1er mai - Slogans

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le service public, utile comme jamais!

FSU

05 20

La police a des matraques décorées avec des brins de muguet 

05 19

La police a des lanceurs de balles muguet.

2019

 

10 coups sur une personne, ça fait mal !

2019

 

Dugudus prépare le 1er mai  2020

1er mai 2020

Dugudus à la Pitié Salpêtrière 

Chantons "Bella Ciao" à 12 h

2020

 

1er mai 2020

Depuis nos fenêtres

UNEF 

 

1er mai 

"On va pas défiler 

On ne va pas se défiler"

2020

1er mai

Avec Lénine.

 

Pour un 1er mai avec des policiers joyeux et chamailleurs.

C'est le temps de l'attente.

2020

Le 1er mai et les chômeurs et les chômeuses.

Pour lui, c'est comme la Saint Valentin pour un homme qui n'a pas les attributs de la beauté.

2019

1er mai 

Espagne 

CGT

2019

1er mai 2020

Débat sur "le jour d'après"

1er mai 2020

"Confiné.e.s mais pas bâillonné.e.s" 

CGT 

1er mai en Chine

1er mai 2020

CGT 

Pétition "Plus jamais ça, construisons ensemble le jour d'après".

1er mai 2019

CGT 

"N'oublie pas de manifester."

1er mai 2020

CGT Le Havre 

"Les affiches historiques"

1er mai 2021

CGT 

1er mai 2021

Pourquoi faut-il être mobilisé?

Premier mai révolté.

1er mai 1968

Les femmes défilent.

 1er mai 1936

1936

Lutte pour la paix.

1e mai féministe 

2020

On arrête toutes.

#NousToutes 

1er mai 2020

Transfrontières.

 

1er mai 

Macron 

Parodie 

"La satisfaction d'une journée de 18 h !"

2021 

1er mai 1973 
Marseille 
Contre le racisme.
 
 
1er mai 1906
 
8 heures de travail
8 heures de sommeil
8 heures de loisirs
--------------

Qui doit payer la crise ?

Sûrement pas les premières de corvée!

Bernard  de LVMH

Sors ton carnet de chèque

Aboule la thune !

Lâche le cash !

File le blé !

Balance ta maille !!

On travaille pas pour tes milliards mais pour vivre !

 

Les Rosies.

1er mai 2021

-------------

 
1er mai 1995, Brahim Bouarram périt noyé dans la Seine.
Il y a 20 ans (NDLR, 26 maintenant), Brahim Bouarram mourait noyé, tué par des militants du Front national.

C'était il y a 20 ans. Le 1er mai 1995, vers 11h30, sur le pont du Carrousel du Louvre, cinq skinheads quittent la queue du cortège de la manifestation du Front national et descendent en courant vers les quais de Seine. Brahim Bouarram, un Marocain de 29 ans, épicier de son état, se balade tranquillement sur les berges. Les militants du Front national aperçoivent Brahim : trois d'entre eux se précipitent vers lui, puis le jettent dans la Seine. En quelques minutes, tout est plié.

(…) « En 1995, j'étais trop jeune pour comprendre. C'était un acte gratuit. Il faut absolument que les associations continuent à se battre contre le racisme », continue-t-il.  « 20 ans après, j'ai toujours autant de mal à m'exprimer », dit il encore, comme pour s'excuser de ne pas pouvoir en dire plus.

---------------

 

« Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences volontaires après des heurts qui ont fait 21 blessés dans les rangs de la Cgt dont quatre graves. L’indignation est partagée bien au-delà des rangs syndicaux. »

 

L’Humanité

---------------

1er mai

Meetings

----------------------

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article