Caudebec-en-Caux - La ville médiévale - Louis XI - Reines de France - Duclair - Chocolat - Saint-Wandrille

Publié le par bmasson-blogpolitique

Caudebec-en-Caux a été détruite à 80% en 1940.

Le 9 juin 1940, les Allemands veulent couler le bac et bombardent la Seine.

Le bac est manqué, mais une bombe explose sur les hauteurs de Caudebec.

Le feu se répand très vite jusqu'au cœur de la ville.

L'incendie de trois jours détruit la ville à 80 %.

Source Wikipedia

Musique :

Ulv Orn Bjornsson

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

Chapelle de 1216 (?)

 

 

Chapelle Barre-y-va

Après une tempête, des marins découvrent sur le rivage une statue de la Vierge. Un pèlerinage a lieu et une chapelle est construite.

-------------------

Ex-voto

Caudebec 

Maison aux nichoirs 

 

Caudebec 

Maisons à pans de bois 

À la fin du 15e siècle, un regain économique se fait sentir. La plupart des maisons à pans de bois de la ville sont construites à cette époque. Les incendies sont redoutés car les maisons à ossature en bois brûlent vite.

 

---------------------

Prison civile médiévale du XIVe siècle

Elle était encastrée dans les remparts qui entouraient la ville. C’est le seul bâtiment qui subsiste de l’ensemble judiciaire du Grand Bailliage de Caux. C’est un des rares vestiges de prison médiévale visible en France.

Les murs avaient un mètre d’épaisseur. Les procès avaient lieu dans la cour. Les condamnés à mort étaient emmenés au gibet.

-------------------

 

La Tour d’Harfleur

14e et 15e siècle

Elle faisait partie des fortifications.

Le rôle militaire de Caudebec-en-Caux commence avec la Guerre de Cent ans. Vers 1364-1369, des remparts de 3 à 4m d’épaisseur sont construits autour de la ville. Cinq lourdes portes gardent les entrées de la cité, reliée aux ports de Rouen et d’Harfleur. En 1480, Louis XI* ordonne la construction des tours d’Harrefleu et de Rouen afin d’améliorer les fortifications.

 

-------------------

Georges Boisselier 

Louis XI  

Légion d'honneur à Paris

------------------

Monnaie d'or de Louis XI

Chocolat* Guérin-Boutron

Source Harfleur

------

 

Anne de Beaujeu 
1460 - 1522
Régente de France
Paris 
Jardin du  Luxembourg
 

Anne de France, dite Anne de Beaujeu, née en avril 1461 à Genappe (Pays-Bas bourguignons) et morte le 14 novembre 1522 à Chantelle (actuellement dans l'Allier), est une princesse et régente du royaume de France.

Anne de Beaujeu était la fille de Louis XI et de Charlotte de Savoie. Elle était également la sœur du petit Charles VIII, pour qui elle exerça la régence de 1483 à 1491. Sa rigueur morale et son intelligence hors du commun firent d’elle une des femmes les plus puissantes d’Europe à la fin du XVème siècle.

 -----------

*

Jean-Baptiste Charpentier le Vieux

1728 - 186

 

La famille du Duc de Penthièvre dit la tasse de chocolat.
Scène d'intérieur :
une famille à l'heure du chocolat.
Salon de la famille de Louis Jean Marie Bourbon duc de Penthièvre, amiral, homme assis, de trois-quarts ; Louis Alexandre prince de Lamballe, homme assis, de trois-quarts ; Savoie Marie Thérèse Louise, princesse de Lamballe, femme assise, de trois-quarts, avec son chien, reflet dans le miroir ; Louise Marie Adélaïde de Bourbon, femme en pied, de trois-quarts, reflet dans le miroir ; comtesse de Toulouse, femme assise, de trois-quarts

 

Romans

Musée de la chaussure

----------

J. Baffier 

Louis XI 

Bourges 

--------------------

 

Bathilde, reine de France 

Eglise saint Germain de l'Auxerrois

Paris

 

En 649Clovis II prend pour épouse une esclave anglo-saxonne nommée Bathilde (626-680). Achetée à York par le maire du palais Erchinoald, elle est emmenée dans le royaume des Francs pour épouser Clovis II. Trois fils naissent de cette union.

 

--------------------

Jeanne de Valois, née à Châteauneuf-sur-Loire le , est l’aînée des filles survivantes de Jean le Bon, alors duc de Normandie et héritier du royaume de France, et de sa première épouse, Bonne de Luxembourg.

En février 1352 elle épousa Charles II le Mauvais (1332-1387), roi de Navarre et comte d'Évreux. Le couple eut au moins sept enfants.

 

Charles VI

Baptême

Château de Vincennes

Charles V et Jeanne de Bourbon sont ses parents.

Charles V et Jeanne de Bourbon, entourés de leurs enfants

Château de Vincennes

Jeanne de Bourbon, née le 3 février 1338 à Vincennes, morte le 6 février 1378 à Paris, fut reine de France, épouse de Charles V. Elle était fille de Pierre Iᵉʳ, duc de Bourbon, et d'Isabelle de Valois.

Lire aussi:

Duclair

Passage de la Seine en bac.

Jusqu'au XXe siècle, la Seine pouvait être franchie avec des barques.

Du pont de Tancarville jusqu'à Rouen, les bacs jalonnent les méandres de la Seine.

Huit bacs sont gérés et exploités par le Département de la Seine-Maritime.

Le bac de Duclair, sur l'axe Barentin - Bourg-Achard, est avec celui de Quillebeuf l'un des "passages d'eau" les plus fréquentés de la Seine-Maritime.

Au départ de l’Eure, le passage d'eau ou le bac permet la traversée de la Seine pour aller flâner de l'autre côté de l'eau vers Duclair, le Mesnil sous Jumièges ou Jumièges.

 

Musique sur :

https://soundcloud.com/ulv-orn-bjornsson

Le monument du Latham 47 est situé le long de la D982 à la sortie de Caudebec-en-Caux en direction de Saint-Wandrille.

 

Hubert Latham est issu d'une famille aisée d'armateurs havrais, qui va lui permettre de parfaire son éducation en Angleterre, lui donnant le goût pour les sports (aérostation, aviation, yachting, automobile) [3].Il est le fils de Lionel Latham (fils de Charles Latham), propriétaire de la villa Montdésir et du château de Maillebois, et de Madeleine Mallet (petite-fille de James Mallet).

 

La Société Latham était une société de construction aéronautique fondée en 1916 par Jean Latham, cousin de Hubert Latham, à Caudebec-en-Caux.

·

Indiqué par le Latham comme 47,01, la prototype Il a été construit dans les ateliers d'affaires Caudebec-en-Caux mais il a été perdu avant l'épreuve par le feu au début 1928. Le premier vol a donc été créé par 47,02 en Avril de la même année, décollant de la surface Seine les banques dont l'usine était située.

À l’époque, l’engin est conçu pour répondre aux besoins de la marine.

 

Le dernier vol de Roald Amundsen.

 

L'avion décolle de Caudebec-en-Caux (Seine-Maritime) le 16 juin et amerrit à Bergen le même soir. Il prend à son bord Roald Amundsen et le lieutenant aviateur Leif Dietrichson. Le 18 juin 1928, ils arrivent à Tromsø à 6 heures du matin et redécollent dix heures plus tard.

 

Un hydravion aux essais à Caudebec en Caux, Le Blériot* 5190 dénommé « Santos Dumont » Le Blériot 5190 a été expressément conçu pour répondre au concours des hydravions postaux transatlantiques ; le projet faisait suite à une requête formulée en 1928 par le gouvernement français ; il ne vit le jour qu’en 1934 ; l’avion pouvait atteindre une masse de 22 tonnes au décollage.

--------------

*

Aéroplane Blériot XL.

Musée des Arts et Métiers.

Paris

L'ingénieur Louis Blériot fait fortune grâce à son entreprise de phares pour automobiles.

Il construit douze aéroplanes en dix ans. Il est surnommé "l'homme qui tombe toujours".

Mais il parvient à réaliser un aéroplane léger et solide.

Il décolle de Sangatte (Pas-de-Calais) , le 25 juillet 1909, traverse la Manche en 32 minutes, et atterrit en Grande-Bretagne. Son exploit est largement relayé par la presse.

-------------

Clément Ader et la chauve-souris.

Musée des Arts et Métiers

Paris

Il a quitté l'administration des Ponts et Chaussées pour vaincre la pesanteur. ll veut s'inspirer du vol des oiseaux. Ses travaux vont le porter à la célébrité.

-------

Abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle.

L’abbaye Saint-Wandrille, anciennement abbaye de Fontenelle, est une abbaye bénédictine de la congrégation de Solesmes située sur l'ancienne commune de Saint-Wandrille-Rançon au sein de la commune nouvelle de Rives-en-Seine, dans le département de la Seine-Maritime, en Normandie. Fondée en 649, l'abbaye a connu une longue histoire marquée par trois grandes périodes de saccages et de destructions: celles liées aux incursions des Vikings, puis celles engendrées par les guerres de Religion, et enfin celles consécutives à la Révolution française. C'est encore aujourd'hui une abbaye de moines bénédictins.

Le prénom Wandrille Wandrille, surnommé Wandon, est bien sûr d’abord un saint, fondateur de notre monastère en 649 et entré dans la lumière le 22 juillet 668. Mais un jour, d'accord avec sa femme, Wandrille se fait moine, pèlerinant à la recherche de ses voies spirituelles. Nous le trouvons en effet à Montfaucon en France, à Sainte Ursanne en Suisse, à Bobbio en Italie, en Suisse et même en Irlande.

Fondée en 649, l’abbaye Saint-Wandrille est une des premières abbayes bénédictines de Normandie. 

Les moines porteurs des reliques de saint Ansbert et saint Wandrille auraient trouvé l’hospitalité au monastère de femmes de Blangy-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) vers 875, et y seraient demeurés vingt ans.

Saint-Wandrille Rançon 

Abbaye  

1506

--------------

Porte de Jarente à droite
Saint-Wandrille Rançon 
Abbaye 
Style Louis XV
 
-----------
Jumièges 
Abbaye
 

Jumièges

Chaumière

Jumièges

Chaumière en boîte aux lettres

Jumièges

La chaumière est envahie par les branches

 

Jumièges

Nains de jardin

Jumièges

La Seine se traverse avec le "bac".

 

Jumièges

Seine et vase

------------

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article