Féminicide - 2

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lire aussi:

En 2019, une femme est tuée tous les deux jours par son conjoint.

Depuis le début de l’année, on dénombre déjà 43 féminicides. Avant, une femme mourrait tous les trois jours sous coups de son conjoint. En 2019, c’est un jour sur deux.

(…) Pourquoi les femmes qui subissent des agressions de leur conjoint ne partent-elles pas dès la première gifle ? Au-delà des raisons sociales ou économiques, les victimes d’hommes violents et manipulateurs sont bien souvent dans une situation d’emprise aux ressorts psychologiques puissants, qui rendent tout départ extrêmement difficile.

Harcelée par son ex et négligée par la police, Shana Grice a fini assassinée.
(…) Malgré la gravité des faits et l’urgence évidente de la situation, aucune véritable mesure de protection ne sera prise par les forces de l’ordre. Pire encore, après avoir adressé un simple avertissement à Michael Lane, son ex, la police verbalise la victime d’une amende pour "avoir gaspillé le temps précieux de la police" rapporte The Independant.
Mexique :
Témoignages de femmes contre des personnalités masculines du monde de la culture, de l'éducation supérieure, du journalisme ou encore de la politique, qui ont dénoncé ces dernières semaines.
(…) Les Mexicaines partent en guerre sur les réseaux sociaux pour dénoncer le harcèlement dans un pays qui recense neuf féminicides par jour.
(…) Dans un monde parfait, ces dénonciations se feraient par la voie des institutions, mais au Mexique elles ne garantissent ni la justice ni la protection des victimes
Photographie : les armes de meurtres de femmes exposées à la gare de l'Est

Couteau, cutter, tournevis, fer à repasser, ceinture de peignoir, oreiller... Ces objets du quotidien sont des armes qui ont servi à tuer des femmes. Ce sont les sujets des photographies de Camille Gharbi, exposées sur le parvis de la gare de l'Est à Paris jusqu'au 30 juin. 

Strasbourg: Une marche contre les violences conjugales après le meurtre de Sandra Baumann.

MOBILISATION Sandra Baumann a été retrouvée morte jeudi dans son appartement à Strasbourg. Osez le Féminisme 67 appelle à une marche contre les violences conjugales .

(…) « Levons-nous pour exiger des pouvoirs publics la mise en place immédiate de mesures de protection efficaces pour les femmes victimes de violence ou de menaces dès le premier signalement ou la première constatation ! »

Faut-il  inclure  le f éminicide  dans  le  code  pénal  belge ?
(…) Théorisé par l'écrivaine américaine Diana Russell à la fin des années 80, ce terme désigne le meurtre des femmes perpétré à cause de leur condition féminine. 
(…) "Tant qu'une chose n'est pas interdite, elle est permise. Préciser les choses, on doit pouvoir qualifier un meurtre de féminicide".
(…) Le féminisme a encore de beaux jours devant lui, à travailler pour essayer de rendre la société un peu moins sexiste, et éviter de créer de nouvelles victimes.

Féminicides : le poids des sociétés machistes.

« Plus une société est machiste, plus elle va mettre un niveau très important de virilité sur les épaules de l’homme... »

Un féminicide jeudi à Cheillé, le suspect en garde à vue.
(…) Pour une raison que l’on ignore, le mari a tiré sur sa femme de 74 ans à priori avec un fusil de chasse. La victime a été touchée à l’abdomen et n’a pas survécu.
Féminicides: une présidente de tribunal et un procureur appellent à "changer de réponse".

 

(…) Avec Eric Corbaux, procureur de Pontoise, ils demandent depuis plus de dix-huit mois à expérimenter un "dispositif électronique de protection antirapprochement" (DEPAR), qui a fait ses preuves dans plusieurs pays européens dont l'Espagne.

 

 

(…) Il s'agit aussi "d'imposer au conjoint violent d'apprendre à garder ses distances, à comprendre que l'histoire est terminée. De l'obliger à vivre ailleurs, à penser autrement".

Tuée parce que femme: faut-il parler de "féminicide"?
Elle s’appelait Céline. Elle avait 33 ans, elle était Montoise. Elle a été poignardée mortellement ce lundi 23 avril par son voisin. A qui elle aurait refusé des avances.
(…) Un mot entre petit à petit dans le vocabulaire médiatique. Y compris, à la RTBF : le mot féminicide.
(…)  Pour dénoncer ces féminicides et les autres ailleurs dans le monde, des centaines de chaussures rouges sont disposées dans des lieux publics.

(…) Parler de féminicide, c’est transformer un fait divers en fait social.

(…) « Drame familial », « crime passionnel », dans la case « faits divers ».

(…) Féminicide, terme trop militant ?

 

Suppression de l'expression "meurtre passionnel"

Osez le féminisme

 

 

Tag 

"Refuse "

Le 104 

19e 

Paris

 

46 féminicides en 2019 : comment la France peut réagir.

Avec l’Allemagne, la France est le pays européen avec le nombre le plus élevé de féminicides : 120 en 2018… et 46 depuis le début de l’année. Que faire pour mieux protéger les potentielles futures victimes ?

(…) Les conclusions du rapport sont sans appel : une "prévention de la criminalité et une justice pénale efficaces pour affronter les violences contre les femmes" sont indissociables pour lutter contre ces crises. L'ONU préconise également d'impliquer les hommes dans les solutions, notamment grâce l'éducation dès le plus jeune âge.
Féminicides: 9 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex en avril 2019.

Les chiffres du 1er janvier au 30 avril 2019

48 femmes ont été tuées, 25 d’entre elles étaient mères et une était enceinte de 6 mois

> Elles laissent derrière elles 58 orphelins dont 3 ont découvert leur corps et 1 a été témoin du meurtre

(…) Jeudi 4 avril : Chantal Fourcade, 50 ans / Aston (Ariège)

(…) Vendredi 5 avril : Céline Souliers, 32 ans / Avignon (Vaucluse)

(…) Samedi 6 avril : Dalila Guillon, 50 ans / Vidauban

(…) Lundi 8 avril : une femme de 86 ans (nom inconnu) / Vienne (Isère)

(…) Mercredi 17 avril : Nathalie Martinet, quinquagénaire / Thizy-les-Bourgs

(…) Jeudi 18 avril : Sandra Baumann, 25 ans / Strasbourg (Bas-Rhin)

(…) Jeudi 25 avril : une femme de 74 ans / Cheillé (Indre-et-Loire)

(…) Samedi 27 avril : Chloé F, 33 ans / Bar-le-Duc (Moselle)

(…) Lundi 29 avril : Yaroslava Spitzyna, 44 ans / Marange-Silvange (Moselle).

"Preuves d'amour" : l'exposition poignante de Camille Gharbi sur le féminicide.

Avec "Preuves d'amour", la photographe Camille Gharbi dévoile le côté sériel et trivial des féminicides, en exposant une série de photos d'objets qui ont servi à tuer des femmes. Une plongée glaçante au cœur d'une violence systémique à découvrir au Centquatre-Paris jusqu'en juin 2019.

(…) À droite de chaque image représentant ces objets, les prénoms de ces femmes tuées par leur compagnon, ou ex-compagnon : Marcelle 90 ans, morte sous les coups de casserole, Thalie, 36 ans, battue à mort à coups de robinet, Corinne, 42 ans, frappée à mort avec une enceinte. 

NDLR : non à la peine de mort.
États-Unis : la Géorgie exécute l'auteur d'un double féminicide.
Peu après Noël 1994, Scotty Morrow avait tiré sur trois femmes, dont son ex-compagne qui venait de le quitter.
(…) Scotty Morrow est le cinquième condamné exécuté en 2019 aux États-Unis.
Belgique
Violences faites aux femmes: au moins 11 féminicides répertoriés depuis début 2019.
(…) Depuis le début de 2019, elles sont au moins 11 à être mortes sous les coups d’un conjoint, d’un ex, d’un voisin ou d’un total inconnu.
(…) Il n’existe donc pas de comptage officiel. 

 

#NousToutes 

51 femmes tuées 

8 mai 2019

France

 

Le cap des 50 féminicides franchi en France.
Le décompte macabre se poursuit. Depuis le 1er janvier 2019, 51 femmes sont mortes, tuées a priori par leurs conjoints ou ex-conjoints, d'après le collectif "Féminicides par compagnons ou ex".
(…) Le corps de Marie Alice Dibon, 53 ans, franco-américaine, chef d'entreprise, diplômée en pharmacie industrielle, a été découvert dénudé, dans une valise flottant sur l'Oise il y a une quinzaine de jours. Il vient d'être identifié. Son ami actuel a signalé sa disparition le 19 avril. Elle pourrait s'être ce jour là, rendue à un rendez-vous avec son ancien compagnon. 

(…) "Les situations de violences préexistent aux féminicides".

( …) 90 % des femmes qui appellent le 3919 sont victimes de violences conjugales.

Féminicides : « Le gouvernement n'a pas pris la mesure du problème ! » selon la député d’Indre-et-Loire Sophie Auconie.

 

 

(…) Les femmes rentrent chez elles et retrouvent des hommes qui savent qu'elles sont allées se plaindre. Cela engendre des violences supplémentaires qui font des victimes. C'est un effet pervers de la libération de la parole.
(…) Nous avons prévenu la ministre de la justice Nicole Belloubet et Marlène Schiappa secrétaire à l'égalité hommes femmes. J'ai demandé une formation initiale continue pour l'ensemble des forces de l'ordre et pour le monde hospitalier. Cela n'est pas fait.
Un couple retrouvé mort dans la Nièvre, piste du féminicide privilégiée.
(…) L'homme aurait tiré sur son épouse avant de retourner l'arme contre lui.
(…) Depuis le début de l'année, une femme est tuée tous les deux jours en France. 
Belgique :
Meurtre de Julie Van Espen: le conseil des femmes demande une reconnaissance spécifique des féminicides dans la loi.

Selon le CFFB, Julie Van Espen est la onzième victime d’un féminicide en Belgique cette année; il y en a eu 36 en 2018 et 39 en 2017.

(…) Conformément à son mémorandum, le conseil des femmes francophones de Belgique réclame, de l’entrée à la sortie du parcours judiciaire et périjudiciaire, que l’ensemble du corps médical, du personnel psycho-médico-social et des maisons de Justice ainsi que les avocats, juges, procureurs, agents de police et gardiens de la paix soient formés de manière continue à ce fléau généralisé: les actes de violence envers les femmes.

Ecatepec, là où les femmes se font enlever dans la rue et se font tuer.

Cette ville de 2 millions d'habitants est l'un des endroits les plus violents du Mexique. Vols, kidnappings et féminicides y sont monnaie courante. Les femmes se font enlever dans la rue, et on retrouve leurs cadavres torturés ou brûlés.

(…) « Depuis quatre ou cinq ans, Ecatepec est un des endroits les plus violents au Mexique. »
(…) « Il y a des femmes plongées dans les égouts ou dans l’acide. Ou encore dans une benne de camions d’ordures. Il y a des histoires de visages défigurés par des couteaux ou par des pierres. Quel genre d’homme fait ça? »

 

Communiqué d'Osez le féminisme

Violences faites aux femmes 

Quelles mesures prendre pour lutter contre les féminicides?

 

Par la langue, reconnaître la violence faite au femmes. 

Ecrire «féminicide» c'est admettre l'existence du crime sexiste. Réaliser que la langue participe à construire le réel, c'est entrevoir ses conséquences directes et s'extraire de ce que la sociologie nomme «la culture du viol»

(…) «La culture du viol», un concept sociologique récent.
(…) On va y retrouver de nombreux mythes, par exemple ceux de l’amour passionnel et destructeur, ou de l'amour courtois, où la femme doit résister avant de céder.
(…) On lit parfois dans les médias «drame possessionnel» qui est plus intéressant parce que le terme remet en jeu les rapports de pouvoir et de domination», expose Valérie Vuille.
Regarder les féminicides en face.

ÉDITORIAL. Le manifeste de la grève du 14 juin évoque les violences domestiques et les meurtres de femmes par leur conjoint ou ex-conjoint, traités jusqu’à très récemment comme des faits divers isolés. Nous prenons enfin conscience de la gravité du phénomène

 

(…) Un cutter, un tournevis, une ceinture de peignoir, un fer à repasser. Les armes de la violence domestique peuvent se révéler si banales.

(…) Le «féminicide» entre dans le dictionnaire.

 

(…) Pendant ce temps-là, des conjoints continueront de frapper, de tuer et, devant les tribunaux (quand tribunaux il y a), d’invoquer l’émoi et le désarroi. 

Elle était devenue conseillère culturelle au parlement afghan, elle défendait le droit des femmes à l’éducation et au travail, elle était impliquée dans la lutte contre les mariages forcés, ils l'ont tuée.
Source : Collectif droit des femmes
Meurtre de Mina Mangal: les féminicides se multiplient en Afghanistan.
(…) Sa mort remonte à ce samedi onze mai: devant son domicile, en plein jour, Mina Mangal, ex-journaliste et féministe, a été abattue froidement de 9 balles par deux individus à moto. Le drame fait grand bruit dans le pays, qui connaît déjà son troisième meurtre de journaliste en 2019, et son quatrième féminicide notoire de ces dernières années. 

 

Tag 

Avignon 

"Révolution féministe"

 

Violences conjugales : Belloubet appelle les parquets à mieux protéger les victimes.

Pour lutter contre les féminicides et les violences conjugales, la garde des Sceaux appelle les procureurs à développer une "véritable culture de la protection des victimes".

 

Nicole Belloubet et féminicides.

Réponse du Collectif droits des femmes

 

Un père a tué sa fille : comment est-il possible de haïr autant les femmes?

Le journal "Le télégramme" se moque d'un féminicide...

Fabien Roussel:

« 60e féminicide depuis le début de l'année, une horreur quotidienne ! Faisons reconnaître la notion de féminicide par la police et la justice et mettons enfin des moyens de l'État dans les logements et hébergements dédiés, principale entrave à la mise à l’abri des femmes victimes. »

"Aux femmes assassinées, la patrie indifférente" : action des Femen sur les colonnes de Buren pour dire stop aux féminicides.
ACTION - Plusieurs dizaines de militantes Femen se sont rendues ce jeudi matin la cour du Palais Royal dans le 1er arrondissement de Paris pour dénoncer les 60 féminicides recensés en France depuis le début de l'année. Seins nus, torses recouverts des noms de victimes et de ce qu'elles ont subi, les Femen ont interpellé les autorités au cours de cette action.

 

(…) La "répétition d'homicides conjugaux" a poussé la ministre de la Justice à prendre une nouvelle circulaire, qu'elle vient d'adresser à tous les procureurs. Elle y réaffirme "le caractère prioritaire de la lutte contre les violences conjugales" et encourage les magistrats à "poursuivre les efforts" pour "une réponse ferme et réactive". 

 

 

Féminicides: 11 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex en mai 2019.

Les chiffres du 1er janvier au 31 mai 2019

60 femmes ont été tuées, 33 d’entre elles étaient mères et une était enceinte de 6 mois

> Elles laissent derrière elles au moins 71 orphelins dont 4 ont découvert leur corps et 3 ont été témoins du meurtre

41 ont été tuées chez elles, 16 ailleurs et trois dans un lieu inconnu

> Au moins 21 d’entre elles étaient dans un contexte de séparation et/ou de violences régulières

20 des tueurs se sont suicidés, 5 ont tenté de se suicider

7 hommes ont été tués par leur compagne ou ex compagne, dont 4 en probable légitime défense, un homme a été tué par son compagnon

[À noter que ces chiffres sont à minima et proviennent d’articles publiés dans la presse, où toutes les affaires ne sont pas toujours connues]

Charlotte d'Ornellas face Raphaëlle Rémy-Leleu sur le féminicide.
64 femmes assassinées depuis le 1er janvier par leur compagnon ou ex. Le gouvernement doit réagir !
"Pas une de plus !"
Nous ne resterons plus sans réagir face à ces féminicides.
Venez crier votre colère le 20 juin 2019 à 18 h 30, Place du Panthéon.

 

Pourquoi est-il important d'employer le terme "Féminicide" ?

(…) Quand on nomme une réalité, on se rend compte qu’elle est là. On peut alors agir contre le phénomène.

Collectif droits des femmes:

Il s'agit d'un phénomène social sur lequel on a une responsabilité collective.

Les revendications:

 

La Convention d'Istanbul doit être appliquée.

Des mesures de protection

L'Hébergement

La protection de l'emploi des victimes

Les femmes étrangères doivent être protégées

Titre de séjour en Préfecture

Obtention d'une carte de résidente

Des modifications juridiques.

Information, communication.

Féminicide "joué" devant le Panthéon.

Collectif droits des femmes

Loire-Atlantique. Ces femmes tuées sous les coups de leur conjoint.

Le décompte macabre est saisissant. Sur ces six premiers mois de l’année, une femme est morte sous les coups de son conjoint en Loire-Atlantique. En France, elles sont déjà 67. Ces féminicides font l’objet de quelques lignes dans les journaux, parfois plus. Nous avons recensé ces victimes ces trois dernières années.

(…)  Elle a été poignardée de plusieurs coups de couteau. Ce meurtre n’est pas intégré aux statistiques des homicides conjugaux. Le suspect étant un ami de la victime et non son conjoint ou ex-conjoint.

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/loire-atlantique-ces-femmes-tuees-sous-les-coups-de-leur-conjoint-6415511

 

La liste des 70 victimes

Muriel Robin y sera 

Féminicide : que fait le gouvernement pour lutter contre ce fléau ? 

Le 3 juillet, une femme de 20 ans a été tuée par son compagnon. Sa mort fait passer le nombre de féminicides à 71 en 2019, entraînant de nombreuses réactions partout en France, avec une question : que fait le gouvernement ?

(…)

  • Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur : des sanctions pour les agents de police qui "refusent les plaintes [de femme victime de violence au sein du couple]".
  • Nicole Belloubet, ministre de la justice : "fixer des objectifs d'attribution d'ordonnances de protection dans chaque département" et introduire une nouvelle règle pour suspendre "l'autorité parentale des pères meurtriers pendant le temps de l'instruction". 
  • Julien Denormandie, ministre du logement : atteindre le quota requis par l'Union européenne pour les places dans des centres d'hébergement sociales, en prévoyant "l'ouverture de 200 places (...) et programmer 2 200 places supplémentaires d'ici à la fin du quinquennat".
  • Agnès Buzyn, ministre de la santé : "mettre en place un plan de détection systématique des violences à l'hôpital". Cette mesure permettrait aux femmes victimes de violence d'être prise en charge immédiatement.
  • Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes : Accorder plus de moyens financiers aux associations qui accueillent les victimes pour pouvoir "répondre à la demande des victimes". 

 

Isabelle, tuée par son conjoint à Thil : le 72e féminicide depuis le début de l’année.

(…) Un couple de voisins a porté les premiers secours à la jeune femme, en lui pratiquant un massage cardiaque. Mais Isabelle, mère de trois enfants, n’a pu être ranimée malgré l’intervention des pompiers.

Le deuxième féminicide de la journée.

Plus tard ce jeudi, à Saint-Denis cette fois (Seine-saint-Denis), un homme a tué sa compagne de 20 ans, enceinte de trois mois.

Féminicide : à Vaulx-en-Velin (Rhône), une femme tuée à coups de marteau, son compagnon retrouvé pendu.
(…) Le crâne fracassé par des coups de marteau. L’arme a été retrouvée tout près du corps par les enquêteurs qui n’ont pas tardé à comprendre la scène, celle-ci s’étant jouée quelques heures plus tôt.

 Le mot "féminicide" de plus en plus repris dans les titres de presse

Féminicide dans l'Huma 

"Comment stopper l'hécatombe?"

 

Les féminicides ne sont pas  une fatalité.

Monsieur le président, réagissez!

 

Féminicides dans le monde....

#NousToutes

"Monsieur le président, sortez de votre silence!"

Féminicides: Éva Darlan en colère contre Schiappa qui "se fout du monde".

Un rassemblement est prévu ce samedi à Paris avec les familles de victimes de féminicides et Muriel Robin.

(…) Marlène Schiappa a dit qu’elle a donné 120.000 euros au 3919, qui est le numéro d’appel d’urgence. On demandait un milliard d’euros, et après tout le monde a regardé sa montre en disant qu’ils avaient d’autres rendez-vous. Il n’y a eu aucune suite à ce rendez-vous”, regrette la comédienne. 
Féminicide : "On n'imagine jamais que son père peut tuer sa mère".
Depuis le début de l'année 2019, 74 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints ou ex conjoint. Un constat que ne supportent plus les familles de victimes. Proches et amis ont créé un collectif qui se rassemble ce samedi à Paris. Des lois existent mais insuffisantes ou inappliquées.
(…) « Je n'ai rien compris à ce qu'il s’était passé. A 17 ans, on ne s'attend pas à ce que sa mère soit tuée par son père... Pendant longtemps, je n'ai pas compris ce qui s'était passé. Les va-et-vient de la police, la civière, l’homme en blanc, des policiers qui entraient et sortaient de l'appartement de fonction où nous habitions.                                              
Anne-Caroline »
(…) Pendant 22 ans Anne-Caroline s’est tue. A 39 ans elle parle enfin. 39 ans, c’est l’âge qu’avait sa mère quand elle a été tuée.
Féminicide: une femme tuée en présence de ses enfants, son conjoint en garde à vue.

Une mère de famille trentenaire a été tuée à coups de couteau à Perpignan, en présence de trois de ses quatre enfants. Son compagnon a été interpellé.

(…) Le compagnon de la victime, père de deux des quatre enfants, était resté sur place et a été interpellé. 

"Je vous le demande M. Le Président, combien de temps avant de réagir ? Combien de meurtres ? A combien estimez-vous la vie d'une femme ?"

Muriel Robin.

« Ce soir, à République, contre les féminicides avec les familles des victimes. Emmanuel Macron, il faut consacrer le prochain conseil des ministres uniquement à cela ! »

Collectif des droits des femmes.

Un homme percute mortellement son épouse, 74e féminicide de l'année.

Dans la Marne, un homme de 34 ans a tué sa femme en la percutant avec son 4x4.

(…) L’information judiciaire devra déterminer si la manœuvre a été réalisée “de manière volontaire pour percuter l’épouse”, ou si il s’agit d’une manœuvre accidentelle dans la panique et dans un champ visuel rétréci”. L’homme, déjà condamné pour des faits de vol, a été placé en détention provisoire. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle.

Pourquoi le féminicide n'a aucune existence légale en France.
(…) "Tout meurtre de femme fondé sur le genre "

"Meurtre de filles à la naissance, sélection prénatale, tueries de masse, crimes d'honneur, femmes tuées par leurs conjoints ou par des inconnus dans la rue. La violence machiste est la première cause de mortalité des femmes de 16 à 44 ans dans le monde", rappelle l'association Osez le féminisme.

(…) Dans le dictionnaire.

Le mot est entré pour la première fois dans le dictionnaire en 2015.

(…) "Ce qui n'est pas nommé n'existe pas".
Féminicide : manifestation pour un plan d'urgence

En France, chaque année, 220 000 femmes sont victimes de violences conjugales. Les campagnes de communication n'empêchent pas les coups portés, parfois jusqu'à la mort. Un rassemblement était organisé samedi 6 juillet, place de la République à Paris.

(…) "Sa dernière plainte, Julie avait dit aux gendarmes qu'il avait un port d'arme, qu'elle avait peur pour sa vie. Il lui avait répondu : ‘Tant qu'il ne vous tue pas, on ne va pas retirer le port d'arme' ".
Lutte contre le féminicide : la France (très) loin derrière l’Espagne.
Devant l’augmentation du nombre de féminicides en France, le gouvernement a annoncé, dimanche, le lancement en septembre d'un "Grenelle des violences conjugales". Il faut dire que la France a du retard dans le domaine.
(…) En 2015, la France faisait déjà partie des pays européens où les femmes subissent le plus de violences.
(…) Des annonces qui arrivent trop tard, s’insurgent des collectifs féministes comme #NousToutes : "une réunion dans deux mois et des résultats dans cinq (après l'adoption du budget de l'État). 
L’Espagne pionnière.
(…) Depuis, de nombreux dispositifs ont été mis en place par les pouvoirs publics et semblent depuis porter leurs fruits : quelque 76 cas de féminicides ont été recensés en 2008 contre 47 en 2018 grâce à des mesures concrètes.

https://www.france24.com/fr/20190708-lutte-contre-feminicide-france-tres-loin-derriere-espagne

50.000 femmes ont été tuées par leur conjoint ou un proche
L'étude de L'ONU démontre qu'environ 50.000 femmes et filles meurent tuées par leur conjoint ou un membre de leur propre famille.
(…) Des violences qui seraient motivées par la jalousie et la peur d'une séparation. Les auteurs du rapport constatent que le nombre de victimes a légèrement augmenté depuis 2012 et que c'est en Asie que l'on comptabilise le plus de victimes. En 2017, 200 000 femmes et filles femmes ont été tuées par un proche. En Europe, il y a en eu 3.000.

https://5minutes.rtl.lu/actu/monde/a/1373566.html

 

Une jeune femme étranglée par son petit ami, 75e féminicide de l’année.

Une trentenaire a été retrouvée étranglée chez elle, samedi, à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, ce qui porte à 75 le nombre de femmes mortes sous les coups de leur compagnon depuis le 1er janvier.

(…) La ministre de la Justice Nicole Belloubet a estimé pour sa part dimanche sur BFMTV que l’Etat ne faisait « pas assez, et surtout pas assez vite » face au phénomène des féminicides et a annoncé une mission d’inspection pour revenir sur les éventuelles défaillances dans les dossiers classés.

 

https://www.nouvelobs.com/societe/20190708.OBS15590/une-jeune-femme-etranglee-par-son-petit-ami-75e-feminicide-de-l-annee.html

 

Stop au "terrorisme machiste": manifestation à Perpignan après un féminicide.

(…) "Il y a déjà des lois qui sont censées protéger, mais peu de moyen sont mis en place pour les appliquer", accuse Mme Martzluff, réclamant "moins de paroles et plus d'actes".

Dans le défilé, des pancartes appelaient à dire "stop au terrorisme machiste".

 

 

 

Réponse à Marlène Schiappa 

Féminicide 

Dictionnaire Petit Robert : 2015

Amérique du Sud, Espagne, Osez le Féminisme

 

Réponse à Marlène Schiappa 

Féminicide 

Intervention digne du vide absolu...

« Des plaintes trop rarement prises en compte, un défaut de protection : alors que la liste des féminicides s'allonge tous les deux jours ou presque, des victimes de violences conjugales ou leurs proches confient à l'AFP ne plus avoir confiance en la justice. »
Source AFP
Féminicide: La responsabilité de l’Etat au cœur d’un dossier de violences conjugales.

JUSTICE Cathy Thomas estime que l’Etat porte une responsabilité dans la mort de sa sœur, assassinée le 4 août 2014 par son ex-conjoint

  • Isabelle Thomas et ses deux parents ont été tués sur un parking de Grande-Synthe (Nord) par l’ex-compagnon de la jeune femme en 2014.
  • Elle avait pourtant déposé plainte quelques semaines plus tôt après une première tentative de meurtre, requalifiée en « violences volontaires par concubin ».
  • Sa sœur, Cathy Thomas, dénonce des dysfonctionnements et souhaite que l’Etat soit condamné. Une audience doit se tenir le 7 octobre prochain.

 Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron, 510 femmes sont mortes, tuées par un homme.

Pourquoi remettre le compteur à zéro à chaque fois?

Aveyron : féminicides en hausse, le témoignage poignant d'une jeune femme originaire de Foissac.
En 2018, une femme a été tuée tous les trois jours par son compagnon ou ex-conjoint. Un chiffre en augmentation chaque année. Aline est originaire de Foissac, dans l’Aveyron, elle a supporté pendant 6 ans un conjoint violent sans parvenir à le quitter.
Qu'est-ce qu'un féminicide : définition et origines.

De quoi le féminicide est-il le nom ? S'il figure dans le code pénal d'une dizaine de pays latino-américains, ainsi qu'en Espagne ou en Italie, juridiquement, il n'existe pas en France. Son inscription dans les lois compte parmi les demandes faites par des associations et collectifs féministes qui cherchent à mettre les autorités face à la réalité d'un fléau : une femme meurt sous les coups d'un conjoint ou ex-compagnon tous les deux jours et demi.

(…) « Il ne s'agit pas de dire qu'un meurtre crapuleux est moins grave ou que le meurtre d'une femme est plus grave que celui d'un homme, mais de bien nommer les actes pour lutter efficacement contre. »
Valérie Rey-Robert

 Féminicides: Marine Le Pen est  sélective 

Féminicide: un Américain tue une adolescente de 17 ans et poste les photos sur Instagram.
(…) Voilà donc ce qui semble mériter la mort aux yeux de Brandon Andrew Clark : Bianca Devins ne veut pas d’une relation amoureuse avec lui.

(…) Haine des femmes et refus du « non ».

(…) C’est quoi un Incel ?

« Incel », c’est la contraction de l’expression « involuntary celibate », à savoir « célibataire involontaire » en français. Ce groupe composé majoritairement d’hommes hétéros entre 18 et 35 ans, se rassemble sur internet pour partager sa haine des femmes. (…) On y trouve entre autres des appels au viol et au harcèlement, des conseils pour violer les femmes. 

 

 

Tentative de féminicide: une femme amputée de deux doigts.
Une violente dispute conjugale s'est soldée par une amputation dans la nuit de vendredi 12 à samedi 13 à Rabasten-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Un homme a blessé sa compagne aux doigts en lui tirant dessus avec un fusil.
Hérault : une mère et une fillette tuées dans le Lodévois, enquête criminelle ouverte.
(…) Il pourrait s'agir d'un féminicide, mais on ignore à l'heure actuelle les circonstances de ce double homicide. Le compagnon de la mère a été interpellé et a été placé en garde à vue. 
TRIBUNE. "Ces meurtres auraient pu être évités" : les familles et proches de 35 victimes de féminicide proposent des mesures contre les violences conjugales.

Les signataires veulent inscrire le terme de "féminicide" dans le code pénal, créer un statut de victime ou encore mettre en place des formations pour les forces de l'ordre.

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/tribune-ces-meurtres-auraient-pu-etre-evites-les-familles-et-proches-de-34-victimes-de-feminicide-proposent-des-mesures-contre-les-violences-conjugales_3539625.html#xtor=CS2-765-[twitter]-

"Féminicide" : responsabilité de la puissance publique.

Maître Isabelle Steyer va plaider le 7 octobre prochain la plainte contre l'Etat suite à l'assassinat d'Isabelle Thomas et de ses deux parents par son conjoint malgré des plaintes et des signalements. Prisonnier particulièrement surveillé, l'administration pénitentière n'a pas permis de prévenir le suicide de l'assassin dont la mort a éteint l'action publique. 78 femmes sont mortes depuis janvier.

(…) Par courrier

Vous devez écrire directement au procureur de la République. Il faut envoyer une lettre sur papier libre au tribunal de grande instance du lieu de l'infraction ou du domicile de l'auteur de l'infraction.

La lettre doit préciser les éléments suivants :

  • État civil et coordonnées complètes (adresse et numéro de téléphone) du plaignant
  • Récit détaillé des faits, la date et le lieu de l'infraction
  • Nom de l'auteur supposé si vous le connaissez (sinon, il convient de déposer plainte contre X)
  • Noms et adresses des éventuels témoins de l'infraction
  • Description et l'estimation provisoire ou définitive du préjudice
  • Documents de preuve : certificats médicaux constatant les blessures, arrêts de travail, factures diverses, constats en cas de dégâts matériels.

https://blogs.mediapart.fr/patrick-cahez/blog/200719/feminicide-responsabilite-de-la-puissance-publique

Féminicides : les mesures réclamées par les proches de 34 victimes contre les violences conjugales.

« Il reste tant de femmes à sauver »: les familles et proches de 34 victimes tuées par leur conjoint ou ex-compagnon appellent à « des mesures concrètes et rapides » comme l’inscription du terme « féminicide » dans le code pénal, pour endiguer ce fléau qui a fait 77 victimes depuis le 1er janvier selon un collectif.

« Une formation pour les policiers et les gendarmes »

Déchéance d’autorité parentale pour le conjoint assassin.

 

https://www.lest-eclair.fr/id81306/article/2019-07-19/feminicides-les-mesures-reclamees-par-les-proches-de-34-victimes-contre-les


Un octogénaire tue sa femme malade et tente de se suicider.
Une femme de 76 ans a été tuée par son mari le 18 juillet à leur domicile des Barils (Eure),
(…) Ce décès porte à 78 le nombre de femmes mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-conjoint depuis le 1er janvier ;
Vénissieux : une femme écrasée contre un mur avec une voiture par son mari, le 81e féminicide de l'année.
FEMINICIDE- Un homme a tué son épouse ce jeudi 25 juillet à Vénissieux, en l'écrasant avec sa voiture. Ce dernier, convoqué au tribunal en octobre prochain pour violences, avait interdiction de l'approcher. C'est le 81e féminicide recensé depuis le début de l'année.
Féminicides : Des mesures concrètes proposées par les proches des victimes.

En 2018, une femme a été tuée sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon tous les 3 jours. Les familles et proches de 35 victimes de féminicide interpellent le gouvernement et proposent des mesures concrètes pour que cessent les violences faites aux femmes.

 

Belgique
Tentative de féminicide : l’homme qui a tiré sur sa femme à Forest est décédé.
(…) Les circonstances des faits ont été éclaircies. D’après les premiers éléments, il apparaît que l’homme s’était tiré une balle dans la tête après avoir tiré à deux reprises sur son épouse, a précisé Denis Goeman. La victime, âgée de 58 ans, a reçu une balle dans le thorax et une autre dans la nuque. 
Féminicides : 16 ans après, l'hommage à Marie Trintignant.
(…) Un collectif féministe a rendu hommage ce dimanche à Marie Trintignant, tuée il y a 16 ans par Bertrand Cantat, en allant fleurir sa tombe au cimetière du Père Lachaise, à Paris.
(…) La mort de l'actrice fut "un électrochoc" concernant les violences contre les femmes au sein des couples, poursuit-elle, ajoutant que la France reste "en retard par rapport à des pays d'Europe du Nord ou à l'Espagne".
Belgique
Quelles politiques faut-il mettre en place pour lutter efficacement contre les féminicides?

Depuis le début de l’année 2019, on a recensé 14 féminicides en Belgique.

(…) « Ce que disent aussi les copines françaises, c’est qu’on n’a pas besoin de discuter pendant des semaines de mesures urgentes qu’on pourrait prendre tout de suite, parce qu’on sait qu’on a besoin de prendre des mesures pour que les femmes soient entendues dans les commissariats, pour qu’on les protège quand il y a vraiment un danger évident, c’est-à-dire donner des moyens à la police, mais aussi aux associations de terrain, pour qu’on change aussi le fonctionnement de la justice. Il y a des mesures très concrètes qu’on pourrait appliquer tout de suite sans attendre des mois, comme c’est proposé en France."

Féminicide : il étrangle sa femme qui voulait le quitter.
Un homme de 54 ans a été placé en garde à vue après avoir étranglé lundi soir, à Morschwiller-le-Bas (Haut-Rhin), son épouse de 35 ans, qui venait de lui annoncer son intention de le quitter.

 

https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/07/30/feminicide-il-etrangle-sa-femme-qui-voulait-le-quitter

NDLR : non à la peine de mort !
En mai dernier, l’ancien maire de Téhéran avouait le meurtre de sa femme. Ce jour sonne la fin d’un procès très médiatisé. Reconnu coupable, Mohammad Ali Najafi a été condamné à mort par la justice iranienne.
(…) Les faits remontent au 28 mai au domicile du couple: Mitra Ostad est retrouvée tuée par balle dans la baignoire et M. Najafi s’était lui-même rendu à la police en avouant le meurtre. 
83e féminicide de l'année : Mélissa a été tuée d'un coup de couteau par son compagnon.
(…) L'auteur présumé s'est rendu sur le lieu de travail de sa petite amie, un fast-food situé route de Rémire-Montjoly à Cayenne. Là, il s'est encore confié sur son acte à un collègue et proche de la défunte, déclarant l'avoir poignardée. 

Violences conjugales.

Trois féminicides par jour en Afrique du Sud.
(…) Un chiffre alarmant, qui place le pays parmi les plus dangereux pour les femmes dans le monde.
Lu sur Courrier International
La KCK demande que le 3 août soit reconnu comme une journée internationale contre le féminicide.
(…) Les femmes yézidies ayant été particulièrement ciblées par cette attaque inhumaine, le 3 août doit être reconnu comme la Journée contre le féminicide. Ce jour-là, les femmes devraient porter un bandeau noir sur la tête. Ces attaques contre les femmes yézidies doivent être condamnées et l’esprit patriarcal enseveli dans l’histoire, dans les contrées-mêmes où il est apparu. 
Crise politique en Roumanie après le meurtre d'une adolescente : "La corruption rend la police roumaine inefficace".
(…) La population tient la police pour responsable du drame, à cause de son temps d'intervention. 
(…) L'adolescente de 15 ans a eu trois fois la police au téléphone qui ne l'a d'abord pas crue, soupçonnant une simple fugue avec son petit ami.
(…)  Selon les médias roumains, l'homme de 65 ans a également été interrogé sur le meurtre d'une troisième jeune fille, dont le corps décapité avait été retrouvé dans un parc de Craiova, au sud de la Roumanie en 2015.
Le massacre des Yézidis de Shengal : un génocide et un féminicide.
Le 3 août 2014, l’organisation djihadiste Daesh lançait une offensive contre les Kurdes yézidis de Shengal (Sinjar en arabe), au nord de l’Irak.
(…) Seul un petit groupe de guérilleros des HPG(Forces de Défense du Peuple, branche militaire du PKK) présent sur place a résisté, évitant un massacre encore plus grand. Rejoints très bientôt par les forces de défense kurdes venues du Rojava (YPG-YPJ), ils ont ouvert un corridor humanitaire et sauvé des centaines de milliers de personnes du génocide.
Marignane: Une femme enceinte tuée par balles, son ex-compagnon a été interpellé.
(…) La victime se serait rendue chez son ex-compagnon pour récupérer leur fils. Atteinte de plusieurs balles à l’abdomen elle est décédée des suites de ses blessures, ont précisé les pompiers. Il lui aurait reproché d'avoir refait sa vie.

Féminicide 

"Monsieur le président, réagissez!"

Uxoricide: millionnaire en fuite arrêté.
Mexique Un millionnaire en fuite depuis quatre ans après avoir étranglé sa femme a été arrêté au Mexique et extradé aux Etats-Unis.

(…) Grâce à un «tuyau» et une récompense de 100 000 dollars, un millionnaire en fuite depuis plus de quatre ans a été arrêté au Mexique et extradé aux Etats-Unis où il devra finalement répondre du meurtre de son épouse, étranglée en 2012 à son domicile californien.

 

(…) S'il est condamné pour le meurtre de son épouse, Peter Chadwick risque une peine de prison pouvant aller de 25 ans à la perpétuité. 
En Afrique du Sud, le taux de féminicide bat un triste record : 3 femmes sont tuées chaque jour.

Une Sud-Africaine sur cinq avoue avoir déjà été victime de violences physiques au cours de sa vie.

(…) À titre de comparaison, le taux de féminicide est cinq fois plus important que la moyenne mondiale.

Féminicide d’Aurélia Varlet : ses proches réclament la vérité.

Deux enquêtes de l’IGPN et l’IGGN devaient faire la lumière sur le rôle d’un policier et d’un gendarme dans le traitement judiciaire du meurtrier. Mais leurs conclusions n’ont toujours pas été rendues.

(…) De la même manière, une perquisition au domicile de Grosjean, pourtant ordonnée par le parquet, n'avait jamais été effectuée. Elle aurait pu permettre la découverte des trois fusils qu'il détenait illégalement. 

 

(…) « Dans ce drame, l'Etat doit reconnaître ses fautes, insiste Céline Lolivret. Ça ne ramènera pas Aurélia, mais ça aidera ses proches à faire leur deuil. »

Féminicide : une marche blanche à Marignane pour Chloé.
 

600 personnes se sont rassemblées à Marignane (Bouches-du-Rhône) dimanche 11 août pour rendre hommage à Chloé, une jeune femme de 29 ans tuée par son ex-compagnon.

 

Un jeune couple a été retrouvé mort par balle à Merck-Saint-Liévin. L'homme aurait tué sa compagne avant de se suicider.

Dimanche 11 août à Merck-Saint-Liévin (Pas-de-Calais), Ophélie B., une femme de 28 ans, a été tuée par son conjoint âgé 29 ans. Il l’a tuée par arme à feu (fusil de chasse) avant de se suicider. Le couple a été retrouvé mort dans leur domicile.

Manosque : 5 ans de prison pour avoir brisé la mâchoire de sa compagne.
Un homme de 24 ans a été condamné à près de cinq ans de prison par le tribunal de Digne-les-Bains pour violences conjugales après avoir violemment battu sa compagne, à Manosque, le 5 août dernier. La victime de 20 ans, la mâchoire fracturée, avait perdu connaissance.
(…) Le médecin expert a déterminé 30 jours d’ITT (Incapacité Totale de Travail).
Pyrénées-Orientales : une femme de 71 ans poignardée à mort en pleine rue, son mari suspecté du meurtre.
Une femme de 71 ans a été tuée en pleine rue devant chez elle, lundi vers 20h30 à Port-Vendres dans les Pyrénées-Orientales, après avoir reçu plusieurs coups de couteau, dont un au cœur. Son ex-compagnon, suspecté d'être l'auteur des faits, a été interpellé et placé en garde à vue.
Féminicide d'Aurélia Varlet : son frère menace d'une grève de la faim.

Il y a six ans, le 14 août 2013, Aurélia Varlet était abattue de trois balles dans le dos par son ex-compagnon. Depuis, sa famille attend toujours des réponses. Son frère Giovanni menace de commencer une grève de la faim en septembre.

(…) Pourquoi les plaintes déposées par la précédente compagne, elle aussi menacée et harcelée n'ont rien donné ? Et surtout le meurtrier a-t-il été protégé par l'un de ses amis gendarme, et un autre policier? "Il y a un vrai malaise quand on pose cette question", affirme Giovanni. 
Une femme retrouvée morte dans l'Aube, la piste du féminicide privilégiée.
FÉMINICIDE - À Romilly-sur-Seine, dans l'Aube, une femme d'une soixantaine d'année a été retrouvée morte dans son jardin, mardi 13 août. Son mari, suspecté du meurtre, a tenté de mettre fin à ses jours.
(…) "Dissimulé" par un drap, le corps de la victime présentait "deux plaies à l'abdomen", selon le procureur de la République de Troyes Olivier Caracotch.
Un homme soupçonné d'avoir égorgé sa femme, puis incendié leur appartement.

Une information judiciaire a été ouverte contre l'homme de 22 ans pour "meurtre sur conjoint et destruction volontaire par incendie" dans le Loiret.

(…) La jeune femme est "morte d'une hémorragie massive et a été égorgée".
Toujours plus de féminicides au Pérou: nouvelle marche contre les violences.

La troisième édition de la marche « Ni une (femme) de moins », la plus grande manifestation du pays contre la violence de genre a lieu ce samedi 17 août alors que les chiffres sur le féminicide n’ont jamais été aussi importants au Pérou.

(…) Cette année, un autre résultat positif est à noter. L'avocate et militante féministe Arlette Contreras a réussi à faire condamner son ex-compagnon Adriano Pozo pour tentative de féminicide.

Pérou : les femmes manifestent

NDLR : les enfants en « bonne santé » ? En bonne santé= pas mort…Le contraire de la mort, c’est être en vie…

Un homme a été arrêté en Haute-Savoie alors qu'il circulait en voiture avec sa femme morte dans le coffre. Les deux enfants du couple, âgés de 6 et 7 ans, se trouvaient sur la banquette arrière du véhicule et sont "en bonne santé".

Source AFP

 

 

Annecy : un homme arrêté en voiture, le corps de son épouse dans son coffre

Une enquête pour meurtre a été ouverte. Il pourrait s'agir du 93e féminicide depuis le début de l'année.

(…) « Il a reconnu partiellement les faits évoquant une volonté commune de se suicider », a complété le patron du parquet.
Mulhouse : Déjà condamné pour violences sur son ex-compagne, il est cette fois accusé de l’avoir tuée.

Une femme de 58 ans a été retrouvée morte à son domicile à Mulhouse (Haut-Rhin) dans la nuit de vendredi à samedi. C’est son ex-compagnon qui a prévenu la police. Il a été placé en garde à vue.

Il s’agirait d’un nouveau féminicide. 

92e féminicide 

 

En hommage aux victimes de féminicides, elle appelle à une minute de silence.

Militante, Sofia Antoine souhaite que soient prises des "mesures d'urgence" contre les féminicides, à l'approche du Grenelle des violences conjugales.

 

 

(…) Le féminicide, qu’on peut qualifier de meurtre d’une femme parce qu’elle est une femme, n’est pas un fait divers, il n’est pas anecdotique. En France, il touche, indifféremment, toutes les tranches d’âge et toutes les régions. 

Salvador : "Pénaliser l’avortement s’inscrit dans la violence féminicide".
Le Salvador interdit toute forme d’avortement, y compris en cas de viol ou de danger pour la santé de la mère ou de l’enfant. Une législation répressive qui s’inscrit dans un climat "machiste" imprégnant une partie de la société.

(…) "Des citoyens de troisième zone"

Le profil de ces femmes reste souvent le même : la plupart sont célibataires, pauvres, issues d’un milieu rural et condamnées à partir de preuves ténues, voire inexistantes. Beaucoup, victimes de violences sexuelles, ne se savaient même pas enceintes. 

(…) 19 290 avortements ont été pratiqués au Salvador entre 2005 et 2008, dont plus du quart concernaient des jeunes filles de moins de 18 ans. Un chiffre officiel qui serait très probablement en deçà de la réalité, souligne l’ONG.

(…) "On sent un clivage entre cette tradition religieuse et l’émotion publique que provoque la situation de ces femmes condamnées. »

Gers : un couple retrouvé mort, un "probable féminicide".

Une femme de 49 ans a été retrouvée morte à son domicile. Son époux de 81 ans l'aurait tuée d'une balle avant de se suicider.

(…) La femme a été retrouvée allongée sur son lit "avec un impact à la tête" et l'homme gisait "au sol le cerveau arraché à côté de son fusil".

 

(…) Il s'agirait du 94ème féminicide depuis le 1er janvier 2019

Turquie : indignation après un féminicide filmé d'une femme par son ex-mari.
Le meurtre d'une femme par son ex-mari, sous les yeux de leur fille, a provoqué une onde de choc en Turquie vendredi après la publication d'une vidéo des derniers instants de la victime où son enfant la supplie de ne pas mourir.
Emine Bulut, 38 ans, a été tuée dimanche par son ex-mari qui l'a poignardée au cou après une dispute dans un café à Kirikkale (centre) où ils s'étaient retrouvés, selon les médias turcs. Le meurtre s'est produit sous les yeux de leur fille de 10 ans.
Féminicide : La vidéo qui choque la Turquie.
Emotion et colère en Turquie après la diffusion, vendredi, d’une vidéo femme agonisante devant sa fille après avoir été poignardée par son ex-époux. Les associations féministes dénoncent le laxisme des autorités.
(…)  Ce n’est pas un hasard si en 2011, l’année où la loi 6284 est entrée en application, le nombre de féminicides a atteint des seuils historiquement bas. Aujourd’hui, alors que la loi elle-même est remise en question, le taux d’homicide a atteint son plus haut niveau », dénonce l’organisation féministe dans un rapport publié au début de l’année.

96e féminicide 

#NousToutes 

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article