Le Havre - 27 quai Casimir Delavigne

Publié le par bmasson-blogpolitique

27 quai Casimir Delavigne

 

Evolution du bâtiment :

 

170(8) ? :  Ancre. Marchandises.

 

  1. : Table de travail. Cadran solaire.

Compas. Equerre. Les signes de la Franc-Maçonnerie ?

 

QHHI. Signification ?

 

Dans ce bâtiment se trouvait le foyer de la Compagnie Générale Transatlantique, avec le cercle des jeunes gens de cette entreprise.

 

Protégé par la DRAC :

Immeuble en classement partiel

Classement le 05/09/1946 : Façades et toitures 

 

-------------------------------------------------------------------

 

Maison où naquit Casimir Delavigne le 4 avril 1793.

 

Casimir Jean François Delavigne, né le 4 avril 1793 au Havre et mort 11 décembre 1843 à Lyon, est un poète et dramaturge français. Delavigne connaît la célébrité lorsque, après la défaite de Waterloo, il publie ses Premières Messéniennes. (Source Wikipedia)

 

Son père, fonctionnaire royal, (arpenteur géographe des forêts du Roi) chute en même temps que son souverain Louis XVI. Il fuit et se retrouve au Havre où il devient armateur puis faïencier.

 

 

Casimir Delavigne annonce le romantisme par ses idées libérales. « Les pleurs qu’il répandit sur les généreuses victimes de Waterloo, l’anathème qu’il prononça contre les spoliateurs de nos musées, et les sages conseils qu’il donna à ses compatriotes sur le besoin de s’unir contre l’étranger, tous ces sentiments exprimés en vers énergiques, trouvèrent en France des milliers d’échos et rendirent le nom de l’auteur aussi populaire que s’il s’était signalé depuis longtemps ».

 

Élu en 1825 au fauteuil 28 à l’Académie Française. N°350. Officier de la Légion d'honneur.

 

Il est passé de la lumière à l'ombre. Il est un auteur complètement oublié.

 

Le chemin Casimir Delavigne est une voie du cimetière du Père-Lachaise.

 

 

Casimir Delavigne 

Le Havre 

Statue de David d'Angers

Albert Félix Mulot

Le Havre, 1847 – Paris, 1922

Sculpteur havrais : buste de Casimir Delavigne, bronze médaillé de l’exposition de 1900 : « le roi Lear » ou la Fontaine des Danaïdes.

Il a sculpté lui-même son monument sépulcral.

Des vers de Leconte de Lisle sont visibles.

La Mort ciselée  et drapée est représentée, portant le jeune corps féminin sans vie de « l’humanité ».

La Mort est assez rarement représentée dans les cimetières. On lui préfère la Douleur ou le portrait du défunt.

La somptuosité et la vanité de ces monuments sont en contradiction avec l’humilité chrétienne. Mais les défunts s’en moquent. Ils veulent survivre dans la mémoire des humains et ils croient à la vie éternelle.

Cimetière Sainte Marie

Le Havre

Charles-Marie LECONTE DE LISLE
1818 - 1894
Dies irae

« Et toi, divine Mort, où tout rentre et s'efface,
Accueille tes enfants dans ton sein étoilé ;
Affranchis-nous du temps, du nombre et de l'espace,
Et rends-nous le repos que la vie a troublé ! »

 

Maquette du Casimir Delavigne

Trois mâts, construit en 1864 au Havre.

Commerce au long court.

C Lelièvre 
Portrait de Casimir Delavigne 
Lithographie
Le Havre 
Abbaye de Graville
Musée d'art et d'histoire du Havre
-------------

Deux ans après sa mort en 1843, la ville du Havre demande à David d'Angers de réaliser une statue de Casimir Delavigne et une autre de Bernardin de Saint-Pierre.

Les statues monumentales en bronze sont installées en 1852 et Ancelot prononce le discours.

---------

Rue Casimir Delavigne 

Vu sur Twitter

Où? Paris? La rue Casimir-Delavigne est une voie située dans le quartier de l'Odéon dans le 6ᵉ arrondissement de Paris.

de Invader.

Il inspire encore les artistes....

 

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article