Se battre pour garder les retraites.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Marine Le Pen :

Promesse phare de 2017, la retraite à 60 ans a été rayée par la candidate de l'extrême-droite. Après l’abandon de la sortie de l’euro, ses mesures fiscales ou les exonérations promises aux patrons, c’est un retour à la ligne libérale pure et dure de son père.

L'Humanité.

----------------

Retraites et résistance.

"La classe ouvrière française est l'une des plus résistantes d'Europe. Marx l'avait souligné en son temps. Elle l'a encore prouvé contre Macron."

Raoul Hedebouw 

Belgique 

"L'Humanité"

--------

Macron veut faire passer l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans, s’il est réélu. C'est aussi ce que propose Pécresse. Ce serait profondément injuste : à 65 ans, 30% des 5% les plus pauvres sont déjà morts, contre 6% des 5% les plus riches !

Attac.

 

---------

 

Pour rappel, à l’âge actuel de départ à la retraite (62 ans), 25% des plus pauvres sont déjà morts.

Ellen Salvi – Médiapart.

 

---------------

 

Le tout alors qu'il y a des millions de chômeurs et que les sénior-e-s ont plus de mal à trouver du travail. L'occasion de rappeler que les plus pauvres vivent en moyenne 11 ans de moins que les plus riches : ils auront donc encore moins de temps pour profiter de leur retraite.

Salomé Saqué, LCI.

----------

Retraite.

LREM a présenté sa future réforme en cas de second mandat. Avec un report de l’âge légal de départ affiché comme indispensable pour faire face à des «difficultés de financement» et à l’allongement de l’espérance de vie. Des arguments fallacieux.

L’Humanité.

----------------

La retraite à 65 ans.

Qui est déjà mort? Pas les plus riches.

---------------

La retraite à 65 ans.

La gauche à 60 ans.

L'Humanité

-------------

La retraite à 65 ans ?

Hidalgo et Jadot à 62 ans.

L'Humanité

NDLR: rien d'étonnant...

--------------

La retraite à 65 ans?

Macron, Pécresse et Zemmour sont pour.

L'Humanité

NDLR: rien d'étonnant.

-----------------

E. Macron veut décaler l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans.

C'est ça de faire une politique de droite!

Allan Barte

----------

On est d’accord que la majorité de ceux qui votent pour Macron ont eu leurs retraites à 60 ans. Mais ça ne les dérange pas de voir bosser leurs enfants et petits enfants bosser jusqu’à 67 ans.

BB 27 000

--------------------

Retraites.

Henri Terdyniak.

PIB et La droite qui veut des économies.

Macron est coincé entre la volonté des Français-e-s qui souhaitent conserver notre système de retraite et celle de l'Union européenne qui veut le démembrer.

"La Marseillaise"

-----------------------

Retraites et PIB.

Ramener les dépenses de retraite à marche forcée autour de 12,5 points de PIB, dans une stratégie de réduction des dépenses publiques (austérité).

--------

La retraite à 65 ans ?

L'espérance de vie en bonne santé.

"L'Humanité"

------

M. Penicaud est largement battue et elle ne prend pas la tête de l'OIT ! C'est une bonne nouvelle pour les travailleur.euse.s dont elle a piétiné les droits et pour les Inspecteur.trices du travail qu'elle a cherché à museler.

CGT Ministère du Travail.

03 22

-------------------

Contrairement à ce que beaucoup de libéraux nous assurent, notre régime de retraite n’est pas menacé. L’acharnement de Macron à vouloir repousser l’âge de départ, en cas de deuxième mandat, est donc en bonne partie motivé par des raisons idéologiques.

 

Entre le recul de l’âge légal de départ à 65 ans et la fin programmée des régimes spéciaux, la réforme imaginée par le candidat Emmanuel Macron va toucher de nombreux travailleurs déjà soumis à des conditions de travail difficiles.

L’Humanité.

---------------------

La retraite à 65 ans va être utile pour financer le cabinet McKinsey qui a pondu la réforme des retraites.

-----------

 

Voici revenir le refrain malsain de l’austérité. Dans le viseur : protection sociale, retraites services publics, collectivités locales. De Macron à Zemmour en passant par Pécresse et Le Pen, ils nous promettent un véritable hold-up.

L’Humanité.

---------------------

 

NDLR : E. Macron exerce-t-il une vengeance contre celles et ceux qui ont fait et 1968 et des enfants dans la foulée?

« C’est la génération 1969 qui sera la première à voir l’âge légal de 65 ans. »

Le Télégramme.

-------------------

 

Retraites.

E Macron proposerait un référendum.

"La Marseillaise"

---------

Emmanuel Macron n’exclut pas un «référendum» sur la réforme des retraites.

(…) Face aux nombreux doutes qui entourent cette réforme, encore plus ces derniers mois, le président de la République a annoncé qu’il pourrait envisager un recours au référendum. «Je ne souhaite pas l’exclure car nos discussions avec les Français permettent de clarifier les choses», a-t-il glissé.

 

Emmanuel Macron: "Si j'étais démago je pourrais faire la retraite à 60 ans mais qui la finance"?

BFMTv.

Réponse : les riches !

-------------------

NDLR : il est en train de sous-évaluer le risque du vote pour Le Pen. A trop insister, il pourrait bien être battu !

Le président, en lâchant des miettes sur sa réforme retraites entame un bras de fer avec les Français plutôt que d’amender réellement son projet.

L’Humanité.

--------------------

Emmanuel Macron a osé le dire: la réforme des retraites "est un moyen de réconcilier les Français entre eux", estime Bruno Le Maire sur France 2. Près de 8 Français sur 10 n'en veulent pas, selon un sondage IFOP pour le JDD réalisé mi-avril.

-----------------------

La retraite à 65 ans, c'est non!

Macron est attendu au tournant.

-----------

"La réforme des retraites que souhaitent les insoumis coûte 72 milliards. Ce que je dis, c'est que cet argent peut aussi être utilisé pour l'éducation ou la transition écologique, je pense qu'on n'a pas besoin de ramener tout le monde à 40 annuités."

Olivier Faure.

NDLR :  Pas d’union avec eux et elles ! Ils mènent toujours une politique de droite.

------------------

Retraites.

Recours au 49.3.

Après son usage excessif par Edouard Philippe, voici son retour.

-----

 

64% des Français-e-s sont opposé-e-s à la retraite à 65 ans, la mesure est majoritairement rejetée.

BFMTv.

--------------------

Retraite à 60 ans à taux plein.

Siné.

----------------

Retraite 

La définition anglo-saxonne.

Ressentir de la fatigue tous les jours.

Jeu de mots avec fatigué-e et re-fatigué-e (= retraité-e).

"I was tired yesterday and I'm tired again today.

J'étais fatigué-e hier et je suis encore fatigué-e aujourd'hui."

------

E Borne 

L'objectif numéro 1 est la retraite qui paiera autre chose. Mais quoi? L'eau pour arroser les champs?

"L'Humanité"

------

Retraites.

FO se prépare à la bagarre

"La Marseillaise"

----

Retraite :

L’enquête réalisée par l’Ifop pour T au futur confirme l’attachement profond des Françaises et des Français au droit à retraite. Ainsi, 55% des personnes interrogées sont favorables au départ à la retraite à 60 ans et à 58 ans pour les métiers pénibles.

L’Humanité.

-----------------

Il y a des députés qui ont quitté le PS et la gauche. qui ont abrogé l’ISF. voté la flat tax, les ordonnances Penicaud, qui veulent la retraite à 65 ans et qui osent venir me faire la leçon sur ce que devrait faire le parti socialiste. Je me pince (sans rire)…

Olivier Faure.

07 22

-----------------

Lire aussi:

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article