Antoine Bourdelle, sculpteur - Musée à Paris - Beethoven - Jane Avril- Le Bal des Folles.

Publié le par bmasson-blogpolitique

Anatole France

Buste drapé

1919

Marbre

Anatole France

Buste nu

1919

Bronze

Epreuve exécutée par Rudier vers 1925

 

Sa reconnaissance tardive lui valut de recevoir de nombreuses commandes. Il rencontra ceux qu’il admirait, au rang desquels Anatole France (1844 – 1924). Il livra en 1919 un émouvant portrait.

Une admiration et une estime réciproque unirent très tôt les deux hommes. En 1929, Bourdelle représente Anatole France vieillissant en buste, torse nu. Anatole France jugeait Bourdelle « plus fort que Rodin » se montra satisfait de son portrait.

 

-------------------

 

Anatole France à Saint-Valéry-sur-Somme

En l’an 1886, derrière ces fenêtres, Anatole France a médité et rédigé « Pierre Nozière ».

« De la chambre où j’écris on découvre toute la baie de Somme…Un vent salé fait voltiger les papiers sur ma table et m’apporte une acre odeur de marée… »

 

----------------------------

Aphrodite

1900

Grès d’Alexandre Bigot

Aphrodite ou la Naissance de la beauté

1924

Plâtre coloré

 

Après un incendie survenu en 1919 à Marseille dans le plus grand opéra de province après celui de Bordeaux, on confia à Bourdelle la réalisation du bas-relief décorant le couronnement de la scène.

Aphrodite se situe au centre de nombreux personnages dans une longue frise.

 

 

Auguste Perret, buste

1922

Bronze

Epreuve numéro 7 exécutée par Susse en 1975

 

Bourdelle était proche d’Auguste Perret (1874 – 1954) avec lequel il collabora pour le Théâtre des Champs-Elysées (1912 – 1913). L’architecte fut un des initiateurs du modernisme. Il entreprit en 1922 un voyage en Italie avec le sculpteur. C’est à cette date que Bourdelle réalisa ce buste.

 

Antoine Bourdelle : Baigneuse accroupie, Beethoven aux grands cheveux, Centaure mourant, Coquelin en Crispin.

 

Antoine Bourdelle

1861 – 1929

Sculpteur

 

Musée Bourdelle à Paris

 

Baigneuse accroupie

Variante

1906 – 1907

Bronze

Epreuve d’artiste numéro un exécutée par Coubertin en 1991

 

Beethoven aux grands cheveux

1891

Bronze

 

Centaure mourant

1914

Plâtre

Centaure mourant

Modèle imberbe

1911 - 1914

Bronze

Epreuve d’artiste numéro 2 exécuté par Coubertin en 1986

 

 

L’agonie de ce musculeux centaure se voit signifié par la position de sa tête reposant sur l’échine qui évoque la tête du Christ sur la croix. Ce pourrait être le portrait de Ciron blessé par une flèche d’Héraklès. Il choisira de mourir pour échapper à la souffrance. Ce peut aussi être la métaphore d’un dieu menacé par l’incroyance de l’époque.

Bourdelle décline ce thème à l’envi, tantôt fougueux, maîtrisant la matière, tantôt seul, en proie au doute et à la mélancolie.

 

 

Coquelin aîné en Crispin, buste

1893

Bronze

Epreuve numéro 2 exécutée par Clementi en 1968

 

Coquelin Aîné (1841 – 1909) est un brillant sociétaire de la Société Française. Crispin est un valet fripon et bravache de la Commedia dell’arte.

Antoine Bourdelle : Gustave Eiffel, Hamlet, Héraklès archer.

 

Gustave Eiffel, buste

Vers 1900

Bronze

Epreuve numéro 2 exécutée

par Valsuani en 1978

 

Hamlet

1891

Terre cuite

 

Héraklès archer

Première grande étude

1906 – 1909

Bronze

Epreuve d’artiste numéro

deux exécutée par

Coubertin en 1988

Héraklès archer

Deuxième version

1906 – 1909

Plâtre

 

Le commandant Doyen-Parigot, un militaire chevronné, posa pour Bourdelle. Dans un premier temps, le socle est absent. Les membres et l’arc sont incomplets. Il introduit le socle dans la seconde étude. La jambe droite est légèrement modifiée. Dans la sixième étude, Bourdelle efface les traits du modèle et opte pour un visage archaïsant.

------------------------------------------------------------------------------

Antoine Bourdelle : Hercule et Cacus, Honoré Daumier, Jane Avril, Jeanne d’Arc, la Danse, la Liberté.

 

Hercule et Cacus

Deuxième étude

1889

Plâtre

Terre cuite

 

Le sujet est relaté, entre autres, par Virgile. Au cours de ses douze travaux, Hercule affronte le géant Cacus, monstre bestial qu’il étrangle au terme d’un combat violent.

La torsion du corps d’Hercule donne à l’œuvre une dimension dramatique. Il emprunte des idées des œuvres de :

Cellini (1553) – Persée

Bandinelli (1531) – Hercule et Cacus

Michel-Ange (1501 – 1504) - David

 

François Lemoyne

Paris, 1688 – 1737

Hercule et Omphale

Huile sur toile

Hercule se vend à Omphale, reine de Lydie, comme esclave, pour expier le crime d’Iphitos. Celle-ci l’humilie en l’obligeant à s’habiller en femme et à filer la laine. Selon les versions, Omphale épouse Hercule. L’angelot personnifie l’amour.

Abbeville

Musée Boucher de Perthes

 

Honoré Daumier

1925

Bronze

Epreuve d’artiste numéro 1 exécutée par Susse en 1965

 

Jane Avril

1900

Porcelaine

Manufacture Théodore Haviland

Limoges

 

 

Paris

Moulin Rouge

Jane Avril

Henri de Toulouse Lautrec

Jane Avril dansant

1892

Musée d'Orsay

Elle est amie du peintre. Elle est révélée au Moulin Rouge, dansant le French cancan.

Elle a une silhouette frêle, mais énergique.

Son air est distingué.

Elle relève ses jupons pour découvrir la distorsion de sa jambe.

Henri de Toulouse Lautrec

La danse au moulin Rouge 

 

Jane Avril et Maurice Guibert 

1895 

Musée d'Orsay

----------

Le bouleversant «Bal des folles» de Mélanie Laurent.

La cinéaste française Mélanie Laurent a livré au TIFF un film formidable, en résonance profonde avec les réflexions contemporaines sur la misogynie au fil de l’histoire. Il est tiré du livre du même nom de Victoria Mas, publié en 2019, largement primé en France. Le bal des folles évoque par-delà sa fiction les traitements odieux réservés aux femmes jugées hystériques ou déséquilibrées à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière au XIXe siècle sous la gouverne du célèbre neurologue Jean-Martin Charcot. Celui-ci utilisait ces patientes comme cobayes pour des expériences qui faisaient autorité. Chaque année, il y organisait par ailleurs un bal masqué, où les bourgeois de la capitale pouvaient côtoyer ces femmes, exhibées comme des bêtes de foire.

https://www.msn.com/fr-ca/divertissement/art-culture/le-bouleversant-bal-des-folles-de-m%C3%A9lanie-laurent/ar-AAOpgeG

----------------

Le bal des folles de la Salpêtrière.
 A l’hôpital de la Salpêtrière, on organisait au XIXe siècle et jusqu’au début du XXe un bal de la mi-carême nommé "bal des folles". Jane Avril fut de celles-là, avant de devenir célèbre.

Le bal de la Mi-Carême fait découvrir à Jane Avril son don pour la danse ainsi que le plaisir qu’elle prend à danser. Elle quitte la Salpêtrière et devient la coqueluche du Moulin-Rouge, du Divan japonais, du Bal Bullier et des Folies-Bergère.

(…) Son entrée comme patiente dans le service de Charcot est pour elle la découverte d’un refuge. Elle y arrive le 28 décembre 1882, après qu’on a diagnostiqué en elle la chorée, aussi appelée "la danse de Saint-Guy".

(…) Elle mime les convulsions des hystériques qu’elle a observées de près ; Jane Avril sait que certaines de ces femmes simulaient les convulsions des épileptiques, internées dans le service voisin du leur. 

(…) Contrairement à d’autres danseuses, à la Goulue notamment, Jane Avril ne se déshabille pas et ne s’offre pas aux hommes.

(…) Elle épouse l’affichiste Maurice Biais, qui meurt avant elle et la laisse sans le sou.

https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/jane-avril-la-danseuse-insoumise

-----------------

Jane Avril 
Le bal des folles 
Mélanie Laurent
 
---------

 

Le Bal des Folles

de Victoria Mas.

Raisons d'internement des femmes: infidélité du mari, viol, violences conjugales, ambition personnelle, etc.

A la Salpêtrière, les femmes sont maltraitées, torturées, réprimées.

Le professeur Charcot ne leur prodigue aucun soin.

Lors du "Bal des Folles", les femmes sont réduites à l'état d'objet.

---------------------

Le mythe de Charcot démontrant l'hystérie des femmes est contredit par la démonstration que la psychiatrie, à cette époque, était patriarcale et ne soignait pas les souffrances des femmes.

-----------------------

 

Lire l’article en entier :
«Le bal des folles» de Victoria Mas.

Note de lecture par le Dr Frédéric Boulanger.

Le bal des folles, une page sombre de l’histoire de la psychiatrie.

Dans son livre « Le bal des folles », Victoria Mas nous propose de suivre Eugénie, jeune femme d’une famille aisée enfermée de force à la Salpêtrière. L’histoire nous plonge dans la société patriarcale du 19e siècle et permet au lecteur d’avoir une idée de la condition des femmes à cette époque.

https://cahiersdesante.fr/editions/le-bal-des-folles-de-victoria-mass/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=Les%20Cahiers%20de%20sant%20publique%20et%20de%20protection%20sociale%20le%20n40%20mars%202022%20est%20en%20ligne&utm_medium=email

------------------------

Jeanne d’Arc à l’étendard

1909

Bronze

Epreuve d’artiste numéro 2 exécutée par Clementi en 1971

 

La danse

Bas relief pour le théâtre des Champs-Elysées

1912

Bronze

Epreuve d’artiste numéro quatre exécutée par Susse en 1985

 

La Liberté

Allégorie du Monument au Général Alvear (1913 – 1923)

1913 - 1917

Bronze

Epreuve numéro six exécutée par Coubertin en 1977.

 

Antoine Bourdelle : le fruit et buste, tête d’Apollon, Pénélope, madame Michelet.

 

 

Le fruit, buste et tête avec petite coiffure

1911

Bronze

Epreuve numéro quatre exécutée par Susse en 1980.

 

 

Tête d’Apollon sans grande base et sans cou

1925

Bronze

Epreuve numéro huit exécutée par Clementi en 1983

Masque d’Apollon

1900

Plâtre

 

Il réemploie un masque en terre séchée qu’il avait conçu vers 1898. La coloration du bronze, fondu par Alexis Rudier, est obtenue grâce à l’adjonction du mercure.

Bourdelle traite cette œuvre de manière architecturée, tout en plans et facettes. Cette émancipation contraria Rodin qui ne revint plus jamais dans son atelier.

Il exploita son visage dans d’autres sculptures (la tête de La Force du Monument au Général Alvear – 1913 – 1923).

Il rencontre un immense succès lors du Salon de la Société nationale des Beaux-Arts en 1910.

 

 

Troyes 
Musée Saint-Loup 
Apollon de Vaupoisson
---------------

 

Pénélope

1905 - 1912

Bronze

Epreuve numéro six exécutée par Susse en 1967.

 

Elle est moins l’épouse d’Ulysse mais plutôt la figure atemporelle de l’attente.

 

 

Ma "Pénélope" d'après Bourdelle
Petit Palais
Paris

------------------------------------------------------------------------

Portrait de Madame Athénaïs Mialaret-Michelet

Vers 1900

Plâtre

 

Elle est la veuve du grand historien. Elle fut l’une des premières protectrices du jeune sculpteur. Elle l’introduisit auprès de l’élite de l’époque qu’elle recevait dans sa propriété de Vélizy. Le buste de ce plâtre est très certainement le portrait de cette amie précieuse.

Antoine Bourdelle : Rodin au travail, Sapho, Télémaque, Vénus.

 

Rodin au travail

1909

Bronze

Epreuve numéro trois exécutée par Rudier en 1921

Rodin au travail

Ces profils rassemblés

1910

Bronze

Epreuve numéro trois exécutée par Rudier en 1921

 

Sapho

1887 - 1925

Plâtre

 

Télémaque reçu à Pylos par Nestor

1883

Plâtre

 

Il a réalisé cette œuvre lors de son passage à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse (1877 – 1882)

Il reçut le 2e prix au concours triennal du Grand Prix municipal de sculpture, en 1883.

Télémaque (à gauche) est à la recherche de son père Ulysse et est reçu à Pylos par le roi Nestor (assis à droite).

Au deuxième plan, le vieux Mentor cache la déesse Athéna sous ses traits, protectrice de Télémaque. Les deux autres personnages sont les fils de Nestor, Pisistrate et Thrasymède.

 

 

Vénus à sa toilette

1906

Bronze

Epreuve numéro six fondue  par Hébrard vers 1915

 

Musée Bourdelle

à Paris

 

C’est en 1909 que Bourdelle commença son enseignement de la sculpture.

Antoine Bourdelle formera de nombreux élèves dans son Académie de la Grande Chaumière, à Montparnasse, dont Alberto Giacometti (1901 – 1966), Germaine Richier (1902 – 1959) ou Maria Elena Vieira da Silva (1908 – 1992). Bourdelle suscitait l’émulation. Il fut apprécié par ses élèves.

 

Otto Bänninger

Portrait de Bourdelle

1930

Plâtre

 

Une signature en 1909

 

La cour intérieure vue du premier étage.

 

Le premier étage

----------------------------------

 

Emile Antoine Bourdelle

Buste de Beethoven

1902 - 1903

MUMA

Le Havre

--------------------------------

Ludwig van Beethoven

par Albert-Ernest Carrier- Belleuse

Terre cuite patinée après 1863.

Musée Balzac

Château de Saché

Balzac cite souvent Beethoven dans "La Comédie Humaine".

------------

 

 

 

Francesco Battiato dit Franco Battiato, né le 23 mars 1945 à Ionia, aujourd'hui Giarre Riposto, en Italie et mort le 18 mai 2021 à Milo, est un auteur-compositeur-interprète et musicien italien. Compositeur d'avant-garde, pionnier de la musique électronique en Italie, Franco Battiato devient un compositeur-interprète à succès au début des années 1980 puis revient à une musique plus expérimentale, tout en composant des opéras, en tournant des films et en peignant.

 

« A Beethoven et Sinatra, je préfère la salade. »

 

----------

Ludwig van Beethoven 

Coussin

-----

Oreille.

Beethoven et van Gogh peuvent-ils se compléter?

Beethoven a perdu l'utilisation de l'ouïe. Vincent van Gogh a coupé son lobe de l'oreille.

---------------

Beethoven 

Honfleur 

-----------

Jeune Décadente. Après le bal.

1899.

 

Il mesure 46,5 cm de haut sur 56 cm de large. Il est conservé au musée de Montserrat en Catalogne.

 

Ramon Casas i Carbó, né le 4 janvier 1866 à Barcelone, et mort le 29 février 1932 dans la même ville, est un peintre et affichiste espagnol, promoteur du modernisme catalan. Il est surtout connu pour ses portraits et caricatures de l'élite catalane, espagnole et française.

Le peintre et affichiste Ramon Casas fut un maître du dessin, du portrait, des paysages et des compositions populaires, une véritable star de l'Art Nouveau, entre Paris et Barcelone.

Peintre et illustrateur. Célèbre pour ses portraits et ses affiches publicitaires, il compte parmi les plus grands représentants du modernisme catalan.

-----------------

 

March, 1919 
Cover of Vogue magazine
Mars 1919.
Couverture du magazine "Vogue".
 
---------
 

Publié dans art pictural

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article