Avortement - 4

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lire aussi:

IVG et confinement 

Le gouvernement met les femmes en difficulté.

---------------------

 

O. Veran et M. Schiappa disent qu'il faut "assurer la continuité des IVG instrumentales". Mais elle et il ne répondent pas à la pétition du collectif "Avortement les femmes décident" sur le dépassement des délais !

Alors ?

 

Collectif droit des femmes

04 20

---------------------------

Au secours!

"En pleine crise du coronavirus,la Diète polonaise prévoit de réexaminer, le 15 avril 2020, le projet de loi visant à interdire totalement l’IVG en Pologne et ce alors que les Polonais, confinés, ne peuvent pas sortir dans la rue pour protester."

 

Collectif droit des femmes

----------------------

Libres de nos choix

Solidarité avec les femmes polonaises.

------------------

 

Le Collectif "Avortement les femmes décident" a envoyé 2 lettres à  Olivier Véran pour un allongement des délais d'IVG. L'avortement médicamenteux à 9 semaines ne suffira pas. Des femmes ont déjà dépassé ces délais et craignent de se rendre à l'hôpital. Elles seront à plus de 12 semaines le 11/5.

 

Collectif Droit des Femmes 

-----------------

Découvrez une vidéo créée par l'association Libres Terres des Femmes qui explique l'ordonnance de protection en moins de 3 minutes.

Cette vidéo existe également en arabe, anglais, bambara, lingala, mandarin, portugais, russe, soninké, tamoul, wolof.
Retrouvez toutes les versions ici :

Vote Sénat : L’ordonnance de protection (violences conjugales,menace mariage forcé) provisoirement prolongée 4 mois. Bien!

2 semaines de + pour l’avortement? Nouveau refus! Pourquoi une telle obstination ?

5000 femmes vont chaque année avorter à l'étranger et il va en avoir bien + maintenant !

 

On arrête toutes.

------------------

Les évangélistes brésiliens ne veulent pas qu'une enfant de dix ans violée par son oncle avorte.

08 20

---------------

Avec le collectif « Avortement LesFemmes Décident », on sera dans la rue le 26 septembre pour défendre le droit à l'Avortement. On y a vraiment intérêt vu ce qui risque de se passer aux USA (Cour Suprême). A Paris c'est à 15 heures à République.

 

Collectif Droits des femmes

---------------

Des centaines de femmes avortent en dehors du service public de santé.

 

Le combat n'est pas terminé.
 
Elsa Faucillon.

 

Le délai passe de 12 à 14 semaines.
C'est une bonne nouvelle.

 

Les sages femmes pourront intervenir pour les avortements jusqu'à 10 semaines.

------------

Suppression de délai de réflexion de deux jours en cas d'entretien psycho-social.

Suppression de la clause de conscience.

OLF

----------------

 

Il faut des moyens pour rouvrir les 130 centres d'IVG qui ont été fermés depuis 15 ans.
Les Effrontées.
-------------
NDLR:
La loi Veil a été votée par les hommes de droite car il y avait la clause de conscience. Le ver était dans le fruit. Cette clause allait freiner la mise en application de la loi.
C'est elle qu'il faut retirer. Tous les médecins gynécologues doivent pratiquer les avortements.
 
La parité dans le bureau de l'Académie de Médecine est à l'ordre du jour. Cinq hommes pour cinq places, la misogynie se voit.
-------------------
IVG : l'Ordre des médecins s'oppose à la suppression de la clause de conscience.

(…) La colère du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes 

Ce lundi, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) a vivement réagi à ces oppositions. Dans son communiqué, "Ordre des médecins : Ensemble, dénonçons cette institution réactionnaire", le syndicat estime que l'Ordre "prend une nouvelle position rétrograde en s’opposant" à ce projet de loi qui constitue selon lui "un progrès social indéniable".

(…) "Par cette prise de position l’Ordre des médecins piétine nos libertés, nos convictions et nos valeurs (...) Nous ne voulons plus être soumis à une institution qui entrave les luttes sociales, qui piétine les luttes antiracistes, féministes, LGBTQI, qui s’oppose à toute évolution vers une démocratie sanitaire en partageant le pouvoir avec les usager.es du système de santé."

 

 

Pologne: triste journée pour l'avortement quasiment interdit.

Droits des femmes bafoués.

10 20

-------------

Pologne.

7e jour de mobilisation pour défendre le droit à l'avortement.

 

Elles ne lâchent pas.

--------------

En Pologne, une grève générale très suivie pour le droit à l'avortement. C'est la grève féministe.
En Pologne, une grève générale très suivie pour le droit à l’avortement.
Le chef du parti conservateur au pouvoir, Jaroslaw Kaczynski, dénonce « une attaque ayant pour but de détruire la Pologne ».
La mobilisation des femmes polonaises pour le droit à l’avortement gagne chaque jour en ampleur. Après des blocages massifs dans les villes lundi, l’heure était, mercredi 28 octobre, à la grève générale du travail, suivie de manifestations à travers tout le pays. 
Article non en entier :

 

Graph

Pologne

Une féministe s'attaque au PIS, parti au pouvoir

--

Avortement 

100 000 manifestant-e-s en Pologne

------------------

L'avortement en Pologne.

C'est le  2 novembre que la loi sera promulguée.

-------------- 

 

"JE SUIS DEBOUT": une chorégraphie féministe polonaise contre l’interdiction totale de l’avortement .

---------------

Les femmes décident.

Par elles-mêmes.

Pour elles-mêmes.

--------------------------------

"La maison de Satan."

Jean-Paul II à la fenêtre.

Pologne.

Les femmes qui manifestent posent devant l'archevêché de Cracovie.

C'est le défi!

----------------------

 

Poland delays abortion ban as nationwide protests continue.

Anti-government rallies continue over court’s ruling to restrict access to terminations.


La Pologne retarde l'interdiction de l'avortement alors que les manifestations nationales se poursuivent.

Les rassemblements antigouvernementaux se poursuivent suite à la décision du tribunal de restreindre l'accès aux licenciements.

 

Poland’s rightwing government has delayed implementation of a controversial court ruling that would outlaw almost all abortion after it prompted the largest protests since the fall of communism.

“There is a discussion going on, and it would be good to take some time for dialogue and for finding a new position in this situation, which is difficult and stirs high emotions,” Michał Dworczyk, the head of the prime minister’s office, told Polish media on Tuesday.

Le gouvernement de droite polonais a retardé la mise en œuvre d’une décision de justice controversée qui 
interdirait presque tous les avortements après avoir suscité les plus grandes manifestations depuis la chute du 
communisme.

 
"Il y a une discussion en cours, et il serait bon de prendre un peu de temps pour le dialogue et pour trouver 
une nouvelle position dans cette situation, qui est difficile et suscite de vives émotions", a déclaré Michał 
Dworczyk, le chef du cabinet du Premier ministre. Les médias polonais mardi.

The decision by the country’s constitutional tribunal promised to further tighten Poland’s abortion laws, which were already some of the strictest in Europe. The tribunal ruled that terminations should be illegal even in cases where a foetus is diagnosed with a serious and irreversible birth defect. This kind of abortion accounts for almost all of the small number of abortions performed legally in the country.

La décision du tribunal constitutionnel du pays promettait de renforcer encore les lois polonaises sur l’avortement,
 qui étaient déjà parmi les plus strictes d’Europe. Le tribunal a jugé que les interruptions devraient être illégales
 même dans les cas où un fœtus est diagnostiqué avec une anomalie congénitale grave et irréversible. Ce type 
d'avortement représente la quasi-totalité du petit nombre d'avortements pratiqués légalement dans le pays.

(…) There has also been violence in which far-right groups have attacked protesters, and government figures appeared to stoke the tensions. The PiS leader and deputy prime minister, Jarosław Kaczyński, told people they should “defend churches” from the protesters after some were defaced. Senior figures in the country’s powerful Catholic church have spoken out in favour of the constitutional ruling.

(…) Il y a également eu des violences au cours desquelles des groupes d'extrême droite ont attaqué des
 manifestant-e-s, et des personnalités gouvernementales ont semblé attiser les tensions. Le chef du PiS et 
vice-Premier ministre, Jarosław Kaczyński, a dit aux gens qu'ils devraient «défendre les églises» des 
manifestant-e-s après que certaines aient été dégradées. Des personnalités de la puissante église catholique 
du pays se sont prononcées en faveur de la décision constitutionnelle.

 

Le Parlement européen condamne vertement l’attaque contre les droits des femmes du PIS en Pologne et appuie le mouvement pour le droit à l’avortement. Seule l’extrême droite soutient le pouvoir en place à Varsovie.

 

L’Humanité

-----------------

« Giscard n'a pas "accordé l'IVG". Pas plus que "De Gaulle a créé la Sécurité Sociale". Des mouvements populaires, féministes et ouvriers, ont arraché à la bourgeoisie des conquêtes sociales. Ces dirigeants n'ont fait que poser, contraints par un rapport de force, leur signature. »

 

Nicolas Framont, sociologue

----------------

Argentine : les députés adoptent le projet de loi sur la légalisation de l'avortement.
Les députés argentins ont adopté, vendredi, le projet de loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse, deux ans après un premier rejet de la part du Sénat. Réclamé depuis des années par les mouvements féministes, le projet de loi, désormais soutenu par le président Alberto Fernandez, prévoit la possibilité d'avorter jusqu'à la quatorzième semaine.  
(…) "Beaucoup de jeunes filles issues des classes populaires et moyennes ont manifesté pour la première fois lors de cette campagne. Mais on a vu aussi des femmes plus âgées, qui apportaient avec elles leurs expériences de militantes féministes. »
(…) Une mobilisation dont la force pourrait même traverser les frontières et inspirer les pays voisins sud-américains qui pour la plupart, se montrent toujours réticents à légaliser l'avortement. 
 
Avortement
Affiche du MLAC
"Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception".
"On ne mendie pas un juste droit, on se bat pour lui."

-----------------

L'avortement en Argentine est légal depuis le 14 01 21.
"La Marseillaise
----------------

La proposition de loi transpartisane, portée par la députée Albane Gaillot, visant à renforcer le droit à l’avortement devait être examinée en deuxième lecture ce jeudi 18 février, lors de la journée d’initiative parlementaire du groupe Socialiste. Elle avait été adoptée par la Commission des affaires sociales la semaine dernière, après une navette parlementaire entre Assemblée et Sénat. Le Conseil Consultatif National d’Ethique avait également donné son feu vert.
 

Cette proposition de loi prévoit l’allongement du délai de l’IVG de 12 à 14 semaines, la suppression de la double clause de conscience et la possibilité pour les sages-femmes de pratiquer des IVG instrumentales. Plus de 5000 femmes partent à l’étranger pour avorter, faute de places dans les délais légaux. 


Le groupe Les Républicains en a décidé autrement, et a sciemment bloqué le vote en pratiquant l’obstruction parlementaire : ils ont déposé 432 amendements, ce qui rend de fait impossible l’examen en une journée de cette proposition de loi, que Le groupe Socialiste a donc préféré retirer de l’ordre du jour. Ce blocage anti-démocratique est imputable à des députés proches de la Manif pour tous, qui s’opposent encore et toujours au droit à l’avortement, et donc aux droits des femmes. 


Le droit à l’avortement doit être effectif et l’accès à l’IVG garanti pour toutes les femmes. Cette proposition de loi est essentielle. 

 

Nous exigeons de la majorité gouvernementale qu’elle se saisisse de ce texte, et qu’elle ré-inscrive ce projet de loi à l’ordre du jour de toute urgence !

Osez Le Féminisme

--------------------

 

 

Avortement 
Les amendements déposés servent pour l'obstruction du vote de cet amendement.
 
Osez Le Féminisme.
Avortement 
P Hetzel a déposé à lui tout seul 63 amendements pour l'obstruction du vote.
Il est député du Bas-Rhin.
 
Les femmes de ce département l'apprécieront!!!! (enfin, peut-être pas...NDLR) 
------------------
ETATS-UNIS: L'AVORTEMENT BIENTÔT INTERDIT EN ARKANSAS EN CAS D'INCESTE OU DE VIOL.

Le gouverneur républicain de l'Arkansas a annoncé qu'il ne sera désormais possible d'avorter dans cet Etat que pour "sauver la vie de la mère lors d'une urgence médicale".

L'Etat américain de l'Arkansas a adopté mardi une loi interdisant l'avortement même en cas de viol ou d'inceste, espérant ainsi pousser la Cour suprême des Etats-Unis à revenir sur son arrêt, qui avait en 1973 étendu ce droit à l'ensemble du pays.

https://www.bfmtv.com/international/etats-unis-l-avortement-desormais-interdit-en-arkansas-en-cas-d-inceste-ou-de-viol_AD-202103100124

-----------------

L'avortement interdit en cas d'inceste et de viol en Arkansas : une nouvelle offensive anti-IVG.

 

(…) Avec la nomination de trois juges ultraconservateurs (Neil Gorsuch, Brett Kavanaugh et Amy Coney Barrett) lors du mandat de Donald Trump, l’issue d’un vote fait peu de doutes. Les démocrates pourraient alors tenter de faire voter une loi garantissant ce droit, mais si une infime majorité au Sénat laisse augurer d’un échec. Quant à un éventuel amendement constitutionnel, il est inenvisageable : il doit être adopté par les deux tiers des élus du Congrès et ratifié par les trois quarts des États, ce que ne permettra jamais le Parti républicain.

 

Line Renaud révèle avoir vécu un avortement clandestin et donne des détails effarants.

 

(…) Mais ce moment fut à la fois douloureux et très dangereux pour elle : « Il a organisé un avortement dont je garde un souvenir effroyable, raconte Line Renaud dans un témoignage glaçant. Une adresse glauque, un appartement sombre, une tricoteuse », décrit-elle. Mais de retour chez elle, la comédienne a eu « des complications » : « 41°C de fièvre, un début de septicémie ». Un spécialiste est alors appelé en renfort : « Un gynéco appelé de toute urgence a pratiqué un curetage à vif sur la table de la salle à manger », ajoute-t-elle. Comme beaucoup de femmes à cette époque, cela a été un véritable traumatisme. 

MLF ou MLAC
"Ni le juge, ni le pape, ni le fric.
Seules les femmes décident."
 
1975
-------
MLF 
Genève 
1971
"A qui appartient le ventre de cette femme?
Il est à elle!"
----------

Avortement – Page 178 :

Une clocharde « Louison la Limaille » raconte sa vie à Sim. Sa mère était  « boniche » et s’est faite engrosser par le patron. « J’étais à peine dans le ventre de ma mère qu’ils ont essayé de me supprimer avec le savon de Marseille, la queue de persil et les aiguilles à tricoter. Fallait être solide pour résister au traitement ! »

En clair, elle a survécu et échappé à la tentative d’avortement de sa mère.

 

Sim.

Elles sont chouettes mes femmes.

Editions Flammarion – 1986.

--------------

Au Texas, la loi anti-avortement la plus cynique des Etats-Unis Le Texas va se doter d’une loi dite «Heartbeat bill», qui interdit l’IVG dès que les battements de cœur peuvent être détectés, vers la 6e semaine, y compris en cas d’inceste ou de viol.

« Libération »

---------

Etats-Unis : Le Texas interdit l’avortement après six semaines de grossesse

DROITS HUMAINS 

À ce stade, la plupart des femmes ignorent encore qu’elles sont enceintes.

(...)La présidente cite notamment l’adoption de 500 mesures restrictives depuis début 2021 contre l’avortement. Bien que le droit à avorter ait été reconnu par la Cour suprême en 1973, il continue de diviser fortement le pays, avec une forte opposition aux IVG dans les milieux religieux, et constitue un puissant instrument de mobilisation des électeurs à droite.


 

Avortement.

Le Planning Familial du 10e arrondissement de Paris est recouvert d'autocollants anti-avortement.

Il porte plainte.

06 21

-----------------

Gibraltar assouplit sa législation anti-avortement.

Les habitants du petit territoire britannique de Gibraltar ont voté à une grande majorité pour un assouplissement de la législation sur l'avortement, l'une des plus dures au monde, selon les résultats dévoilés vendredi 25 juin. Quelque 62% des électeurs se sont prononcés en faveur d'une loi autorisant l'avortement dans le cas où la santé mentale ou physique de la femme est en danger, notamment en cas de viol ou d'inceste, ou lorsque le fœtus présente des déficiences physiques mortelles.

(…) L'interruption volontaire de grossesse (IVG) était jusqu'à présent interdite - sauf s'il s'agissait d'une question de vie ou de mort pour la mère - et passible de la prison à vie dans cette petite enclave britannique de 32.000 habitants à l'extrême sud de l'Espagne. 

(…) Cette réforme fait suite à une décision de la Cour suprême britannique de juin 2018 qui avait estimé que la législation d'Irlande du nord, interdisant l'IVG dans presque tous les cas et donc proche de celle de Gibraltar, était contraire à la Convention européenne des droits de l'Homme. «Il relève de notre devoir de mettre un terme à cette violation», avait écrit Fabian Picardo.

Depuis plusieurs semaines, le Planning familial voit ses vitrines taguées et recouvertes d’autocollants anti-choix (anti-avortement) : à Paris, à Nantes, à Bordeaux, à Strasbourg, à Poitiers…

------------

Une sur trois, c’est une statistique encore trop peu connue. Une femme sur trois sera amenée dans sa vie à avoir recours à une interruption volontaire de grossesse (IVG). Ce podcast donne la parole aux femmes qui ont traversé cette expérience. Elles vous emmènent avec elles sur leur parcours d’IVG, loin des clichés et des faux sites d’informations anxiogènes. 

 

Dans ce quatrième épisode, nous allons répondre à la question la plus souvent posée par les personnes souhaitant avoir recours à une IVG : est-ce que ça fait mal ? Chloé et Valentine nous partagent leur expérience de la douleur pour une IVG médicamenteuse. Puis, Laura témoigne de la douleur qu’elle a ressentie après l’échec de son IVG. A la fin de chaque épisode, un.e médecin qui accompagne les femmes dans le parcours d’IVG viendra apporter des informations supplémentaires et nécessaires, pour que chaque femme puisse choisir librement la méthode d'IVG qui lui convient le mieux. 

 

La chaîne C8TV prévoit de diffuser lundi 16/08 en prime time un film de propagande mensonger anti-IVG. Financé à 100% par l’église évangélique protestante, il reprend le récit d’une salariée du planning familial du Texas, devenue militante anti-IVG.

Le fait d’empêcher ou tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une IVG est puni de 2 ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amende. Une pétition est en ligne pour alerter le CSA :

NousToutes

 

Pétition :

(…) Ce que nous voulons.
Nous vous demandons de rappeler C8 à ses responsabilités. Si Unplanned devait être diffusé malgré le danger qu'il fait peser sur la population vulnérable des personnes enceintes, que la chaîne instaure au minimum une contextualisation de ce programme, en rappelant que le droit à l'IVG est ancré dans la loi française et permet à celles qui en font le choix d'être prises en charge correctement médicalement et, pour qui en aurait besoin, socialement.

------------

 

Mike Lindell

Le film Unplanned est une propagande contre l'avortement.

Michael James Lindell (né le 28 juin 1961), également connu sous le nom de My Pillow Guy, est un homme d’affaires et entrepreneur américain qui est le fondateur et PDG de My Pillow, Inc., une entreprise de fabrication d’oreillers, de literie et de pantoufles. Lindell est le fondateur de la Fondation Lindell, un organisme à but non lucratif qui aide les toxicomanes en leur offrant des traitements et d’autres services. Lindell est un éminent partisan et conseiller de l’ancien président américain Donald Trump.

----------

Unplanned.

Communiqué de presse.

Le message du film orienté contre la pratique de l'IVG et de son utilisation.

-------------

Le manifeste des 343 "salopes".

-----------

"Unplanned" est un film anti avortement.

Il veut du mal à tes droits.

---------

"Unplanned" est un film anti avortement.

Les Effrontées.

Nos corps nous appartiennent.

L'IVG fait partie de la vie des femmes.

---------

"Unplanned" est un film anti avortement. Contre sa diffusion.

Les Héroïnes du Val d'Oise.

Soutien au Planning Familial.

Nos droits sont en danger.

---------

Le csa audiovisuel peut prononcer des sanctions concernant les 3 volets (certification/discrimination&santé/prévention) La justice doit se prononcer quant à l’entrave à l'#IVG (passible de 30 000 euros d’amende + 2 ans d’emprisonnement).
Sleeping.Giants
 

------------------

Bolloré fait diffuser 1 film anti IVG sur sa chaîne C8:l’intégrisme catholique du milliardaire impose cette propagande mensongère contre le droit des femmes à choisir.
Mémorial 98.
----------
Film anti-IVG diffusé sur C8 : la chaîne "coupable du délit d'entrave", estime la ministre déléguée à l'Egalité femmes-hommes.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a dit avoir reçu plusieurs saisines concernant ce programme et annoncé qu'il allait instruire ce dossier.

(…)  Interrogé par l'AFP, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a dit avoir reçu plusieurs saisines concernant ce programme et annoncé qu'il allait instruire ce dossier. Le délit d'entrave à l'IVG est passible de 30 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement.

 

États-Unis : des centaines de célébrités contre la loi anti-avortement au Texas.

(…) "Nous devrions tous être en mesure de prendre nos propres décisions en ce qui concerne notre santé et notre avenir", déclare ainsi sur son compte Instagram la chanteuse Cindy Lauper.

(…) sa camarade P!nk ou les actrices Kerry Washington et Eva Longoria, un message du Planning familial déclarant  : "Je suis solidaire avec les texan.e.s et des gens du monde entier qui recherchent la liberté de procréer."

(…) La comédienne et productrice Reese Witherspoon a également réagi pour exprimer sa solidarité avec les femmes du Texas, comme l'humoriste Amy Schumer, la chanteuse Dua Lipa ou encore la top model Bella Hadid.

Pour défendre le droit à l'avortement fragilisé.

Manifestation le 25 septembre.

--------------

Rafał Kaźmierczak est né à Łódź, en Pologne. Il est diplômé de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Warmie et de l’Université Mazury à Olsztyn. Depuis, il s’intéresse à la photographie.
 
-----------
Le monde de la technologie se mobilise pour défendre le droit à l'avortement au Texas.
Un site web qui encourage le public à dénoncer des avortements illégaux au Texas s'est vu notifier de son éviction par son hébergeur internet, une des mesures prises par des sociétés de la tech après l'entrée en vigueur d'une loi qui interdit la majorité des interruptions de grossesse dans cet État américain, même en cas d'inceste ou de viol.

(…) Selon la législation texane, il ne revient pas aux autorités de faire respecter la mesure, mais aux citoyens, encouragés à porter plainte au civil.

«La chose la plus pernicieuse (...) est que cela crée une sorte de système de justiciers autoproclamés, avec des gens qui perçoivent des récompenses», a déploré le président américain Joe Biden à la presse à la Maison-Blanche vendredi.

«Cela semble ridicule, presque antiaméricain», a-t-il continué.

 

Dorota Górecka est une photographe basée à Lodz (Pologne).
Ses photos sont artistiques, esthétiques, envoûtantes, sensuelles et poétiques.

--------------

Avortement.

Mexique.

La Cour s'est réunie en séance plénière pendant 2 jours pour examiner la constitutionnalité des articles du code pénal de l'État de Coahuila, dans le nord du Mexique, qui sanctionnent les femmes qui se font avorter, avec des peines pouvant aller jusqu'à trois ans de prison.

Ces articles ont été déclarés inconstitutionnels à l'unanimité des dix juges présents. Une source judiciaire a expliqué que cet arrêt a une portée nationale."La femme doit demander (aux services de santé) de pratiquer l'avortement, et s'ils refusent, elle peut (...) déposer un recours. Le juge aura désormais le pouvoir d'ordonner que l'avortement soit pratiqué", explique à l’AFP, Alex Alí Méndez, avocat constitutionnel

AFP.

-------------

La gratuité de la contraception en France s'étend jusqu'à 25 ans (au lieu de 18 précédemment).

Le gros problème à ôter est la "clause de de conscience" qui permet aux médecins de refuser de pratiquer des avortements. C'est ce qui a permis de faire voter la loi Veil. Mais il faut avancer sur cette possibilité.

------------------

 

 

La contraception sera désormais gratuite pour les femmes jusqu’à 25 ans, annonce Olivier Véran.

(…) En outre, a pointé la coprésidente du Planning, Sarah Durocher, il serait regrettable que le gouvernement fasse valoir cette avancée pour faire oublier qu’il a renoncé pour le moment à allonger de douze à quatorze semaines le délai légal de recours à l’avortement.

De nombreuses femmes quittent le Texas pour avorter.

Depuis le 1er septembre, une loi interdit d’avorter après six semaines de grossesse, même en cas de viol ou d’inceste, dans le vaste État du Texas.

(…) Du 1er au 12 septembre, sa clinique de Tulsa a interrompu la grossesse de 69 Texanes et 240 autres ont déjà pris des rendez-vous en Oklahoma pour les semaines suivantes. «On fait tout ce qu’on peut pour les prendre en charge, mais les délais s’allongent», regrette-t-il.

Avortement légal au Chili.

La loi sera bientôt votée.

---------

De l'interdiction totale à la prise en charge, l'accès à l'avortement est très inégal dans le monde.
Alors que le micro-Etat de Saint-Marin, en Europe, a légalisé l'IVG dimanche, les lois relatives à l'avortement restent très inégales dans le monde. Tour d'horizon.
(…) Interdit dans une quinzaine de pays.
(…) Un accès restreint.
(…) En 2017, le Chili a mis fin à près de 30 ans d’interdiction totale de l’IVG, désormais autorisée en cas de risque pour la vie de la mère, viol et non-viabilité du fœtus.
(…) Un droit parfois récent.
(…) Et toujours menacé.
Chili : l’avortement dépénalisé par les députés, prochain vote au Sénat.
(…) Une avancée encore à valider. Les députés chiliens ont approuvé mardi une proposition de loi qui dépénalise l’avortement jusqu’à 14 semaines de grossesse. Le texte doit désormais être débattu au Sénat. 
(…) «La dépénalisation de l’avortement est approuvée ! C’est pour toutes les femmes et les personnes enceintes qui ont été persécutées et criminalisées, surtout si elles ont peu de ressources financières», s’est félicitée sur Twitter la députée communiste Camila Vallejo, une des initiatrices du texte.
(…) Sous la pression de mouvements féministes, un texte avait finalement été voté en 2017 permettant l’avortement en cas de danger pour la vie de la mère, de l’enfant ou de viol. Mais selon les associations, ces IVG ne représentent que 3% des milliers d’avortements clandestins qui ont lieu chaque année dans ce pays de 18 millions d’habitants.
Annie Ernaux, "précurseuse" et plus actuelle que jamais

Plus actuelle que jamais: à 81 ans, l'autrice Annie Ernaux influence artistes et intellectuels de la nouvelle génération, qui le lui rendent bien, avec trois films inspirés de son oeuvre féministe et sociale sortant coup sur coup.

(…) L'adaptation de son récit autobiographique sur l'avortement clandestin, "L'évènement", a permis à la réalisatrice Audrey Diwan d'emporter le Lion d'Or à Venise.

En août, "Passion simple", signée Danielle Arbid, sortait en salles. Et mercredi c'est le tour d'un documentaire plus expérimental, "J'ai aimé vivre là", fruit de la rencontre de l'autrice avec le réalisateur Régis Sauder autour de sa ville d'adoption, Cergy-Pontoise, au nord-ouest de Paris.

Avortement aux USA.

Les femmes manifestent contre son interdiction.

La Cour suprême dicte la conduite des femmes.

Stop! C'est assez!

------------------

Avortement aux USA.

Banderole féministe.

"Les vagins vont ont porté jusqu'à ce monde et peuvent vous éjecter de votre poste d'élu".

NDLR: c'est l'utérus qui porte le bébé.

--------------- 

 

NDLR : le « temporaire » va devoir devenir plus que temporaire. Le définitif doit remplacer cette notion de parenthèse accordée aux femmes.

 

États-Unis : un juge fédéral du Texas bloque temporairement la loi anti-avortement.

Un juge fédéral du Texas a temporairement bloqué une loi qui interdit d'avorter après environ six semaines de grossesse, même en cas d'inceste ou de viol. Une décision que le gouvernement de Joe Biden salue comme une "victoire" pour les Texanes.

 
Issoudun : le célèbre bourreau et la famille Desfourneaux.
(…) Mais entre deux mises à mort d’assassins, on le somme de procéder à l’exécution de résistants et de communistes. Son nom est également inscrit dans les annales judiciaires pour le cas unique de Marie-Louise Giraud, exécutée en 1943. Ayant pratiqué 27 avortements dans la région de Cherbourg (Manche), elle est la seule « faiseuse d’anges » à être condamnée à mort en France.
La dernière exécution de Jules-Henri Desfourneaux est celle d’une femme, en 1949. Germaine Leloy-Godefroy est aussi la dernière femme guillotinée en France. Presque fou, Jules-Henri Desfourneaux meurt en 1951. La peine de mort étant abolie vingt ans plus tard, la lignée des bourreaux originaires d’Issoudun s’éteint avec lui.

"Abortion in Poland.
Avortement en Pologne" 
Graph dans les toilettes 
Paris 
Palais de Tokyo 

---------------

Avortement 
Passage de 12 à 14 semaines.
Il n'y a médicalement aucune contre indication.  
Sénat 
PCF 2019 
 
------
Avortement. 
Historique des avancées des lois suite aux luttes des femmes.
Laurence Cohen au Sénat
 
--------------
Avortement 
Laurence Rossignol et Albane Gaillot  ont beaucoup oeuvré.
Laurence Cohen au Sénat
 
----------
Avortement 
Passer de 12 à 14 semaines  
Laurence Cohen au Sénat
 
-----
Avortement 
Les reculs.
Laurence Cohen au Sénat
 
-----

 

 

Avortement 
Suppression de la double clause de conscience.
Laurence Cohen au Sénat
 
-----
Loi sur le délai d'allongement pour l'avortement.
La loi sur l'IVG a des gros oublis:
- accessibilité aux centres IVG
- pérennisation des moyens accordés aux Plannings familiaux
- lutte contre la propagande anti-avortement sur Internet
- éducation sexuelle des jeunes à voir
"L'Humanité"
 
---

L'article 1er de la proposition de loi visant à renforcer le droit à l'avortement est adopté par 63 voix pour, 30 contre. Il prévoit l'allongement du délai légal de recours à l'IVG de 12 à 14 semaines.

LCP

--------------------

Bonjour,

Vous avez appelé l’attention du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) sur la diffusion sur C8 le 16 août dernier à 21h05 du film Unplanned, lequel était accompagné d’une signalétique de catégorie II (« déconseillé aux moins de 10 ans »).

Le CSA a examiné le contenu et les conditions de diffusion de ce programme lors de sa séance du 15 septembre 2021.

Il a, en premier lieu, considéré que la diffusion de ce film, œuvre de fiction relevant de la liberté de création, ne pouvait être regardée comme susceptible de générer un trouble à l’ordre public et que sa programmation relevait de la liberté éditoriale de la chaîne.

Le CSA a, en second lieu, vérifié la conformité de la diffusion en cause à la réglementation applicable en matière de protection du jeune public.

Selon l’article 2 de la recommandation du 7 juin 2005 du Conseil aux éditeurs de services de télévision concernant la signalétique jeunesse et la classification des programmes, la classification en catégorie II correspond aux programmes « comportant certaines scènes susceptibles de heurter les mineurs de 10 ans ». La classification en catégorie III s’applique quant à elle aux « œuvres cinématographiques interdites aux mineurs de 12 ainsi [qu’aux] programmes pouvant troubler les mineurs de 12 ans, notamment lorsque le programme recourt de façon répétée à la violence physique ou psychologique ».

S’agissant des programmes de catégorie III, l’article 3 de cette recommandation prévoit qu’ils « ne doivent pas être diffusés avant 22 heures. A titre exceptionnel, il peut être admis une diffusion après 20h30 de programmes de cette catégorie, sauf les mardis, vendredis, samedis, veilles de jours fériés et pendant les périodes de vacances scolaires ».

Le CSA a estimé que le film Unplanned relevait de la catégorie III en raison de son climat anxiogène et de la présence de plusieurs scènes susceptibles de troubler les mineurs de 12 ans. Il a également relevé à cet égard que le programme ne comportait pas, pour le jeune public, de ressorts de distanciation appropriés. En application des dispositions de l’article 3 de la recommandation précitées, ce film ne pouvait donc être diffusé en première partie de soirée durant les vacances scolaires.

Le CSA a par conséquent adressé un courrier à la société C8 afin de la mettre en garde contre la réitération de manquements aux règles édictées par les articles 2 et 3 de la recommandation du 7  juin 2005 concernant la signalétique jeunesse et la classification des programmes.

Cordialement,

La Direction de la communication

12 21

------------------

 Réponse du CSA à la suite de la diffusion du film  "Unplanned".
 
 Il n'aurait pas dû être vu par des enfants.
 
NDLR: C'est une réponse prudente. Il n'y a pas de sanction financière. Le CSA ménage le chou et la chèvre.
--------
 
 
Loi pour améliorer l'avortement.
Double clause de conscience.
L'embarras de Véran.
"L'Humanité"
 
-------

UE : une anti-IVG à la tête du parlement ?

Roberta Metsola (PPE) est pressentie pour être la prochaine présidente du parlement européen. Elle est surtout connue pour ses positions contre l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

(…) En face de la candidate anti-IVG, on retrouve une candidate plus progressiste : l’espagnole Sira Rego qui représente la gauche au parlement (GUE/NGL). Avec au centre de son programme la réponse à la crise écologique et sociale et faire face aux assauts contre les droits de l’Homme menés notamment par les gouvernements polonais et de hongrois. À l’opposé, les eurosceptiques d’ECR ont aussi un candidat avec le Polonais Kosma Zlotowski.

https://liseuse.lamarseillaise.fr/epaper/viewer.aspx?publication=LM&date=20_12_2021&tpuid=2543#page/24

 

L'avortement, c'est un droit. On n'y touche pas.

Roberta Metsola sera présidente du parlement européen le 18 janvier.

Danger!

Les femmes décident de leur corps et de leur vie.

------------

Le Parlement européen a choisi d’élire une présidente, Roberta Metsola, dont les positions hostiles à l’avortement sont connues. Le HCEfh déplore vivement ce choix. Sa présidente, SP Brossolette, juge qu’ « il s’agit là d’un très mauvais signal ».

NDLR : pas de surprise venant d’une élue qui retire des subventions en région Ile-de-France :

Amicales félicitations @RobertaMetsola, nouvelle présidente @PPE du @Parlement européen, 3e femme à occuper cette fonction depuis Simone Veil. Je travaillerai main dans la main avec elle pour une Europe démocratique prenant en compte les aspirations des nations & des citoyens.

Valérie Pécresse.

------------------

Marie-Claire Chevalier, elle avait incarné le procès de Bobigny.

IVG Marie-Claire Chevalier est morte dimanche 23 janvier, à 67 ans. En 1972, sa relaxe après un avortement illégal avait ouvert la voie à la loi Veil.

(…) Après cet épisode, Marie-Claire Chevalier a construit sa vie dans l’anonymat, portant un regard bienveillant sur les pièces de théâtre et autres téléfilms qui s’étaient emparés de son histoire. En 2004, elle avait accepté de participer à une émission de télévision, à l’occasion des trente ans de la légalisation de l’avortement.

---------------

Le délai de l’IVG prolongé

Le Parlement a adopté mercredi une proposition de loi transpartisane pour allonger la durée légale de l’IVG de 12 à 14 semaines. Un vote « fidèle au combat des femmes », a salué le ministre de la Santé, Olivier Véran.

La Marseillaise.

----------------

Avortement.

La Colombie légalise l'avortement après l'Argentine.

"L'Humanité"

----------------

L'avortement.

La Colombie dépénalise l’avortement jusqu’à 6 mois!

Ouah!

-----

Avortement 

Un demi siècle après la loi Veil, le HCEfh demande sa constitutionnalisation.

----

 

Femmes, grande cause et petit bilan du quinquennat.

Santé et sexualité 

L'avortement est un droit fondamental.

OXFAM.

-----

 

Avortement.

"Le torchon brûle".

Mensuel, 1 franc.

----

 

 

Pour l'avortement libre et gratuit.
La lutte du MLAC.
 
------
Avortement aux Etats-Unis : l’Idaho adopte une loi restrictive.

Un nouveau texte autorise des citoyens proches d’une femme enceinte à poursuivre en justice les médecins qui auraient pratiqué une interruption volontaire de grossesse.

(…) Le gouverneur de l’Idaho, Brad Little, s’est revendiqué comme un ardent défenseur des droits des « bébés à naître ». Mais il s’est inquiété que cette loi, qui revient « à déléguer le pouvoir à des citoyens privés d’imposer de lourdes amendes (…) dans le but d’échapper à l’examen des tribunaux » ne soit déclarée contraire à la Constitution fédérale.

(…) « Au cours des six derniers mois, la loi du Texas a eu des effets profondément négatifs, forçant des femmes à parcourir des centaines de kilomètres pour avoir accès à des soins », a-t-elle fustigé, relevant que l’impact de telles lois est particulièrement fort sur les femmes ayant des revenus faibles et vivant dans des zones rurales.

 

La femme du jour. Maritza.

 

Avortement 
Procès pour Justyna Wydrzynska.
Pologne - Elle risque 3 ans de prison pour avoir aidé une femme à avorter.
"L'Humanité"
-------

L'avortement au Brésil.

Lula plaide pour sa légalisation.

"L'Humanité"

---------------------

 

Pour l'avortement en Pologne.

I am Justyna!

------------

Avortement

Les femmes s'affichent,

La Gaffiche,

1984. 

Saint-Nazaire.

------

Avortement.

Marine Le Pen est incohérente dans ses votes.

Elle proposait en 2012 de ne pas rembourser l'avortement!

Violaine Filippis-Abate 

"L'Humanité"

-------

USA - Attaque en règle des conservateurs contre le droit à l'avortement:

 

Il est 0h28. Des centaines de manifestantes (et manifestants) plutôt jeunes ont afflué vers la Cour suprême en réaction à la nouvelle selon laquelle les juges reviendraient sur le droit constitutionnel à l’avortement.

Jordan Davis.

-------------

Cinéma – 2018.

RUTH BADER GINSBURY de Betsy West.

A 85 ans, le juge de la Cour Suprême Ruth Bader Ginsburg est devenue une icône.

Ruth Bader Ginsburg est la 2ème femme à entrer comme juge à la Cour Suprême des Etats-Unis sous Bill Clinton. Juge à la cour suprême des États-Unis, elle a construit un incroyable héritage juridique. Guerrière, elle s'est battue pour l'égalité hommes-femmes, et toutes formes de discrimination. Son aura transgénérationnelle dépasse tous les clivages.

« R.B.G n'est pas grande mais elle est vaillante ».

« R.B.G est petite mais elle réfléchit ! ».

Le Festival du Cinéma Américain de Deauville accueille pour sa 47e édition cinquante-trois films du 3 au 12 septembre 2021.

 

--------------------

«J'ai vu le monde quand avorter était illégal. Nous n'y retournerons pas.»: la sénatrice Elizabeth Warren exprime sa colère et défend le droit à l'avortement.

L’Importante.

 

-------------------

 

«Celles sur qui cela va retomber le plus durement, ce sont les femmes pauvres… les femmes qui ont été violées… et cette Cour suprême a dit qu'elles s'en fichaient… Ce qui les intéresse, c'est d'imposer leur point de vue extrémiste au reste du pays"

 

Who this is going to fall hardest on is poor women ... women who’ve been raped … and this Supreme Court has said they don’t care … What they care about is imposing their extremist view on the rest of the country.”

SenWarren on reported SCOTUS plan to overturn Roe v. Wade

 

------------------

 

"Nous ne reviendrons pas en arrière, jamais." Aux États-Unis, la colère noire de la sénatrice Elizabeth Warren. Elle accuse les républicains d'avoir "comploté" durant des décennies pour remettre en cause le droit à l'avortement.

France Inter.

 

-----------

 

One of the last women to be guillotined in France was Marie-Louise Giraud (1903-43). Giraud was convicted of having performed 27 abortions in Cherbourg. She was condemned in court as faiseuse d’anges (angel-maker). She was executed on July 30 outside the prison de la Roquette

 

 L'une des dernières femmes à être guillotinée en France fut Marie-Louise Giraud (1903-1943). Giraud a été reconnu coupable d'avoir pratiqué 27 avortements à Cherbourg. Elle fut condamnée au tribunal comme faiseuse d'anges. Elle a été exécutée le 30 juillet devant la prison de la Roquette.
 
 
--------------------

Attaque contre le droit à l'avortement aux USA.

"Les femmes ne seront pas silencieuses.

Nous sommes prêtes à répliquer à cette attaque. La Cour Suprême veut mettre en danger la vie des jeunes femmes, particulièrement de couleurs, Noires, Latinos, Indigènes, et les femmes pauvres économiquement et à risques. Il est temps de voter pour défendre la vie des femmes."

Communiqué de la "National NOW".

-------------

 

 

Attaque contre le droit à l'avortement aux USA.

Le panel d’experts, sur Fox News, pour parler d’avortement…sans commentaire.

NDLR: si. Ne laissons pas les homes décider de nos corps et de nos vies.

-----

L'avortement aux USA est remis en cause.

Vers une victoire des Républicain-e-s et des chrétien-enne-s évangéliques?

"L'Humanité"

-----------------------

 

Avortement.

L'IVG aux Etats-Unis.

Les femmes en fin de droits.

"Une de Libération".

------------

 

MLAC.

France.

Ni le juge, ni le Pape, ni le fric, seules les femmes décident.

Avortement et contraception libres et gratuits.

------------------

Avortement : "Criminaliser l'IVG revient à criminaliser les femmes".

Anu Kumar

Washington

"La Marseillaise"

--------------

Avortement : "70% des Américain-e-s sont pour le droit à l'avortement. Les USA sont gouvernés par une minorité d'extrémistes".

Anu Kumar

Washington

"La Marseillaise"

--------------

"Abortion is a human right".

L'avortement est un droit humain.

Amnesty International.

------------

Aux États-Unis, la Cour suprême s’apprête à supprimer le droit à l’avortement. Elle voudrait effacer des années de lutte pour ce droit essentiel. Nous ne laisserons pas cela arriver !

Amnesty International France.

---------------------

 

 

Menaces sur le droit à l’avortement aux Etats-Unis :
le collectif Avortement Europe dénonce une énième tentative de restreindre le droit des femmes à disposer de leur corps !

 

(…) Nous, collectif avortement Europe, dénonçons une menace inadmissible au droit à disposer de notre corps ! Nous soutenons sans réserve les mobilisations des femmes américaines et appelons à manifester vendredi 6 mai 2022 à 18 heures place de la République et partout en France où cela est possible !

Les membres du Collectif Avortement Europe dont notamment :

ANCIC, ANSFO, Collectif CIVG Tenon, Democracy, FSU, Fédération SUD Santé Sociaux , Collectif National pour le Droit des Femmes, CADAC, Osez Le Féminisme, Parti Communiste, le Planning Familial, Union syndicale Solidaires Marche Mondiale des Femmes France

 

---------------------

Avortement.
USA. 
Coordination féministe.
"Nous soutenons les femmes et minorités de genre américaines et appelons à se mobiliser partout en solidarité. "
-----------

 

 

Avortement.

USA.

La Cour suprême déclare la guerre aux femmes.

--------

Avortement en Alabama.
La  peine est plus sévère que pour le viol et les violeurs.
-----
 

L'avortement et le vote sont  liés.

Charlotte Recoquillon.

"L'Humanité"

-------------

L'avortement et le vote sont  liés.

19 états ont durci le droit de vote.

Charlotte Recoquillon.

"L'Humanité"

-------------

L'avortement aux USA.

50 ans de lutte et division en deux des Américain-e-s.

NDLR: plutôt en 1/3 et 2/3 puisque 70% des Américain-e-s sont pour le droit d'avorter pour les femmes.

----------------

Avortement aux USA.

"Si les hommes accouchaient, l'avortement deviendrait sacré".

"If men could have babies, abortion would be a scrament".

Stephen King 

-----

Avortement aux USA.

The Lancet.

"Interdire l’IVG, c’est condamner des femmes."

L'abandon de cette loi autorisant l'avortement ne les empêchera pas. Cela cessera l'avortement dans des conditions de sécurité pour les femmes. Alito et ses supporters auront du sang sur les mains.

NDLR: ils ont un problème de natalité aux USA?

---------------

Avortement.

Suivi des règles.

Des applications espionnent les femmes.

-----

Avortement aux États-Unis: comment les applis de règles pourraient servir à traquer les femmes.

La Cour suprême américaine envisage de revenir sur le droit à l'avortement. Des inquiétudes émergent sur les collectes de données personnelles pouvant incriminer les femmes.

(…) Plusieurs millions de femmes dans le monde utilisent des applications telles Flo, Clue ou Ovia pour suivre leur cycle menstruel. En entrant des informations comme la durée et la date de leurs dernières règles, la couleur du sang, précisant leur flux ou encore leur libido, elles cherchent à savoir en avance quand elles auront leurs prochaines règles ou s’en servent pour calculer leur période de fécondité. L’appli, qui analyse les données, sait ainsi quand (une) femme doit avoir ses règles, si elle est en retard, si elle ne les a pas. Et donc, si elle est enceinte ou ne l’est plus.4

(…) La police pourrait récupérer les données personnelles.

En effet, les données personnelles entrées dans ces applications ne tombent pas sous le coup de la loi HIPAA qui régule le partage d’informations privées sur la santé aux États-Unis. Les applis de santé ont donc le droit de vendre les données des utilisateurs à des tiers, notamment des entreprises qui peuvent les exploiter pour faire de la publicité ciblée par exemple. 

(…) Evan Greer donne l’exemple d’une femme qui patiente dans une salle d’attente d’une clinique où l’avortement est pratiqué. Si elle joue sur son téléphone via une application qui récupère sa localisation et que cette donnée est vendue, un lien direct pourrait être fait entre elle et l’IVG.

Avortement

Les USA ont fait le choix des armes.

Les fameux "pro-vies" tuent.

"L'Humanité"

----------

 

Si l’avortement est pratiqué au Japon, il reste considéré comme un crime. Pour se protéger d’éventuelles poursuites judiciaires, les médecins exigent la preuve écrite du consentement du partenaire. Au plus grand désarroi des femmes victimes de violences.

Mediapart.

-------------------

"L'avortement signifie toujours tuer volontairement une personne innocente". Voilà le genre de cours d'éducation à la sexualité prodigué au prestigieux collège catho Stanislas à Paris. Ecole privée qui a vu passer Bouygues, Ghosn, Baroin et... Blanquer.

L’Express.

---------------------

The law around abortion access is shifting: so too should your digital safety plan. Here are a few digital security tips for folks in the abortion access movement.

 

La loi autour de l'accès à l'avortement évolue : votre plan de sécurité numérique aussi. 
Voici quelques conseils de sécurité numérique pour les personnes du mouvement d'accès à 
l'avortement.

L'avortement permet le retour aux utilisations d'objets dangereux pour les femmes qui ne veulent pas garder un enfant.

Mate.

Artiste peintre depuis 2006.

Il vit et expose a Avignon, où plusieurs établissements accueillent ses toiles.

 

Il s'inspire de maîtres comme Egon Schiele, Picasso, Francis Bacon, Basquiat, Dali et autres grandes figures. Mate est passionné par la musique. 

---------------------

Yaël Braun-Pivet est rattrapée par son vote contre l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution en 2018.

BFMTV.

---------------------------------------

Avortement à Metz

Il faut retirer la clause de conscience.

Seuls deux praticiens acceptent de faire les avortements!

-----------------

L'avortement  est-il une débauche sexuelle ou assistons-nous à une débauche d'arguments anti avortement?

Casasnovas balance des horreurs sur Youtube.

-----------------------

Avortement en Pologne.

Les féministes aident les femmes malgré l'interdiction d'avorter dans ce pays.

Elles utilisent les pilules du lendemain.

----------

L'avortement en chiffres par Hélène Pouille.

--------------------

"In 2021, a 15yo girl who had an early stillbirth was subjected to a year-long criminal investigation that saw her text messages & search history examined. Police dropped the case after a coroner concluded the pregnancy ended because of natural causes"

The Guardian.

 

En 2021, une fille de 15 ans qui a eu un enfant mort-né précoce (= fausse couche) a fait l'objet d'une enquête criminelle d'un an et a vu ses messages texte et son historique de recherche examinés. La police a abandonné l'affaire après qu'un coroner a conclu que la grossesse avait pris fin en raison de causes naturelles.

The Guardian.

---------------------

Chronique : Droit à l’avortement l’onde de choc de la décision américaine.

(…) Si les réactions convergent toutes en France vers une constitutionnalisation du droit à l’avortement, ce changement ne sera pas un long fleuve tranquille : l’adoption de ce principe par les deux chambres n’est pas assurée – le Sénat, majoritairement à droite, risque de s’y opposer – et un référendum (ou un vote du Congrès du Parlement) peut être nécessaire… un choix hautement politique et non sans risque, mais ô combien nécessaire !

Rachel Silvera

Maîtresse de conférences à l’université Paris-Nanterre

 

La religion veut contrôler le corps des femmes (et les âmes aussi, NDLR).

-----------------

Avortement aux USA.

Billie Joe Armstrong le soutient.

Les artistes le suivent:

Taylor Swift,

Olivia Rodrigo,

Phoebe Bridgers,

Lizzo,

Rage against the machine.

"L'Humanité"

------------

 

Avortement 

Traçage des femmes qui utilisent des applications de suivi des menstruations.

Il faut désinstaller ces applications des téléphones!

"L'Humanité"

----------------

Les applis de suivi des règles menstruelles pourraient-elles traquer les femmes souhaitant une IVG ?

(…) Quand la bigoterie rejoint les nouvelles technologies, il y a de quoi s’inquiéter. C’est ce qui pourrait se passer aux États-Unis, où 26 États fédéraux ont déjà interdit ou prévoient d’interdire l’avortement, après son dynamitage par la Cour suprême. Au total, 37 millions de femmes pourraient être directement concernées par cette décision historique.

(…) Ces applis calculent la date des prochaines règles ou les périodes présumées de fécondité. Et, elles collectent de précieuses informations qui leur permettent de connaître beaucoup de choses sur la personne qui a saisi ces données. Par exemple si la femme souhaite avoir un enfant, si elle est enceinte, ou si elle l’a été récemment, et si elle ne l’est plus…

(…) 100 dollars et quelques minutes pour un échantillon de ces données.

En clair, ces données peuvent être achetées, tout simplement. Le média en ligne Motherboard a d’ailleurs enquêté sur un marché vendant des données personnelles, Narrative. Ce dernier propose des informations provenant d’utilisatrices ayant téléchargé des applis de suivi des règles. En quelques minutes, le journaliste de Motherboard, Joseph Cox, a pu acheter pour 100 dollars (environ 94 €) un échantillon de ces données…

(…) La police pourrait se servir de ces données.

Outre l’historique de recherche, les données agrégées sur une application peuvent établir qu’une femme a été enceinte, révéler à quel moment, etc. Une somme d’informations capitales, qui devra être délivrée aux autorités américaines si elles présentent un mandat…

 

Les défenseurs du droit à l’IVG appellent les femmes à désinstaller les applications de suivi de menstruations et à se défier des Gafam qui rendent accessibles leurs données de santé.

L’Humanité.

-------------------

83% des Français-e-s sont pour l'avortement.

Iels sont prêt-e-s à le défendre.

"L'Humanité"

--------

L'avortement sera inscrit dans la charte des droits fondamentaux de l'UE.

-------------------

"Dans quel genre de pays malade vivons-nous ?" : interdites d'IVG, les Américaines témoignent de situations dramatiques.

(…) “Mon médecin m'a appelée aujourd'hui et m'a dit que je devais attendre que ce bébé meure à l'intérieur de moi ou meure à sa naissance. Dans quel genre de pays malade vivons-nous ? En quoi forcer une mère à sentir son bébé souffrir chaque jour jusqu'à ce qu’il meurt est 'protéger la vie' ? C'est atroce”, écrit-elle. 

La jeune femme a lancé une cagnotte afin de quitter l’État où elle réside (qu'elle ne précise pas, ndlr) afin d'avorter là où la procédure est encore légale.

(…) "Au lieu de me permettre de pleurer ma fausse couche, j'ai dû me battre pendant 2 semaines pour obtenir des soins, auxquels j'ai finalement pu avoir accès dans une clinique d'avortement et non dans un hôpital. On m'a prodigué les soins que les médecins m'ont refusés (...), ces inconnus pensaient que leurs opinions comptaient plus que ma propre santé et mon bien-être."

(…) Dans le monde, "six grossesses non désirées sur 10 se terminent par un avortement provoqué et environ 45 % de l’ensemble des avortements sont non sécurisés", souligne l'OMS.

Dédicace de Gloria Steinem au médecin lui ayant permis d'avorter et donc de "faire ce qu'elle veut de sa vie".

Ma vie sur la route.

Énième exemple que l'avortement sauve des vies.

 

Gloria Marie Steinem, née le 25 mars 1934 à Toledo dans l'Ohio, est une féministe américaine, journaliste, rédactrice en chef, éditrice, documentariste, essayiste et militante du mouvement de libération des femmes, figure majeure du mouvement dit de la deuxième vague féministe.

 

Les mémoires de Gloria Steinem enfin traduites en français  Gloria Steinem, aujourd’hui âgée de 83 ans, est une icône féministe américaine, inscrite au Women’s National Hall of Fame. Journaliste, écrivain, elle a fondé le magazine féministe Ms. et, avec Jane Fonda et Robin Morgan, le Women’s Media Center, une organisation qui se bat pour rendre les femmes plus présentes et plus visibles dans les médias.

Elle a également participé aux campagnes présidentielles de Hillary Clinton et de Barack Obama.  Ma vie sur la route est le récit extraordinaire, profondément humaniste, d’une femme qui a passé sa vie à sillonner les États-Unis et à militer.

Cette autobiographie en forme de road trip se lit comme la passionnante chronique de cinq décennies d’histoire américaine, depuis le discours de Martin Luther King jusqu’à l’évolution des droits de la communauté gay en passant par l’avortement ou la cause amérindienne.  Une ode au nomadisme, à l’intranquillité qui nous pousse à partir à l’aventure et, avant tout, à la rencontre des autres.

 

Avortement 

USA 

Kansas 

Les électeurs et électrices maintiennent le droit à l'avortement.

"L'Humanité"

------------ 

 

Kansas : les électeurs votent une loi pour protéger le droit à l’avortement.
(…) C'est une région pourtant conservatrice du Midwest. Dans l’État américain du Kansas, mardi 2 août 2022, les habitants se sont prononcés en faveur du droit à l’avortement et le maintiennent ainsi dans leur Constitution.
(…) À la fermeture des bureaux de vote, selon les chiffres relayés par l'AFP, la participation était d’au moins 50 %. 
(…) "Les habitants du Kansas ont compris que cet amendement imposerait un contrôle gouvernemental sur les décisions médicales privées." 

 

NDLR : meta = FaceBook.
Etats-Unis: une adolescente accusée d'avortement illégal sur la base de ses messages privés Facebook.
(…) Point de départ de l’affaire, la police de Norfolk a reçu une information sur la fausse-couche de la jeune femme en avril, explique Forbes. Des accusations sont donc portées contre Celeste Burgess et sa mère, Jessica Burgess. Il leur est reproché d’avoir dissimulé ou abandonné un cadavre humain et d’avoir dissimulé la mort d’une personne.

(…) Des demandes pour protéger les données personnelles.

Le média américain rappelle que les recherches sur internet, les messages instantanés, les emails, les données de géolocalisation et les appels téléphoniques peuvent révéler des discussions, des achats ou des visites physiques concernant une interruption de grossesse.

(…) Dans le même temps, le comportement de Meta est quant à lui plus délicat. En plus de la collecte de données, les plateformes Facebook et Instagram ont supprimé les publications proposant l’envoi de pilules abortives. Au sein de l’outil de discussions internes, les employés ont vu leurs messages évoquant le droit à l’avortement supprimés. C’est alors qu’un mémo a circulé dans l’entreprise: “Discuter ouvertement de l’avortement au travail présente un risque accru de créer un environnement de travail hostile.”

Avortement

Création de boîtes à bébés non désirés aux USA.

C'est le retour au Moyen-Age!

"L'Humanité"

----

2016 :
USA: Installation des «boîtes à bébés» pour recueillir les nouveau-nés non désirés

L’état de l’Indiana aux USA a installé des boites à bébés sur une avenue où les mères qui ne veulent pas de leurs nouveaux nés, peuvent les déposer sous anonymat et en toute sécurité, au lieu de les abandonner ou de s’en débarrasser de façon horrible.

Selon nbcnews, ce sont deux “boites à bébés” qui ont été ouvertes au public récemment à des casernes de pompiers de l’Indiana dans le cadre d’une initiative visant à donner aux mères en crise un endroit sûr pour déposer leurs bébés, a déclaré Monica Kelsey, un pompier volontaire et fondateur de l’ONG qui a créé les boîtes.

Facebook critiqué après avoir fourni à la justice des messages sur un avortement illégal au Nebraska.
Avant même la décision de la Cour suprême américaine de révoquer le droit à l’avortement aux États-Unis, Facebook avait fourni à la police des données prouvant qu’une mère avait aidé sa fille à avorter dans l’État du Nebraska, ont révélé des médias américains. L'histoire a provoqué une vague d’indignation, perçue comme un exemple de ce qui pourrait se passer dans des États conservateurs.
(…) La mère de 41 ans est accusée d’avoir aidé sa fille, alors âgée de 17 ans, à avorter. Elle est visée par cinq chefs d’inculpation. Sa fille, elle, est notamment poursuivie pour dissimulation et abandon de cadavre. Les deux ont plaidé non coupables, selon le journal local Norfolk Daily News.
(…) "Ces géants de la technologie ont accumulé une quantité incalculable de données sensibles sur chacun d'entre nous", selon Jesse Lehrich, cofondateur d’Accountable Tech. "Ils vont consciencieusement se conformer aux demandes d'assignation comme celle-ci dans un monde post-Roe." Une position qui "transforme leurs produits en armes qui seront brandies contre leurs propres utilisateurs", a-t-il ajouté dans une interview au New York Post.
(…) Les premiers messages obtenus par les autorités ont ensuite servi de base à une deuxième perquisition, selon les documents obtenus par Vice. Treize ordinateurs portables et smartphones ont été alors saisis : au total, 24 Go de données dont images, des messages et historiques web de leurs téléphones, ont été utilisés.

(…) Données enregistrées sans sécurité .

Car Meta enregistre la plupart des données collectées auprès des utilisateurs de manière ouverte, en texte clair et sans cryptage pour l'essentiel des échanges : si l’entreprise veut ou est contrainte, toute information est facilement accessible. Et jusqu’ici, Meta s’est systématiquement conformée aux demandes des autorités.

(. ..) Selon le porte-parole de Meta Andy Stone, il s’agissait d’un "exemple d’application incorrecte" d’un règlement selon lequel il est interdit "d'acheter, vendre, échanger, donner ou demander des médicaments sur ses réseaux sociaux". "Les contenus qui évoquent la disponibilité et l'accessibilité des médicaments sous ordonnance sont permis", a-t-il détaillé, affirmant que l’erreur était en cours de "correction" fin juin.
Le débat sur l’avortement relancé au Danemark.

Le revirement de la Cour suprême américaine provoque une onde de choc dans ce pays où l’accès à l’IVG est strictement encadré.

Copenhague

La révocation par la Cour suprême des États-Unis, le 24 juin dernier, de l’arrêt Roe vs Wade a relancé le débat sur l’interruption volontaire de grossesse au Danemark. Le royaume scandinave fit figure de pionnier en adoptant en 1973 une loi autorisant l’avortement libre et gratuit jusqu’à la 12 semaine de grossesse. Mais près de cinquante ans plus tard, ce pays se classe parmi les plus conservateurs et les plus restrictifs du continent en la matière.

«Il est temps de dépoussiérer cette loi et de discuter de la légitimité de ce seuil de 12 semaines, qui est bas comparé à d’autres pays comme l’Islande, la Suède, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, variant entre 14 et 24 semaines» constate Maja Torp, porte-parole du Parti libéral (chef de file de l’opposition). Elle souligne: «Nos voisins norvégiens, qui ont la même limite que nous débattent actuellement de cette question». Le Parti travailliste au pouvoir à Oslo pousse en effet à étendre cette limite de l’IVG…

Le Figaro – Article non en entier.

------------------

Podcast - Avortement aux USA: "On n’a pas encore vu le pire!"

Aux Etats-Unis, on commence déjà à mesurer les effets néfastes de la fin du droit fédéral à l'avortement, à peine un mois et demi après la révocation de l’arrêt Roe Vs. Wade. Aujourd’hui, dix États, dont celui du Mississippi, le plus pauvre du pays, ont banni l’IVG. Là-bas, ce sont les femmes noires précarisées qui sont en majorité pénalisées. Le combat des militantes et militants pro-avortement pour les soutenir continue mais il est de plus en plus ardu.

 

« Ce qui m'inquiète, c'est le spectre de la criminalisation des femmes enceintes. Quand tous ces croisés anti-avortement se rendront compte qu'ils ne pourront pas bloquer la distribution de pilules abortives par la poste, ils vont s’attaquer aux individus. Je pense que cette approche va se retourner contre eux à la fin. Mais je suis certaine que ça sera la prochaine étape. Et on sait que, comme d'habitude, on visera les minorités raciales et les pauvres. »

 

Laurie Bertram Roberts

 

(…) A terme la moitié des États aux Etats-Unis pourraient interdire l’IVG. Au Mississippi, des peines pouvant aller jusqu'à dix ans de prison, et ne prévoyant d'exception qu'en cas de danger pour la vie de la mère mais pas de viol ou d'inceste, sont prévues en cas d’infraction à cette nouvelle loi.

« Je savais que j'allais risquer ma vie » : quand l'avortement tuait les femmes.

Simone Veil, en 1975, pour trouver une telle situation. « Je savais que je risquais ma vie » : Quatre témoins de cette époque nous racontent. Ils et elles ont eu soit recours à un avortement clandestin, soit pratiqué des avortements en toute illégalité.

------------------

En Floride, une clinique confrontée à l'afflux de patientes d'autres Etats pour avorter.
Jamais il n'y a eu autant de travail dans la clinique où travaille la docteure D. à Jacksonville, en Floride. La raison: l'afflux de patientes venues pour un avortement depuis les Etats voisins, où ce droit a été fortement restreint depuis que la Cour suprême américaine leur a récemment laissé le champ libre.
(…) De nombreuses femmes n'ont ainsi pas d'autre recours que de voyager jusqu'à des cliniques comme celle-ci, gérée par l'organisation de planning familial Planned Parenthood.
(…) Pour venir jusqu'à elle, les femmes doivent poser plusieurs jours de congé, car la Floride réclame désormais qu'elles assistent en personne à deux rendez-vous, à au moins 24 heures d'intervalle l'un de l'autre, avant de subir un avortement, explique-t-elle.

(…) A 23 ans, elle s'est retrouvée enceinte après que le préservatif utilisé avec un garçon qu'elle voit depuis trois mois s'est rompu. La pilule du lendemain, commandée sur internet, est arrivée trop tard.

NDLR : il ne fait pas bon être née femme…
Aux États-Unis, comment les lois anti-avortement impactent les femmes enceintes atteintes d’un cancer ?

(…) En effet, ce diagnostic est une des raisons qui peuvent inciter ces femmes à avorter. En raison de la décision de la Cour suprême, elles pourraient être obligées de refuser un traitement oncologique qui permettrait leur guérison, voire leur survie, mais contre-indiqué pour le fœtus.

(…) Parmi ces cancers, les plus courants sont le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus, le lymphome, le cancer de l’ovaire, la leucémie, le cancer colorectal ou encore le mélanome. "Dans certains cancers, les hormones de la grossesse peuvent accélérer la progression de la maladie", indique l’étude.

(…) Entre 135 et 420 femmes confrontées à des risques pour leur vie.

(…) "Si une femme a besoin d’une thérapie oncologique pour sauver sa propre vie, les médecins ne devraient pas être criminalisés pour avoir décidé de lui fournir les meilleurs soins possibles", termine le Pr Van Loon.

NDLR : Google fait tout pour brouiller les pistes !

Etats-Unis: pour avorter, Google Maps peut vous conduire dans un établissement anti-IVG.
(…) Lorsqu’il s’agit d’avortement, le roi de la recherche perd de sa superbe. Des personnes enceintes cherchant à avorter ont eu la surprise de se faire conduire par Google Maps vers de “fausses cliniques”. Au-delà de ne pas proposer d’avortement, ces centres se sont révélés être des établissements pro-vie.
(…) En créant un sentiment d’isolement, les candidates à l’avortement se tournent souvent vers Google pour s’orienter vers un centre effectuant l’opération.
(…) Avec des images et des descriptions d’établissement trompeuses, ces établissements pro-vie parviennent à être identifiés comme des lieux pratiquant l’avortement. De plus, leurs sites internet font tout pour cacher leurs réelles intentions.
(…) Pris entre deux feux, Google s’est pour l'heure montré plutôt conciliant avec les femmes cherchant à avorter. L’entreprise a annoncé le 1er juillet que l’ensemble des données liées à la visite des plannings familiaux seraient supprimées.

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article