L'abbaye de Montmajour

Publié le par bmasson-blogpolitique

L’abbaye de Montmajour.
 
Le cloître est le centre de la vie monastique.
Il dessert et relie tous les bâtiments conventuels. Dans la salle capitulaire se déroulaient tous les événements importants de la vie communautaire : lecture d’un chapitre tous les jours, élection de l’abbé, prise d’habit, gestion des biens.
Le réfectoire est surmonté par l’ancien dortoir collectif. Il est ensuite divisé en petites chambres au XVIIe siècle. Les bâtiments médiévaux (cellier, cuisine, four à pain, bibliothèque et hôtellerie) ont été détruits en 1704 pour laisser la place aux nouvelles constructions des religieux de Saint-Maur.
L’ensemble du cloître est dominé par un clocher du XIIe siècle.

 

Le monastère Saint-Maur (XVIIIe siècle)
 
La communauté de Saint-Maur prit possession de l’abbaye en 1639 selon la volonté du roi Louis XIII. A partir de 1703, pendant quinze ans, deux architectes (Pierre Mignard et Jean-Baptiste Franque) construisirent le nouveau bâtiment.
Il est ensuite vendu comme bien national en 1790 et exploité pour sa pierre.
Il est classé monument historique en 1927. Depuis 1995, de nombreux travaux ont cours.
L’ancienne cave à vin est un nouvel espace depuis 1998.
La vocation du monument est d’accueillir des expositions photographiques. Luien Clergue a réalisé des photos des tombes du cimetière.

 

Endroit, envers?

En fait, il est à l'envers.

Il tire la langue, vilain garçon....

L'Abbaye De Montmajour

L'abbaye Saint-Pierre de Montmajour est une abbaye bénédictine fondée en 948 à environ quatre kilomètres au nord-est du centre historique d'Arles dans le département des Bouches-du-Rhône.

Publié dans Arles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article