Les femmes très, très mécontentes manifesteront le 25 novembre

Publié le par bmasson-blogpolitique

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

 

CGT : 25 novembre contre les violences

La CGT a mis en place un site

 

ainsi que d’une cellule de veille spécifique contre les violences sexistes et sexuelles.

Hélène Bidard, adjointe PCF à la Maire de Paris, chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains : le 25 novembre est dédié aux jeunes femmes qui subissent des violences (mariages forcés) et la prostitution :

 

Violences faites aux femmes: l'ONU promeut le mot-dièse #HearMeToo.

 Cette campagne va durer seize jours avec pour signe distinctif le mot-dièse #HearMeToo (#EcoutezMoiAussi) sur les réseaux sociaux.

(…) Précisons à toutes fins utiles que cette date du 25 novembre (a été choisie) en souvenir de l’assassinat, le 25 novembre 1960, des trois sœurs Mirabal, militantes politiques victimes des sbires du dictateur Rafael Trujillo, en République Dominicaine.

(…) Comme pour les années précédentes, précise l’ONU, la couleur orange sera un élément clef dans l’unification de toutes les activités, les bâtiments et les monuments étant éclairés et décorés en orange dans le but d’attirer l’attention du monde entier sur cette initiative. 

(…)  « Je trouve néanmoins que c’est très intéressant par rapport à MeToo, précise-t-elle, car le cumul des violences faites aux femmes ne se limite pas effectivement aux violences sexuelles ou au harcèlement sexuel. Elles sont beaucoup plus nombreuses, beaucoup plus vastes, elles agissent depuis le plus jeune âge jusqu’au décès de la personne. »
Port-de-Bouc : "VIE" veut une loi contre les violences faites aux femmes.
(…) "Les violences à l'encontre des femmes représentent le symbole le plus brutal de l'inégalité existant dans notre société."
(…) « Nous devons veiller à ce que les mesures (dans la loi, NDLR) soient réelles, et éliminer tous obstacles qui entraveraient leur plénitude." 

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article