Où va la Turquie? Syrie - Irak - Iran

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lire aussi:

Bas relief

Profil de tributaire mède

Albâtre gypseux

Khorsabad, palais de Sargon (Irak)

732 – 705 avant notre ère

Musée de la Vieille Charité

Section antiquité

-----------------------------------------------------------------

Inversion des clichés: les «Hommes délicats comme des fleurs».
Samedi, plusieurs femmes turques se sont servies de Twitter pour renvoyer aux hommes les remarques sexistes dont elles font l’objet.

(…) Comment a-t-il fait pour obtenir ce poste ? Il a dû coucher. De toute façon, il est tout le temps en jean slim», lançait ainsi une internaute, parmi les nombreux messages abordant le sexisme au travail.

(…) «Je vois des hommes qui mettent des mini-shorts serrés, du parfum et qui s'esclaffent dans la rue. Après, ils se plaignent d'avoir été agressés sexuellement», écrivait une autre.

(…) «Nous ferons cesser le féminicide».

Si le président Recep Tayyip Erdogan dénonce souvent les violences contre les femmes, les associations féministes l'accusent de ne pas en faire assez pour les empêcher.

(…) Un ancien vice-Premier ministre, Bülent Arinç, avait suscité l'indignation en 2014 en déclarant qu'une femme ne devait «pas rire bruyamment en public».

Une déclaration largement détournée sur les réseaux sociaux samedi: «Un homme ne doit pas rire bruyamment en public. Il doit être modeste». (afp/nxp)

"La France est insultée ... par le Président Erdogan, c'est extrêmement grave":

Fabien Roussel (GDR) s'insurge contre les propos des "pays extrémistes" et demande la révision de nos politiques envers ces pays qui soutiennent l'islamisme radical.

10 20

---------------

La dénonciation de cas de harcèlement sexuel vise des écrivains renommés. Et relance le combat difficile des femmes turques contre toutes les formes de violences y compris domestiques et politiques.

 

« L’Humanité. »

12 20

------------------

En Turquie, la vague #metoo s'engouffre dans le monde de la littérature.
Une vague #Metoo balaye le monde littéraire de Turquie. Des allégations d'agressions et de harcèlement sexuels visent des écrivains connus, dénoncés par leurs victimes présumées sur les réseaux sociaux. Le mouvement s'étend à d'autres pans de la société turque et l'un des auteurs mis en cause s'est suicidé.
 

(…) Une internaute partage une vidéo du romancier Hasan Ali Toptaş, surnommé "le Kafka turc" dans les cercles littéraires, accompagnée du commentaire "Combien sommes-nous à attendre que cet homme soit dénoncé ?"

(…) L'écrivaine Pelin Buzluk a raconté sa propre histoire de harcèlement par Hasan Ali Toptaş au journal turc Hürriyet : "J'ai un souvenir terrible à son sujet", confie-t-elle, rappelant qu'elle avait dû s'enfermer à clé dans la salle de bain de l'appartement de l'écrivain qui avait essayé de l'agresser sexuellement en 2011.

 

(…) Face à cette cascade de révélations, la maison d'édition Everest a mis fin à sa collaboration avec Hasan Ali Toptaş, le cinéaste Müge Büyüktalaş a annulé le film Birds in Yasına, une adaptation d'un roman de Toptaş.

 

(…) "Cela fait 21 jours que les administrateurs du CHP se taisent et jouent aux 3 singes sur le viol et le harcèlement révélés dans les organisations CHP d'Istanbul et de Konya", dénoncent des tweets.

(…) L'un des auteurs mis en cause, Ibrahim Colak, s'est suicidé à Ankara à l'âgé de 51 ans après avoir publié sur Twitter un texte dans lequel il a exprimé ses regrets et demandé pardon à sa famille : "Je ne m'étais pas préparé à une fin pareille. J'ai voulu être un homme bien, mais j'ai échoué", écrit Colak, ajoutant qu'il ne pourrait plus "regarder sa femme, ses enfants et ses amis dans les yeux".

Manifestations en Turquie après que le pays s’est retiré de la convention d’Istanbul contre les violences faites aux femmes.

La Turquie s’est retirée, vendredi, du traité qui oblige les gouvernements à adopter une législation réprimant les violences domestiques et autres abus du même ordre, y compris le viol conjugal et la mutilation génitale féminine.

 

ranlı sanatçı Raoof Haghighi eserini şu sözlere paylaştı: “Alın bunları ve beni özgür bırakın” #Azragulendamhaytaoglu

L'artiste iranien Raoof Haghighi a partagé son travail avec ces mots : « Prenez-les et libérez-moi »

----------------

 

Femmes syriennes

Le monde en face.

France 5

Armes chimiques : recul des Etats-Unis et de la France pour intervenir pour les interdire.

"L'Humanité"

----------------

Syrie, récits intimes d’une guerre sans fin.

La Syrie est en ruine. Parti d’une révolte joyeuse et chantante, comme dans beaucoup de pays arabes, au printemps 2011, le pays s’est rapidement enfoncé dans une guerre civile. « Le Monde en face » retrace dix ans de conflit, à travers le regard de quatre femmes. Des regards plongés dans le noir. « Syrie, des femmes dans la guerre », dimanche 1er mai à 20.55 sur France 5.

04 22

 

Catherine Bertrand.

Syrie.

Rien ne peut justifier d'abandonner des enfants français.

05 22

------------

Syrie 
Pour le rapatriement des enfants et le jugement des mères en France.
05 22
 
-------------
 
 

Enfance.

Syrie 

Pour le rapatriement des enfants.

Iels doivent bénéficier de la protection comme pour tous les enfants français. 

NDLR: et encore, tous les enfants français sont loin d'en bénéficier!

------------------

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article