Le Havre rend hommage au personnel hospitalier à 20 heures

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le Havre

Hommage au personnel hospitalier

Clap de 20 heures.

On pense à vous ! Et aux autres salarié-e-s qui vont au front.

Tenez le coup, même si Macron oublie de doter l’hôpital des moyens nécessaires à son bon fonctionnement.

-----------------------------

La Marseillaise :

Ce n'est pas parce que nous ne pouvons malheureusement pas vous livrer votre journal préféré, que nous allons vous laisser de côté chers lecteurs !

 

Tous les jours nous faisons vivre notre site internet avec de nombreux articles qui traitent de la crise du coronavirus mais aussi des thématiques que vous avez l'habitude de lire dans nos colonnes.

 

---------------------------

L'économiste David Cayla : « il faut suspendre la bourse pendant la crise ».
(…) Ce qui fait l’économie d’un pays c’est l’activité économique, les gens qui travaillent, les achats, les ventes, le commerce… Tout cela est arrêté et que la bourse remonte ou pas ne change absolument rien à cela. La bourse n’est pas un bon indicateur de l’état de crise.

(Des économistes atterrés proposent de fermer les bourses. Qu’en pensez-vous ?
D.C. : Je suis favorable à cette proposition. J’ai déjà du mal à comprendre l’intérêt réel de la bourse en temps normal car on peut financer l’économie sans passer par le système boursier, en période de crise cela me paraît encore plus important.

État de pénurie de moyens face au Covid 19

 / LBAJ#61

► Edition spéciale

Les masques manquent les tests de dépistage manquent les gels hydro alcooliques manquent les protections des personnels de santé et des usines manquent, avec les moyens hospitaliers Ceci est un plan d'urgence indispensable. Confiné·es mais mobilisé·es !

Signez la pétition pour un plan d’urgence national pour les salariés : https://planurgence.jesigne.org Si nous sommes tous confinés nous restons cepandant mobilisés pour défendre nos droits et exiger, en cette période de crise sanitaire, des mesures immédiates et exceptionnelles pour les travailleurs ! Être enfermés n’empêche pas d’agir. Aussi nous vous proposons de faire grandir nos attentes en signant cette pétition nationale pour un Plan d’urgence solidaire

 


-------------------------

« Ausweis » à compléter :

Trois nouveaux motifs sont mentionnés :

  • Les "déplacements résultant d'une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l'autorité de police administrative ou l'autorité judiciaire" ;
  • Les "déplacements aux seules fins de participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative et dans les conditions qu'elle précise" ;
  • Les "déplacements résultant d'une convocation émanant d'une juridiction administrative ou de l'autorité judiciaire".

 

-------------------------

 

 

L'employeur pourra unilatéralement imposer ou modifier la date des congés ou RTT des salariés, dans la limite de 6 jours : "Ce n'est pas juste. Je trouve qu'on va vite en besogne", s'oppose Fabien Roussel.

 

-------------------------

 

Division au sein de la CGT. Ca faisait longtemps que ça couvait.

Coup d’Etat sanitaire : des organisations CGT « se dissocient et condamnent » l’appel à l’apaisement social des confédérations syndicales et patronales

 

En réponse, une déclarations commune signée par plusieurs organisations CGT (et ouverte à signatures) a été publiée.  En réalité, la publication de ces deux déclarations matérialise une divergence totale sur l’analyse de la crise, la gestion par le pouvoir et les perspectives à donner.

Dans une déclaration commune, plusieurs organisations CGT s’indignent de la signature confédérale au bas d’un document de collaboration de classe

Notons pour commencer que l’adresse publique publiée aujourd’hui a été signée par plusieurs Unions départementales CGT (Bouches-du-Rhône, Val-de-Marne, Nord, Cher, Tarn-et-Garonne, Alpes-de-Haute-Provence) et par les fédérations CGT des Services Publics et des Industries Chimiques. Le document est également signé par quatre membres de la direction confédérale de la CGT.

Coronavirus : en petit comité, les députés légifèrent sur l'urgence.

Les débats ont repris hier à l'Assemblée nationale et au Sénat sur les questions sanitaires

 

(…) Pierre Dharréville : Il y a quand même un gouvernement au travail et l'heure n'est pas à en rajouter. Mais il y a des choses à dire et des désaccords qui persistent. Les débats continuent sur le fond et ils sont enracinés dans nos questions. Par exemple, nous avons fait un amendement proposant de revenir sur l'impôt sur la fortune. Nous avons besoin d'argent et c'est aussi là qu'il se trouve.

(…) Pierre Dharréville : Faire agir la démocratie, c'est utile pour que les entreprises en difficulté soient certaines de pouvoir se faire prêter de l'argent. On sait que certaines banques sont réticentes. On a demandé au gouvernement d'augmenter la quantité d'argent provisionné, au-delà des garanties. Nous redécouvrons aussi combien la santé est un bien commun.

Cela signifie aider les soignants, donner de la trésorerie pour acheter du matériel médical et avoir un plan d'embauche ambitieux dans les hôpitaux. Se pose aussi la question d'une politique publique du médicament et des fonds à allouer aux chercheurs.

Attention à la division des familles.

Stéphane Peu

Les Français-e-s aisé-e-s ne doivent pas jeter l'opprobre sur les moins fortuné-e-s.

------------------

Le centre hospitalier de Perpignan donne les consignes pour «trier» les patients à sauver en cas de saturation.

Médiapart  

NDLR: cela s'appelle de l'eugénisme.

Définition du Larousse :

« Théorie cherchant à opérer une sélection sur les collectivités humaines à partir des lois de la génétique ».

Là, le tri se fait à la fin de la vie !

Social de préférence. Les Macronistes seront sauvé-e-s.

 

-----------------------------

 

L'appel à l'apaisement initié par le Medef et signé par les leaders syndicaux dont Philippe Martinez est un coup de poignard dans le dos des salariés qui se battent pour faire cesser les activités non essentielles. Les militants se désolidarisent.

------------------------

"Si vous applaudissez à 20h, pensez aussi à tous les travailleurs de la grande distribution, les crèches, les éboueurs, les électriciens, les gaziers, les cheminots, les transports publics, le métro, les livreurs, les postiers, les aides a domicile, les soignants des Ehpad, etc."

 

CGT TUI France

------------------------

«Ceux qu'ont l'pognon, ceux-là r'viendront,

Car c'est pour eux qu'on crève.

Mais c'est fini, car les trouffions

Vont tous se mettre en grève.

Ce s'ra votre tour, messieurs les gros,

De monter sur l'plateau,

Car si vous voulez la guerre,

Payez-la de votre peau !»

 

La Chanson de Craonne, printemps 1917

Parole de soignant :

"J'ai la gerbe. La seule guerre que j'ai envie de faire c'est contre les décideurs et les bureaucrates..."

---------------------

Macron aurait verbalisé ceux qui n'auraient pas le masque sur eux, si on imagine que chaque Français-e en ait un...

 

Macron est vu en créateur d'amendes.

--------------------------

Dans la vie, il faut se serrer les coudes!

-----------------

" Depuis le déclenchement de la crise du coronavirus, les places boursières du monde sont les unes après les autres en chute libre. "

Léo Purguette

« La Marseillaise »

 


---------------------------

"Cette crise ne doit pas être l’occasion de prendre des mesures qui font régresser le droit du travail et qui pourraient être utilisées de manière autoritaire par certains, dans un esprit contraire à l’unité dont nous avons besoin."

Stéphane Peu

-----------------------------

LREM a refusé :

-Un plan d'urgence pour l'Hôpital de 6 milliards

-Une aide aux loyers et factures d'énergie pour les précaires

-L'interdiction des licenciements

-Chômage partiel à 100% du salaire

-Un plan d'urgence pour les sans-abris

-Un dépistage étendu

 

Jean Hugon

Confinement – Jour 4

------------------------

Ils se font un pognon de dingue mais sont les derniers à participer à la solidarité avec la fraude fiscale. Ca suffit !

GAFAM

PCF

 

----------------------

« Mettons-nous à nos fenêtres et cognons de toutes nos forces sur nos casseroles dès 21h00 tapante ce samedi ! Nous sommes confinés mais nous n'oublions pas les exactions du gouvernement et le déni démocratique que nous subissons depuis 17 mois. »

Gilet-e-s Jaunes

 

--------------------------

 

"Ne prenez pas des mesures discrétionnaires, ne prenez pas des mesures autoritaires, ne prenez pas des mesures attentatoires au droit social."

 

« Pourquoi n'y a t-il pas d’État d'urgence pour l’hôpital public. Où est passé le "quoi qu'il en coûte" du Président de la République ? »

 

Stéphane Peu

 La Loi sécurité revient sur nos acquis sociaux.

Message de soignantes à Macron

--------------------

Fabien Roussel interpelle le gouvernement sur la situation particulièrement critique des territoires d’Outre-Mer et interroge sur le sort réservé aux propositions d’aide formulées par Cuba et le Venezuela.

 

---------------

Protection des salariés dans les entreprises "stratégiques" : BorisVallaud  (PS) souhaite associer les CHSCT.

 

----------------------

Le maire de Sanary compte les baguettes et les journaux, Estrosi à Nice instaure un couvre-feu, Gaudin ampute le marché des Capucins. Le Covid-19, un allié de la purification urbaine ?

La Marseillaise.

NDLR : Gaudin ne fait que ça. Après les expulsions des Marseillais mal logés dans les logements insalubres, le Coronavirus lui sert de nouveau prétexte pour « purifier » le centre ville. Les Marseillais-e-s  ne peuvent plus sortir de chez eux et de chez elles  pour protester…Il fera sa  politique de tri social jusqu’au bout, sans remords ni états d’âme.

 

-----------------------

Face à la Pandémie, retournons la « stratégie du choc » en déferlante de solidarité ! Signons cet appel !

Près de 230 personnalités parmi lesquelles des médecins, infirmier.e.s., psychologues, réanimateurs, enseignant.e.s, comédien.ne.s, paysan.ne.s, artistes, chercheuses, scientifiques, musicien.ne.s, syndicalistes, éditrices, libraires appellent à s’auto-organiser face à la pandémie de Covid-19 et à rejoindre le réseau de solidarité COVID-ENTRAIDE FRANCE.

(…) 2019 avait été une année d’incendies ravageurs en Australie, Amazonie et ailleurs, et d’immenses soulèvements populaires. 2020 a d’ores et déjà les traits d’une paralysie totale, une crise systémique majeure.

(…) Face à cette rhétorique militariste, nous affirmons une autre logique. À « l’union nationale » nous préférons l’entraide générale. À la guerre, nous opposons le soin, de nos proches jusqu’aux peuples du monde entier et au vivant.

(…) Pour faire face à une crise économique, bancaire et financière qui s’annonce dévastatrice malgré les annonces faussement rassurantes des banques centrales. En restant chez nous pour le moment, mais dans la rue dès que possible.

(…) Elle (= l’entraide) ne sera pas le cheval de Troie d’une future « stratégie du choc » à base de télétravail, de « volontariat citoyen » dans des services publics détruits, et de poursuite dans la destruction des acquis sociaux au nom de « l’état d’urgence sanitaire ».

(…) Pendant que les travailleurs sociaux et les institutrices gardent leurs enfants, sans consigne officielle pour se protéger, s’exposant à une contamination.

(…) Jamais l’alternative n’a été si claire, le scandale si palpable : nous jouons notre vie pendant qu’eux gèrent l’économie.

(…) Plus particulièrement, nous appelons à rejoindre le réseau de solidarité auto-organisé #COVID-ENTRAIDE FRANCE (https://covid-entraide.fr/) qui se constitue dans des dizaines de lieux depuis une dizaine de jours. Nous invitons à créer des groupes d’entraides locaux en ligne et sur le terrain, de notre hameau à notre village, de notre immeuble à notre ville. Nous appelons à recenser les centaines d’initiatives qui se créent à travers une cartographie collaborative (https://covidentraide.gogocarto.fr).

« L’arrogance du président de la République dans son incapacité à reconnaître sa responsabilité personnelle dans la mise à mal des services publics liés à la santé ajoute de la douleur et de la colère face à cette pandémie liée au capitalisme mondialisé. »

 

Monique et Michel Pinçon-Charlot

 

--------------------

 

Coronavirus: la gestion de l'épidémie par Emmanuel Macron approuvée par 54% des Français Selon: [SONDAGE EXCLUSIF]

Vérifions ces chiffres s'il vous plaît !

Votez et retwetez s'il vous plaît.

 

 

-------------------------

Autre sondage

Cette fois-ci les enseignants de Rouen sont à l'oeuvre.

-------------------

La démocratie a une drôle d'allure 

Les obsessions guerrières de Macron contaminent les autres.


--------------------

Macron en soldat anti-social.

Cette fois-ci, il ne se cache plus derrière le double langage ou les faux fuyants.

----------------------

Les routiers FO vont exercer leur droit de retrait lundi.

Soit on va planter des salades sur le balcon ,  soit on exige du gouvernement une gestion sérieuse de la crise avec des moyens réels pour la santé des salarié-e-s.

Le confinement total est à l"ordre du jour.

--------------------

« Le projet de loi donne des pouvoirs exorbitants au gouvernement et on ne peut pas oublier les 18 mois qui viennent de s'écouler, qui ont démontré un défaut d'écoute de ce même gouvernement. »

Jean-Paul Lecoq


---------------------------

Soutien aux agents hospitaliers.

Le Havre

21 mars 2020

20 heures.

Et une grosse pensée aux autres personnes qui travaillent encore par les durs temps que nous traversons.

Applaudissements.

Au loin, on entend la rumeur de sifflets, de casseroles tapées, et de klaxons.

On n'a peut-être pas le pouvoir de décision, mais on a encore le pouvoir de dire ce que l'on aime!

-----------------------------

Covid-19 – Je demande à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, la nationalisation immédiate de l’entreprise Luxfer de Gerzat pour assurer les besoins d’oxygénothérapie du pays.

André Chassaigne

 

-----------------------------

Les bateaux de la Corsica Linea font raisonner les cornes de brume à 20h pour les hospitaliers.

La Marseillaise

 

 

Jour #8

 

Pierre-Emmanuel Barré


-------------------

Pour joindre l'inspection du travail de Seine-Maritime, et en cas de maintien d'activité sur le sujet de l'application des mesures sanitaires du COVID-19 :
Site Internet de la Direccte Normandie, cliquez sur : "contacter l'inspection du travail", puis sur "trouver votre inspecteur du travail", puis sur "accéder à la cartographie des sections d'inspection du travail" ; https://s2.or2s.fr/carto-direccte-sections-inspections-tr…/…
Cela vous permettra en fonction de l'adresse de votre lieu de travail, de savoir quelle est votre section d'inspection et votre unité de contrôle dont vous dépendez, avec l'adresse mail où écrire.
Seulement en cas d'impossibilité d'accès au mail, envoyez un SMS au 0607329865.
Dans tous les cas, il faudra indiquer :
- Votre section à partir de la cartographie (par exemple : 76-4-4),
- Le nom et l'adresse de votre lieu de travail (et de votre employeur si différent),
- Les coordonnées où l'on peut vous contacter,
- Le sujet de votre demande.

Voilà pour vous aider à mettre votre entreprise à l'arrêt par l'intermédiaire du chômage partiel.
Je vous rappelle qu'habituellement le chômage est payé à 50% par l'État et 50% par l'Entreprise. Aujourd'hui, suite aux mesures exceptionnelles pour le COVID-19, il est pris en charge à 100% par l'État, soit une rémunération nette à 84%, ce qui veut dire que les 16% peuvent être largement pris en charge par l'Entreprise, ne l'oubliez pas !
2 préalables également pour le CSE : information/consultation sur le document unique suite au COVID-19 et également sur l'évolution de l'organisation du travail (télétravail, etc.).
N'oubliez pas le DGI (Danger Grave et Imminent) et le droit de retrait individuel et/ou collectif...
En espérant vous avoir aider sur quelques points obscurs...
Sylvain
Secrétaire de l'UL CGT d'Harfleur

----------------------

#Restezchezvous - On vous offre de la lecture gratuite !

Des bandes dessinées à lire gratuitement pour mieux vivre le confinement.

Coronavirus. Violences conjugales : le risque de « l’enfer » du confinement.

« Être confiné, c’est déjà compliqué pour des gens qui s’entendent bien. Alors, pour les victimes de violences conjugales, elles vont vivre un véritable calvaire », se lamente la présidente de l’Union nationale des familles de féminicides.

(…) Quand elle a pris connaissance des mesures de confinement, Morgane Seliman, ancienne victime de violences conjugales, a tout de suite imaginé l’enfer de cette prison.

J’ai eu une pensée pour les victimes, hommes et femmes, enfermés avec leurs bourreaux. Ça doit être horrible, dit-elle. Je me dis aussi : heureusement que je suis partie. Sinon, je serais morte vingt fois.

(…) Pour l’heure, ce numéro est temporairement suspendu, le temps que l’on mette en place, le plus vite possible, le télétravail pour les écoutantes, explique la présidente de la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF), qui gère la plateforme. Le 3919 devrait normalement fonctionner lundi et si possible, un peu avant.

(…) Il faut prendre en charge les femmes en trauma qui ont besoin de déverser ce qui est trop lourd à porter. Malgré les consignes de confinement, s’il y a danger imminent, il faut partir et ne pas risquer sa vie, insiste cette médecin-psychiatre.

 

(…) Cela concerne par exemple les ordonnances de protection, les présentations devant le juge d’instruction et le juge de la liberté et de la détention et les procédures d’urgence devant le juge civil […] pour l’éviction du conjoint violent.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-violences-conjugales-le-risque-de-l-enfer-du-confinement-6787762

-----------------

Liste de qualificatifs du projet de réforme des retraites et de ceux qui la portent:

A la hussarde

Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel

Arnaque

Arrogance

Autoritarisme

 

Banques

Bidouillage

BlackRock

Bricolage

Brutalité

Brutes

 

Capitalisation

Colin-maillard

Confusions

Culotté-e-s

Cupidité

 

Dictature constitutionnelle

Diktat

Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse

Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie

 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s

Indignes

Inégalitaire

Infamie
Inhumain

Iniquité

Insincérité

Insomnie

Interchangeables

Intérêts privés

Intransigeant-e-s

 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 

Flou

Forcer

Forcené-e-s

 

Lâcheté

 

Majorité isolée

Mauvaise foi

Méfiance

Mensonge

Mépris

Monstruosité

 

Non chiffrée

 

Opportunité

 

Paupérisation

Privatisation

 

Racket

Raides dans leurs bottes

Régression

Représentant-e de commerce

Riches

 

Sans simulateur

Surdité

 

Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article