Peut-on lutter contre les trente kilogrammes ravageurs? A votre santée! ou santé...Oxycodone

Publié le par bmasson-blogpolitique

Peut-on lutter contre les trente kilogrammes  ravageurs?

(D’après un article de la Marseillaise « Le chômage tue »).

 

Marie-Anne (j’ai changé le prénom) s’est retrouvée au chômage quand elle avait 55 ans. A cet âge, la double peine cerne la femme chercheuse d’emploi. Marie-Anne reçoit la douche froide qui va mettre un terme à une vie professionnelle satisfaisante ! Les petits boulots s’enchaînent jusqu’à …plus rien…Face à cette violence, la dépression va s’engouffrer dans sa vie et elle se réfugie chez maman. Vous vous imaginez redevenir « la petite fille à sa maman » à cet âge-là ?

Maie-Anne va survivre et manger n’importe quoi, n’importe comment et n’importe quand. La courbe du poids et ses courbes corporelles vont augmenter considérablement. Marie-Anne prend trente kilogrammes. Son métabolisme se dérègle et elle rajoute une hypertension, un déclenchement du cholestérol, des problèmes de vue, des chutes subites.

Marie-Anne lutte entre l’espoir, le désespoir, la lutte, la rage, la colère et le fatalisme.

Est-il possible de prendre sa vie en main et d’en inverser le cours ? ….

 

Tatatata….

Peut-être !?

Le sport et le régime soignent...

Yes!

 

Santé au travail : Pierre Dharréville interroge le gouvernement.

 

"Madame la ministre, je voudrais vous parler du travail, de la façon dont on peut y perdre la santé, et parfois la vie. Jusqu'où faut-il donner de soi pour gagner son pain ?" C'est en ces termes que Pierre Dharréville s'est adressé à la ministre du travail pour lui demander qu'elles sont les intentions du gouvernement en ce qui concerne la santé au travail alors que 3 rapports lui ont été remis sur le sujet dont celui de sa commission d'enquête parlementaire.

 

Dépression, insomnie, anxiété... Une étude révèle l’impact du harcèlement sexuel sur la santé des femmes.

(…) L'équipe de recherche a ainsi trouvé que le harcèlement sexuel était lié à une hausse de la tension -accroissant ainsi le risque d’hypertension sur le long terme-, un plus fort taux de graisse dans le sang et une mauvaise qualité de sommeil.

Dépression : les femmes et les 35-44 ans sont les plus touchés.

En France, la dépression progresse chez les femmes, les chômeurs, les étudiants, les faibles revenus et les moins de 45 ans, d'après une étude.

Source AFP

Violences sexuelles : pourquoi il faut aussi s’intéresser aux auteurs.

(…) Et contrairement au VIH, à la tuberculose, au tabac ou la violence routière, les violences sexuelles n’ont encore jamais fait l’objet d’une campagne de prévention à l’échelle nationale.

(…) La Fédération française des CRIAVS (Centres de Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles, créés en 2008) a décidé de mettre l’accent sur les auteurs de violences sexuelles, qui à eux seuls représentent 90 % des injonctions de soins.

(…) Nous proposons de remplacer le terme « castration chimique » par « traitement antihormonal » pour introduire davantage de dignité dans les soins et être aussi plus cohérent. 

 

 

Santé diabète : enlever le gras, le sucré, le salé

Et si on parlait du sucre ?

C’est bien pour ça que nous encourageons une consommation raisonnée. Au sein d’une alimentation diversifiée (donc équilibrée) En résumé, nous croyons en la juste mesure. Dans la consommation, comme dans les discours. On espère que cette petite vidéo vous a intéressés. Et peut-être même, rassurés.

 

Une santé féministe pour les filles et les femmes ?

Et si on demandait aux femmes ce qu'elles pensaient de leur parcours de soins en tant que femmes ?

 A notre Santée !

Une campagne d'Osez le Féminisme ! pour une santé féministe des filles et des femmes.

 

 

 

 

 

 

Il faut souffrir pour être belle.

Ah bon?

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Le monde médical peine sur la douleur des femmes.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Opiacés: premières inculpations de dirigeants pharmaceutiques aux Etats-Unis.

Deux ex-dirigeants d'un grossiste en pharmacie ont été inculpés pour avoir honoré des commandes de médicaments opiacés qu'ils savaient frauduleuses, une première dans la crise qui frappe les Etats-Unis, avec des dizaines de milliers d'overdoses à la clé.

(…) "Sous la direction de (Laurence) Doud (PDG de 1991 à 2017), RDC a livré des dizaines de millions de (cachets) d'oxycodone, fentanyl et d'autres opiacés (potentiellement) dangereux" à des pharmacies dont des employés de RDC savaient, et en avaient informé leur patron, "qu'elles les distribuaient à des individus qui n'en avaient pas besoin médicalement", affirme l'accusation.

 

Mon aquarelle 

L'Oxycontin et la famille Sackler 

Source : "envoyé spécial"

 

------------------------------------------------
Dépakine: Une victime indemnisée à hauteur de 1,3 million d'euros.

ENQUETE La Dépakine est au centre d’un scandale sanitaire à cause des malformations congénitales provoquées chez les enfants de femmes sous traitement pendant leur grossesse.

 

25 mai 2019, reconnaissance du burn out par l’OMS !

Identifié dans les années 1970, le syndrome de burn out est resté jusqu’aujourd’hui un phénomène non reconnu par la médecine officielle.

(…) Mais la question reste ouverte : le burn out doit-il être reconnu comme maladie d’office professionnelle? Que faire alors des burn out parentaux, des personnes qui vivent un burn out suite à des difficultés familiales alors que leur environnement de travail n’a pas évolué, …?

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« L’organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré aujourd'hui que l'épidémie d'Ebola, qui a fait près de 1.700 morts depuis l'été dernier en République démocratique du Congo, était désormais une "urgence" sanitaire mondiale. »
Source AFP

Ebola 

Source AFP

Le Fentanyl.

La nouvelle drogue mortelle aux USA.

-----------------------------------------------------

Crise des opiacés: Johnson & Johnson condamné à payer 572 millions de dollars à l'Oklahoma.

Source AFP.

08 19

------------------------------------------------------

Ecosse 

Augmentation spectaculaire des décès dus aux drogues depuis 2013...

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

Codéine, méthadone, héroïne.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le procès-fleuve du Mediator s'ouvre à Paris, neuf ans après la révélation du scandale.
Source AFP
09 19

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 Médiator = média mort

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

« Jean-Philippe Seta ex numéro 2 de Servier, très ému "je suis totalement conscient de la gravité et de la sévérité de cette affaire."

 

"Deux mots m'ont blessé : déni et dilatoire. Il n'y a aucun déni de cette terrible souffrance. Je veux répondre de la façon la plus transparente, la plus complète, la plus honnête, je le dis aux parties civiles, c'est mon souhait profond". JP Seta, ex n] de 2 Servier. »
« 3 autres prévenus sont sur la même tonalité (émus, désolés, pas responsables pénalement). Le 4e, l'agence du médicament, reconnaît une responsabilité et "ne sollicitera pas de relaxe". Les autres prévenus ne sont pas présents. »
 
La suite du procès du Médiator :

https://twitter.com/cocale/status/1179017258582118402

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le procès Médiator:

méthode Servier = falsifications, mensonges, illusions, entregent.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

« Me Joseph-Oudin, avocat des victimes de Médiator: "Servier s'est toujours débrouillé pour avoir les dossiers de pharmacovigilance et les utiliser contre les patients dans les expertises civiles, pour indemnisations. C’est normal ?" »

Source Alexandre Fache

Journaliste, rubrique Société à l'Humanité

 

Pour suivre le procès en direct :

Procès. « J’ai échappé de peu à la tromperie de Servier ».

Appelée à témoigner, mercredi, au procès du Mediator, la lanceuse d’alerte Irène Frachon a raconté son combat pour révéler un scandale sanitaire qui n’aurait jamais dû exister.

(…) À l’audience, la pneumologue avait beaucoup de choses à dire.

(…) En 1990, j’arrive dans le service de pneumologie de l’hôpital Antoine-Béclère, LA référence en France pour les HTAP. J’ai été très frappée de voir l’inquiétude qui régnait dans ce service. 

(…) « Aujourd’hui, je suis comme les victimes, inconsolable ».

(…) Pressée par le tribunal d’en terminer avec sa déclaration liminaire, Irène Frachon a conclu, hier, par ces mots inquiets : « J’ai échappé de très peu à la tromperie de Servier.

Pénurie de médicaments : les industriels devront constituer jusqu'à quatre mois de stock.

Le dispositif sera précisé dans un décret en conseil d'Etat.

 

(…) Selon le député communiste Pierre Dharréville, ce dispositif "ne suffira pas". "En 2019, plus de 1.200 MITM ont été concernés par des tensions ou une rupture de l'approvisionnement", a déclaré l'élu, qui affirme que ce chiffre était de "800 l'année dernière" et de "44 dix ans plus tôt".

Le député des Bouches-du-Rhône propose donc un "programme public de fabrication des médicaments" mais aussi la création d'un "pôle public du médicament".

Le nouveau médicament "padamalgam" pour les responsables du RN qui ne veulent pas être amalgamés avec le tueur de Bayonne.

Humour noir.

------------------------------------------------------

Les overdoses ont précipité la première baisse majeure d'espérance de vie aux Etats-Unis depuis l'épidémie du sida au début des années 1990. Les Américains ont perdu près de quatre mois d'espérance de vie depuis 2014.

Source AFP

----------------------------------------------------

Les diabétiques  sont interdits de certains métiers: hôtesse de l'air, militaire, gendarmerie.

Une pétition est en cours pour lutter contre cet état de fait.

----------------------------------------------------

Coronavirus

Nous sommes incapables de gérer l'épidémie

-------

La Chine et ses deux virus :

le coronavirus et la démocratie à Hong-Kong 

 

-----------------------------

Le coronavirus pense aux retraité-e-s 

 

-

 Xi Jinping éternue

 

----

 « Plusieurs articles en ont fait état : le racisme anti-asiatique se propage en France. C’est inacceptable. Au même titre que tous les racismes. »

Ian Brossat

 

Coronavirus

L’épidémie pourrait toucher 60% de la planète

 

Coronavirus : l’hôpital de Creil n’a plus de service mobile d’urgence et de réanimation.
Coronavirus : quand l'hôpital de Creil, où fut accueilli le premier patient français décédé, n'a plus de service mobile d'urgence et de réanimation. L'urgentiste Loïc Pen, médecin à l’hôpital de Creil dans l’Oise, alerte sur la situation des Urgences : « on met en péril la médecine de secours des gens, ce n’est pas acceptable ». Il réclame un plan d’urgence pour l’hôpital public afin de venir en aide aux populations.

https://www.humanite.fr/videos/coronavirus-lhopital-de-creil-na-plus-de-service-mobile-durgence-et-de-reanimation-685404

-----------------------------

 

PSA va devoir verser plus de 110 000 euros à cet ancien ouvrier dans la sidérurgie chez Peugeot à Sochaux.

L’homme, aujourd’hui âgé de 75 ans, a déclaré un cancer bronchopulmonaire suite à l’exposition à divers agents pathogènes : amiante mais aussi azote, poussière de fer, fumée de soudure...

L’Association des victimes de l’amiante et des maladies professionnelles de Franche-Comté a salué ce jugement, « qui sera un point d’appui pour les dossiers à venir. »

----------------------------

« Aujourd’hui, la question des déficits doit être oubliée : la vraie question est sanitaire. Tous les esprits doivent être concentrés là-dessus. 
Le plus important, ce n’est pas la crise économique, c’est la crise sanitaire.»

Thomas Porcher, économiste.

03 20

-------------------------

COVID19 et obésité

"La Marseillaise"

05 20

----------------

ELLE France t’explique donc que si tu maigris, tu risques moins d’être agressée sexuellement.

C’est FAUX. Et dangereux.

Caroline de Haas


05 20

------------------------

Ouvert le 23 sept, suspendu le 16 mars, à cause du COVID19 , le procès Mediator continue au tribunal de Paris. Aujoud'hui, c'est le volet "escroquerie" A suivre en tweet live à partir de 10h30 sur

@alexfache

 

---------------------------

« Au procès Médiator, prison ferme requise mardi contre l’ex-numéro 2 de Servier, mais de modestes amendes pour le labo. »

« Au total, ce sont donc 8,2 millions d'euros d amendes qui ont été requis contre les sociétés du groupe Servier.

5 ans dont 3 ferme contre J-Ph Seta, l’ex numéro 2, et 200.000 euros d'amende contre l’Agence du médicament. »

Alexandre Fache

L’Humanité

--------------------

Alexandre Fache, journaliste de l’Humanité, couvre le procès du Médiator :

 

Maître  Castro Francois:

"Nous sommes le 6 juillet, le procès a commencé le 23 septembre. Il nous a mobilisés, et tous épuisés. Le tribunal a atteint les limites de sa capacité d’écoute et d’attention. Mais nous attendons du tribunal un dernier petit effort."

 

"Mais je ne serai pas bref. Je reviendrai sur 26 événements importants de l’histoire du Médiator. Et sur certains événements périphériques qui ont, je le regrette, pollué ces débats."

 

"C’est la première fois que les laboratoires Servier ont pu, avec ce procès, s’expliquer depuis 2011 et leur mise en cause."

 

"Moi, je considère, au nom des labos Servier, que l’agence n’a pas commis de faute pénale."

"Je trouve que les réquisitions du ministère public sont extrêmement sévères, car réclamant quasiment toujours le maximum de la peine."

 

Après une courte pause, reprise de la plaidoirie de Maître  Castro Francois. Il s'attaque à ses 26 moments clés de l'histoire du Mediator. En commençant par l'affaire de l'aminorex...

 

"Cette crise de l'aminorex n’a eu ni l’impact ni la portée qu’on lui a attribués. Certains affirment qu'elle est à l’origine du changement de stratégie de Servier sur Mediator, sur son positionnement. Or, rien dans le dossier ne montre ça."

 

« Si on résume, jugement dans 9 mois pour le procès médiator. Le temps d une grossesse. Espérons qu il s’agira d’une délivrance pour les victimes... »

 

-----------------

 

Lille 
Musée de l'Hospice Comtesse 
Pharmacie 
Chicorée
 
Dans les institutions hospitalières, même si le salut de l'âme se révèle primordial, on ne néglige pas pour autant les soins du corps.
Mesures d'hygiène.
Alimentation.
Nettoyage et pansement des plaies.
Ce n'est qu'à partir du milieu du XVIe siècle que les soins s'organisent autour d'un médecin ou d'un chirurgien attitrés A partir des plantes cultivées dans le jardin, les soeurs fabriquent les remèdes nécessaires aux malades. Les pots les conservent.
-------------

 

La famille Sackler, accusée d’avoir alimenté la crise des opiacés aux Etats-Unis, propose 4,3 milliards de dollars pour solder les poursuites.

Espérant solder l’avalanche de litiges à son encontre, le groupe pharmaceutique Purdue, propriété des Sackler, avait déposé le bilan en 2019. Mais le montage proposé avait été rejeté par une vingtaine de procureurs.

(…) Purdue avait déjà accepté de plaider coupable en octobre pour sa promotion agressive du médicament antidouleur OxyContin, dont il connaissait la puissance addictive. Ses pratiques commerciales, comme celles d’autres laboratoires, grossistes et chaînes de pharmacies, ont conduit, à partir de la fin des années 1990, à une surconsommation d’antidouleur aux opiacés, à l’origine d’une explosion des overdoses aux Etats-Unis.

(…) D’autres entreprises ont été accusées d’avoir alimenté la crise des opiacés et la flambée d’overdoses qu’elle a entraînée – avec environ 500 000 morts aux Etats-Unis depuis 1999. Mais il est reproché à Purdue d’avoir été le premier laboratoire à pousser le corps médical à surprescrire l’OxyContin à partir des années 1990, alors que ces puissants médicaments étaient jusque-là réservés au traitement des maladies graves.

 

Page 198, il explique que Prince est mort dans l’ascenseur de son palace car « il était accro à la Vicodine, ce médicament opiacé qui fait des ravages en Amérique (Tom Petty…) ».

 

 

Vicodin

Vicodin est le nom commercial d'un médicament analgésique des Laboratoires Abbott qui contient du paracétamol et de l'hydrocodone. Il est distribué dans certains pays sous forme de comprimés avec les noms Vicodin, Vicodin ES ou Vicodin HP imprimé sur un côté.

L'hydrocodone est un opioïde semi-synthétique dérivé de deux des opiacés naturelles, la codéine et la thébaïne.

Pris en quantités trop fréquentes et importantes, la Vicodin crée une véritable dépendance similaire à celle de la drogue sur l'organisme. Il présente même un risque de surdose plus élevé que l’abus de drogues illicites.

 

 

Philippe Manœuvre

Rock

Roman autobiographique.

Editions Harper Collins – 2018.

-------------------

 

 

Cinq choses à savoir sur le fentanyl, la drogue la plus meurtrière des Etats-Unis.
(…) Les trafiquants l'utilisent aussi comme additifs à d'autres substances, héroïne et cocaïne notamment, parce qu'il est beaucoup plus rentable.
(…) La consommation de fentanyl a explosé à partir de 2013 aux Etats-Unis, nourrie par la crise des opiacés.
(…) Et les consommateurs ne savent pas toujours que du fentanyl a servi d'additif dans la drogue qu'ils achètent.
(…) La Chine, premier producteur? 

(…) Les consommateurs peuvent s'en procurer sur internet, sur des sites comme Weiku.com, et pouvaient recevoir leur colis par la poste, selon un rapport du Congrès américain.

(…) "Il y a des milliers, peut-être des dizaines de milliers de petits laboratoires dont Pékin ignore l'existence".

(…) Pour lui, l'Inde ou la Russie --qui a inondé l'Estonie de fentanyl à partir de 2002-- sont également capables d'en produire.

 

Santé : l'obésité continue de progresser en France.

Une nouvelle enquête de la Ligue contre l'obésité montre la progression de cette pathologie chronique. Elle a doublé en 25 ans. Et le confinement n'a rien arrangé. 

L'obésité a doublé en France en 25 ans.

(…) Cette enquête montre aussi que l'obésité touche plus les ouvriers que les cadres.

(…) Les chercheurs voient aussi l'effet du confinement qui a empêché les personnes obèses d'avoir accès aux soins ou à la chirurgie.

(…) Déjà avant le confinement les scientifiques pointaient les causes comme la sédentarité, l'augmentation du temps d'écran et une alimentation trop grasse, trop sucrée et trop transformée.

(…) Mais les médecins ont remarqué que leurs capacités cognitives ont aussi touchées.

Obésité et COVID19.

 
Covid-19 : les personnes en surpoids, "quel que soit l’âge", doivent se vacciner pour "rester en vie", alerte la présidente du Collectif national des associations d'obèses.

Alors que le gouvernement veut encore accélérer la vaccination à destination des publics prioritaires, comme les personnes en surpoids ou souffrant de diabète,  Anne-Sophie Joly, présidente du Collectif national des associations d'obèses, appelle ces derniers à se faire vacciner.

(…) « Plus de cinq millions de personnes" souffrant d'au moins une pathologie ne sont pas encore vaccinées contre le Covid-19.

Coronavirus : La crise servira-t-elle d’accélérateur pour améliorer le suivi médical des personnes souffrant d’obésité ?

MALADIE A l’occasion de la Journée mondiale contre l’obésité ce jeudi, « 20 Minutes » se penche sur ce qui a changé (ou pas) dans la prise en charge de cette maladie en France, alors que la crise du Covid-19 a mis en lumière la grande vulnérabilité de ces personnes

  • A l’occasion de la Journée mondiale contre l’obésité ce jeudi, Anne-Sophie Joly, à la tête du Collectif national des associations d’obèses, lance un message et une pétition : l’Etat doit faire davantage pour la prise en charge de l’obésité dès le surpoids.
  • Les personnes obèses payent un lourd tribut dans la crise du Covid-19
  • (…) Si la crise a éloigné certains patients du soin, elle pourrait faciliter les changements à long terme, avec une feuille de route obésité attendue pour fin 2021 et des prises en charge plus globales de cette pathologie.

Chaque minute, dans le monde plus 5,3 personnes meurent des conséquences de leur obésité ou surpoids.

Cela représente 2,8 millions de décès dus à l'obésité chaque année ou bien 6 850 morts par jour, soit la 5ème cause de mortalité au niveau mondial et la troisième dans les pays riches.

En 2015 environ 2,3 milliards d'adultes étaient en surpoids et plus de 700 millions, obèses.

D'ici 2030, le nombre de personnes en surpoids devrait atteindre 3,3 milliards.

L’obésité à la loupe.
L’Organisation mondiale de la santé tire la sonnette d’alarme depuis quelques années. L’obésité, reconnue comme une maladie chronique (dont on ne guérit pas) depuis 1997, touche à ce jour 150 millions d’adultes et 15 millions d’enfants et d’adolescents dans le monde. Entre 30 et 80 % des humains présentent une surcharge pondérale : ils seraient près de 21 millions en France. 
L'obésité face à la Covid-19 : lutter contre la "grossophobie" et la culpabilisation des malades.

Dans les services de réanimation, 80% des victimes de la covid-19 souffrent d'obésité. Une maladie que pouvoirs publics et société continuent d'assimiler à tort à de mauvaises habitudes alimentaires. A Montpellier, la ligue contre l'obésité se bat contre les clichés et pour le suivi des malades.

(…) Une maladie chronique.

Reconnue comme une maladie par l'organisation mondiale de la santé en 1997, l'obésité est toujours associée en France aux campagnes nutrition santé et à leur célèbre slogan "mangez moins, bougez plus ».

(…)  "Les plans nationaux nutrition santé (PNNS) avaient pour objectif de faire baisser le taux d'obésité de 20% dans la population. Dans le même temps, ce taux a augmenté de plus de 8%", s'agace Mélanie Delozé, secrétaire genérale de la ligue contre l'obésité.

(…) La reconnaître comme une affection longue durée permettrait de mieux prendre en charge ceux qui en souffrent.
En France, où l’obésité augmente, près d’une personne sur deux est en surpoids.

La Ligue contre l’obésité publie une enquête, mercredi, et s’inquiète de la hausse notable de la part des celle et ceux touchés par une obésité massive, alors qu’elle n’est pas reconnue comme maladie chronique.

(…) L’Organisation mondiale de la santé n’hésite pas à la qualifier d’« épidémie », tant sa progression à l’échelle mondiale est fulgurante, mais en France, l’obésité est difficile à cerner. N’étant pas reconnue comme maladie chronique, elle n’est pas repérable dans les données de l’Assurance-maladie et, pour évaluer sa prévalence, il faut se tourner vers des enquêtes épidémiologiques.

 

La photographe qui défie les trolls.
 #CulturePrime

L’Américaine Haley Morris-Cafiero se définit comme une provocatrice. Et face à ceux qui l’insultent sur les réseaux sociaux, elle répond par de nouvelles photos, où elle se déguise comme ses cyber-harceleurs. L’art comme réponse à la grossophobie, la misogynie, et l’impunité sur internet.

-------------

Nantes : au CHU, une greffe rein pancréas provenant d'un donneur mort par arrêt cardiaque, une première en France.

La greffe a été faite sur un patient diabétique jeune, 36 ans, dont le pronostic vital était engagé. C'est la première fois qu'on réalise en France une greffe combinée rein pancréas après le prélèvement des organes à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire.

(…) Après des travaux de recherche pré-clinique, il a réalisé la première transplantation française combinée de rein et de pancréas, après arrêt circulatoire du donneur, le 22 avril 2021.

(…) Diabète. Maladie qui conduirait rapidement ces personnes à la cécité, à une amputation, et réduirait brutalement leur espérance de vie. Le dérèglement du pancréas conduit souvent à une insuffisance rénale.

(…) Près de 650 patients y ont été transplantés d’un pancréas et plus de 6000 d’un rein.

Mort mystérieuse d'une femme lors d'un jeûne collectif animé par un naturopathe.

Cette femme de 44 ans a été retrouvée morte à Noyant-de-Touraine (Indre-et-Loire), pendant un stage de jeûne hydrique, une pratique controversée lors de laquelle les participants doivent se restreindre à une alimentation à base d'eau durant plusieurs semaines.

(…) PAS DE MÉDECIN ENCADRANT.

Nos confrères de France Bleu ont interrogé l'un des participants à ce stage, choqué par le manque de sérieux et de suivi médical. 

(..) On peut le comprendre : un manque d'insuline peut provoquer une crise d'acidocétose chez les personnes diabétiques, provoquant d'importantes douleurs et pouvant conduire à la mort.

(…) Certains ont dépensé plus de 3 000 euros pour cette cure. Et ont toujours l'espoir de soulager voire guérir leur cancer ou leur maladie chronique. Et l'effet de groupe est tellement puissant. 
(…) Aujourd'hui, 38 % des demandes adressées à la Miviludes concernent le domaine de la santé, où un « intense marché s'est développé ».

Arnaque - Diabète et cancer :

 

 

Justice. Elizabeth Holmes, la Madoff de la Silicon Valley en procès ;

 

(…) Et je dois avouer qu’après des années à enquêter sur elle et malgré toutes les preuves, si quelqu’un peut réussir cet exploit, cela pourrait être elle. Son superpouvoir est de faire que les gens l’aiment. » 

(…) « Mais quel genre de créature au sang froid serait prête à donner naissance alors qu’elle risque vingt ans de prison  ?»

Il n’est pas le seul à être fasciné par l’histoire d’Elizabeth Holmes. Un film, Bad Blood, est prévu pour 2022, tandis qu’une série biographique est en cours de tournage.

 

Descente aux enfers d’Elizabeth Holmes, la «Steve Jobs» de la pharma.

Considérée comme la plus jeune femme milliardaire du monde, Elizabeth Holmes, une prodige de la Silicon Valley qui promettait de révolutionner les tests sanguins avec sa compagnie Theranos, doit faire face à la justice. 

Jennifer Lawrence sera la plus jeune milliardaire pour le réalisateur de The Big Short

La star de Hunger Games et de la seconde trilogie X-Men, oscarisée pour Happiness Therapy, fait équipe avec le réalisateur Adam McKay pour adapter à l’écran la controverse qu’a suscitée la jeune Elizabeth Holmes.

(…)  Etudiante en chimie, elle met un terme à son cursus après avoir découvert une méthode d’analyse sanguine révolutionnaire permettant d’obtenir des milliers de résultats en quelques heures à partir d'infimes échantillons de sang.

Elle fonde une entreprise appelée Theranos en 2003. Douze ans plus tard, le magazine Forbes estime la fortune d’Elizabeth Holmes à 4,5 milliards de dollars. Mais en octobre 2015, une enquête du Wall Street Journal révèle que Theranos n’a jamais fait l’objet d’une investigation par des experts  indépendants et que la méthode mise au point par l’étudiante est en réalité peu fiable. A l’issue d’une inspection, plusieurs problèmes sont identifiés dans la gestion des laboratoires Theranos. Elizabeth Holmes perd l’intégralité de sa clientèle en quelques semaines.

 

Sadanduseless 
Gazpacho is cold!
 
-Serveur, ma soupe est froide.
-C'est du gazpacho.
...
-Gazpacho, ma soupe est froide!
------------- 
Je traduis:
Mac Do -
"Pour manger dégueu, il faut un passeport santé". 
Quelle ironie!
 
-------

 

Grossophobie aux USA.
Les paris dans les universités.
 
Le "hogging", ce pari à caractère sexuel d'étudiants dont les victimes ne sortent pas indemnes.

Ces paris, constatés dans des fraternités américaines, mêlent grossophobie et sexisme.

Le "hogging", que l'on peut traduire en français par "accaparement" sévit depuis plusieurs années dans les fraternités des universités américaines. Concrètement, il s'agit de paris entre étudiants dont le vainqueur est celui qui couchera avec la femme la plus grosse de la soirée ou celui qui couchera avec le plus de femmes en surpoids.

(…) Enchaîner les conquêtes, un moyen de se considérer comme un "vrai homme".

(…) "Aux Etats-Unis, la masculinité dominante est enracinée dans des valeurs patriarcales telles que le contrôle, le pouvoir, la compétition, l'agression, la dévalorisation de l'attachement émotionnel et, surtout, l'oppression des femmes. »

(…) Solidifier son statut au sein du groupe.

(…) Rappelons que dans le cas du "hogging", les femmes rondes sont la cible de toutes les moqueries. Elles deviennent malgré elles la risée du groupe. "Dénigrer les femmes perçues comme grosses fournit aux hommes un groupe commun de personnes à rabaisser".

(…) La combinaison de l’alcool et du sexe soulève la question du consentement.

(…) Réaliser qu'on est le fruit d'un pari visant à se moquer n'est pas sans conséquence pour les jeunes femmes qui en font les frais.

Depakine

Le tribunal judiciaire a jugé « recevable » l’action de groupe intentée par une association de victimes de l’antiépileptique. Pour la justice, Sanofi a « manqué à son obligation de vigilance et d’information » entre 1984 et 2006.

L’Humanité.

01 22

--------------

Les animaux et le vivant en général n'ont pas à devenir des outils.

 

Xénogreffe. La première greffe réussie d’un coeur de porc sur un humain.

Réalisée début janvier, la première greffe de cœur de cochon génétiquement modifié sur un homme représente un grand espoir pour les malades en attente de greffons. Mais elle soulève aussi bon nombre de questions éthiques.

(…)  Le porc possède 62 rétrovirus dans son génome, il ne faudrait pas qu’ils se réveillent dans le corps d’un homme et créent de nouveaux variants. 

Hervé Chneiweiss, neurologue.

 

'Grosse !'  de Sylvie Debras, devrait changer le regard social sur l’obésité

------------------

Transports en commun. Métro – Grossophobie.
Les femmes préfèrent en rire : Tania Dutel en train de dégrossir le stand-up.

Elles développent un humour féroce. Les humoristes déconstruisent les préjugés sur le féminisme avec leurs sketches. Du vécu sur leur vie de femme raconté avec le sourire pour apaiser les relations homme/femme après MeToo. Pour la journée internationale des droits des femmes, nous vous proposons quelques extraits du documentaire "Les femmes préfèrent en rire".

------------------

Le sucre et les édulcorants sont dangereux pour la santé.

"La Marseillaise".

--------------

Faibles ou forts, tous les opioïdes présentent un danger. Le plus meurtrier est le tramadol (37 décès en 2016), suivi par la morphine (22 morts) et la codéine (16 décès).

 

Femmes Actuelles.

------------------------

·  Conservez les médicaments opioïdes dans leur emballage d’origine pour en connaître la nature et les directives de consommation.

·  Rangez les opioïdes dans un endroit difficile d’accès, hors de la portée des enfants et des adolescents.

·  Rapportez à la pharmacie tous les médicaments opioïdes périmés ou non utilisés afin d’éviter un mauvais usage. Pour éviter de nuire à l’environnement et à la santé humaines, ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ni dans le lavabo.

(…) Surdose d’opioïdes.

Signes et symptômes.

Une personne est possiblement en situation de surdose d’opioïdes si, après en avoir consommés volontairement ou pas, elle présente les signes et symptômes suivants :

  • elle ne réagit pas au bruit;
  • elle ne réagit pas à la douleur en la pinçant, par exemple, ou en frottant sa peau vis-à-vis le sternum;
  • elle a une respiration difficile ou ronflante, ou elle ne respire pas du tout.

Si une personne est en situation de surdose, vous devez intervenir rapidement.

(…) Dépendance aux opioïdes.

Plus une personne consomme des opioïdes, plus elle risque de devenir dépendante à ces substances. Lors d’une utilisation régulière d’opioïdes, une tolérance s’installe et la personne pourrait vouloir en consommer souvent et augmenter ses doses pour ressentir les mêmes effets que les premières fois. La consommation à long terme peut ainsi causer une dépendance physique et psychologique.

Opiacés : les États-Unis en overdose.

En cinq ans seulement, les overdoses d’antidouleurs ont causé quelque 200 000 morts aux États-Unis. Ces substances à base d’opioïdes (de la morphine de synthèse) redoutablement efficaces pour calmer la douleur s'avèrent très addictifs. Faute de suivi, une épidémie s'est déclarée outre-Atlantique, ravageant des familles et des communautés entières, jusqu'à peser sur l'économie du pays.

Tous les âges et toutes les couches sociales sont concernés. Depuis le pic de l'épidémie, les plaintes se sont multipliées contre des médecins, cliniques et pharmaciens qui ont prescrit et délivré ces molécules sans discernement, mais surtout contre les laboratoires pharmaceutiques qui dopent leurs ventes à coups de publicités mensongères. Celles-ci minimisent le caractère addictif des opioïdes. En première ligne : le laboratoire Purdue, dont le produit phare, l'OxyContin, lui a rapporté plus de 35 milliards de dollars selon des chiffres de 2017. Si le marché est mieux contrôlé, c'est désormais auprès de dealers et sur le Darknet que les consommateurs s'approvisionnent, avec des conséquences parfois dramatiques. Cette crise des opioïdes n'est pas circonscrite à l'Amérique. En Allemagne, les prescriptions ont grimpé d'un tiers entre 2006 et 2015. Et il semblerait que la France soit aussi touchée par ce phénomène.

06 22

 

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article