Avortement - 3

Publié le par bmasson-blogpolitique

Lire aussi:

 

Menace d'une grève des IVG : des militantes réclament des sanctions contre les gynécologues.
(..) "Libérez nos IVG", scandaient les manifestantes, qui portaient des pancartes proclamant "Respecte mes droits, ou gare à toi!", "Simone n'est plus là mais nous on veille", ou encore "Un conseil, mettez de l'ordre". 

 

L’ASSEMBLÉE NATIONALE ENTERRE LES VELLÉITÉS DE SUPPRESSION DE LA CLAUSE DE CONSCIENCE. SANS DÉBAT.
(…) Les deux amendements sur la suppression de la clause de conscience spécifique à l’IVG ont été rejetés avec avis défavorable du rapporteur public et du Gouvernement.
Une contre-manifestation “pro-choix” organisée le 31 mars à Bruxelles.

Le collecti.e.f 8 mars appelle à un rassemblement des défenseurs du droit à l’avortement “légal, sûr et gratuit” à l’occasion d’une manifestation “pro-choix”, ce dimanche 31 mars au Carrefour de l’Europe. L’objectif est notamment de contrer une marche annuelle contre le droit à l’avortement, prévue également ce dimanche à Bruxelles.
Canada
La pilule abortive peut maintenant être prescrite sans échographie.

«Des professionnels de la santé de partout au pays demandaient que cette restriction soit abolie.»

 

(…) Entre 24 et 48 heures plus tard, la prise de misoprostol entraîne des contractions utérines. Lorsqu'elles sont prises une à la suite de l'autre, les deux pilules mettent fin à la grossesse.
Avec le navet UNPLANNED, le ciné américain crache sur le droit à l'IVG.

 (…) Unplanned : une propagande perfide soutenue aux Etats-Unis 

La Maison Blanche n'est pas choquée par cette production culturelle... 

 

 

 

Les Etats-Unis sapent une résolution sur les violences sexuelles à l'ONU par peur de l'avortement.
(…) Ce mardi 23 avril, l'Organisation des Nations unies (ONU) examinait un projet de résolution allemand visant à combattre le viol comme arme de guerre.
(…) Avec cette triple opposition américano-russo-chinoise, et sous la pression d'un éventuel veto des Etats-Unis, l'Allemagne a été contrainte de remodeler son texte. 

(…) LES ETATS-UNIS EN RECUL SUR L'AVORTEMENT.

Législatives en Espagne: derniers meetings pour la droite et l’extrême-droite.

(…) Antiféministe, anti-avortement, anti-indépendantiste, anti-islam, anti-immigration… Pour ses partisans, Vox est bien sûr à droite, mais pas à l’extrême-droite. (NDLR : mais lisez la phrase suivante)

(…) Le PP ne pourra gouverner que s’il y a une alliance entre les trois droites : avec les libéraux de Ciudadanos et Vox, le parti d’extrême droite.

Des serviettes hygiéniques collées sur les murs du ministère de la Santé à Rabat.

Afin d’adresser des messages en faveur du droit à l’avortement, le collectif MALI(Mouvement alternatif pour les libertés individuelles), accompagné de Clit Revolution, web-série documentaire féministe, ont entrepris « une action symbolique » en collant des serviettes hygiéniques tachées de faux sang sur les murs du ministère de la Santé à Rabat.

IVG : comment se déroule un avortement médicamenteux ou chirurgical ?

(…) Les délais légaux pour pratiquer une IVG.

  • Pour une IVG médicamenteuse
  • Pour une IVG chirurgicale, par aspiration

(…) L’IVG médicamenteuse : le déroulement de la procédure.

(…) L’IVG chirurgicale : comment ça se passe ?

 

L'avortement dans le  Kentucky.

 

NDLR: L'ambiance est hot!

 

Etats-Unis : la vague anti-avortement emporte la Géorgie.

Après l'Ohio, le Mississippi et le Kentucky, l'Etat vient d'adopter une loi extrêmement restrictive en la matière. Une nouvelle étape dans la bataille menée par les ultra-conservateurs qui espèrent porter le débat devant Cour suprême.

La Géorgie est devenue mardi le quatrième Etat américain à se doter de l’une des législations les plus restrictives du pays en matière d’avortement. 

 

L'avortement sélectif en Arménie : le choix du garçon.

Un an jour pour jour après l'arrivée au pouvoir de Nikol Pachinian, que sont les espoirs des milliers d'Arméniennes de la "révolution de velours" devenus ? Notre reportage révèle la difficulté d'être une femme dans une société toujours très patriarcale. La preuve par l'avortement sélectif, qui reste une pratique répandue.

(…) "J'ai plein de cousins qui veulent se marier, mais ils ne trouvent pas de femme". 

Pourquoi des femmes meurent-elles par hypocrisie à l’égard de l’avortement?

 

(…) Les femmes finissent par recourir à des avorteurs qui ont recours à des moyens extrêmement dangereux. Par exemple, ils perforent l’utérus des femmes enceintes avec des aiguilles, s’assoient sur leur ventre pour éjecter le fœtus et prescrivent des concoctions dangereuses.

(…) Les femmes tentent de se faire avorter par elle-même en ingérant des quantités massives d’analgésique ou en s’empoisonnant avec des détergents. 

Aux Etats-Unis, les femmes victimes de fausses couches risqueront prochainement la prison !

L'État de Géorgie, aux Etats-Unis, vient de voter une loi particulièrement restrictive sur la question de l'avortement. Dès janvier 2020, les femmes ne pourront plus avorter dès qu'un rythme cardiaque est détecté chez l'embryon. La nouvelle législation prévoit également de donner une reconnaissance juridique au fœtus, menaçant directement les femmes victimes de fausses couches.

NDLR : ils n’aiment pas les femmes, ces Américains…

L'Alabama tente de faire de l'avortement un crime, immense confusion au Sénat.

Le président du Sénat local voulait que la pratique de l'avortement soit sanctionnée par des peines allant jusqu'à 99 ans de prison.

 

(…) Au moment du vote, certains élus auraient tenté, de manière litigieuse, de faire approuver un amendement supprimant l’exception des grossesses liées à des viols ou à de l’inceste. 

(…) De nombreux élus se sont alors mis à échanger des cris, certains affirmant en grondant que la marche légale n’avait pas été respectée quand d’autres hurlaient en retour leurs arguments visant à justifier d’être aussi dur contre les médecins pratiquant un avortement.

Défense du droit à l'avortement : Alyssa Milano appelle à une "grève du sexe".

Alors que l'Etat américain de la Géorgie a restreint encore un peu plus le droit à l'avortement, mardi 7 mai, l'actrice américaine, très engagée dans la défense du droit des femmes, appelle à "une grève du sexe".

(…) "Nos droits liés à la procréation sont effacés. Si le choix nous est refusé, qu'il en soit de même pour vous."
(…) Hollywood, tiraillé entre les avantages fiscaux et le boycott de la Géorgie.

(…) "Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que le plus grand nombre de productions possibles quitte cet Etat qui continue à promouvoir une politique oppressive et néfaste, contraire à tout ce que l'industrie du divertissement défend", a déclaré Alyssa Milano au site BuzzFeed News.

Google a donné 150 000 dollars en publicité gratuite à un groupe anti-avortement.

Les cliniques du groupe Obria suggèrent qu’elles acceptent de pratiquer des avortements. En réalité, elles cherchent à convaincre les femmes de ne pas mettre fin à leur grossesse

(…) Dans ses publicités et sur son site internet, Obria suggère que ses cliniques peuvent pratiquer des avortements. En réalité, le groupe y est fermement opposé, tout comme il s’oppose à l’usage de toute forme de contraception, y compris le préservatif. 
(…) Google ne devrait pas permettre aux CPC d’utiliser sa plateforme pour faire de la désinformation auprès des femmes.
(…) Des sites internet comme IVG. net, accusés de désinformer sur l’avortement grâce à une présentation tendancieuse, gardent une place importante dans les résultats des moteurs de recherche.
Le mouvement pro-IVG argentin se fait une place à Cannes.
L'élan des Argentines réclamant le droit à l'IVG a été brisé en 2018 par la résistance de l'Eglise: un documentaire de Juan Solanas, qui sera présenté samedi en sélection officielle à Cannes, offre un regard engagé sur ce combat.
(…) Pour son film documentaire "Que sea ley" (Une loi, vite!), il a parcouru pendant huit mois l'Argentine, un pays cinq fois comme la France, pour recueillir des témoignages dans les provinces les plus éloignées de la capitale Buenos Aires.
Sur les marches à Cannes, mobilisation pour défendre l'avortement.
(…) Le cinéaste Pedro Almodovar et l'actrice Penelope Cruz ont également apporté leur soutien au mouvement, arborant le fameux foulard vert, quelques heures avant cette mobilisation, selon des photos publiées par Le Planning familial et la Fondation des femmes sur les réseaux sociaux.
Pour en finir avec la honte de l'avortement.
Depuis l'adoption de lois anti-avortement dans plusieurs États américains, des femmes du monde entier ont choisi de briser le silence en racontant leurs histoires d'avortement. Elles veulent libérer la parole, faire tomber les tabous, mais surtout en finir avec la honte. Si ce mouvement anti-avortement aux États-Unis inquiète celles qui croyaient en avoir terminé avec cette bataille, certaines femmes d'ici craignent aussi de voir une montée du mouvement pro-vie.
(…) Un glissement que redoutent certaines femmes comme Josiane, qui ne peut que constater que les droits des femmes ne sont jamais complètement acquis.

 

Carte des Etats aux USA ayant adopté une loi très restrictive sur les interruptions volontaires de grossesse.

 

 

Le gouvernement Ford tarde à éloigner les pro-vie des cliniques d'avortement.
Une dizaine d'établissements de santé en Ontario demandent au gouvernement conservateur de protéger leurs clientes contre des manifestants anti-avortement. Mais la procureure générale Caroline Mulroney fait la sourde oreille : toutes les demandes qui ont atterri sur son bureau demeurent sans réponse, certaines depuis plus d'un an.
USA : la justice bloque une loi anti-avortement au Mississippi.

(…) La puissante association de défense des libertés civiles (ACLU) et le Planning familial ont demandé vendredi à la justice de l'Alabama de bloquer cette loi, qui doit entrer en vigueur en novembre. La loi "est de façon flagrante inconstitutionnelle et l'ACLU ne restera pas sans bouger alors que les responsables politiques, encouragés par le programme anti-avortement du président (Donald) Trump, exploitent notre santé et nos vies pour un profit politique", a affirmé Alexa Kolbi-Molinas, avocate de l'ACLU.

 

Voici ce qui arrive concrètement lorsqu'un pays interdit l'avortement.

 

 

Pl(…) Le nombre d'enfants par femme roumaine était passé de 1,9 à 3,7. Mais rapidement, le taux de natalité rechuta, car les femmes trouvèrent des moyens de contourner l'interdiction.

(…) Entre 1966 et 1989, on estime que plus de 10.000 femmes sont mortes des suites d'un avortement réalisé dans de mauvaises conditions.
(…) La mortalité maternelle explosa, passant du simple au double entre 1965 et 1989.
(…) «Pour beaucoup de femmes, la sexualité représentait une peur et non plus une partie épanouissante de la vie»
(..) La loi de l'Alabama va encore plus loin que la loi roumaine qui, en principe au moins, permettait des exceptions en cas de viol, d'inceste ou de maladies congénitales.

 

http://www.slate.fr/story/177582/etats-unis-interdiction-avortement-roe-v-wade-roumanie-ceausescu

Disney s'engage pour l'avortement en menaçant de ne plus filmer en Géorgie, un Etat anti-avortement.
(…) Le projet de loi fait polémique, jusque dans l'univers du cinéma. Disney a décidé de suspendre ses tournages dans la région

(…) De nombreux films de la firme ont été tournés en Géorgie. Comme "Black Panther" ou l'un des "Avengers". Sans les super héros de Disney, ce sera un coup dur pour l'économie et l'emploi dans la région.

 

https://fr.euronews.com/2019/05/30/disney-s-engage-pour-l-avortement-en-menacant-de-ne-plus-filmer-en-georgie-un-etat-anti-av

LOI ANTI-AVORTEMENT : NETFLIX, DISNEY ET WARNER MENACENT DE STOPPER LEURS TOURNAGES EN GÉORGIE.
Après Netflix, puis Disney, c'est maintenant Warner Bros qui prend position en faveur du droit à l'avortement. Face à un durcissement des critères permettant aux femmes d'interrompre leur grossesse adopté en Géorgie, les studios américains menacent de cesser les tournages dans cet Etat.
Ces derniers mois, de plus en plus d'États américains ont adopté une législation qui empêche les femmes de se faire avorter de manière sûre et légale, y compris en Géorgie, État clé pour l'industrie du film.
(…) Mais les grands studios, comme Paramount, Sony ou Universal sont restés pour l'instant muets.
 

"Hors la loi", la pièce sur l'avortement qui émeut Paris.
(…) Marie-Claire Chevalier, (est, NDLR) l'adolescente violée par son ami et qui s'est fait avorter clandestinement avec l'aide de sa mère, avant d'être défendue par Gisèle Halimi dans l'un des plus retentissants procès des années 70.
(…) Danièle Lebrun, qui incarne entre autres Simone de Beauvoir, a affirmé que le combat continuait même en France, où des "objecteurs de conscience ne veulent pas faire d'avortement". 

 

 

Québec et les médecins spécialistes se mobilisent pour maintenir l'accès à l'avortement.
L'adoption aux États-Unis de lois restrictives en matière d'avortement entraîne une mobilisation au Québec. La présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Diane Francoeur, s'alarme des effets possibles de cette « dérive ». De son côté, Québec s'active pour que des interruptions volontaires de grossesse (IVG) de troisième trimestre soient pratiquées ici même, plutôt qu'aux États-Unis.
(…) Ce qu'on appelle le « heartbeat bill » équivaut à une position « rétrograde et populiste », dénonce-t-elle.
(..) « Moi, ça fait longtemps que je fais ça et je n’ai pas peur. Mais j’ai pas envie d’aller travailler avec un gilet pare-balles. Il y a des gynécologues qui se sont fait tirer [dessus] dans les autres provinces. »

----------------

p 76 :

L’avortement :

« Aristote conseillait l’avortement. »

 

Français encore un effort si vous voulez être républicains.

Marquis de Sade

Editions Mille et une nuits

2014

Première édition en 1795

Avortement: Le Sénat vote l'allongement de 12 à 14 semaines du délai de l'IVG.

VOTE La sénatrice Laurence Rossignol a réussi à faire adopter un amendement qui porte jusqu’à la fin de la 14e semaine de grossesse le délai légal pour avorter.

(..) « Je n’en reviens pas », a déclaré la sénatrice, soulignant que « c’est une revendication du Planning familial ». C’est « un vrai plus » pour les femmes, face à la désertification médicale et aux difficultés d’accès à l’IVG, a-t-elle ajouté.

(…) L’amendement sur la clause de conscience rejeté.

 

Attaquée en diffamation pour avoir critiqué un livret anti-avortement , une gynécologue relaxée.

Elle avait qualifié de «manuel de manipulation» un livret anti-avortement distribué dans certains lycées privés: attaquée en diffamation par la fondation Lejeune, la gynécologue Danielle Gaudry, ancienne responsable de la commission avortement au planning familial, a été relaxée lundi à Versailles.

(…) «Le fait de parler de refus d’enfant quand une femme choisit une méthode contraceptive est une contre-vérité», a-t-elle argumenté. Même chose lorsque «dans le manuel, il est écrit que la contraception d’urgence est abortive».

(…) L’avocate de Mme Gaudry, Khadija Azougach, avait dénoncé une procédure en diffamation visant à «museler la science» et «intimider la jeunesse».

NEW YORK S'APPRÊTE À FINANCER L’AVORTEMENT SUR DES FONDS PUBLICS.
(…) Dans un pays où l’IVG n’a pas le droit d’être financée par l’argent des contribuables, cette mesure ne passe pas inaperçue, bien que le montant de la subvention soit faible. 

La dernière clinique d'avortement au Missouri perdra sa licence d'exploitation.

 

(…) Mais le juge Michael Stelzer a maintenu dans la foulée son injonction empêchant la fermeture de la clinique.

(…) Les opposants au droit à l'avortement espèrent que les recours contre ces lois restrictives remonteront jusqu'à la Cour suprême dont les neuf juges, désormais majoritairement conservateurs, auraient ainsi l'occasion de revenir sur la décision de 1973.

Un site anti-avortement échappe aux nouvelles règles Facebook encadrant la publicité.

TRANSPARENCE Contrairement à des publications pro-IVG, un site contre l’avortement semble échapper au contrôle de Facebook sur les publicités « de nature sociale, électorale ou politique »

(…) Moins flexible avec les pros IVG

Numerama souligne que Facebook semble bien plus regardant lorsqu’il s’agit de contenus pro-IVG. Ainsi, le dessin « No Uterus, No Opinion » de la dessinatrice Loupiote a été suspendu sur Instagram car la jeune femme n’avait pas vérifié son identité auprès du réseau appartenant à Facebook. Une publication sponsorisée de Marie Claire qui mettait en avant un article sur les pays où l’avortement est interdit voire passible de la peine de mort a également été suspendue.

Toujours selon Numerama, Facebook a aussi considéré que France Culture avait enfreint les règles publicitaires après avoir posté une vidéo sur Roe contre Wade, l’arrêt de la cour suprême américaine qui protège la liberté des femmes de se faire avorter.

Des messages pro-avortement forcent l'annulation un match de l'équipe de soccer féminine du Vatican.
La nouvelle équipe de soccer féminine du Vatican a annulé un match ce week-end à Vienne après que plusieurs joueuses autrichiennes eurent protesté contre les positions anti-avortement de l'Église catholique.

(…) Une joueuse de l'équipe féminine Mariahilf de Vienne a déclaré que son équipe ne s'attendait pas à ce que cette action de protestation aboutisse à l'annulation du match.

Le représentant du Vatican à Vienne n'a pas pu être joint dimanche pour réagir à cette affaire.

Avortement : manifestation à Tours

 

Avortement : les obstacles se multiplient en Amérique du Nord.
 

(…) Mouvement orchestré, et non spontané

Françoise Girard souligne que pendant que les lois sur l’avortement s’assouplissent partout dans le monde, les États-Unis sont l’un des seuls endroits où ce droit recule, et elle n’exclut pas que cela atteigne bientôt le Canada. 

NDLR : Clint Eastwood ne s’est jamais distingué par la  « bonté d’âme », mais plutôt par le culte de la violence…Cette fois-ci, ce sont les femmes qui en font les frais…
Clint Eastwood ignore le boycott d’Alyssa Milano et se prépare à tourner en Géorgie.

Il se pourrait qu’une faction d’acteurs et de réalisateurs d’Hollywood évite de faire leur tournage en Géorgie depuis que l’État a adopté en mai 2019 un projet de loi qui sème la division. Surnommé le « projet de loi sur les battements du cœur », cette loi a été approuvée par le gouverneur géorgien Brian Kemp et prévoit d’interdire l’avortement dès la sixième semaine de grossesse ou dès qu’un battement du cœur fœtal peut être détecté.

Environ 50 acteurs ont signé une lettre de pétition écrite par l’actrice Alyssa Milano contre le projet de loi. Mais beaucoup ne l’ont pas fait, y compris Clint Eastwood. L’acteur et réalisateur chevronné doit commencer à tourner son dernier film en Géorgie pendant l’été 2019.

Tag

Arras

Clint Eastwood a des adeptes...

-------------

 « Les députés britanniques soutiennent l'accès à l'avortement et au mariage pour tous en Irlande du Nord. »

Source AFP

TRIBUNE. "Le droit effectif à l'IVG doit être défendu".
Le socialiste Luc Carvounas et 49 autres députés de gauche dénoncent la fermeture ces dernières années des centres permettant aux femmes de recourir à l'IVG. Et annoncent le dépôt d'une proposition de loi constitutionnelle visant à ce que "nul ne puisse entraver ce droit fondamental".

Luc Carvounas, député du Val-de-Marne, membre de la délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes.

Et 49 députés de la gauche parlementaire : 

Clémentine Autain, Joël Aviragnet, Ericka Bareigts, Marie-Noëlle Batistel, Huguette Bello, Ugo Bernalicis, Gisèle Biémouret, Christophe Bouillon, Jean-Louis Bricout, Marie-George Buffet, Eric Coquerel, Alain David, Pierre Dharréville, Jean-Paul Dufregne, Laurence Dumont, Elsa Faucillon, Caroline Fiat, Guillaume Garot, David Habib, Christian Hutin, Régis Juanico, Sébastien Jumel, Marietta Karamanli, Manuéla Keclard-Mondésir, Bastien Lachaud, Jérôme Lambert, Michel Larive, Jean-Paul Lecoq, Serge Letchimy, Josette Manin, Jean-Luc Mélenchon, Mathilde Panot, George Pau-Langevin, Christine Pires Beaune, Loïc Prud'homme, Joaquim Pueyo, Adrien Quatennens, Jean-Hugues Ratenon, Muriel Ressiguier, Sabine Rubin, François Ruffin, Hervé Saulignac, Gabriel Serville, Bénédicte Taurine, Sylvie Tolmont, Hélène Vainqueur-Christophe, Boris Vallaud, Michèle Victory, Hubert Wulfranc.

En Arkansas, une victime de viol ne pourra avorter qu'avec l'accord de son agresseur.

(…) Une loi très contestée qui réduit drastiquement le droit des femmes à disposer de leur corps.

(…)Autre mesure votée par les députés de l'Arkansas : l'avortement chirurgical - par aspiration - n'est désormais plus autorisé et sera passible d'une amende de 10 000 dollars et de six ans de prison, rapporte France Info.
REPORTAGE. Au Maroc, la libéralisation de l'avortement reste bloquée.
L'assouplissement de la loi voulu par le gouvernement en 2016 est enlisé au Parlement, dominé par les islamistes. Plus inquiétant, la répression contre les avortements clandestins s'accentue. Des médecins marocains tentent de réagir.
(…)  Il y a un mois, six personnes, dont deux médecins, ont été jugées à Marrakech.

https://www.ouest-france.fr/monde/maroc/reportage-au-maroc-la-liberalisation-de-l-avortement-reste-bloquee-6448601

 

Etats-Unis: Non, une femme ne doit pas avoir l'accord de son violeur pour avorter en Arkansas.

FAKE OFF Ces derniers jours, plusieurs médias ont avancé que, dans cet Etat américain, les femmes doivent obtenir l’accord du géniteur pour avorter. La loi a été bloquée par une décision de justice en 2017.

  • En Arkansas, pour avorter, les femmes doivent obtenir l’accord de l’homme qui les a violées. C’est ce qu’avancent plusieurs médias depuis deux jours.
  • Ils s’appuient sur une loi de 2017, qui a été bloquée depuis.
  • La loi n’évoquait pas spécifiquement les cas de viol.
Avortements clandestins : coûts et conséquences pour les femmes .

(…) L’OMS renseigne qu’environ 7 millions de femmes sont hospitalisées chaque année à la suite d’avortements à risque dans les pays en développement. Tandis que plus de 3 millions de femmes souffrant de complications après un avortement à risque ne sont pas soignées. Le coût annuel de traitement des principales complications dues aux avortements pratiqués dans des conditions dangereuses est estimé à 553 millions de dollars (US $) par an.

https://www.digitalcongo.net/article/5d31968c7ca6990004f71b4c/

 

Kenya : un pas en avant pour l'avortement.
Au Kenya, la justice a ordonné la mise en place de règles pour encadrer les avortements. Légalement, l'IVG était déjà autorisée lors de grossesses à risque et en cas de viols. Mais le personnel soignant n'était pas formé, rendant de fait impossible une intervention et poussant les femmes dans des cliniques improvisées. Chaque jour, sept femmes meurent au Kenya de complications liées aux interruptions volontaires de grossesse effectuées à l'aide de médicaments, et même parfois de curetage, une technique chirurgicale dangereuse si mal pratiquée.
Au Chili, des milliers de personnes manifestent pour le droit à l’avortement.

La loi actuelle, qui permet le recours à l’IVG dans trois situations seulement, est très mal appliquée du fait, notamment, de l’objection de conscience invoquée par de nombreux médecins.

(…) Le recours à l’avortement a été partiellement dépénalisé en août 2017 au Chili, mettant fin à vingt-huit ans d’interdiction totale de la pratique.

(…) L’autre mot d’ordre de la manifestation était la lutte contre le racisme, à l’occasion de la journée internationale de la femme noire latino-américaine et des Caraïbes.

Avortement médicalisé : Le Sénégal vers l’autorisation

L’avortement, bientôt autorisé au Sénégal. Avec le Code de l’enfant et la révision des dispositions législatives et réglementaires discriminatoires à l’égard des femmes, l’excision, les mariages d’enfants et le harcèlement sexuel seront interdits. L’avortement médicalisé de la jeune fille sera autorisé, en cas de viol et d’inceste.

Australie, l’avortement en débat dans le dernier État qui le pénalise.

Le Parlement de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, a débattu cette semaine sur la décriminalisation de l’avortement, dont le projet de loi sera voté le mercredi 7 août. Il s’agit du dernier État du territoire australien à considérer l’acte médical comme illégal.

(…) Malgré des protestations, ce projet de loi, inspiré par la loi votée dans le Queensland en octobre 2018, semble largement soutenu et pourrait bien être adopté le 7 août. La Nouvelle-Galles du Sud demeure le dernier État d’Australie à considérer l’avortement comme un crime.
Jacinda Ardern veut mettre fin aux mensonges sur l’avortement en Nouvelle-Zélande.

La première ministre veut décriminaliser l’avortement en modernisant une législation qui contraint les femmes à mentir à leur docteur pour avoir accès à la pratique.

 
(…) La pratique n’est légale à ce jour qu’en cas d’inceste, d’« anomalie mentale », d’anomalie fœtale, ou de risque pour la santé physique ou mentale de la femme enceinte.
Marianne Farley prépare un film sur l'avortement.
 
 
(…) Parmi ses multiples projets en cours, l'artiste multitalentueuse travaille sur Seize, un court métrage qu'elle écrit et réalise, qui porte sur un sujet qui lui tient à cœur, le droit à l'avortement. 
Au Salvador, une jeune femme est de nouveau jugée pour avoir perdu son bébé.
Après avoir passé plus de deux ans derrière les barreaux, Evelyn Hernandez, 21 ans, est de nouveaux face aux juges. Son crime, aux yeux des lois du Salvador : avoir perdu son enfant au terme de sa grossesse, lorsqu'elle était adolescente.
(…) Dans ce petit d'Amérique centrale, la législation contre l'avortement est l'une des plus drastiques au monde. A l'heure actuelle, 16 femmes sont en prison au Salvador pour des avortements.
 

Avortement : manifestation le 28 septembre 2019.

« Le Parlement équatorien a voté hier contre la dépénalisation de l'avortement pour les cas de viol, y compris incestueux, ainsi qu'en cas de malformation du fœtus. »

Source AFP

09 19

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour suivre le procès d'Hajar Raissouni, journaliste marocaine jugée pour «avortement illégal», c'est en ce moment chez :

https://twitter.com/AidaAlami/status/1178654066412523520

 

 « Très étonnée de voir une très faible mobilisation devant le tribunal. »
« Pour info, hormis quelques journalistes et familles des prévenu.e.s, pas grand monde peut assister à l’audience. »
« Ma voisine (la compagne de Travolta) me demande pour quel dossier je suis là... elle est étonnée d’apprendre que l’avortement est illégal... »

 

NDLR : la liste des mauvaises nouvelles continue…
La journaliste Hajar Raissouni condamnée à un an de prison ferme pour avortement et relations sexuelles hors mariage.
Source Aida Alami sur Twitter.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Groupe communiste:

proposition de loi pour passer du délai légal de 12 semaines à 14 semaines:

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------


  L'avortement en Europe.

Source AFP

 

-----------

Avortement au Mississippi : répit de 15 semaines pour les femmes qui en ont besoin dans des conditions de sécurité pour leur vie.

 

La cinquième cour d'appel de circuit a annulé l'interdiction de l'avortement du Mississippi 
pendant 15 semaines, le dernier coup juridique alors que l'État tentait de restreindre l'avortement.

 
The Fifth Circuit Court of Appeals struck down Mississippi's 15-week abortion ban, the latest 
legal blow as the state tries to restrict abortion

 

 

----------------------------

Pour l'avortement 

Manifestation en Argentine 

03 20

Avortement

La voie est ouverte en Argentine

 

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article