Inégalités H/F au travail suite 3

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lire aussi:

5 ans après avoir eu un enfant, les femmes perdent en moyenne un 1/4 de leur salaire ; les hommes, non, selon une analyse de l’Insee. La bataille pour l’extension du congé paternité s’avère nécessaire!
Source « L’Humanité »

---------------------------------------------------------------------

L'Assemblée valide la reconduction de la "prime Macron".

Paris (AFP) - L'Assemblée nationale a validé mercredi la reconduction de la prime exceptionnelle dite "prime Macron" décidée à la suite du mouvement des "gilets jaunes", que les entreprises pourront verser aux salariés, mais sous condition d'accords d'intéressement.

 

(…) Cette prime n'est "pas du salaire plein et entier hélas", ce n'est pas pris en compte pour la retraite ou les droits au chômage, a abondé Pierre Dharréville (PCF), pointant un "outil de contournement du salaire" et d'"affaiblissement" des recettes de la Sécu.

Les juges des prud’hommes de Nantes ont condamné la société d'assurance generalitat à verser à une ancienne salariée 161000€ en réparation, pour avoir perçu, après 41 ans de carrière, 420€ de moins par mois que ses collègues masculins.

Source « L’Humanité »

 


---------------------------------------------------------------------------

A partir d'aujourd'hui, 5 nov 16h47, les femmes cesseront symboliquement d'être payées ! En 2018 nous avons fait une proposition de loi pour l'égalité salariale, elle reste d'actualité.

Pierre Dharréville

 

-----------------------------------------------------------

Égalité. À partir d’aujourd’hui, les femmes seront payées des cacahuètes.

À 16 h 47, ce mardi, les Françaises travailleront gratuitement jusqu’à la fin de l’année, dénonce le mouvement les Glorieuses. Explications.

(…) Une loi à appliquer.

Seuls 17 % des métiers sont mixtes et la moitié des femmes actives se regroupent dans dix professions. Officiellement, la loi de 1972 impose un salaire égal à tout travail de « ­valeur » égale. Malheureusement, ce concept n’est pas respecté. À diplôme égal et situation comparable, les métiers à prédominance féminine sont systématiquement sous-payés.

Les femmes : leur carrière freine quand elles ont des enfants à charge.

Source CGT

-----------------------------------------------------

Égalité entre les sexes : six ministères sanctionnés pour leur manque de parité.
À Bercy, seulement 27% des personnes nommées pour la première fois à des postes à haute responsabilité étaient des femmes en 2018, selon un rapport de la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP). 
(…) Au total, les six ministères dans le viseur de la DGAFP ont été condamnés à payer plus de 4 millions d'euros de pénalités financières pour non-respect des quotas. Le plus mauvais élève, le ministère des Finances, a écopé d’une amende de 900 000 euros. Il est suivi du ministère des Armées condamné à payer 450 000 euros, et des Affaires étrangères contraint de verser 270 000 euros. Reste à savoir si ces amendes seront suffisamment dissuasives.  

 

 

---------------

Macron avait déclaré que l’égalité femmes-hommes serait la grande cause de son quinquennat. Pourtant, en ce qui concerne la question des violences faites aux femmes, le compte n’y est pas pour les associations. Petit bilan :

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article