La Cité radieuse - Le Corbusier - Marseille - Mussolini

Publié le par bmasson-blogpolitique

Marseille (Bouches-du-Rhône)

La Cité Radieuse

L’unité d’habitation

Grâce aux pilotis, le sol laissé libre accueille promenades ou terrain de jeux.

L’orientation de l’édifice, selon un axe nord-sud, a été déterminée suivant la course du soleil. Les appartements, en majorité traversants, bénéficient ainsi d’une double exposition à l’est et à l’ouest. Ils sont prolongés par des loggias ouvertes sur l’extérieur et leur ensoleillement est contrôlé par des brise-soleil qui rythment les façades. A mi-hauteur, les étages dévolus aux commerces sont signalés par les lames verticales de leur brise-soleil. Accessible, le toit-terrasse est conçu comme une place urbaine. L’édifice se caractérise par la force et la plasticité de ses différents volumes –pilotis, escaliers – et par la silhouette de sa toiture dominée par deux cheminées sculpturales.

Cité de l’architecture et du patrimoine

Paris

 

 

 

 

Marseille (Bouches-du-Rhône)

La Cité Radieuse

Le Modulor

Le Modulor a été mis au point par Le Corbusier dès 1945 comme un outil pour rationaliser l’aménagement de l’espace, de l’échelle de la cellule d’habitation à celle du territoire. L’architecte publie ses théories en 1949 dans Le Modulor : essai sur une mesure harmonique à l’échelle humaine applicable universellement à l’architecture et à la mécanique et les appliquer à Marseille pour la première fois dans la construction de l’unité d’habitation.

La grille de proportions du Modulor associe les valeurs du nombre d’or issues de la suite de Fibonacci (XIIIe siècle) avec les mensurations du corps humain, que Le Corbusier estime à 1,83 mètre en moyenne.

Ce nouveau système permet d’atteindre à la fois harmonie et confort.

L’outil est promu par les Congrès Internationaux d’architecture moderne et Charlotte Perriand s’approprie notamment ce nouvel « étalon » dans ses propres créations.

Le Modulor prend l’aspect d’un homme debout levant l’un de ses bras. En le représentant dès l’entrée du bâtiment, sous les formes d’un grand relief sculpté dans le béton et d’un vitrail coloré, Le Corbusier met l’instrument au centre de sa nouvelle esthétique et en fait une véritable philosophie.

Cité de l’architecture et du patrimoine             

Paris

 

 

Marseille (Bouches-du-Rhône)

La Cité Radieuse

L’appartement de type E2

Les appartements de type E2 sont les plus courants dans l’immeuble. Ils traversent entièrement le bâtiment au dessus de la rue intérieure pour les E2 supérieurs et en dessous pour les E2 inférieurs. Chaque appartement se développe sur deux étages de 2,26 mètres sous plafond, le séjour bénéficiant d’une double hauteur.

Ils sont imbriqués sur trois niveaux, la rue intérieure occupant le centre.

Ces appartements étaient novateurs pour l’époque. La famille se retrouve dans la salle commune. Chacun peut s’isoler. La loggia est une véritable pièce en plein air. Les deux chambres d’enfants ont une cloison mobile qui permet de les relier en une salle de jeux. Le mobilier est intégré et les équipements sont étudiés pour faciliter les tâches de la mère de famille (et du père aussi, NDLR) : ouverture de la cuisine  sur la salle commune, nombreux placards, casiers de rangement, table à langer.

Les appartements étaient livrés complètement équipés avec une cuisinière et une armoire frigorifique.

Cité de l’architecture et du patrimoine                                                

Paris

 

 

 

 

9e - toit-terrasse

8e - Ecole

4e- Bureaux

3e - Commerces

Hall d'entrée

Toit-terrasse

Piscine

Cheminées

 

Salle de réunion

------------------------------------------------------------------------------------------------------

DÉCONSTRUIRE LE BÂTISSEUR : LE FASCISME DE LE CORBUSIER.
(…) Mais il n’est pas sans soulever, à nouveau, des questions sur le trouble passé de l’architecte. Un livre signé Xavier de Jarcy en 2015, Le Corbusier, un fascisme français (éd. Albin Michel) nous en dit plus.
(…) Beau soutien au régime de Vichy ! Il vouera aussi une grande admiration à Mussolini*, Primo de Riveira, et même Hitler.

*

Honfleur 
Musée seconde guerre mondiale 
Blockhaus de la gare 
Le Duce est libéré par des parachutistes allemands.
 

Après sa première arrestation, Benito Mussolini est spectaculairement libéré par des parachutistes allemands du major Mors le 12 septembre 1943. La propagande nazie fera du capitaine SS Otto Skorzeny, le « libérateur » du Duce.

----

 

Honfleur

Musée du blockhaus de la Gare.

Mussolini veut agrandir l'empire colonial italien. Celui-ci n'est qu' « une collection de déserts » ( Libye, Somalie, Érythrée, Dodécanèse ). En jouant sur le souvenir de l'action civilisatrice de Rome, il pense pouvoir installer des Italiens pauvres dans les pays conquis.

---------

 

Dans la vie de Mussolini, il y a un lourd secret que l'histoire officielle ne raconte pas : une femme, Ida Dalser, et un enfant, Benito Albino - conçu, reconnu puis désavoué.

--------------------------------------------------------------------------------

Ida Dalser naît à Sopramonte, un village situé à quelques kilomètres à l'ouest des environs de Trente, alors partie de l'Empire austro-hongrois, et dont son père fut le maire[2]. Elle part pour Paris suivre des cours d'esthéticienne avant de retourner à Milan en 1913 où elle ouvre un salon de beauté sur le modèle français. C'est à cette époque qu'elle débute une relation avec Benito Mussolini, dont elle avait toutefois fait la connaissance quelques années auparavant (probablement vers 1907-1909) à Trente[2] lorsque celui-ci avait travaillé pour le journal local socialiste Avanti!. Subjuguée par la personnalité de Mussolini, elle décide de vendre tous ses biens pour financer sa carrière et lui permettre de fonder son propre journal, Il Popolo d'Italia qui sera l'organe de presse du parti fasciste italien et le fer de lance de la montée au pouvoir de Mussolini. Le couple se serait marié religieusement en 1914 avant la naissance de leur fils Benito Albino[2] le 11 novembre 1915 que le futur Duce aurait officiellement reconnu le 11 janvier 1916, bien que les documents officiels aient disparu.

 

Jusqu'à la fin de sa vie, Ida Dalser n'eut de cesse de dénoncer l'attitude du Duce à son égard et écrivit dans ce sens au préfet, au roi Victor-Emmanuel III et même au pape Benoit XV. Elle chercha à discréditer Mussolini en révèlant certaines vérités cachées. Ainsi elle dénonça dans l'un de ses courriers aux autorités, les soutiens financiers discrets d'agents français et britanniques dont aurait bénéficié Mussolini afin que celui-ci fonde son journal Il Popolo d'Italia, et y fasse sa propagande pour l'entrée en guerre de l'Italie aux côtés des alliés, lors du premier conflit mondial.

 

Benito Albino sera quant à lui strictement reclus en pension au Collège des Barnabites durant toute son enfance, avant d'être engagé comme télégraphiste dans la Regia Marina, la marine de guerre italienne. Connaissant probablement sa fragilité psychologique, les autorités lui feront croire au décès de sa mère (en réalité celle-ci mourra quelques années après) et le rapatrieront de Chine où il était en mission. Il sombra finalement peu à peu dans la folie et finira également dans un hôpital psychiatrique à Milan où il meurt le 26 août 1942. Le Duce tentera de cacher cette réalité en faisant croire que Benito Albino avait été blessé lors d'un combat naval en Méditerranée un an auparavant.

------------

« Vincere » Official Trailer.
« Vaincre »

 

Il y a un secret dans la vie de Benito Mussolini : une femme, Ida Dalser, et un fils, Benito Albino, qui est né, ont été reconnus, puis renégats. C’est une page noire de l’histoire de l’Italie, ignorée dans la biographie officielle du Duce. Quand Ida rencontre Mussolini à Milan, c’est un socialiste fervent qui a l’intention de guider les masses contre l’Église et la monarchie.

Elle croit en lui et en ses idéaux, et vend tout ce qu’elle a pour financer le »II Popolo » italien, un journal que Mussolini trouve être le noyau du futur Parti fasciste. Lorsque la Première Guerre mondiale commence, il s’enrôle et disparaît. En le rencontrant, Ida découvre qu’il est marié à une autre femme et réclame ses droits en tant que véritable épouse et mère de son fils premier-né.

Emmenée de force dans un madasylum, Ida décide que même enfermée et empêchée de voir son fils, elle n’abandonnera pas la lutte pour ses droits.

-------------

 

Le Corbusier

Architecte

Axonométrie des maisons Jaoul A et B

Neuilly-sur-Seine

Maisons construites pour André Jaoul et son fils Michel

Pavillon de l’Arsenal

Paris

Le Corbusier

Architecte

Villa Jaoul, Neuilly-sur-Seine

1953 – 1955

Pavillon de l’Arsenal

Paris

 

Le Corbusier

Architecte

Le Plan Voisin, perspective d’étude

1925

Pavillon de l’Arsenal

Paris

 

Le Corbusier

Architecte

Villa Savoye, Poissy, 1928 – 1931

La villa symbolise la volonté de l’architecte de libérer le sol grâce à l’utilisation de pilotis, de rendre accessible les toitures-terrasses et de ne pas asservir le plan et les façades à la structure. La maison est pensée comme une promenade. L’écriture architecturale est assez dépouillée et poétique, composée de volumes géométriques blancs et de longues fenêtres horizontales.

Pavillon de l’Arsenal

Paris

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Michelle Perrot : "Le nom de Charlotte Perriand (créatrice de design) était toujours gommé... Un effacement du nom qui est un effacement de la femme".
Michelle Perrot au sujet des rapports entre Charlotte Perriand et Le Corbusier : "Le Corbusier était un grand misogyne".
Pernette Perriand-Barsac : "Sur un chantier, un électricien a dit à ma mère : 'C'est pas une bonne femme qui va me donner un ordre'."
Source France Inter
09 19

------------------------------------------------------------------------------------------------

10 19

"Mon père m'a élevée pour que je sois libre : faire du sport, conduire une voiture, avoir un métier, gagner sa vie et ne pas se mettre trop tôt un homme sur le dos."
Michelle Perrot
Source France Inter

----------------------------

Le Corbusier

(Charles Edouard Jeanneret, dit)

1887, La-Chaux-de-Fonds (Suisse) – 1965, Roquebrune-Cap-Martin (France)

Harmonique périlleuse

1931

Huile sur toile

 

Le Corbusier reste fidèle au mouvement du Purisme, créé en 1918 avec Amédée Ozenfant, jusqu’en 1925. Dès 1930, il décide d’intégrer à sa peinture, comme son ami Fernand Léger, des « objets à réaction poétique » (os, cordages, racines, etc.) et réintroduisant la figure humaine. Le langage s’ouvre au réel, à l’humain. Le Corbusier s’oppose au surréalisme et à l’abstraction en équilibrant sa vision entre rigueur et poésie.

 

 Musée Cantini

Marseille

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le Corbusier

1887 – 1965

Maquette de Nemours

1933

Mucem

Marseille

 

Fernand Pouillon (1912 – 1986) est connu pour avoir reconstruit le Vieux-Port de Marseille de 1947 à 1956. Il partage avec Le Corbusier le goût du bonheur des habitants, de la lumière et des sites méditerranéens. Il choisit la pierre et la ferronnerie en réponse au béton brut de Le Corbusier. La Cité Climat de France construite entre 1954 et 1957 à Alger était conçue pour accueillir 5 000 familles. Elle en possède près de 50 000 actuellement.

-----------------------------------------------------------------------

André Bauchant

1873 - 1958

Bouquet Le Corbusier 

1927 

Huile sur toile

Musée Maillol 

Paris

Le Corbusier

1887 – 1965

Briey-en-Forêt – Lorraine.

Le Havre

MUMA

 

L’unité d’habitation à Briey en Meurthe-et-Moselle, a été construite en 1959-1960.

Elle est identique au modèle de la « Cité radieuse » à Marseille, surnommée la « maison du fada ».

Menacée de destruction dans les années 1980, les propriétaires privés l’habitent et la réhabilitent.

 

L'Unité d'habitation de Briey, appelée aussi Cité radieuse de Briey-en-Forêt, est une unité d'habitation construite entre 1959 et 1960 à Briey (Meurthe-et-Moselle) par l'architecte franco-suisse Le Corbusier selon le modèle qu'il a établi pour Marseille. Ce bâtiment, construit pour l'Office départemental HLM, est progressivement abandonné par le bailleur social et menacé de destruction dans les années 1980. Elle est depuis progressivement réhabilitée.

Wikipédia

 

Maquette de Philippe de Gobert

-----------------

Publié dans Marseille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article