personnes, avec une densité de 61,62 personnes par km2.

Le nombre de célibataires était de : 26,5% dans la population. Le taux de chômage en 2005 était de 6,7% et en 1999 il était de 4,7%.

Les communes les plus proches de Saint Jean de Folleville sont Saint-Nicolas-de-la-Taille, Saint-Antoine-la-Forêt, Gruchet-le-Valasse, Mélamare.

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 52 sur 190. Ils représentent 27,36% de la famille.

 

 

Harfleur :

Les toponymes en -fleur (cf. Honfleur, Barfleur, Vittefleur, Fiquefleur, etc.) sont tous situés à proximité du littoral, dans la zone de diffusion de la toponymie anglo-scandinave ou norroise.

1202: octroi d’une charte de commune par Jean sans Terre.

1281: agrandissement du port d'Harfleur. La ville devient propriété du roi de France.

Harfleur dont l'entrée était baignée par la mer. A cette époque les alluvions entraînées par la mer baissante ne se fixaient pas encore au-devant de ce port, et leur dépôt n'a commencé à avoir lieu dans cette partie que lorsque la pointe du Hoc a été assez avancée pour les retenir. Au XIIe siècle, ces dépôts ne s'étaient pas encore très étendus, car le Neustria Pia d'Artus Dumontier et les Archives de la Seine-Inférieure établissent qu'il y avait encore des salines à Gonfreville-l'Orcher et même à Oudalle.

1309 : Philippe IV Le Bel accorde des privilèges aux marchands portugais qui seront confirmés en 1341. De cette époque date le bâtiment nommé « le Prieuré » ou « Hôtel des Portugais » .

1415 : Siège d'Harfleur par les Anglais, évoqué par William Shakespeare dans Henry V. Malgré la résistance de ses habitants pendant un mois, la ville tombe aux mains d’Henry V d'Angleterre peu avant sa victoire à Azincourt. De nombreux Anglais viennent s’installer comme colons.

Il y avait, à Harfleur, au commencement du XIVe siècle, un couvent de Frères-de-la-Charité-Notre-Dame, autrement nommés Billettes. Archives. de l'abbaye de Montivilliers. — En 1641 ils abandonnèrent la place aux Capucins avec l'agrément de la ville. Archives. du Parlement de Rouen — Un hôpital était uni au couvent des Billettes.

1435: le bourg est une première fois libéré par Jean de Grouchy et des paysans cauchois.

Petit à petit, Harfleur s'ensable et François 1er décide de la création d'un nouveau port qui s'appellera Le Havre en 1517.

En 1572, la religion protestante établit un prêche dans un manoir de la famille de Brachon à Gonfreville-l'Orcher qui servit aux protestants d'Harfleur et de Montivilliers pendant l’Édit de Nantes. Ce prêche fut démoli en 1681.

Harfleur est une ville française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région de Normandie (anciennement Région Haute-Normandie). Ses habitants sont appelés les Harfleurais et les Harfleuraises.
La commune s'étend sur 4,2 km² et compte 8 336 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2006. Avec une densité de 1 980 habitants par km², Harfleur a subi une baisse de 2,3% de sa population par rapport à 1999.
La commune d'Harfleur dont la population totale est de 8 336 habitants (recensement de 2010) pour une population municipale de 8 242, compte une proportion de 48,4 % d'hommes pour 51,6 % de femmes.
Les habitants d'Harfleur, ou gentilé, sont appelés les Harfleurais et les Harfleuraises.
Située à 5 mètres d'altitude, la Lézarde, la Saint-Laurent, la Rouelles sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune d'Harfleur.

Trois monuments historiques et immeubles protégés sont classés de la ville d'Harfleur. Ce sont le Prieuré, l'église Saint-Martin et le Château.
Harfleur est entourée par les communes de Le Havre, Gonfreville-l'Orcher, Gainneville, Rogerville, Montivilliers et Saint-Martin-du-Manoir.

 

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 22 sur 190. Ils représentent 11,57% de la famille.

Les silures et autres poissons non comestibles lézardent dans la Lézarde à Harfleur:

 

La prise d'Harfleur par les Anglais leur a permis la victoire d'Azincourt.

Francis Cabrel - Azincourt - 2015

Jehan de Grouchy

Azincourt est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France. Elle est surtout connue pour la bataille qui s'est déroulée sur son territoire le 25 octobre 1415 pendant la guerre de Cent Ans et qui a débouché sur une défaite catastrophique des Français face aux Anglais.

 

Dès son accession au trône en 1413, le roi d’Angleterre Henry V reprend les revendications de ses prédécesseurs sur la couronne de France. Il réunit environ 9 000 combattants, débarque en Normandie le 13 août 1415 et met le siège devant Harfleur.
La ville résiste pendant un mois et capitule le 22 septembre après un siège éprouvant.

 

Puis, les Anglais sont devancés par les Français qui les arrêtent à Azincourt.

C’est là, le 24 octobre 1415 en fin de journée que se rencontrent les deux armées. Les 12 000 combattants français, sûrs de leur supériorité, se disputent le commandement général.

Les cavaliers français se lancent à l’assaut mais sont décimés par le tir nourri des archers anglais, leur charge se solde par un échec.

Durant la nuit, une averse a transformé le champ de bataille en un bourbier où ils progressent difficilement, beaucoup sont faits prisonniers tandis que d’autres meurent sous une violente pluie de flèches.  À 17 heures, la bataille est terminée, l’armée française compte plus de 5 000 morts dont l’élite de la chevalerie.

Les Anglais, qui ne déplorent que 500 morts, sont à nouveau maîtres de la Normandie.
Azincourt est depuis un symbole de bravoure, immortalisé par les vers de Shakespeare dans Henry V :

 « À compter de ce jour jusqu’à la fin du monde,

sans que de nous on se souvienne,

de nous,

cette poignée,

cette heureuse poignée d’hommes,

cette bande de frères ».

-------------

 

 

Gainneville :

Ses habitants sont appelés les Gainnevillais et les Gainnevillaises.

Située à 97 mètres d'altitude, la Saint-Laurent est le principal cours d'eau qui traverse la commune de Gainneville.
Année 2007 :
2612 personnes. 48,4% d'hommes et 51,6% de femmes.

Avec une densité de population de 566,5 hab/km², la commune de Gainneville dont la population totale est de 2 634 habitants (recensement de 2010) pour une population municipale de 2 609, compte une proportion de 47,4 % d'hommes pour 52,6 % de femmes.

Le taux de chômage en 2007 était de 8% et en 1999 il était de 10,5%

Le nombre de célibataires était de : 30,5% dans la population.

Elle est entourée par les communes de Gonfreville-l'Orcher, Saint-Laurent-de-Brèvedent, Oudalle, Harfleur et Rogerville.

 

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 19 sur 190. Ils représentent 10% de la famille.

 

 

Saint-Vigor-d'Ymonville :

3 changements de nom de Saint-Vigor-d'Ymonville ont été référencés au cours de l'histoire de la commune :

  • 1789 : Beauvais-sur-Seine
  • 1793 : Saint Vigor
  • 1801 : Saint-Vigor

Les habitants de Saint-Vigor-d'Ymonville sont les Saint Vigorais et les Saint Vigoraises.

La superficie de Saint-Vigor-d'Ymonville est de 2943 hectares (29.43 km2) avec une altitude minimum de 0 mètres et un maximum de 124 mètres.

En 2005, il y avait 27,1% célibataires dans la population. Les couples mariés représentaient 65,1% de la population, les divorcés 3%. Le taux d'activité était de 79% en 2005 et 69,5 en 1999.

En 2012, la mairie administre une population totale de 1 010 personnes, avec une densité de 34,32 personnes par km2.

Les communes les plus proches de Saint-Vigor-d'Ymonville sont Sandouville, Saint-Aubin-Routot, Saint-Romain-de-Colbosc, La Cerlangue.

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 29 sur 190. Ils représentent 15,26% de la famille.

 

Gruchet-le-Valasse :

 

Ses habitants s'appellent les Gruchetains et Gruchetaines.

La commune se trouve au sud-ouest du plateau de Caux, à proximité de l'estuaire de la Seine. Elle est traversée par le Bolbec.

1830 : fusion des communes de Gruchet et du Valasse.

La ville est connue pour l'affaire de la Josacine empoisonnée en 1994.

En 2007, la ville comptait 47,2 % d’hommes et 52,8 % de femmes.

En 2014, la commune comptait 3 113 habitants, en augmentation de 16,03 % par rapport à 2009.

 

L’histoire de l’Abbaye du Valasse est très liée à celle de Mathilde, la petite fille de Guillaume le Conquérant. En effet, retenue captive à Oxford, Mathilde fit le vœu de fonder une abbaye si elle parvenait à s’échapper saine et sauve.
En parallèle, Galéran de Meulan, lors du voyage retour de la Seconde Croisade fut pris dans une tempête à bord de son navire. Il fit lui aussi le vœu de fonder une abbaye s’il réchappait sain et sauf de ce péril.

Par leur deux volonté, elle fut créée et consacrée le 18 février 1156 et achevée en 1218.

 

Gruchet-le-Valasse est entouré de Bolbec (2 km), Saint-Antoine-la-Forêt (2.3 km), Saint-Eustache-la-Forêt (2.5 km), Mélamare (3.2 km), Saint-Jean-de-Folleville (3.9 km), Beuzevillette (4.1 km).

 

Février 2017: Total des membres de la famille issus de ces villes et villages : 37 sur 190. Ils représentent 19,47% de la famille.

Les Normands à Narbonne

 

Les Arabes s'en emparent au VIIIe siècle. Narbonne fait partie du royaume de Tolède. Le calife de Damas commande des expéditions parce qu'il veut connaître ce qu'il y a derrière les Pyrénées. Ce sont des razzias menées par des aventuriers arabes et berbères, pas le déferlement de milliers de personnes.

Les Sarrasins sont tout autant redoutés que les Normands ou les Wisigoths.

Les Normands s'emparent de Narbonne en 859. Les vicomtes Alaric et Francon 1er ne purent défendre la ville contre les Normands qui la pillèrent. Björn Ier et Hasting pilleront aussi Nîmes.

Le monastère de Bèze ne jouit pas longtemps des reliques de saint Prudent, précieux dépôt. En 887, à l’approche des Normands, les moines de Bèze portèrent les reliques à Saint-Etienne de Dijon mais quand ils voulurent les reprendre, les Dijonnais s’y refusèrent.

L'expédition Viking en Méditerranée et notamment dans le sud de la France est également relatée par les chroniqueurs francs :

« Les pirates de mer danois cinglèrent longuement entre Espagne et Afrique et pénétrèrent de force dans le Rhône. Après avoir ravagé plusieurs villes et monastères, ils s’installèrent dans l’île Camargue!. »

— Annales de Saint-Bertin, pour l'année 859

 

Au milieu du XIIe siècle, un prince des Orcades aurait rendu visite à la vicomtesse Ermengarde, s'il faut en croire une saga islandaise médiévale.

Au milieu du XIIIe siècle, enfin, une princesse norvégienne, en route vers l'Espagne pour y épouser un infant de Castille, résida quelques jours dans l'antique cité où lui fut réservée une brillante réception.

--------------------

 

A Versailles, Louis XIV avait quarante perruquiers qui lui dessinaient ses perruques, vers 1680, utilisant des cheveux naturels, des poils de cheval ou de chèvre. En un siècle, l'usage du port des perruques s'est étendu aux femmes. Vers 1715, on poudre les perruques avec du riz ou de l'amidon chaque jour dans un salon destiné à cet effet, par un coiffeur. Au milieu du XVIIIe, Louis XV impose la queue de cheval attachée par un ruban, ainsi que des perruques masculines courtes. Les nouvelles idées républicaines annulent le luxe et l'exubérance. La coiffure s'adapte aux changements philosophiques et au mode de pensées de la société. Pendant la Terreur, un noble avait intérêt à sortir dans la rue sans perruque pour ne pas se faire remarquer. L'indépendance des idées et de la pensée est symbolisée par des coiffures informelles, sans perruque.

----------------

 

 

La coiffure sous Marie-Antoinette

Léonard organise des coups d’éclat avec ses fructueux «poufs». Sur la chevelure remontée très haut grâces à de longues épingles, on confectionne une carcasse (pouf) bâtie à coup de gaze, de faux cheveux et de rubans, parsemée d’ornements et objets extraordinaires inspirés par la modiste Rose Bertin.

Pour célébrer l’opération subie par le Roi et ses deux frères, vaccinés en 1774 contre la petite vérole, voici le pouf « à l’inoculation », chef d’œuvre d’imagination.

La guerre des Farines, ainsi nommée en raison d’une insurrection suite à la hausse du prix du grain, les boulangeries étant pillées à Paris, la cour ne trouve rien de mieux que d'afficher cet événement dans l’audacieux et impertinent « bonnet de la révolte ».

Après des soucis de transport dans les carrosses, du passage des portes, la mode change et se tourne vers les plumes d'autruche, mode encore plus coûteuse.

 

Le XVIIIe siècle rattacha les marchands aux droguistes ou apothicaires. Ils vendent alors de la thériaque, des préparations de kermès, mais ils ne confectionnent pas. Un arrêt de 1764 leur interdit essentiellement la manipulation et le mélange des drogues. Entre temps, ils trouvent le moyen d’empiéter sur les charcutiers par la vente des jambons.

 

 

 

Procession et croyances

Carnaval, corso fleuri, défilé

 

La place de Saint Romain de Colbosc

Blosseville sur Mer

Entrée de l'église de Saint-Vigor d'Ymonville

 

Il y a deux cent dix ans, la Seine coulait dans son dernier méandre au pied des falaises de Rogerville, hautes de 90 m, village qui est situé entre Gonfreville l'Orcher, Oudalle et Sandouville. La commune a vu sa superficie doubler au 19e siècle avec l'endiguement de l'estuaire de la Seine. Le café tabac épicerie de village est construit en 1853 (date portée) , représentatif de ces édifices construits dans la seconde moitié du 19e siècle. Le plateau est crayeux. La vallée boisée de Rogerville, inhabitée, est traversée par la rivière appelée le Rogerval. La plaine est une formation alluviale composée d'herbages et d'une zone marécageuse. Les côtes de Sandouville et de Rogerville appartenaient à partir de 1725 à la famille Montmorency-Luxembourg. Les habitants d'Oudalle sont inféodés aux seigneurs de Cramesnil et aux comtes de Tancarville. On trouve de la vigne à Oudalle au 17e siècle. Oudalle s'appela l'Unité des Bois sous la Terreur. Les deux communes, Oudalle et Rogerville, furent réunies pour l'instruction à partir de 1803. Du Moyen-Age au XIXe siècle, les ressources de la population venaient principalement de l'agriculture, de la pêche et du commerce. L'industrie textile est très florissante à la fin du XIX siècle.

 

 

Au début du XIXème siècle, alors que la Seine était dans un état quasi naturel, la navigation dans l’estuaire était particulièrement périlleuse. Chaque transport par navire devenait un périple dont la réussite dépendait plus de la marée et de la position des bancs sableux très mobiles en aval de Caudebec-en-Caux. Les premiers aménagements de l’estuaire de la Seine ont été réalisés dès 1850. Ils ont d’abord consisté à stabiliser le cours du fleuve, puis à en approfondir le chenal de navigation. Au 18e siècle, le lit de la Seine est équivalent à celui actuel de la Loire. Les naufrages y sont très fréquents. Le phénomène de la barre, ou mascaret, rend encore plus difficile la circulation sur ce fleuve. Au début du XIXème siècle, les navires remontant la Seine étaient des bateaux à voile ou à vapeur n’excédant pas un tirant d’eau de 3m. Ces bateaux ne pouvaient guère naviguer plus de 6 mois dans l’année en Seine à pleine charge. Ils pouvaient mettre 8 jours pour relier Le Havre à Rouen, mais jusqu’à 30 jours en cas d’échouage à chaque marée. A la descente, 2 à 3 jours (10 jours maximum) étaient nécessaires [Le Sueur B., 1989]. Le canal de Tancarville fut inauguré en juillet 1887. Il permettait de convoyer les marchandises et les matières premières jusqu'à Rouen à un moindre coût.

------

Les brouettiers au Havre:

 
 
Définition :
 
(Vieilli) Celui qui transporte des terres , sables, etc., dans une brouette.

 

Synonyme : brouetteur
 
 
La première mention de la corporation des brouettiers, ouvriers utilisant des brouettes pour la manutention des marchandises du port remonte à 1727. Ils étaient divisés en 2 catégories, les brouettiers du Grand Parti ou Grande Brouette, près de la douane et du Petit Parti ou Petite Brouette. Vers 1750, les brouettiers utilisent des voitures attelées de chevaux à la place des voitures à bras.
Les brouettiers sont 100 en 1803, 120 en 1820. Les 96 chevaux sont regroupés dans 3 écuries, rue Martonne, 51 rue de Phalsbourg et 3 rue Gustave Brindeau. Les écuries de la rue G. Brindeau ont été construites en 1899. En 1929, la société est dissoute et vendue. Les bâtiments abritent aujourd'hui Calberson International.


--------------

 

Les brouettiers sont les ancêtres des dockers.

A Marseille, ils s'appelaient les portefaix.

Il y a aussi les mesureurs, les magasiniers, les voiliers qui étaient les mieux payés, les charbonniers, les camionneurs, les porteurs.

La compagnie Perrier décide de créer un bassin Dock comme à Londres. Ceux qui y travaillent s'appelleront les dockers.

 

Matériel nécessaire au brouettier: brouette, corde, seau, Caisse en bois.

 

Autres métiers de la mer

Garde-magasin

 Douanier

Bordée

releveur

Pilote

Metteur en ligne

Estiveur

Cordier

Homme de manoeuvre

Peint par Vernet

Le Havre

Les mariniers

 

Harpons croisés

Ces harpons ont été fabriqués par les chantiers Augustin Normand pour équiper les baleiniers en 1819

 

Préparation pour tarage

Jean Sauvage 1929

Esquisse au crayon mine graphite, dessin à l’aquarelle sur papier.

 

Afin d'établir la différence entre le poids brut et le poids net du coton, les « voiliers » procèdent au tarage. Ils déshabillent une balle de coton par lot, cassent les cercles et enlèvent la toile. Le cerclage récupéré par le commis est ensuite pesé avant que la toile ne soit reprise.

Graph 
Marin 
Saint-Malo
 
---------

Dieppe

Beuzevillette

 

Le Havre - La plage le long de la Manche

Le Havre

Le Havre

Le Havre

Le Havre

Le Havre

Le Havre

Le Havre - Coucher de soleil

Le Havre

Le Havre est une ville et un port traumatisés.

Les Anglais nous ont terriblement bombardés.

De la carte du monde, ils voulaient nous rayer.

Ah ça ! Des bombes, ils en ont lâchées…

J’imagine le travail des bombardiers,

Deux heures, huit cents avions en rangs serrés,

Lâchant quatre-vingts-mille tonnes de mort annoncée

Et de destruction totale programmée.

Tout cela, pour être au commerce les premiers !

Leur ordre : « Réduisez tout en poussière, détruisez ! »

A quatre-vingts pour cents, tout a été rasé.

Vous imaginez ce que cela fait ?

Des décombres, un immeuble troué émergeait.

C’est difficile d’imaginer que des esprits civilisés

Puissent échafauder des plans pour tout éliminer.

C’était une armada de la mort instantanée

Qui ne se souciait pas de sa cruauté.

C’était l’apocalypse annoncée

Uniquement dans leur seul intérêt.

De ce chaos, de cette violence, les Anglais en ont profité.

Tout le monde s’entretuait.

Les Allemands fuyaient.

Mais ce port qui prospérait

Les dérangeait.

Et malgré tout, j’aime encore les Anglais !

Mais il reste une trace ineffacée

De la douleur d’avoir été enviés.

Le Havre était une vieille ville usée

Qui, de ses cendres, s’est remontée.

Un à un, les murs se sont réparés,

Les étages ont été échafaudés.

De ses ruelles grouillantes et serrées,

De larges avenues ventées sont nées.

Puisque le bois pouvait brûler,

C’est le bêton qui l’a remplacé.

L’économie a repris, s’est échauffée.

Les conditions de vie se sont améliorées.

On vante la reconstruction.

Ce qui m’étonne, c’est l’oubli généré.

On a fait comme si de rien n’était.

Du commerce, on a repris ses activités.

Le port s’est amplement développé,

Au point qu’en conteneurs, nous étions les premiers !

Cela permet d’oublier…

Au nom de cette sacro-sainte prospérité !

On vante les qualités du bêton armé…

On a cru qu’il n’allait pas s’effriter

Ou qu’il ferait peur aux bombardiers…

J’ai habité dans un vieux quartier

A la recherche de l’âme effacée.

En 1805, cette maison était née.

Elle avait traversé le temps sans casser.

Avant moi, des générations y avaient habité.

Mais comme pensait François Premier :

« La salamandre, après les cendres, renaît… »

Brigitte Masson.

 

Le Havre stylisé

La reconstruction du Havre.

Le niveau de hauteur de la ville augmente d'un mètre. Cela correspond à la hauteur des décombres. 5 000 Havrais ont péri et certains corps sont en-dessous, non retrouvés. La reconstruction, après la seconde guerre mondiale, dans une période de pénurie, et sous la conduite de l'équipe d'Auguste Perret, durera 18 ans, au lieu de cinquante années attendues.

La carrière de pierre la plus proche est située à Caen. Il n'y a pas de pont sur la Seine. Le choix de la pierre n'est pas retenu. Le Havre était en briques avant la guerre. Ce choix n'est pas retenu non plus, sauf dans le quartier Saint-François. Il faut aller à l'économie. Ce sera le béton, avec des immeubles construits en angles droits couverts de  terrasses. De plus, la ville doit durer dans le temps.

Plus rien n'existe. Il n'y a plus d'infrastructure. Au total, une centaine d'architectes interviendra.

La peur de la perte de la mémoire du Havre d'avant existe. Les nouveaux plans reprendront ceux de la ville de 1840/1850. Le boulevard de Strasbourg n'a pas été détruit et témoigne du style haussmannien de l'époque du XIXe siècle.

Les anciens propriétaires qui ont tout perdu acceptent ce pari de modernité. Le gouvernement français souhaite que Le Havre soit une vitrine pour les étrangers provenant d'Amérique du Nord et du Sud, et qui débarquent en France par bateau.

-----------------------------

 
Roland Lefranc
‘L’estacade (Le Havre)’
 
1996
Albert Marquet
‘Le 14 Juillet au Havre’

 

1906

George Braque
Souvenir du Havre
1912

«J'ai fait une très grande découverte – je ne crois plus à rien. Les objets n'existent pas pour moi, sauf s'il y a un rapport harmonieux entre eux et moi...La vie est une vraie révélation. Ça, c'est la vraie poésie.»

Georges Braque

« Où l'on fait appel au talent, c'est que l'imaginaire fait défaut. »
Georges Braque

Raoul Dufy
La mer et les bateaux

François 1er
Roi de France
 
1494 - 1547
 

François 1er a créé la ville du Havre en 1517.

François 1er

Porte "Art Déco" au Havre

Le centre de commerce international

Sainte-Adresse d'après Dufy

Elisabeth Taylor et Richard Burton
"Cléopâtre"

"Coup de foudre" sur le bassin du Commerce au Havre

L'hôpital Gustave Flaubert au Havre

 

Ecalles-Alix, chemin des vents

Ecalles-Alix est situé à cinq kilomètres d'Yvetot.

Notes prises d’après le livre de Paul Zumthor, Guillaume le Conquérant, éditions Points au Seuil, 2003.

Les regroupements des Vikings en Normandie vers 950 après Jésus-Christ.

D’un côté, il y a le Pays de Caux et la région entre la Risle et la Seine (partie Est), et de l’autre côté, il y a le Bessin et le Cotentin (partie Ouest).

---------------------

Les Norvégiens se sont regroupés à l’Est et les Danois à l’Ouest. La forme des champs proviendrait de cette diversité d’origine : irréguliers dans le Pays de Caux et allongés et en bande dans le Bessin.

A l’Est, les Ducs résident de préférence autour de Rouen et de Fécamp.

A l’Ouest, on regarde avec hostilité ces chefs qui se sont soumis aux évêques et aux mœurs des Français.

Il reste peu de traces de la vie des Vikings implantés en Normandie. Mais le nom « fleur » vient directement de « fjord ». Honfleur, Harfleur, Barfleur proviennent de cette origine.

---------------

~~Les abbayes normandes.

Rollon avait relevé de ses ruines les abbayes de Jumièges* et du Mont-Saint-Michel.

Son successeur, Richard 1er, réformera les abbayes dont la discipline est très relâchée : le Mont-Saint-Michel (les moines remplacent les chanoines) et Saint-Wandrille.

-------

*

Abbaye de Jumièges

03 20

 

L'abbaye Saint-Pierre de Jumièges est une ancienne abbaye bénédictine fondée par saint Philibert, fils d'un comte franc de Vasconie vers 654 sur un domaine du fisc royal à Jumièges dans le département de la Seine-Maritime.

 

Le décor des vestiges de l'immense abbatiale lovée au creux d'un méandre de la Seine est envoûtant.

L’abbaye a été un puissant centre monastique au Moyen Âge, et un vestige prisé des artistes romantiques au 19e siècle.

C'est aussi la petite église Saint-Pierre et ses rares vestiges carolingiens, un parc à l'anglaise de 15 hectares, et le logis abbatial, manoir du XVIIe siècle.

----------------

~~L’importance de Fécamp :

Après 1017, Guillaume de Volpiano s’installe à Fécamp et conquiert la Normandie monastique. Il y fonde une école munie d’une bonne bibliothèque de cent douze titres dans laquelle sont élevés des princes de la famille ducale.

Il fait enseigner la musique et joue très certainement un rôle important dans l’introduction de l’architecture romane.

Richard 1er fait construire son tombeau à la Trinité de Fécamp, et son fils, Richard II, l’imitera.

--------------

Nicolas de Staël (1914 – 1955)

Ciel à Honfleur

1952

Huile sur isorel

Bolbec, au cœur du pays de Caux, possède 12 500 habitants. Elle est située à 30 kilomètres du Havre. ORIL, du groupe pharmaceutique Servier, et Standards Products Industriel assurent la renommée industrielle de Bolbec.

Du temps de sa splendeur, on raconte que l'eau de la rivière Bolbec changeait de couleur tous les quarts d'heure du fait qu'elle recevait les bains de cuve de différentes manufactures.

A la fin du XVIIIe siècle, dix-huit manufactures produisant des « indienneries » emploient près de huit cents ouvriers. Mais le dernier atelier de tissage fermera en 1986.

Bolbec a été occupée par les Prussiens entre décembre 1870 et janvier 1871. Il a fallu aider les pauvres et les nécessiteux.

Esther est un prénom mixte qui fait référence à un personnage de l'Ancien Testament. En effet, Esther était l'épouse juive du roi de Perse qui convainquit son époux d'épargner le peuple juif. Il pourrait provenir du vieux perse stareh, qui signifie étoile ou plus simplement de la déesse mésopotamienne Ishtar, nom à l'étymologie elle-même incertaine. Si la filiation Ishtar-Esther était exacte, cela ferait d'Esther un prénom utilisé depuis 4000 ans et sans doute l'un des plus ancien de l'humanité encore en usage. Les Esther sont fêté(e)s le 1er juillet.

Harfleur

La Lézarde

Le blason

Un Viking

A Jehan de Grouchy, sire de Monterollier, surnommé le père des Cauchois, qui fut tué à la porte de Rouen lors de la libération d'Harfleur occupée par les Anglais le 4 novembre de l'an 1435.

----

Little Bob Blues Bastards

Montpellier

Little Bob, c’est un ‘pays’, mot à prononcer ‘païsse’. Il est originaire du Havre, a toujours rêvé d’être une rock star, l’est devenue, s’est fait connaître et aimer par les ‘English’, oui, les Londoniens l’aiment. C’est seulement après avoir assis sa notoriété de rocker de l’autre côté du Chanel qu’il s’est fait connaître dans le Nord de la France. Maintenant, il joue sa musique dans le Sud, et il a raison. Il retourne régulièrement en Grande-Bretagne pour y être adulé.

70 ans ! Déjà ? Mais, comment il a fait pour avoir de l’avance ?

Je me souviens d’une affiche annonçant un de ses concerts à la Maison des Jeunes de la Porte Océane (les MJC, ça existe toujours ?), il y a 40 ans de cela…

Depuis trente-cinq ans, il joue avec son guitariste préféré, Gilles Mallet, natif de Montpellier. Ne parvenant pas à vivre de sa musique, il est DJ à la demande. A la batterie, c’est son neveu, Jérémie Piazza qui tape sur les tambours. Et il est entouré d’un contrebassiste Bertrand Couloume et d’un joueur d’harmonica nommé Mickey Blow.

Du blues, du rock, des clins d’œil aux Indiens d’Amérique, il chante tous les sujets, y compris l’amour, sujets qui lui ont plu tout au long de sa vie. Et c’est toujours aussi bon de l’entendre, du rock de qualité !

--------------------------

Quelque chose en nous de Michel Berger

Par Yves Bigot

Editions Points

2012

Pages 216 et 217 :

Au sujet de la Rock’n’roll attitude, l’auteur du livre explique qu’à partir de 1969, la France a marginalisé la pop music au profit de la variété française et une génération d’artistes français a été sacrifiée et perdue (par exemple, Catherine Ribeiro et Alpes).

Certains artistes ont poursuivi leur route singulière, chacun à leur façon. Little Bob Story est cité comme l’un de ces artistes qui survivra jusqu’à la prochaine vague portée par Téléphone et d’autres groupes ou artistes de ce moment-là.

« En Angleterre, le rock était distinct du show-business, c’est pour ça qu’il a gardé sa pureté. »

 

 

Le pont de Normandie

Le pont de Normandie

 

Jacques Lambert

Dessin, 1922

Proposition d’aménagement pour Paris, ville tours

Auguste Perret

Architecte

Pavillon de l’Arsenal

Paris

Publié dans Prénom Brigitte

Partager cet article
Repost0

Saint-Quentin

Publié le par bmasson-blogpolitique

Saint Quentin

La porte des Canonniers

Sous l'Ancien Régime, la milice communale de Saint-Quentin est en première ligne pour la défense du territoire. Depuis 1373, elle possède ses propres canons. Au XVIIe siècle, la compagnie des canonniers et arquebusiers est composée de cinquante hommes commandés par un capitaine. « Bourgeois paisibles, de bonne vie et moeurs et religion, fidèles au roi et à la patrie, ils s'équipent à leurs frais. Ils défendent la cité, répriment les émeutes, et jouissent de privilèges personnels et fiscaux. En 1687, Louis XIV leur offre un terrain de tir et une somme d'argent pour faire édifier une porte monumentale à l'entrée de leur hôtel.

Elle est dissoute en 1790, le jour de la fête de la Fédération, et ses membres deviennent des gardes nationaux comme les autres.

Saint-Quentin
Saint-Quentin

La Basilique

Vers 358, une noble dame romaine, de grande piété, Eusébie, depuis neuf ans voit un ange lui apparaître et lui ordonne d'aller dans la cité d'Augusta de Vendermois. « A l'endroit où le fleuve est traversé par la voie d'Amiens à Laon, tu trouveras le corps de Saint Quentin. Après l'avoir montré au peuple, tu l'enseveliras, alors tu recouvreras la vue ».

Eusébie quitte Rome et le miracle se produit : les eaux s'entrouvrent pour laisser apparaître les restes du bienheureux. Transportés en haut de la colline, les restes sont posés dans une chapelle. Bientôt une petite ville se construit aux alentours.A la fin du Ixe siècle, elle prend le nom de Saint Quentin.

Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin

Saint Eloi est évêque d'Augusta vers 641. Il veut retrouver le corps du martyr, caché lors des invasions barbares.

Eloi prie entouré de ses fidèles.

Il le dépose dans une châsse précieuse, faite de ses mains, car il est aussi orfèvre.

11e siècle.

Le roi Saint-Louis, accompagné de ses deux fils, des évêques de la province de Reims, d'autres prélats et seigneurs de la cour, transfère le chef de Quentin dans une nouvelle châsse.

Des miracles ont lieu.

Le pèlerinage est désormais très suivi.

Les vitraux

De magnifiques vitraux du XIII e siècle et de la Renaissance ont été épargnés.

Saint-Quentin
Saint-Quentin

L'hôtel de ville

L'hôtel de ville de Saint-Quentin a été construit en 1509 dans le style gothique flamboyant. Sa façade se termine par 3 pignons (influence de l'architecture flamande). Le campanile actuel date de 1923 et abrite un carillon de 37 cloches.

Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin

La ville

Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin
Saint-Quentin

Narbonne:

Anonyme

XVIIIe siècle

Portrait d'une jeune femme

Peinture à l'huile sur toile

Jean Anthonisz van Raveysten

? 1572 – La Haye, 1657

Portrait de femme

Peinture à l'huile sur bois

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Première guerre mondiale - Commémoration à Saint-Dizier

Publié le par bmasson-blogpolitique

Centenaire de la guerre 1914-1918

1916 a été une année importante dans la bataille de Verdun

Première guerre mondiale - Commémoration à Saint-Dizier
Première guerre mondiale - Commémoration à Saint-Dizier
Première guerre mondiale - Commémoration à Saint-Dizier
Première guerre mondiale - Commémoration à Saint-Dizier
Première guerre mondiale - Commémoration à Saint-Dizier
Honfleur 
Musée seconde guerre mondiale 
1944 
"Romain Rolland décède."
Blockhaus de la gare 
 

Prix Nobel de littérature, Romain Rolland, écrivain pacifiste et socialiste, a prôné la réconciliation franco-allemande en pleins combats de la Grande Guerre.

 

Voir aussi:

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX

Publié le par bmasson-blogpolitique

Assemblée de rentrée des communistes

PCF 13

09 16

Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX

 

Elle porte sur la PAIX, grand message d'espoir et valeur à laquelle le PCF est attaché.

Guy Chauveleau est berger, artiste. Il travaille avec passion les sculptures et les idées.

PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX
PCF 13 - Inauguration de la statue de Guy Chauveleau sur la PAIX

Publié dans Paix, Politique

Partager cet article
Repost0

Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue

Publié le par bmasson-blogpolitique

Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue

La nécropole nationale de Sillery-Bellevue

Il s'agissait de réunir dans un même lieu les corps des soldats qui avaient participé aux combats en Champagne aux alentours de Reims, entre 1914 et 1918, autour du fort de la Pompelle.

Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Les ossuaires

Les ossuaires

Dès 1923, la nécropole accueille 11 229 Français.

La moitié y repose dans deux ossuaires. L'autre moitié y repose dans des tombes individuelles.

Le pavillon-mausolée aux morts des batailles de Champagne a participé à l'exposition internationale des arts décoratifs de Paris en 1925.

La dernière rénovation du cimetière date de 1999.

Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue
Première guerre mondiale - La nécropole nationale de Sillery-Bellevue

Lire aussi:

 

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale

Publié le par bmasson-blogpolitique

Craonne

Un bourg florissant

Craonne était un village riche et prospère.

Au XVe siècle, Louis XI accorde le droit de tenir une foire franche de trois jours.

Pendant les guerres de religion, Craonne subit pillages et invasions.

En 1573, les villageois construisent des remparts.

Après la crise du phylloxéra à la fin du XIXe siècle, la culture maraîchère se développe.

A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale

Au cœur des combats.

Dès 1914, le village de Craonne subit des destructions. Des affrontements opposent les troupes allemandes et françaises.

Le village n’est repris par les Français qu’en mai 1917, et sert de point de départ à l’assaut du plateau de Californie.

A la fin de la guerre, le village est entièrement détruit.

Il est reconstruit en contrebas.

A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale

Vagues d’assaut

Dans la nuit du 4 au 5 mai 1917, trois nouveaux régiments d’infanterie sont placés dans leurs tranchées, au pied du plateau de Californie.

A 9 heures du matin, les vagues d’assaut s’élancent et progressent à travers le plateau.

Mais dans l’après-midi, l’artillerie allemande se déchaîne et le 18e RI doit repousser une première contre-attaque.

A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale

Le souvenir de l’ancien village

Un arboretum fut aménagé à cet emplacement afin de perpétuer le souvenir du village détruit.

A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale

Paul Vaillant-Couturier.

Il est le rédacteur en chef du L’Humanité et député communiste à Villejuif. Il a composé les paroles de la Chanson de Craonne.

A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale
A Craonne, les souffrances de la première guerre mondiale

Publié dans histoire

Partager cet article
Repost0

Camille Claudel à Bar le Duc

Publié le par bmasson-blogpolitique

Malheureusement, aucune plaque ni trace du passage de camille Claudel à Bar le Duc.

Christ en croix avec les deux larrons.

Attribué à Ligier Richier.
Première moitié du XVIe
Ces trois statues en bois polychrome devaient sans doute appartenir à un ensemble plus vaste.
Elles se distinguent par une grande variété des attitudes et des expressions.

A corps ouvert

Jean Médard

2013

Matériaux divers ( verre, coquillages, pierreries, métaux, bois, plâtre, .)

En écho à la représentation du corps décharné du Transi de Ligier Richier, symbole de résurrection, il propose une enveloppe de forme humaine à l'intérieur de laquelle il a créé un monde imaginaire, hymne à la vie.

Place de l'église Saint-Etienne

Le château des ducs de Bar

XVe – XVIe siècles.

Vers la fin du Xe siècle, le duc de Haute Lorraine décide de construire un château pour protéger ses biens et ses terres. Ce site idéal accueille quelques maisons et une chapelle.

Maintes fois remanié, agrandi et renforcé, il est détruit dans sa quasi totalité au XVIIe siècle.

Au XIIIe, Bart le Duc est préférée à Mousson comme capitale de Lorraine. Véritable petite ville, la place forte doit pouvoir se suffire à elle-même en cas de siège. Elle possède de nombreuses réserves d'eau et de nourriture.

Au XVe, le château devient richement meublé et embelli.

Au XVIIe, les ducs délaissent le château. Son état se délabre. Puis Louis XIV le démantèle en 1649.

Il ne reste que l'ancienne cour des comptes, organe principal de l'administration ducale.

La tour de l'horloge

Ancienne enceinte du château.

Elle doit son nom au gros horloge installé 1381 par le duc Robert pour les gens du château.

Elle alerte les Barisiens d'une attaque ennemie, ou d'un incendie, elle sonne le couvre-feu, l'ouverture du marché et elle accompagne les cérémonies.

La tour échappe au démantèlement de 1670 du fait de son utilité. Ses soubassements remontent au XIIe ou au début du XIIe siècle. Un escalier descend vers la ville basse. Il a été restauré en 1713 à la demande de Jacques Stuart, « Chevalier de Saint-Georges », alors hôte du duc de Bar.

Tour de l'horloge

Fenêtre bleue fleurie

Fenêtres aux volets bleus

Maison natale de Nicolas Charles Marie Oudinot, duc de Reggio, né le 25 avril 1767 à Bar-le-Duc ( Meuse)


Théâtre

 

Porte de bienvenue

Montée vers la ville haute

 

La place de la fontaine

La ville haute

Rénovation de la ville haute

Ville haute historique

Maisons dans le quartier historique de la ville haute

Camille Claudel 
Boulevard de Belleville 
Paris
---------------

Publié dans Camille Claudel

Partager cet article
Repost0

Camille Claudel à Wassy

Publié le par bmasson-blogpolitique

La plaque commémorative

La maison où la famille Claudel vécut à Wassy

Oeuvres de jeunesse de Camille Claudel exposées à la mairie de Wassy

Tête

Tête d'un homme moustachu

La ville de Wassy

 

Wassy

Le théâtre de Wassy

Wassy

Le début des guerres de religion:

Le 1er mars 1562, François II de Guise, en allant à Paris, s'arrêta à Wassy, en Champagne, sous le prétexte de faire des « remontrances aux Calvinistes » assemblés dans une grange bâtie sur cet emplacement en plein centre de la ville, illégalement.

Une bagarre s'ensuivit dans laquelle des gens d'armes tuèrent et blessèrent environ 250 personnes.

Cette journée ouvre l'ère des guerres de religion qui dureront plus de trente ans.

L'emplacement de la grange

Wassy

Le début des guerres de religion

Cette gravure est extraite du recueil dit « de Tortorel et Perissin ».

La conception et le financement de ce recueil sont dues à deux Genevois réfugiés qui mirent en place en 1568 une édition de planches destinées à relater les événements en France. Deux graveurs protestants lyonnais vont graver des dessins.

Quarante estampes illustreront les guerres de religion de 1561 à 1570. Le dessin donne une verve populaire.

Quarante estampes illustreront les guerres de religion de 1561 à 1570. Le dessin donne une verve populaire.

Publié dans Camille Claudel

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>