Le Havre - 2e manifestation de la journée anti Edouard Philippe.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Deuxième manifestation de la journée.

Cette fois-ci, Edouard Philippe tient un meeting à la salle des fêtes de Graville.

05 03 2020

 

« On est là. »

C’est une petite troupe, mais un bon groupe quand même.

Elle part en direction de la salle des fêtes. Qui aurait dit qu’une manifestation aurait lieu à Graville un jour ? Personne, et pourtant, ce soir, elle a eu lieu.

Il y a eu un hommage aux trois convoqués au commissariat hier. Deux hommes et un communiste. Kévin est en prison. Il a 23 ans et ça aura des répercussions sur sa vie. Il est maintenu en détention provisoire pendant trois semaines, en attente de son jugement qui aura lieu le 30 mars. J’y reviendrai car je posterai les vidéos de la Gilete Jaune qui est intervenue avant le départ.

Tout va bien. Pour le moment. Il paraît que le meeting sera public.

Il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Mais arrivés place de Graville, la manifestation est bloquée. Impossible de passer. Un cordon de CRS est là.

La manifestation change de circuit. Elle prend une ruelle. Mais, là encore, un cordon de CRS avec les boucliers anti-émeute nous bloque.

« Libérez Kévin ! »

Les manifestant-e-s chantent en direction des CRS : « les p… à Macron ! »

La détestation se fait entendre.

Le pouvoir de Macron ne tient que par eux.

 

Les enfants de l’école sortent juste à ce moment-là. Les CRS lancent les premières grenades lacrymogènes. Les parents en voiture sont coincés.

Un manifestant dit « C’est inadmissible. C’est en pleine sortie d’école ! »

C’est ça la méthode de discussion à la Edouard Philippe…Le meeting ne sera pas public. Il sera ouvert aux militants LREM et Modem. Il faudra montrer patte blanche.

Une manifestante me disait que les CRS sont payés avec nos impôts. Quand Jean-Paul Lecoq fait un meeting, il n’y a pas de CRS…Et oui !

 

C’est la première fois que j’ai un contact avec des bombes lacrymogènes. Les CRS les envoient en l’air par quatre ou cinq. Elles retombent par terre et roulent sur elles-mêmes tout en dégageant leurs produits toxiques. Ca prend aux yeux et dans la bouche. Ca fait comme du poivre. Tout le monde cherche à échapper aux gaz. Ils se propagent très rapidement. C’est efficace.

Place de Graville, au Havre.

Bonjour l’ambiance. Que ne faut-il pas faire pour conserver le pouvoir ?

Là, c’est un grand mur de fumée. Un feu de poubelle ? Non. Ca ressemble à leurs bombes. Ils s’asphyxient peut-être tout seul.

On ne voit plus la salle des fêtes de Graville derrière eux.

Ce genre de maintien de l’ordre est plutôt surprenant. Encore une fois, les manifestants qui revendiquent du mieux-vivre sont montrés et traités comme des délinquants.

Là, ça fait scène de guerre. Le troisième mandat d’Edouard Philippe, à condition qu’il soit élu, commence sous de mauvais auspices.

La liste de Jean-Paul Lecoq est créditée de 25%

Celle des Verts-écologistes de 16%

Edouard Philippe ne sera pas élu au premier tour avec 42%.

En cas de triangulaire et si le PCF et les Verts sont unis, il est battu.

Tout est ouvert et ça énerve Edouard Philippe !

 

-------------------------

Une journaliste de l’AFP me demande pourquoi je suis là.

« Je lui explique que ce matin, déjà, nous avons manifesté. Nous voulons conserver notre système de retraite. Je ne veux pas que les banques Axa et BlackRock (entre autres) récupèrent les 500 milliards de budget qui servent à la santé, aux familles et aux retraites. Nous imposer quelque chose que nous ne voulons pas à plus de 60%, c’est peut-être ça une dictature. Faire contre l’avis de tous les syndicats, contre les parlementaires de gauche met tout le monde en ébullition. Nous en sommes à  deux ou trois manifestations par semaine. Edouard Philippe n’est pas un bon chef.  Il est un traître à la classe ouvrière, comme ça a été dit ce matin par la CGT. C’est un chef pour les riches et pour les banques. Il ne faut pas qu’il soit réélu au Havre. Et puis il y en a assez que cette intelligentsia nous prenne pour des imbéciles. Je suis intelligente et je ne veux pas qu’on dise le contraire. »

Elle m’a demandé ce que je faisais comme activité.

« Je manifeste, et je m’exprime sur Internet. Les médias sont détenus par les magnats financiers à 90%. Nous, on a un petit contre pouvoir avec Internet. Même ça, ils veulent nous l’enlever. On se passe les informations. Je vais sur les sites syndicaux ou politiques. Ca déplaît à nos dirigeants. »

Je lui ai demandé si l’interview serait utilisée. Elle m’a expliqué qu’elle mettait à disposition des médias ce qu’elle filme sur une banque de données. Si les journaux n’ont pas d’interview, ils peuvent s’en servir.

Ce n’est pas la première fois que je suis filmée, mais je n’ai jamais vu dans un quelconque média utiliser ces interviews. Je ne dois pas dire ce qu’ils espèrent entendre.

-----------------------------

La censure aurait été votée par 58% des Français, s'ils avaient été députés.

Dit autrement, plus d'un Français sur deux aurait voté la démission d'Édouard Philippe.

 

Un nouveau signe de l’impopularité du gouvernement et du 49-3 déclenché par Édouard Philippe pour la réforme des retraites. Dans un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 5 mars, les Français portent un regard très sévère sur le recours à cet article controversé, puisqu’ils sont 70% à réprouver son utilisation.

LREM

Plus que 8 en plus pour la majorité

-------------------------

L'orchestre national de Toulouse sera en grève le 14 mars

----------------

Macron a beau se proclamer président « Pouvoir D’Achat », sur le rond-point de Dieppe, où des Gilet-e-s Jaunes sont de retour, on est très loin de partager cet avis. Malgré les quelques mesures arrachées depuis trois ans, leur quotidien s’est encore dégradé.

L’Humanité

10 21

--------------

 

 Les Gilet-e-s Jaunes ne sont pas aimé-e-s par la police.

10 21

-----------

 

 

 

Les Gilet-e-s Jaunes ne sont pas aimé-e-s par Macron.

10 21

------------

 

Liste de qualificatifs du projet de réforme et de ceux qui la portent:

A la hussarde

Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel

Arnaque

Arrogance

Autoritarisme

 

Banques

Bidouillage

BlackRock

Bricolage

Brutalité

Brutes

 

Capitalisation

Colin-maillard

Confusions

Culotté-e-s

Cupidité

 

Dictature constitutionnelle

Diktat

Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse

Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie

 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s

Indignes

Inégalitaire

Infamie
Inhumain

Iniquité

Insincérité

Insomnie

Interchangeables

Intérêts privés

Intransigeant-e-s

 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 

Flou

Forcer

Forcené-e-s

 

Majorité isolée

Mauvaise foi

Méfiance

Mensonge

Mépris

Monstruosité

 

Non chiffrée

 

Paupérisation

Privatisation

 

Racket

Raides dans leurs bottes

Régression

Représentant-e de commerce

Riches

 

Sans simulateur

Surdité

 

Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article