Coronavirus - Le Havre - Sixième soir d'applaudissements en soutien au personnel hospitalier

Publié le par bmasson-blogpolitique

Soutien au personnel hospitalier.

Le Havre - 25 mars 2020

Sixième jour d’applaudissements.

 

 

Cinq médecins sont morts!

Les médecins manquent de tout!

Ils manquent de masques!

Ils manquent de lunettes de protection!

Ils manquent de gel hydroalcoolique!

Macron n’a rien prévu et il a menti sur la préparation des hôpitaux!

Docteur Jean-Paul Hamon

25 03 20

 

 

La soirée a commencé par les cloches de l‘église du quartier qui ont sonné à partir de 19h 30 pendant 10 minutes en soutien au personnel hospitalier.

Puis, à 20 heures, les applaudissements ont enchaîné.

Tenez bon ! On vous soutient ! Même si le gouvernement ne vous aide pas….On fera céder Macron qui donnera de l’argent pour notre santé.

 

 


-----------------------------

Lisez la page du député Jean-Paul Lecoq:

 

Fabien Roussel :

 

Le seul site homologué en France (Famar Lyon) pour distribuer la Nivaquine, un dérivé de la chloroquine, potentiel traitement contre le COVID2019, est en redressement judiciaire. Le 12 mars, j'écrivais à Bruno Le Maire :

 

 

 

"la nationalisation de l'entreprise Famar devient une décision incontournable" et je la soutiens !

 

-------------------

 

NOUS DEMANDONS DES NATIONALISATIONS PÉRENNES

Les sociétés construites sur la quête du profit, la primauté des intérêts privés vacille. La crise sanitaire en est le terrible révélateur. Il faut redonner à l’État la maîtrise du destin de notre pays.

Eliane Assassi – PCF

 

--------------------------

L’UD CGT 13 demande l’arrêt des activités non essentielles #coronavirus. Face au risque d'exposition au Covid-19 des travailleurs qui ne sont ni en chômage partiel, ni en télétravail, l'UD CGT 13 dénonce le manque de considération des pouvoirs publics

« La Marseillaise »

 

-----------------------

"Sibeth Ndiaye apparaît systématiquement insincère et aveuglée". Zéro pointé ! (Télégramme)

 

 

NDLR: Sibeth ne peut pas relayer de décisions précises puisqu'on ne lui en donne pas.

Elle brode.

---------------------------

 

 Rappel pour Sibeth:

les écoles sont fermées!

Les enseignant-e-s ramasseront des gariguettes?

 

Le PCF rappelle qu'ils télé-travaillent...

NDLR: en attendant, ils sont payés des clopinettes...

 

Sibeth se fait remarquer encore et encore.

Ils n'aiment vraiment pas les enseignant-e-s.

 

Bataille sur la pénurie de masques.

Ils sont utiles pour Macron, pas pour la population...

 

------------------------------

Le CHU de Nîmes ne doit pas communiquer sur les décès liés au Coronavirus, mais cette information a fuité quand même.

 

Le masque est au Coronavirus ce que la capote est au SIDA.

NDLR: Des protecteurs de vie!

Idriss Aberkane

----------------------

Macron et les EHPAD 

Le mot "cynisme" revient régulièrement ces derniers jours.

Ils ne testent personne, ils laissent les gens mourir chez eux, ils ne comptent pas les morts, ni dans les EHPAD, ni ailleurs....

On a l'impression qu'ils s'en fichent totalement.

Leur seule obsession c'est de faire bosser les enseignant-e-s qui sont confiné-e-s....

 

------------------------------

NDLR: Dans leur nouvel "Ausweis", ils ont oublié une case:

Travail aux champs pour les enseignants!

 

-----------------------------

 

La fermeture des bureaux de Poste emporte de lourdes conséquences pour les ménages les plus modestes.

 

-------------------------

« Il est nécessaire d'alerter tous les travailleurs et de les appeler à entrer en résistance. Comme Naomi KLEIN l'a expliqué dans son ouvrage La stratégie du choc, les classes dirigeantes utilisent et utiliseront la crise sanitaire comme d'un un puissant levier pour conforter leurs intérêts particuliers contre l'intérêt général, pour asseoir un peu plus leur pouvoir sur les masses laborieuses... ainsi que le donnent à voir les basses manœuvres du gouvernement hier devant le Sénat à propos du projet de loi « urgence coronavirus », qui revient sur les droits à congés, les 35 heures... sans date limite !

Elles n’auront que ce moyen pour faire face à la crise économique qui a déjà débuté et qui aboutira à une pression accrue sur les peuples et à une concentration massive des capitaux entre des mains toujours moins nombreuses, finissant de mener l’humanité et la planète au bord du gouffre.

 

Mais cette crise sanitaire et économique pourrait en même temps être un levier pour accélérer la transition vers un autre monde. A condition que les travailleurs et leurs organisations dénoncent, à travers leurs réflexions et leurs actions, le système capitaliste mortifère et entièrement régressif pour les humains comme pour la nature. Cela passe aujourd'hui inévitablement par une sortie de toutes les instances fatales pour le salariat, à commencer par la Confédération Européenne des Syndicats aux ordres de l'UE et du capital.

 

Oui, si l'on veut un avenir, il faut en finir avec Macron et son gouvernement, il faut en finir avec l'UE, il faut en finir avec le capitalisme, et cela suppose que les forces syndicales s'engagent résolument dans la voie du changement de pouvoir et de société, dans la lutte de classe menée jusqu'au bout pour le progrès social, la paix et la démocratie.

 

Front Syndical de Classe, 25 mars 2020 »

-------------------------------------

« Non seulement notre appel à une mobilisation des forces vives du pays n'a pas été pris en compte, mais le gouvernement s'est arrogé tous les pouvoirs. Il s'est affranchi du contrôle du Parlement afin d'agir par ordonnances pour déréglementer le droit du travail. Les premières décisions viennent de tomber et elles sont édifiantes : les entreprises pourront faire travailler leur salariés jusqu'à 60 heures par semaine au lieu du seuil maximum légal de 48 heures !

Enfin, notre pays doit aussi faire appel à la mobilisation de toute la société, y compris les multinationales, les compagnies d'assurances, les géants du numérique ou les grandes fortunes. A ce jour, rien n'est prévu de ce côté-là. C'est pourtant là que nous trouverons les ressources nécessaires pour surmonter cette crise inédite. Si les forces du travail sont aujourd'hui mobilisées, celles du capital doivent l'être aussi !

La bataille des « jours d'après » commence maintenant. Faisons monter de toutes parts l'exigence que l'intérêt de l'humain et celui de la planète passent avant ceux de l'argent et des logiques de profit. »

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF.

 

 

 

 

NDLR: Macron refuse de donner de l'argent pour les services publics.

 

" Appelant à « l'union » pour mener « la guerre » contre l'épidémie, Emmanuel Macron espère faire taire les critiques sur le manque de matériel et l’abandon des soignants. "

 

Léo Purguette

"La Marseillaise"

-----------------------

Daniel Cohen, économiste :

 

"Il faut être attentif au respect de l’État de droit, au fait que les gens ont le droit à une protection, y compris vis-à-vis de l’État. La période où l’on entre est propice à des excès".

 

"On voit le poids nouveau des applications de rencontres, les bénéfices d’Amazon, Netflix, etc. Au delà de la crise générale, on voit pointer un capitalisme de surveillance, capable d’aller vous chercher à domicile".

 

Le remède à crise économique actuelle n'est pas le même qu'en 1929 ou 2008. "Ce n’est pas de crédit dont les entreprises ont besoin, c’est de cash, de soutien en espèces pour compenser le manque à gagner".

 

Source France Inter


-----------------------------

NDLR:  Macron devrait dire à ses sbires "vos gueules les mouettes". Mais non. Ils se lâchent et disent tout haut ce qu'ils pensent tout bas...


------------------------

780 personnels de l'APHP infectés et 4 en réanimation. 
La protection des soignants doit être une priorité absolue ! 
Total soutien à ceux qui risquent leurs vies pour sauver les nôtres. 
Il manque toujours du matériel de protection pour tous les soignants mobilisés ! (libéraux, ambulancier-ère-s, laborantin-e-s...)
Fabien Roussel.
 

-----------------------

 

 Le sens des priorités

------------------

"Le pouvoir profite de la crise sanitaire pour s'attaquer aux droits des salarié-e-s."

 

Fabien Roussel

--------------------------

 Depuis quelques jours, celle qui sert en ce moment de porte-parole ou je sais pas quoi, Sibeth Ndiaye multiplie les polémiques pour éviter la seule question qui nous intéresse : où sont les masques ?

 Johan Faerber

 

NDLR: après la chanson "Où sont les femmes?", on va avoir "Où sont les masques?"

La vie d'abord 

Vive la vie!

 A bas la dépression et la récession!

------------------------

Liste de qualificatifs du projet de réforme des retraites et de ceux qui la portent:

 

A la hussarde

Amateurs/trices

Anticommuniste

Anticonstitutionnel

Arnaque

Arrogance

Autoritarisme

 

Banques

Bidouillage

BlackRock

Bricolage

Brutalité

Brutes

 

Capitalisation

Colin-maillard

Confusions

Culotté-e-s

Cupidité

 

Dictature constitutionnelle

Diktat

Drame social

Egoïste 

Enfumeur/euse

Entêtement

Entourloupe

Esbrouffe

Escroquerie

 

Hypocrite

 

Impopulaire

Incertitude

Incompétent-e-s

Indignes

Inégalitaire

Infamie
Inhumain

Iniquité

Insincérité

Insomnie

Interchangeables

Intérêts privés

Intransigeant-e-s

 

Jeu de massacre

Jusqu'au-boutistes

 

Flou

Forcer

Forcené-e-s

 

Lâcheté

 

Majorité isolée

Mauvaise foi

Méfiance

Mensonge

Mépris

Monstruosité

 

Non chiffrée

 

Opportunité

 

Paupérisation

Privatisation

 

Racket

Raides dans leurs bottes

Régression

Représentant-e de commerce

Riches

 

Sans simulateur

Surdité

 

Thatcherisation

Technocrates

Totalitaire

 

Vaseux

Vol

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article