Retraites - Port-de-Bouc -Pierre Dharréville (député PCF) -Sylvie Durand (CGT) -Laurent Tramoni (secrétaire académique du Snes 13)

Publié le par bmasson-blogpolitique

Retraites

Port-de-Bouc

Pierre Dharréville (député PCF)

Sylvie Durand (CGT)

Laurent Tramoni (secrétaire académique du Snes 13)

 

Pierre Dharréville :

 

La réforme concerne tout le monde, y compris les retraités. Emmanuel Macron l’avait annoncé dans sa campagne. Il s’attaque à tous les conquis sociaux. Les retraites, c’est le sujet qui a beaucoup mobilisé depuis 25 ans. Ca donne lieu à des mouvements sociaux importants.

 

Pierre Dharréville :

 

Emmanuel Macron va concerter. Pourtant 9 organisations syndicales sur 9 se sont opposées à la réforme de la fonction publique.

 

Pierre Dharréville :

 

Les jeunes pensent qu’ils n’auront pas droit à la retraite. Il faut résister à cette idée. C’st un droit fondamental. Nous avons un système solidaire, de répartition, qui garantit des droits. Beaucoup de femmes touchent de toutes petites retraites. Il y a des choses à améliorer et il ne faut pas le casser et le remplacer par un système encore plus inégalitaire.

L’âge du départ à la retraite a été remis sur la table par des membres du gouvernement.

On s’y attaque sans sembler s’y attaquer.

Pierre Dharréville :

 

 

Le budget de l’Etat.

Il y a une part de recettes et de dépenses. Il y aura 120 000 postes de fonctionnaires en moins et cela se sentira notamment dans le secondaire. L’Etat décide de se passer d’un certain nombre de recettes en supprimant l’impôt sur la fortune. On ne va pas chercher l’argent évadé fiscalement. Pour les dépenses, on prélève une partie de l’argent créé  pour le consacrer à l’action publique, à la solidarité et aux droits sociaux. Il y a l’Etat et la Sécurité sociale. Mais il y a une volonté de moins prélever une partie des richesses pour la laisser dans l’économie de marché et aux grands propriétaires.

 

Pierre Dharréville :

 

 

Le statut de fonctionnaire.

L’agent de la fonction publique ne signe pas un contrat avec un employeur. Il s’engage avec la nation. Il a un certain nombre d’obligations pour servir l’intérêt général.  Mais quand on essaie de changer les contrats dans la fonction publique et de les rendre de « gré à gré », on affaiblit l’action des agents.

Pierre Dharréville 

Les fonctionnaires ne gagnent pas plus que ceux du privé.

 

Il y a des grilles salariales, de progressions de carrières. Par rapport au privé, ce n’est pas franchement  mirobolant. Pour la retraite, on  nous explique que les fonctionnaires sont des nantis par rapport aux salariés du privé.

Les élections européennes.

Il faut se mobiliser car ces élections sont d’importance. Le parlement européen prend des décisions concrètes. Les politiques libérales régressives pèsent sur la politique nationale. Les libéraux et les nationaux-populistes essaient de peser dans le débat. Face à ces deux impasses, il faut une alternative véritable de gauche. Je voterai pour la liste d’Ian Brossat portée par le PCF car en tant que député, j’espère travailler avec des députés européens qui iront dans le même sens.

Pierre Dharréville 

 

 

Les jeunes

Dans leurs aspirations, leurs désirs, la retraite n’est pas leur priorité. Mais quand on en parle, à l’assemblée nationale, certaines personnes pensent que les retraités sont une génération dorée. Macron prend la CSG des retraités pour financer le chômage, désindexe les pensions. Il a donné le ton et le signal en France.

Pierre Dharréville 

 

On demande aux salariés de travailler plus longtemps. Pourtant, on a les moyens de partager le travail et de continuer à bénéficier d’une bonne retraite. Les richesses produites peuvent être utilisées pour les garantir. Il faut combattre les projets gouvernementaux. On demande aux salariés d’agir chacun pour soi et d’épargner en mettant de l’argent de côté. Les droits des retraités ne seront plus garantis. Je défendrai l’idée des garanties collectives. Au lieu des logiques de solidarité, Macron distille l’idée du chacun pour soi. Or, nous avons besoin de garanties collectives

Pierre Dharréville 

 

On doit en parler autour de nous.

On doit mettre Emmanuel Macron en difficulté.

Départ à la retraite à 60 ans avec 75% du salaire, le SMIC minimum, toutes ces dispositions sont dans le projet de loi qui a été déposé à l’Assemblée nationale en 2018.

Jean-Baptiste Botul

La vie sexuelle d’Emmanuel Kant

Editions Mille et une nuits – 2 000

Première parution : après 1946.

 

Botul a connu une brève liaison avec la princesse Marie Bonaparte en 1920 et  a probablement rencontré Stephan Zweig en 1934.

 

P 21 :

Les revenus de Kant.

Botul nous explique que Kant était payé par les élèves à qui il dispensait des cours de philosophie, de géographie, de poésie, d’artillerie, d’astronomie, au rez-de-chaussée de sa maison dans un « auditorium » qu’il avait aménagé. S’il n’avait pas d’élèves, il ne gagnait rien. « Kant restait tributaire de l’ancien système médiéval où les universitaires étaient payés par leur public. » Il travailla jusqu’à la fin de sa vie. « Il n’avait pas de pension de retraite » (p 23).

La retraite par poings (jeu de mots avec la retraite par points)...

 

Macron veut baisser ta retraite 

Ça va être chaud pour connaître le montant de la retraite et celui du point d'indice  

Retraite :
malus de 10% en cas départ à 62 ans,
perte du droit à réversion si divorce,
valeur du point inconnu au-delà des premières années de  la réforme,
le rendement du point « ne pourra être acté qu'en 2024 »,
droits familiaux à un seul parent
Source Le Parisien.

 

"Retraite par capitalisation : piège à con!"

 

 

 

 

Maxime Cochard :

La réforme des retraites Macron c'est :

 -mise en place d'un système précaire

-report de l'âge du départ à 64 ans au moins

-baisse des pensions pour tout le monde

-nouveau coup au pouvoir d'achat des femmes et des plus modestes.

Leur projet : qu'on vive moins bien que nos parents.

Bernard Thibault :
« En 2010 mobilisation avait été forte mais ignorée du pouvoir politique. Sarkozy l'a payé dans les urnes, sur sa gestion sociale. Macron est sur la même trajectoire en contestant aux syndicats rôle porte-parole colère sociale. »

 

Fabien Roussel :
Retraites :
« Cette réforme des retraites est une fumisterie. Vivre plus longtemps est une chance, pas un problème! Répartissons autrement les richesses que nous produisons, donnons une pension digne aux retraité-es et permettons l'accès à l'emploi pour les jeunes. »

Retraite 

François Fillon était visionnaire en annonçant que le système par points permet de diminuer le niveau des pensions....

Retraite

En 2030, vous osez la réclamer ?

 

 Retraite, CSG et canicule....

Sébastien Jumel :
La tambouille a démarré pour nous repeindre en couleurs joyeuses le projet gris et triste de réforme des Retraites. Et nous n’en sommes qu’au stade des préliminaires. Delevoye  nous faire prendre des régressions pour des progrès. C’est signé Macron
Attac
Les retraites par points :
« Le système par points engendrera une baisse générale des pensions [...] Les personnes ayant connu chômage, précarité ou temps partiel seront pénalisées à la retraite après l’avoir été pendant le travail, les femmes en 1er lieu. »
Réforme des retraites : la députée LREM qui préside le groupe de travail perd ses moyens en pleine interview.
Interrogée par la chaîne LCP sur la réforme des retraites mercredi 24 juillet, la députée LREM Corinne Vignon a eu bien du mal à trouver ses mots. Une information relevée par L'Obs.

Fabien Roussel :

08 19

 

« Nous appelons à manifester le 24 septembre contre la réforme des retraite. »

 

« Nous allons proposer une autre réforme de retraite. À 60 ans une nouvelle vie doit commencer. »

 

« Pas de retraite en dessous du Smic ! »

Retraite

Corinne Vignon fit son "mea culpa" qui empire son râté...

Retraite : calculs

Retraite : calculs truqués

Fabien Roussel :

Le @PCF va proposer une autre réforme des retraites qui garantit la retraite à 60 ans avec une pension digne, en mettant à contribution les revenus financiers.

Les conquêtes sociales en France

Août 2019

Université d'été:

Fabien Roussel :
L'égalité salariale, ce serait 5,5 milliards d'€ en plus dans les caisses de l'état pour financer les retraites.
Faire partir les gens à la retraite à 60 ans, avec une pension au moins égale au SMIC, c'est aussi donner la possibilité au jeunes de travailler et de les remplacer.

"Nous serions encore plus forts si nous arrivions à formuler un contre projet de reforme des retraites, guidé par la solidarité."

 
Il faut faire cotiser les revenus financiers et faire en sorte qu'ils n'échappent plus au financement de la solidarité.
 
Bastien Faudot :
 
"Cette reforme des retraites est inacceptable. En plus d'être une escroquerie, elle est injuste. Il est vrai, le sens de la solidarité est a priori plus développé dans une meute de hyènes que dans le cerveau d'un macroniste."
Laurence  Rossignol  (PS):
 
"Les fonctionnaires seront les plus impactés par la réforme des retraites. Quand on attaque le statut des fonctionnaires et fonction publique, on attaque la République et ce qui fait notre force et notre solidarité."
 

Merci au PCF d’avoir invité à son université d’été les formations de gauche à débattre d’actions communes pour défendre et renforcer notre système de retraite. Très heureuse d’y avoir représenté le Parti Socialiste.

 

 
Roxane Lundy :
"Nous sommes face au plus grand plan d'appauvrissement de notre société. Cette réforme des retraites nous laisse le choix entre travailler un peu plus pour un peu moins ou travailler un peu moins pour beaucoup moins."

 

"Nous devons réussir un immense rassemblement autour des retraites. Si nous échouons, ce sera la fin de la securité sociale."

Sylvie Durand

 

Retraite

La consultation mortuaire des Français!

 

Retraite 

Le rêve des assureurs privés: mourir avant l'âge légal pour ne pas la payer...

Emmanuel Macron toujours aussi volontaire pour les retraites.

Retraite 

Delevoye, Macron, la CFDT et l'âge pivot 
 

Retraite

Pour pouvoir la toucher, il va falloir faire des études en accéléré!

 

Le réaménagement du gouvernement annoncé par l’Élysée vient d'avoir lieu. Jean Paul Delevoye chargé du dossier des retraites, entre au gouvernement. Le message de Macron est clair la réforme des retraites va se faire au pas de charge ...

 

Source « L’Humanité »

 

 

Réforme des retraites reportée en  juillet 2020, pendant les vacances!

 

 

Delevoye a 72 ans et bosse toujours!

 

Retraite et calculs 

Système actuel

Système Macron

Retraite 

Les propositions de Delevoye

Evaluation du point variable....

Retraite

Espérance de vie en bonne santé à 35 ans 

Différence entre les cadres et les ouvriers.

 

Retraite 

Le gouvernement ment

Retraite

Il faudra travailler plus avec le système de Macron.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retraite 

Pourcentage du dernier salaire par année de naissance.

 

Chute vertigineuse avec le système de Macron

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Réforme des retraites:

On a le choix entre la peste ou le choléra, en plus de la famine!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel invite les forces de gauche à montrer, dès maintenant, ce qu’elles seraient capables de mettre en œuvre demain si (elles étaient) au gouvernement ensemble. À commencer par une réforme des retraites alternative.

Source « L’Humanité »

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pierre Dharréville :

« Nous prendrons une part active et offensive dans le combat contre la réforme des retraites menée par les forces libérales ».

09 19

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pierre Dharréville :

"L'année de concertation supplémentaire annoncée par le gouvernement c'est la stratégie de l'enfumage, pour préparer l'opinion à de nouvelles régressions, à de nouvelles casses sociales" Le 24 septembre : mobilisons-nous contre la réforme de la retraite. »

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Attac France :

La réforme des retraites va provoquer la réduction des pensions et le creusement des inégalités entre retraités, cadres et ouvriers, hommes et femmes. Tout en ouvrant un peu plus les retraites aux marchés financiers, via le système de la capitalisation.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lancement de la concertation des retraites, à Rodez dans l’Aveyron 

Emmanuel Macron va lire le Bulletin de Giscard.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Retraite et élixir de durée de vie.

Delevoye et Macron en direction de Rodez.

Le commentaire est argotique. A vous de le lire...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

NDLR : la réforme des retraites va nous planter, pour sûr !

 

Où va le gouvernement avec sa réforme des retraites ? Après le Plan A, un plan B puis un plan C ? Votre réforme est Plan T !

Fabien Roussel

----------------------------

Contestation contre la réforme retraites: Pour la 1ère fois, une large intersyndicale a annoncé, une journée de grève interprofessionnelle le 5/12, rejoignant les syndicats de la RATP.
Source « L’Humanité »

 

 

Grève générale à partir du 5 décembre

----------------------------

JP Delevoye, le haut-commissaire aux retraites, ne partage pas la position d’Emmanuel Macron selon laquelle la réforme des régimes de pension pourrait ne s’appliquer qu’aux nouveaux entrants.

Source « L’Humanité »

NDLR : nous, on ne la veut pour personne. Qu’ils se l’appliquent à eux-mêmes, si ils sont si convaincus que ça !

-------------------------------------------------------

La réforme des retraites est-elle équitable? Elle n'est pas transparente du tout...

11 19

Source Le Monde

-----------------------------------------------------

Avec la réforme des retraites, ils veulent alléger le capital, moi je veux le faire cotiser. Je suis de gauche et eux, ils sont de droite.

Fabien Roussel

---------------------------------------------------

« Attention arnaque. Ce qui fait peur c’est la volonté de s’attaquer encore au droit à la retraite. Après tant de casse sociale, comment les jeunes pourraient-ils avoir confiance dans la retraite à la sauce Macron ? »

Pierre Dharréville

------------------------------------------------------

Macron se rassure comme il peut. La CFDT et l'UNSA soutiennent la réforme de la retraite...

-----------------

 L'âge de départ si la réforme Macron est appliquée.

-----------------------------------------------------

Augmenter les salaires c'est plus de cotisations.

Augmenter le SMIC de 20 %

PCF

----------------------------

"Les retraites, c'est le ciment de toutes les mobilisations qui existent dans le pays depuis très longtemps"

Philippe Martinez

---------------------------

Grève du 5 décembre, en direct : la France se prépare à un «jeudi noir».

 

(…) Edouard Philippe a récusé mardi avoir «critiqué ou dénigré» les bénéficiaires des régimes spéciaux, qui «ne sont pas dans une situation irrégulière», à l'avant-veille d'une grève contre la réforme des retraites prévoyant la disparition de ces régimes. "Vous ne m'avez jamais entendu critiquer ou dénigrer ceux qui relevaient d'un autre régime que le régime général. Jamais", a lancé le Premier ministre au député PCF Pierre Dharréville, qui l'interpellait lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée.

Lire aussi:

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article