Louise Bourgeois

Publié le par bmasson-blogpolitique

Louise Joséphine Bourgeois, née à Paris le 25 décembre 1911 et morte à New York le 31 mai 2010, est une sculptrice et plasticienne française, naturalisée américaine. Elle est connue surtout pour sa sculpture et ses installations monumentales, mais pratique également la peinture et la gravure.

Née à Paris en 1911, Louise passe son enfance à Choisy-le-Roi. En 1914, la guerre éclate. Son père quitte le cocon familial pour rejoindre l'armée française. La petite Louise se sent abandonnée.

Elle a dit « L'art est une garantie de santé mentale. » Sa vie Née en 1911, au sein d'une famille de restaurateurs de tapisseries anciennes, Louise Bourgeois se familiarise assez jeune avec les arts manuels en prêtant main-forte à ses parents dans leur atelier.

Louise Bourgeois s'établit à New York en 1938 et ne fut reconnue que fort tardivement - elle avait alors 71 ans - lors de la première rétrospective organisée pour une artiste femme au Musée d'Art Moderne de New York en 1982, avant d'être célébrée comme une des figures majeures de la scène contemporaine.

 

Traversant le Surréalisme, l'Expressionnisme abstrait, le Minimalisme, son œuvre, oscillant entre géométrie abstraite et réalité organique, échappe à toute classification artistique.

 

The mastery of Bourgeois the artist, then, is that she is able to create that lack of mastery in such a way that it traps the viewer strongly. As an artist, she demonstrates her mastery by this creation; as a woman, who cannot even turn the word "master" into a feminine form, she adds a profoundly relevant gendered aspect to this Freudian metaphor.

La maîtrise de Bourgeois l'artiste, donc, est qu'elle est capable de créer ce manque de maîtrise de telle sorte qu'il piège fortement le spectateur. En tant qu'artiste, elle démontre sa maîtrise par cette création ; en tant que femme, qui ne peut même pas transformer le mot « maître » en une forme féminine, elle ajoute un aspect genré profondément pertinent à cette métaphore freudienne.

Yet her mastery over the stone is evident, and the material is uniquely suited to Bourgeois's interest in formal ambiguity, able to seem as soft and supple as skin, or retain the heavy, coarse look of raw stone. The centerpiece of the current exhibition is an immense untitled work dated 1991-2000.

Pourtant, sa maîtrise de la pierre est évidente, et le matériau est particulièrement adapté à l'intérêt de Bourgeois pour l'ambiguïté formelle, capable de paraître aussi doux et souple que la peau, ou de conserver l'aspect lourd et grossier de la pierre brute. La pièce maîtresse de l'exposition actuelle est une immense œuvre sans titre datée de 1991-2000.

A woven mastery over personal trauma presented in a unique, high-quality clothbound edition. In the course of her artistic career, Louise Bourgeois (1911-2010) dealt with a variety of different materials and techniques for the purpose of lending direct expression to her emotions. With her tapestries she pursued an act of atonement—in the literal as well as in the metaphorical sense.

Une maîtrise tissée sur les traumatismes personnels présentée dans une édition unique et de haute qualité reliée en tissu. Au cours de sa carrière artistique, Louise Bourgeois (1911-2010) a traité une variété de matériaux et de techniques différents dans le but de donner une expression directe à ses émotions. Avec ses tapisseries, elle poursuivait un acte d'expiation, au sens littéral comme métaphorique.

 

 

 

 

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article