Diaporama -1870 1871 au cimetière Sainte Marie au Havre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Frédéric Bellanger Elu au Conseil Municipal en 1865 et réélu1870. Fondateur de la Société d’Instruction Mutuelle du Havre en 1861. Engagé volontaire Lieutenant des Francs Tireurs Havrais Mort au champ d’honneur Combat de Saint-Romain 1871 Né le 17 septembre 1838 à Romilly-sur-Andelle (Eure). C’était un ingénieur mécanicien et conseiller municipal au Havre. Il fut tué le 17 janvier 1871 à Saint Romain, lors de la défense de la ville contre les Prussiens. Il avait fondé la Société d’instruction mutuelle du Havre, où il donnait des cours de mécanique. Il avait été deux fois élu au conseil municipal du Havre, sur la liste républicaine. Il était membre de la Franc-Maçonnerie. Léon Jacquot a été membre de L'Armée des Vosges qui est constituée en octobre 1870 et placée sous les ordres de G

Frédéric Bellanger

Elu au Conseil Municipal en 1865 et réélu en 1870.

Fondateur de la Société d’Instruction Mutuelle du Havre en 1861.

Engagé volontaire

Lieutenant des Francs Tireurs Havrais

 

Mort au champ d’honneur

Combat de Saint-Romain

1871

 

Né le 17 septembre 1838 à Romilly-sur-Andelle (Eure).

C’était un ingénieur mécanicien et conseiller municipal au Havre. Il fut tué le 17 janvier 1871 à Saint Romain, lors de la défense de la ville contre les Prussiens.

Il avait fondé la Société d’instruction mutuelle du Havre, où il donnait des cours de mécanique. Il avait été deux fois élu au conseil municipal du Havre, sur la liste républicaine. Il était membre de la Franc-Maçonnerie.

 

 

Monument aux morts de Saint-Romain-de-Colbosc

 

------------------

 

Léon Jacquot a été membre de L'Armée des Vosges qui est constituée en octobre 1870 et placée sous les ordres de Giuseppe Garibaldi.

 

Léon Jacquot a été président d'honneur de la Société de gymnastique du Cercle Franklin.

« Fondée en 1881, les Enfants du Havre proposaient dès l'âge de huit ans la pratique de la gymnastique, mais aussi des excursions, des exercices militaires et de séances de tir. Les sorties n'avaient rien d'une promenade à la découverte de la nature ; elles se pratiquaient « militairement, clairons et drapeaux en tête », dans un costume gris et sous un béret bleu au gland tricolore. »

Source « Les Républicains du Havre au xixe siècle (1815-1889) »

 

Musique des génériques :

Ulv Orn Bjornsson sur SoundCloud :

 

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

 

--------------------------

 

Charles Eugène Bunel 
Le Havre, 1863 - Asnières, 1947
A Bry-sur-Marne le 30 novembre 1870, l'ennemi fut délogé des maisons   où il se tenait barricadé.
1889
Muma 
Le Havre
 
------

Lire aussi:

Publié dans Mes Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article