Quatrième soir d'applaudissements pour soutenir l'hôpital public du Havre.

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

Le Havre

23 mars 2020

Applaudissements pour soutenir le personnel hospitalier.

Et ils ne sont pas gâtés par le gouvernement. Sans leur conscience professionnelle, on serait mal. On pense aux médecins, aux urgentistes, aux infirmières, au personnel de ménage, aux aides-soignantes, au para-médical, au personnel de gestion, etc.

Mais on est là. Ils sont là. Et  nous  témoignons notre attachement à l’hôpital public !

Ce soir, ça a commencé au loin. Bruit de casseroles tapées avec des cuillers, clameurs et applaudissements. Puis, le quartier a rejoint le concert et les applaudissements se sont rapprochés. Et ça a duré.

Quatrième soir. On ne lâche rien !

L’hôpital public a besoin de moyens supplémentaires.

Macron, il faut des sous pour l’hôpital !

Il va bien finir par nous entendre…

J’ai entendu des femmes se dire entre elles : « A demain ! »

« Oui, à demain. »

--------------------

« Face à l'épidémie, la République doit s'unir, mais pas sous la seule autorité de l'exécutif qui crée ex nihilo un régime d'exception. Un effort collectif et citoyen est au contraire nécessaire. »

Pierre Ouzoulias

 

----------------------------

Pierre Dharréville demande des fonds pour l’hôpital.

Jeudi 19 mars, le député PCF des Bouches-du-Rhône a demandé au gouvernement de dégager les fonds nécessaires pour l’hôpital public.

(…) Les éloges doivent se traduire autant que possible par des actes, à commencer un protocole particulier pour le suivi des soignants. Il faut un plan d’embauche de personnel ambitieux quand c’est possible, à commencer par les agents des services hospitaliers pour assurer le plus haut niveau d’hygiène, qui protège.

 

Pierre-Emmanuel Barré

 

Spectacle en participation libre sur www.pebarre.com

---------------------

Une loi d'urgence sanitaire... et de régression sociale ?

Rallonge du temps de travail, obligation de prendre congés ou RTT… Les syndicats dénoncent la loi d’état d’urgence sanitaire, qui rogne sur les droits des salariés pour amortir le coût économique de la pandémie. La santé des travailleurs s’en trouve d’autant plus hypothéquée.

(…) « Le mot sanitaire n’est pas adapté dans ce projet de loi. Si l’on voulait endiguer l’épidémie, il aurait fallu prendre des mesures pour consolider et sanctuariser les droits des salariés plutôt que de les fragiliser », estime Céline Verzeletti, secrétaire confédérale CGT.

(…) « On a l’impression que le Parlement donne les pleins pouvoirs à un gouvernement qui n’est pas à la hauteur de la situation : le confinement semble être une bonne solution pour éviter que le coronavirus ne se propage mais il faut aussi stopper le travail dans tous les secteurs qui ne sont pas des besoins vitaux », ajoute le syndicaliste.

(…= Les salariés exposés, victimes de mesures contre-productives.

Dans les « entreprises de secteurs particulièrement nécessaires à la sécurité de la nation ou à la continuité de la vie économique et sociale », le projet de loi prévoit que les employeurs pourront dépasser la durée légale du temps de travail et déroger aux règles de repos hebdomadaire et dominical.

(…) Son syndicat avait d’ailleurs décidé de diffuser aux agents de contrôle du ministère du Travail un modèle de constat de droit de retrait et une lettre type à adresser aux employeurs pour leur demander les mesures de prévention mises en œuvre dans l’entreprise.

 

 " Coronavirus capitalism"

Le capitalisme est un virus à éradiquer

 

----------------------------

-«  Pour aider l’Italie, j’envoie 60 médecins, dit le Président chinois

- moi j’envoie 100 camions désinfectant dit le Président russe

- alors moi dit Emmanuel 1er j’envoie 200!

- 200 quoi?

- 200 LBD, c’est tout ce que j’ai en stock »

Duc de Saint-Frippon

Twitter


-----------------------------

La santé à deux vitesses en France:

les pauvres à l'hôpital

Les riches dans les cliniques privées.

----------------------

La BNP se substitue à l'état et ne paie pas ses impôts.

Cherchez les deux erreurs!


-----------------

2020 changez les contours du futur.

Ca, c'est un beau slogan politique!

----------------

Paris

La CGT et Solidaires

Place de la Concorde

Nos dirigeants ont peur des syndiqué-e-s.

----------------------

 

Morts à la suite du Coronavirus :

 

Lucien Sève

Manu Dibango

 

--------------------

Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale.

 

23 mars - Comme je m’y suis engagé, je publie ici régulièrement les démarches effectuées et les réponses obtenues pour vous accompagner dans la gestion de cette crise sanitaire.

 

 

Alors que l’examen de tous les projets de loi a été suspendu par le Chef de l’Etat, les services départementaux de l’Education nationale préparent actuellement, comme si de rien n’était, la réforme de la Carte scolaire qui a vocation notamment à acter des fermetures de classes pour la prochaine rentrée. C’est inacceptable. Avec d’autres parlementaires seinomarins, j’ai demandé au Préfet et au Directeur des services de l’Education Nationale de suspendre immédiatement ce projet. Les conditions d’inscription dans les écoles n’étant pas réunies à ce jour puisque les parents ne peuvent pas se rendre dans leur mairie.

 

(…)

 

Je suis intervenu pour que la distribution de masques de protection aux personnels de santé, par l’Etat, soit étendue aux personnels administratifs en contact avec des patients, y compris dans les cabinets médicaux.

Ainsi qu’aux enseignants en charge de l’accueil des enfants des personnels soignants.

(…)

Le groupe hospitalier du Havre (GHH) a besoin de masques et de solutions hydroalcooliques. Vous pouvez vous mettre en relation avec le GHH par cette adresse : solidarite@ch-havre.fr

J’ai par ailleurs demandé aux services de l’Etat de mettre en oeuvre concrètement l’annonce du Président de la République de mettre à disposition des personnels soignants des places d’hébergement en hôtel.

(…)

Liste de qualificatifs du projet de réforme des retraites et de ceux qui la portent:

A la hussarde
Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel
Arnaque
Arrogance
Autoritarisme
 
Banques
Bidouillage
BlackRock
Bricolage
Brutalité
Brutes
 

Capitalisation

Colin-maillard
Confusions

Culotté-e-s

Cupidité
 

Dictature constitutionnelle

Diktat
Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse
Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie
 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s
Indignes
Inégalitaire
Infamie
Inhumain
Iniquité
Insincérité

Insomnie

Interchangeables
Intérêts privés
Intransigeant-e-s
 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 
Flou
Forcer
Forcené-e-s
 
Lâcheté
 
Majorité isolée
Mauvaise foi
Méfiance
Mensonge
Mépris
Monstruosité
 
Non chiffrée
 
Opportunité
 
Paupérisation
Privatisation
 
Racket
Raides dans leurs bottes
Régression
Représentant-e de commerce
Riches
 
Sans simulateur
Surdité
 
Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article