Mon dessin : Le Grand Vizir ne veut pas que les retraitées prennent du bon temps.

Publié le par bmasson-blogpolitique

A part sa femme, bien entendu!

 

------------------------------------

En pleine campagne municipale nous venons de vivre une manifestation historique du 8 mars partout en France. 150.000 personnes ont défilé, sous les slogans « On arrête toutes » et nous serons les « Grandes gagnantes » ! Le monde, La France, notre société, sont entrés dans un moment historique de mise en cause massive du patriarcat, des violences et des inégalités qui en résultent. Portées par le mouvement #Metoo depuis 2017, et le regain mondial des luttes pour les droits des femmes, les françaises sont des actrices de ce changement et beaucoup de Français sont leurs alliés.

Poursuivre la transition féministe, c’est mieux prévenir et protéger les femmes et les filles contre les violences machistes. Poursuivre la transition féministe, c’est aussi garantir la sécurité et la visibilité des femmes dans l’espace public en tout lieu, à toute heure, dans la tenue de son choix.

Poursuivre la transition féministe, c’est soutenir le pouvoir d’achat et lutter contre l’exclusion des femmes. C’est lutter contre cette contre-réforme des retraites qui renforcerait encore plus les inégalités F/H et la précarité des retraitées ! Et à la place réaliser l’égalité salariale et professionnelle.

Poursuivre la transition féministe, c’est y mettre plus de moyens. Les politiques d’égalité femmes hommes ont un coût. Celles et ceux qui ne parlent pas de budget, ou qui disent que l’on peut faire « à budget constant » véhiculent des fakenews électorales. C’est à son niveau d’investissement que l’on reconnaît une politique féministe. La transition féministe est aussi une transition budgétaire !

Quelle colère face aux manquements de l’état et notamment à la honte des choix du Ministre de l’intérieur et de ses préfets ! Colère aussi face aux manques de moyens des hôpitaux, de la justice, hébergements d’urgences ... comme de tous les grands services publics nationaux, mis à mal par les politiques d’austérités. À contrario, quel bonheur de vivre cette manifestation, cette solidarité, cette sororité, de vivre ce moment historique.

Hélène Bidard

-----------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE

Manifestations de femmes et de gilets jaunes : Le PCF dénonce des violences illégitimes

 

Samedi 7 mars, veille de la journée internationale pour le droit des femmes, à l’appel de

collectifs et d’associations, plusieurs milliers de personnes ont participé à une marche

nocturne pour un féminisme populaire et antiraciste

Cette manifestation a fait l’objet de charges policières injustifiables et disproportionnées avant

que les forces de l’ordre ne tentent de disperser la foule avec du gaz lacrymogène.

Une fois de plus, le PCF déplore que l’usage de la force s, celles et ceux qui expriment de

justes revendications. Il est intolérable que des femmes aient été frappées, traînées et

repoussées violemment dans les escaliers d’une station de métro alors qu’elles manifestaient

contre les violences machistes et sexuelles.

Le PCF dénonce fermement ces violences absolument illégitimes alors que 9 personnes ont

été interpellées avant d’être relâchées dimanche soir.

Ces faits interviennent au moment où le préfet de police de Paris, Didier Lallement, est

critiqué jusque dans ses rangs. »,

Sa gestion du maintien de l’ordre, avec la technique du « nassage et l’emploi

disproportionné de la force est remise en cause.

 

A Nantes, d’autres violences ont eu lieu à l’occasion d’une manifestation de gilets jaunes qui

a été durement réprimée, un jeune ayant eu sa mâchoire arrachée.

Sur ces affaires, toute la lumière doit être faite. Le Ministre Castaner doit s’expliquer sur la

gestion des forces de l’ordre et à travers elle, les consignes qui leur sont données.

 

Le PCF déplore une fois de plus ce climat de violence qui constitue une nouvelle régression

démocratique et marque de plus en plus une tendance autoritaire du gouvernement d’Édouard

Philippe.

Le PCF demande le rétablissement d’une police républicaine qui intervient dans le cadre de

ses missions de service public et non une police utilisée pour museler et intimider le

mouvement social.

 

Parti communiste français,

Paris, le 9 mars 2020.


----------------------------

Des femmes, des survivantes de la prostitution, agressées lors des manifestations du 8 mars !

Osez le Féminisme ! dénonce fermement les violences contre des militantes féministes dont 3 survivantes de la prostitution, au sein même des manifestations le 8 mars pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Menaces de mort, violences physiques, arrachage de pancartes et de banderoles… les “pro-prostitution” redoublent de violences, pour confisquer la parole des survivantes qui témoignent héroïquement des violences prostitutionnelles subies. 

  • À Toulouse, une survivante d’inceste et de prostitution, a été attaquée par 3 personnes pour lui arracher sa pancarte abolitionniste.
  • A Paris, 15 personnes organisées ont arraché et volé une banderole, et ont frappé violemment des militantes féministes abolitionnistes, dont une survivante de la prostitution et de viols pédocriminels. Elles ont déposé plainte et passé la nuit aux urgences. 

“Tout s’est passé très vite. J’ai vu arriver en courant, derrière mon amie, une quinzaine de personnes vêtues de noir. Elles ont crié "c’est là, c’est elles !". Mon amie s’est pris un coup de pied dans le dos et s’est effondrée par terre. On nous a arraché notre banderole. J’ai voulu me relever pour la retenir, mais une femme m’a frappée au visage. S’en est suivi une mêlée, je prenais des coups sans savoir si j’avais une, deux ou trois personnes sur moi. J’ai repris mes esprits maintenue au sol, dans une flaque, par l’un des CRS qui a stoppé l’agression. D’autres amies du collectif qui se trouvaient un peu plus loin avaient suivi la scène, choquées. Quelqu’un est venu leur demander "C’est ici l’assaut contre les abolos ? (1)

  • À Marseille, une bénévole du Mouvement du Nid a été menacée, et sa pancarte brutalement arrachée et détruite. 
  • À Bruxelles, des militantes ont été menacées par des  « morts aux fachos ! mort aux abolos ! ».
  • À Barcelone, des féministes abolitionnistes ont été attaquées violemment ainsi qu'à Lisbonne, Caracas (Venezuela), Monterrey et Puebla (Mexique), tout comme à Berlin

Combien de temps allons-nous devoir supporter dans nos luttes, des “pro-prostitution” qui harcèlent, menacent et intimident les féministes qui luttent contre le système prostitueur, en les accusant, dans une inversion abjecte, d’être “putophobes” quand elles dénoncent les violences des proxénètes et des “clients” prostitueurs ? 

Combien de temps allons-nous refuser d’écouter les expertes des violences sexuelles comme la psychiatre Muriel Salmona qui éclaire parfaitement les liens entre prostitution et violences pédocriminelles, et rappelle que 60% à 80% des femmes en prostitution présentent des troubles psychotraumatiques ?
La liberté dont se réclament les pro-prostitution est en fait le désir de conserver pour les hommes un privilège exorbitant d'accès et de prise de possession du corps des femmes réduit à une marchandise selon leur envie, qu'ils nomment par abus de langage : sexualité, travail du sexe, dans une confusion intentionnellement entretenue entre sexualité et prédation.” Muriel Salmona (2) 

Tenter de silencier les femmes victimes de ces violences masculines extrêmes, c'est achever l'oeuvre de destruction des proxénètes et des “clients” prostitueurs. La liberté de manifester est un droit fondamental, qui doit pouvoir s'exercer sans peur de subir de violences, dans un espace sûr, sorore et tolérant.

Osez le Féminisme ! rappelle que la France est un pays abolitionniste, qui a reconnu la prostitution comme une violence sexuelle. La loi abolitionniste, adoptée en 2016, qui dépénalise les personnes prostituées et pénalise les “clients” prostitueurs, qui prévoit de renforcer la lutte contre le proxénétisme, doit être pleinement appliquée avec les budgets nécessaires et de la volonté politique. 

Au moment où la parole des femmes se libère, partout dans le monde, où elle se transforme en cri, il est inacceptable d'assister à de telles violences contre les survivantes de la prostitution et les féministes qui les soutiennent.
 

(1) http://www.mouvementdunid.org/Des-personnes-prostituees-agressees-et-reduites-au-silence-a-la-manifestation

(2) Dr Salmona, Mémoire traumatique et victimologie, 2012 et toujours d’actualité. https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Articles-Dr-MSalmona/2012-En-reponse-aux-pro-prostitution-pour-mieux-penser-la-prostitution.pdf

Osez le Féminisme

-----------------------------

 

Le Préfet Lallement est l’applicateur zélé de directives venues du ministère de l’intérieur en contravention avec la doctrine classique du maintien de l’ordre. Et les forces de police semblent pressées d’appliquer les ordres scélérats « d’impacter » et « d’encager » les cortèges pour pousser les manifestants à des corps à corps extrêmement risqués. Des voix commencent à s’élever dans le milieu très feutré de la police pour condamner cette fuite en avant, contraire au droit, et ses agents. À commencer par le préfet Lallement qui joue les matamores et s’acharne à transformer la police républicaine en milice gouvernementale, lâchant les brides de policiers qui s’émancipent gravement de leurs missions.


Ces violences policières sont la traduction de l’incapacité du gouvernement à répondre à l’effervescence sociale par la voix démocratique. Leur rythme soutenu et leur intensité risquent de créer de dangereux précédents à l’heure où l’extrême droite cherche à s’accaparer le pouvoir politique. Il faut impérativement engager une mise au point sur les missions et l’encadrement de la Police nationale comme des Compagnies Républicaines de Sécurité, notamment à Paris.

 

Patrick Le Hyaric

 


--------------------------

31 mars 

journée d'action interprofessionnelle

 

31 mars 

journée d'action interprofessionnelle

Le Havre

La CFDT veut mettre les prolétaires au même niveau que les patrons.

Ce n'est plus du ruissellement, c'est de l'élévation de l'esprit!

On va être riches!

Elections municipales.

LREM sans étiquette 

Ouvrez l'oeil.

 

Retraites 

Béziers 

12 03 20

Jusqu'au retrait!

----------------------------

18 000,

C'est le nombre de lits qui ont été fermés ces six dernières années dans les hôpitaux publics.


---------------------------

L'hôpital en crise 

Nombre de lits pour 1 000 habitants dans le monde.

Macron 

Les sous-titres partent en vrille

 

 

Macron va finir au PCF -

-------------------

André Chassaigne, le député puydômois hospitalisé, contaminé au coronavirus.
Dimanche nous allons nous doter d'élus qui vont nous protéger dans ces periodes de crise. C'est important de se déplacer pour voter.
Ian Brossat
----------------------------------

La porte-parole d'Attac Trouvé Aurélie est actuellement arrêtée par la police et conduite à un commissariat après avoir participé à l'action « Démasquons Macron ». Nous exigeons sa libération immédiate et celle des autres activistes arrêtés.

Attac France

 

-----------------------------------

Bonjour

« Tout serait mis en œuvre pour protéger nos travailleurs et nos entreprises, quoi qu’il en coûte », a affirmé Emmanuel Macron lors de son allocution de jeudi soir annonçant la fermeture des écoles, lycées et universités ainsi que le renforcement de la prise en charge des malades dans les hôpitaux. Chiche, répond-on à celui qui avait jusqu’à présent bien mérité son surnom de président des riches.

Le monde du travail a déjà bien besoin d’un grand soutien. Premiers touchés, les professionnels du spectacle et de la culture viennent de sonner l’alarme sur les annulations en cascade de festival, de spectacles, de tournages. Autre alerte, celle lancée par la CGT, FO et la CFDT concernant tous ceux en contrats courts, précaires, saisonniers ou en intérim qui, en plus d’être toujours les premiers à perdre leur travail en temps de déclenchement de crise, vont se voir refuser leurs droits à indemnisations par la faute de la réforme de l’Assurance chômage unilatéralement imposée par le gouvernement. Quant aux droits de retrait exercés par des salariés, faute de mesures sanitaires adéquates prises par leurs employeurs, le nombre de déclenchement augmente à raison que le virus frappe des travailleurs à leur poste.

Le coronavirus ouvre rapidement de nouveaux fronts sociaux. Le président qui a affaibli le droit du travail, privatisé la formation professionnelle, durci le recours au chômage et est en passe de casser le régime des retraites sera-t-il à la hauteur des attentes ?

Bonne lecture.

Stéphane Guérard, chef de la rubrique « Capital/Travail » de L’Humanité


---------------
Retraites - Les musiciens de l'Opéra de Paris rejoignent les avocats.

Les avocats étaient dans les rues parisiennes ce mercredi 11 mars afin de dénoncer le manque de moyens dans la justice mais aussi pour protester contre le projet de réforme des retraites. Les musiciens de l'Opéra de Paris ont souhaité leur apporter leur solidarité en musique.

Manuel Valls est comparé à la grippe espagnole.

-------------------------

« Y' a 2 solutions : ou on gagne ! ou ils perdent ! »

 Intervention d'Olivier MATEU secrétaire général UD CGT 13.


---------------------------

 Blanquer est accueilli à Poitiers
Retrait du projet retraites 
Grève le 31 03 20

----------------------------

Humour: le télétravail dans le BTP commence lundi!

----------------------------

La CGT et le coronavirus 
03 20
Paris 
Denfert Rochereau 
Gilet-e-s Jaunes
Acte 70
Paris 
Gilet-e-s Jaunes
Manifestation départ Montparnasse
14 03 20
 
Paris 
La peur change de camp 
 
Paris 
Les CRS reculent devant les Gilets Jaunes !
L'image est hallucinante.
Paris 
L'Unef combat le coronavirus (mesures d'urgences) et exige le retrait de la réforme des retraites.
Le virus du capitalisme est à abattre.

--------------------------

 

« Le gouvernement affirme ne pas vouloir profiter de la crise du coronavirus pour museler l’opposition. Mais que montre l’interpellation et la garde à vue de Priscilla Ludowski, opposante tout ce qu’il y a de plus pacifique, sinon le double langage dudit gouvernement ? »

Gérard Miller

 

NDLR : il veut ratisser large, de Le Pen à la gauche. Plutôt pénible de l’entendre dire des vérités sociales qu’il massacre en réalité. Les municipales lui font peur. Il sait que la gauche l’attend au tournant. Il n’aura pas réussi à la convaincre.

 

NDLR 2 : frappé par la coronavirus, Macron a viré à gauche. Humain et mortel, il se dit qu’il va avoir besoin d’un bon hôpital pour se faire soigner. Il ne faudrait pas qu’un agent hospitalier se venge…

 

----------------------------

 

NDLR : enfin un lieu de culture qui ne ferme pas. La sinistrose gagne du terrain.

Quand le SIDA est apparu, j’ai appris que la nature a horreur du vide. A chaque fois que l’on vient à bout d’une maladie, une nouvelle surgit.

C’est le tour du Coronavirus. Et après, il y en aura encore d’autres…

 

Info Coronavirus:
Le Poulailler, ayant une capacité de 50 places, n'est actuellement pas concerné par une obligation de fermeture. Nous n'envisageons pas pour l'instant d'annuler les spectacles prévus ces prochaines semaines, chaque compagnie décidera si elle maintient ou non les représentations prévues.
En ces temps troublés, un peu de culture et de divertissement ne peut pas faire de mal, et nous pensons que chacun peut décider en son âme et conscience de ce qu'il décide de faire.

 

Ca y est, même ça, c'est trop. Y'a plus. Au lieu de faire chercher les chercheurs, de soigner les gens, de donner des moyens aux hôpitaux, bref de s'en prendre à la source du problème, le gouvernement s'en prend aux conséquences.


----------------------------

Quand un CRS dit à un autre CRS de se calmer, ça donne ça.
 Macron délire et critique le capitalisme
Macron et l'union sacrée 
Il faudrait d'abord répondre aux besoins de la population avec des moyens pour la santé, l'éducation, la justice.

-----------------------------

 Macron après son show télévisuel sur le coronavirus
"J'ai failli gueuler "mon ennemi, la finance!""
Ca fait penser à François Hollande....
 Paris 
CRS et manifestants en mêlée générale 
Les matchs de rugby ne sont pas interdits. Ils ont lieu dans la rue...
Paris 
Une voiture brûle *
Acte 70 
Gilet-e-s Jaunes

 

*

RERO

Slash and Burn

Sabrer et brûler

Fluctuart

Paris

06 20

Santé et capitalisme 
La santé n'est pas une marchandise 

---------------------

Acteur comique

Rome ?

Ivoire polychrome

1er siècle

Petit Palais

Paris

------------------

POUR UN SYNDICALISME "RESPONSABLE" !

Spéciale dédicace à la Cfdt et à Berger sur sa pratique d'un syndicalisme qui préfère défendre les intérêts du Medef plutôt que les salariés et ceux qui agissent pour les protéger du Covid19 !

 

CGT

05 20

----------------------

Tag

Paris

"Esstaze

= extase." 

----------

« Le seul truc qui ruisselle dans ce pays c'est la sueur des travailleurs. »

Prof de décroissance sur Twitter

08 20

---------------------------------

P 456 : la retraite sous Louis XV :

 

M. Conti (professeur de langue italienne à l’Ecole Militaire, NDLR) désirait se retirer, mais on n’accordait la pension de retraite qu’au bout de vingt années de service et M. Conti n’était pas dans le cas de la demander.

 

Mémoires

Carlo Goldoni

Editions Mercure de France 1965 et 1988

Fin de l’écriture en 1787.

--------------------

Les causes d'un burn out:

Ne pas savoir dire "Non".

Ne pas savoir comment dire "Non".

Des attentes irréalistes.

Le syndrome du super-héros

Prioriser les autres plutôt que soi-même.

Etre dans un environnement toxique/ entouré-e de personnes toxiques.

 

 

On est vieux à partir de quand ?

Lu sur Twitter.

65 ans, t'es fragile, vieux?

Ou bien

Jusqu'à 70 ans, tu peux encore travailler pour te payer ta nouvelle retraite...

-----------------

On maintient la pression. On n'en veut pas de leur réforme!

Retrait de la loi sur les retraites à la mode Macron.

-----------

Retraites.

La réforme pourrait avoir lieu en 2022 : quel programme du candidat Macron!

On n'a pas envie de voter pour lui avec un tel slogan. 

05 21

 

--------- 

 Dans la théorie du ruissellement, les  pauvres récoltent des cacahuètes.

---------------

Le ruissellement entre les pauvres et les riches est-il possible?
L'argent revient toujours aux mêmes.
Les Anglo-saxons se penchent aussi sur cette question.
Poor - Rich.
 
12 21
 
--------------

Liste de qualificatifs du projet de réforme et de ceux qui la portent:

A la hussarde
Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel
Arnaque
Arrogance
Autoritarisme
 
Banques
Bidouillage
BlackRock
Bricolage
Brutalité
Brutes
 

Capitalisation

Colin-maillard
Confusions

Culotté-e-s

Cupidité
 

Dictature constitutionnelle

Diktat
Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse
Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie
 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s
Indignes
Inégalitaire
Infamie
Inhumain
Iniquité
Insincérité

Insomnie

Interchangeables
Intérêts privés
Intransigeant-e-s
 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 
Flou
Forcer
Forcené-e-s
 
Lâcheté
 
Majorité isolée
Mauvaise foi
Méfiance
Mensonge
Mépris
Monstruosité
 
Non chiffrée
 
Opportunité
 
Paupérisation
Privatisation
 
Racket
Raides dans leurs bottes
Régression
Représentant-e de commerce
Riches
 
Sans simulateur
Surdité
 
Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article