Matrimoine - 3

Publié le par bmasson-blogpolitique

EXPOSITION “NOTRE MATRIMOINE” Mayenne.

Le matrimoine c’est l’héritage de nos mères. Notre Matrimoine est une exposition sous forme de panneaux. À travers des extraits de biographies, des citations, elle présente des portraits de 30 femmes qui ont marqué l’histoire mais qui restent parfois méconnues du public. Ces femmes méritent pourtant, à l’égal des hommes, de s’inscrire dans notre mémoire collective.

Lancement de l’exposition aux Journées Européennes du patrimoine
Samedi 18 et dimanche 19 septembre de 14h à 17h30 : Rencontre & Médiation avec l’association Femmes solidaires 53.

Balade contée par Marie France Houdart : « Patrimoine-Matrimoine… les femmes du Limousin » Site de Clédat Grandsaigne.

(…) Découvrez le rôle que les femmes ont joué dans la constitution de ce patrimoine, voire « matrimoine »… Ici, comme partout dans cette montagne limousine, que les hommes devaient trop souvent quitter, bien des femmes ont pris le relais comme propriétaires des terres, moteurs de la vie, gardiennes des traditions, soutenues par Madeleine la petite sainte de la bonne fontaine, qui ne s’en laissait pas compter. Alors, osons le « Matrimoine »…
Gratuit. Entrée libre.

Journées du Matrimoine : femmes artistes à l’honneur.

L'association HF Île-de-France, qui travaille pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine des arts et de la culture, organise la 7e édition des Journées du Matrimoine les 18 et 19 septembre prochains. Avec 21 événements gratuits — soit 39 rendez-vous culturels, à Paris et en Île-de-France —, cette manifestation met à l'honneur des créatrices du passé, qui ont contribué à notre histoire culturelle. Parcours architecturaux, lectures, concerts, conférences, performances ou spectacles de théâtre sont au programme… Focus sur les femmes de lettres de cette nouvelle édition.


 

(…) On y questionne la précarité, la liberté, la féminité. En effet, elle finit par transcender sa condition, en prenant conscience que la déchéance n'est pas là où elle pensait et que de toutes façons, « naître c'est déchoir » redonnant au "déclassement", sa noblesse, brisant le tabou de la honte. Plusieurs comédiennes d'âges différents incarneront cette femme. Ce texte résonne aussi bien, aujourd'hui, chez des jeunes femmes que des femmes plus âgées, le partage de cette parole laisse entrevoir encore une autre dimension du texte : l’universalité.

Festival Courts d’un soir

 

Le Festival Courts d’un soir invite le public montréalais à découvrir gratuitement le meilleur du format court du 1er au 6 septembre 2021, au cœur du Quartier des spectacles.

Cette année, le festival propose une programmation parfaitement paritaire qui valorise les talents nationaux et internationaux du format court. Le festival s’ouvre avec la série Matrimoine, réalisée par Ariel St-Louis Lamoureux qui sera présentée au festival pour la première fois devant public sur grand écran, en présence de l’équipe ! La série sera précédée du court-métrage Dors-tu? de Nadia-Louis Desmarchais.

Visite guidée de la mosquée de Tsingoni Mosquée Tsingoni.
(…) Il est aussi question de mettre en évidence l’aspect matrimoine de la culture mahoraise. Ce matrimoine sera ainsi démontré à travers des danses et des chants trabditionnels comme : Debaa et Shenge – 
La bastide Marin à La Ciotat sélectionnée par la mission Bern pour le patrimoine.
(…) En parallèle, le projet de “centre du matrimoine méditerranéen” porté par l’association La Ciotat il était une fois a déjà recueilli 160 000 euros de dons. Il faudra trouver d’autres ressources pour boucler le budget, évalué à 1 million d’euros.
Une exposition de photographies en réalité augmentée pour mettre en lumière le matrimoine amérindien.
Chez les Mapuche, peuple autochtone de l’extrême sud-américain (Chili, Argentine), les femmes jouent un rôle majeur dans la préservation et la transmission de l’histoire et de la culture ancestrale qui a su résister aux attaques successives de l’Empire inca et de la colonisation espagnole puis aux expropriations causées par les politiques néolibérales du Chili contemporain.
(…) Quant au sous-titre, il souligne l’attention portée au legs féminin que constitue le tissage et ses modalités de transmission, considéré comme une ressource essentielle du matrimoine culturel mapuche.
(…) La découverte de cette culture amérindienne et du rôle majeur des figures féminines a constitué un déclencheur dans ce projet culturel. 
LES JOURNÉES DU MATRIMOINE 2021 À PARIS ET EN ÎLE-DE-France.
(…) L'association HF Île-de-France, à l'origine de ce projet, a choisi cette année de mettre en avant l'autrice et résistante Charlotte Delbo.

(…) Pour l'édition 2021, plusieurs autrices sont mises à l’honneur, dont Charlotte Delbo (1913 - 1985), la figure de proue des Matrimoines 2021. Cette femme de lettre s'engagea dans la Résistance intérieure française et a vécu la déportation, épreuve dont qu'elle a racontée dans ses écrits.

Faites également connaissance avec Julia Daudet, Violette Leduc, Benoîte Groult, Sister Rosetta Tharpe, Anne Sylvestre, Constance de Salm, Catherine Des Roches, Lili Boulanger, Louise Farrenc, Mel Bonis, et bien d'autres artistes, de toutes les époques et de tous les domaines artistiques. Les festivités commencent dès le vendredi 17 septembre, avec une soirée autour de la réalisatrice Nelly Kaplan à la Cinémathèque française.

«C’est par l’éducation qu’on commence» : les «Héroïnes» du Val-d’Oise inondent les rues de citations de femmes.

Héroïnes 95, le collectif féministe du Val-d’Oise, lançait, ce mercredi à Argenteuil, sa campagne de collages de citations de femmes brillantes et militantes en soutien aux journées du Matrimoine.

(…) Après avoir rebaptisé le nom des rues l’an dernier, les militantes diffuseront une quarantaine de citations de femmes de sciences ou de lettres mais aussi de militantes pour les droits humains de tous les continents.

(…) « C’est une action symbolique pour les journées du Matrimoine mais nous sommes persuadées que c’est par l’éducation qu’on commence. Il manque de modèles féminins dans les livres d’Histoire ».

Pour honorer les femmes, la ville de Bordeaux organise les "Journées du patrimoine et du matrimoine".
Muséum de Bordeaux - Sciences et nature, CAPC, musée des Beaux-arts, musée des arts décoratifs et du design, musée d’Aquitaine, jardin botanique, la bibliothèque de Mériadeck, les archives Bordeaux Métropole et Bordeaux Patrimoine Mondial (CIAP) invitent à re(découvrir) au travers de visites guidées insolites ou thématiques, celles qui, oubliées et invisibilisées, ont pourtant de tout temps, produit, écrit et façonné la culture et l’histoire de la Ville.
Matrimoine 2021 : Podcast Matrimoine Hainaut / Studio Flamboyances Hainaut Laxou.

(…) Découvrons en podcast comment le matrimoine des habitant•es du Hainaut s’est conservé dans les récits, déjouant des pratiques d’invisibilisation. Que nous reste-t-il de cet héritage dans les traditions orales ? Dans la culture populaire, le folklore ?

Louis Duruflé

Journées du matrimoine. Deux artistes pour un concert gratuit de jazz près de Rouen.

Nathalie Schmitt et Cécile Charbonnel proposeront un concert de jazz sur la scène de la Grange, à Bihorel, près de Rouen (Seine-Maritime), samedi 25 septembre 2021. Présentation.

(…) Ainsi, dans le cadre des journées du matrimoine, la blues woman Nathalie Schmitt montera sur la scène de La Grange, à Bihorel, aux côtés de la jazz woman Cécile Charbonnel le samedi 25 septembre à 20h.
(…) Entrée gratuite.

 

Matrimoine 2021 : Lecture de Colette / La Structure Cie Le 188, 2bis rue Castiglione, 59800 LILLE
Matrimoine 2021 : Sorcières ! Tipimi 43 Rue Pierre Legrand 59000 Lille

Tipimi vous propose un week-end sous le signe de la sorcellerie. Le samedi soir, nous mettrons à l’honneur des figures féminines du passé à travers l’intervention d’artistes féministes contemporaines. On accueillera alors Noémie Grunenwald pour l’avant-première de son dernier ouvrage « Sur les bouts de la langue – Traduire en féministe/s ». La soirée sera ponctuée par des lectures de textes et de poèmes, de récits de contes basés sur des légendes régionales et d’interludes musicaux. Le dimanche, on vous embarque pour un jeu immersif fait maison dans l’univers de Marie Navart, sorcière du Nord.

Noémie Grunenwald et Amandine Dhée (La Contre Allée).

Matrimoine 2021 : La culture, les femmes et Pierrefonds Office de Tourisme Pierrefonds, Lisières de l’Oise.
Cette journée se déroulera en plusieurs temps : une conférence, une exposition, une marche culturelle et un concert autour de la vie de Caroline Rémy (dite Séverine), première journaliste libertaire française et première femme engagée aux côtés des pauvres et des opprimés et combattante des droits des femmes.
L’exposition serait montée en partenariat avec la ville de Pierrefonds, l’office du tourisme, le château et des artistes locaux, sculptrices, peintresses, photographes, écrivaines.
La fin de la journée sera marquée par un concert avec des artistes locaux mettant en avant les airs des années 1900 jusqu’à nos jours.

 

 

https://www.unidivers.fr/event/journee-patrimoine-office-de-tourisme-pierrefonds-lisieres-de-loise-pierrefonds-2021-09-18/

-----------

Cette année, il y aura une Journée du matrimoine à Genève.
A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, Genève est le seul canton suisse à avoir organisé, le vendredi 10 septembre, un jour supplémentaire entièrement consacré à l’égalité entre hommes et femmes
(…) Le siège de l’administration municipale, récemment rebaptisé Palais Anna et Jean-Gabriel Eynard, sera le lieu central de cette programmation didactique.
(…)  A commencer par Anna Eynard, qui participa activement à la conception de cette demeure et sert de départ à l’historienne Isabelle Roland pour remonter le temps «avant que Flora Steiger-Crawford ne soit la première femme à obtenir un diplôme d’architecture en Suisse en 1923».
Dans l'Oise, les Journées du Matrimoine vont mettre en lumière les femmes dans la culture.

Les samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021, les Journées du Matrimoine vont se dérouler en parallèle des traditionnelles journées du patrimoine.

(…) À Beauvais, la Compagnie de la Yole sera à la médiathèque du centre-ville, samedi, pour deux représentations artistiques nommées « Brigades d’interventions matrimoine ». Ces performances font découvrir au public « des déclarations et prises de paroles d’autrices des siècles passés ». Rendez-vous à 15 h et 16 h 30. Entrée libre.

À Breuil-le-Sec, le Théâtre du Pressoir viendra raconter l’histoire de la médiathèque Jacques Prévert, « un lieu où se seraient rendues des demi-mondaines et danseuses du Bal Tabarin, cabaret de Pigalle ». Rendez-vous samedi et dimanche, à 15 h et 17 h. Entrée libre.

(…) Enfin, à Noyon, deux visites « spectaculaires et décalées » sont organisées samedi et dimanche. Un voyage « hors du temps » dans les « méandres de l’histoire, peu connue, de femmes célèbres de la ville ».

 

Les Journées du Matrimoine # 6 – Sorcières ! (Le Grand Brasier) Théâtre des Îlets Montluçon.
(…) Une dizaine d’artistes femmes mêlent depuis 2 ans leurs chaudrons pour tenter de répondre à cette question : « Qu’est-ce qui fait de vous des sorcières contemporaines ? ». Venez découvrir leurs propositions folles et poétiques, subversives et cocasses, lors d’une soirée unique et inclassable.
 
A la découverte du matrimoine du 12e.
A l'occasion de la Journée Européenne du Patrimoine et du Matrimoine, l'association Nina et Louise, en collaboration et avec le soutien de la Mairie du 12e, propose deux visites guidées entièrement gratuites pour partir à la découverte des traces laissées par les femmes et leurs créations dans le 12e arrondissement. Inscription obligatoire.
(…) Visite découverte ! De Reuilly à Nation : 8 siècles de matrimoine

Connaissez-vous l’impératrice Eugénie ? Le nom semble familier. Il faut dire qu’elle a laissé au 12e arrondissement une petite merveille de jardin sis autour d’un petit château, celui de la Fondation Eugène Napoléon, son fils (il n’est d’ailleurs pas anodin de constater que l’Impératrice n’a pas donné son nom à la fondation ou au jardin).

D’autres femmes ont fait vivre le quartier. Venez les découvrir tout au long de cette visite d’une heure.

La Cité miroir.
Belgique
Liège.
---------------

Villeurbanne.
Ecole de la Mausique.
 
Bordeaux.
Musée d'Art Contemporaine.
------
Les journées du matrimoine Conservatoire de Pantin.
(…)  A l’occasion des 7èmes journées du matrimoine et en partenariat avec HF Ile-de-France, les conservatoires d’Est Ensemble propose un weekend « Elles Ensemble » avec des concerts, spectacles, exposition…autour des femmes artistes, compositrices et interprètes.
Gratuit
Lancement de l’exposition #TuJouesBienPourUneFille, concerts piano/flûte autour du répertoire de Claude Arrieu et Lili Boulanger. Concerts hautbois/piano en hommage aux femmes compositrices. 

Belgique :

Thuin : le centre culturel dans les starting blocks.

Adrien Laduron et son équipe annoncent une saison riche en rencontres et en partages.

(…) Ces collaborations avec d'autres communes permets de proposer "le Roi est mort !" le dimanche 26 septembre à la Place de Labuissière à Merbes-le-Château. Il s'agit d'un conte poétique visuel, musical et idéaliste développé dans l'espace public par Laurent Taquin et Cécile Balate.

La suite de la saison programmée jusque la fin 2021 comprend "Prix Nobelge" un café spectacle de et par Pierre Mathues. Suivra le 16 octobre "Rage Dedans" une tragicomédie de et avec Jean-Luc Piraux. Un spectacle nominé aux Prix Maeterlinck de la Critique Meilleur Seul en scène.

La musique est aussi présente avec, le 26 novembre à la Grange des Légendes de la Distillerie de Biercée, un concert de Jazz Manouche.

Le musée George-Sand promeut « l’héritage des mères ».
Pour la première fois, le musée George-Sand et de la Vallée-noire participe aux Journées du matrimoine. Elles se dérouleront du 14 au 21 septembre.
(…)  L’équipe du musée accueillera Malka Marcovitch, historienne, consultante internationale en droits humains et droits des femmes, auteure de Parisiennes, ces femmes qui ont inspiré les rues de Paris. Elle proposera une conférence intitulée «L’histoire derrière les noms des rues», réalisée dans le cadre de l’action « #prenons la rue », menée en partenariat avec le comité Femmes solidaires et le lycée George-Sand. Autres rendez-vous, samedi 18 et dimanche 19 septembre, visite de l’exposition Jenny de Vasson ; mardi 21 seprembre, conférence de Sophie Payen, historienne de l’art, conférencière, enseignante, chargée de la médiation et de projets culturels, «Collectionneuses d’art et mécènes, de la Renaissance à aujourd’hui».
Morteaux-Couliboeuf. Journées du matrimoine le week-end prochain.
Pendant ces deux journées, quatre femmes en lien avec la commune et son territoire seront mises à l’honneur (Jeanne Lesachey, institutrice et secrétaire de mairie ; Adélaïde Davout, marquise de Blocqueville et écrivaine ; Edmone Robert, résistante et Charlotte Corday, figure emblématique de la Révolution), au travers d’une flânerie guidée et d’expositions dans différents lieux : la Justice de Paix, l’église du Petit-Coulibœuf et le Violon communal.

https://www.ouest-france.fr/normandie/morteaux-couliboeuf-14620/journees-du-matrimoine-le-week-end-prochain-17da81ea-c181-4999-94bd-a294498a6a7e

-------------

Visites et découvertes pour les Journées du Matrimoine et du Patrimoine.
Le programme est aussi riche que chargé à Rouen ces samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 à l'occasion des Journées du Matrimoine et du Patrimoine : Rouen.fr fait le tour des bons plans et visites à ne pas manquer pour profiter pleinement de cette 38e édition de l'événement !

La Ville de Rouen propose pour l'occasion une exposition intitulée "Femmes rouennaises inspirantes". Prévue du 16 au 26 septembre, celle-ci retrace, en images et en accès libre du côté du square Verdrel, les parcours d'une quarantaine de femmes illustres ayant habité ou travaillé dans la capitale normande.

(…) Gratuits, également, les spectacles "Vous regardez quoi ?" à la bibliothèque Simone-de-Beauvoir (samedi à 16h), "Un tango pour Chavela" à l'Historial Jeanne-d'Arc (samedi à 11h, 16h et 17h30) ainsi que ceux programmés dans les musées de la Métropole. Le concert de La Maison illuminée et les chorégraphies de Rebecca Journo sont, eux, payants. Visites, conférences et lectures gratuites complètent ces propositions.

Et en tarif mini, le public peut aussi assister à la projection du documentaire "Les plages d'Agnès" prévue par l'Omnia à la Halle aux toiles dimanche à 10h30.

Montberon. La Maison M accueille les journées du "Matrimoine".
(…) Présentation de l’œuvre et de l’exposition de Jean-Marc Saffon, escape game, jeux libres, cuisine, lecture. Le samedi soir, tables gourmandes, soirée festive et musicale organisée par le comité des fêtes puis concert de l’orchestre Houston. Le dimanche à 16 heures, après une nouvelle journée remplie d’animations, présentation du bilan de la concertation sur la Maison M.
Journées du matrimoine dans le Puy-de-Dôme, à Saint-Amant-Roche-Savine.
 
-------------

 

Cécile Chaminade à Bois-Guillaume.

---------------- 

À l’occasion des prochains Heritage Days, Cyprien Houdmont et ses invitées mettent le matrimoine bruxellois en lumière, cette semaine, dans Autrement.

(…) Autour de la table, cette semaine, Cyprien Houdmont reçoit Apolline Vranken de “L’architecture qui dégenre”, Mélanie Cao, militante asioféministe, Camille Kervella de “Queering Brussels”, et Salomé Corvalan de “Maak and Transmettre

À Saint-Brieuc, des journées du… Matrimoine au musée.

Ce samedi 18 septembre 2021, en plus de la journée du patrimoine c’est aussi la journée du matrimoine au musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc. L’objectif est d’interroger sur la place des femmes dans les arts.

(…) À partir de 14 h, une présentation informelle du groupe « Posture(s) de femme(s) » sera proposée aux publics. Il s’agit d’un collectif soutenu par le musée, dont la vocation est d’exister en tant que groupe et de créer une salle du musée qui en reflète les échanges.

À 15 h, une visite en actes de certaines œuvres de la collection sera animée par un collectif d’artistes et de chercheurs, dans les galeries permanentes du musée. Les représentations du féminin pourraient bien apparaître sous un nouveau jour.

À 16 h 30, Anne Creissels animera une conférence intitulée « Que faire du féminin dans l’art ? » à l’étage du pavillon des expositions temporaires.

 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/a-saint-brieuc-des-journees-du-matrimoine-au-musee-66760e88-154d-11ec-8099-22348eda56be

 

-----------

Journées du matrimoine et du patrimoine 2021 à Lyon, petite sélection.

(…) Balade urbaine – Où sont les femmes?

(…) Vous avez dit « #CREATRICES » ?

(…) Vernissage de l’exposition « Ça fait des siècles que les femmes demandent l’égalité »

(…) Une exposition « Et si l’art m’était conté… »

NDLR : allons voir du côté de notre académicien rétrograde et d’un journal de droite qui déplorent l’intervention et la créativité des femmes dans la langue française. Le titre est hostile :
«Femmage», «matrimoine», «féminicide» : ces nouveaux mots censés lutter contre le patriarcat.
Alain Finkielkraut dénonce dans son ouvrage L'Après Littérature l'influence du néo-féminisme dans la déconstruction de la langue française.

(…) Le Figaro en a étudié quatre exemples et épluché leur étymologie pour comprendre si ces mots reflètent l'influence masculine, qui déplaît tant aux «féministes radicales», selon leur appellation.

(…) L'Homme comme humain à la racine.

  • (…) «Femmage » pour «hommage » :
  • (…) «Matrimoine » pour «patrimoine » :
  • Matrimoine et patrimoine, NDLR.
  • (…) «Féminicide » pour «homicide » :
  • Féminicide (femme tuée en raison de son genre) et homicide, NDLR.
  • ‘…) Vers la «matronne » pour «patron » ? :
  • NDLR : Il y a aussi la « daronne » en argot pour la mère….
  •  
Des idées de sorties pour les Journées du matrimoine et du patrimoine, à Rouen.

Voici quelques rendez-vous gratuits, dans le cadre des Journées du matrimoine et du patrimoine, dans l'agglo de Rouen, dans des genres différents : science, histoire, arts, etc.

(…) L’histoire de James Barry – Cie La Vadrouille Immobile : « Connaissez-vous James Barry, médecin militaire britannique du XIXe siècle, connu pour avoir amélioré le système de santé dans les colonies ?, explique le musée Flaubert. J. Barry était en réalité une femme, qui s’est faite passer tout au long de sa vie professionnelle pour un homme. 

(…) Exposition « Femmes rouennaises inspirantes », une « exposition sur les femmes inspirantes de Rouen, invisibles sur l’espace public », à l’Historial Jeanne-d’Arc.

(…) Aurélie Daniel, animatrice culturelle indépendante , propose la visite commentée « Rouen est une femme ». « Déambulez dans les rues, à la découverte des créatrices nées ou ayant vécu à Rouen, explique Aurélie Daniel, qui toute l’année, avec Les balades rouennaises, organise des découvertes de la ville. Architecte, photographe ou dramaturge, elles ont honoré des professions jusqu’alors réservées aux hommes. »

 

Matrimoine à Bolbec 

-----------------

Les femmes d'hier à l'honneur pour les journées du matrimoine à Morteaux-Couliboeuf.

Samedi 18 et 19 septembre 2021, une association et la mairie de Morteaux-Couliboeuf mettront en avant des femmes d'hier lors des journées du matrimoine.

(…) Ces journées se portent sur des femmes d’hier qui seront mises en avant avec des portraits de Charlotte Corday, d’Adélaïde Davout Marquise de Blocqueville, d’Edmone Robert résistante, Jeanne Fernande Marie Eudeline épouse Lesachay qui a été institutrice à Morteaux en remplaçant son mari qui était prisonnier de guerre.

Savez-vous qui est Charlotte Delbo, célébrée lors des Journées du Matrimoine ?

 

(…) Longtemps méconnue, Charlotte Delbo est l'écrivaine, ancienne résistante et déportée, qui a fait entrer l’univers concentrationnaire dans la littérature. Elle est née en 1913 à Vigneux-sur-Seine et est morte en 1985 à Paris. Elle a été assistante de Louis Jouvet, puis résistante, déportée, avant de se consacrer à la littérature. Après son retour des camps, elle s'est promis d'éclatantes revanches, selon ses propres termes, profitant de la vie autant que possible. "Qu'une personne revenue de la pire détresse ait conservé un tel goût de vivre, cela tordait le cou à nos petites mélancolies, comme à nos vaines querelles" disait d'elle l'écrivain François Bott.

Rhône : des Journées du matrimoine pour découvrir l'héritage des femmes.

(…) Un spectacle musical organisé à la maison des passages (5e) le dimanche 19 septembre à 18h, reviendra sur l'histoire de Milena Jesenská résistante déportée à Ravensbrück.

Une balade dans le 6ème arrondissement vous fera découvrir des femmes importantes du quartier des Brotteaux, d’hier et d’aujourd’hui.

(…) Une lecture du "Scum Manifesto", un texte féministe radical, "avant-gardiste et plein d'humour", écrit par Valérie Solanas en 1967, est prévue le dimanche 19 septembre à 18h30 au théâtre des Clochards Célestes.

(…) Le dimanche 19 septembre de 16h30 à 18h à Villeurbanne, une rencontre avec Anne Monteil-Bauer de l'association "Si/si, les femmes existent". La discussion portera autour d'une BD qui met en lumière des femmes qui ont marqué l'histoire comme Madeleine Pelletier, première psychiatre française et militante féministe radicale, ou Nellie Bly, pionnière du journalisme.

(…)  "Julia" sera donnée par la Compagnie La première seconde. Elle met en scène l'histoire vraie de Julia Hill, une activiste qui a passé deux ans et huit jours dans la canopée de Luna, un séquoia de Californie du Nord haut de soixante mètres, pour s’opposer à la destruction de la forêt.

Martinique :
Insurrection du Sud : une visite virtuelle sur les traces de Lumina Sophie.
(…) « Vous serez guidé.es par la voix de Mapie Émotion, paroleuse bien connue, retraçant les étapes cruciales de cette Révolte qui dénonça les injustices, les conditions de vie des classes laborieuses ». Une façon innovante de découvrir ou redécouvrir cet épisode héroïque de l’histoire martiniquaise.

 

Le Matrimoine wallon mis à l’honneur à la Cité Miroir de Liège.

 

(…) Cette voie piétonne passant au-dessus de la Meuse reliant le quartier des Guillemins au parc de la Boverie est bien connue des habitants de la cité Ardente. Ce que très peu d’entre eux savent, c’est que derrière cette dénomination se cache une femme, Anne-Josèphe Théroigne, une femme historique qui, en son temps, participa à la Révolution de 1789, à Paris. “Ce qui est paradoxal, c’est que ses contemporains ne l’ont jamais appelé "La Belle Liégeoise"”, glisse Thomas Franck. Le choix d’un nom féminin pour la Passerelle répond à une volonté politique de féminiser les dénominations dans l’espace public.

(…) “Qu’un surnom posthume ait été préféré à son patronyme de naissance n’atteint pas l’objectif politique souhaité ; il est même en contradiction flagrante avec les intentions initiales proclamées, car il contribue plutôt à maintenir l’invisibilité persistante des femmes dans l’espace public

(…) “Peut-on imaginer un jour assister à l’inauguration d’une passerelle du “Beau Montois” par-dessus les voies de la gare du chef-lieu du Hainaut ? Jamais, sans doute ce que l’on se permet à l’égard des femmes ne se ferait avec des hommes

 

Histoire – Matrimoine, quand des femmes occupent l’espace public.
Quelles traces les femmes ont-elles laissées dans l’espace public, quelle place les hommes leur ont-ils réservée ? De quelle manière le matrimoine témoigne-t-il au nom de celles qui ont contribué, aussi, à bâtir notre monde ? Quels sont les rapports entre genre et narration de l’Histoire ?
(…) C’est au 17e siècle, au siècle de l’Académie française, que les grammairiens, lexicologues, à l’imaginaire patriarcal affirmé, vont décider que ce terme est burlesque. Progressivement, la réalité de l’héritage des mères va être inféodée à cet héritage des pères, au patrimoine, et va reconduire une forme de domination masculine.

(…) « Chaque fois qu’un conflit apparaît, on tente de renvoyer la femme hors de l’espace public, dans une forme d’essentialisation de la condition de la femme : il y aurait une essence féminine qui l’amènerait vers des formes de soin, liées à la famille." Cette forme de relégation des femmes, en marge du pouvoir démocratique, est un héritage de l’Antiquité.

(…) "Elle soulève des questionnements politiques sur les rapports aux référents culturels, sur les rapports de domination qui se créent au sein de la culture, et comment inconsciemment on va reproduire des modèles qui nous semblent libérateurs, mais qui ne le sont pas nécessairement."
(…) La résistance anti-fasciste pendant la Seconde Guerre mondiale permettra à toute une série de femmes de se politiser, telle Jeanine Davin.  

(…) La Cité Miroir propose une exposition originale consacrée à plusieurs trajectoires de femmes wallonnes qui se sont distinguées dans des lieux exceptionnels. L’occasion de mettre en lumière ces sites qui portent en eux la mémoire des actions, des luttes et des créations de ces femmes.

Lire aussi:

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article