Mon dessin : Un logement digne pour tous ! partout...

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

La mort de ces habitants montre le mépris de classe des « élus » de droite de Marseille envers les « gueux » !

 

Paix et respect pour eux. Un logement digne pour tous !

-------------

Logement 

les femmes sont mal logées 

Fondation Abbé Pierre 

La Marseillaise

02 23

--------------

 

Les femmes sont mal logées 

Fondation Abbé Pierre 

Après la séparation, c'est le déclassement résidentiel.

L'Humanité

---------

 

 

 

Locations

Les meublés AirBnB sont enfin dans le viseur.

La Marseillaise

06 23

-----------------

 

La municipalité d'Annecy a décidé de faire la chasse aux boîtes à clés accrochées au mobilier urbain.

Objectif : lutter contre les locations saisonnières de courte durée qui pénalisent les habitants.

Lille, Saint-Malo... D'autres communes sont déjà ainsi passées à l'action.

(…) Annecy est loin d'être la seule commune concernée. En mai 2021, un ex-conseiller municipal de Barritz, Eric Bonnamy, s'était déjà filmé une boîte à clés à la main, pour alerter sur la situation, avant d’en démonter une seconde, à la meuleuse. Une vidéo ensuite été postée sur son compte Facebook puis retirée pour "incitation à la violence". Il y a un an, c'est le maire de Wimereux qui voyait rouge en s'apercevant que ces fameux coffres-forts ouvrables grâce à un code faisaient leur apparition sur le domaine public. La ville de Lille a elle aussi déjà communiqué sur ses razzias sur les boîtes à clés pour éviter leur prolifération, inspirée de ce qui avait été fait à Saint-Malo, en Bretagne.

 

 

Top 10 des villes les plus inabordables dans le monde :

 

1. Hong Kong
2. San Francisco
3. Singapore
4. Vancouver
5. Tel Aviv
6. Sydney
7. New York
8. Londres
9. Paris
10. Los Angeles

En 2018, Los Angeles :
Les bus et les trains sont devenus des refuges, et ils sont des milliers à dormir dans la peur et la misère.
On interdit à des gens de dormir dans leur voiture mais on les laisse dormir dans la rue. "C'est ridicule", estime le Los Angeles Times.
 (…) «Que ce soit dans des camping-cars, des petites maisons ou d’autres formes d’abri improvisées, les Californiens continuent de repousser les limites du logement traditionnel à la recherche d’un prix abordable» écrit le Los Angeles Times le 28 septembre.

(…) À Hong Kong, des «logements» d'un mètre carré faits de planches de bois, connus sous le nom de «cabines-cercueils» sont loués aux personnes qui ne sont pas assez riches pour se loger dans un appartement.

 

À Hong Kong, 200 000 personnes vivent dans des « maisons-cages ».
Exclus du Hong Kong fait de strass et paillettes en raison des loyers prohibitifs, ces Hongkongais s'installent dans des appartements subdivisés illégaux.
(…) Avec une population de près de 7,5 millions d'habitants et une absence de terrain constructible, le marché de l'immobilier hongkongais est devenu le plus cher au monde. Évincés par l'explosion des loyers, des dizaines de milliers de personnes n'ont d'autre choix que d'habiter des squats, des espaces subdivisés où cuisine et toilettes se confondent, des cabines-cercueils et des « maisons-cages » (des chambres ne mesurant pas plus de 1,80 mètre sur 60 centimètres, traditionnellement en grillage métallique). 
 

Le Livret A va financer les armements au lieu du logement social.

L'Humanité 

NDLR: le gouvernement va devoir faire face à deux guerres: sociale et armement défensif/offensif.

11 23

---------------------

 

Logement - Airbnb - Complément d'enquête - France 2

En 2018, le ministre du Logement Julien Denormandie se posait en adversaire résolu des locations de courte durée du type Airbnb. (France info).

Dans le quartier du panier à Marseille, la pratique ravage le marché de la location longue durée (L’Humanité).

L'émission 'Complément d'enquête 'plonge dans les rouages du tout puissant Airbnb, plateformes de meublés touristiques. (24Matins).

La France est devenue l'eldorado des plateformes de meublés touristiques, Airbnb en tête, qui assèchent le marché pour des habitants. (Ouest France).

Propriétaires fraudeurs, locataires délogés manu militari pour laisser place aux touristes, pressions : enquête sur un secteur en expansion. (France Tv).

Ce jeudi à la TV sur FRANCE 2, regardez Complément d'enquête - Airbnb : plus de toit pour toi ! (Programme Tv).

01 24

----------------

Airbnb

Vincent Aulnay.

Airbnb est arrivé en 2012 et il a vu ça du bon côté.

En 2017, Airbnb est partout. 

C'est hyper rentable.

 -----------

Airbnb

Vincent Aulnay.

Il dénonce le business, la spéculation. 

Dans 20 ans, on ne trouvera plus de logement disponible à la location;

Les biens sont catégorisés: commecrcial, agricole, administratif, industriel. Le logement est une sous-catégorie.

 -----------

Airbnb

Vincent Aulnay.

Fiscalité des meublés touristiques à revoir.

Airbnb: exonération fiscale de 71%.

Logements locatifs en retrait. Hôtellerie concurrencée.

30% d'abattement par rapport à une location traditionnelle.

Les passoires thermiques peuvent être louées en Airbnb.

 -----------

Airbnb

Vincent Aulnay.

Les loueurs Airbnb devront fournir un diagnostic énergétique à leur assurance.

Les communes devront imposer un numéro d'enregistrement.

Les élu-e-s pourront utiliser les données pour établir leurs politiques.

 -----------

 

Airbnb par The Atlantic.

New York interdit les locations.

C'est la rançon d'un modèle qui n'a plus rien de collaboratif, explique “The Atlantic”. 

Extrêmement dynamique et riche en contenus inédits, le site de The Atlantic s'est taillé une place de choix dans l'univers de la presse en ligne.

(Courrier international).

Début septembre 2023, une nouvelle règlementation est entrée en vigueur à New York, visant les locations courte durée. Il y est désormais interdit de louer son logement moins de 30 jours, sauf si le propriétaire vit dedans en même temps et qu'il y reçoit deux personnes maximum. (Ouest France).

Est-ce que les Airbnb sont interdits à New York ?

À New York, il est désormais interdit de louer un Airbnb moins de trente jours d'affilée – (Capital).

Quel est le problème soulevé concernant l'encadrement des locations Airbnb ?

Quel est le problème soulevé concernant l'encadrement des locations Airbnb ? Les locations Airbnb engendrent des problèmes d'ordre fiscal. En effet, les particuliers ne sont pas soumis aux cotisations sociales si les revenus générés par la location n'excèdent pas 23 000 €. (Bail facile).

Comment éviter les restrictions Airbnb ? (Ben voyons ! NDLR).

Des restrictions limitent la location à 120 jours par an pour les résidences principales. Cependant, des astuces comme la requalification de la résidence principale en résidence secondaire ou la rotation des annonces sont utilisées pour contourner ces règles. (Eldorado immobilier).

01 24

--------------

Airbnb 

Ce qui change dans la loi.

La mesure phare de cette proposition de loi, qui divise jusque dans la majorité, prévoit de réduire à 30% le taux d'abattement fiscal dont bénéficient les revenus issus des locations des meublées de tourisme. (Capital).

Aujourd'hui, les propriétaires de meublés touristiques bénéficient d'un abattement forfaitaire de 71% sur les loyers perçus. (Radio France).

 

Les intermédiaires immobiliers sont désormais visés par la loi.  (Village de la justice).

-------------

NDLR : tout le monde n’habite pas à l’Elysée.

Logement abandonné par Macron.

Crise sociale.

S'ensuit une crise sociale aux conséquences dramatiques. Le nombre de demandeurs HLM a atteint 2,6 millions de ménages et les mises en chantier ont chuté de 22 %. Les acteurs du secteur du logement n'ont pas de mots assez sévères. (L’Humanité).

En cause : la hausse des coûts du foncier et de la construction, l'abandon par les promoteurs de programmes mêlant logements libres et sociaux. (Le Monde).

La crise du logement et de l'immobilier rattrape le gouvernement. (Libération).

En 2022, l'ancien ministre du Logement Olivier Klein avait prédit que la crise du logement serait « la bombe sociale de demain ». On y est. (L’Obs).

-------------------

Logement 

Problèmes à Paris.

Les logements sont trop petits. Les loyers sont trop chers. Les Parisiens se sentent à l'étroit.

02 24

----------------- 


"SDF?"

"Non, pour affaires."

Logement

AirBnB pose des problèmes.

Quels sont les principaux problèmes posés par le modèle économique d'Airbnb ?

Assèchement du marché de la location longue durée, hausse du prix de l'immobilier, troubles du voisinage. (Capital).

Aujourd'hui, le problème est plus aigu, parce que la pratique s'est répandue et qu'il n'y a plus de logements disponibles. (Actu).

 

 --------------

 

JO 2024

Logement

Expulsions à Paris.

Quel prix Louer son appartement pendant les JO 20 24 ?

Quel prix louer son appartement pendant les JO ? Pour un propriétaire qui louerait son bien à Paris pendant toute la période des JO, ce sont 15 000 à 20 000 euros de recettes locatives potentielles ! À l'heure actuelle, les prix constatés pour une nuitée à Paris pendant les JO sont compris entre 700 et 800 euros. (Masteos).

Paris est “une zone tendue”, c'est-à-dire une zone où il est difficile de trouver un logement(Contre-attaque).

Des propriétaires rapaces veulent profiter des JO pour expulser leurs locataires et louer leur logement à prix d'or sur Airbnb. (Le Parisien).

-----------------

Marseille

Les assureurs se dérobent.

En se cachant derrière une procédure pénale lointaine et incertaine, les assureurs tentent au mieux de gagner du temps, au pire de se dérober. (La Marseillaise).

Un an après l'effondrement de deux immeubles rue de Tivoli à Marseille (qui avait fait huit morts), les assureurs refusent toujours d'indemniser les locataires. (Lutte ouvrière).

A Marseille, un an après le drame, les sinistrés de la rue de Tivoli se battent avec les assureurs qui attendent l'issue lointaine de la procédure pénale pour indemniser les dommages matériels. (La Mars web).

Les sinistrés se disent «confrontés à un fort sentiment de découragement et d'abandon», le tout «face à des assureurs tout-puissants dans ce domaine.

Les avocats des sinistrés de la rue de Tivoli vont saisir le tribunal afin d'obtenir un accord avec les assureurs, a appris Le Figaro.

(Le Figaro).

Près d'un an après les effondrements rue Tivoli, à Marseille, le Collectif du 9-avril déplore l'absence d'accord-cadre avec des "assureurs « . (La Procence).

2023 :

Des sinistrés de la rue de Tivoli font état de « la mauvaise volonté de nombreuses compagnies d'assurances ».  (20 minutes).

04 24

------------------

 

 

Publié dans mes peintures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article