Le Musée Paul Dupuy à Toulouse

Publié le par bmasson-blogpolitique

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Assiette à décor perroquet

Toulouse

Faïence petit feu

Fin XVIIIe siècle

Musée Paul Dupuy

Toulouse

Assiette creuse à bord chantourné

Rouen

Faïence

Décor polychrome de corne fleurie et oiseau

XVIIIe siècle

Abbeville

Musée Boucher de Perthes

 

Anneau de prélat

Argent et améthyste

Languedoc, XIVe siècle

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Carreau sonneur de cor

Terre vernissée

Sainte Cécile d’Albi, XVe siècle

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Duvivier

Montre Louis XV

Rouen, vers 1760

Or gravé

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Etui de montre bassine

France, milieu du XVIIe siècle

Or filigrané

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Grand bras reliquaire

Cuivre repoussé, filigrané et doré avec gemmes

Languedoc, XIVe siècle

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Grand plat ovale

Motif central dans le style de Bérain et raisins vrillés sur l’aile

Faïence grand feu, décor en camaïeu bleu

Deuxième moitié du XVIIIe siècle

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Jean Simon Deverberie bronzier (d’après)

Pendule l‘Afrique

France fin du XVIIIe siècle

Bronze doré et patiné

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

Louis Baronneau

Montre bassine émaillée

Scènes de batailles d’après Antonio Tempesta

Paris, vers 1650

Or et émail peint en grisaille

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

 

Montre à automate à l’homme sauvage

Genève ? Suisse, vers 1820

Argent et métal doré

Collection Georges Prin, un opticien féru d’horlogerie

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

La collection de Georges Prin est constituée de huit horloges (du XVIe au XIXe s), vingt-huit montres (du XVIe au XIXe s),  et d’un cercle d’arpenteur du XVIIe siècle.

 

 

Pendulette Charles X

France, vers 1825

Opaline et bronze

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

La collection de Georges Prin est constituée de huit horloges (du XVIe au XIXe s), vingt-huit montres (du XVIe au XIXe s),  et d’un cercle d’arpenteur du XVIIe siècle.

La collection constitue un témoignage des plus belles réalisations horlogères françaises de la fin de la Renaissance. Une montre de Guy Rumault est exceptionnelle (fin du XVIe siècle). La collection provient du sud de l’Allemagne.

 

Guy Rumault

Montre à réveil

Abbeville, vers 1609

Argent et métal doré

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

 

Antide Janvier

Pendule à planétaire

France, 1773 (planétaire) et 1806 (pendule)

Acajou et bronze doré.

Musée Paul Dupuy

Toulouse

 

 

 

Jean-Paul Marcheschi

Biographie

Il est né en 1951 à Bastia. Il abandonne le dessin pour le feu en 1984.

Il travaille au flambeau, en « dripping de feu ». Il écrit pendant ses insomnies un texte en écriture automatique à la limite de la conscience.

Il retravaille les feuillets à la cire, à la suie, certaines sont mises en eau.

Il a créé en 1995 les costumes de « L’Oiseau de feu », chorégraphié par Michel Rahn, pour le Ballet du Capitole.

 

Jean-Paul Marcheschi

La barque des ombres

1999  

Suie sur plexiglass et bois 

 

Jean-Paul Marcheschi

L'Etna

2014

Cire noire sur toile

 

Jean-Paul Marcheschi 

La forêt des suicides 

L'enfer de Dante 

Musée Paul Dupuy 

Toulouse

 

 

Jean-Paul Marcheschi

L'homme clair

2001

Suie sur plexiglass

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article