Quelle histoire nous raconte le calvaire de Canville-les-Deux-Eglises ? Pays de Caux

Publié le par bmasson-blogpolitique

Canville-les-Deux-Eglises

Canville-les-Deux-Églises est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Arrondissement de Rouen Communauté de communes Plateau de Caux- Fleur de lin. A  6,6 km de Doudeville.

Petit village cauchois offrant un accès facile à plusieurs plages et stations animées (port de St Valéry en Caux).

 

---------

Calvaire en pierre

Déjà une circulaire ministérielle, antérieure à la loi nouvelle, interdisait les restaurations de calvaires, comme celles qui avaient eu lieu dans notre région pour les calvaires de Butot en 1855, les croix de la Moinerie à Arques, relevée par l’abbé Cochet, la Croix à la Dame rétablie en 1855, le calvaire de la Gaillarde, le calvaire d’Epinay, près Duclair, restauré en 1893.

(…)

Est-il besoin d’ajouter que les Croix de Blengues, comme la Croix de Bacqueville, ont leur légende ? Si vous demandez, en effet, leur origine, on vous répondra qu’au temps jadis, le sire d’Auzouville et le sire d’Auberbosc aspiraient tous deux à la main de la demoiselle de Blengues. Egalement épris des beaux yeux de la châtelaine, aucun ne voulut céder. On décida donc de s’en remettre à la fortune des armes, et un furieux combat s’engagea où les deux chevaliers périrent ensemble dès le premier choc. Ils furent inhumés à l’endroit où ils avaient combattu et la demoiselle de Blengues voulut qu’une croix fut élevée sur le tombeau de chacun de ceux qui avaient combattu pour elle. Et, comme la légende est toujours une peu malicieuse, – surtout en pays cauchois – elle ajoute que la croix la plus belle et la plus somptueuse fut dressée là où reposait celui des deux chevaliers qu’elle préférait secrètement à l’autre ! Telle est la légende. Les sires d’Auzebosc et d’Auzouville se sont-ils jamais battus ? Leurs corps reposent-ils sous « les Croix de Blengues » ? Difficile énigme, mais il est certain que la demoiselle de Blengues fut une des plus jolies Cauchoises de son temps, car il est bon de rappeler que l’aventurier espagnol Pedro Nino l’adora en secret et en fit la « dame de ses pensées ».

 

Village Auzouville-Auberbosc

Mon aquarelle

------------------

M. Briand :

« constituant un embellissement du pays, ont aux yeux des habitants une valeur de sentiment ou marquent le caractère pittoresque d’une région ».

CROIX ET CALVAIRES NORMANDS
par
Georges DUBOSC

Première parution dans le Journal de Rouen du 9 juillet 1905.

Quelle histoire nous raconte le calvaire de  Canville-les-Deux-Eglises ?

De quand date-t-il ? du 18e siècle ?

Des hommes, des chasseurs probablement, sont en quête des renards (ou des lièvres). Ils aiment les arbres et se servent de leurs branchages pour tresser des couronnes. Un animal fantastique, mi lézard, mi crocodile, mais  pas du pays de Caux, a dû traîner dans les parages, grimpant le long des arbres….

 

 

 

 

 

 

 

 

Pâques.
Le lièvre cherche les oeufs.
Dessin à l'ambiance inquiétante.
 

Michael Sowa (né en 1945) is a German artist known mainly for his paintings, which are variously whimsical, surreal, or stunning. His paintings often feature animals and are titled in English and German. Sowa studied at the Berlin State School of Fine Arts for seven years and worked briefly as an art teacher before focusing entirely on his career as a painter and illustrator.

 

Michael Sowa (né en 1945) est un artiste allemand connu principalement pour ses peintures, qui sont diversement fantaisistes, surréalistes ou époustouflantes. Ses peintures représentent souvent des animaux et sont intitulées en anglais et en allemand. Sowa a étudié à l'École nationale des beaux-arts de Berlin pendant sept ans et a travaillé brièvement comme professeur d'art avant de se concentrer entièrement sur sa carrière de peintre et d'illustrateur.

 

 ---------------

Bref, ce n'est pas très religieux, ou j'en perds mon latin....

 

Diaporama de mes dessins  de villages du pays de Caux.

Vous y verrez :

Angerville-l’Orcher,

Auzouville-Auberbosc,

Bénesville,

Beuzevillette,

Bolbec,

Bréauté,

Bretteville-du-Grand-Caux.

 

-----------

Augustin Augier

Arbre botanique

1801 

Planche extraite "d'Essai d'une nouvelle classification des végétaux".

Deauville

Les Franciscaines

-----------------------

 

Claude Duret

"Histoire admirable des Plantes et herbes esmerveillables et miraculées en nature".

1605 

Deauville

Les Franciscaines

--------------

Bae Bien-U.

SNM - 005, 6, 7, 8, 9, 10v.

2014  

Deauville 

Les Franciscaines 

---------

4 22

Robert Longo

Untitled (Sleepy Hollow)

(= Creux somnolent, en Français, NDLR).

2014 

Fusain sur papier marouflé.

Deauville

Les Franciscaines

Les arbres habitent un outre-monde fantomatique. Robert Longo utilise la matière de la"poussière" issue de ces arbres.

--------------------

 

 

Le candidat Emmanuel Macron n'a pas daigné nous répondre sur son programme pour la biodiversité  mais écrit aux chasseurs une longue lettre de promesses dont le retour des chasses traditionnelles, des cadeaux financiers.

LPO (= Ligue de Protection des Oiseaux).

04 22

----------------------

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article