Le MEDEF dirige nos vies - Jeunesse - Extrême-droite - Yannick Jadot

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le Medef et la CFDT en grande conversation au sujet de Renault.

-------------------

Pour des masques gratuits !

--------------------

NDLR : ça sent mauvais l’union avec le Front National (RN)….

Emmanuel Macron à l’assaut du général de Gaulle : le président fait feu de tout bois pour se poser en homme au-dessus de la mêlée et préparer l’esprit d’un gouvernement d’union nationale.

Source France Inter  

-----------------------

Alors qu'ils sont épargnés depuis des années par les gouvernements successifs, il est temps de faire réellement contribuer les riches pour financer nos services publics en première ligne face à la crise sanitaire et économique !

Jeunesse communiste

---------------------

"Il y a besoin de délibérations. Le déconfinement doit se construire dans la délibération", plaide P.Dharreville. Le député communiste souhaite en savoir davantage sur les scénarios du déconfinement après le 2 juin.

------------------------

« Après Renault-Sandouville et Amazon, le tribunal judiciaire de Lyon a, à son tour, estimé que l’entreprise de livraison, Coursier de Lyon, ne respectait pas ses obligations en termes de protection des salariés et de dialogue social. »

L’Humanité

------------------------

INTERVENTION DE JEAN PAUL LECOQ, DEPUTE DU HAVRE, SUITE AU REPORT DE LA REPRISE D'ACTIVITE A RENAULT SANDOUVILLE.

Le double discours du Ministre et du représentant d’Édouard Philippe au Havre

Par décision de justice, la procédure de relance de l’activité de l’usine Renault à Sandouville prévue hier a été annulée, le tribunal ayant estimé que la reprise de la production telle qu’envisagée par la direction « ne permet pas d’assurer la santé et la sécurité des travailleurs de l’usine face au risque lié au COVID-19 » (extrait du jugement rendu).

Cette défaillance du dialogue social, lourde de conséquences, est en totale contradiction avec les consignes gouvernementales prévoyant que le déconfinement progressif, notamment de l’activité économique, doit s’accompagner des mesures de protection des salariés afin d’éviter une nouvelle propagation du virus.

Cette priorité absolue à la santé est visiblement oubliée par le Ministre de l’Économie qui se permet de contester une décision de justice, et par l’actuel président du Havre Seine Métropole qui s’en prend à l’organisation syndicale à l’origine du recours devant le Tribunal sur son compte Twitter pourtant orné du slogan : « Sauvez des vies, restez chez vous »…

L’un et l’autre parlent d’irresponsabilité, je leur renvoie leur propre irresponsabilité.

J’en appelle à la reprise du dialogue social et au respect des procédures, notamment de contrôle des instances paritaires en charge de la prévention des risques professionnels et de la sécurité au travail.

Nous mesurons bien ici combien le Ministre de l’Économie et le très libéral porte-parole du 1er Ministre au Havre méprisent les droits des salariés. C’est lamentable.

Quant au site dont ils nous disent qu’il est ainsi fragilisé, je leur rappelle, à l’un et à l’autre, les démarches engagées depuis des mois pour que l’usine soit dotée d’un plan stratégique l’inscrivant notamment dans l’évolution vers l’électrique assurant ainsi sa pérennité.

Des démarches qui attendent toujours que l’État actionnaire et le président de la Communauté urbaine s’en emparent. S’y investir serait pourtant préférable à toute gesticulation idéologique qui cherche à diviser et à faire peur, plutôt que de fédérer pour avancer, dans le strict respect des prérogatives de chaque acteur.

Que tout soit mis en œuvre pour que l’activité de l’entreprise reprenne avec comme priorité non pas le profit, mais la santé et la vie des salariés « quoi qu’il en coûte ».

Vous pouvez également le retrouver, avec des documents annexes, à partir du lien suivant :

 

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF :

«On peut rétablir l’ISF, on peut reprendre la proposition de Vincent Lindon d’une taxe JeanValjean.»

« Le monde du travail paye déjà la crise. Le capital doit participer à son tour. Allons chercher l'argent là où il y en a. Je soutiens la proposition de Vincent Lindon d'une taxe Jean Valjean. »

« Il y a des secteurs où la reprise est compliquée. Il y a des syndicats qui veillent à ce que les salariés reprennent dans des conditions sécures. Vivre avec le virus c'est une chose, vivre la peur au ventre en est une autre. »

Plutôt que d'augmenter le temps de travail, il faut le réduire. Je préfère que les Français-e-s travaillent moins mais travaillent tous avec un salaire leur permettant de vivre dignement.

Il n'y a aucune fatalité à ce qu'il y ait du chômage demain. Nous sommes un pays riche avec de la matière grise, des hommes et des femmes prêts à travailler et des gisements d'emploi énormes !

 

-----------------

NDLR : toujours pas d’augmentation de salaire. C’est comme cela que l’on reconnaît à sa vraie valeur les héros et héroïnes !

Sans oublier 

Des recrutements

Des créations de postes

Des réouvertures de lits

 

Des réouvertures de services

 

Emmanuel Macron souhaite "que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l'hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19", a indiqué la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

 ---------------------

«La majorité ne veut pas aller chercher l’argent parmi les plus riches», estime Fabien Roussel, secrétaire national du PCF.

 

« Interrogé sur RFI à propos de l'idée de 100 députés LaREM de permettre le don de congés aux soignants par tout salarié, à laquelle la ministre du Travail s'est montrée favorable, le député du Nord a répliqué : "Les congés sont une des plus grandes conquêtes du monde ouvrier et le monde du travail paie déjà la crise sanitaire, entre ceux qui sont au chômage partiel et ceux qui perdent leur emploi". »

Airbus pourrait annoncer un vaste plan de licenciement de près de 10.000 salariés dans le monde. Si cela venait à se confirmer, un drame social se noue avec des incidences en cascade jusqu’au sous-traitants. Il faut interdire les licenciements !

 

Sanofi qui dépend à 80% de la Sécurité Sociale pour son CA ; 130 millions de CIR ; 4 milliards de dividendes versés pendant le COVID19 ; annonce qu’il servira son «1er client» USA pour le futur vaccin...Le médicament ne doit pas être une marchandise !

Exigeons un pôle public.

Fabien Gay

------------------------

Toujours pas de vaccin contre l'indécence ! Mais voilà encore une bonne raison pour demander la nationalisation de Sanofi.

Il ne doit y avoir aucun profit sur la découverte d'un vaccin COVID19 ! Rappelons que Sanofi à perçu entre 130 et 150 M de l'Etat français au nom du CIR (Crédit Impôt Recherche, NDLR).

« Face à la crise économique qui se prépare, il est temps de réinventer le programme des "Jours heureux" de notre époque, comme l'avait initié, dès 1944, le Conseil national de la Résistance. »

Fabien Roussel

-------------------

Le capitalisme mondialisé, financiarise et apatride joue contre les peuples. L’avenir est aux biens communs, à la souveraineté et la maîtrise par les peuples de leur destin.

 

Stéphane Peu

-----------------------

"Il y a dans ce texte fourre-tout, bien des coups fourrés. Vous recourez aux ordonnances au-delà du nécessaire, au-delà du raisonnable."
Pierre Dharréville

--------------------------

Docteur Cherine Benzouid devant l’hôpital Robert-Debré:

 « Vos médailles on n’en veut pas ! ».


---------------------

Il va falloir débloquer de gros moyens si on veut pouvoir répondre aux besoin de santé de notre pays. Pour que l'on puisse vivre mieux à l'avenir, il est urgent permettre aux étudiant·e·s en santé de se former dans des conditions optimales.

                               

Union des Etudiant-e-s communistes


---------------------

NDLR : Pour masquer ses insuffisances dans tous les domaines, y compris celui de la santé, le gouvernement a fait peur à la population.

 

Marcel Gauchet (philosophe et historien français né en 1946 à Poilley.NDLR):

"Il n'y probablement pas d'autre choix, dans la situation où se trouvait le gouvernement, que d'invoquer la peur. Mais il aurait pu gérer autrement l'administration de cette absence de choix."

 

NDLR : La police sert à faire peur aux vilains citoyens qui « abusent de leurs droits » !

 

"Il y a eu une infantilisation des citoyens. Et c'est ce qui est dommage, au fond : le gouvernement s'est comporté comme une sorte de surveillant de cour d'école, en distribuant des bons points et en menaçant de punitions. » 

 

Patrice Spinosa (avocat au Conseil d’Etat)

 

 

Source France Inter


---------------------------

Philippe Martinez :

«Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité»

 

NDLR : on retourne au 19e siècle avec la charité octroyée par les femmes des capitalistes et grands bourgeois.

--------------------------

Les mal aimés de la République: Edouard Philippe et Emmanuel Macron.

Ils voudraient nous faire croire qu'ils ne pensent plus aux riches, leurs "chers aaaami-e-s!"

 

 

----------------

La CMA CGM obtient un prêt de 1 milliard.

 

C'est ce que demandent aussi les associations féministes pour combattre les violences faites aux femmes!

-----------------------

"Nous avons été un certain nombre à alerter sur la situation catastrophique des jeunes face à cette crise du COVID 19."

Pierre Dharréville

-------------

 

Sous la responsabilité de Marie-George Buffet, nous mènerons une commission d’enquête sur les effets du COVID19 sur la Jeunesse.

Députés Communistes

-------------

 

Emmanuel Macron condamne les jeunes à la précarité

Emmanuel Macron a annoncé l’exonération de cotisations sociales pour les jeunes ainsi que la création de contrats d’insertions et de services civiques. Le MJCF revendique :

- La rémunération au minimum au SMIC.

- L’interdiction des licenciements pour cause d’activité ralentie durant le confinement

- Le conditionnement des aides publiques à l’embauche des jeunes.

Jeunesse Communiste

 

 

----------------

Le CRS ou le gouvernement?
Tout est prêt pour la rentrée...pour la jeunesse!
------------------

Les concertations sur le « plan de relance pour la Jeunesse » débutent cette semaine. Aux nouvelles exonérations de cotisations patronales proposées, les organisations de jeunesse préfèrent des mesures conjuguant accès à l’emploi et protection sociale.

 

L’Humanité

 

-------------

 

« L’enseignement supérieur accueillera cette année 48 000 étudiant.e.s de plus qu’en 2019. Les universités ne pourront pas pousser leurs murs encore longtemps.

Vidal Frédérique, il faut investir 10 milliards d'euros pour que tout le monde puisse étudier et réussir à la fac. »

 

Union des Etudiant-e-s Communistes

----------------

« Aujourd’hui 100000 bacheliers sont sans affectation ! Notre inquiétude est vive les concernant et les annonces gouvernementales ne nous rassurent pas. « 

 

Pierre Dharréville

---------------

Le N°2 du ministère de l'éducation : ultra-libéral lié à l'extrême droite

Il s'appelle Christophe Kerrero, il vient d'être nommé directeur de cabinet à l'éducation par le ministre Blanquer. C'est un lobbyiste ultra-libéral lié à l'extrême droite. Kerrero siège à la tête de l'IFRAP, un lobby libéral très actif auprès des députés. L'institut milite notamment pour la réduction des effectifs de fonctionnaires. Il y a donc à la tête du ministère qui emploie des centaines de milliers fonctionnaires un personnage qui veut les supprimer. Un homme qui souhaite affaiblir l'enseignement public au sommet de l'éducation nationale.

L'IFRAP a été créé par Jean-Yves Le Gallou, célèbre militant d'extrême droite radicale, ancien président du FN. Kerrero a également été membre du « club de l'horloge », club de réflexion réunissant des personnalités de la droite dure et de l'extrême droite, partageant un projet politique autoritaire et libéral.

Notons que Kerrero est bien installé dans les réseaux de droite, puisqu'il a été conseiller du ministre sarkozyste Luc Chatel. Il a également donné un entretien à l'association « SOS Education », liée à l'extrême droite et anti-avortement. Selon Libération, cette association « se rattache à une nébuleuse parfaitement identifiée. Que trouve-t-on sur ce site ? Des références aux ultralibéraux tendance Reagan, aux mouvements anti-avortement et à la mouvance des évangélistes américains, le tout nimbé d'une proximité assumée avec l'extrême droite ».

 

Source CGT

--------------

 

Avant qu'il ne soit trop tard !

---------------

La retraite et le travail des jeunes

---------------

Emploi des jeunes / Partage du temps de travail

 

"S'il y a moins de travail, il faut partager le temps de travail !"

 

Le passage aux 32h permettrait de créer 4,5 millions d'emplois !

 

Fabien Gay

-----------------

Des quartiers informels de Saint-Laurent du Maroni à Sciences Po Poitiers.
Trois élèves de Guyane ont été admis à Sciences Po cette année. Un à Cayenne et deux jeunes filles de 17 et 19 ans à Saint-Laurent. A la rentrée, elles vont intégrer Sciences Po du campus universitaire de Poitiers. Issues de quartiers informels, elles sont un bel exemple de ténacité.

Devenir une spécialiste des droits de l'immigré.

(…) Florence, future urbaniste.

Mais est-ce que la planète et l'humanité ont vraiment besoin d'universités "compétitives" selon des critères qui se moquent du progrès scientifique, des conditions de travail des chercheur-se-s et de la coopération scientifique internationale ?

Anaïs Fley

Secrétaire nationale de l'UEC.

 

-----------------

Visages des policiers floutés :

"La police, ce n'est pas une milice, elle doit être identifiable et rendre des comptes", s'inquiète le journaliste David Dufresne sur France Inter.

09 20

------------------

Couvre-feu

Obligation de travail voire de télétravail.

"Aux héros du présentiel morts pour du consulting en marketing B to B"

Monument du Medef

----------------

Adoption de la loi Recherche.
"Cette loi vient détruire mon avenir, celui de centaines de jeunes chercheur-euse-s et de jeunes étudiant-e-s qui n'auront pas les moyens de bien travailler.
Nous n'oublierons pas votre mépris."
Khésa sur Twitter.
11 20
-----------------------

1er mai 

Macron 

Parodie 

Pour la satisfaction de ceux et de celles qui célèbrent et aiment le travail, Macron défend la  journée de 18 h.

-------------

Les femmes ont un rôle fondamental dans notre société. Qu’il s’agisse du travail professionnel ou du travail domestique, la charge de travail est infinie pour les femmes. Pourtant, le travail domestique est largement invisibilisé et la place des femmes dans le monde du travail est le plus souvent une place subordonnée et mal rémunérée. La crise traversée depuis plus d'un an maintenant a cependant largement montré comment les femmes ont dans la plupart des cas, assuré le surplus de tâches à la maison : repas supplémentaires, rangement, travail scolaire des enfants…. Mais aussi comment des métiers sous-estimés, très majoritairement occupés par des femmes, étaient des activités indispensables à la survie de notre société.

Loin d’engager les évolutions nécessaires pour corriger cela, le gouvernement continue dans sa lancée d'engager diverses réformes qui creusent encore davantage les inégalités.

Nous voulons une politique volontariste pour assurer l’égalité salariale.

(…) Nous voulons des réformes contre la précarité de l’emploi.

(…) Nous voulons une autre réforme des retraites.

(…) Nous refusons  cette réforme de l’assurance chômage.

Osez le Féminisme.

--------------

Humanité Dimanche. 
Le coeur est  à gauche mais les Français.es ne votent pas!
Malheureusement.
05 21
----------

Loi "égalité chez les cadres":

30 pour cent ne font pas 50% !

Il y a un problème...Si c'est comme cela qu'ils comptent l'égalité à l'Assemblée nationale, on n'y arrivera pas!

-----------

« On veut la juste moitié du gâteau » : à Arte, une pétition lancée par un groupe anonyme de collaboratrices réclame la nomination de deux femmes, sur quatre membres, au sein du comité de gérance de la chaîne /

 

« On veut la juste moitié du gâteau » : à Arte, mobilisation pour une parité pleine et entière

Une pétition lancée par un groupe anonyme de collaboratrices, et soutenue par bon nombre de salariés, réclame la nomination de deux femmes, sur quatre membres, au sein du comité de gérance de la...

lemonde.fr

----------------

Être jeune et danser en France.

Anonyme Citoyen

Le bilan des blessés graves à Redon s'élèverait désormais à deux mains arrachées ainsi qu'un mollet selon les témoignages de fêtards sur place.

-----------------

Paris : une fête sauvage dispersée par les forces de l’ordre sur l’esplanade des Invalides.
Ils étaient des centaines en début de soirée. Des jeunes - et moins jeunes - s’étaient rassemblés ce vendredi soir sur l’esplanade des Invalides, à Paris, pour fêter la fin des épreuves du bac 2021.

(…) Auparavant, un flashmob s’était notamment improvisé devant les locaux de Air France, peu avant que les forces de l’ordre utilisent une sirène stridente pour faire fuir les jeunes.

Bravo de charger des jeunes #invalides

La honte !!! Ils ont rien fait encore une fois.

 

A Redon,  100 000 euros de matériel ont été détruits.

-----------

Redon

Le CRS exhibe du matériel.

Son niveau intellectuel est moqué.

--------------

Redon

Une main d'un jeune arrachée? "Mon métier est difficile! dira un CRS....

-------------- 

Fête de la Musique.

Ce n’est pas la fête qui dégénère, c’est la police.

Heintol Kien.

---------

Fête de la musique.

Les CRS mènent la musique à la baguette. (à la matraque?)

------------

Fête de la musique.

Les CRS relâchent la pression. Gros défoulement sur le matériel. La musique n'adoucit pas les moeurs.

-------------

Fête de la musique ou fête des lacrymos?

Les bombes lacrymos feraient chanter ceux et celles qui en reçoivent...

------------------

La situation se tend à Versailles, les forces de l’ordre sont intervenues pour arrêter la musique et tentent d’utiliser des chiens pour disperser les jeunes présents sur place.

ProjetX

Yazid Bouziar

-------------------

Charlie Burowski Brown

Le bonheur de travailler dans le système capitaliste.

 "Comment en enfer, un humain pourrait-il être réveillé à 6 heures 30 par une alarme de réveil, se lever du lit, s'habiller, se forcer à manger, aller aux toilettes, se laver les dents et les cheveux, se battre pour trouver une place dans la circulation, pour, essentiellement,  faire de l'argent pour quelqu'un d'autre et remercier celui-ci de l'opportunité d'avoir à le faire?

------------

 

Les patrons des grandes entreprises, perfusées d’argent public depuis l’irruption du Covid, appellent à la fin de l’intervention de l’État et à la reprise du démantèlement de la protection sociale.

L'Humanité.

08 21

-----------------

Capitalisme.

 Dollar - Argent dans les banques - Orages à venir.

Le capitalisme crée le chômage, pas les immigré.e.s.

------------

Jadot est préféré par le MEDEF.

--------

Européennes. Le candidat EELV Yannick Jadot jugé « le plus convaincant » par le Medef.

Le Medef a convié les candidats aux européennes à un grand oral devant une assemblée de chef d’entreprise, le 25 avril. Selon des informations de Franceinfo, c’est l’intervention de Yannick Jadot, tête de liste EELV, qui a été jugée la plus convaincante.

https://www.ouest-france.fr/elections/europeennes/europeennes-le-candidat-eelv-yannick-jadot-juge-le-plus-convaincant-par-le-medef-6359148

-----------

Yannick Jadot veut casser la fonction publique!

Rien que ça.

Il n'est pas de gauche, cet homme-là.

--------------

 

 

Léon Lhermitte 
La Paye des moissonneurs 
1882  
Musée d'Orsay 
 
-------

«Salut gros connard… Pardon, sale enculé de ta race.»

Ah, la franche camaraderie chez EELV quand Dominique Voynet accueille Yannick Jadot après qu’il a lâché Eva Joly… «Sur le chemin de l'écolo» ep3 par Cécile Caz sur Les Jours.

Yannick Jadot, un Vert mûr pour l’Élysée ?

Il mouille le maillot à Bruxelles, navigue en eaux troubles à EELV, perd, gagne, joue solo mais reste fidèle… Surtout, il vise la Présidence. Vraiment (3/3).

A l’été 2009, la fine équipe d’Europe Écologie vient tout juste d’être élue au Parlement européen (lire l’épisode 2, « Jadot, l’hyperactiviste »). Ils sont quelques-uns à boire une bière en terrasse, place du Luxembourg, à Bruxelles. Une députée de la bande, issue de la société civile, arrive avec une pile de bouquins politiques. « J’ai décidé de clarifier si je suis de gauche ou de droite, je me donne deux mois », lance-t-elle aux autres. « Yannick, ça le faisait halluciner ! Parce qu’il est de gauche. À l’époque, lui, il était déjà structuré idéologiquement », se rappelle Damien Demailly, polytechnicien qui bossait au WWF et vient alors d’être recruté comme assistant parlementaire par Yannick Jadot. Le don d’ubiquité est désormais nécessaire pour suivre ce dernier, à la fois eurodéputé bizut et jeune intégré à l’écologie politique française.

Sur la première scène de théâtre, celle du Parlement européen, il est aussi perdu que les autres dans le dédale des couloirs. « En revanche, dès la première réunion de groupe, il est bluffant, il a un côté grande gueule. Les Allemands sont nombreux et installés, mais quand Yannick n’est pas d’accord, il n’attend pas la permission pour parler », précise Damien Demailly. Dans le bureau de Daniel Cohn-Bendit, alors président du groupe Les Verts/Alliance libre européenne, qui roule déjà sa bosse ici depuis quinze ans, on apprend les rouages et on regarde le foot. Et on bosse parce que les dossiers européens ne sont pas une sinécure.

SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLO.

En 2017, il s’est désisté au profit du Parti socialiste. En 2021, il a remporté, de peu, la primaire écolo. En 2022, il vise l’Élysée. Mais qui est vraiment Yannick Jadot, derrière son image de géant vert un peu mou ? « Les Jours » lui tirent le portrait en trois épisodes.


 

S'il est élu, Yannick Jadot s'engage à nommer une femme Première ministre.

France Inter.

NDLR :

Il veut moins de fonction publique, donc moins de fonctionnaires, il souhaite abroger la loi de 2016 qui permet de sortir de la prostitution et qui condamne les clients, et il est pour la GPA. Ca fait beaucoup !

-------------------------
 

NDLR : quel futur duo ! Et Darmanin à l'Intérieur ?

Le candidat EELV, Yannick Jadot, a pris l’engagement : s’il était élu, il choisirait une femme à Matignon , l’écologiste envisagerait même de nommer une socialiste, Anne Hidalgo.

L'Humanité.

-----------------------
 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article